Dernière ligne droite…

Nicolas Sarkozy pourrait être sur le départ, mais rien  n’est fait à cette heure. Les sondeurs ne font pas l’élection ! Ni le rejet, par une partie du camp conservateur ou centriste, de la dérive vers l’extrême Droite du Président sortant.

Le rassemblement le plus large est indispensable pour prendre une autre direction pour la France et l’Europe dans un contexte économique et social très difficile. Chaque voix comptera et les états d’âme ne sont pas de mise.

Que nos révolutionnaires intransigeants et écologistes sourcilleux ne boudent pas les urnes, évitent de voter blanc (dans le secret de l’isoloir) et se prononcent sans hésiter pour François Hollande. Nous éviterons tous ainsi une gueule de bois qui pourrait durer quelques années.

Chacun aura tout loisir de s’exprimer selon ses préférences partisanes au premier tour des Législatives prochaines pour façonnerla diversité d’une majorité de gauche à l’Assemblée nationale.

 

 

 

* dessin de Deligne publé par Urtican.net (“l’Hebdo qui gratte là où ça démange”)

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

17 réflexions sur « Dernière ligne droite… »

  1. Ce midi à St Denis, j’ai rencontré une 1/2 douzaine de jeunes socialistes en campagne et 2 jeunes lycéennes récemment recrutées.

    Pas un(e) d’entre eux, elles ne savait ce qu’était l’AGCS (Accord Général sur le Commerce des Services) !
    L’un d’entre eux m’a dit qu’il s’en foutait de l’AGCS. Soit !

    Nombreux, pour ne pas dire tous, sont les militants qui tractent dans la rue, sur les marchés, ne connaissent pas l’AGCS et ses impacts sur nos vies quotidiennes.

    Alors que l’Etat français a délégué à l’Europe toute sa souveraineté (sauf police, justice), Hollande prétend avec notre soutien “renégocier le traité européen et nous protéger de la concurrence déloyale dans la mondialisation” (dixit le 4 pages reçu ce matin avec les 2 bulletins de vote).

    En sus de leur non connaissance de l’AGCS, ces militants ont ils lu la note de CHEVREUX, filiale du Crédit Agricole ?

    Extraits ci dessous de l’entretien de François Ruffin du journal FAKIR avec Nicolas Doisy auteur de cette note

    “L’Eurozone

    F.R. : Alors dans votre papier vous écrivez : « C’est regrettable pour François Hollande, mais la nécessité d’une libéralisation du marché du travail est le résultat direct d’une appartenance de la France à la zone euro, aussi ne peut-on avoir l’une sans avoir l’autre. » Donc la seule question est de savoir si François Hollande va ne serait-ce qu’essayer de respecter ses promesses, ou s’il va volontairement revenir dessus aussitôt élu.

    N.D. : C’est exactement ça, et effectivement je vous remercie de citer ce passage, c’est probablement un des plus importants de la note – en passant la traduction est très bonne – c’est exactement ça, on est au pied du mur, alors beaucoup de français penseraient « c’est la victoire du modèle libéral »… Oui en quelque sorte, mais ensuite effectivement, la France sera au pied du mur, tout au temps que l’Espagne l’est, tout autant que l’Italie, tout autant que la Grèce, tout autant que tous les pays qui n’ont pas fait ce genre de réformes…

    F.R. : Ce que vous dites dans votre note, c’est, y aura quelqu’un de déçu.

    N.D. : Oui, le marché ou les électeurs seront déçu.
    Quelque part c’est un peu une répétition de 81-83.”

    et

    “Tromper le peuple

    F.R. : François Hollande dit « je vais demander la renégociation du dernier traité européen », vous, vous écrivez ça :

    « François Hollande va avoir à naviguer à travers des forces dans la gauche, notamment à cause du référendum manqué de 2005, et dans cette perspective, vous écrivez, il serait politiquement intelligent que ses pairs de l’eurozone, ses partenaires allemands, belges italiens et ainsi de suite, permettent à François Hollande de prétendre qu’il leur a arraché quelques concessions, même si c’est faux en réalité. La demande de renégociation du traité serait alors utilisée pour tromper le public français, pour rouler – j’ai lu to ‘trick’ : rouler, tromper – pour tromper le public français, en lui faisant accepter des réformes convenables, dont celle du marché du travail. »

    http://www.fakirpresse.info/Le-plan-de-bataille-des-marches,359.html

    Pour ma part, après les promesses de Maastricht (Europe de la paix, du plein emploi, du bonheur par Delors and Co) auxquelles j’ai crues et votées pour, après le vol du vote sur le référendum sur le TCE en mai 2005, dimanche 6 mai, je m’abstiendrai pour la 1è fois, afin de ne pas me faire rouler une nouvelle fois.

    • @ Jym

      Si Sarkozy passe vous pourrez continuer à militer, on aura éviter le pire avec Hollande ? Votre radicalisme devine un peu effrayant.

  2. id-stg : 2

    ce n est pas effrayant ce qu écrit JYM c est une personne trés lucide
    au lieu de penser au peuple au futur tous ne pense qu a dégager Sarkozy
    ce n est pas cela la FRANCE il faut penser a ce qu elle deviendra et ce qu on deviendra c est a cela qu on doit VOTER ET NON POUR UN REGLEMENT DE COMPTE
    franchement le FUTUR me fait flipper

    votons et “prions” pour demain 6 Mai aie aie aie

  3. @ jym et id-stg
    hier soir sur la 2, le reportage qui mettait en valeur les aberrations de l’OMC et de ses applications, de ses zones d’ombres , de son occultisme, ses prises de décision dans le dos des citoyens , l’action permanente des lobbys auprès des politiques etc etc faisait franchement froid dans le dos., et en plus foutait grave les boules!
    Jamais plaisant de voir(et revoir) à quel point on est pris par les mercantis pour des connards!
    Surtout les salauds de pauvres…
    Si la France par exemple subventionne un film d’art et d’essai Africain, elle doit donner une somme équivalente aux studio d’ Ollywood e t autres. On comprend bien qu’avec de telles dispositions , le cinéma Africain ( entre autre) a de pas beaux jours devant lui.
    Et ce n’est qu’un exemple qui s’applique à tous les autres domaines du commerce mondial.

    Libre et non faussée… t’as raison Léon!

  4. jym

    Pour que les militants ou electeurs en aient à foutre de l’AGCS, encore aurait il fallu que l’un des deux candidats, leurs porte-paroles,les journalistes politiques ou les économistes qu’ils ont eu pour contradicteurs, nous en parlent durant cette campagne!

    Le problème jy, c’est que tu maîtrises des tas de choses sur l’europe, que tu essaies de nous faire partager sur ce blog mais qui ne sont pas toujours évidentes à piger!

    Cela mériterait qu’on s’y intéresse de plus près avec des exemples concrets : quels sont donc les impacts de cet accord sur notre vie quotidienne?

  5. jym

    J’aurai cru à la lecture de ton post 24 dans la rubrique “sarko..choux”, que tu aurais sanctionné NS : sangatte, mesnil amelot, chasse aux enfants ……

    Les questions économiques sont importantes mais l’unité du pays et ses valeures le sont tout autant!

    Les actions de ns en tant que ministre et ses propositions du second tour concernant l’immigration suffisent à motiver mon vote pour celui qui ne nous sortira , certes, pas de la merde mais qui nous donnera le droit de mieux re-vivre ensemble!

  6. Merci Paco,je vais essayer de reprendre mon identité!
    Mais pitié ne me fais pas écorcher le nom de Sarkozy autrement je vais me faire tancer par EPS…

  7. Je ne suis pas un fervent supporter d’Hollande, mais j’ai voté pour lui. Les raisons : j’en ai ras la casquette de voir toute cette maffia cousue d’or qui n’en a rien à foutre des gens et qui continue de s’en mettre plein les fouilles. Ces gens-la vivent dans un monde à part et se goinfrent de la misère des autres.
    François Hollande ce n’est pas la panacé, mais son élection constituerait peut-être le point de départ de quelque chose de nouveau, répondant aux aspirations légitimes des citoyens de ce pays. La véritable démocratie implique que le monde du travail ait voix au chapitre et participe à la gestion des affaires du pays.
    La bourgeoisie a fait son temps. Il faut la ranger maintenant au musée des vieilles lunes et mettre hors d’état de nuire les fachos du Front National. Nous sommes quelques uns a les avoir vu à l’oeuvre sous le règne de la Révolution Nationale initiée par Pétain …

  8. J’ai discuté avec jy, ce matin et je comprends complètement son positionnement, il n’ y aurait pas eu cette radicalisation à droite, j’en aurai fait tout autant.

    Ce qui serait le plus dommageable c’est que sarko réussisse son coup grâce et à cause des voix perdues à Gauche!

    J’ai rencontré un parent à l’école, hier, au fdg, qui n’ira pas voté( “jamais pour un soc m’a t-il dit”).
    Ce qui n’est pas le cas de jean, paco et moi même …. qui ont hollandé!

    De droite, de gauche ça signifie encore quelque chose aujourd’hui?

    Comment des pro-mélenchon peuvent ils laissés prendre le risque de voir passer sarko alors que des militants comme nous qui ne sont ni cocos, ni socs ne le peuvent pas?

  9. A Saly post 7

    Avec Internet, les médiathèques, les librairies, les réunions publiques, tous citoyen est à même de lire et de s’informer par d’autres canaux.

    Ecoute Raoul Marc Jennar qui en 50 mn explique l’AGCS et ses impacts
    L’AGCS est SUPRANATIONAL donc au dessus des lois nationales.

    Raoul Marc Jennar sur l’AGCS en 3 vidéos
    http://www.dailymotion.com/video/x213t1_expose-sur-l-agcs-raoul-marc-jennar_news
    http://www.dailymotion.com/video/x213l9_expose-sur-l-agcs-raoul-marc-jennar_news
    http://www.dailymotion.com/video/x213ep_expose-sur-l-agcs-raoul-marc-jennar_news#rel-page-2

    Le blog de Raoul Marc Jennar
    http://www.jennar.fr/?page_id=23

    1 vidéo sur l’OMC pour les nuls
    http://www.dailymotion.com/video/x9ieka_omc-pour-les-nuls_news

    Et une conférence de François Asselinneau du parti UPR (Union Pour la République)
    QUI GOUVERNE LA FRANCE ?
    http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/qui-gouverne-la-france

  10. Pour fêter la victoire de Hollande et du PS, un pot pourri des promesses maastrichiennes des années 1990

    Extrait du blog de Nico
    http://blogdenico.fr/?p=1055#comments

    “Vous vous rappelez toutes les belles promesses au moment du référendum sur le traité de Maastricht ?

    – « Si le traité était en application, finalement la Communauté européenne connaîtrait une croissance économique plus forte, donc un emploi amélioré. » (Valéry Giscard d’Estaing, 30 juillet 1992, RTL)

    – « L’Europe est la réponse d’avenir à la question du chômage. En s’appuyant sur un marché de 340 millions de consommateurs, le plus grand du monde ; sur une monnaie unique, la plus forte du monde ; sur un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, les entreprises pourront se développer et créer des emplois. » (Michel Sapin, 2 août 1992, Le Journal du Dimanche)

    – « Maastricht constitue les trois clefs de l’avenir : la monnaie unique, ce sera moins de chômeurs et plus de prospérité ; la politique étrangère commune, ce sera moins d’impuissance et plus de sécurité ; et la citoyenneté, ce sera moins de bureaucratie et plus de démocratie. » (Michel Rocard, 27 août 1992, Ouest-France)

    – « Les droits sociaux resteront les mêmes – on conservera la Sécurité sociale –, l’Europe va tirer le progrès vers le haut. » (Pierre Bérégovoy, 30 août 1992, Antenne 2)

    – « Pour la France, l’Union Economique et Monétaire, c’est la voie royale pour lutter contre le chômage. » (Michel Sapin, 11 septembre 1992, France Inter)

    – « C’est principalement peut-être sur l’Europe sociale qu’on entend un certain nombre de contrevérités. Et ceux qui ont le plus à gagner de l’Europe sociale, notamment les ouvriers et les employés, sont peut-être les plus inquiets sur ces contrevérités. Comment peut-on dire que l’Europe sera moins sociale demain qu’aujourd’hui ? Alors que ce sera plus d’emplois, plus de protection sociale et moins d’exclusion. » (Martine Aubry, 12 septembre 1992, discours à Béthune)

    – « Si aujourd’hui la banque centrale européenne existait, il est clair que les taux d’intérêt seraient moins élevés en Europe et donc que le chômage y serait moins grave. » (Jean Boissonnat, 15 septembre 1992, La Croix)

    – « On a voulu créer un grand marché avec la libre circulation des personnes, des biens, des services et des capitaux. L’exigence des règles du jeu communes explique que le Conseil des ministres a adopté 280 lois. Mais ce qui était indispensable étant fait, il y aura dans l’avenir moins de lois européennes. » (Jacques Delors, 19 septembre 1992, La Croix)

  11. BON VOILA

    on a un nouveau President
    passons aux LEGISLATIVES
    unisson NOUS mais je suis triste de mon vote
    ce n est pas cette GAUCHE DU DESESPOIR que je voulais
    maintenant on ne peut reculé laissons lui du temps

    bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *