OVL : vers une OPA* amicale ?

La découverte dans les archives de l’OVL[1] du passé de salariée de Jacqueline Rouillon avait, on s’en souvient, suscité un grand émoi fin 2011. Son Conseil d’Administration, dont aucun membre – même ancien – ne se rappelait de son activité, avait été amené (après les remarques du Commissaire aux comptes) à porter plainte via sa Présidente de l’époque[2] au vu d’une présomption d’emploi fictif. Certes ancienn mais édifiant.

Le Maire, acculée dans les cordes, avait alors choisi de crier au complot en affirmant haut et fort devant le Conseil municipal « oui c’était mon boulot », et « je travaillais en Mairie avec le Président »[3] . Un « coming out » peu convaincant, puisqu’elle n’en n’avait jamais soufflé mot depuis tant d’années. Ni elle, ni ses camarades, ni ses « collègues ».

P1060179

A toutes fins utiles, le Maire et ses amis apeurés avaient renversé sans beaucoup de subtilité le Conseil d’Administration pour faire « élire » une majorité de camarades absolument « sûrs » et en prendre le contrôle[4].

Depuis cet épisode rocambolesque, les rescapés de l’ère soviétique s’emploient avec constance à dénigrer et salir l’ancien Conseil d’Administration de l’OVL, il est vrai constitué alors de simples citoyens et donc forcément manipulés par les forces du mal. Pour faire bonne mesure, on renverse la charge en insinuant la découverte de déficits cachés, on conteste l’indemnité de départ de l’ancienne Directrice générale[5], on explique même, sans rire, que le personnel était jusqu’ici bâillonné et cantonné à des tâches d’exécution. Bref du plus que lourd[6].

Mieux,  lors d’un Conseil Municipal il y a quelques mois,  le Maire très chahutée a indiqué « évidemment, j’ai porté  plainte pour dénonciation calomnieuse », sans que depuis l’on sache exactement à quel titre, quand et contre qui exactement.

Côté propositions et perspectives, depuis c’est malheureusement plutôt morne plaine. Malgré le come back du Maire et de sa pâle adjointe aux vacances sur le dossier OVL ou l’organisation,  à la va-vite, de pseudos « Assises » on est resté dans un grand flou sur l’essentiel : devenir du patrimoine, politique de vacances, gestion et statut de l’OVL, contrôle par le Conseil Municipal.

Pour l’heure on s’est surtout contenté de belles paroles sur les vacances pour tous en stigmatisant le système libéral avec l’annonce de quelques gadgets : un catalogue moins commercial, une carte d’adhérent (pour l’usager qui s’inscrit à un séjour), une lettre aux adhérents, un observatoire des vacances…

Seule « piste » un peu sérieuse et crédible, engager une coopération avec les villes de Plaine Commune pour élargir l’offre de séjour, optimiser le remplissage des centres de vacances avec nos voisins de villes populaires, devenir « la tête de pont » de la Communauté d’agglomération sur les vacances pour tous.

Dans ce contexte mal stabilisé et à une grosse année des élections municipales la prudence et le contrôle sont donc de mise sur cet important secteur de la vie municipale par son poids historique, symbolique et financier.

N’en doutons pas, avec une grande faculté pour rebondir, le Maire, qui a beaucoup à se faire pardonner sur ce dossier, n’hésitera pas à sortir beaucoup de lapins du chapeau.  Dans un doux mélange de populisme et clientélisme, elle s’habillera en sauveuse de l’OVL et des vacances populaires, elle qui n’a pas fait grand chose jusqu’ici et laissé se dégrader le patrimoine en explorant discrètement des pistes pour sa cession à la « découpe ».

L’improvisation n’étant pas sa tasse de thé, on peut penser que Jacqueline Rouillon et son petit carré de fidèles ont déjà, contrairement aux apparences, quelques idées précises sur la suite concernant la politique de vacances et l’OVL.

En premier lieu,  l’actuelle Délégation de service publique de l’OVL arrivant à échéance[7] elle a été prorogée d’un an dans le tohu-bohu permanent du Conseil municipal pour se donner un temps précieux la veille d’une échéance municipale décisive.

transfert patrimoine OVL

En second lieu, suite aux discussions forts discrètes de ces six derniers mois, sur l’intégration dans la Communauté d’agglomération, le Maire vient d’évoquer dans le Parisien du 31 décembre 2012 : « à terme nous envisageons également de transférer notre patrimoine de centres de vacances dans l’intercommunalité. Cela nous permettrait de les moderniser et d’en faire profiter les autres villes de l’agglomération ». Une déclaration forte qui à l’évidence reflète des discussions assez avancées avec certains de nos voisins. Autant dire que le « nous » employé par elle n’est pas celui du Conseil municipal de Saint-Ouen qui n’a jamais débattu de cette orientation ni de ses modalités.[8]

projet ancav tt 65 bauer

Enfin, l’implantation au 65 rue du Dr Bauer (dans une opération publique Semiso) d’une Résidence hôtelière de 150 chambres gérée par l’Ancav-TT[9], gestionnaire de nombreux centres de vacances pour Comités d’entreprises et assimilés, n’est peut être par un hasard. En effet ladite association, de stature nationale, est réputée très proche de la CGT et donc un peu de la mouvance communiste. Elle aura désormais un grand pied-à-terre à Saint-Ouen[10]. Elle ambitionne, par ailleurs, que « les organisations syndicales et le secteur du tourisme social mutualisent leurs forces autour d’un projet commun et solidaire » en invitant à rejoindre son réseau porteur « de valeurs sociales » et du « droit aux vacances pour tous ». C’est à dire, en théorie, un peu ce qui est défendu ici à Saint-Ouen depuis de longues années.[11]

De là à imaginer que l’Ancav-TT puisse jouer un rôle central dans la mutualisation du dispositif de vacances de Saint-Ouen et des villes avoisinantes, il n’y a qu’un pas. L’OVL servant dès lors, et au mieux, d’articulation locale[12] en conservant un CA sur mesure[13] chargé de mettre de l’huile dans les rouages.

Un scenario évidemment parfaitement farfelu.

 

A suivre…

 


* Dans le monde des “affaires”, une offre publique d’achat ou OPA est une offre d’acquisition payable au comptant, à un prix donné, de la totalité du capital d’une entreprise cible. Le déclenchement de l’OPA fait débuter une période de temps pendant laquelle les actionnaires de l’entreprise cible ont la possibilité d’apporter ou non leurs actions à l’entreprise acheteuse. On oppose généralement les OPA amicales ou sollicitées, lorsque les deux parties se sont entendues sur les modalités de l’offre, aux OPA hostiles ou non sollicitées. Une OPA amicale est une OPA qui se réalise en accord avec le conseil d’administration de l’entreprise visée (source Wilkipédia).

[1] Office de Vacances et de Loisirs, association Délégataire de Services publics (DSP) et gérant les centres de vacances de la Ville de Saint-Ouen avec un Conseil d’administration statutairement sans élus municipaux en son sein. Archives du personnel de 1986 à 1991.

[2] Anne Barthélémy élue de l’OVL de longue date et ayant été Vice-Présidente aux cotés de Christian Le Gall pendant plusieurs années.

[3]  Et non pas, quel hasard, dans les bureaux de l’OVL dont le siège au Centre administratif était pourtant à deux pas.

[4] Le CA étant renouvelé par tiers, la dernière AG a vu le tableau complété par la démission de deux administratrices sortantes ayant jeté l’éponge et aussitôt remplacées par deux vrais camarades (l’un ancien animateur de l’OVL et mari d’une ex Conseillère municipale PCF, l’autre ancien employé communal et fils d’un ancien 1er adjoint PCF).

[5] Cette dernière ayant, semble-t-il, été remplacée depuis par une Directrice (amie) et une responsable financière.

[6] Espérons que, depuis la funeste découverte, les archives de l’OVL ont été passées aux cribles par des gens sérieux pour vérifier que par malheur d’autres cas litigieux ne soient pas mis en exergue par les ennemis des vacances pour tous avec de nouvelles accusations fantaisistes.

[7] nécessitant une mise en concurrence formalisée et surtout un cahier des charges clair entre les droits et devoirs respectifs du déléguant la ville et du  délégataire. Un sujet délicat que le Maire ne souhaita jamais vraiment aborder jusqu’ici.

[8] Pour mémoire la politique de vacances n’est pas une compétence transférée dans le « package » de l’adhésion à Plaine Commune et l’idée de « coopération intercommunale sur les vacances» n’a été évoqué par le clan du Maire qu’au cours de ce 3ème trimestre 2012. Il y a peu encore on faisait procès à l’OVL (ancienne formule) de compléter des séjours avec quelques non audoniens !

[9] Association Nationale de Coordination des Activités de Vacances des Comités d’entreprise, Association de Tourisme Social et autres Collectivités dite « ANCAV Tourisme et Travail » succédant à Tourisme et Travail pilier du développement  du Tourisme Social dans notre pays… (source : www.ancavtt.asso.fr/ancav-tt/)

[10] Il serait d’ailleurs intéressant de savoir à quel prix a été cédée la charge foncière par la Semiso.

[11] On se souviendra avec émotion de la petite manifestation publique sur le futur site ou le Maire, sur fond de drapeau rouge (des Amis de la Commune) dialoguait à tu et à toi avec le Président de l’Ancav-TT qui saluait l’assistance dont les « camarades ».

[12] Malgré son initiative enfin libérée, on imagine mal le personnel actuel prendre en main la gestion mutualisée des centres de vacances à l’échelle communautaire.

[13] En évitant le passage du statut d’association à celui de Société publique locale (SPL) évoqué par l’ancienne Présidente mais qui a l’inconvénient majeur d’avoir un CA composé d’élus municipaux et représentés à la proportionnelle !

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

90 réflexions sur « OVL : vers une OPA* amicale ? »

  1. La situation est assez cruelle.

    Comment ne pas croire que si JR passait au premier tour,
    elle s’autoriserait, après sa formule habituelle “je me félicite”, à poursuivre avec son mentor, cette politique d’abandon et de vente du patrimoine acquis par les audoniens au travers les politiques de Fernand Lefort et de Paulette Fost.

    Quant au possible passage de relais à l’interco – sans doute déjà concoctée avec son actuel président – qui cependant ne pourrait l’être plus dans moins deux ans, n’est pas une assurance
    – de relance de la modernisation du patrimoine,
    – de l’ouverture à un public plus large et plus populaire,
    – d’une autre relation avec les associations audoniennes – et bien évidemment avec le tourisme à vocation sociale social,
    – d’une revendication de financement durable vis à vis de l’Etat…
    – d’une co gestion démocratique avec les audoniens dans le respect de leur pluralisme.

    • Il y a rien d’honteux à travailler en réseau avec d’autres dans le tourisme social bien au contraire. D’ailleurs c’es ce que semblait préconiser je crois l’équipe précédente de l’OVL.
      Le pb c’est ce goût du secret, la confiscation de l’outil muncipal par un petit groupe plus ou moins PC défendant des intérêts obscurs derrière le verbiage révolutionnaire.
      Evidemment ça les arrange un peut-être un peu de sortir du giron municipal.

  2. La ville de saint ouen délégué la gestion de son patrimoine de maisons de vacances à cette association. À ce que je crois comprendre la gestion de ces centres est calamiteuse. J’invite fortement la nouvelle équipe minicipale à déléguer cette gestion à une structure privée ayant le personnel compétent et devant rendre des comptes aux élus dans le cadre d’un contrôle rigoureux de cette gestion. Et arrêtons de diaboliser au nom de je ne sais quels principes les structures privée sous prétexte qu’elle résonnent sur des critères purement financiers . Et alors ? Ou est le problème ? Vous vivez bien dans ce monde la ? Arrêtez l’hypocrisie

  3. Ce n’est pas Nixon que vous auriez dû prendre comme pseudo mais Deng Xiaoping:”qu’importe qu’un chat soit gris ou noir,du moment qu’il attrape des souris”*
    *je ne suis pas sûr de la traduction 😉

  4. Alarmant !

    c’est bien le terme dont il s’agit pour qualifier la situation sociale des français : 50 % d’entre eux ne partent pas en vancances.

    Les vieux, les enfants, les ados, les familles… tous ceux qui auraient besoin d’offres de vacances structurées, complètes, adaptées, accessibles financièrement se voient proposer rien ou si peu.

    La baisse programmée par le Modef, les hausses de l’EDF, la baisse du RSA, les pertes d’emploi… sont d’abord les premières causes au non départ.

    Le gouvernement “normal” est dans le même sillon que le prédédent : tout pour la finance et les amis, au nom de l’Europe et de la concurrence libre et non faussée (merci le PS).

    Nos colos auraient besoin de crédits pour être rénovées, les aides Caf devraient être surmultipliées, Pôle Emploi devrait prendre sa part dans les coûts de formation des personnels, les entreprises devraient renforcer la diffusion du chèque vacances, les gestionnaires sociaux syndicalistes devraient faire preuve d’audace pour développer les ccopérations et les exigences de contribution des employeurs, la SNCF devrait en tête montrer l’exemple en ofrant des offres de transport cllectif progressives et non pas lucratives…

    Dans ces objectifs , la municipalité devrait prendre, certainement avec d’autres , la tête d’une campgne audacieuse, généreuse et ferme, sans aucun ostracisme politique.

    Le patrimoine des Audoniens est considérable même si les temps humains et les les formes de vie ont changé. Et nous n’acceptons pas les vendeurs tapis dans l’ombre.

    La nécessité du temps de vacances pour grands et petits est plus que jamais nécessaire pour le Vivre ensemble, contre les barbus de tous poils.

    Alors que fait JR et tous ceux qui l’ont défendu que nous ne confondons pas à celles et ceux qui croient à l’OVL?

    A Montgenèvre, le site de l”OVL est en but à des contraintes physiques (effondrement de terrain, fissures dans le bâti).

    Quid de l’info aux Audoniens, aux organisations sociales et syndicales, aux membres du CA , mêm si nous savons que les experts de compagnies d’assurance sont sollicités?

    Silencieuse et absente sur le Grand Paris, JR l’est tmaintenant sur le droit aux vacances. Consternant.

    Ne pas voter pour elle au 1er tour des muncipales lui fera le plus grand bien, croyez nous.

    parceque saintouen le vaut bien!

  5. Taquet@
    Pourquoi que les entreprises pour les cheques vacances? Pourquoi pas SO? Pas évident d avoir un séjour avec l OVL on pourrais supprimer la fête de la femme par exemple et aussi toucher un peu au très gros budget fête et cérémonie non?
    Quant au 1er tour ne pas voter JR je comprends pas c est le 2ème tour qui m interresse on va pas recommencer la meme c….erie je ne crois pas que ça lui ai servi de leçon aux dernieres municipales alors que croyez vous? Vous vous figurez que si elle repasse on extremis elle fera une autre politiQue? Faut pas rêver !…

  6. à Constance

    les colos sont un devoir pour une ste démocratique et moderne.
    le budget fêtes et cérémonies est certainement à revoir dans son sens et ses usages.
    Pour le 1 er tour, appelez à ne pas voter pour JR cela a du sens :
    – pour dénoncer clairement une gestion autiste et autoritaire,
    – pour réorienter dans une gestion revendicative, offensive et nécessairement participative donc courageuse quant au gouvernement,
    – pour se débarrasser de MB et de toutes les scories,
    – redonner toute leur place aux élus et respecter les groupes d élus comme les syndicats d ‘agents,
    – combattre les impasses idéologiques : police municipale, vidéo surveillance des voies publiques, vente des colos, l’égalisation du cannabis, privatisation rampante …
    – mise à plat de la gestion des services, premier bilan de l interco avec le GP,
    – mise à plat de la gestion de l’ophlm, la semiso, de l odhlm, des structures déléguées (cafac, ovl, oms, usma…)
    – obtenir l’extension-finition de Blanqui
    et plein de choses autres concrètes et possibles.
    Que chacun prenne ses responsabilités,
    les constitueurs de liste et les rédacteurs de programme mais d abord les Audoniens.

  7. Taquet@
    Entièrement d accord si ça servait a tout ce que vous avez énuméré mais pourquoi croyez vous que cette fois ça aura un impact ? C est ce qui s est passé aux dernieres municipales on ne va pas répéter vitam eternam les mêmes erreurs en tout cas pas ceux qui y ont cru et ont été déçus
    Et vous croyez sincèrement qu en gardant JR vous supprimeriez MB? Vous savez très bien Qu ils sont indissociables
    il faut garder les pieds sur terre et vous êtes en train de rêver!

    • @ constance

      Vous n’avez visiblement pas saisi le message de Taquet.
      Il semble qu’il n’ait pas l’intention de voter ni au 1er tour ni au 2ème pour Rouillon.

  8. Id stg
    Ah désolée de n avoir pas saisi le message de mr Taquet C est peut être le souvenir de la près édente élection municipale qui a faussé ma compréhension
    ,il avait dit tout et son contraire comme bien d autres d ailleurs et encore maintenant j ai des difficultés a comprendre ce type de revirement

  9. Alors dans ce cas la, soyons très clairs et précis dans nos propos et appelons tout simplement à faire barrage à JR !

    Quand à l’OVL soyons aussi très clair, qu’est-ce qu’il en reste ?! Forcément pas grand chose avec le patrimoine qui a été sacrifié sous cette mandature !!

    Rappelons que le centre de Savines le lac est fermé, la colonie de Jullouville ainsi que les gîtes fermés, le centre de Prémanon en instance de fermeture car plus aux normes (attente de dérogation pour un an supplémentaire) et maintenant Montgenèvre avec ce problème structurel qui n’est la pas de la responsabilité de la municipalité mais qui de toute manière, n’avait que deux réservations !

    Un triste bilan pour cet organisme majeur pour la vie sociale des Audoniens et qui reflète, si besoin était, l’incapacité totale de cette majorité sortante, à régler les problèmes en opérant les mutations nécessaires car croyez moi, je suis très attaché à l’OVL et au patrimoine qu’elle gère et tout cela est un gâchis sans nom !!! Ce système politique est à bout de souffle car au bout du bout, tout simplement …

  10. Monsieur Malik, un inconditionnel de monsieur Delannoy, sombre dans la démesure. Cela a toujours été la stratégie de la droite, et je ne savais pas que monsieur Malik, qui est le Lelouch local, était de droite. Je me souviens qu’il a été membre du parti communiste et qu’il a esquissé au stand de Saint-Ouen à la fête de l’Humanité quelques pas de danse avec Charlotte Malenga ou Manenga, je ne me souviens plus très bien de son nom. Monsieur Malik, si je comprends bien, est un adepte des polos et des vestes amovibles.
    Mais revenons à nos moutons. Je ne sais pas si ce que dit monsieur Malik est vrai ou faux. Ce que je sais, c’est que les communes sont confrontées à des difficultés financières qui vont et qui iront s’accentuant, essentiellement du fait qu’elles ne perçoivent plus la taxe professionnelle mais une dotation d’Etat, qui n’a rien de commun avec la taxe précitée. Autrefois, Saint-Ouen était une commune qui bénéficiait de subsides importants, ce n’est plus le cas aujourd’hui. De plus, l’Etat distribue les subventions avec parcimonie. Ce qui explique que certaines d’entre-elles sont au bord du gouffre.
    Monsiseur Malik appelle à faire barrage au Front de Gauche .. on lui conseille de faire d’ores et déjà l’acquisition de quelques tonnes de béton. On en vend sur les bords de Seine, juste avant le pont de Levallois .. mais il n’est pas sûr que cela soit suffisant pour que le barrage tienne ..

  11. Alors la René chapeau !

    Merci au passage pour ce titre de Lelouch local mais je vous assure que ce n’est pas du tout mérité, il faut savoir rester à sa place …

    Vous semblez bien connaître certains détails de ma vie, comme cette danse assez délirante avec la regrettée Marie-Charlotte Mananga, sur le stand de Saint-Ouen, à la fête de l’Humanité, du temps ou j’étais effectivement encarté PCF !

    Qu’esperais tu René avec ce post au ton delatoire et ce que tu avances comme l’exclusivité de l’année, me déstabiliser ?!!

    Allons allons, j’ai pour habitude d’assumer tout ce que je fais en général et je n’ai absolument aucun soucis à assumer le fait, que oui, jeune employé à la ville de Saint-Ouen, j’ai cru “quelques mois” au thèses du PCF alors portée par Paulette Fost, qui reste pour moi un bon Maire et avec qui j’ai eu la chance de vivre des moments privilégiés et encore une fois, je ne regrette rien !

    Quand aux polos et vestes amovibles, je ne me sens pas du tout concerné car je suis droit dans mes pompes sur mes idées car si j’ai pris le large à une époque, c’est justement pour avoir constaté par moi même et de l’intérieur, que ce système n’était pas (ou plus) le bon !

    En gros mon aventure communiste a durée de 1992 à 1995, ensuite j’ai rendu ma carte et mon abonnement à l’Huma qu’on m’avait fourgué et je ne me suis plus trop trop intéressé à la politique, même si cela ne m’empechait pas de côtoyer tous mes amis coco car je les ai toujours respecté ! 1995 c’est aussi ma renvontre avec William Delannoy, fraîchement élu et c’est le debut d’une relation cordiale et amicale avec énormément d’échanges de points de vue en matière de politique générale et locale. Pour ton information je soutiens la liste de WD des 2008 car pour moi, il n’est déjà plus possible de soutenir Jacqueline ! Enfin autant te dire que cette mandature m’aura confirmé dans mes choix et qu’effectivement et plus que jamais, je fais confiance à William et à son equipe fort sympathique pour relever la tete de cette ville et rendre le bien être aux Audoniens…

    Alors si pour toi évoluer politiquement dans sa vie et des l’instant que tu penses que c’est mieux pour notre avenir commun, c’est simplement avoir le polo et la veste amovible et bien je te plains car moi, je ne serais jamais le prisonnier d’une idéologie ou d’un dogme …

    Enfin tu parles de culte de la personnalité me concernant et la encore je suis tranquille de ce côté la car tout ceux qui me connaissent jugeront et n’oublie pas une chose, je soutiens WD gratuitement, je ne serais pas sur la liste, je n’ai pas de poste promis, j’attend rien, si ce n’est l’alternance et le bol d’air frais qu’elle suscitera et beaucoup te diront même à la rigueur, que j’ai plus à perdre qu’à gagner mais tant pis, j’aurais défendu mes idées …

    Voilà René, je me sentais obligé de répondre à ton post au ton douteux, qui ne te fait pas honneur et n’honore pas non plus ton camp car qu’elle sera ta prochaine attaque ?! Sur ma sexualité car elle aussi n’est pas dans le rang ?!! Et oui ! PD et de droite décidément rien ne va plus en Audonie !

  12. @ René Matéo post 13
    Bonsoir
    Je ne vous ai pas bien compris !

    Faites vous allusion à un rapport entre le béton et le front de gauche ?

    Ah NON ! Pas de ça chez nous !

    Etes vous en train d’insinuer que Mr Mélenchon prends des enveloppes à l’étage d’un petit resto du XIXème cantine de l’Atelier de Mr Roland Castro ?

    Ah NON ! Pas de ça chez nous !

    Mr Matéo, vous êtes un artiste à la petite semaine avec votre communication à 2 balles …. les communes sont confrontées à des blablabla blablabla… Jr 10 000 Euro par mois …blablabla … Mr B & consorts promoteurs …blablabla

    Votre message et le mien s’éteignent dans les nimbes de l’Histoire et se perdent dans les oubliettes de ce blog

    Je suis communiste et ça fait du bien ! sans vaseline, camarade !

    Ah NON ! Pas de ça chez nous !

    Je suis obligé de vous saluer bien bas malheureusement car vous n’avez pas placé bien haut la barre

    BREF c’est petit et mesquin

    Bonjour à Ingrid

  13. Mateo@
    Malik a dansé avec Marie charlotte ..et ? Si on doit ne fréquenter que ceux qui ont les mêmes convictions on devient vite sectaire non? Du dialogue jaillit la lumière ou St. Ex qui a dit ;si tu es différent de moi mon frère loin de me léser tu m enrichit
    J ai eu la chance de connaitre Marie Charlotte et Daniel son époux elle etait très large d esprit quant a ceux qui changent d orientation politique ça fait quoi? Si on s est trompé ou pire, si on a été trompé on doit Quand meme rester fidèle selon vous?

  14. Je suis super choqué de votre attitude monsieur Matéo car rien ne peut justifier la délation surtout de la part d’un monsieur qui se dit représentant des anciens combattants et qui a donc connu des heures sombres ou ce genre d’attitude était monnaie courante. Vous voyez d’un coup je vous trouve beaucoup moins sympathique et votre attitude est simplement minable mais vous semblez prêt à tuer pour défendre votre Jacqueline et le clientélisme qui va avec mais maintenant j’en suis convaincu ce régime doit disparaitre car vous êtes malhonnête intellectuellement et navré de vous le dire mais il n’y a plus de doute le fascisme est bien de votre coté seulement avez vous réellement une conscience quand on voit la propagande à deux balles que vous produisez tous les jours ou vous seriez prêt à condamner l’ensemble des Audoniens à l’enfer voir la mort si seulement ils avaient le malheur d’espérer un changement qui ne passe pas par votre jr. Allez je vous rend à votre caniveau car je suis militant ps mais je respecte tout le monde à commencer par la personne qui se cache derrière Malik et avec qui j’aime échanger tout simplement.

  15. Suite 15

    Il fallait lire “dans les limbes de l’Histoire…” le message est plus intelligible car pour s’éteindre dans les nimbes (auréolant les grandes âmes de l’Histoire) il faut un sens de la poésie décadente que nous n’avons pas …simples mortels

  16. Constance, chère Constance, je vous aime malgré tout. Il suffit qu’un jour je frole votre charmante épaule pour vous adorer. Je sais que vos yeux m’attirent et quand je vous vois sourire le bonheur ouvre la porte. Je ne pense plus qu’à vous et que m’importe, que m’importe si vous êtes ma victoire ou ma défaite, je vous aime malgré tout … Chère Constance vous hantez mes jours et mes nuits ! .. et j’admire votre culture !

    Mon cher Fletcher, je vous croyais perdu à jamais ! J’ai même téléphoné à l’émission « Perdu de Vue » pour avoir de vos nouvelles. Mais en vain !
    J’ai vu Monsieur Mélenchon la semaine dernière au thé dansant du « Plazza », boulevard de la Madeleine. Il avait l’air d’aller bien. Il tenait dans ses bras une magnifique blonde aux yeux de braise. Le genre de fille à vous faire exploser la prostate. Vous voyez ce que je veux dire.
    Désolé de vous décevoir, j’adore les histoires à deux balles et les communistes aussi, qui vous le savez, en empêchent plus d’un de dormir. Je leur conseille le Temesta pour trouver un sommeil réparateur.
    Je vous précise, à toutes fins utiles, que je suis un inconditionnel de madame Rouillon qui gère la ville de main de maître ..
    Que le bon dieu soit avec vous et que l’esprit saint vous protège.

    Mon cher Fletcher, je vous croyais perdu à jamais ! J’ai même téléphoné à l’émission « Perdu de Vue » pour avoir de vos nouvelles. Mais en vain !
    J’ai vu Monsieur Mélenchon la semaine dernière au thé dansant du « Plazza », boulevard de la Madeleine. Il avait l’air d’aller bien. Il tenait dans ses bras une magnifique blonde aux yeux de braise. Le genre de fille à vous faire exploser la prostate. Vous voyez ce que je veux dire.
    Désolé de vous décevoir, j’adore les histoires à deux balles et les communistes aussi, qui vous le savez, en empêchent plus d’un de dormir. Je leur conseille le Temesta pour trouver un sommeil réparateur.
    Je vous précise, à toutes fins utiles, que je suis un inconditionnel de madame Rouillon qui gère la ville de main de maître ..
    Que le bon dieu soit avec vous et que l’esprit saint vous protège.

  17. Mon cher Malik, je n’attaque personne, je ne fais que relater des faits .. et les faits sont têtus.
    Peu me chaut si vous étiez, ou pas, adhérent du parti communiste. Personnellement, je confirme ce que j’ai toujours dit : je ne choisis pas mes amis en fonction de leurs convictions politiques. J’ai même avec certains d’entre-eux des divergences importantes, mais je considère que la contradiction est source de vie … et que de la discussion jaillit la lumière. Cela ne nous empêche pas ensuite de faire une bouffe tous ensemble.
    Que vous n’ayez pas d’atomes crochus avec madame Rouillon, je le conçois volontiers. Mais voyez-vous, en politique, je ne me cantonne pas dans le microcosme municipal. Je le dépasse parce que, en définitive, Saint-Ouen n’est qu’un petit point noir sur la mappemonde et ce n’est pas là que se joue le destin du monde.
    Vos remarques sur Saint-Ouen ont un petit parfum clochemerlesque, sauf qu’il manque le petit édicule qui fit le succès du film. Puisque vous êtes dans l’opposition, je me permets de vous dire un truc que, en fait, je ne devrai pas vous dire. Mais bon .. je suis ce soir dans de bonnes dispositions.
    Vous critiquez vertement tout ce que fait et que dit madame Rouillon et vous affirmez mordicus que Saint-Ouen se meurt. Or le Journal de Saint-Ouen, que vous connaissez, contredit tout ce que vous dites. Il se passe en effet des choses à Saint-Ouen, qui répondent aux attentes de la population. C’est incontestable .. et vous ne pouvez le nier si vous êtes conséquent avec vous-même. Je ne développe pas. En continuant vos critiques, infondées pour la plupart, vous sombrez dans le ridicule. C’est ce que disent du reste pas mal de gens .. Alors je me permets de vous le dire, votre angle d’attaque n’est pas bon.
    Tout cela dit, vous êtes un garçon sympathique et un bon professionnel .. et puis vous aimez le rugby. Si je vous dis que je fais de la politique parce que j’estime que ce monde est mal fait. Qu’il faut que tout le monde profite des richesses produites et puisse vivre dignement du fruit de son travail. Que tout un chacun ait le droit de se cultiver, d’avoir accès aux hautes études et puisse choisir la profession de son choix, je crois que vous serez d’accord avec moi.
    Vous voyez on n’est pas obligé d’être d’accord sur tout pour faire avancer le monde ..

  18. @ René 20
    Prétendre que la meilleure chose qui prouve que Malik se trompe soit que le “Journal de SO” dise le contraire!!!!
    Franchement, cela en devient tellement risible que je ne commenterai même pas! Bon mois d’août René.
    Au fait, Le gouvernement se plante, c’est le Figaro qui le dit! ;-);-)

  19. Mon cher Jacques, je ne suis rien, ni ancien ni nouveau combattant. Mais vous êtes beaucoup ici à souffrir du syndrome Jacqueline Rouillon. Il y a à l’hôpital Bichat un service qui soigne ce genre de maladie. Vous devriez, avec d’autres, solliciter un rendez-vous auprès du professeur Durand, que je connais bien. Il vous prescrira une thérapie qui remettra votre cerveau à sa juste place et redonnera vigueur à votre nerf de l’oeil. Méfiez-vous tout de même, il a été scientifiquement prouvé que l’antirouillonnisme primaire conduit à la démence …

  20. René vous ouvre les yeux. L’opposition et tous les méchants qui disent du mal de la façon (pourtant si démocratique”) dont est gérée la ville sont ridicules. Et c’est “ce que disent pas mal de gens!! ” La voilà la preuve! Ceusses là les gens qui causent à René, ils ont pas la langue dans leur poche et des arguments à casser la baraque!
    J’connais bien quelques parents d’élèves, quelques usagés de la piscine , du marché, quelques locataires, voisins , instituteurs et trices, écolos, citoyens , commerçants , employés municipaux , simples quidams et autres énervés qui trouvent à redire. Mais allez savoir , ce sont peut-être que des gros réacs sociaux traitres qui veulent saper le moral de ceux qui lisent le Journal de la ville en y voyant toutes les belles choses qui se passent chaque jour un peu plus dans notre belle ville…

  21. Le “Journal de Saint-Ouen” est un journal sérieux qui rend compte en toute objectivité de tout ce qui se passe dans la commune. Il a du reste obtenu deux prix qui démontrent qu’il est apprécié par ses pairs.
    Le “Journal de Saint-Ouen” est numéro un à Pékin, en Chine, et les chinois apprécient hautement chaque numéro. Il est plus lu que le “Quotidien du Peuple” le journal du parti communiste chinois. On peut le lire aussi à Los Angeles et à Las Vegas. Les américains en sont fous … et les mexicains basanés aussi !

  22. J’ai omis de vous préciser, mon cher Jacques, que des membres de ma famille ont été tués par les fascistes sur le Front de l’Ebre, sur les pentes de la Sierra del Pendol très exactement et que nous sommes une famille qui a donné beaucoup à la Résistance. Alors, cher monsieur ou madame, qui n’avait pas le courage d’afficher votre nom – vous êtes ici sous un nom d’emprunt – permettez-moi de vous dire que je n’ai a aucune leçon à recevoir de vous .. Que vous soyez socialiste ou pas cela ne me regarde pas. C’est votre affaire et pas la mienne. Je préciserai tout de même qu’il y a des socialistes qui gardent le coeur à gauche … les solférinistes c’est autre chose …

  23. René, une accumulation de faits n’est pas plus une science, qu’un tas de pierres une maison …

    Après je m’interroge sur l’ensemble de ton action du moment, ou nous avons tous la faiblesse de croire que tu soutiens mordicus, Jacqueline Rouillon, pour un nouveau mandat mais est-ce bien le cas ?!!

    Nous nous connaissons, je sais que tu suis mes aventures sur Facebook, qui t’ont d’ailleurs permis de faire le lien avec Malik et je sais surtout que tu es très loin d’être idiot, la preuve, tu es le seul de la section PCF de Saint-Ouen à avoir voté contre la candidature de Jacqueline Rouillon à son renouvellement en 2014, au motif qu’elle avait un trop lourd passif (pour être poli !).

    Alors si ton action du moment n’était qu’un leurre, cela expliquerait beaucoup de chose non ?!!

    Pour terminer, une petite précision que je juge importante, à cette étape de la discussion.

    Oui je critique madame Rouillon mais pour être tout à fait précis, vous devriez dire que je critique le Maire car personnellement je n’ai absolument rien contre Jacqueline Rouillon en tant que personne, je crois même que nous nous apprécions dans une certaine mesure.

    Alors merci René de contribuer par ton action à une belle et grande victoire de William Delannoy et rassure toi tu n’es pas le seul à avoir changé d’avis car pas plus tard qu’hier soir, nous avons reçu le soutien discret mais franc, d’un couple de communistes pur et dur mais qui ont selon leurs propres expression “ouverts les yeux”

    Et puis promis, après la victoire, nous tenterons en guise de remerciements, de faire venir Shakira à Saint-Ouen, afin qu’elle interprète un grand standart de la chanson Française moderne en ton honneur:

    “René la taupe” … 😉

  24. Malik post 29
    Mon cher ami, je suis membre à part entière du Front de Gauche et il serait malvenu de ma part, vous en conviendrez, de ne pas voter lors d’une élection pour le candidat du Front de Gauche. J’ai ce que beaucoup non pas, ou non plus, c’est-à-dire l’esprit de parti. Je suis de la vieille école et je me conforme à la décision prise majoritairement par les adhérents. Cela me semble conforme à la démocratie. Je suis même un adepte du centralisme démocratique, qui n’existe plus aujourd’hui.
    Sur la question de savoir si j’ai voté en faveur de la candidature de Jacqueline Rouillon, cela ne regarde que moi. Et puis, rien n’est figé, statique, les choses, les idées évoluent et sont en perpétuel changement. Ce qui était valable hier ne l’est plus aujourd’hui, et ce qui est valable aujourd’hui ne le sera plus demain. Ces principes essentiels, qui s’inspirent de la philosophie marxiste, sont confirmés par la science et la pratique sociale qui s’enrichit donc de tout développement des choses.
    Je suis donc attentif à tout ce qui change et se transforme au fil du temps, à tout ce qui est nouveau. C’est pourquoi je suis contre toute forme d’homophobie et pour le mariage pour tous ….
    En ce qui concerne madame Rouillon, je considère que la commune est gérée normalement. Et je doute, ce qui est mon droit, qu’il soit possible de faire mieux, en l’état actuel des choses. Il y a de nombreuses activités à Saint-Ouen qui concernent toutes les tranches d’âge. Je ne suis pas seul à le dire. Mais, en toutes choses, il faut être objectif. Je regardais avant-hier un reportage sur la banlieue sud de Lille. Saint-Ouen, en comparaison, c’est Neuilly. Les zones de non-droit y sont légion et les dealers sont maîtres absolus du terrain.
    Ce qui me dérange, concernant l’opposition, c’est qu’elle substitut au nécessaire débat démocratique les attaques personnelles, les propos virulents et la diffamation. Je trouve les séances du Conseil Municipal insipides et sans relief. Je le dis tout net sans vouloir offusquer qui que ce soit : les oppositions, y compris les élus socialistes, n’ont pas la pointure nécessaire pour gérer une commune. Il faut dire à leur décharge que c’est un phénomène général : il y a une régression notable de la conscience politique chez tous les élus, à quelque niveau qu’ils se situent. Et il en va de même pour les salariés qui ont perdu, tout au moins une partie, la conscience de classe. L’impact des médias sur les gens est une réalité.
    Je n’ai rien contre William Delannoy, ni contre personne. Et si des communistes lui accordent leur faveur, c’est leur problème, ce n’est pas le mien. Je suis communiste depuis plus de 60 ans. J’ai participé à bien des luttes, à bien des succès, mais aussi à bien des échecs, et j’ai connu bien des déceptions. Mais bon, ça fait partie de la vie … Je ne me plains pas.
    Une question à vous poser, et que j’ai posé souvent d’ailleurs à d’autres que vous. Vous dites que vous êtes de droite, c’est votre droit. Ce qui m’a toujours interrogé et m’interroge toujours, c’est pourquoi un salarié, quel qu’il soit et qui généralement n’est pas rétribué à sa juste valeur, mette dans l’urne quand il vote le même bulletin que François Pinault, Serge Dassault et bien d’autres, qui sont des patrons qui s’enrichissent de l’exploitation du travail humain ?

  25. @rene
    Parce que pour nous défendre des patrons, il y a des syndicats, pour lesquels les salaries peuvent voter lors d’une autre élection que les municipales ou les présidentielles … Éventuellement l’état peut arbitrer ou donner des grandes lignes sur le travail, mais a part ca, il existe des lois sur le travail, des organismes qui les contrôlent … Le syndicat doit défendre le salarié sans non plus scier la branche qui le porte : toute entreprise a un patron et parfois des actionnaires. Sans actionnaires, pas d’investissement, sans patron, pas de lignes directrices. Quand actionnaires et patrons abusent, il y a les mouvements sociaux, ou la porte. Mais un patron est toujours remplacé par un autre sauf si l’entreprise coule et la tout le monde a ‘gagné’ plus de boulot pour les salaries, le patron se tire ailleurs et les actionnaires mettent leur argent ailleurs.
    Quand on vote pour un maire, on ne vote pas pour un anti patron, on vote pour quelqu’un qui gère une ville et bien, de préférence, en étant conforme aux lois de notre pays et en prenant en considération les facteurs locaux, tout en pensant a l’avenir (pas le sien, celui de la ville). La preuve, 50 ans de communisme audonien n’ont jamais change le systeme salaries/patrons (meme le deal local fonctionne comme ca 🙂 Mais bon si je comprends bien vous suivrez quoiqu’il arrive ce que vous dicte votre parti en mode mouton donc a quoi bon débattre avec vous… C’est plutôt le responsable du parti que vous defendez qui devrait s’expliquer.

  26. Cher René, je vous propose de reprendre le débat à la rentrée si vous le souhaitez car pour moi, l’heure des congés payés a sonné et je vais aller respirer un air océanique, sans doute plus pur que celui de Saint-Ouen et rassurez vous, cette parole n’a rien de politique ! 😉

    Une réponse tout de même à votre question, d’abord c’est vous qui m’attribuez l’étiquette de droite car moi je n’appartiens à aucune idéologie, ni parti, une sorte d’électron libre, si vous voyez ce que je veux dire ?!

    Par contre, oui j’assume complètement mon soutien à un homme issue de la droite Républicaine et aujourd’hui à l’UDI, donc centre droit.

    En même temps, permettez moi de vous dire que dans le débat local que suscite les élections municipales, je me fiche un peu des étiquettes et des partis, je m’intéresse plutôt aux personnes, donc pour moi cette élection ne se joue pas entre le Front de gauche, le PS ou la “droite” mais plutôt entre Jacqueline, Karim et William et les valeurs qu’ils véhiculent …

    Enfin sur votre question du bulletin de vote, c’est complètement et définitivement ridicule et je ne sais même pas si j’ai envi d’y répondre car c’est du même niveau que la pluralité de l’information dans le journal municipal que vous évoquiez comme preuve de vos dire !

    Pour preuve, Jacqueline Rouillon en tant que Maire de Saint-Ouen, déjeune avec le patron de SAMSUNG France, se rend à des réceptions de L’Oréal et du groupe Danone, négocie avec les représentants des groupes Bouygues bâtiment, Nexity …

    Qu’en dite vous ?!
    Doit on l’exclure tout de suite du Front de gauche ?!
    Arriverez vous à glisser un bulletin dans l’urne pour cette personne qui fréquente de si prêt les odieux responsable du grand capital ?!!!!!

    Non surement pas et vous avez raison car il ne faut pas tout mélanger ! Comme quoi …

    Excellent mois d’août

  27. Mon cher sandwiches .. nous avons une différence fondamentale, monsieur Delannoy. C’est que moi je suis pour la disparition des actionnaires, pour la nationalisations des grandes banques d’affaires et des grandes entreprises du CAC 40 et pour un partage équitable des richesses. Le reste n’est pour moi que littérature. Il faut vivre avec son temps. Le libéralisme ne correspond plus à l’évolution de la société. D’où la crise à laquelle il est confronté et qui démontre ses limites historiques. Ceux qui n’ont pas compris cela et qui s’accrochent avec l’énergie du désespoir au système font fausse route.
    Cela dit, je respecte vos opinions. Vous êtes naturellement libre de les défendre. Personne, en tout cas pas moi, ne vous en fera grief ..

  28. Mon cher Malik, je vous souhaite de très bonnes vacances … Permettez-mois néanmoins de dire que toutes celles et ceux qui profitent aujourd’hui de vacances bien méritées, ils le doivent, et je ne dis pas cela par esprit de boutique, en grande partie au parti communiste français qui, depuis son congrès de mars 1932, a préconisé le Front Unique de la gauche, lequel a abouti au Front Populaire. Il est nécessaire de le rappeler de temps en temps.
    En ce qui est de l’attitude du Maire, elle n’a pas d’autre choix, vous le savez, que de s’adresser à des entreprises capitalistes si elle veut réaliser. Il n’y a pas d’autre alternative, vous le savez aussi.
    Encore bonnes vacances …

  29. Non mon cher rene je ne suis pas William Delanoy mais effectivement je le soutiens comme candidat. D’ailleurs, en tant que personne politique publique, il signe de son nom quand il intervient sur ce blog.
    En deux commentaires vous vous enfoncez dans des contradictions : vous dites ne pas comprendre comment peut on voter avec le même bulletin que les patrons, vous dites que vous votez pour Mme rouillon et que vous êtes pour la disparition des actionnaires la nationalisation des banques etc… comme tout communiste qui se respecte, et vous dites comprendre madame rouillon qui déjeune avec des patrons parce qu’elle n’a pas le choix et qu’il faut bien le faire…
    En tous cas, si le libéralisme finit son temps, le communisme a fait le sien depuis belle lurette (a part dans des pays comme la Corée du nord, et encore) même notre maire n’est plus membre du Pc …

  30. Mon cher sandwiches .. vous n’avez pas compris ou vous ne voulez pas comprendre. Nous ne vivons pas ici dans un système de type socialiste, mais dans un système libéral, capitaliste. Et la société est ainsi faite que vous êtes obligé, si vous êtes maire et que vous voulez réaliser, de passer par les banques et les entreprises. Il n’y a pas d’autre solution. Il n’existe pas en effet de banque d’Etat. Il y avait naguère une possibilité d’emprunt à des taux très bas, les sommes du livret A de la Caisse d’Epargne étant destinées au financement du logement social. Ce n’est plus le cas maintenant. Il y a obligation de passer par les banques, qui prête de l’argent, comme vous savez sans doute, à des taux prohibitifs. Il n’y a donc aucune contradiction chez moi.
    Mon cher ami, je ne suis pas ici pour faire le procès du communisme. Chacun est libre de penser comme il veut. Mais si souhaiter que chacune et chacun puisse vivre dignement du fruit de son travail, que soit instauré un meilleurs partage des richesses, que tout un chacun ait droit à la culture et aux loisirs et puisse s’épanouir pleinement dans la liberté et la démocratie, c’est être communiste. Eh bien oui, je suis communiste.
    Un conseil d’ami, n’écoutez pas trop les billevesées que raconte les médias sur les communistes. Ils s’inspirent tous plus ou moins de la fameuse formule de feu Joseph Goebbels, maître à pense de la propagande nazie : “Plus le mensonge est gros, plus il a des chances d’être cru.” Je vous signale, à toutes fins utiles que la Corée du Nord n’est pas communiste et que le communisme n’a encore jamais existé. Les conditions ne sont pas réunies pour instaurer ce type de société. Le niveau de conscience des gens est encore trop bas. Ce sont toujours, hélas, des moutons de Panurge, le compagnon de Pantagruel, vous connaissez sans doute ce personnage Rabelaisien.
    Monsieur Delannoy, dont vous êtes un supporter, est un homme respectable qui veut être Maire. C’est son droit le plus absolu. A sa place, j’aurais choisi le cinéma. Il a en effet un physique qui lui aurait permis de réussir dans le septième art. Il dame le pion, sans contestation possible, à Alain Delon.
    Quant à madame le Maire, elle fait ce qu’elle veut, ce n’est pas mon problème …
    Vous avez le bonjour d’Alfred …

  31. @37 M. Matéo

    A chaque apparition, les groupies se pressent, des femmes s’évanouissent, l’assistance est en émoi !

    Suffit de les écouter piailler. Tenez par exemple, les femmes du 6ème étage craquent pour son sourire à la Grégory Peck, l’adorable voisine ne parle que de son regard enjôleur à la Montand, la femme du boulanger en pince pour sa voix suave à la Dean Martin, la fille du puisatier lui trouve un charme à la Cluzet… Et il paraitrait même qu’il vieillit bien !

    C’est dire ! Pas de doute coco, euh René pardon, notre M. Delannoy est homme agréable à regarder.

    Elles ont de la chance les Audoniennes quand même !

    Quant à savoir s’il dame le pion, sans contestation possible, à Alain Delon, je ne sais que trop. Pour ma part, homme de foi, je ne jure que par la belle Mireille. 😉

  32. Mon cher Andretti .. il est des hommes que dame nature a particulièrement gâtés. Ils sont adulés, regardés et les yeux des femmes brillent et pétillent lorsqu’elles posent le regard sur eux .. D’autres, par contre, préfèrent chez les hommes la beauté de l’âme .. chacun son truc.

  33. René, vous m’avez convaincu! Votre définition du communisme du post 37 fleure le socialisme bon teint. Je ne m’en sens pas éloigné du tout , mutation écologique en plus, mais j’au du mal à y retrouver la lutte des classes si chère à Lénine et ses suiveurs. Seriez vous René un social démocrate qui s’ignore?!!

  34. Mon cher Pascal .. pas du tout. Ce je dis ne peut être le fruit que d’une lutte de classe acharné, parce que l’on sait d’expérience que rien ne s’obtient sans lutte. Ni Lénine ni Marx n’ont découvert l’existence des classes dans la société moderne, pas plus que le lutte qu’elle s’y livrent. Bien avant eux, des historiens bourgeois avaient exposé l’évolution historique de cette lutte des classes et des économistes bourgeois en avaient décrit l’anatomie économique.

  35. @39 M. Matéo

    Et d’autres encore leur larfeuille ! 😉

    Admettez néanmoins que si Mme JR ressemblait à, je ne sais pas, Michèle Morgane, Paulette Dubost, Audrey Hepburn ou encore Grace Kelly ce serait plus agréable quand même que Rossy de Palma, Yolande Moreau ou Anémone !

    Là, on n’est pas gâté !

    Au fait, j’ai croisé Angélique pas plus tard que ce matin, elle vous embrasse.

    B. Andretti

  36. @41 M. Matéo

    On ne peut le contredire, c’est Marx lui-même qui a tenu ces propos dans une lettre adressée à Joseph Weydemeyer le 5 mars 1852 !

  37. Mon cher rene, il y a au moins une chose sur laquelle nous sommes d’accord c’est, je vous site , que l’humanité ou la société n’est pas prête pour le communisme. Point barre, ca ne peut donc être qu’une solution de société et pas de municipalité.
    Quand au logement social sous sa forme actuelle, c’est la plus grosse arnaque qu’on n’ait jamais faite a ceux qui en aurait besoin : l’équivalent d’un empreint a perte sur tout le reste de sa vie. Quelqu’un comme vous qui êtes, n’y voyez pas d’insulte, assez age, combien d’argent avez vous mis dans votre logement dit ‘social’ depuis que vous en disposez, et faites la conversion inverse si a l’époque vous aviez fait un emprunt sur un même nombre d’année afin d’acheter un logement équivalent a celui dont vous disposez. Il est possible que cela fait belle lurette que vous auriez déjà remboursé votre emprunt depuis longtemps et qu’aujourd’hui vous n’ayez que des charges a payer, sans compter que vous auriez votre logement a vous sans risque d’expropriation etc… Qui est le mouton dans cette affaire ? Moi président 🙂 j’aurai donné une légion d’honneur a un maire qui aurait par exemple garanti et permis les emprunts des plus nécessiteux pour qu’ils puissent un jour être propriétaire plutôt qu’un maire qui croit aider ces mêmes nécessiteux en préemptant les petits propriétaires qui ne roulent pas sur l’or non plus, les incitant a louer leur logement a des loyers soit disant modérés afin de pouvoir, un peu, s’y retrouver.
    Mais bon c’est bizarre qu’à saint-ouen, notre honorée édile n’ait jamais eu ce genre d’idée a l’esprit,sûrement trop occupée à chercher comment dispatcher seulement 2% de son budget a expliquer aux citoyens qu’ils doivent eux même s’organiser pour lutter contre l’insécurité dans la ville.
    Vous avez raison, le rêve du communisme n’est pour rien dans tout cela

  38. Mon cher sandwiches, vous savez que je vous aime bien. Sachez que c’est la contradiction du capitalisme que de générer une possibilité de société future qui n’est pas le capitalisme. C’est la possibilité de l’horizon communiste qui pourra sauver l’humanité du désastre écologique, libérer la connaissance scientifique de la prison de l’argent. Le capitalisme développe à chaque étape, des forces productives qui détruisent la nature. La nature ne supporte pas la propriété. La nature est un produit total de la planète et de l’univers, qui se trouve, actuellement, être graduellement détruite par cette forme d’appropriation individuelle. Ce n’est pas de la poésie, du lyrisme. C’est de la matière, une force organisée et même une nécessité historique, naturelle. Voilà pourquoi je pense que l’horizon général de l’époque est communiste.
    Mon cher ami, nous étions très pauvres et par conséquent dans l’impossibilité de nous offrir un logement. Et, de surcroît, nous appartenions à une catégorie de gens auxquels on ne prêtait pas d’argent. Pour vous donner une idée, nous occupions une habitation où il n’y avait pas de parquet, mais de la terre que l’on tassait de temps à autre.
    Nous vivions chichement, pour vous donner une autre idée, nous mangions un poulet roti deux fois pas an : pour Noël et la fête votive du village. Quand je raconte tout cela à des jeunes, ils en restent bouche bée ..
    Enfin, je ne fais pas une fixation sur une ou des personnes. Je défends seulement des idées qui me semblent conformes au bon sens. Les femmes et les hommes passent, les idées restent.
    Quant à l’insécurité, Saint-Ouen n’a pas l’exclusivité de la chose, elle règne, et même s’aggrave, partout en France.
    Je vous souhaite une bonne journée ..

  39. Constance post 45
    Constance, je constate que vous avez de saines lectures. J’ai lu, comme vous, que madame Marx faisait bouillir la marmite de son célèbre époux dans les aventures de Popeye. Le titre de l’épisode était : Popeye contre les extra-terrestres. Il vainquit ces derniers en consommant dix boîtes d’épinards qu’il réservait habituellement aux petits enfants sous-alimentés. Les épinards décuplaient ses forces. Son épouse, Olive, était évidemment de la partie. Son rôle était de fournir les épinards à son célèbre époux, ce dont elle s’acquitta fort bien ..
    Vous avez du retard divine Constance … lisez plutôt le “Journal de Saint-Ouen” qui vous donnera des nouvelles fraîches de la commune et élèvera votre niveau culturel …
    Je vous prie de croire à ma très attentive considération et d’égréer mes hommages respectueux.

  40. Derrière un grand Homme, il y a toujours une Femme ! 😉 Dixit un certain Général De Gaulle.

    Bien à vous Mademoiselle.
    B. Andretti

  41. Le Camarade René Mateo ne soutient pas le Maire mais le Front de Gauche. Nuance !
    Le voilà donc embarqué une nouvelle fois dans la défense inconditionnelle de Jacqueline Rouillon (qu’il ne porte pourtant pas dans son cœur) au nom de la classe ouvrière et de ses intérêts supérieurs. Vieux refrain qui a toujours conduit aux pires impasses politiques.

    Dans la perspective des Municipales, il joue donc sur ce blog les francs-tireurs face aux irréductibles opposants au Maire. A l’entendre ce sont des gens ayant des comptes personnels à régler ou des obsessionnels pathologiques bons pour l’asile. Argumentaire hélas bien connu sous d’autres cieux qui a permis de remplir les asiles psychiatriques.

    Il en fait hélas toujours un peu trop pour aiguillonner le débat sur ce blog. Entre conviction et provocation, il défend une vision très soviétique du communisme et s’amuse à foutre un peu le bordel.

    Rendons lui grâce, il pourrait y parvenir au-delà de ses espérances.

    Il a affirmé ainsi sur ce blog il y a quelques temps n’avoir jamais croisé Madame Rouillon en Mairie il y a 25 ans quand elle était nous dit-elle « salariée de l’OVL » et que lui-même travaillait à l’hôtel de ville.
    Il nous expliquait il y a peu que c’était normal puisque les bureaux de l’OVL étaient à l’époque au stade Ampère. Fin de l’histoire.

    Hélas, Mr Matéo qui se plait à défendre l’indéfendable se prend les pieds dans le tapis. Madame Rouillon soupçonnée d’avoir occupé un emploi fictif a en effet contre attaqué publiquement devant le Conseil municipal en affirmant qu’elle travaillait de 1986 à 1990 « en Mairie » (l’Hôtel de Ville) directement « avec le Président » de l’OVL (C. Le Gall que Matéo connaissait très bien).

    Quant au siège de l’OVL, sauf erreur, pour la période incriminée il se trouvait déjà dans le nouveau Centre Administratif (Caso).
    On résume : invisible par définition à Ampère, pas vue au Caso ni en Mairie.
    Cherchez l’erreur !

    Merci Mr Matéo.

  42. et oui René, il n y a que les imbéciles qui disent que ce blog n est pas visité.

    Pour beaucoup chez les mêmes, je les juge plutôt comme des adeptes du Parisien que de l Huma ou du Figaro!

    Pour les municipales, René travaille sur ses douleurs intimes que je respecte.

    il s agit à mon sens de dire Non aux politiques autoritaires et aux gestions calamiteuses.

    Peux tu dire que Jr/Mb ne soient pas concernés? sérieusement en regaant ton buste de Lénine au dessus de ta télé

  43. Venceremos siempre .. mon cher ami, permettez-moi de vous dire que vous pédalez dans la choucroute. Je dis et je maintiens que madame Rouillon n’avait rien à faire en mairie. Vous pouvez, si vous le souhaitez, prendre langue avec madame Rosette Dekeyne, maintenant Leroy, qui doit se trouver du côté de Chaumontel.
    Cela posé, je défends qui je veux, comme vous sans doute, et je n’ai pas de leçon à recevoir de gens qui trainent leurs savates du côté de la droite ou du parti socialiste.
    Si vous avez comme seuls arguments les attaques personnelles ou le passé de Madame Rouillon pour la mettre en échec, elle peut couler des jours tranquilles. Vous ne voyez pas que vous êtes pitoyable et que vous êtes la risée de pas mal de monde ?
    Reprenez-vous cher venceremos, observez les choses avec lucidité et ne soyez pas de parti pris. Que je sache, madame Rouillon n’a jamais été mise en examen pour abus de bien sociaux. Ce n’est pas le cas dans votre camp. Faites une cure de vitamines, et vous verrez, cela ira beaucoup mieux …
    Heureusement que je suis là, sinon ce blog sombrerait dans le silence le plus complet… ne me remerciez- pas !

  44. Je ne connais pas Constance, mais affirmer sans rire que lire le “Journal de Sain-Ouen” élèvera son niveau culturel, me semble être une insulte à son intelligence et à sa culture générale! La dernière fois que j’ai demandé à un ami s’il avait lu ledit journal, il m’a répondu:” Je l’ai parcouru d’un derrière distrait”!
    P-S: Je ne sais plus qui a dit ça, mais ça m’a toujours fait rire.

  45. @49 venceremos

    Ce n’est pas tant que M. Matéo soit contestataire, mais c’est surtout qu’il est sincère quand il dit « blanc »… quand il dit « noir »… sur un même sujet.

    Même si cela peut faire peur parfois, il reste fidèle à ses convictions, quelques fois obtus, souvent borné, soumis aussi à une idéologie passée. Et on ne peut pas lui retirer le fait d’être constant et dévoué à ses valeurs. On peut juste lui reprocher de ne pas vivre dans son temps.

    Malheureusement, à force de dire tout et son contraire juste par provocation, René, vous tuez fréquemment le débat dans le napalm de vos posts et, considérant votre culture, expérience et intellect, c’est sincèrement dommage.

    Je le regrette d’autant plus quand, par « légèreté », vous vous amusez à détourner et dénaturer des sujets importants, que vous noyez le poisson quand on parle de la mauvaise gestion de la ville (dernièrement les écoles), que vous vous obstinez à dire et faire croire que tout va bien dans notre ville, alors que nombreux sont les habitants qui, aujourd’hui, souffrent. Vous valez mieux que cela, René ! Et les Audoniens aussi.

    Nous gardons espoir.

    Frédéric Dard disait : « La force des cons, c’est l’optimisme ! » et je suis très optimiste !!!

    B. Andretti

  46. Cher Monsieur Matéo,

    Mise à part que vous devriez essayer un peu de vous renouveler, il est vrai, comme vous le dites si bien que le monde n’est pas prêt pour le communisme, et d’ailleurs l’histoire -de feu l’URSS à la Corée en passant par Cuba- l’a clairement démontré.

    Alors de grâce laissons ces vieilles lubies du passé et épargnons à notre ville que nous voulons (tous ?) redresser ce fléau qu’est le communisme.

    Saint-ouen ne peut plus avoir recours aux recettes et aux mirages du passé et doit se tourner -enfin- vers l’avenir.

    Bonne journée,

  47. @51 RM

    …Que je sache, madame Rouillon n’a jamais été mise en examen pour abus de bien sociaux…

    Comme tant d’autres avant que la justice ne se penche sur leur cas. 😉

  48. Mon cher Jean, désolé, mais je suis obligé de contredire tes propos. Le “Journal de Saint-Ouen” est très bien fait et donne toujours des informations diverses et variées sur la vie audonienne. C’est indiscutable …
    Sa lecture serait on ne peut plus profitable à madame Constance, une femme très intelligente mais qui manque encore d’expérience. Ca va venir avec le temps …
    En tout cas, moi je m’amuse bien ..
    Tu as le bonjour de Nénesse, le roi du Balajo ..

  49. incompréhensible et surprenant!

    quelqu un peut il me dire pourquoi le comite de soutien à jr organise t il une journée d étude et de détente dans une colo autre que l Ovl ?

    La symbolique est terrible!

  50. Il m est arrivé de feuilleter le journal de SO mais ma modeste culture sur markx je la dois a Francoise eh oui je suis très éclectique j ai aussi lu l huma et le Figaro entre autre Francoise giroud.

  51. Constance ma mie, je ne sais pas qui est Françoise. Je crois que vous êtes une femme politique qui s’intéresse au devenir de Saint-Ouen. Vous avez raison. Continuez ….
    Je me souviens de Françoise Giroud qui fut une journaliste remarquable et ministre de Giscard d’Estaing, si ma mémoire ne me fait pas défaut.
    Wladimir Illich Lénine, le père de la Révolution russe disait : ” Je rêve du jour où la simple ménagère fera de la politique. “

  52. Actifs et Solidaires n’utilisera pas un colo de Saint-Ouen, tout simplement parce qu’il est invité ailleurs. On ne pourra pas dire que le comité de soutien à madame Rouillon use et abuse des structures municipales.
    Vive la Nation et le général Hoche.
    T’as le bonjour d’Ernest, la terreur des pampas du Mexique !

  53. Je ne suis pas au courant de l’initiative dont tu parles François mais effectivement si c’est vrai, la symbolique est surprenante et en dit long sur l’intérêt que JR porte à notre patrimoine.

  54. @ René Matéo
    Je suis las de vous lire parfois;
    (Modération) vous êtes la suffisance de ce bas monde.
    Vous avez eu charge et croyez encore représenter les anciens combattants, mais détrompez vous :
    Dans l’avenir, les enfants connaîtrons certaines réalités qui enverront vos vérités aux oubliettes
    Je suis encore bien jeune et je ferais le nécessaire pour que les menteurs et les falsificateurs de votre acabit soit couvert de honte et de mépris par les générations futures
    Vous êtes un (Modération) ….. et un lâcheur, Michel doit avoir bien du mal à se souvenir de votre soutien

    Vous n’aviez fait que mordre la poussière la dernière fois que je vous ai mouché
    La prochaine fois, vous dégusterez à la paille le nectar que je vous prépare

    Je vous rappellerai au bonjour d’Ingrid
    Bien ou mal vous fasses aux fesses
    Je suis las de vous lire et j’emmerde Lénine

  55. @ René 56
    J’ai une très bonne mémoire et je me souviens de t’avoir lu ici, critiquer ouvertement la pravda locale. Quand j’aurais le temps, je rechercherai. 🙂

  56. Pour ma petite Constance,

    En 1953, elle fonde avec son compagnon, Jean-Jacques Servan-Schreiber, le magazine L’Express, qu’elle dirige jusqu’en 1974. Membre du parti radical socialiste, elle soutient avec ferveur Pierre Mendès-France puis François Mitterrand avant de se rallier au gouvernement de Valéry Giscard d’Estaing qui promet la modernisation sociale.

    Elle devient secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée de la Condition féminine, entre juillet 1974 et août 1976 (sous Giscard D’Estaing), puis secrétaire d’État à la Culture jusqu’en mars 1977.

    C’est elle qui fonde en 1979 l’association Action Contre la Faim.

    Françoise Giroud, née Lea France Gourdji a toujours nié sa judéité. Elle ne révèle son origine à son petit-fils Nicolas, le futur rabbin Aaron Eliacheff, qu’au printemps 1988.

    Bien à vous.
    Je vous bise.

    Votre dévoué. B. Andretti

    @59 R. Matéo

    Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine a aussi écrit la « citatiomanie est notre plus grande ennemie » ! 🙂 🙂

  57. @61 Malik

    1er Remue méninges de l’association Actifs et Solidaires, le samedi 31 août 2013, au château de Menilles dans l’Eure. Thèmes abordés : l’école et les retraites.

    Le château de Menilles est acquis en 1960 par la ville de Gennevilliers qui le transforme en centre de vacances.

  58. Mon cher monsieur Vary, désolé de vous le dire mais vous me rappelez quelques-uns ici les éditoriaux de Philippe Henriot et de Jean-Hérold Paqui sur les ondes de Radio-Paris pendant l’occupation .. et vous savez sans doute comme moi que Radio-Paris ment, radio Paris ment, radio Paris est Allemand …
    Vous avez le bonjour de Fredo de Pigalle, l’homme qui a les yeux bleus et qui siffle la nuit …

  59. @65

    Vous pourriez peut-être éviter les insultes M. Matéo ? 🙁

    Et puis, on n’est plus en 40, faudrait p’tète voir à revenir parmi nous !

  60. Je n’insulte pas Andretti .. se sont des faits avérés et qui sont dans l’air du temps .. vous le savez aussi bien que moi, même si vous avez une tendance très marquée à vous donner de l’importance … ne cherchez pas à vous en sortir par une pirouette …

  61. René
    tu peux me dire qui était maire adjoint en charge des bâtiments(donc des colos), et comme tu es en veine de confidence, dis moi qui etait l élu responsable du dossier piscine (disparition des bas reliefs et surcoût…)?

  62. Chère Valentine, le maire et sa clique n’ont absolument rien à faire de vos critiques à deux balles. Chère Valentine avez-vous toujours de beaux petits petons et êtes-vous toujours frisée comme un mouton ?

  63. Mon cher Colonel, je ne me souviens plus très bien parce que ce n’était pas mon rayon. Mais par déduction je pense que Paul Sanchez, qui était en charge de la jeunesse, devait s’occuper de la piscine, ou Lucien Belloni, qui était responsable des sports. Quant aux bâtiments c’était soit Georges Abbachi ou Lucien Belloni. Je pencherai plutôt pour Abbachi, parce que Lucien était président de l’OPHLM, et responsable du personnel. Il était premier adjoint et Fernand, qui était aussi sénateur, se déchargeait souvent sur lui. Jean Jouvin était syndic et rédacteur en chef du Réveil. Denise Audouard s’occupait je crois du troisième après le décès de Paul Taupin.
    Pour les bâtiments Monsieur Leroux était directeur des services techniques, installés à l’époque rue de l’Union. C’était quelqu’un de compétent et d’intelligent qui maîtrisait parfaitement les services et en qui les élus faisaient entièrement confiance. C’est lui, en fait, qui tenait la maison..
    Je jure de dire la vérité, toute la vérite, rien que la vérité, puisqu’on me fait un procès .. mais je m’en tape !

  64. bien joué René

    tu as compris le sujet mais tu ne l’à pas traité.

    jr et mb doivent bien rigoler.
    un peu comme les généraux russes qui voyaient le bon peuple se réjouir des défilés militaires alors qu’ il s agisait d un formidable gâchis. mais pendant ce temps, nos étoiles s en mettaient plein les fouilles…
    rappele nous qui a tout perdu ?!

  65. Mon cher François .. rien n’est perdu parce que tout est à nous, et rien n’est à eux …
    Je ne pense pas que ce fut un gâchis, mais c’est une défaite et la victoire à la fois de la corruption et de la pression idéologique de l’adversaire qui disposait d’une frappe idéologique hors du commun.
    Il faut y ajouter, selon moi, la direction du pays et du parti communiste, qui n’était plus qu’un établissement gériatrique ..

  66. Merci Brune pour ces infos qui sont très intéressantes et assez surprenantes car je reste sur ma position, symboliquement, je trouve tout à fait choquant et déplacé, que le comité de soutien de Jacqueline Rouillon organise un colloque dans le centre de vacances d’une ville voisine !

    Je suis désolé mais nous avons un patrimoine suffisamment conséquent pour ne pas aller se servir chez les voisins !

    Si le comité de soutien du Maire sortant voulait absolument un beau chateau, nous disposions du centre de Chaudon (Eure et loir), situé à quelques encablures du lieu retenu et qui est lui aussi un château, situé sur une magnifique propriété avec notamment un beau bois de plusieurs hectares et une belle piscine à coté des écuries et cerise sur le gâteau, le personnel sur place est très sympa et on y mange très bien, contrairement aux repas infectes des cantines locales, servit à nos enfants par l’usine de mesdames Rouillon et Amédro !

    Il y avait aussi le centre de Chaumontel, plus prêt de Paris !

    Seulement voilà, je suppose que le gratin qui compose ce comité de soutien, souhaitait un certain standing, non présent dans nos centres de vacances Audoniens car celle qu’ils soutiennent justement, n’a absolument rien fait pour eux depuis son arrivée, alors ils ont choisi ce magnifique château de Ménilles, que je vous recommande d’aller voir sur Google, excusez du peu messieurs dames !

    Après Cardin pour la déclaration de candidature, un superbe château au lourd passé seigneurial, tout un symbole …

    Seulement ces braves gens sont ils vraiment la pour le bien des Audoniens et l’avenir de cette ville ou simplement, pour ce faire une belle place au soleil sur le dos justement des Audoniens ?!!!

    En faisant ce choix, la réponse est très claire !!!

    Car évidement j’imagine que ce colloque au “vert” a un coût et que l’organisme qui gère les centres de vacances de Gennevilliers, l’OML, n’offre pas l’occupation et les prestations ?!!

    Donc si je résume bien, le Maire et ses apôtres, ne cesse de nous dire depuis des mois, que les comptes de l’OVL sont dans le rouge vif avec un découvert colossal et plutôt que de donner des sous à l’OVL et bien naturellement, on va en donner à un organisme de Gennevilliers, c’est tellement logique !!!

    Je crois d’ailleurs qu’il va falloir être très vigilant sur les comptes de campagne de cette élection et que nous les surveillons de très prêt car déjà Cardin avait eu un coût, la ils font diversion car c’est le comité de soutien mais avec quel financement car il y a la aussi un cout (prestations OML + Location de cars) …

    Si à cela j’ajoute l’édito exceptionnel du Maire dans le dernier numéro du journal municipal, qui nous dit que cet été Saint-Ouen a vécu un peu au ralenti, au rythme de la plage et de l’Estival …
    Alors que de nombreux Audoniens ne pouvant justement pas s’offrir de vacances ou de week-end en relais Château, avait du mal à dormir car un bordel monstre régnait jusqu’à pas d’heure et bien encore une fois désolé pour l’unique supporter du Maire oeuvrant ici mais oui, ces gens qui se moquent des Audoniens doivent partit et cela devient une réelle urgence !!!!

    • @ Malik

      Il serai en tout cas interessant de connaître le coût de location du château Gennevillois. Qui sait il pourrait être beaucoup moins cher que Chaudon, une sorte de prix d’ami moins voyant que sur nos terres.

  67. Ce brave Malik est passé maître dans la fabulation. On ne s’en étonnera pas outre mesure, elle est dans l’air du temps.
    Monsieur Malik se plaint de on ne sait quoi et demande le départ du maire. Pour quel motif ? Il n’en sait rien.
    On ne comprend pas très bien le comportement de monsieur Malik. C’est un bon professionnel et un bon mec. Il a un bon emploi à (modération) c’est un joyeux plaisantin. Il fait rire les dames et les jeunes filles. (modération) . C’est un boulot intéressant, bien rétribué .. et pas trop fatigant, il faut en convenir. De surcroît, il fait assez souvent des (modération) où il est bien accueilli. Normal après tout. (modération) La belle vie en somme ..
    Et dire que certains de ses amis versent des larmes sur le sort (modération) qui, paraît-il, souffrent le martyre face à la dictature féroce de madame Rouillon et des ses affidés.
    En d’autres termes, cela signifie que les chaînes de production de PSA Citroen sont un paradis comparés aux divers services de la Mairie de Saint-Ouen …

    (modération) : Mr Matéo, vous l’ancien Résistant, évitez la délation. On ne tue pas qu’avec des balles.
    Vos propos sont hélas au-delà de l’excusable.

  68. Que la manœuvre est basse, que le procédé est infect! “Calomnie hardiment, il en reste toujours quelque chose” écrivait Francis Bacon. La gauche pour moi, c’est des valeurs de partage, de solidarité, pas de vulgaires manipulations enrobées dans de éhontés mensonges, vomis uniquement dans le but de faire réélire sa pouliche (féminin de poulain?)! Trop, c’est trop!

  69. Ah mr Mateo vous êtes prêt a tout pour soutenir vos convictions meme a excuser l inexcusable c est bas ! votre manque d objectivité fait froid dans le dos les gens comme vous sont vraiment dangereux

  70. Les insultes, la délation maintenant… 🙁

    Un aspect bien sombre de votre personnalité.

    Vous ne servez plus la propagande de Mme la maire et je pense qu’en femme intelligente et de pouvoir, elle ne tardera pas à vous le faire savoir.

  71. Mesdames et messieurs restez calmes et décontractés. Ne vous affolez donc pas, il n’y a pas péril en la demeure et personne ne risque rien. Chère Constance, moi, un mec dangereux, sûrement pas. Je suis la bonté même. Tenez, il m’arrive de croiser des gens dans la rue qui me disent bonjour avec plaisir et qui me répète : “Monsieur vous m’avez plus d’une fois rempli le réfrigérateur, et je m’en souviens.” Quand j’étais en Mairie, je recevais des gens qui étaient dans la mouise et je leur faisais obtenir 5oo frs par le bureau d’aide sociale. Ils s’en souviennent encore. Par contre, chère madame Constance, votre petit texte est un véritable appel au meurtre. Vous respirez la haine madame. Faites attention à ce que vous dites … et aussi à ce que vous faites. Je ne suis pas seul. Cela est aussi valable pour ceux qui m’envoient des mails insultants ..
    Mon cher modérateur, vous n’allez pas pleurer vous aussi. Tout le monde sait qui est Malik et tout le monde sait aussi ce qu’il fait. Alors je vous en prie, ne soyez pas aussi pathétique et laissez la Résistance tranquille. Vous l’avez toutes et tous trahie depuis longtemps ..
    Monsieur Jean Fouquart, ne vous emportez pas. Cela ne mène à rien. Je vous signale que je n’ai pas de pouliche et que je ne fréquente pas les champs de courses. Ne vous en déplaise, vous et d’autres ici, n’êtes pas de gauche parce que vous distillez la haine à longueur de journée. Ce n’est pas ça la gauche cher monsieur. Que je sache, personne de la majorité n’a proféré à votre endroit des insultes ou ne vous a calomnié. Les insultes, la calomnie, la diffamation, elles sont de votre côte et du côté de la droite, cher monsieur. Vous êtes vraiment de pauvres types et je vous abandonne à votre triste sort. Mais le Front de Gauche va vous combattre au même titre que la droite …

  72. Monsieur Matéo, en accord avec le modérateur du blog, j’ai pu avoir connaissance de la totalité de votre post me concernant et permettez moi de vous dire que je suis très déçu car je vous prenais pour quelqu’un de bien, certes parfois un peu provocateur aux entournures mais avec un bon fond mais il est clair que je me suis trompé et le personnage que vous venez de nous révéler est tout simplement abjecte.

    Rien monsieur ne justifie la délation pure et simple alors que nous sommes dans un débat d’idée sur la politique locale et que j’entend y rester avec une certaine dignité et surtout, le respect total de mes interlocuteurs, même si ils sont mes contradicteurs car c’est la, encore une fois car on dirait que ça a du mal à rentrer chez vous, les bases élémentaires de la Démocratie !

    Seulement il semble que pour vous, la Démocratie ne soit qu’un mot et la délation, une religion !

    De plus les arguments que vous avancez sont ridicules et non avenants car je ne vois pas en quoi un employé communal ne pourrait pas être en désaccord avec la politique menée par le Maire ?! Pour votre information, les fonctionnaires locaux sont aussi des citoyens dotés d’un cerveau et qui ont parfois des idées politiques mais ce concept doit vous dépasser…

    Ceci dit, je dois vous remercier car pour cette rentrée je me sentais un peu mou et grâce à vous, je viens de retrouver toute l’énergie nécessaire pour combattre ce système abjecte dont vous êtes le parfait reflet car comme ces gens pour lesquels vous êtes prêt à “tout” pour défendre la cause, le sort des Audoniens vous importe peu au final, seul le pouvoir de vos chefs compte à vos yeux, au nom d’une idéologie fascisante et certainement pas humaniste et vous nous en offrez la preuve, un peu plus chaque jour !

    En conclusion, vos propos n’engagent que vous et ceci était ma dernière réponse vous concernant car pour moi, vous n’existez plus, ni en virtuel, ni même en réel et j’encourage l’ensemble des blogueurs à en faire de même car monsieur, vous polluez le débat !

  73. Mon cher Malik, vous comprendrez aisément que je n’ai pas à recevoir des leçons de vous et de vos amis. Vous parlez de démocratie, mais vous ne connaissez rien à la démocratie. Votre démocratie à vous c’est le mensonge, les accusations sans fondement, les attaques personnelles, la diffamation et la haine. Vous prétendrez défendre les audoniens. Vous défendez en réalité le pognon. Vous voulez faire de Saint-Ouen un nouveau Levallois .. mais on va vous donner du fil à retordre .. quant au fascisme, je l’ai combattu. Vous, vous ne savez pas ce que c’est. Méfiez-vous quand même, il frappe à la porte …
    Je vous abandonne tous à votre triste sort …

  74. Malik
    Oui moi meme je m engage a ne plus répondre a ce type qui illustre a lui seul la dangereusité des sectes qui répète bêtement tout ce qu on a pu lui mettre dans le citron et qui a perdu tout jugement perso

  75. René Matéo je vous invite à vous remettre en question car vous ne pouvez pas défendre les valeurs auxquelles vous avez l’air de tenir et qui seraient celles de votre candidate et d’autre part faire preuve d’obscurantisme et user de méthodes en parfaite opposition avec ces idées. Le début de mes propos n’est valable que si tout cela est due à une maladresse non maîtrisée car je n’exclue pas que tout cela soit fait délibérément et sur ordre afin de nuire au débat politique de fond qui se déroule librement sur ce blog et qui tourne largement à l’avantage de William Delannoy. Je vous invite également avec vos conseillers à vous interroger sur l’impact de la méthode car je suis navré de vous dire mais il est désastreux pour votre camp car la lecture de vos post énervent prodigieusement l’ensemble des visiteurs de ce blog et vous faite une grave erreur en pensant que cela agace uniquement les personnes supporters de la candidature de William Delannoy. Vous venez par exemple dans vos propos de traiter les fonctionnaires locaux en filigrane de nantis et fainéants qui passent leur temps à se plaindre croyez vous que vous rendez service à votre candidate en faisant cela ? Alors au Barons qui sont derrière vous j’adresse un conseil sincère, la victoire de votre candidate apparaît de plus en plus difficile et les conditions de l’alternance semblent de plus en plus réunis et vous pourrez largement remercier René Matéo au printemps 2014

  76. mon cher Christophe .. je descends des ducs de Montaubant, anciens corsaires du roi d’Espagne. J’ai les yeux bleus et je siffle la nuit. Je suis le maître absolu de Saint-Ouen .. et d’ailleurs.

  77. Constance, vous qui vous camouflez sous un nom d’emprunt, ce qui prouve que vous êtes une femme courageuse, je rêve souvent de vous .. vous êtes chef de gare et vous prenez mon zizi pour un sifflet ..

  78. Tout comme Constance, Malik,… je ne répondrais plus aux propos bas, vils, sectaires et irrespectueux. J’avoue que je me suis lâchement amusé certaines fois en répondant à la polémique mais là, cela va trop loin et je ne m’amuse plus. 🙁
    Mais je suis tout à fait prêt à discuter, échanger et deviser joyeusement avec des gens normaux! 😉 alors…à bientôt?

  79. J’avais relevé cet été auprès de la direction de l’OVL l’absence d’informations données par la ville à la plateforme portée par les associations nationales de vacances sociales revendiquant d’autres moyens et orientations de l’Etat.

    S’il y avait besoin d’arguments supplémentaires pour que JR/MB ne dilapident pas les colos des Audoniens.

    En voici de nouvelles :

    La ministre des Sports et de la Jeunesse, Valérie Fourneyron, veut expérimenter en 2014 un label pour les colonies de vacances afin de distinguer notamment celles qui jouent la carte de la mixité sociale, annonce-t-elle lundi dans un communiqué à l’AFP.

    La ministre des Sports et de la Jeunesse, Valérie Fourneyron, veut expérimenter en 2014 un label pour les colonies de vacances afin de distinguer notamment celles qui jouent la carte de la mixité sociale, annonce-t-elle lundi dans un communiqué à l’AFP.

    La ministre, qui prône depuis plusieurs mois une réduction du coût des colonies de vacances, devenues trop chères pour les classes moyennes, lance “une mission chargée de définir le cadre des +colos de demain+”.

    Selon le communiqué, les “exigences” prises en compte seront “la mixité sociale”, “l’accessibilité des activités de loisirs de qualité, sans considération de revenus”, “la proximité et la simplicité, “le développement durable et la citoyenneté”, “le respect et la découverte de l?environnement”, et enfin “un projet pédagogique fort et lisible pour les parents”.
    “Des séjours répondant aux exigences du futur label seront expérimentés durant l?été 2014, avant un déploiement plus large en 2015”, précise le ministère.
    Ce “grand chantier” vise “à faire évoluer le secteur des colonies de vacances à but non lucratif et à le conforter dans sa mission principale: permettre à tous de partir”, explique-t-on.
    Notant que “la fréquentation des colos classiques diminue tandis que celle des mini-camps augmente”, la ministre souhaite “enrayer” cette “tendance”.
    Celle-ci avait été soulignée par le député PS Michel Ménard dans un récent rapport qui mettait en avant le facteur du coût des séjours, de 400 à 600 euros par enfant en moyenne pour une semaine.
    Pour relancer les colonies, le rapport préconisait notamment de rétablir une taxe sur l’hôtellerie de luxe afin de financer un “fonds national d’aide au départ en vacances collectives”, qui avait suscité l’ire de la principale organisation patronale de l’hôtellerie.
    Le taux de départ des 5-19 ans en séjours collectifs de plus de cinq nuits était en 2011 de 7,5%, contre 14% en 1995. Un quart des 5-19 ans ne partent jamais en vacances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *