Un suspens insoutenable

délai 14 janvierdélai 14 janvier  1

La convention nationale du Parti socialiste ce week-end à l’hôtel Marriott à Paris a décidé finalement d’attendre jusqu’au 14 janvier 2014 pour valider les listes aux Muncipales et donc celles qui visent à chiper les sièges des Maires « communistes » en Seine Saint-Denis. Avec Mathieu Hanotin et Stéphane Troussel prétendants à Saint-Denis et à La Courneuve, c’est donc aussi le cas de Karim Bouamrane à Saint-Ouen[1]. Après cette date il faudra se plier aux consignes… sauf exceptions.

Une nouvelle par conséquent mi-figue mi raisn pour notre outsider socialiste juste avant son meeting de mercredi 11 décembre avec les résultats de sa consultation populaire sensés jeter les bases du programme de l’alternance.  Une initiative susceptible de relancer la dynamique de campagne même sans un feu vert explicite du national.

Alors que le PS local clame haut et fort qu’il fait la course en tête, il ne faudrait pas en effet que le doute s’insinue chez ceux qui veulent à tout prix le départ de la Maire sortante. Le pire pour la section PS, et peut-être même pour la gauche locale, serait sans doute, à ce stade avancé, de faire machine arrière et liste commune – dès le 1er tour – derrière… Jacqueline Rouillon.

Pour échapper à cette perspective peu glorieuse, autant dire que les tractations vont se poursuivre entre la dinde et les marrons.



[1] selon les solferinologues l’option Bouamrane portée par Bruno Leroux n’aurait pas les faveurs de Claude Bartolone et Harlem Désir. Mais se méfier des experts : dans le maquis des coteries, tendances et écuries présidentielles socialistes ce pourrait être un peu le contraire  ou bien que les sondages réels donnent un score assez incertain face au maire sortant.
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

61 réflexions sur « Un suspens insoutenable »

  1. On ne peut pas comparer Saint-Denis ou La Courneuve avec Saint-Ouen, car dans les deux premières villes les socialistes siègent dans L’OPPOSITION, alors qu’à Saint-Ouen les socialistes siègent dans la MAJORITÉ et ont tout voté avec Jacqueline Rouillon.

    Dans les deux premières villes en effet les socialistes sont fondés à présenter une liste, tandis qu’à Saint-Ouen comment peuvent-ils expliquer aux audoniens qu’ils incarnent l’opposition alors qu’ils sont la MAJORITÉ SORTANTE avec plusieurs délégations et adjoints comme par exemple : Morgane Garnier (adjointe propreté), Paul Macedo (commerce), Sophie Jacquot (petite enfance ), Henri Lelorrain (sports), Jean Claude Le Ny (logement), ect…

    Monsieur Bouamrane, s’il avait eu un peu de cran, de conscience et de sincérité aurait démissionné de la majorité depuis longtemps et aurait ainsi été fondé à se présenter en alternative. Mais je crois que monsieur Bouamrane qui prend les audoniens pour des gens sans cervelles, veut le beurre (les places) et l’argent du beurre (les indemnités).

    Au final il est probable que monsieur Bouamrane n’obtienne pas grand chose et ce ne serait que justice…

    Bonne soirée,

  2. Si les socialistes audonniens font liste commune avec les communistes derrière Jacqueline ROUILLON celà sera logique…..au regard de la gestion commune . Par contre EELV serai le grand perdant de cette farce……que feront t ils ? Pas facile d’exister avec un “partenaire” aussi puisssant que le PS….dependre de leur bon vouloir…..c’est quelque peu frustrant.

  3. Et puis, je ne peux pas m’empêcher de noter que pour décider du sort de La Courneuve, Saint-Denis ou Saint-Ouen les socialistes se réunissent à l’hôtel Marriot !!

    Tout un symbole qui montre à quel point les socialistes sont déconnectés de la réalité 🙁

  4. Et si KB arrivé en tête au 1er tour,proposait au PCF et à des citoyens de prendre des responsabilités au Bureau muncipal ?

    En cas de victoire au second tour sur WD, exit JR/MB et retour gagnant de l’Union de la gauche.

    JR/MB, pour espérer gagner, devra faire la même proposition à KB mais en restant aux manettes avec MB!

    Pour la campagne, JR se bat utilisant tous les moyens de maire, ce qui est de bonne guerre mais exclut de fait qu’elle assume le moindre bilan et reconnaisse certains travers.

    Reste que la réalité revient au pas de charge, loin de l’image d’Epinal des Docks. Ainsi, “ses” troupes ont découvert il y a peu la terrible réalité du traffic aux Boute.

    Un bel écart avec les déclarations rouillonnesques sur la sécurité, et les résultats annoncés avec son quasi mariage avec l’ex de l’anti-gang.

    Elue avec des promesses, pourra-t-elle être réelue avec des promesses non tenues et de noouvelles promesses!

    Rien n’est joué.

    Je soutiens l’idée d’un débat en janvier entre tous les candidats, orchestré par des citoyens
    – le bilan de la mandature
    – la place des Audoniens,
    – le budget communal 2014.

  5. Quel suspens? Arrêtez, ces gars ont cogéré la ville pendant des années en laissant tout passer et maintenant ils veulent nous la jouer à l’envers? S’ils sont sûrs d’y aller seuls, pourquoi attendre un mois de plus? C’est du pipeau, de l’enfumage, ils jouent la montre parce qu’ils n’auront pas de programme (comme d’habitude). Le truc du questionnaire, c’est pour occuper le terrain avec du vent, on voit qu’ils fréquentent JR. Comme elle, ils n’ont pas de bilan, ou plutôt, ils préfèrent l’enterrer ( le bilan, pas JR 😉 ). Le problème est que si le ps se couche maintenant, il implose…et s’il ne se couche pas, il fait perdre JR…mais sauve l’honneur! Ils sont dans une merde, je vous dis pas!

  6. Les têtes de liste aux municipales ont été validées d’après les militants PS, rencontrés au marché ce dimanche, info relayée par la tête de liste lui même!

    Info ou intox : qui croire? Nous le saurons au prochain épisode…

  7. @FrancisVary : N’oubliez pas que le citoyen lambda ignore bien souvent le fait que le PS fasse parti actuellement de la majorité municipale et quand on se fait aborder par un militant et qu’on feint l’ignorance, ceux-ci se gardent bien de le rappeler. Je pense que les électeurs sont plus des citoyens lambda que des personnes qui s’interressent réellement à ce jeu d’alliance. Ils votent à gauche un point c’est tout…
    Plus généralement, ca me conforte dans mon intention de vote et de ne pas faire confiance à ce PS calculateur qui reste soumis aux décisions de solferino et qui va de toutes manières négocier au second tour si ce n’est au premier avec MB/JR qui eux, n’obeissent qu’à eux meme et vont exiger beaucoup avec le PC derrière qui se taillera la part du lion. On voit bien que notre ville ne sera qu’un territoire parmi d’autres, négociable entre deux partis pour éviter de perdre des points au niveau national, tout ca parce qu’on se refuse à voter WD.
    En tous cas, on va bien rigoler (jaune?) lorsque le PS va négocier avec le PC surtout quand on voit sur le site du PS local la manière dont ils allume la maire, alliée d’hier. Mais bon, ce ne sera pas la première fois (cf. cantonales, en politique, il faut savoir enterrer sa fierté, et le PS local est expérimenté en la matière).

  8. Bataille sur le fonds ou sur la forme?

    KB vient de tenir un nouveau meeting avec plus de 300 participants.

    La quasi totalité de la tribune ( les personnes et forces représentées sur l’affiche ) a pris la parole en plus des “grands” témoins lors de la restitution des 2.500 questionnaires auxquels ont répondu les Audoniens.

    La salle richement décorée avait la “niac”. BL a eu beau insisté “la droite, c’est notre adversaire,” tous les intervenants ont dressé un tableau “quasi” apocalyptique de la gestion de JR.

    Alors pourquoi tant de haine après s’être tant aimé ?!

    Le pouvoir, les ors, les idées neuves!??

    Vous le saurez dans quelques semaines avec la présentation annoncée de la liste et du programme, si Dieu le veut (FH/CB).

    Reste une certitude, pour la sortante, par ailleurs maire formidable, au bilan fantastique, et aimée de tous ses sujets : un véritable deuxième front s’est ouvert.

    Et se fut bien sur une soirée sombre et lourdes d’orages à venir que se conclua la journée de JR/MB.

  9. Phrase inquiétante prononcée hier par Bruno Leroux : ” Nous sommes prêt à nous rassembler même à la veille du premier tour” !!
    Ça y est les grosses (basses) manœuvres ont commencé pour la conservation des postes et les audoniens seront une fois de plus la variable d’ajustement 🙁

  10. Jean FOUQUART 5

    entiérement d accors avec tes écrits c est du pipeau de l enfumage ils n ont jamais eu de BILAN que du vent mais cette fois ci ils sont dans la Merde ils ne peuvent pas sauvé l HONNEUR ils n en ont jamais eu ils n ont pensé car leur G….et avoir un fauteuil Doré à la Mairie mais pour 2014 le Fauteuil est EJECTABLE pour eux DANGER pour nous que du BONHEUR

  11. Objectivement une soirée honnête sur la restitution. Maintenant le député a bien préciser rassemblé ” dernière nous”. Donc cette démonstration rend plus que palpable l hypothèse qu’ils y vont. Et ça ce n’est pas à négliger.

  12. John ou démocratikpost 14

    Quelle prétention!!Ca laisse entendre qu’ils arriveront premier?

    J’attendais de voir si avec KB nous assisterions à autre chose que le scénario de 2008;

    J’attendais comme beaucoup la réponse à cette question le ps seul ou avec le fdg, je suis fixée aujourd’hui.

    Nous assisterons avec KB au même scénario qu’avec AK!

    On connaît tous la suite : Solferino , BL avait besoin du petit beur de service, ayant réussi professionnellement,cultivé, intelligent, bon orateur , capable de fédérer et surtout maîtrisable, un brin carrieriste!

    Si KB accepte les décisions de solferino le 14, sans tenir compte de l’avis des militants, KB est et sera le pion de BL.
    BL sera au commande comme l’est MB avec JR!

    Le 9 : il affirmait que les listes étaient validées et aujourd’hui il leur annonce qu’il faut encore attendre.
    Ensuite pour faire passer la pillule : 1)il dressera le drapeau de la méchante droite et le risque de perdre la Ville, 2)la Gauche rassemblée même si elle se bouffe la gueule ne peut pas se le permettre de perdre SO: il ya un big enjeu “le grand paris” et pour finir 3) le somnifère : ils arriveront en tête et négocierons avec les cocos et blablabla ….du déjà vu, déjà entendu, du déjà vécu !

    Avec KB on reprend les mêmes et on recommence!
    Voilà comment on crée des militants frustrés!

    Ah les campagnes électorales, il y a toujours eu a les décideurs d’un côté et et les béniouiouis de l’autre, ce qui se voient en catimini pour tout planifier (et se disent être dans la transparence)et ceux qui bossent , toujours dispos sur le terrain et qui se font “bananés”

    Ca me rappelle de trop mauvais souvenir….

    Quelle belle hypocrisie!

    Ces ambitieux trompent des militants qui trompent à leur tour les audoniens, c’est lamentable…

    Je comprends mieux, Eric , pourquoi vous avez été évincé et ne faîtes pas parti avec votre collectif de cette aventure. Votre conjointe ayant eu des démêlés avec jr, cela lui posait problème car il savait qu’il partirait avec eux!!

    Il a d’ailleurs choisi des “mouvements””partis,” “des coquilles vides” qui ne représentent qu’eux mêmes
    Ce qui les arrange pour la distribution des postes (peu de places pour les partenaires puisqu’ils ne valent rien )
    Combien d’adhérents ,démocratik, à convergence citoyenne, à epso, c’est quoi déjà le résultat aux dernières élections pour eelv ??

    Puisque je ne veux pas de jr à so en 2014, je ne voterai pour l’alliance jr/KB même pour la réforme des rythmes scolaires (je te rassure eric)

    Parce que je connais certains militants j’espérais autre chose mais sont ils au courant de ce qui se trame derrière leur dos, j’en doute, heureusement qu’id stg est là pour nous tenir informés;

    J’attends avec impatience de connaître la liste, vu les choix des partenaires, je me demande si elle sera représentative de la population
    OU aurons nous, à faire ,une nouvelle fois à un échantillon de la sociale démocratie bourgeoise audonienne!!!!????

    Et pr finir vive l’abstention ou alors Eric avec taquet,présentez vous!!!!

    • @ Saly

      Pour être tout à fait clair, je n’ai pas été évincé dudit “Collectif” mais j’ai chosi de le quitter (après mûre réflexion et pas tout seul) cad de ne pas cautionner ce dispositif poltique. C’est en effet tout le contraire de ce que nous défendons depuis des années.
      Qu’ils gagnent ou qu’ils perdent, je suis personnellement très soulagé de ne pas me fourvoyer dans cette galère. J’ai une part de naïveté mais il y a quand même quelques limites.
      Le contenu du meeting d’avant-hier salle Barbara m’a d’ailleurs assez conforté en ce sens. Je ne m’en réjouis pas car cela me désole pour notre ville et ses habitants.

      Pas plus que vous, nous n’avons en effet un besoin irrépressible d’afficher nos bobines sur des affiches et d’en découdre pour ajouter à la confusion.
      Comme j’ai renoncé depuis longtemps à construire de simples listes de “témoignage”, j’étais favorable à un rassemblement à vocation majoritaire sur un vrai projet alternatif. Pour nous les conditions ne sont pas réunies.On assume.

      Votre confiance et vos propos nous font chaud au coeur.
      Comme vous vous en doutez, nous resterons très actifs et pèseront dans nos affaires municipales.

      Eric

  13. il ne faut pas qu ils s oublient ” tout ses braves gens ” qu on nous prendra plus pour des CONS on a compris devant tans d HYPOCRISIE, DE FAUSSES PROMESSES , ect….. QU ON NE SE FERA PLUS PRENDRE
    VIVE LE CHANGEMENT AVEC W.D

  14. @ saly 15
    John ?
    Passons. Qui a dit que Ambition nouvelle sera premier. Il ne me semble pas l’avoir pronostiqué. Je souhaite simplement du changement de visage et de méthode à la tête de cette ville et donc un nouveau maire. Donc un duel KD-WD me semble encore une fois la meilleure chose pour notre démocratie locale. Et JR sera bien loin au soir du 23 mars. A mon avis le 24 elle ne saura même plus où se situe Saint-Ouen… D’ailleurs ainsi vont les citoyens, ils l’auront également oublié. C’est dire la trace indélébile qu’elle aura laissé. Sauf peut-être ceux qui attendent encore leur logement promis déjà en 2008… Ou les quelques-uns qui devront justifier leur temps de travail à la mairie avec la nouvelle équipe. Pour ce qui est des promoteurs, ils s’en foutent leurs bénéfices sont derrière eux.

  15. La maire noël était hier à cordon où elle distribuait des bonbons et du chocolat aux enfants!!! Dites-moi: Serions-nous si cons que ça? Elle utilise tous les moyens, privés mais surtout publics pour faire campagne: actifs et solidaires, tentative de manipulation des lycéens par la jc, le brave soldat Salvi qui utilise le fichier des employés communaux pour les inviter à un meeting de JR, le bog estampillé JR mais payé par la mairie, les inaugurations et autres manifestations à foison pour faire campagne, etc, etc, etc. En face, le PS qui nous fait un remake de 2008 en gommant volontairement un coma politique de 6 ans pour nous promettre des choses…comme il y a 6 ans. Nouveauté cette année, la (possible) participation de notre député? Il s’en fout de SO, il veut être ministre, voire le premier (selon certains “amis socialistes” de son entourage), alors vous pensez, la mairie de SO…Et sa proposition, le rassemblement de la gauche derrière eux? vous voyez vraiment JR se coucher derrière K.B?Je le répète, nous sommes dans une période d’enfumage après laquelle tout ce petit monde “d’amis” se rabibochera pour faire une liste commune. Tous ces gens obéissent à des partis qui vont bientôt sonner la fin de la récré pour que tout rentre dans l’ordre, le ps prendra ST-Denis où Hannotin est en bonne posture et laissera (ou tentera de laisser) SO au clan JR/Bento.

  16. Saly, tu devrais savoir que si j’interviens peu ici, c’est toujours sous mon nom.
    Quant à ton analyse, elle ne repose sur rien sinon ton soupçon. A croire que la liste unique à gauche, c’est ce que souhaites.
    Pourtant, tous les intervenants le 11 décembre ont été très clairs sur le sens de la démarche, et notamment Bruno Leroux, qui d’ailleurs ne parlait pas de veille du premier tour mais du soir du premier tour. Politiquement, ce n’est pas la même chose.
    Que ceux qui veulent une alternative à droite y travaillent. Le projet d’une alternative à gauche, lui, est bien là.

  17. ON NE VEUT PLUS DE LA GAUCHE
    VOUS N AVEZ PAS ENCORE COMPRIS
    ELLE NOUS A TROP PRIS POUR DES CONS ON A TROP DONNER
    ET C EST TOUS DES BRAS CASSER DES HYPOCRITES DES MENTEURS QUI NE PENSENT QU A LEUR GUEULE ET NON AUX AUDONNIENNES ET AUDONNIENS
    VOUS ETES VRAIMENT LOURD AVEC VOTRE GAUCHE CAVIAR

  18. Des amis du Maire, locataires de la Semiso , s’en vont faire du porte à porte dans les immeubles pour demander aux autres locataires de bien vouloir signer un document de soutien à Madame Rouillon. C’est ce que m’a rapporté pas plus tard que Vendredi soir un habitant et néanmoins camarade de l’ensemble locatif où je demeure.
    Ce démarcheur solidaire est bien sur proche de notre maire; sa compagne ayant été élue lors de la précédente mandature.
    Juste avant, le Mercredi, une réunion de colocataires ayant pour sujet des interventions inamicales et frauduleuses dans le parking et le local à vélos, avait été organisée . Il nous a été indiqué la mise en place éminente de caméras rue Jules Vallès et rue Paul Bert, qui devraient notamment balayer de leur regard inquisiteur l’entrée de ce parking et ainsi résoudre ce problème qui perdure depuis des années et qui malgré nos alertes ne fait l’objet d’une tentative de solution qu’aujourd’hui.
    Tout vient à point qui sait attendre……….les périodes électorales. Mais sans doute suis-je ( avec quelques autres) mauvaise langue et suspicieux!

  19. Démocratik

    La précision de BL : “rassemblé derrière nous “suppose que vous serez devant, non?

    sorry; john!

    J’ai trouvé que démocratik avait un peu le même sens de la démonstration que toi, mais cela doit être propre aux socialistes audoniens très pédagogues en cette période de campagne : QCM et analyse pointue oblige!! Je l’ai cru aussi car les blogeurs n’avait pas été très tendre avec toi!

    Ce n’est pas “ma” façon de voir les choses mais beaucoup pensent comme moi et attendaient donc que votre position soit plus claire.

    Avoues tout de même qu’ il existe certaines similitudes avec 2008 : le candidat , poulain de BL; (AK en 2008) le choix et votes des militants pour partir seul et le blocage de solférino!

    Une question : si les militants ne sont pas d’accord avec la position de BL , respectera t-il leurs décisions, cette fois-ci?

    A ce sujet, on est le 14, avez vous des news?

    Que ce soit au premier ou au second tour le résultat sera le même, pour st-ouen, nous aurons encore droit au bal des technocrates incompétents qui ne peuvent pas se voir mais qui pour des raisons stratégiques seront forcés de composer ensemble?

    Une amie (qui vote npa ) s’est rendue à votre soirée de restitution,elle m’a fait un petit cr
    Question : les participants à la tribune sont donc les futurs maire-adjoints d’après ce qu’elle m’a dit : barisa à l’éduc, decrok au commerce , keith : citoyenneté, lelorain au logement, peux tu nous en dire plus…? et me le confirmer.
    j’espère que la suite de la liste sera un peu plus représentative de la population audonienne, de nos quartiers (des gens de terrain), pour les postes de conseillers.

    francis nous disait que beaucoup d’audoniens ne connaissaient pas les élus socs de l’ancienne majorité, ça risque d’être encore le cas.

    On a donc notre petit Valls au logement ,je plaisante, je l’aime bien henri, (sincèrement), c’est l’équivalent de planque chez les socs et depuis sa dernière claque , au sein de la section, il est un peu redescendu et ma foi est plus sympathique! Avec henri stop au clientélisme , c’est ce qu’elle a retenu,( fini les youyous et thé à la menthe et place au cassoulet halal !!!!)

    Rions un peu avant de désespérer car j’ai le sentiment que l’on va revivre 2008 avec cette liste unique de gauche au second tour , présentée comme une “alternative de gauche”

    On est plutôt dans la continuité ….???

    Un peu de bassesse d’esprit dans ce monde d’intellectuels , ces grands messieurs et dames qui ont travaillé sur le terrain depuis ces 6 dernières années au côté de la population et qui n’ont pas attendu de pondre un questionnaire pour savoir ce que nous voulions pour notre ville; préparent l’avenir.

    Qu’adviendra t-il du social traitre mustafa? car lui depuis le début , est le plus franc lol!

    Je finirai avec :
    “Ce qui est fait pour nous, que d’autres ont décidé sans nous , se fait contre nous ” Mandela

    Un petit message que j’ai envie d’adresser aux audoniens non convaincus, qui n’ont pas assisté à cette mascarade et à tous les militants que vous risquerez de froisser!

    Ce n’est plus des soupçons mais mon opinion…

  20. @ John Crowley post 20
    Merci de tes encouragements pour ceux qui travaillent à une alternative pour Saint-Ouen, même si tu englobes avec une rapidité intellectuelle saisissante dans “la droite” tous ceux qui ne sont pas “avec” et n’ont pas rejoint les anciens alliés et proches de JR, notamment Karim B et Mr Keita ancien directeur de campagne de cette dernière mais qui lui tourna le dos quand il n’obtint pas la délégation escomptée ( et sans doute promise) et fournit cet argument pour expliquer sa venue à EELV; venue qui lui valut le poste de suppléant quelques semaines après auprès d’Elise Bocherel aux dernières cantonales.
    Je salue au passage Olivier Decrock , qui a su se laisser convaincre par la pertinence politique de la proposition qui lui a été faite de vous rejoindre.

  21. post 17 Eric

    C’est la raison pour laquelle je ne vous avais pas rejoint!
    J’ai un peu de mal avec cette culture du grand chef entretenue par les partis : je suis pour soutenir un programme écrit ensemble et non une personne.
    Je crois que vous serez beaucoup plus efficace dans l’opposition!

  22. Que c est triste Saint Ouen de la laisser devenir une ville MORTE
    que c est triste Saint Ouen quand on ne l aime plus

    MAIS COMME ON L AIME VOTONS POUR LE CHANGEMENT VOTONS W.D

  23. Je ne résiste pas à la tentation de vous citer Lord Churchill, ancêtre de Winston:”Christophe Colomb fut le premier socialiste : il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait… et il faisait tout ça aux frais du contribuable”.
    Édifiant, non?

  24. Saint-Ouen n’est pas une ville morte,c’est ma ville et je l’aime. C’est pour ça que je me battrai jusqu’au bout pour le changement, le vrai!

  25. Saly
    Mustapha K a visiblement rejoint le FDG . On voit sa photo couleur dans leur dernier tract en compagnie de nombreux autres, toujours les mêmes à peu de choses prêt.

  26. Saly,
    La position du PS au niveau local est absolument claire, de même que celle prise publiquement par Bruno Leroux.
    Tu veux que je t’assures qu’il ne saurait en aucun cas y avoir un retournement de situation? Je ne peux évidemment pas – je ne suis dans aucun secret et je ne pèse pour rien dans les décisions qui sont prises.
    Mais je trouve qu’il y a beaucoup de différences par rapport à 2008, et très peu de raisons objectives de spéculer sur un tel retournement.
    Tout d’abord, la volonté d’une liste autonome n’était alors pas fondée sur une vraie dynamique politique. Depuis les primaires de 2011, cette dynamique existe. (Les choses auraient d’ailleurs sans doute été assez différentes à St Ouen si Martin Aubry avait gagné les primaires.) Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, c’est une tout autre question.
    Ensuite, Mme Rouillon était communiste en 2008, et le PC reste un allié potentiel du PS, ce que le FdG se refuse à être. C’est pour cette raison que la candidature de Mathieu Hanotin à St Denis n’est pas complètement acquise – mais il en va autrement à St Ouen (contrairement à ce qu’a dit le Parisien). Mme Rouillon, qui se veut désormais “au-dessus des partis” ne peut pas décemment appeler le PC national à son secours.
    Troisièmement, il s’est passé beaucoup de choses au niveau du 93 depuis 2008 pour aviver fortement les tensions entre PS et PC/FdG – municipales à Aubervilliers, cantonales de 2011, législatives à St Denis… Les alliances restent possibles, mais sont beaucoup moins “naturelles” qu’avant.
    Enfin, la droite n’est pas au pouvoir au niveau national, ce qui change forcément les équilibres internes à la gauche au niveau local.
    Quant à la composition de la future équipe municipale (après la victoire que je souhaite), je n’en sais rien, et la réunion du 11 décembre n’était pas une préfiguration.
    Même si ceux qui interviennent ici ont du mal à le croire, il existe une vraie dynamique collective qui est plus qu’une addition d’égos. C’est au nom de cette dynamique que les intervenants ont pris la parole sur des sujets dont ils ne sont pas propriétaires et qui ne sont pas forcément ceux sur lesquels ils sont les plus investis.
    En plus, une liste, c’est 43 noms, et dans l’ordre qui plus est. Elle n’est pas encore arrêtée. Le premier tour, c’est dans trois mois et il y a un temps pour tout.

  27. @ John Crowley
    Il y a un temps pour tout.
    Il y a un temps pour la paix et un temps pour la guerre.

    Il y a un temps pour tout et un moment pour toute chose.

    Il y a un temps pour naître et un temps pour mourir, un temps pour semer et un temps pour récolter, un temps pour blesser et un temps pour soigner, un temps pour démolir et un temps pour bâtir.

    Il y a aussi un temps pour pleurer et un temps pour rire, un temps pour s’asseoir et un temps pour danser, un temps pour embrasser et un temps pour s’en abstenir.

    Il y a un temps pour chercher et un temps pour comprendre, un temps pour conserver et un temps pour jeter, un temps pour déchirer et un temps pour tisser, un temps pour garder et un temps pour partager, un temps pour aimer et un temps pour s’élever.

  28. post 30 john

    Vous avez trois mois pour convaincre mais nous savons que “le retournement” aura lieu entre les deux tours!!

    En parlant de retournement, que pensez-vous du cas E.Martin, syndicaliste CFDT(arcellor mittal), qui sera tête de liste PS aux européennes?
    Celui qui se méfiait du PS et ne voulait pas être un “gadget électoral” sa candidature est elle légitime pour représenter les ouvriers et l’industrie française en Europe?

  29. @John Crowley

    On parle d’une dame sur la liste PS qui serait à la tête des écoles (si le PS l’emportait), une dame dont les enfants sont dans le privé parce que comme le souligne très justement certaines personnes, chacun veut le meilleur pour son enfant et qu’à Saint-Ouen le meilleur c’est ailleurs. 🙁

    Je suis vieux et parfois un peu sénile mais, je me pose quand même une question : comment des personnes qui considèrent que leurs enfants valent mieux que le commun des petits Audoniens peuvent-ils défendre (au nom de la sainte gauche) l’école de la République ? N’y a-t-il pas une sorte d’hypocrisie dans ce discours ? Finalement, voter PS aujourd’hui pour ces gens ne serait-ce pas simplement se donner bonne conscience ?

    Pardon, cela fait 3 questions 😉

    Bien à vous.
    B. Andretti

  30. @Brune,
    L’élue en charge de l’école au PS aurait ses enfants dans le privé ? Finalement le PS c’est la gouvernance à la papa, c’est à dire hors sol, et franchement paternaliste. Très 19ème siècle au fond… 😉

  31. D’après John, la réunion du 11 n’était pas une préfiguration donc mauvaise interprétation!

    Brune
    Concernant ” la dame à la tête des écoles”, il s’agit de BD et son enfant n’est pas dans le privé mais dans une école élémentaire à so! Elle est parent d’élèves depuis quelques années et maîtrise bien le sujet, c’est une personne que j’apprécie, elle sera toujours plus ouverte au dialogue que NA!!

    Inscrire ses enfants dans le privé (fuite des bons élèves, moins de mixité dans les collèges) ou vouloir créer des écoles privées à St-ouen, c’est du pareil au même!!

    Ce n’est pas la solution pour améliorer l’enseignement et le niveau des élèves dans nos collèges audoniens; ça n’est donc pas une bonne proposition pour des élections municipales!

    J’ai été invitée à participer à un audit proposé par le rectorat au collège baker, de nombreux problèmes sont remontés mais beaucoup de propositions d’enseignants , de parents et d’élèves,qui gardent encore espoir que les choses peuvent et doivent s’arranger!
    – Il faut remotiver les familles pour inscrire leurs enfants dans nos collèges car il y a de belles réussites! J’ai du mal à comprendre ces militants de gauche ou de droite qui se battent pour l’école publique en élémentaire pour l’abandonner ensuite!!!
    – Ca passe aussi par recréer de la mixité dans les quartiers.

  32. @38 Melle Saly

    Bien le bonjour Melle Saly,

    John Crowley nous prend pour des bleus !

    Vous me connaissez un peu maintenant, j’essaie autant faire ce peut de discuter de choses que je connais. En l’occurrence, je ne parlais pas de Mme Debaa qui (après renseignement) a effectivement ses enfants dans une école à Saint-Ouen.

    Non, j’évoquais une certaine Mme Chermet ou Charmet qui serait apparue depuis peu. L’image de la gauche caviar (pardonnez-moi le terme) ou de la petite bourgeoisie qui a ses enfants dans le privé, peut être source de confusion pour les parents qui attendent autre chose, aujourd’hui, que de l’hypocrisie ?

    Je souscris à vos propos très chère et suis en accord avec votre argumentation. C’est pour cela que je ne cesse de me poser des questions :

    – Comment des personnes qui veulent le meilleur pour leur enfant (pour certains) et qui considèrent que leurs enfants valent mieux que le commun des petits Audoniens (pour d’autres) peuvent-ils défendre au nom de la sainte gauche l’école de la République ?

    – Comment faire pour que ces mêmes personnes (parce qu’il s’agit d’elles) se décident à jouer le jeu et « mélangent » leurs enfants ? (je suis sincèrement désolé pour les mots employés que je n’aime pas mais je n’en trouve pas d’autres)

    – Devant une telle fourberie, voter PS n’est-il pas illusoire ?

    – N’est-ce pas simplement pour ces gens se donner bonne conscience ?

    Finalement, on peut penser ce que l’on veut mais sur ce coup, il y a plus crédible.

    Je vous embrasse douce Saly.
    B. Andretti

  33. @ saly
    Je ne partage pas votre avis pour la bonne raison que je le trouve incohérent.
    Vous ne pouvez recréez une mixité qui n’a jamais existé.
    Si vous souhaitez cette mixité sociale, vous ne pourrez pas demander aux mieux lotis d’opter pour le moins-disant.
    Vouloir une école de la république performante ne considère pas qu’elle le soit.
    Peut être faudrait il aussi ne pas confondre les différentes types d’écoles privées avant de les stigmatiser.
    La démarche de vouloir la meilleure instruction pour ses enfants n’est pas, en soi ,critiquable.

    Je vous l’avoue donc, je ne comprends pas ce que vous souhaitez.
    Vous portez un peu le discours suranné et déficient d’Alternatif et solidaires.
    Dites moi donc, Sali, comment vous comptez vous y prendre parce que là je ne vois pas l’esquisse d’une proposition concrète.

    Je considère qu’il est urgent de remettre en cause le fonctionnement de certains établissements et le comportement de certains professeurs et administrateurs.
    Il y a beaucoup à méditer de Robespierre pour faire peser ses revendications face aux pouvoirs.

    Bonne journée.

  34. Une mixité qui n’a jamais existé, ça n’est pas vrai, il existe des résidences au vieux st-ouen (près de l’école anatole france)ou , rue Arago appartenant à la semiso ;non loin de nos chères cités ou il y a une dizaine d’années, ne résidaient que des fonctionnaires à la retraite et des cadres, plutôt des français “de souche ”

    Je parle en connaissance de cause puisque j’y ai habité et réside aujourd’hui dans les deux citées Au fil des années, elles ont accueilli des familles nombreuses de toutes origines et de différents milieux sociaux!
    Au boute, gamine, nous étions un peu plus mélangés que dans les cités aujourd’hui et les choses avaient été bien faites , la tour 1 proposait des grands apparts pour familles nombreuses et la tour 2 des petits apparts ou vivaient beaucoup plus de personnes âgées et nous vivions très bien ensemble : une vraie famille!!

    Dans les années 80; alors que je vivais au boute, j’avais des copains qui habitaient dans l’immeuble de Paco ,plus coté à l’époque que nos cités (immeuble ou résidait la mairesse) et dans des résidences pavillonnaires de la rue des rosiers et nous fréquentions les mêmes établissements;
    Pour reprendre le terme de Brune, nous étions mélangés, et de façon imagée, il y a avait un peu plus de têtes blondes dans les cours de récré!!

    Je ne porte aucun discours, je donne mon opinion, chose que je fais depuis plusieurs années sur les blogs avant l’ existence d’actifs et solidaires.

    Il est tout à fait normal de vouloir la meilleure instruction pour ses enfants, et pour se faire d’inscrire ses enfants dans le privé : discipline, peu d’absences de profs, niveau scolaire plus élevé (cela reste cependant à justifier selon les établissements et les profs recrutés)
    Ces établissements ont un coût et seuls les parents qui en ont les moyens peuvent se le permettre, ce qui est un peu moins vrai ces dernières années car il existe des familles à faibles ressources qui font certains sacrifices.

    C’est sur ce point que je trouve cela critiquable!!

    Les enfants n’ont pas les mêmes chances d’accéder à la “meilleure” instruction!!

    Cela crée et accroît les innégalités existantes dans notre commune et les audoniens qui fréquentent ces établissements extérieurs se coupent de leurs anciens camarades et auraient de meilleures fréquentations (moins wechwech)

    La proposition concrète est de dire que dans nos écoles élémentaires, nous avons des équipes éducatives qui font du bon travail, le niveau est correct, c’est la raison pour laquelle les parents choisissent de les laisser dans le public;
    Ce vivre ensemble à l’école se retrouve aussi dans les quartiers ou dans les activités extra-scolaire;
    Pourquoi casser ce lien avec leurs camarades et avec leur ville?

    Quelle image donne t-on des collégiens de banlieue?de leurs anciens camarades? Ils ne seraient plus fréquentables puisqu’ils sont à baker ou à jaurès!!
    On est aussi dans la stigmatisation. On ne fait que séparer et diviser les enfants , les jeunes.

    Je partage votre commentaire sur le fonctionnement de certains établissements, je crois qu’il faut, effectivement, remettre un peu plus de discipline (règlement intérieur plus stricte), accorder des moyens humains et matériels supplémentaires (de vrais surveillants avec de vraies formations, des rideaux, une véritable salle de science par exemple), responsabiliser les familles tout en les accompagnant mieux et offrir beaucoup plus d’actions de prévention pour nos jeunes (santé..)mais aussi de rappels à la loi avec des actions éducatives (partenariat avec la police).

    Des parents ont joué le jeu et ont mis leurs gamins, bons élèves dans le collège et leur scolarité se déroule bien, certains ont été accepté au lycée henri 4 grâce au dispositif cordée de la réussite.
    Les sections natations , bilingues sont des classes qui fonctionnent aussi très bien (de bons résultats)!!

    J’aimerai qu’on donne une autre image des établissements de St-Ouen, il y a des difficultés comme dans tous les collèges de banlieue mais de belles réussites!!
    Les bons élèves sont moteurs et peuvent faire remonter le niveau d’une classe , je le vois à chaque conseil de classe.

    Permettons à l’école de la République de jouer son rôle fondamental : Eduquer et instruire nos enfants de la même manière en leur apprenant ces valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité qui la fonde!

    J’aimerai aussi que ceux qui parlent de façon négative des collèges de st-ouen y mettent peut être un peu les pieds, il y a des choses que l’on apprend dans les bouquins et d’autres de la vraie vie et de nos différentes expériences . C’est donc le discours d’une maman de famille nombreuse qui suit ses gosses et est engagée depuis plusieurs années dans les écoles de ses gamins!

  35. Brune,

    Vous m’en apprenez une bonne, je connais très bien cette personne et vous avez complètement raison!

    Je suis hyper en colère car il n’y a pas que les élus qui ont instrumentalisé les parents sur les questions scolaires mais certains parents élus “socs ” qui se sont portés porte parole de la cause scolaire pour st-ouen en créant ce soit disant collectif qui a fonctionné un temps quand il s’agissait de taper sur sarko .

    Aujourd’hui, il est en perte de vitesse et serait le lieu ou se livrent les querelles partisanes entre militants ps et cocos qui disent pourtant ne pas vouloir politiser les débats sur l’Ecole qui se la jouent apolytiques devant les parents et sur le blog du collectif mais se retrouvent à la tribune de KB le 11 décembre par exemple : quelle belle hypocrisie!!

    Sauf que le clan des parents pro fdg semble avoir remporté le premier combat concernant le dossier de la RFDS , avec le soutien de JR : 12 écoles ont voté une motion contre l’application de cette réforme contre 3 écoles pour (avec parents partisans PS)Au sein de son groupe scoalire, cette future maire-adjointe à l’éducation n’aurait pas été entendu par ses autres collègues parents d’élèves!

    Je suis tout simplement écoeuré car il existe des militants PS de terrain, loin de cette gauche caviar qui mériteraient d’avoir ces responsabilités!!

    Certains parents d’élèves attendaient des places sur une liste depuis 2008 et ont choisi le thème de l’Ecole pour y accéder : la conccurence est rude.
    Il ne suffit pas de réclamer plus de ci ou plus de ça pour faire un bon maire à l’éduc mais connaître l’Ecole dans sa globalité : que connaissent ces personnes des collèges et des lycées de st-ouen, comme Peillon elles se sont arrêtéeaux portes de la mater et de l’élem

    A choisir, je préfère de loin Barisa, je me rapelle que nous étions les deux seules avec BV à réclamer , en 2008; la mise en oeuvre du PRE à st-ouen, sujet que beaucoup de militantes pro KB ont découvert cette année!!

    C’est tout ce que je déteste en politique : je n’assisterai à ce bal d’incompétents!!

    Sous pretexte qu’elles ( car elles sont deux à avoir mené les parents par le bout du nez)maîtrisent la rhétorique, elle sprétendent pouvoir gérer les écoles de st-ouen, kb fait une belle erreur de casting.

    Je crois Brune que sans le vouloir et le savoir vous avez réveillé une certaine colère qui sommeillait en moi depuis la rentrée.
    Je n’ai donc pas dit mon dernier mot car depuis le début je connaissais les raisons de la création de ce collectif : outil de propagande pro-éléctoral. Fort heureusement, beaucoup de parents n’ont pas adhéré et ne connaissent toujours pas ce dispositif et font toujours confiance à leurs groupes locaux fcpe, n’en déplaise!

  36. @ Saly
    Tout est vrai dans ce qui est dit sur l’école (primaire et collège) aussi bien par toi que par Brune; à l’exception que nous défendions aussi le PRE avec l’ASOEA et étions sidérés du cynisme municipal à rejeter pour des raisons politiciennes une des rares bonnes propositions ( à mon sens ) faites par le gouvernement Sarkosy, en direction des jeunes des quartiers répertoriés comme défavorisés, même si cela pouvait être dénoncés par les plus septiques comme démagogique.
    C’était en tout état de cause “bon à prendre”…
    Ce à quoi nous assistons à Saint-Ouen , dans cette période pré électorale, qui consiste à se servir de l’école pour faire sa petite guéguerre de merde sur le dos des élèves me répugne.
    Cette bonne conscience à prêcher pour sa chapelle sans vergogne quand pendant des décennies on a strictement rien foutu d’autre que de dénoncer le gouvernement en place, alors que les demandes des parents portaient sur des points dévolus à la mairie, en dit long sur la vision que ces gens ont de la gestion de notre ville, de leur responsabilité et de la politique en général.
    Voir des gens phagocyter les organisations de parents d’élèves au nom d’un parti depuis qu’il est en place, avec l’air de pas y toucher, est pour le moins inesthétique et pas vraiment glorieux.
    Ma fille Margot qui est à Baker en cinquième n’a quasiment plus de contact avec ces mêmes enfants qui l’invitaient et étaient invitées à l’occasion d’anniversaires et autres petites fiestas .
    S’en est caricatural et j’ai peine à le dire mais ce sont tous des enfants des classes moyennes , propriétaires, “bobos” un petit peu parfois beaucoup, intermittents du spectacle, profs, designers, professions libérales.

  37. J’ajoute que je constate quand même à Vallès des parents d’élèves qui sont un sacrément révoltés d’être pris pour des buses et instrumentalisés sur l’autel d’une politique qui les débecte déjà suffisamment.
    Le problème c’est qu’ils risquent de se désintéresser de la vie de l’école et de retourner en général sur le terrain du chacun pour soi.
    Et là la mixité, quelle qu’elle soit , on peut lui dire au revoir, bons baisers et bonjour chez vous!

  38. @ saly
    Je pressentais que vous n’aviez pas le format pour ressortir les inepties d’actifs et solitaires.

    J’aime bien vous lire, je vous retrouve motivée.

    Saint Ouen était une ville ouvrière, elle est devenue une ville dortoir.
    Les quelques bourgeois et notables de la ville n’ont pas fait de Saint Ouen une ville de mixité sociale.
    La mixité dont vous parlez, c’était une paix sociale entre ouvriers et employés, une galère partagée entre voisins pas très riches, une cohabitation entre nouveaux venus d’ailleurs.

    La seule solution pour retrouver un peu de mixité sociale serait en premier lieu de pouvoir promouvoir Saint Ouen autrement, car, si Saint Ouen est connue aujourd’hui dans la France entière, c’est surtout pour son trafic de drogue (Vu à la télé!)
    Aucune personne sensée ne conseillerais et ne viendrais vivre ici de son propre choix, cette mise au ban prends une ampleur jamais vue et fait craindre une dégradation très rapide de Saint Ouen.

    La deuxième étape serait de libérer le marché immobilier de son emprise publique, de contraindre l’habitat social à la mixité, d’agir contre les bailleurs indélicats et les locataires incivils et de trouver des solutions alternatives aux cas de détresses les plus urgents.

    La troisième étape serait de pouvoir proposer aux parents un nombre important de structures et de ressources dédiées à l’éducation et à l’épanouissement des enfants, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui.
    Des crèches en nombres, des garderies ouvertes tard, des ateliers pédagogiques, artistiques et sportifs ouvert à tous, des écoles de formations professionnelles, des écoles privées sous contrat et des écoles publiques dignes, des enseignants moteurs et des encadrants professionnels pour permettre la diversité et retrouver le vivre ensemble.

    Pour que cela soit possible, il faudra rationaliser les moyens, développer les compétences, promouvoir de nouveaux concepts, privilégier les modes alternatifs économes et penser éco-logique, (un peu le programme des gagnants du Loto comme écrivait Eric)

  39. @ John 30
    Deux questions: Si le PS local, comme tu l’écris, est décidé à y aller seul, pourquoi attendre le 14 janvier pour l’annoncer? Il ne vous resterait que 2 mois et demi pour faire campagne, c’est court!
    Pourquoi copier JR jusqu’au bout et ne pas faire un bilan de la mandature? Ce serait un bon moyen de vous démarquer d’elle…ou de rappeler à tous les audoniens quelles délégations vous aviez.

  40. Oui, c’est vrai Paco, c’était aussi dans votre programme de 2008.

    Fletcher,

    Une ville dortoir, je suis d’accord avec vous et ce ne sont pas les bobos, les friqués parqués dans les meilleurs endroits de st-ouen qui font la mixité!!

    Je parle de mixité dans les années 70 car même si elles ne concernaient pas des personnes bien riches; pour mes parents , ouvriers arrivant des bidonvilles et emménageant dans une cité, ces employés, cadres chez Edf , représentaient un autre milieu . Ces relations entre voisins de culture différentes nous ont enrichis!

    Les personnes ne viennent peut être pas par choix mais certains d’entre nous ont ausii beaucoup de mal à quitter cette Ville…

    “Vous ne pouvez recréer une mixité qui n’a jamais existé”m’affirmiez vous dans votre post 40 pour me faire finalement des propositions intéressantes post 45 pour en retrouver un peu?? :

    Promouvoir st-ouen autrement en se débarrassant de la drogue, on est tous d’accord, la question est de savoir comment?

    Concernant “la deuxième étape” : ok aussi pour stopper la préemption, mettre fin au surloyer pour contraindre l’habitat social à la mixité; j’ajouterai diminuer aussi le coût des loyers dans les immeubles de standing sociaux neufs pour les bas salaires!
    Concernant les marchands de sommeil : st-ouen est une petite ville, ils devraient être aujourd’hui (en fin de mandat) tous connus par les services municipaux et contraints à réaliser des travaux sous peine de réquisitions!

    Quelles propositions pour les locataires incivils : expulsions, retenues sur loyers?

    (…)

    Le tableau vivant le plus aberrant que j’ai pu voir à st-ouen , cette année, est celui de deux SDF couchés dans des abris de fortune en dessous du foyer CARA! Aberrant dans une ville sociale et solidaire : l’humain d’abord!!

    Je suis d’accord avec vos propositions visant à améliorer le vivre ensemble, proposer aux parents et à leurs enfants un nombre de structures suffisante mais je suis pour améliorer celles existantes : MDQ, service jeunesse, atlas(rendre plus attractif avec horaires plus adaptés)

    Un exemple de structures existantes mal utilisées : le centre de loisirs Gavroche indépendant dispose d’une ludothèque. Lorsqu’ il a été inauguré, on nous informait que la ludothèque serait ouverte certains week-ends aux habitants du quartier; Elle ne l’a jamais été!
    Il faut savoir qu’une ludothèque dans le quartier Arago existait et était ouverte le samedi, elle a fermé et le local accueille , aujourd’hui, l’association jeunesse feu vert!!!
    Il manque une structure de jeux fermée pour les tout petits (petite enfance) surtout l’hiver dans le même style que les maisons Dolto du 104.

    Pareillement, j’aime vous lire mais parfois vous nous agacer un peu, Vos connaissances vous poussent parfois à ne pas considérer les idées différentes des vôtres parce qu’elles ne sont pas illustrées (liens) ou peu fondées (on se perd parfois dans vos justifications, attention avec l’énumération)! (propos en rapport à une autre discussion avec JMP et EPS)
    Vous gagnerez plus en crédibilité si vous étiez un peu moins sur de vous, en laissant les autres s’exprimer comme bon leur semble et si vous n’êtes pas d’accord, il y a des façons plus sympas et moins ironiques de le dire!!

    Une bloggeuse non complexée de ne pas savoir et heureuse d’apprendre grâce à vous!

  41. @ saly

    Je suis toujours preneur de ses petits conseils qui rendent la vie plus facile.

    Etre en confiance, ne pas laisser les autres raconter n’importe quoi, opposer son désaccord fermement, user d’ironie, ne pas laisser place aux sentiments…

    Que chacun fasses comme il le souhaite, je n’ai pas vocation à donner des leçons d’humanité ou de savoir vivre.

    Je vis ici.
    J’entrevois comme vous les rares éclaircies des jours les plus courts de l’année.

    Mais vous ne savez pas qui je suis.
    Je me suis défait tout seul.
    J’ai désappris sur le tas, alcool et spleen, bateau ivre, crève la faim, un quignon de pain sec, Tolstoï et pour tenir chaud,…on ne me raconte pas l’humain…
    Je connais un pan du sublime et l’horreur de l’histoire.

    Bon dimanche.

  42. Quand vous êtes un bon maire, ce que vous faites pour votre ville se voit, vous êtes réélu au premier tour avec 70% des voix et votre com’, ce sont vos réalisations. Mais quand vous avez fait plonger votre ville de puis 15 ans et que vous avez honte de sortir un bilan, vous dépensez des millions en com’ pour masquer votre inaction.

  43. @ saly

    La promiscuité n’a rien à voir avec la mixité.
    Il y a eu une apparente mixité sociale dans les faubourg de Paris où ouvriers, contremaîtres, bourgeois, notables, provinciaux, étrangers, maîtres et laquais vivaient ensemble.
    Vous avez certainement connu la première classe du Métro…c’était une forme de ségrégation visible.
    Le comptoir des cafés, c’était pour les prolos, les terrasses pour les kéké et les salons pour les gens de la haute, c’était aussi une forme de ségrégation.

    Je vis en France et la mixité je n’y crois pas.
    Je connais la société française, c’est une société particulièrement à cheval sur l’étiquette.
    Si certains échappent à leurs conditions sociales, il est rare que les individus échappent à leurs groupes sociaux.
    Si demain vous devenez riche, agrégée, promue ou gradée, vous n’aurez plus le même regard sur vos anciens compagnons d’infortune, c’est un fait.

    Il n’est pas dit pour autant que vos nouveaux collègues apprécieront vos origines, l’esprit de corps à ses codes.

  44. à Jerry Fletcher

    “toujours preneur de petits conseils qui rendent la vie plus facile”, vous m’étonnez.

    Assez de sentimentalisme, un peu de rugosité.

    Je vous propose car je suis le seul Audonien qui pour les muncicpa

  45. @ saly

    Vous avez lu mon commentaire et vous avez partagé certaines réflexions, j’y reviens donc.

    Le risque de mise au ban est réel, l’ostracisme est palpable
    Indiquer que vous vivez à Saint Ouen 93 est négatif en terme d’image.
    Ce n’est pas le journal de Saint Ouen qui va changer la donne.
    Promouvoir la ville et se débarrasser de la drogue sont deux thèmes différents.
    La question de savoir comment y arriver ne se pose pas, en soi, car c’est avant tout une question de volonté politique.

    Vous avez globalement très bien compris le volet logement.
    Il est inadmissible que des propriétaires de logements sordides s’enrichissent sur le dos de la misère du monde sans aucun contrôle.
    Je trouve immoral que des multi-propriétaires construisent leur fortune sur le dos de locataires n’ayant pas l’apport initial pour acquérir.
    La responsabilité des bailleurs publics est engagée.
    L’accompagnement vers de réelles structures d’insertions doit-être institué et suivi.
    C’est encore une fois avant tout une question de volonté politique.

    Utiliser à plein régime les structures existantes, multiplier les activités, accueillir les enfants et accompagner les parents sont des pistes de travail minimum.
    Il faut demander beaucoup plus pour nos enfants, il faut inciter l’administrateur lambda de la chose publique à se dépasser, il nous faut rêver d’un avenir meilleur et y croire.
    Car c’est, toujours et encore, une question de volonté politique.

    Je vous salue.

  46. à Jerry Fletcher

    Désolé, une crotte de chocolat ayant dévissé sur le clavier, mon message a été interrompu.

    Je reprends donc en vous disant que pour répondre à Saly,

    je tiens à votre disposition “l’encyclopédie des Arts ménagers – Travaux et confort au foyer moderne” avec 967 illustrations en couleurs et en noir. Cette édition de 1956 est en excellent état.

    Outre d y trouver toutes les idées nécessaires à la prochaine campagne ,vous serez à armes égales avec toutes les embêteuses de tourner en rond.

    Joyeux Noël

  47. @Jerry Fletcher from L-A
    Hi Jerry, how are you doing?
    Jerry Mulligan et Fletcher Anderson…belles références !
    Bon, c’est au sujet de la mixité sociale. Pas simple le truc , mais je crois à rechercher, promouvoir instaurer et maintenir. Sinon c’est quoi qui prévaut? Le ghetto; social ou ethnique , et souvent les deux ensemble.
    Même chez les riches qui se rassemblent dans les quartiers huppés, sauf que ça ne génère pas les mêmes problèmes. Pas facile d’y trouver des Mac Do , des Bricoramas et des grecs à chaque coins de rue, mais bon, le paradis n’est pas sur terre parrait-il…
    Ou je loge, comme dans l’exemple de Saly, une famille un peu …comment dire… carrément casse couilles, est venu ternir notre tranquilité , dans le petit immeuble où jusque là l’entente cordiale régnait : Poubelles sur le palier pendant des jours , été compris, cailloux pour bloquer les portes magnétiques d’accès au parc et immeuble, Fumette et introduction dans le lieu de tous les autres casses burnes du coin, pitt bull sans muselière et qui chie sur la pelouse, Appel à l’interphone jusqu’à tard sur le mode :” vous pouvez m’ouvrir la porte , ils répondent pas…, idem à la sonnette de la porte cers 11h/12h du soir parce que : “maman elle a plus d’huile ….et si vous pouviez rajouter du sel ” etc etc … Etant doués d’une inventivité sans borne qui présageait de lendemains de voisinages toujours plus incertains il fallut tenter à l’encontre de ces personnes une mise au point.
    Suite à une altercation ( qui suivait des nombreux problèmes relayés auprès du gardien et des bailleurs) avec le fils d’une vingtaine d’année dans la cour qui avait insulté et menacé mon épouse du sourire Kabyle , cette dernière est allé aussitôt à leur domicile ” les prévenir qu’en cas de nouvelles menaces ‘une riposte possible et probable de quelques gaillards de sa connaissance serait inévitable.
    J’ai été en contact à la suite avec le direction de la Semiso qui, quand je leur ai narré l’épisode, on argumenté sur le fait qu’il ne fallait pas se faire justice soi même et que le recours à la loi et la justice devait-être de mise dans de telles circonstance.
    Heureux de les entendre dire, mais que ne l’on-t-il fait avant , bien avant, quand les enfants (filles de 8 et 11 ans) avaient déjà été surpris rodant dans les couloirs de l’autre immeuble à 1h du mat’, parfois dans la rue en pleine nuit , découvert introduits dans le parking nuitesquement etc etc ….!!
    Je n’ai rien contre ces gens qui sont à l’évidence dans la panade et la dérive, la mère dépassée , le père plus qu’absent , les enfants trop souvent livrés à eux même. Ils font de la peine et nous avons essayé de les aider, mais je m’interroge sur le laxisme des services qui attendent le dernier moment pour intervenir quand c’est au plus vite qu’il faudrait réagir.

  48. Je discutais hier, via Facebook, avec un élu socialiste qui m’affirmait que cet article n’était que du blabla et que l’investiture de K.B. était acquise depuis longtemps. Le problème est que j’ai de la mémoire et que je me rappelle aussi de M.Druon me jurant que jamais il ne se coucherait devant madame bétonlila! Je voudrais aussi conseiller à mes amis socialistes en cette fin d’année, des menus à base de poisson, très bon pour la mémoire, parce que, si nous n’en manquons pas, eux, semblent en manquer cruellement au point de vouloir prendre les audoniens pour des cons: Qui pourrait oublier en effet qu’ils font partie de cette majorité municipale qui nous a mis dans la panade en se défaussant sur les gouvernements successifs et en niant une quelconque responsabilité dans ce bilan qu’ils sont tous d’accords pour taire? Qui peut croire qu’ il suffirait de reprendre les même, saupoudrés de quelques “nouveaux” (mais dans un autre ordre) pour changer de politique? Ils étaient là, complices de ce fiasco, ils étaient aux manettes, ils ont tout voté, même le budget! Par quelle opération du saint esprit chercheraient-ils à améliorer un quotidien autre que le leur?

  49. A Jean post 55

    Des oméga 3 pour tous les poissons roses et les pas roses pris dans la nasse électorale (pas confondre avec nase) et qui ne se souviennent même pas du petit livre jaune de 2008 et des 100 engagements !

    Paraîtrait même que les oméga 3 brûlent les graisses mieux qu’un incinérateur !

    Du 2 en 1 (la mémoire augmente et perte du bide et/ou du fessier) !!!

    http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/dossiers/omega-3/articles/13378-omega-3-brule-graisse.htm

    Faudrait peut être en distribuer ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *