« Un projet sans alternative, c’est un projet sans avenir » ?

Léger frisson dans les premiers rangs composés des têtes pensantes de l’AP-HP, lors de la réunion de « concertation » ce mardi 29 janvier sur le Grand Hôpital sur le site PSA-Citroên[1]. Auteur de cette sentence  (notre titre) : le garant du débat public (CNDP)[2] lui-même, pas très convaincu par l’option unique et incontestable d’un… Lire la suite...