Hollande sans conteste

Les primaires citoyennes, exercice démocratique inédit, ont donc placé François Hollande largement en tête avec, selon les  dernières estimations plus de 56% des suffrages en France. Une victoire méritoire pour cet outsider. Le résultat est net et sans équivoque.

A Saint-Ouen, 1 675 électeurs se sont déplacés. Malgré de nombreux élus locaux la soutenant (et quelques ralliés du 1er tour), la candidature de Martine Aubry n’obtient que 47,4% contre 52,6% pour François Hollande soutenu notamment par Bruno Leroux et Karim Bouamrane

Pour les socialistes le rassemblement est donc désormais à l’ordre du jour  pour battre la Droite en 2012 au niveau national. Sur le plan local, et pour divers dossiers en cours, cette clarification interne par les urnes devrait également un peu changer la donne.

… à suivre

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

27 réflexions sur « Hollande sans conteste »

  1. que personne ne crie victoire pour 2012 rien n es encore fait
    la POLITIQUE N A NI FOI NI LOI combien d accusations vont encore sortir des tiroirs pour déstabilisé la République nos votes surtout UNISSONS NOUS POUR UN VRAI CHANGEMENT MAIS SURTOUT POUR FAIRE BARRAGE A Marine LEPEN ET LE FRONT NATIONAL
    SINON ON VA SE RETROUVER PLUS DANS LA M….LA MISERE, LA HAINE ET TOUT SES DERIVES
    L UNION FAIT LA FORCE NE L OUBLIONS si on ne s unie pas il y aura une sacrée surprise et une SACREE CLAQUE POUR LE MALHEUR DE TOUTES ET TOUS CE SERA LA GUERRE CIVILE

    • @ Marie France

      Toujours dans la nuance !
      De grâce épargnez-nous la “guerre civile” pour demain.
      Les exagérations et les mots en lettres capitales ne font pas argument.

  2. En effet, il y a eu une certaine attractivité de l’offre démocratique avec une progression des participants.

    Au plan local, les choses devraient bouger notamment dans les rapports avec JR et le programme commun local mis en oeuvre avec les communistes, les Verts et des citoyens.

    Sans présager de l’évolution de la direction de la section PS, il y a fort à parier que les pas de clerc et les pets d’ane devraient disparaître avec le représentant de FH lors de ces primaires.

    Si l’on gagne au partage des dossiers, d’abord avec tous les élus, et surtout avec la population, nous ne pourrons pas nous en plaindre.

    Ce qui ne peut conduire à nous aveugler car il y a des différences d’approche, voire des divergences entre le uns et les autres, sans parler de celles et ceux qui rêvent à un maroquin de maire-adjoint.

    Bref à l’heure de l’interco, d’une meilleure gouvernance nécessaire et d’un renouveau démocratique à construire, tout ce qui nous éloigne de la droite et de l’autisme est bon à prendre.

  3. post 3

    Une certaine attractivité de l’offre démocratique: c’est sur que là “on” n’est pas allé chercher les personnes âgées pour les forcer a voter dans les cafés pour les primaires….
    Mr Taquet, s’il vous plait,quand on est communiste a saint ouen on ne devrait pas faire l’éloge de la démocratie

  4. Perso, je ne crois pas à l’homme providentiel, ni à droite ni à gauche. Ceci dit François Hollande me semble un homme intègre, mais pourrat-il faire quelque chose qui change notre pays ? Le problème du parti socialiste est qu’il s’agit plus d’un syndicat d’élus, de notables et qui plus est plutôt conservateur, voir notre député Bruno Leroux député depuis l’age de 27 ans (grace aux vois FN) et depuis cette age touchant ses 5000 euors mensuel. Que peut-il connaitre de la vie ?
    Par ailleurs, Il n’y a qu’à voir le triste spectacle de Michèle Cotta ou de Jack Lang comme ressortis du “formol” pour comprendre qu’il ne faut pas trop espérer. Ici à Saint-ouen le parti socialiste est représenté uniquement par des gens issus de la fonction publique ou du milieu associatif, ou est la mixité professionnelle ? Professions libérales (mèdecin, avocats, ect..), entrepreneurs sont cruellement absent du PS local.
    J’ai rencontré Monsieur Bouarame, homme de qualité, mais je crois que ces jeunes se trompe en croyant aux vertus socialistes. Je le repète le PS est un syndicats d’élus conservateurs et rien à en attendre.

  5. Les communistes, à Saint-Ouen comme ailleurs, n’ont de leçon a recevoir de personne en matière de démocratie. Pendant une période sombre de notre histoire, de nombreux militants du parti communiste français ont donné leur vie pour que renaissent dans ce pays la liberté et la démocratie. Les plus anciens se souviennent toujours du parti des fusillés ..
    Alors mesdames et messieurs, un peu de respect s’il vous plaît …

  6. M. Vary (#5)
    Le PS était devenu, et à certains égards reste encore, un “syndicat d’élus”, comme vous dites. C’est un de ses plus sérieux problèmes.
    Mais c’est moins vrai qu’avant (depuis la relance des adhésions en 2006, à l’époque déjà des primaires), notamment à St Ouen. Parmi les nouveaux adhérents, les gérants d’entreprise ou les commerçants ne manquent pas.
    Un grand parti de gouvernement a vocation à regrouper en son sein des personnes de toutes catégories sociales, et il se définit par les valeurs et les idées qu’il partage, non par les corporations qu’il défend.
    Je ne dis pas (tant s’en faut) que ce serait chose faite, mais nous sommes un certain nombre à oeuvrer en tout cas dans ce sens. Et la primaire ouvre un espace où les choses peuvent commencer à bouger.

  7. A d’autres, le coup du communiste résistant! Et puis quoi encore on ne devrait pas critiquer le gaulisme alors….A d’autres ces références historiques qui doivent nous empécher d’être critique sur l’actualité!

    Cela n’enlève en rien le fait que le communisme municipal a tué notre classe ouvriere en les laissant dans l’ignorance la plus absolue! A d’autres entendez vous! Le communisme à Saint-Ouen c’est l’autoritarisme, c’est le contrôle des contre pouvoir, c’est le clientélisme, c’est l’inégal acces aux droit des plus pauvres et notamment les populations immigrés. Il y a des villes en france ou l’exercice du pouvoir est bien plus en phase avec les valeurs démocratiques! Alors oui les communistes ont des lécons de démocratie à apprendre!
    C’était Nicolas en direct des studios de Saint-Ouen

  8. 1675 votants=8,57% des inscrits(19550 aux régionales de 2008).
    C’est mieux que les 7,69% du 1er tour mais encore loin des 10,97% des inscrits obtenus par Elise et OD aux cantonales dans le canton sud.Quelle analyse en déduire?Nos politologues locaux pourraient-ils nous éclairer?

  9. @René Mateo,
    Que les militants communistes aient donnés leurs vies pour la France, c’est une vérité historique, donc scientifique et nul ne peut le nier. Il n’empêche qu’il est aussi indéniable et historique (donc scientifique) que le système communiste n’est pas démocratique.
    Les militants communistes de base ont toujours été au mieux les ” cocus de l’histoire”.
    Ceux qui croient encore à cette idéologie se leurrent ou sont dans la nostalgie.
    Mais bon, chaque génération voit le monde avec ses yeux.

  10. Ayons en ce jour une pensée émue pour notre cher vice président de région, mis en minorité au conseil municipal, voilà sa candidate sur la touche ! Pourtant il n’a pas été avare d’affiches sur les murs de la ville, un merci au passage de contribuer à la propreté de la cité mais peut être, justement, que de mettre sa tête pour vendre Martine, n’était pas le meilleur moyen de lui rendre service non ?

  11. Mehdi,post 11,j’ai vu,hier lundi, notre “vice président de région” en chair et en os dans un rade des Puces et je puis vous assurer qu’il n’avait nullement l’air affecté par la défaite de la maire de Lille.J’ai l’impression que ces primaires seront mieux surmontées par les protagonistes qu’en 2006-2007 lorsque Ségo avait devancé les barons:Fabius et DSK!

  12. Francis Vary post 10
    Cher monsieur, je conçois que vous ne soyez pas d’accord avec moi, mais voyez-vous je ne pense pas être un “cocu” de l’histoire, et je vais vous dire pourquoi.
    Je considère que le socialisme, étape qui précède la société communiste, ne peut être que le stade supérieur de la démocratie.
    Le socialisme tel qu’il existait dans les pays de l’est à échoué .. personnellement je dirai qu’il a été renversé. Pourquoi ? Prenons l’Union Soviétique. Dans cet immense pays, la construction d’une société nouvelle à été extrêmement difficile. Le caractère arrièré du pays, sa formidable diversité (une centaine d’ethnies différentes de la Baltique à Vladivostok), l’intervention armée des grandes puissances, une terrible guerre mondiale, la course aux armements et les guerres chaudes ou froides n’ont pas crée en URSS les conditions les plus favorables pour le développement de la démocratie, pour la disparition des méthodes héritées du communisme de guerre, une guerre qui lui avait été imposée.
    Je me borne à rappeler que Churchill se flatte dans ses mémoires d’avoir organisé contre la révolution soviétique “une croisade de quatorze états”. C’est lui qui appelle en 1918 à l’établissement d’un “cordon sanitaire” et à la marche sur Moscou, applaudi par Clémenceau qui opte de son côté pour “la politique du fil de fer barbelé”, variété du “rideau de fer” avant la lettre. Les troupes de l’entente et celles de l’Allemagne, alors même que la guerre n’est pas terminée, opèrent une division du travail : les premières s’emparent du nord de Moursmank et l’Arkhangelsk, à l’est de Vladivostok, avec le concours d’unités françaises, américaines et japonaises, tandis que les secondes attaquent en Crimée et dans les pays baltes …
    Ce n’est qu’à la fin de 1921 qu’on reconnaît l’échec de ces interventions qui ont mis sur pied des centaines de milliers d’hommes. Mais ces sept années de guerre où les occidentaux ont pris le relais du tsar on contribué à durcir le climat révolutionnaire, à ruiner le pays et n’ont pu manquer de peser lourdement sur la forme insupportabe qu’a revêtue le régime par la suite.
    Par ailleurs, pourquoi le capitalisme est-il irrémédiablement condamné ?
    Comme on le sait, ou comme on ne le sait pas, la dialectique matérialiste étend sa méthode d’analyse à l’étude des lois du développement de la société et de son histoire, et devient le matérialisme historique. C’est l’application du matérialisme dialectique à l’étude de la société, de son développement, de ses contradictions, de son histoire qui a permis à Karl Marx de procéder à l’étude de la production capitaliste et de souligner comment les forces productives et les rapports de production entrent en contradiction au sein du système social capitaliste et y développent les forces qui mettront fin à ce système pour le remplacer par une société socialiste.
    En d’autres termes, disons que l’histoire de l’humanité depuis la commune primitive n’est que contradictions entre le développement des forces productives et les rapports de production et ce sont ces contradictions qui se traduisent par la lutte des classes.
    Je rappelle que la dialectique c’est l’étude des contradictions dans l’essence même des choses.
    Je vous souhaite une bonne journée Monsieur…

  13. @John Crowley,
    Je ne crois pas que le parti socialiste puisse réellement s’ouvrir sur la société réelle. En effet toute les idéologies sont par essence renfermée sur elle même. Je préfère le pragmatisme au dogme. C’est pourquoi je pense que ces jeunes socialistes se trompent en pensant qu’ils pourront faire bouger les lignes. Quant à la mixité professionnelle, je parlais des élus PS de Saint-ouen composé uniquement de fonctionnaires et d’associatifs. Pas d’ouverture, donc en consequence, pas de rapport direct avec les problèmes des Audoniens.

  14. @René Matéo,
    Vous parlez de conditions historiques et de résistances qui n’ont pas permis au communisme de s’épanouir pleinement et de devenir cette démocratie idéale.
    C’est là précisément que réside le problème de la pensée communiste. La pensée communiste ne souffre pas la contradiction de la nature humaine, je dirai même mieux de l’existence même du monde. Car après tout dans un système communiste la contradiction même philosophique est considéré comme une déviance, et le déviant vite qualifié d’ennemi du peuple. Le système communiste prétend à la démocratie et à libérer l’homme mais c’est exactement le contraire auquel on abouti, ceci est une loi aussi sur que la loi de la gravitation.
    Monsieur Mateo la première qualité de la démocratie c’est l’alternance et l’alternance n’existe pas dans le langage communiste. Enfin quand je dis les communistes de base sont les cocus de l’histoire, je veux dire que les militants étaient plutôt de braves gens, honnêtes et sincères mais qu’ils ont toujours été manipulés.
    Enfin pour coclure sur une note légère, Mic Fainzang,Vous dites :
    “Monsieur Kachouri n’avait pas l’air affecté”
    Croyez vous que la sensibilité de monsieur Kachouri puisse être affecté ?
    Cordialement

  15. Le référendum sur le Traité Constitutionnel Européen (TCE) en mai 2005 fut un exercice démocratique d’une envergure bien supérieure aux primaires socialistes tant en France qu’à travers toute l’Europe.

    En France 55% de 69% de votants ont dit NON à ce traité !

    En Hollande (ouaf, ouaf !) 61% de 63% ont dit NON

    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9f%C3%A9rendum_fran%C3%A7ais_sur_le_trait%C3%A9_%C3%A9tablissant_une_Constitution_pour_l%27Europe

    Des personnes de tous horizons ont décortiqué, expliqué les tenants et aboutissants de ce TCE.

    Parmi elles, Etienne CHOUARD, plutôt socialiste.
    Lisez et écouter ce qu’il pense du TCE, de la démocratie, du tirage au sort, de la banque centrale européenne, de l’émission de monnaie.

    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/presentations.php

    Pour mémoire, en avril 2005 soit un mois avant le référendum, la Une de Paris Match titrait :

    “Hollande et Sarkozy face aux Français en colère”

    H et S expliquant aux français, tout les “bienfaits” (pour nos gueules) du TCE.

    Suite au NON de 55% des votants, Hollande est allé au congrès à Versailles et s’est abstenu avec une partie du PS

    http://www.lefigaro.fr/politique/2008/01/15/01002-20080115ARTFIG00467-traite-ue-les-socialistes-iront-a-versailles-pour-s-abstenir.php

    http://www.legrandsoir.info/Traite-europeen-simplifie-abstention-des-socialistes-trahison.html

    Les socialistes ont volé le vote du NON, volé la démocratie, si tant est que nous y soyons.

    Et en 2011, pour les primaires, Hollande nous dit ” La démocratie est plus intelligente que les marchés”

    J’ose espérer les citoyens plus intelligents que les marchés, Hollande et le PS réunis, et qu’ils n’ont pas une mémoire de poisson rouge.

    Et ne venez pas me parler de vote utile, svp !!!

  16. Je m’en vais de ce site Francis est celui qu’il fallait pour repondre intelligemment à ces nostaligiques communistes et à ces opportuns socialistes de droite comme John C;
    Merci Francis, j’adore vous lire 🙂

    • @ Nicolas

      De grâce ne partez pas aussi vite que vous êtes arrivé !
      Vos outrances valent bien celles de d’autres blogueurs. Même si vous êtes de Droite, de la gauche non-communiste et en tout état de cause exaspéré par la gouvernance locale, vous pouvez vous exprimez ici et accepter la contradiction. L’intérêt de notre exercice ici est aussi de démontrer qu’à Saint-Ouen qu’on peut dialoguer et s’enrichir du débat.

      Cordialement

  17. post 18 Francis Vary
    Cher Monsieur, vous concevrez que je ne partage pas l’appréciation que vous portez sur le communisme et l’alternance.
    Faut-il qu’il y ait alternance dès l’instant que la bourgeoisie a disparu en tant que classe sociale ?
    Permettez-moi d’en douter, d’autant que le socialisme qui succèdera au capitalisme, c’est inéluctable, a pour mission première de satisfaire les besoins de tous.
    Dans la bataille des idées, aussi bien en ce qui concerne la philosophie que la politique, c’est avec autant de vigueur que de certitude dans l’issue du combat engagé que les communistes luttent et lutteront. Ils savent, à la lumière du matérialisme historique, qui est l’étude de la société et de son histoire – ce qui permet de discerner son avenir – que l’avènement du socialisme est une nécessité historique.
    Ils savent aussi que cette conception ne découle nullement d’un quelconque fatalisme. Les hommes qui font l’histoire peuvent agir d’autant plus sûrement et correctement qu’ils connaissent les lois du développement des sociétés, qu’ils les étudient et s’appuient sur elles pour déterminer leur action.
    Il est donc évident qu’une appréciation correcte, qu’une connaissance approfondie du matérialisme philosophique marxiste, tant dans le domaine de la nature que dans celui de l’histoire, est une aide efficace pour une pratique conséquente dans le domaine des sciences comme dans celui de l’action militante.
    A ceux qui prétendent que le marxisme serait resté figé, qu’il serait dépassé et qui parlent de le réviser, de le dépasser, les faits eux-mêmes apportent un cinglant démenti.
    Pour moi, le fait de croire à l’avènement inéluctable du socialisme n’a rien de commun avec la foi du chrétien qui prend sa source dans une “vérité révélée” incontrôlable. Ma confiance dans l’avènement d’une société nouvelle – je l’ai déjà écrit ici – prend sa source dans l’analyse du système économique, social et politique qu’est le capitalisme avec les contradictions qu’il porte en lui et qui font de lui un système inévitablement transitoire.
    Mais rien ne se fait sans efforts et si la classe ouvrière et l’ensemble des salariés, qui ont un intérêt vital à travailler à l’avènement de cette société nouvelle, relâchaient leurs efforts
    ils ne manqueraient pas de le payer fort cher, parce que l’heure de la délivrance de la servitude des victimes du monde de l’argent en serait retardée.
    Cher Monsieur, on ne peut s’opposer au vent de l’histoire. L’alternance signifie revenir en arrière, c’est-à-dire au stade du modèle féodal de production, voire à l’esclavagisme, caractérisé par la règne de la propriété privée non seulement sur les moyens matériels de production, mais aussi sur la personne du travailleur.
    Je vous souhaite, Monsieur, une excellente journée …

  18. @id soigne ta gauche: Mr Perreira?

    Je vous laisse penser ou supposer comme les hurberlus communistes qui je suis de droite.

    Ce qui est certain c’est que je ne suis pas adhérent du parti communiste et que je n’ai jamais fait de coalition avec eux…

    Mon objectif a été rempli: bousculer quelques uns et prévenir d’autres que Saint Ouen ne sera plus au pc…dans 3 ans c’est une certitude….

    En espérant qu’il ne soit pas aux mains de la droite, ni meme de demago comme J.Crowley

    J’ai beaucoup à faire maintenant que je suis de nouveau papa….:) Et puis je lirai attentivement Francis qui releve le niveau…Le pauvre René et son apoligie du communisme, est pathétique.

    Autant vous connaissez vos cours de théorie politique autant c’est le neant pour parler de l’actuliaté de la ville de Saint Ouen.

    Ca fait très longtemps que le marxisme a disparu à Saint Ouen…

    Cordialement

    • @ Nicolas
      Je ne suppose rien si ce n’est que vous n’êtes pas communiste.

      Pour le reste, peut nous importe ici, que vous soyez de Droite, du Centre ou d’ailleurs. L’essentiel est que vous vous exprimiez en respectant vos contradicteurs.
      Concernant les certitudes méfiez-vous tout de même, la vie politique est pleine de surprises et parfois mauvaises.

      Petite coquetterie : puisque semble-t-il vous me connaissez, merci d’orthographier correctement mon nom.

      Cordialement

      EPS

  19. Jean-Yves (#19)
    J’avoue que ta phrase me laisse perplexe: “Les socialistes ont volé le vote du NON, volé la démocratie, si tant est que nous y soyons.”
    Si la démocratie majoritaire ne veut pas dire grand-chose, alors c’est vrai même quand le peuple (par accident je suppose) donne la “bonne” réponse. Dans ce cas, come tu le sous-entends, il n’y a rien à “voler”. Soutiens-tu le Traité de Maastricht au titre que la majorité l’a adopté par référendum?
    Sur le fond, cela dit, je suis d’accord. Le TCE était une mauvaise (pseudo)constitution. Et le Traité de Lisbonne est une absurdité démocratique. Mais je peux le dire sans réserve parce que j’accepte le jeu majoritaire de la démocratie.
    Mais ne pas oublier que, en l’absence du Traité de Lisbonne, prévaudraient les traités de Maastricht, Amsterdam et Nice, c’est-à-dire, sur tous les points qui te chagrinent le plus, la même chose.
    Je suis par ailleurs 100% d’accord que l’Europe est potentiellement un problème pour François Hollande, qui devra non seulement présenter une vision ambitieuse et crédible, mais en plus expliquer pourquoi il a changé d’avis sur un certain nombre de points. J’ai bon espoir qu’il soit capable de le faire.
    Une seule chose est sûre, à mon sens: il n’y a plus d’avancée possible sur les bases posées à Maastricht – ni dans un sens fédéraliste, ni dans un sens souverainste, ni dans le sens d’une Europe des peuples. L’Union européenne, soit restera ce qu’elle est aujourd’hui (pour le meilleur et pour le pire), soit devra se configurer sur des bases complètement différentes.

  20. Mon cher Nicolas, toutes mes félicitations et mes voeux de bonheur et de prospérité au bébé.
    Je crois que vous n’êtes ni à gauche ni à droite, mon ami, vous êtes nulle part ..
    Je suis étonné que vous ayez élu domicile à Saint-Ouen. Il n’y a ici que des gens tolérants et intelligents, mis à par quelques exceptions qui confirment la règle.
    Quant au marxisme, mon cher Nicolas, on a peine à croire que de bons esprits aient pu se persuader, il y a plus de vingt ans environ, que le marxisme était désormais “dépassé”. De nos jours, il est au centre des débats les plus passionnés, au coeur de l’actualité.
    Si la pensée marxiste suscite fortement l’inquiétude et la réflexion dans les milieux sociaux les plus divers, c’est parce que l’idéologie bourgeoise – la vôtre mon cher Nicolas – ne peut répondre aux questions que tant de gens se posent, quand s’approfondit la crise du monde capitaliste.
    Mon cher Nicolas, vous et les vôtres, vous êtes “cuits”. Ce n’est qu’une question de temps …
    Que l’esprit saint des descende enfin en vous et que dieu vous garde !
    Je dois aller sous peu à Lourdes, je prierai pour vous devant la grotte bénie ..

  21. Je vous confirme Michel que notre cher vice président va bien ! c’est fou comme ce garçon a une facilité d’adaptation ou de retournement plutôt mais tout ceci est une façade car le torchon brule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *