Petites brèves…

Debully pas fini et mal parti : pour éviter disparition d’une des dernières boucheries traditionnelles 16 avenue Gabriel Péri avec le départ (à la retraite) de son exploitant, la Ville a monté un dossier pour racheter son fond ded commerce et trouver  un repreneur. Finalement il semble qu’au dernier moment et avant de signer avec la Ville (et le repreneur) notre boucher ait fait faux bond pour refaire ses comptes. A suivre…

Paul en panne : l’enseigne du boulanger franchisée, a qui la Ville a vendu les locaux de l’ancien café “le Cercle” (avec le logement au-dessus) à Garibaldi, n’a toujours pas engagé ses travaux.  Un peu de répit par conséquent pour le boulanger d’en face et pour le rayon boulangerie du Monoprix à deux pas. Les habitants qui manquent donc cruellement de pain à cet endroit devront donc patienter.

Nouvelle conseillère municipale : Emilie Lecroq (fille d’un ancien dignitaire local du PCF ) est donc promue parmi nos édiles suite à la démission du Conseil de Nour Eddine Senhadji . Le journal municipal annonce sèchement la nouvelle en une phrase dans sa dernière édition. Pas un mot d’explication ni de présentation de l’intéressée qui siègera au sein du groupe Citoyen,Communiste, républicain.

Elections sénatoriales : conformément à la demande du Préfet et comme pour les autres villes de Seine Saint-Denis, le Conseil municipal de Saint-Ouen se réunira ce 17 juin pour désigner ses délégués (grands électeurs) qui élirons le 25 septembre les sénateurs. Lesquels ? pour l’instant mystère sur les candidats des différents partis. Là pas de problème pour les citoyens c’est 100% d’abstention.

Stationnement payant ça se précise : limiter le stationnement sauvage et favoriser la rotation des véhicules, les nouveaux bandits manchots devraient être installés progressivement d’ici octobre  2011 ou la verbalisation deviendra opérationnelle. On passera de 700 places payantes à 3 500. Phase de communication à parti de juin.

Visites de quartier : la reine et sa cour, comme promis au bon peuple, fera sa visite annuelle ce 14 juin à partir 17h30 du quartier “Rosiers – Les Puces”. Un vaste « quartier » assez mal défini puisqu’il s’étend curieusement aux immeubles côté impair de l’avenue Gabriel Péri (depuis l’angle Rosiers, jusqu’à la porte de St Ouen !). Fort heureusement la visite se limitera à quelques rues seulement.

New management : plus près des équipes! La Direction générale des services communaux multiplie désormais ses réunions hebdomadaires sur le terrain. Nom de code : « DG nomade ». N’en doutons pas les audoniens vont vite sentir les effets de cette petite révolution.

C’est plus clair : la Communication des services municipaux  devrait être rationnalisée et mieux organisée selon la Direction Générale. Extraits de la bande annonce : « la communication peut-être un facilitateur de transversalité de l’organisation, un ensemble de compétences dédiées et des outils de formalisation stratégique de la collectivité » . « La structuration des supports de communications structurants a été définie ». Les décodeurs seront livrés prochainement.

Mosquée : le concours pour le projet  de ce nouveau lieu de culte aurait tourné court. Le jury n’aurait pas apprécié la présentation dans des conditions qualifiées officiellement d’ « insatisfaisantes » dans la mosquée actuelle. Le match devrait donc être rejoué ailleurs. Espérons que Dieu reconnaîtra les siens.

Plan Local de l’Habitat  express :  l’élaboration d’un nouveau PLH devrait permettre l’exonération du surloyer (SLS) . Il réactualisera surtout les orientations en matière d’habitat de la Ville pour les 6 années à venir. Objectif : boucler ce travail en 6 mois. A voir.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

18 réflexions sur « Petites brèves… »

  1. Une autre petite brève, mais d’une grande importance mériterait également de s’ajouter à la liste des actualités de ce radieux mois de Juin à Saint-Ouen.
    En effet, puisque le fameux P.L.U autorisant notamment la construction de plusieurs immeubles de grandes hauteurs (sous couvert d’appellations lumineuses pour aveugler le public de type Skyline R+12, R+16 pour éviter de parler ouvertement de « Tours ») sur la ZAC des Docks que nous penserons définitivement entériner depuis son adoption au conseil municipal du 25 janvier 2010 dans des conditions de vote pour le moins ubuesque, émerge de nouveau au travers d’une nouvelle enquête publique décrite ci-dessous.
    Comme de coutume, il est toujours intéressant de remarquer que bien que de nombreuses fois épinglées dans les conclusions des précédents rapports d’enquêtes publiques, notre municipalité opte toujours pour le service minimum lorsqu’il s’agit d’informer le public d’une telle annonce visant logiquement à inviter tous les citoyens pour venir s’exprimer au sujet de ce projet immobilier des Docks qui concerne pas moins d’un quart de la superficie de Saint-Ouen.
    Et pour cause, à ce jour seuls quelques panneaux administratifs apposés prés de la mairie en font l’écho, mais pas la moindre ligne dans le journal municipal ou sur le site de la ville.
    Alors même que de nombreux audoniens ont déjà reçu une lettre d’appel au nom de plusieurs associations, locataires, parents d’élèves… mais signée de notre Maire sous le slogan « Cela nous concerne tous » et invitant à venir nous rassembler pour dénoncer et lutter contre une situation de ghetto avérée et grandissante gangrénant déjà certains quartiers de notre ville, nous serions réellement forcés de croire que certains responsables de cette ville ne manquent vraiment pas d’air pour s’offrir le plaisir de convier les habitants à faire des roulades dans l’herbe sur les dalles de leur échec, sans pour autant se priver de continuer à en bâtir d’autres en toute discrétion derrière leur dos.
    Donc ne manquez pas ce nouveau rendez-vous réalité pour venir également vous s’exprimer en toute liberté en émettant vos avis concernant l’avenir de l’actuel projet prévu sur les Docks et pour lequel même la société Véolia a déjà décidé de ne plus vouloir s’y abonner !

    *****************************************
    ****** AVIS D’ENQUETE PUBLIQUE ******
    Commune de Saint-Ouen (93400)
    Enquête publique sur le projet de modification du Plan Local d’Urbanisme (PLU) du 14 juin au 18 juillet 2011.
    Par arrêté en date du 20 mai 2011 le Maire de la Commune de Saint-Ouen a ordonné l’ouverture de l’enquête publique concernant le projet de modification du Plan Local d’Urbanisme.
    A cet effet,
    Madame BELFORT Micheline, directrice territoriale retraitée a été désignée en qualité de commissaire enquêteur par décision du TribunaI Administratif de Montreuil en date du 18 mai 2011.
    Le projet de modification du plan local d’urbanisme porte essentiellement sur :
    >>Les dispositions concernant le secteur des Docks :
    __* actualisation des orientations générales d’aménagement,
    __* modification des contours de la zone UM et création d un secteur UDm, pour prendre en compte de nouveaux projets;
    __*modification des orientations d’aménagement et des dispositions réglementaires de la zone UM et de la zone UD s’agissant notamment des hauteurs des constructions et des modalités de stationnement ;
    __* modification des localisations pour équipements publics et/ou d intérêt collectif ;

    >>Les dispositions du règlement écrit :
    __* modifications ponctuelles du règlement pour clarifier l’expression réglementaire ou pour préciser le champ d’application de certaines dispositions;
    __* actualisation des dispositions au regard de l’évolution des textes législatifs.
    __*modification de la surface hors œuvre nette et de sa répartition par ilot.

    L’enquête publique se déroutera du 14 juin au 18 juillet 2011, au service Droit des Sols de la Mairie de Saint-Ouen – 6 place de la République – 93406 Saint-Ouen Cedex – aux jours et heures habituels d’ouverture (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h00, le jeudi de 13h30 à 18h00 et le samedi de 8h30 à 12h00).

    Chacun pourra prendre connaissance du dossier et consigner ses observations sur le registre d’enquête ou les adresser par écrit à l’attention de Madame BELFORT Micheline commissaire-enquêteur, HôteI de Ville – 6, place de la République – 93406 SAIN-TOUEN CEDEX.

    Madame le Commissaire enquêteur sera présente au Centre Administratif Fernand LEFORT – Service Droits des Sols 3eme étage, 6, place de la République 93406 SAINT-OUEN cedex, pour recevoir les observations du public les jours et heures suivants :
    >> Mercredi 15 Juin 2011 de 08H30 à 112H30
    >> Samedi 09 juillet 2011 de 08H30 à 12H00
    >> Lundi 18 Juillet 2011 de 14H00 à 18H00

    A l’issue de l ‘enquête, Madame te commissaire-enquêteur disposera d’un délai d’un mois pour transmettre au Maire de la Commune de Saint-Ouen le dossier avec son rapport et ses conclusions motivées.
    Le rapport et les conclusions motivées du commissaire enquêteur seront tenus à la disposition du public au Centre Administratif : Fernand LEFORT – 6 place de la République – 93406 SAINT-OUEN CEDEX
    Service Droits des Sols – 3éme étage, aux jours et heures habituels d’ouverture public .
    Signé le Maire
    Jacqueline ROUILLON
    *******************************

    Source : https://docs.google.com/viewer?a=v&pid=explorer&chrome=true&srcid=0B4ZJeoldd50iNDQxNTcyNDQtN2IyMC00ZGE2LTg1MWYtMTQxZWYwNDRlY2Vk&hl=fr&authkey=CLXwvKgM

  2. Debully : comment la ville en est arrivée à ce que le seul boucher traditionnel restant à Saint Ouen fasse autant de simagrées pour négocier son départ ?
    Paul : symbole fort de la boulangerie de luxe, chère, inutile à cet endroit, juste histoire de dire qu’on est pas complètement dans une ville vidée de ses commerces ?
    Emilie Lecroq : … petits arrangements entre amis
    Sénatoriales ou comment on s’en fout des électeurs !
    Stationnement payant : on fera quoi avec l’argent ? un peu plus de com…
    Visite de quartier le 14 et aussi le 15 en centre ville ! A quand la visite rue des entrepôts, ya quand même des immeubles qui valent le coup d’oeil 😉
    New management : I don’t believe it ! news managers ?
    C’est plus clair : novlangue ? ça s’adresse à qui ? ils nous enfumeraient pas un peu,
    Mosquée : manip politique ?
    PLH : tant mieux pour l’abandon des surloyers mais quand même, à lire la page centrale “logement à qui le tour” (ou les tours ?) de notre si objectif journal local, on peut lire de l’adjoint à l’urbanisme “beaucoup de classes moyennes, voire des cadres (c’est dire !), viennent s’installer en petite couronne” résultat : les prix flambent. Doit-on comprendre que ces classes ne sont pas bienvenues ? J ne sais pas, en tous cas les anciens cadres PC, vivent très bien leur statut de cad’sup dans de beaux immeubles de belle qualités et de très belle facture, pour exemple la publicité de l’immeuble Cogedim au RER de Saint Ouen :

    http://www.cogedim-logement.com/immobilier/programme_immobilier_neuf_SAINT-OUEN_93400_Allee-Isabeau_185_residence_Logements_fr.html#

    Eh oui, en paupérisant une ville, on se fait plaisir en ne vivant pas comme ses habitants… on en est toujours à faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais…
    On notera qu’en matière de sécurité aussi, Cogedim ne lésine pas ! Après tout… l’insécurité finalement est un repoussoir pour les classes moyennes voire les cadres ? Sûr que trop de ces gens moyens dans notre ville ça risquerait de mettre le « new management » en danger…
    Petit rappel d’un joli mot oublié et pourtant… Nomenklatura : pour désigner l’élite du parti communiste de l’Union soviétique et de ses satellites. Concrètement, il s’agissait initialement de listes de noms de « camarades dignes de la confiance du Parti », donc susceptibles de se voir confier des responsabilités… et les avantages qui les accompagnent.
    Non non toute ressemblance avec des personnages ou des faits existants serait tout à fait fortuite.
    Bonne soirée

  3. patricia

    Le document joint correspond à un ensemble d’habitations avenue Michelet en partie terminé.

    Si ce n’est pas l’enfer, ce n’est pas le paradis.
    Les contacts que j’ai avec des résidents propriétaires indiquent , entre autres, non respect du stationnement dans la voie ou celui-ci est interdit, dégradations dans les parties communes… Il semble que les relations locataires co-propriétaires, voire propriétaires sont comme ailleurs fluctuantes.

  4. @Id-Stg post3
    Sans doute, mais le pôle citoyen, lui, n’oublie rien.

    @Patricia post2
    “…Visite de quartier le 14 et aussi le 15 en centre ville ! A quand la visite rue des entrepôts, ya quand même des immeubles qui valent le coup d’oeil 😉 … ”

    C’est une très bonne proposition !!

    Et pour aller à l’ “Essence Ciel”, une visite chez une habitante pourrait même être envisagée.
    D’autant que nous savons déjà que l’exposition ‘Mémoires’ consacrée au patrimoine et aux habitants de cette rue, faite lors de la dernière fête du quartier Debain et durant d’autres visites citoyennes a rencontré un franc succès.
    Donc quand il s’agit d’organiser des actions culturelles de ce genre, il ne faudrait surtout pas se priver de les faire partager avec La famille.

    Plusieurs guides ont d’ailleurs déjà été réalisés à ce sujet, dont un a même récemment été financé par le Conseil Général, ce qui en dit long sur l’intérêt que les citoyens peuvent lui accorder .

  5. Je ne sais pas si l’on construit uniquement pour les couches moyennes. Ce qui je sais c’est que les loyers ne cessent de grimper, alors que le pouvoir d’achat, c’est de notoriété publique, poursuit sa course descendante.
    Il n’y a pour ainsi dire plus de secteur public du logement. Les offices publics d’hlm sont passés aux mains du privé. Il s’agit pour les sociétés de construction de réaliser des profits substantiels. Peu leur chaut si des familles sont dans la détresse et ne sont plus en mesure de se loger décemment.
    On brode beaucoup sur la “nomenklatura” du parti communiste. Elle n’existe pas la la “nomenklatura.” Je suis membre du parti communiste depuis avril 1948 et de la jeunesse communiste depuis janvier 1944. J’habite un immeuble pratiquement sans confort construit en 1959. Donc, je ne me pavane pas dans des constructions nouvelles au frais de la princesse .. et je sais que beaucoup de communistes sont comme moi !
    Alors, il faut arrêter de dire n’importe quoi …
    Quant à la pollution, Saint-Ouen n’en a pas l’exclusivité. Je vais assez souvent dans l’aveyron, d’où je suis originaire. Dans ce département, la plupart des sources sont pollués et impropres à la consommation. Le taux de nitrate dans l’eau est par trop élevé ..

  6. François : je pense qu’il s’agit de COGEDIM RER Victor Hugo…

    René : je ne doute pas de la sincérité de la majorité des communistes, il y en a eu beaucoup dans ma famille, mais plutôt de ses représentants politiques qui abusent de la sincérité et de l’intégrité de ses sympatisants.
    Le loyer ou l’acquisition d’un toit représente aujourd’hui la dépense n° 1 des foyers pauvres ou moyens, c’est intenable c’est pourquoi les surloyers sont le dernier coup porté pour achever tout un pan de la population. Ce que je dis c’est que l’adjoint à l’urbanisme (dans le propos du journal) semble regretter que des classes moyennes / ou cadres fassent “flamber” les prix en s’installant en petit ceinture ; on pourrait penser qu’ils en sont la cause. C’est probablement mal exprimé. Aux politiques de faire respecter la loi SRU pour un équilibrage et une mixité des habitants en imposant dans toutes les villes le quotas de logements sociaux. Quant aux classes moyennes, elles sont les premières à payer les abus des uns comme des autres.
    Concernant la pollution, c’est foutu, c’est clair !
    Bruno : pour sûr je ne louperai pas le rv avec le commissaire enquêteur !

  7. il est scandaleux de raqueter les automobilistes audoniens. En effet la plupart des habitants de saint ouen on besoin de leurs vehicules pour travailler.
    Pourqoui ne pas instaurer comme à Drancy les zones bleus a disque. D’une part cela ne penalise pas les habitants de la ville et de plus célà favorise la rotation des vehicule et limite le stationnement sauvage. Cette affaire de stationnement est une affaire de fric . Je souhaiterai que l’on rende publique les comptes ainsi que les conditions de ce juteux marché du stationnement payant a Saint Ouen. Mais je pense qu’il ne s’agit que d’un voeux pieux.

  8. Je suis contre l’application du surloyer à qui que ce soit et il serait opportun à mon sens de réglementer, pour ne pas dire bloquer, le prix des loyers qui grève lourdement le budget des familles.
    En ce qui est des classes moyennes, elles sont en voie de disparition. C’est un constat que tout le monde peut faire. Comme les salariés, elle sont victimes d’une paupérisation absolue. Les techniciens et les cadres, considérées autrefois comme des collaborateurs de la direction, sont aujourd’hui victimes d’un management qui les conduit parfois au suicide. Ils sont aussi, comme l’ensemble des salariés, confrontés à l’insécurité de l’emploi et au chômage.
    Je ne pense donc pas que les classes dites moyennes soient à l’origine d’une hausse des prix du loyer dans les communes de la petite couronne.
    Ces hausses procèdent plutôt du désir des sociétés immobilières de réaliser partout où elles le peuvent des opérations juteuses, et ce doit le cas à Saint-Ouen comme ailleurs.
    Par ailleurs, la privatisation des OPHLM se traduit par une gestion du parc immobilier basée également sur la recherche d’un taux de profit substantiel. Les travaux de rénovation des immeubles entrepris ici et là sont baclés et servent uniquement à justifier une hausse des loyers.
    Il serait peut-être opportun d’envisager une grève générale des loyers .. mais une telle décision relève de la Confédération Nationale du Logement.

  9. René,post 10,si on attend après la CNL,on peut attendre longtemps.Vous pensez vraiment que la CNL va appeler à une grêve des loyers contre la SEMISO ou autres organismes dirigés par des gens du PCF(voir le parachutage de PP,qui comme vous le dîtes ailleurs est un militant exemplaire de grand-père en petit-fils…)!

  10. à mic;Fainzang
    Une grève des loyers serait nécéssaire!
    Mic.fainzang, entièrement d’accord avec vous .
    N’ existe t-il pas d’ associations de locataires indépendantes ou sont elles, àSO, toutes adhérantes à cette confédération?
    saly

  11. Saly,post 12,je vous l’ai déjà dit…il faut les créer.Mais les partis politiques qui contrôlent les offices d’HLM et les sociétés mixtes(type Semiso)ne laisseront pas faire.C’est une question de vie ou de mort pour ces partis qui y installent leurs militants,rénumérés et disponibles.Encore une fois l’exemple de PP est exemplaire(point de chute la Semiso,après la perte de Miramas par le PCF en 2001)mais ailleurs Levallois,Drancy,Clichy on pourrait voir l’équivalent pour l’UMP,le NC,le PS…

  12. Je n’ai quant à moi absolument rien à cirer de la SEMISO, de l’Office de l’Habitat et des autres organismes de construction. Que leurs dirigeants soient membres du parti communiste ou pas, m’importe peu. Ce qui doit primer avant tout c’est l’intérêt des locataires. Et ces derniers subissent aujourd’hui des hausses de loyers inacceptables qui grèvent lourdement leur budget.
    On m’a toujours dit que le parti communiste est à la disposition du monde du travail et des plus pauvres. Son rôle est de défendre non pas les intérêts de quelques groupes isolés ou de quelques corporations, mais les intérêts du monde du travail dans son ensemble, des chômeurs et des familles dans la détresse ..
    C’est au pied du mur qu’on voit le maçon … !

  13. Faut-il rappeler que le président de l’office de l’habitat s’appelle Le Ny et qu’il est membre du parti socialiste. Il semble dépassé, semble-t-il, par la responsabilité qui lui incombe. Mais ce n’est pas là l’essentiel.
    Le plus important c’est que l’office de l’habitat a perdu son caractère public, même si ses dirigeants s’en défendent.
    Sa gestion est discutable et la réhabilitation des immeubles, qu’il a piloté ces derniers mois, est un échec patent. Les travaux de réhabilitation n’ont apporté aucun confort supplémentaire aux locataires, bien au contraire. Les entreprises sous-traitantes ont littéralement baclé les travaux et bien des imperfections ont été relevées !
    On n’a pas omis toutefois d’augmenter les loyers .. Il y a, c’est évident, des gens qui restent fort éloignés de la réalité. Ils jugent opportun de réduire un peu plus le pouvoir d’achat des familles, alors que celui-ci est depuis pas mal de temps déjà en chute libre !
    Comprenne qui pourra !
    Je suis pour une grève générale des loyers ..

  14. Certaines familles nombreuses galèrent à la semiso car dans les immeubles anciens , les loyers sont non conventionnés.

    L’aide au logement y est, donc, beaucoup moins importante que celle attribuée dans des logements hlm plus récents.

    Les loyers ne cessent d’augmenter et les réhabilitations peinent à voir le jour!

    Lorsque je parle du coût de mon loyer en logement social, on pense toujours que je suis dans du grand standing!

    Nous sommes nombreux à envisager des échanges d’appart!

    Mais le montant du loyer et le quartier ne motivent pas grand monde.

    A moins d’y être expulsées, un jour, si nous ne pouvions plus honorer les loyers, je crois bien que nous sommes condamnées à y rester.

    La grève que vous suggérez , est un bon moyen d’ alerter les pouvoirs publics!!

    saly!

  15. L’Institut Médico Educatif Ambroize Croizat plus connu sous le nom d’IME Biron
    tient sa traditionnelle Journée Portes ouvertes, le samedi 25 juin de 9 à 15h,
    41, boulevard Biron.

    Présentation de l’activité, de ses évolutions et de ses projets, découverte des locaux, rencontre avec les services éducatifs, pédgogiques, professionnels médicaux et para médicaux, leurs animateurs, dans une ambiance conviviale avec es enfants, les jeunes, leurs parents.
    Contact 01.49.18.10.50

  16. FESTIMÔMES,
    les tout-petits (jusqu’à 4 ans) en fête du 18 février au 5 mars.

    Plein de choses à voir, découvrir, à savourer, des moments rares, des rencontres privilégiées.

    Expo à Persépolis avec “Papiers découpés, expo d’illustrations, livres d’artiste et papier découpés d’Eva Vincze
    avec vernissage de l’expo
    le samedi 18 févier à 18h.
    Dédicace
    le samedi 3 mars à 17h à Perspéolis

    Spectacle
    le 29 février à 10h15 à Persépolis

    Croqhistoires
    le 18 à Perspepolis
    le 25 février à Lucie Aubrac
    Le 2 mars à Glarner

    Rencontres
    le 22 février à Aubrac
    le 29 à 1789
    le2 mars à Perspéolis
    le 3 à Aubrac
    Cinéma
    Le 4 mars à 1789

    Tous les détails dans le prochain bulletin municipal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *