Questions pour un champion

18496469-commentaires-savoir-1

Universitaire et pointilleux sur les questions de concertations ou d’enquêtes, notre ami Ingol Diener s’interroge sur “l’irruption du marketing politique à Saint-Ouen”. A la veille de la restitution-meeting du questionnaire des socialistes, qui visiblement attendent notre avis avant de donner le leur,  il nous faire part de ses réflexions et de ses questions.

” Questionnaire électoral enquête citoyenne (UMP dieppoise, distribution militante), PS de Vanves, Rouen, Charleville-Mézières…, le marketing politique est en marche et vient d’atteindre Saint-Ouen, grâce aux Ambitieux Nouveaux [ANo]. Rien n’est plus à inventer, candidats ! Du simple kit de montage à l’offre de campagnes plus sophistiqués, les gens de la comm’ vous tendent la main[1]

Recette de base : affirmer tout de go qu’on a déjà le feeling avec la population (laisser planer le doute du contraire serait néfaste), mais on avoue n’être pas encore tout à fait sûr d’avoir tout à fait bien tout compris, donc on « interroge les habitants sur leurs attentes afin de les traduire en propositions et solutions »

Aïe ! Par mégarde j’ai cité le candidat UMP de Dieppe. Chez nos ANo (Ambitieux Nouveau) audoniens, on lit « …vous interroger sur nos propositions afin d’établir un programme …qui corresponde à vos besoins et à vos attentes ».

A quelques variantes près, le moyen en est le même : le Dieppois UMP consulte via un questionnaire édité à 15 000 exemplaires, à distribuer d’une manière militante dans les boîtes à lettre et en porte-à-porte, sur des sujets très divers et variés…au total une quarantaine de questions[2]. Nos ANos –là une vraie proposition- offrent aussi de le remplir en ligne, et osent 69 questions, et affirment aspirer à la représentativité en flattant le chaland : « chacune des réponses …sera prise en compte ». Comme si cela n’allait pas de soi ?! Le Dieppois promet l’anonymat des réponses (on répond sans s’identifier ? Où on s’identifie mais le destinataire ne divulgue pas ces identités ?) – nos ANos n’affirment pas le contraire. Ils incitent à remplir le questionnaire en ligne et du coup à s’identifier, et promettent les résultats du questionnaire à qui se déclare …auprès de qui ? Au email : ps.saint.ouen@gmail.com. Qui paye commande. Peut-être que le Dieppois fait idem ?!

Mais imaginons qu’à Dieppe, Vanves, Rouen, Charleville-Mézières, Saint-Ouen) etc., une deuxième liste mettrait les moyens pour diffuser à son tour un questionnaire ? Comment se comporteraient les habitant.e.s visé.e.s d’un questionnaire à l’autre ? Jeun.e.s chercheur.e.s en sciences sociales, il y a des sujets de recherche avec emplois à la clé dans la comm’ !  

*************

Mais, question de fair play, questionnons nos questionneur.e.s, les six têtes d’affiche : Le Roux/Bouamrane pour le PS ; Keïta pour EELV et EPSO & CITOYENS (c’est qui et quoi ces jours-ci, depuis le dramatique essai de torpillage il y a 6 ans ?) ; Decrock pour le PRG, de Kochko pour le MRC, et Debaa pour Convergence Citoyenne. Prière de ne pas s’abstenir.

– Qui a commandé cette enquête par questionnaire ? Quand ? Et auprès de quel organisme ?

– Combien coûte cette « étape décisive » ?

– Qui garantit le protocole scientifique de l’enquête ? Et en quoi consiste-t-il ?

– Qui a formulé les questions ? Vous-mêmes ? Ou avez-vous quelque peu « audonisé » un modèle de questionnaires-types ?

– Qui centralise les réponses ? Quel protocole de traitement ?

– Quels critères pour déclarer représentative votre consultation ?

A suivre . “Regard sur le questionnaire”

Ingolf DIENER


[1] Pris au hasard : Euro2c (http://www.euro2c.fr/) ; Campagneselectorales – le 1er site des candidats politiques (http://www.campagnes-electorales.fr/)

[2]  (www.lesinformations dieppoises.fr/2012/12/07

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *