Un bilan globalement positif ?

photos bilan 2

Comme on est jamais mieux servi que par soi-même, la Maire candidate à sa réélection a semble-t-il décidé d’ouvrir le bal en publiant rapidement le bilan du mandat de la Majorité municipale.

Que les socialistes et leurs alliés finissent ou non par présenter une liste au 1er tour des élections municipales, Jacqueline Rouillon  entend donc de toute évidence garder l’initiative et déployer l’artillerie lourde en utilisant l’appareil municipal de façon très partisane.

Ainsi selon nos informations, il serait  tout simplement envisagé la  publication dudit bilan dans un prochain supplément au journal municipal et si possible avant la « rentrée ». Les Socialistes sollicités pour la forme auraient refusé clairement cette figure imposée et menacé de poursuites. Ambiance !

Afin de ne pas construire sur du sable, nous prônions ici qu’avant les propositions (ou les promesses) on dresse un bilan sérieux de l’action municipale depuis 2008[1]. A priori, c’est un peu mal parti.

Les chiens ne font pas des chats. On peut craindre en effet un pensum avec un fond de sauce concocté par la Direction générale des services, un zest de citoyenneté encadrée avec « Actifs et solidaires »[2] le tout ripoliné par une agence de com. amie et bénévole.

Une chose est certaine nous attendons avec impatience ce conte de fées.

 


[1] des menbres d’Id St-Ouen/ « Soigne ta gauche » sont d’ailleurs signataires de l’appel citoyen en ce sens http://www.saint-ouen2014.fr,

[2] L’association créé de toutes pièces et avec de gros moyens par le Maire et ses amis (dont de futurs élus déjà désignés) et qui constitue en réalité son Comité de soutien. http://actifsetsolidaires.wordpress.com,

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

21 réflexions sur « Un bilan globalement positif ? »

  1. Dommage que les socialistes n’aient pas voulu participer au bilan de cette mandature à laquelle ils ont participé et dont ils ont toujours soutenu l’action en laissant passer toutes les résolutions.

    Ainsi, l’adjoint socialiste en charge de la sécurité aurait pu nous dire ce qui a été fait en matière de prévention et de sécurité, ou encore ce que notre adjoint (socialiste) a fait pour la propreté de notre ville.

    Ils auraient pu aussi nous indiquer pourquoi ils se sont abstenu de toutes questions à la suite du rapport de la cour des comptes pointant pour le moins des anomalies et un endettement démesuré de notre commune.

    Nous aurions aimé savoir pourquoi ont-ils pratiqué la politique de l’abstention sur des sujets cruciaux tel que les docks, la politique de l’urbanisme ou encore laissé faire cette mascarade digne d’une république bananière qu’à été le vote d’adhésion à plaine commune.

    A titre personnel j’aurais souhaité que l’adjoint socialiste chargé de la politique sportive nous explique pourquoi notre piscine est si souvent fermée notamment durant les vacances scolaires et pour quelles raisons la machine carte bleue est elle si souvent “en panne”.

    Les socialistes auraient pu nous dire s’ils pensent que notre ville se porte mieux aujourd’hui qu’en 2008.

    Je suis prêt à parier que la majorité des audoniens pensent que durant cette mandature notre ville s’est considérablement dégradée et que le bilan de cette majorité socialiste et communiste est négatif.

    Bonne journée,

  2. Ah! ils nous en ont fait avaler des couleuvres
    De Prague à Budapest, de Sofia à Moscou
    Les staliniens zélés qui mettaient tout en œuvre
    Pour vous faire signer les aveux les plus fous
    Vous aviez combattu partout la bête immonde
    Des brigades d´Espagne à celles des maquis
    Votre jeunesse était l´Histoire de ce monde
    Vous aviez nom Kostov ou London ou Slansky

    Au nom de l´idéal qui vous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd´hui

    Ah! ils nous en ont fait applaudir des injures
    Des complots déjoués, des dénonciations
    Des traîtres démasqués, des procès sans bavures
    Des bagnes mérités, des justes pendaisons
    Ah! comme on y a cru aux déviationnistes
    Aux savants décadents, aux écrivains espions
    Aux sionistes bourgeois, aux renégats titistes
    Aux calomniateurs de la révolution

    Au nom de l´idéal qui nous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd´hui

    Ah! ils nous en ont fait approuver des massacres
    Que certains continuent d´appeler des erreurs
    Une erreur, c´est facile comme un et deux font quatre
    Pour barrer d´un seul trait des années de terreur
    Ce socialisme était une caricature
    Si les temps on changé, des ombres sont restées
    J´en garde au fond du cœur la sombre meurtrissure
    Dans ma bouche, à jamais, la soif de vérité

    Au nom de l´idéal qui nous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd´hui

    Mais quand j´entends parler de bilan positif
    Je ne peux m´empêcher de penser : A quel prix?
    Et ces millions de morts qui forment le passif
    C´est à eux qu´il faudrait demander leur avis
    N´exigez pas de moi une âme de comptable
    Pour chanter au présent ce siècle-tragédie
    Les acquis proposés comme dessous de table
    Les cadavres passés en pertes et profits

    Au nom de l´idéal qui nous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd´hui

    C´est un autre avenir qu´il faut qu´on réinvente
    Sans idole ou modèle, pas à pas, humblement
    Sans vérité tracée, sans lendemains qui chantent
    Un bonheur inventé définitivement
    Un avenir naissant d´un peu moins de souffrance
    Avec nos yeux ouverts en grand sur le réel
    Un avenir conduit par notre vigilance
    Envers tous les pouvoirs de la Terre et du Ciel

    Au nom de l´idéal qui nous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd´hui

    Bien sur, toute ressemblance…

  3. Jean Fouquart
    Je ne partage pas ce texte de Jean Ferrat et je n’ai pas pour lui la même admiration que lui vouent nombre de gens.
    Je ne le partage pas parce que j’ai vécu une époque qu’il n’a pas vécue et qui l’a conduit à dire un certain nombre de choses tout à fait inexactes. Vous n’avez pas non plus vécu cette époque, vous n’en avez qu’une connaissance livresque, donc fausse. Sans doute Ferrat a-t-il été emporté, comme d’autres, par la grande vague de Mc-Carthisme qui a marqué le début des années cinquante aux USA, et qui a gagné la France.
    Je ne partage pas non plus l’analyse faite par le parti communiste sur l’époque dont il est fait état dans le texte. Ce qui est mon droit.
    Je reprocherai aussi à Ferrat son attitude négative quand on a voulu, en mai 68, occuper la SACEM, qui comme chacun sait, ou ne sait pas, distribue les droits d’auteur au chanteurs et musiciens.
    Vous êtes anticommunistes ici, comme l’était mc-Carthy. C’est votre spécialité. Mais c’est aussi votre droit. Je ne le conteste pas. En continuant de la sorte, vous ne vous préparez pas des lendemains qui chantent .. méfiez-vous, moi je ne risque plus rien. J’observe …
    Quand au dépôt de bilan, je crois que vous allez être déçus … j’en ai même la certitude.
    Vous souffrez tous d’un antirouillonnisme aiguë. Il faut vous faire soigner, mais je crains fort que votre cas soit désespéré.

  4. Ils vont la faire sur quoi leur campagne? Ils peuvent proposer quoi? Ils avaient toutes les cartes en main et ils ont votés oui sur toutes les Con…..ies qui ont été proposées par JR
    Ceux qui ont écouté les conseils municipaux ne pourrons pas se laisser berner

  5. Ma chère Constance, madame Rouillon madame Rouillon et son équipe ont un bilan en tous points positifs, et vous amis le savent bien. Vous en aurez amplement connaissance durant la campagne électorale .. et vous pourrez juger sur pièces. Si vous voyagez un peu dans les villes de province et même de la région parisienne, vous constaterez qu’à Saint-Ouen, on ne vit pas plus mal qu’ailleurs .. on y vit même mieux !
    Je vous assure de ma très attentive considération et vous assure de mes sentiments respecteux.

  6. @5 R. Matéo

    Malheureusement Monsieur, votre errance mentale actuelle nous empêche de pouvoir avoir un vrai débat d’idées. C’est triste 🙁

  7. Je décortique dans le journal de la ville, le divorce à l’Audonienne annoncé par tribunes interposées, entre le PC et le PS. Alors, je m’informe davantage et je vogue tranquille sur le blog des uns et des autres.

    Plaine Commune et le Grand Paris ne sont pas les seuls sujets de discorde entre nos deux groupes aujourd’hui bien distincts !

    Le nouveau Caso n’est pas en reste avec un Paul Planque qui tire à boulets rouges sur le groupe PS en titrant ainsi son article : « Valéo : quand le mensonge fait office de justification ». J’en reste quoi ! On reconnaît bien le style provincial bourru de notre 1er adjoint et son acharnement à vouloir montrer son égo surdimensionné.

    Ca me pose un problème quand même tout ça ! Amis Audoniens, nous assistons impuissants à ces règlements de compte depuis des mois maintenant. Nous sommes baladés par ci, par là. Autrefois (les 5 dernières années) élus amis, aujourd’hui ennemis, qui devons-nous croire ?

    Cela pourrait être drôle si ce n’était pathétique ! La séparation est consommée au détriment des habitants et futurs électeurs qui se demandent pourquoi le PS qui, a validé toutes les propositions du maire et consorts durant toutes ces années, retourne sa veste aujourd’hui ? Quel gâchis !

    Que peut-il sortir de bon d’un tel changement de cap ? Que pouvons-nous envisager d’une telle fracture ? Pouvons-nous croire encore que nous ne sommes pas les grands perdants de cette supercherie ?

    Amis Audoniens, nous sommes écartelés entre deux entités qui, j’en fais le Grand Pari verront leur Maire et Pair faire à nouveau Pleine cause Commune aux prochaines municipales pour ne rien perdre de leurs petits avantages.

    Ah, aujourd’hui, rien ne va !!!! Le ciel est maussade, Gérard Cauchie nous a quitté, les feux tricolores sur l’avenue G. Péri ne fonctionnent toujours pas, la Librairie Folie d’Encre, a changé de vitrine et s’est bardée de rouge (je ne voudrais pas paraître parano mais, y’a vraiment beaucoup de rouge), ma Bernadette est partie car elle a trouvé l’amour dans le pré et sa remplaçante s’appelle Sébastien !

    Ah, aujourd’hui, je me meurs !

  8. René recommence à me dire “vous”, aurais-je touché un point sensible? 😉
    Cher René, tu as tout à fait le droit d’être en désaccord avec Jean Ferrat, pas de souci, mais dans ce cas, accorde-nous le droit d’avoir une opinion différente de la tienne. Je trouvais juste amusant de rappeler les paroles de cette chanson, “le Bilan”! D’autre part, une “connaissance livresque” n’est pas forcément fausse car ni toi ni moi n’étions là en 1515, mais je crois pouvoir affirmer sans me tromper que c’est cette année que s’est déroulée la célèbre bataille de Marignan! De plus, tu nous parles souvent de 36 et du Front populaire et des congés payés alors que tu étais en culottes courtes à cette époque et nous ne t’en tenons pas rigueur! Si tu pouvais aussi arrêter de me saouler avec tes “anticommunistes primaires”, ça commence sérieusement à dater et même toi, tu n’y crois pas. Je voulais aussi te dire que je ne cherche plus depuis 1981 des lendemains qui chantent et que je me réserve éventuellement une cuite si JR perd les municipales! Comme tu vois, rien de folichon, c’est peut-être parce que je ne joue pas ma vie dans cette élection? Saint-Ouen est la ville où je suis né et aujourd’hui, elle ne me plait plus. Je ne cherche pas à faire carrière en politique, seule ma ville m’intéresse. Je souhaite vraiment qu’en 2014 la majorité de cette ville change et je ferai mon possible pour que cela se passe naturellement? Désolé si pour toi c’est la fin du monde, moi, je crois que ce sera la fin d’un monde, certes, mais pour le bien de Saint-Ouen et de ses habitants.
    Ah, au fait, j’ai croisé jacqueline, je ne me rappelle plus si elle te salue…

  9. @Jean Fouquart, Brune,

    A propos de monsieur Matéo qui connait tout sur tout je crois qu’il est inutile de discuter avec ce monsieur, car les fondamentalistes fussent ils communistes ou religieux pensent détenir la seule et unique vérité.

    @Matèo,

    Hé oui monsieur Matéo vous êtes un fondamentaliste communiste et le fait de penser que des gens comme vous pourraient détenir le pouvoir fait froid dans le dos.

    Il y a des fous communistes (l’histoire l’a démontrée) comme il y a des fous de Dieu…

    D’ailleurs j’ai remarquez que vous maniez souvent l’injure et le cynisme ce qui démontre votre intransigeance et aussi d’une certaine manière un manque de culture.

    Cela reflète-il l’état d’esprit de ceux que vous soutenez ?

    Personnellement je le crois.

    Bonne journée.

  10. @Modération,

    Il serait peut-être bien d’expliquer à monsieur René Matéo que l’injure n’a rien à faire sur ce blog “citoyen” car je viens de m’apercevoir que sur un post où monsieur Matéo me répondait j’étais comparé par ce dernier à Philippe Henriot, que que ce monsieur m’avais déjà précédemment comparez à un collabo…

    Vu l’emploi facile de comparaisons outrancière par monsieur Matéo, j’aimerai lui rappeler s’il a réellement connu cette période que nombres de français ont souffert dans leur chaire de la collaboration et que le grand âge n’excuse pas tout.

    Je ne sais pas si ce post sera publié en tous cas merci pour ce blog qui à mon sens doit rester un moyen d’expression citoyen.

    Bonne journée.

    FV

  11. Jean Fouquart
    Si j’étais en culottes courtes, j’avais des yeux pour voir et dans les bassins miniers on est très jeune au contact de la politique. On suit le paternel comme son ombre. D’ailleurs, il vous emmène partout. Je sais aussi qu’en 1346 eut lieu la bataille de Crécy contre les anglais et qu’on utilisa pour la première fois les bombardes. Si Saint-Ouen ne te plaît pas, c’est toi qui vois. Moi, je m’y sens bien et je n’ai aucune raison d’aller vous ailleurs ce qui se passe. Je ne t’en mettrai pas une tartine ; je dirai simplement que je n’ai aucun contact avec madame le Maire. Moi, contrairement à toi et à d’autres, je n’ai pas le culte de la personnalité. Je défends des idées. Le culte de la personnalité, j’ai déjà donné, merci ..

  12. @Matéo
    Moi mon Papa il était militaire de carrière, pilote dans l’armée de l’air, dans la reconnaissance, descendu par la FLACK au début de la guerre, fait prisonnier à l’hôpital de Nantes , et gardé au chaud (mais pas toujours) en camp de prisonnier, pendant cinq petites années. L’avait deux enfants avec ma maman. Le second , il ne l’a connu qu’à son retour. Il aurait 97 ans aujourd’hui .
    Il a eu quatre fils,dont je, et bien que fils de crevure( comme s’est gentiment lâché un ami commun sur ce blog) aucun n’a suivit la voie paternelle; et est même aller un brin à l’encontre, par conviction personnelle et non par revanche, tant dans le choix professionnel qu’idéologique. Notre ainé a même été au PC! Si si!
    Comme quoi, tout en respectant notre père…

  13. Respect monsieur Daussat, votre père était un grand monsieur .. fils de crevure, ne vous étonnez pas outre mesure, il y a pas mal de malades du cerveau qui circulent librement dans les rues. Et si votre frère a été au PC ..c’est son choix, personne n’a rien à redire ..

    • @ René Mateo

      Nous pensions que vous nous aviez abandonné !
      Nous vous citons :
      “je vous abandonne le terrain et sachez, à toutes fins utiles, que je suis sain de corps et d’esprit. Je me demande s’il n’y a pas ici une bande de cinglés qui transpirent la haine à longueur de journée et qui donnent de la politique, qui est la vie de la cité, une image déplorable. Je reste désormais sur facebook et twitter ..”

      Mais qui est le vrai Matéo avec tout ces pseudos on s’y perd :
      Le vieux communiste “canal historique” au passé finalement hors du commun toujours vert, provocateur, espiègle et pas vraiment inféodé au pouvoir local et que tous apprécient finalement
      ou ce personnage agressif détenant la vérité révélée défendant tout et son contraire, supporter zélé du Maire versant désormais dans la délation, l’injurieux et les dérobades.

      Partez ou restez mais accepter un dialogue un peu à la hauteur en respectant les autres.

  14. Mon cher ID-STG
    Je vous ai effectivement abandonné. Je ne fais que répondre à celles et ceux qui me dénigrent sur votre blog.
    Je peux du reste intervenir partout et quand bon me semble. En effet, je suis un être ADN-Cosmique et j’ai une puissance extra-sidérale, au delà du monde galactique, au delà des confins de l’Astral et du Cosmos. Là où décide l’ordre suprême dont tout dépend. La source première de la vie, la grande énigme qui entoure votre présence sur terre. Sachez le …
    Je sais tout, je vois tout. Je suis quelqu’un d’extraordinaire, en relation permanente avec l’ordre suprême et je vais continuer d’observer le monde … Tout m’est permis, mais je dois rejoindre sous peu le cosmos. Je vous suivrai depuis l’espace sidéral. Vous ne me verrez plus, sauf si je suis attaqué ici … ou ailleurs. Continuez et priez …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *