Raison démocratique contre calculs politiciens ?

Nous publions bien volontiers le communiqué transmis par François Taquet sur la Maison des Associations. Nous la réclamions depuis des lustres mais ses farouches adversaires d’hier comme Jacqueline Rouillon, avec quelques alliés de circonstances, tentent  de l’imposer aujourd’hui dans une version dévoyée et désastreuse pour les finances communales.

Une nouvelle fois, alors que les Verts exigent le report de la délibération de plusieurs mois pour que les élus aient réellement en mains toutes les données sur ce dossier, les élus socialistes auront la clef du scrutin.  Très sceptiques sur la conduite et le contenu de ce projet, ils sont bien embarrassés puisque c’est un des “leurs”, Mustapha Krimat, sur lequel s’appuie le Maire pour ce projet très contesté.

Auront-ils le courage ou tout simplement le bon sens d’éviter cette faute ? Diffcile à dire.

Une chose est certaine, on est loin des enjeux du Budget et du PLU qui pouvaient faire exploser la Majorité. Chaque élu pourra donc voter en son âme et conscience.

 

“Le 15 février 2010, le Conseil municipal est invité sur la Maison des associations à engager l’argent communal de façon très conséquente :

– pour un projet non discuté avec les audoniens,
– flou dans son coût final,
– ne proposant aucune réponse à court et moyen terme aux besoins des associations et des audoniens,
– attentatoire au patrimoine communal,
– peu respectueux de l’environnement de proximité.

Nous sommes début février et  les associations n’ont pas été invitées à la moindre présentation de ce projet.

Pire, les promesses de l’élu, notamment lors de la réunion, il y a de nombreux mois, à la Maison de quartier Landy devant plus de cinquante bénévoles, élus, riverains et agents communaux, de fournir aux associations les plans et descriptions du projet n’ont jamais été tenues.

Quand le mépris et l’incompétence démocratiques priment sur les besoins collectifs, chaque élu(e) devrait s’interroger sur l’inadmissible et sa capacité personnelle, morale et citoyenne, à se dresser contre.

Que dire de la Fête des associations qui doit être la leur mais dont elles ignorent la date, le lieu, les moyens accordés par la ville, sans parler du contenu et des modalités de préparation.

Rappelons que la Fête de la Ville 2009, réinstallée par la municipalité sous l’égide de l’élue à la Culture avait été en grande partie et de façon in extrémis renforcée et vivifiée par l’apport associatif local.

Rien dans les promesses électorales  ne peut justifier un tel acharnement dans la forme et les coûts d’un tel projet.

La proposition de l’ex bibliothèque centrale place de la République est :

– viable très rapidement,
– réaliste au plan des deniers communaux,
– forte au plan social et de l’insertion,
– vivifiante pour la vie culturelle et citoyenne.

Comme toutes celles et tous ceux qui sont favorables à la création d’une Maison des Associations, je partage l’idée que sans véritable projet partagé et réaliste, il y a illusion et danger.

Cet autoritarisme ne cacherait-il pas le « tricotage » d’un outil de contrôle de la vie associative à des fins partisanes voire électorales ?

La reprise en mains du service confié à un proche du Maire, qui s’est installé dans les combles de l’Hôtel de ville (c’est très pratique) et fermé le soir et le week-end (c’est surprenant) ne vise-telle pas aussi à contrôler à distance certaines délégations ?

Entre Saint-Ouen et ses intérêts d’un côté, et les égos de quelques uns et un dossier ni fait ni à faire de l’autre, la raison demande à Jacqueline Rouillon qu’elle retire ce dossier.

Mais le peut-elle vraiment compte tenu que l’élu en question à voter contre son groupe à l’assemblée communale et approuvé (sans déclaration orale) le PLU.

Cela sent bon les terres lointaines…

Le vote pourrait être à bulletin secret pour permettre une expression “libre et non faussée”. Quel conseiller, quel groupe osera le demander ?

Parceque Saint-Ouen le vaut bien !”

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

13 réflexions sur « Raison démocratique contre calculs politiciens ? »

  1. Vous critiquez toujours,alors que JR a tiré des leçons de la Toussaint et n’a pas convoqué le conseil pendant les vacances scolaires de la zone C.S’il n’y a pas de départs,au moins,quelque soit le suffrage,elle obtiendra le quorum!
    Les votes se font-ils à mains levées au Cons.municipal?

  2. Oui Michel, en général, ils se font à mains levées!
    Je partage l’avis de François sur la maison des assoc’s. Tout ça parce qu’un mec a “vendu” le PLU contre un beau poste dans une belle maison…
    J’ai voté ps pendant 25 ans, mais là, c’est fini!

  3. Oh comme c’est étonnant, l’on nous propose une maison des associations dans un lieu très étroit, ou il va donc falloir construire en hauteur, ça me rappel une certaine médiathèque ! Au moins il y aura un heureux, Bouygues (qui va la construire)

  4. Voilà une délibération très importante et sur laquelle il y a beaucoup de flou ! Il aurait fallu qu’une association ou le collectif des riverains de la rue jean demandent une interruption de séance pour apporter clairement leur point de vue sur cette réalisation…

  5. Je suis personnellement pour le report de cette délibération, voir même son annulation pure et simple. En effet le site me parait peu approprié pour y construire une maison des associations. Ensuite le projet est trop flou et surtout, il manque cruellement de concertation, notamment autour d’une réunion, ou l’on pourrait débattre, après présentation claire, nette et précise du contenu de ce projet (présentation 3D du site par exemple ?).

    Perso moi je ne suis pas pour le maintien du bâtiment actuel mais plus pour la construction d’un petit bâtiment de logement (R + 3 maximum), avec de la surface commerciale au RDC. Je pense en effet que ce quartier est un atout pour re commercialiser le secteur. Nous avons vu arriver Monceau fleurs, le magasin de musique, alors avec un travail important des services économiques de la ville, pourquoi pas imaginer l’installation d’un commerce de bouche (retour d’une poissonnerie par exemple ?).

    Par contre, vraiment ! Je ne vois pas la maison des associations ici car le manque de place au sol, nous oblige à monter en hauteur, ce qui ne serait pas forcément esthétique et pratique ! Alors que l’on nous parle d’un grand parc, en remplacement d’Abel Mézières, qui va être sacrifié en partie, pour l’école et la nouvelle rue ! Et bien pourquoi ne pas imaginer que la maison des associations soit en lisière de ce parc ?! Permettant à celle ci d’avoir un parking en sous sol et des espaces extérieur dédiés à des activités. De plus, la ville manque cruellement de salles pour des évènements associatifs ou familiaux, alors pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups ?! En ajoutant à cette maison des associations, deux salles indépendantes, qui pourraient être prêtés ou loués indépendamment, avec l’avantage de ne pas générer de nuisances, si l’équipement est situé dans le parc ?!

    Voilà en gros ma réflexion personnelle sur la question !

  6. @ D Bora
    Voilà une réflexion simple , pertinente et clairement formulée . Du coup a-t-elle sa chance ? Souvent ici , les projets même ( ou surtout ) flous , cachent des plans bien précis , pour lesquels ses promoteurs n’espèrent qu’une vague concertation qui aille dans leur sens , afin d’y puiser une légitimité “frelatée” .
    Toutefois , plus les citoyens seront demandeurs d’une vrai concertation ( c’est pas encore le cas ) plus les réalisations se rapprocheront de leurs aspirations .

  7. Pas bête ce qu’écrit Dominique Bora. Je pense que ce qu’il propose devrait être pris en considération. Je suis pour une Maison des Associations à proximité du parc … Où va-t-on aménager l’espace réservé aux amateurs de pétanque ?

  8. Rassurez vous Paco, j’ai tout à fait conscience de tout cela et je sais bien qu’à Saint-Ouen, la concertation n’est qu’un mot, que le maire sait prononcer mais pas appliquer !
    Mais tans pis, moi je voulais juste donner mon point de vue, qui n’est pas forcément le meilleur mais surement mieux que ce mini building associatif non concerté !

    D’ailleurs à force de vouloir construire en hauteur, je vais finir pas penser que nos élus locaux ont avec les promoteurs, un système de carte, genre carte Total, ou plus tu montes haut dans la construction et plus t’as de points ! Et plus t’as de points, plus t’as de …

    Pauvre de nous…

  9. oh moi, depuis que j ai lu le texte sur le PLU de MR KRIMAT élu à la vie associative qualifié d’ailleurs par MR TAQUET de charabia indigent j’ai perdu toute illusion bonjour la clarté!si il refléchi de la meme façon pour resoudre les problèmes des associations et bien on est pas sorti de l auberge parce que dans le style pompeux qui pompe il a gagné le cocotier

  10. Le PS les collectionne les shadocks qui pompent au sens propre comme au figuré quand on regarde l’opportuniste tête de liste aux régionales il en est le parfait exemple.

  11. ll parait que TF1 et Endemol serait sur le point de racheter les droits du conseil municipal de Saint-Ouen car la Ferme célébrités à coté, c’est de la rigolade !!!
    On a déjà notre Michael Vendetta, c’est déjà ça, oui Mustapha Krimat dévelloppe assez bien le concept de la bogossitude, en essayant de se la raconter, sans en avoir les moyens et qui s’écoute parler (seulement lui car les autres ne comprennent pas ce qu’il dit)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *