Vœux tardifs en février, récolte en mars ?

Le Parti Socialiste de Saint-Ouen, toujours un peu « décalé » (ce qui fait sans doute son charme), présentait ses vœux ce samedi 6 février 2010 en fin d’après midi, l’année donc déjà bien entamée.

Le Château de Saint-Ouen servait d’écrin à cette petite réception, avouons-le, moins tape à l’œil que les vœux municipaux chez Pierre Cardin.

Au menu évidemment et essentiellement, les élections Régionales avec une belle brochette de personnalités dont Bruno Leroux (Député), Claude Bartolone (Président du Conseil Général), Anne Hidalgo (1ère adjointe au Maire de Paris et candidate), Robert Hue  (MUT)[1], Mathieu Hanotin notre ineffable nouveau Conseiller Général et qui pourrait l’oublier, notre sémillant Maître de Cérémonie : Abdelhack Kachouri [2](adjoint au Maire depuis 2008) promu tête de liste du PS en Seine St-Denis.[3]

Selon notre correspondant sur place, c’est surtout le discours roboratif et « pêchu » de Claude Bartolone chantre d’une région « solide et solidaire » ainsi que l’amitié retrouvée entre certains qui étaient à noter dans cette période très électorale.

Dans l’assemblée bien fournie, et constituée surtout de socialistes, on notait néanmoins la présence de quelques personnalités locales comme Mamadou Keita Conseiller municipal d’opposition (de gauche) ou Rémi Fargeas (Maire-Adjoint (Verts-Europe-Ecologie) et d’éminents représentants de l’association Convergence citoyenne.

Les amis du Front de Gauche (« amis » au moins pour le second tour) étaient visiblement occupés ailleurs à coller des affiches et distribuer des tracts et n’avaient pas trouver un représentant diplomatique.

Renfort inattendu et complétant le tableau des soutiens officiels, le représentant de ce secteur du 93 pour le Parti Radical de Gauche (PRG), un certain… Olivier Decrock fondateur des audoniens.com, (très) furtif délégué UMP et détesté par la droite locale

Belle « prise » donc pour la gauche mais décidément la vie politique est bien complexe !

Souhaitons donc bonne chance à nos camarades socialistes.

Ils en auront besoin.

 


[1] « Mutant « du PCF dont il était il y a peu encore le « secrétaire national » et qui officie désormais dans une minuscule organisation le Mouvement Unitaire Progressiste (MUP)

[2] Sur le blog officiel (de campagne) labellisé par la Maison-mère PS de notre candidat : www.abdelhakkachouri.net/.nous apprenons dans son « profil détaillé » qu’il est de sexe masculin (à vrai dire les filles surtout s’en doutaient un peu) mais étonnant, et c’est là peut être ce qui fera la différence, on cite texto : Signe astrologique : Verseau, Année zodiacale : Dragon.

Europe-Ecologie et le Front de gauche sont donc déjà tétanisés. La Droite à terre.

[3] Un peu par la grâce de son nouveau mentor et pygmalion, Claude Bartolone, auprès duquel il a trouvé à s’employer dans son Cabinet au Conseil Général.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

58 réflexions sur « Vœux tardifs en février, récolte en mars ? »

  1. OD,dans un premier temps,n’a qu’un but(il n’est malheureusement pas le seul!):devenir maire-adjoint de S.O.Il veut sans doute renouer avec les capitaines d’industrie qui ont occupé,comme Godillot,le poste d’édile au XIXe siècle.
    Dans ce but,il a fréquenté,grâce à son blog(dont je le remercie encore une fois)toute la nomenklatura politique audonienne.Il semble penser que la municipalité en 2014 restera dans les mains de JR-PP ou passera dans celles du PS.Quoi de plus légitime,dans ce cas,pour satisfaire ses nobles ambitions que de s’affubler d’une casquette PRG.Ce parti n’existant pas à S.O.,il ne risque pas de désaccord avec les autres membres.Toute “union”des partis de gauche sera obligé de lui offrir un poste au futur Conseil!
    Le maire d’une commune voisine,Catoire,pour ne pas le citer,a fait de même.Avant d’aller grenouiller avec Delor à Clichy,son nom apparaissait sur les affiches(collées par les militants du PCF audonien)comme secrétaire des jeunes radicaux de gauche du 93(ne riez pas,ça existait comme marche-pied à une brillante carrière politique).Je l’avais remarqué car je l’avais connu comme militant(non sectaire)de l’UNEF-RENOUVEAU en Histoire à Nanterre après 68!
    Je comprends l’aigreur de ceux qui avaient cru faire un bout de chemin avec lui mais OD est pressé.Pour s’éviter de tels désagréments,il faut éviter de faire de la politique à l’abri du regard des gens,à trois ou quatre,autour d’une table,fut-elle aussi bonne que celle du Coq…
    Comme pourrait le dire René,lui qui aime citer Mao:”rejetez vos illusions,préparez-vous à la lutte!”

  2. A propos de la cérémonie des voeux au château,point n’était besoin d’envoyer “un correspondant sur place”!Hier,au marché,Abdelhak et Paul Macédo en faisaient un compte rendu élogieux.En effet,Abdelhak et la section socialiste de S.O. s’étaient vu honorer par la présence de la brochette de personnalités que vous énumérez + d’autres encore!

  3. Cher M’Fainz,

    Cette annonce vous ayant visiblement piquée au vif, laissez moi en quelques lignes vous expliquer le sens de mon engagement politique au Parti Radical de Gauche.

    Après avoir créé en 2005, le Blog citoyen de Saint-Ouen, Lesaudoniens.com, c’est naturellement et progressivement que l’attachement pour cette ville, où j’ai décidé de m’installer en famille, après plus d’une dizaine d’années passées à Paris, m’a poussé vers l’engagement politique.

    Issu d’un milieu populaire du nord de la France, enfant du modèle républicain français, à qui je dois ma réussite sociale –boursier, je suis diplômé d’une grande école d’ingénieur-, c’est à Saint-Ouen que j’ai réalisé que ce modèle ne pouvait avoir de sens et d’avenir, qu’au prix d’une profonde exigence de justice sociale.
    En effet, aujourd’hui en Seine-Saint-Denis, territoire cumulant depuis trop d’années, les handicaps économiques et les préjugés sociaux, ce modèle républicain est plus que jamais en danger, voire carrément inaccessible à beaucoup d’enfants : qu’ils soient Rom dans les bidonvilles ; logés dans des taudis loués par des marchands de sommeil ; en but à l’échec scolaire ou la ségrégation …

    Un temps séduit par le discours d’ouverture et la volonté de rupture du Président Nicolas Sarkozy -je ne le renie pas-, j’ai très vite compris, au fil de ses positions, attitudes ou actions assumées – sur l’origine génétique de la délinquance, la discrimination positive, les « amis » du Fouquet’s, les atteintes aux services publics ou encore l’indépendance des médias … pour ne citer que les plus marquantes à mes yeux -, que celui qui prétendait rénover notre République en moralisant au passage le capitalisme, lui portait de fait, les coups les plus funestes.

    Prenant tout au long de l’année 2009, le temps de la réflexion, j’ai décidé de donner un sens nouveau à mon engagement, en m’attachant aux valeurs essentielles que sont à mes yeux : l’humanisme, la liberté individuelle et la justice sociale.
    C’est donc naturellement que je rejoins aujourd’hui le Parti Radical de Gauche.

    Le Parti Radical de Gauche
    Héritier direct de la pensée politique qui a permis l’instauration de la forme républicaine de l’Etat, la généralisation de l’instruction publique gratuite et obligatoire ainsi que la séparation des églises et de l’Etat, le PRG se situe au centre gauche de l’échiquier politique. Il s’agit d’un parti humaniste, prônant les libertés individuelles ET la justice sociale, dans le cadre d’une Europe unie, des services publics qui répondent aux besoins de tous ceux qui vivent sur le territoire Français…

    Le PRG est progressiste, l’ouverture d’esprit et la tolérance constituent pour ses membres les meilleures garanties contre le dogmatisme idéologique.

    Le PRG en Seine-Saint-Denis, le cercle Radical de Saint-Ouen

    La fédération PRG de Seine-Saint-Denis, sous l’impulsion de son président Gérard COSIMI, a connu la plus grande progression régionale en termes d’élus lors des dernières municipales et c’est avec enthousiasme que je souhaite aujourd’hui contribuer à cette dynamique, qu’en tant qu’animateur du Cercle Radical de Saint-Ouen.

    Quant-au Coq de la Maison Blanche, c’est une excellente table à Saint-Ouen, siège des réunions du Rotary Club, que je n’ai pas l’heur de cotoyer. Je vous laisse donc à vos fantasmes …

    La campagne commence et c’est sur le terrain que je vous donne rendez-vous très prochainement.

    Quant-au Cercle Radical de Saint-Ouen, je n’hésiterai pas à vous faire part de son actualité, afin que vous puissiez vous forger, par vous même, un avis réel à mon propos. Malgré nos échanges ici, nous ne nous connaissons pas et je ne vous ai jamais vu dans les réunions publiques ou débats à Saint-Ouen … à moins que vous ne préfériez en rester au stade des chimères virtuelles 😉

    Olivier DECROCK
    Animateur Cercle Radial Saint-Ouen

  4. Les voeux de la section locale du parti socialiste ont réuni effectivement une belle brochette de politiques, dont certains ont la spécialité de changer de veste en fonction du vent. Comme disait feu Edgar Faure quand on l’accusait de girouette “Ce n’est pas moi que change, c’est le vent.” Disant cela, je pense surtout à Monsieur Robert Hue, Robert pour les intimes à l’époque, qui a réussi l’exploit de réduire le parti communiste à sa plus simple expression et qui fait maintenant des ronds de jambes aux socialistes. Il rêve sans doute d’un portefeuille ministériel, pour le cas où les socialistes reprendraient la main. Son compère Gayssot, qui privatisa Air France et qui fut ministre par la grâce de Georges Marchais, n’est pas en reste. Il s’est placé à nouveau dans le sillage de Georges Frèche aux régionales, après avoir pris une veste mémorable aux avant-dernières municipales à Béziers. Il s’est consolé avec un poste de vice-président de la région du Languedoc.
    Pour abdelhak, qui porte les espoirs socialistes dans le 93, je crois que la valeur doit encore attendre le nombre des années.
    Je suis surpris de la présence d’olivier decrock . Il me semblait avoir le coeur à droite et flirtait volontiers à l’UMP. Lui, c’est le spécialiste du grand écart ! Passer de la droite chez les radicaux de gauche, il faut le faire. Reste à savoir si c’est une recrue de choix pour un parti qui a compté dans ses rangs Edouard Herriot et Edouard Daladier, de sinistre mémoire. Les radicaux connurent une période de gloire sous la quatrième république, puis sombrèrent dans l’anonymat le plus complet. Robert Fabre le sortit du trou dans les années soixante dix avec le programme commun de la gauche. Ils ont disparu aujourd’hui du paysage politique français.
    Mamadou Keita était aussi de la partie. Il voulait se donner une virginité, c’est raté ! Ensemble pour Saint-Ouen a, apparemment, choisi son camp.
    Il est un fait incontournable : aucun gouvernemen de gauche en France n’a jamais réussi depuis 1981 à susciter la moindre dynamique unitaire dans le monde du travail. Et je me demande toujours ce que les communistes ont été faire dans cette galère.
    Le parti socialiste, qui se réclame toujours de la gauche, accepte depuis longtemps les règles de la bourgeoisie. Il a abandonné l’espérance socialiste chère à Jean Jaurès.
    Faut-il considérer le parti socialiste comme un ennemi. Il est vrai que le capital reste l’ennemi principal, mais il y a aussi ceux qui s’en accomodent … et le parti socialiste est ce ceux-là. C’est là que le bât blesse !
    Voilà les raisons pour lesquelles je ne voterai pas socialiste au second tour, dans l’hypothèse où ils restent seuls en lice avec la droite. Et j’invite celles et ceux qui veulent un véritable changement à faire comme moi.

  5. Je n’avais pas lu la contribution d’olivier decrock lorsque j’ai écrit le texte ci-dessus. Je veux simplement lui dire à propos du parti radical qu’Edouard Daladier, étoile de première grandeur de ce parti et président du conseil, signa en 1938 les accords de Munich avec son homologue anglais, Neuville Chamberlain. Ils livrèrent ainsi la Tchécoslovaquie à Adolphe Hitler, führer du troisième Reich !
    La bourgeoisie française et les maîtres des forges pavoisaient. Ils avaient fait leur choix : “Plutôt Hitler que le Front Populaire.”

  6. Heureux d’apprendre que le PRG du 93″a connu la + grande progression régionale en termes d’élus lors des dernières municipales”.
    Malheureux de ne pas pouvoir vous satisfaire en fréquentant”les réunions publiques ou débats à S.O.”J’espère que le citoyen attaché aux”chimères virtuelles”que je suis ne sera pas privé(au nom d’un quelconque anathème sur les citoyens passifs)du droit de défendre sur les blogs l’humanisme et la justice sociale auxquels,comme vous,je suis profondément attaché,même si je n’ai jamais pensé que Sarkozy pouvait défendre ces valeurs!
    Donc bonne chance au cercle radial!

  7. A Olivier,

    Hier en 2007, en demandant l’investiture UMP pour les municipales, avais tu égaré les valeurs que tu cites ci dessous ?

    “en m’attachant aux valeurs essentielles que sont à mes yeux : l’humanisme, la liberté individuelle et la justice sociale.”

    N’étaient elles pas présentes dans l’ouverture et la rupture de NS ?

    Je me souviens t’avoir dit lorsque tu m’as fait part de ta demande :

    “Comment peux tu adhérer à l’UMP et soutenir NS, l’homme qui fait chercher par la police les enfants de sans papier dans les écoles, et les parents dans les hôpitaux ?”

    Depuis la situation n’a fait que s’empirer.
    Ca sent vraiment pas bon !

  8. @ René Matéo, dont le style évoque irrestiblement à mes yeux, les tracs de propagande du PCUS ou du PCF époque Jacques Duclos … et à qui je conseille au passage l’exposition intitulée « Le Don des militants, les objets du communisme » qui se tient actuellement au Musée de l’histoire vivante dans le parc Montreau à Montreuil, je dirais la chose suivante …

    Gardons en mémoire les radicaux de la 3ème république qui votèrent avec la majorité républicaine les lois scolaires, la loi municipale, la loi sur le divorce et la loi reconnaissant l’existence des syndicats …

    Gardons en mémoire Clémenceau qui fut l’un des premiers à défendre le Capitaine Dreyfus …

    Gardons en méroire que Daladier était opposé à la négociation avec Hitler, qu’il ne signa les accords de Munich, qu’à contrecœur, poussé par la Grande-Bretagne pour qui une guerre contre l’Allemagne n’était pas possible.

    Vous, qui vous référez sans cesse à la seconde guerre mondiale, gardez en mémoire la liste des radicaux qui ont souffert ou payé de leur vie le combat contre l’occupant : Herriot déporté, Daladier interné puis déporté, Jean Moulin torturé et assassiné, Jean Zay emprisonné puis assassiné …

    @ Michel Fainzang dont je salue les valeurs humanistes, même si je trouve qu’il s’égarre parfois, je précise, qu’en effet, lors des municipales de 2008, le PRG a presque doublé le nombre de ses conseillers municipaux, et a gagné la mairie dans 42 communes de plus de 3 000 habitants …

    Merci et à bientôt !

  9. OD,si je m’égare parfois,il faut en excuser:
    -mon âge
    -mon manque de clarté,n’ayant pas eu la capacité comme vous de faire une école d’ingénieur.
    Je ne savais pas que les deux Edouard avaient été déportés(je suis sans doute victime,comme René,d’une éducation communiste!).Pourriez-vous me donner des précisions?Je vais voir ce que je peux trouver sur internet.Si Blum et Mandel(avant son assassinat par la milice)furent déportés à Buchenwald,ce ne fut pas dans le camp mais dans une maison située à l’entrée du camp.
    Enfin”c’est ce qui me reste après avoir tout oublié”.
    A propos de Munich en septembre 38,si le PCF eut une position juste c’est par fidélité à la politique de Staline qui était alors antinazie.Lorsqu’après le Pacte d’août 39,Staline s’entendit avec Hitler,le PCF,toujours fidèle à la politique de Staline,défendit une politique”pacifiste”condamnant les deux”impérialismes:allemand et anglo-saxon”comme s’il s’agissait de la 1ere guerre mondiale!Hitler les sortit de ce bourbier idéologique en attaquant l’URSS au printemps 41…Il n’en est pas moins vrai que la défaite de 40 installa à Vichy un gouvernement collabo,ouvertement fasciste qui accentua la répression anticommuniste(l’arrestation de Guy Moquet en est un exemple).Ces prisonniers communistes servirent d’otages et furent fusillés(comme à Chateaubriand)lorsqu’après juin 41,le PCF décida de passer à la lutte armée.Ce furent souvent des anciens des brigades internationales(comme le futur Colonel Fabien)qui formèrent avec de jeunes communistes(comme l’audonien Marcel Bourdarias)ces premiers bataillons de la lutte armée.Ils commencèrent par des attentats individuels comme à Barbès ou Nantes!
    Tout ça pour dire que l’Histoire est complexe et qu’on ne peut pas en détacher un évènement,une date sans les rattacher à une vision d’ensemble.Et si je suis conscient du rôle progressiste qu’a pu jouer le Parti Radical dans l’Histoire de France ne serait-ce qu’en étant le 1er parti,je me demande si le PRG aujourd’hui a un autre rôle à jouer que de force d’appoint du PS ou d’empêcher Jospin en 2002 d’atteindre le 2nd tour.Ceci dit ,j’espère OD,que votre zèle militant réussira à me convaincre de l’intérêt de ce parti!

  10. @ Jean Yves,

    Tu as raison sur ce point, il faute le reconnaitre. Sur le plan des valeurs et des libertés, cela ne fait qu’empirer …

    Pour revenir à 2007, je te dirais simplement que ce qu’au départ, je prenais, sans fausse naïveté, pour des maladresses, déformées par les médias, reflète en fait une réalité profonde.

    Au final, je préfère 1000 fois être passé de l’UMP au PRG que comme Besson du PS à l’UMP. Chacun est libre de ses opinions et libre d’en changer, s’il reconnait s’être trompé. Le tout est d’avoir le courage de l’assumer.

    Que chacun juge et apprécie en sa conscience …

  11. Avoir brigué l’investiture ump pour les municipales 2008, puis rejoindre le PRG s’appelle de l’Opportunisme Déguisé (OD)… Il y a aussi de la place chez Europe Ecologie, ils ont le vent en poupe….

  12. @ Manuel:”Il y a aussi de la place chez Europe Ecologie, ils ont le vent en poupe”…
    Non merci! Je me souviens du temps (pas si lointain) où olivier se moquait de nous en écrivant qu’une opposition avec des gens d’obédiences si différentes ne tiendrait pas quelques mois…Après avoir assisté à la déchirure de la majorité, j’assiste, hilare, à un retournement de veste de chez Retournement! O.D à gauche? Il fallait bien ça pour nous faire rire après le vote haute trahison audonienne des socialistes!
    Comme quoi, dès qu’il y a possibilité de gamelle, on voit sortir les loups du bois!

  13. Merci, mille fois merci olivier de m’avoir comparé à Jacques Duclos. Je ne mérite pas tant d’honneur ! J’ai conscience que je n’arrive pas à la cheville de ce béarnais à l’accent rocailleux comme le gave de Pau qui vit le jour le 2 octobre 1896, à Louey, petit village pyrénéen, situé entre Tarbes et Lourdes.
    En 1916, mobilisé, comme beaucoup d’autres, il était à Verdun.
    Durant toute la période de l’occupation, il assura de Paris la direction du parti communiste clandestin. Clandestin lui-même, il était hébergé par des militants très sûrs dont il partageait les repas frugaux , et pour cause (clandestin, il n’avait pas de carte d’alimentation) Il ne restait jamais très longtemps au même endroit, on s’en doute. Pendant cinq longues années, il vécut dans le voisinage de la mort.
    Le 28 mars 1926, l’ouvrier-pâtissier Jacques Duclos bat Paul Raynaud et devient député. Il aimait rappeler la première fois qu’il prit la parole à la tribune de l’assemblée. Ce fut un évènement. Les dames des beaux quartiers avaient envahi les balcons réservés aux invités. Les rangées réservées à la droite étaient toutes occupées. “Un pâtissier, ma chère, vous vous rendez compte, quelle horreur ! Mais que peut dire un pâtissier.”
    Ces dames riaient sous cape et ces messieurs gardaient un sourire ironique aux lèvres. Jacques Duclos de la tribune commença son discours. Au bout d’un quart d’heure, plus personne ne riait. A la fin de son intervention les mines étaient déconfites. Le pâtissier venaient de leur donner une leçon.
    Son talent rédactionnel était tel que ses discours étaient lus pendant les cours dans les amphis des facultés de lettres. Un grand monsieur l’ouvrier-pâtissier Jacques Duclos, doublé d’un héros de la Résistance. Il mérite le respect.
    Quant au PCUS, je ne vois vraiment ce que vous voulez dire, mon cher Olivier.

  14. Olivier, vous m’aviez annoncé votre retour pour 2011 avec une surprise à la clé. Mais vous n’avez pu tenir jusque là … C’est dur de ne plus exister, n’est-ce pas ? Quant à la surprise, permettez moi de rire. C’est fou comme l’opportunisme peut conduire au ridicule. Heureusement que celui-ci ne tue pas car dans ce cas vous auriez du mal à tenir jusqu’en 2011 …. Et puis trop de grands écarts, méfiez vous, cela peut endommager les articulations 🙂 Au fait, combien êtes vous au PRG d’audonie ?

  15. Il semble que la campagne soit lancée, quoi qu’on en dise, OD pour son retour a fait un coup de mettre. Reste a savoir ce qu’il apportera a St-Ouen, après son Blog qui reste une réussite inégalée.

    Je fais le pari que cela peut être une bonne nouvelle.

    D’autres ont changé d’etiquette : du PC au PS, de la refondation communiste au Modem, du Mars au Parti de Gauche sans pour autant
    déclencher autant de passions, du moins sur ce Blog. Il vous manquait donc tant OD ?

  16. Rendons à César…plutôt à OD son talent pour attirer les blogueurs.Il n’a fallu qu’un”coming out”d’OD,pour que des blogueurs qu’on croyait disparus(Chantal,Audonien…)renaissent aux échanges polémiques.
    Audonien,j’attends tjs les révélations que vous m’aviez promises sur le blog d’OD.
    Chantal,n’ayant plus la chance de vous croiser ,le vendredi,au marché,je vous souhaite une bonne année!

  17. @ Chantal, Audonien –

    Même jour même heure pour le commentaire, vous êtes de la même famille ?

    Le Cercle Radical de Saint-Ouen – 93 Ouest, vient d’être créé, il regroupe tous les adhérents du PRG de l’ouest 93 -Saint-Ouen, Saint-Denis, l’Ile Saint-Denis, Epinay-sur-Seine, Villetaneuse, Pierrefitte et Stains- et si nous ne sommes pas nombreux à Saint-Ouen cela ne tardera pas …

    Nous nous focalisons actuellement sur la campagne des régionales et nous organiserons après les élections nos premiers débats sur la ville vous serez bien évidenmment invitée.

    Pour nous contacter : prg93ouest@yahoo.fr

    Bonne journée à vous Chantal et à vos amis de l’UMP

  18. Je ne sais pas si OD manquait à quelqu’un mais il est certain qu’avec son retour, le blog de soignetagauche va connaître une recrudescence de trafic …

  19. Soyez indulgent avec olivier. Issu des milieux populaires, il s’est sans doute souvenu que sa famille n’avait pas toujours eu une vie facile. Ce qui explique sans doute son virage à 180 degrés.
    Il a fait son autocritique et reconnu que le sarkozysme n’avait pas répondu à ses attentes. Il a pris un autre chemin.
    Je suis d’une région – aveyron, lot, tarn-et-garonne et lot-et-garonne – qui fut un bastion du radicalisme. Les radicaux avaient même un journal “La Dépêche du Midi”, qui rayonnait sur le sud-ouest et le midi-pyrénées. Il paraît toujours d’ailleurs. Mais le parti radical, lui, a pratiquement disparu. Fabre essaya en 1972 de lui donner un nouveau souffle avec le programme commun de la gauche. Cela ne dura pas, les radicaux de gauche retombèrent dans l’anonymat..
    Je ne sais s’ils ont repris du poil de la bête ailleurs .. en tout cas je n’en ai pas entendu parler.

  20. en parlant de personnes qui changent de parti ( apostasie pour certains , droit fondamental pour les autres) Abdelhak Kachouri , passé du PC au PS en son temps , sera ce soir à 19h20 dans l’émission ” les question du Mercredi” sur France Inter, en compagnie d’Olivier Besancenot .
    Va-t-il , à la fin de l’émission , rejoindre le parti du postier révolutionnaire ?……Les book- makers ne savent plus où donner de la tête!

  21. Olivier, votre ralliement à un parti de centre droit (PR par exemple) aurait été compréhensif, mais au PRG et en suppôt du PS et d’A. Kachouri de surcroît, alors là, même si je ne suis pas vraiment surprise de ce ralliement de circonstance car il me confirme que vous êtes vraiment prêt à tout , est tout de même incongru… Mais bon, à chacun sa façon d’exister.

  22. Je rappelle que le parti communiste français n’a pas attendu l’invasion de l’urss pour engager la lutte armée. L’attaque de l’ancien vice-président du MEDEF, Denis Kessler contre l’une des principales composantes – avec les gaullistes – de la Résistance, à savoir la composante communiste. Et ce en reprenant sans surprise une vieille antienne de la guerre froide, méconnaissant que l’Organisation Spéciale, formée par le Parti Communiste à l’automne 1940 pour ramasser les armes abandonnées lors de la débâcle de Mai-Juin, collecte effectuée afin de préparer la lutte armée, a été reconnue en date du 1er Mai 1958 comme “organisation combattante” par les services ministériels des armées à partir du 30 OCTOBRE 1940 (cf Bulletin Officiel des Armées n° 367 du 1er janvier 1973, page 232)

  23. olivier
    pourquoi puisque tu es de gauche ,m’a -t- il sembler entendre et comprendre pendant les municipales que ce qui te désolait le plus dans notre liste multi sensibilité , c’est qu’elle ne fut pas simplement et tout à fait nettement à droite ?

  24. @ Paco,

    Dans le contexte de l’époque, je t’indiquais que l’erreur de William était d’avoir fait une liste de rassemblement et/ou d’ouverture, sans réserve de voix possible pour le second tour et donc vouée à l’échec mathématique.

    Un positionnement plus à droite de sa part avec un dynamique de rassemblement au second aurait été plus efficace. Mais bon on va pas refaire la match …

    Dites donc, c’est Audonien qui a raison, je retrouve ici les mêmes que sur leaudoniens.com … Il va falloir arrêter, on donne trop de travail à EPS .

    Pour Chantal, savez vous qu’au Sénat, PR et PRG ont un groupe commun ?

    Ceci étant dit, le PR ou Parti Radical Valoisien est un parti affilié à l’UMP, le PRG est un parti de centre gauche, indépendant dont les valeurs s’articulent autour des valeurs de la République et de la justive sociale tout en pronant la liberté individuelle. En d’autres termes, on pourrait le qualifier de Social Libéral. C’est d’ailleurs un positionnement que j’ai toujours affiché, vous ne pourrez pas me contredire sur ce point …

    Pour Abdelhak, vous faites référence à mon billet sur le Blog des élus socialistes ? Je ne me range pas derrière Abdelhak, je le soutiens ET je suis à ses côtés, comme le PRG est aux côtés du PS pour ces élections régionales. J’imagine que vous saissisez la nuance ?

    @ Jean FOUQUART,

    Quand tu parles d’Europe Ecologie, tu parles du quel ? Rien qu’à Saint-Ouen, il y en a au moins deux.

  25. Le parti radical socialiste a été un parti de centre droit qui a connu une évolution à gauche à la suite de son congrès qui siégea du 24 au 27 octobre 1935. Cette évolution s’expliquait par le fait que les couches moyennes, représentées au plan politique par les radicaux, étaient inquiétes de la montée du fascisme en Allemagne et en France (on se souvient des évènements du 6 février 1934). C’est la fédération de la seine du parti radical qui, sous la direction d’Ernest Perney, joua un rôle unitaire appréciable. Le congrès déclara que le désarmement et la dissolution des ligues antirépublicaines s’imposaient, ce qui soulignait le fossé creusé entre les ministres radicaux et le président du Conseil.
    On sait qu’après la signature du pacte d’unité d’action signé le 27 juillet 1934 entre le parti communiste et la SFIO, il était nécessaire de gagner les couches moyennes à l’idée d’un rassemblement populaire. Ce sera chose faite le 18 janvier 1936. En effet, ce jour-là les 88 députés radicaux votent avec les députés socialistes et communistes contre le gouvernement Laval. Le 22 janvier 1936, les ministres radicaux démissionnent. La victoire du Front Populaire est désormais acquise.
    C’est la seule et unique fois que le parti radical a adopté une position à gauche conséquente. Il a certes participé à divers gouvernements par la suite, y compris après la libération, mais ces gouvernements à direction socialiste n’ont fait que gérer les intérêts de la bourgeoisie et se sont aussi illustrés par la répression contre le mouvement ouvrier.
    Je ne pense pas que le parti radical socialiste d’aujourd’hui, qui a fait l’objet d’une scission, puisse retrouver son lustre d’antan. Servan-Schreiber tenta un temps de le sortir du trou. Mais en vain … Pour l’instant la bourgeoisie française dispose d’un éventail politique suffisant qui lui permet de se passer des radicaux, fussent-ils de “gauche”

  26. OD,votre constat prouve bien que les blogueurs audoniens se sont retrouvés orphelins avec la disparition de votre blog.Espérons que STG saura tirer les leçons de tout ça et pourra offrir une tribune à tous ces audoniens dépossédés du droit de s’exprimer et qui ne le manquent pas lorsqu’un personnage important de la vie politique locale semble avoir changé de camp!!!

  27. La présence de deux groupes Europe Ecologie à St Ouen peut traduire le grand nombre de personnes sensibles à la cause écologique dans notre ville ; elle le peut …
    Le projet des Docks avec ses tours , la présence de l’incinérateur , le manque patent d’espaces verts , de convivialité etc favorisent plusqu’ailleurs l’envie des citoyens de prendre les choses en main , pour que ça bouge .plutôt que d’attendre la réalisations des promesses électorales …non tenues .
    Europe écologie reçoit plus de suffrage que les Verts seuls . C’est un constat . La transversalité y est sans doute pour quelque chose .

    Une recommandation des Verts IDF demande la réunion des deux groupes.Nous en avons accepté le principe , conscient de sa nécessité et de ce qu’elle pouvait amené de positif , autant dans la clarification vis à vis des sympatisants , que dans le renforcement des “troupes” et le dynamique qu’entrainerait une union large et forte ; Mais nous ne sommes pas arrivés à la mettre en place , pas plus que la moindre réunion sur le sujet ne voit le jour .Les responsables de l’autre groupe font la sourde oreille à notre demande de rencontre . Au voeux du maire j’avais echangé quelques propos avec Mr Fargeas; lui demandant même de trouver rapidement une date pour la rencontre des deux groupes . Je n’ai essuyé aucun refus de sa part ; il s’est dit d’accord , mais depuis silence radio , hormis des mails qui nous reviennent aux oreilles , mais dont nous ne sommes pas les destinataires .

  28. Cela devient vraiment lamentable cette attitude du PS surtout pour ses électeurs.
    Que peut-on déduire de cette réunion ?
    Que tout simplement le PS ne souhaite pas gagner pour le changement dans l’intérêt de la population mais pour le pouvoir.
    Il suffit de voir la brochette d’opportuniste qui accourt prêt à se vendre au plus offrant.
    Je ne veux pas devenir grossier et vous laisse trouver la dénomination exacte mais cela porte un nom pour la justice ou plutôt pour la brigade des mœurs ceux qui se vendent et ceux qui en tirent profit.
    Il n’en manquait qu’une dans cette brochette d’opportuniste en qui il est vraiment impossible de faire confiance, je ne me souviens plus de son nom ?
    vous savez celle qui comme les autres se met dans le sens du vent et à jugé que c’était plus facile à Saint-ouen qu’à Epinay .
    A droite on savait que les élus doivent acheter leur place et le sont tout d’abord pour leur intérêt personnel en défendant leur intérêts de classe.
    Mais si à gauche on a les mêmes cela devient vraiment affligeant.
    J’en conviens à gauche cela part souvent de quelque chose de sincère (mis à part les quelques opportunistes comme la brochette précitée ) quand ils ne sont que simple militants cela se gâte vraiment quand ils ont gouter au pouvoir.
    Nous voyons à Saint-Ouen comme le pouvoir arrive à pourrir de bons camarades non ?
    Elle était très bien notre secrétaire administrative de section ou quand elle était à la fédé , pas mal notre responsable à l’OPHLM ou avant au CG93 comme notre secrétaire de l’UL (bien que lui déjà ne rêvait que d’une chose devenir élu et surtout ne pas retourner au boulot et reprendre le volant).
    C’est triste non ? quand on voit comment le pouvoir change des militants cocos cela fait vraiment peur.
    Ces opportunistes qu’est ce qu’il vont devenir eux ? Surtout ceux qui n’ont aucun talent si ce n’est d’être représentatif de la diversité.
    Oui c’est nouveau ça , c’est un nouveau critère , jusque là on s’en foutait de connaitre les origines d’untel ou untel, maintenant pour des décideurs abrutis par l’effet Obama cela devient très important, jusqu’à ce que les gens se mettent à voter pour le représentant de sa communauté ethnique ou religieuse plutôt que pour ses choix politique.
    C’est du grand n’importe quoi, au lieu de lutter contre le racisme cela ne fait que développer l’effet inverse ne dites pas non et demandez vous pourquoi en France il était inconcevable d’imaginer pour un noir de voter autre chose qu’Obama le premier réflèxe c’était justement qu’il est noir avant de se poser des question sur l’intérêt politique comme pour les blancs ils ne pouvaient voter pour un abrutis comme Bush c’était facile non ? Mais les noirs eux ne se posaient pas la question un noir élu était leur unique motivation proche du racisme non ?
    Ben voilà le PS essaye de nous jouer la même d’abord le réflexe communautaire et ensuite rassembler ceux qui vote naturellement à gauche et ceux qui en ont marre de Sarko.
    Quel aubaine pour des nulos qui répondent au premier critère …
    Tous ça pour vous dire que j’en ai tellement marre de tout ces beefteackards que maintenant je ne vais plus voter pour mes convictions politique (sauf au premier tour parce que c’est vraiment dur pour un ex coco) mais contre le pouvoir en place , cela emmerdera les carriéristes et surtout ceux qui ne pense qu’à cela . Un mandat et retour au boulot.
    Donc aux régionales je voterai à droite au second tour . Aux cantonales et aux prochaines municipales aussi , je voterai à gauche aux présidentiel et ainsi de suite .
    Je n’ai plus aucune confiance en nos politiques même plus en celui pour qui j’ai toujours voté.

  29. René,post 25,je ne nie pas que l’OS se soit armée(notamment pour combattre les”adversaires”du parti,les”renégats”qui fidèles à la ligne antifasciste avaient désavoué le Pacte…)avant le 22 juin.Je dis seulement que les premières actions armées contre l’occupant ont eu lieu après ce 22 juin.
    Pire les militants qui coupés du Centre en juillet 40(comme Tillon et Guingouin)ont appelé à la Résistance ont été exclus après la Libération comme d’autres résistants comme Lecoeur et Pannequin.C’est l’honneur de Robert Hue d’avoir levé les exclusions de Guingouin et Kriegel-Valrémont…
    Si je raconte tout ça,René,ce n’est pas pour revenir sur d’anciennes erreurs de la politique du PCF mais pour qu’un jour un nouveau parti ouvrier puisse faire le bilan de tout ça et puisse éviter d'”aller dans cette galère”(pour reprendre une de vos expressions).En effet,le PCF a tjs suivi les méandres de la politique d’état de l’URSS et avec la disparition de l’URSS,il a été privé de sa”boussole”.Il a explosé en diverses tendances et ne peut osciller qu’en”je t’aime,moi non plus” avec le PS…

  30. Rene, ton 25 ; il ne te faut pas entrer là dedans, tu te fera massacrer, c’est acté par tt les historiens et les acteurs, DAIX,VERNANT, HERVE, et d’autres moins connus, comme Denise Glaser, Dominique Dessanti et son mec,.Pierre Courtade et les autres qui ne cessent de le répéter ds leurs bouquins.
    Eux en furent!!!!!!,C’est tout, c’est juste la Verité!!
    Je viens de revoir” l’armee du crime “de Guedikian au sujet de la MOI, a l’issue duquel, mon fils m’a dit, “putain, quel courage, quelle abnegation, ces mecs sont des heros.”
    Juste un reproche, adressé au metteur en scene, pourquoi ce silence sur le role du pcf.
    Guedikian(pardon pr l’hortographe) doit avoir les boules vis à vis du pcf.
    Pourquoi, reduire le role du pcf à l’action de Krasuki, qui figure en bonne place, et qui futle protecteur du petit frere de notre Camarade Rayman(fusillé) , à Aushvitz ,encore une fois, desolé pr lhortograffe

  31. Pourquoi,? René on en a deja parlé ensemble, sur le retour de “Jacques “ds la bagnole des Chiliens entre la Belgique et le France,tu sais, que l’histoire est tetue, au moins , les faits..la bib de st o recueille, si je m’en souviens bien, les bouquins de Robrieux, et de Daix, il faut les lire….
    Là , tu devrais etre édifié.

  32. M’FAINZ post 19

    Audonien n’est pas audonien.

    Moi sur le blog d’OD c’était avec un petit a, je ne suis pas aussi prétentieux!

    Depuis la disparition du blog lesaudoniens je me contente de lire de ci de là mais je ne commente plus.Les gens qui y mentaient effrontément m’en ont dégouté.( exception pour vous répondre)

    Je n’ai pas eu le plaisir de vous rencontrer depuis la fermeture desaudoniens mais je tiendrai ma promesse.
    En ce moment je ne sors que très peu, le froid est mauvais pour mes bronches.
    Bien cordialement

  33. René,ton enumeration des radicauxs casse les couilles de tt le monde, en bref, les gens s’en branles non pas sur ta demonstration, mais juste sur les…Radicaux de M…. (modération blog)
    Tt le monde s’en fiche….

    l faut juste, et si ttefois vs pouvez avoir encore une influence, faire aller aux urnes, des citoyens.
    moi, je ne vais plus jamais y aller.

    ALLER? ALLER. FAITES EN SORTE DE MOTIVER? LES UNS ET LES AUTRES? ALLEZ.

  34. Vous me parlez de gens qui sont des anticommunistes notoires, auxquels du reste vous accordez du crédit. Ces gens-là sortent un bouquin tous les six mois dont l’objet est de criminaliser le communisme. On assimile les tortionnaires nazis aux “terroristes rouges” de Chateaubriand et de la citadelle d’Arras qui tombèrent sous les balles allemandes.
    Cette sorte d’euro-maccarthysme qui se développe dans toute l’union européenne est une manoeuvre pour faire diversion au rejet populaire profond qui, de lisbonne à bucarest, hante la “construction européenne capitaliste”, comme l’indique le philosophe Gastaud.
    Par ailleurs, je confirme que l’organisation spéciale s’en est prise au potentiel militaire nazi dès octobre-novembre 1940. En tout cas dans le département de l’aveyron, parce que mon père en faisait partie. Les mineurs arrivaient à sortir des batons d’explosifs de la mine et faisait sauter principalement les grandes pylones électriques.
    J’ajoute que je n’ai pas peur de me faire massacrer par quelques fachos, j’ai encore du répondant. Ils n’ont qu’à venir me voir, ils ne seront pas déçus du voyage ! Le PCF est aujourd’hui la cible privilégiée de tout ce que la pays compte de réacs et de nostalgiques du pétainisme. Ce n’est pas autre chose que l’hommage du vice à la vertu … j’ai toujours été pour celles et ceux qui prennent des coups … tout simplement parce qu’ils ont bien souvent raison !

  35. Tiens, je vous livre un poème.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les communistes
    je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les juifs, je n’ai rien dit, je n’étais pas juif.
    Puis, ils sont venus mes chercher
    Et il ne restait plus personne pour dire quelque chose.

  36. audonien,mille excuses.J’avais remarqué le”A”mais je pensais que vous aviez pris du galon…Enfin,je le répète j’aimais bien ce que vous appelez vos commentaires.Ils pouvaient parfois irriter mais jamais laisser indifférent!

  37. @ OD
    Tu peux rigoler mais deux groupes E.E à Saint-Ouen, c’est plus que le nombre d’adhérents à ton parti!!!
    Quand tu étais à droite, tu étais unique: Je ne vois pas de raison que ça change!
    Si je t’avais dit il y a un an que tu viendrais essayer de te faufiler dans un parti de gauche, tu m’aurais “modéré” ( je n’ai pas oublié)
    Quelle rigolade! Méfies-toi, si le ridicule ne tue pas, il peut parfois blesser…

  38. Paco
    je te trouve gentil dans tes explications, pourquoi ne pas dire que c’est R.Fargeas qui ne veut pas bien qu’il ait reçu des ordres de sa hiérarchie?
    Pourquoi ne pas dire que tout se passe comme si ces deux-là faisaient tout pour que ça foire?
    Pourquoi ne pas tout balancer sur la place publique puisque c’est ce qu’ils veulent(Franck et Rémi)
    tout en faisant leurs coups en douce?

  39. René,post 38,c’était quoi ce”potentiel militaire nazi”dans l’Aveyron(zone sud)en octobre-novembre 1940?
    Plus aucun historien,aujourd’hui,même ceux du PCF ne nie la ligne politique erronée(pour ne pas dire plus)du PCF à l’été 1940.Ce pauvre Tréand en a assez payé le prix politique à la place de son chef Jacques Duclos!
    Pire à ma connaissance,aucun militant ayant condamné l’application des conséquences du Pacte,n’a eu par la suite des responsabilités au sein du PCF.Ce qui n’est pas le cas sur ceux qui,comme Marchais,ont participé au STO!

  40. parceque je suis gentil , comme tu le sais et bien élevé , et que parceque je craindrais de me polluer en usant des mêmes méthodes médiocres , délatoires , tristes et sans panache de ces petits politicards qui paniquent quand ils sentent que le morceau risque de leur échapper ; au point de se mettre enfin à professer des idées écologiques pour Saint-Ouen , dès lors qu’ils ont compris que leurs places au chaud pouvait être préservée ? C’est à dire à partir du moment ou ils ont entérinés une nouvelle alliance contre le PC ( au travers du tract commun avec le PS), après avoir laché ceux qu’ils on servit jusque-là , sans s’opposer jamais à un programme qu’aujourd’hui ils dénoncent et pour lequel ils votent contre , ce qui correspond à ce que l’on défend depuis des années. Et ils jouent les bravaches en plus !!….ce qui pour Fargeas est un vrai role de composition , ce qui quand même en fait marrer quelque -uns.
    Celui de récupérateur lui va mieux !
    En fait je ne suis pas si gentil que ça , mais je fermais ma bouche en respect des accords passée devant les verts IDF , qui devaient calmer le coup…c’est foiré visiblement!!!
    Il a du être tellement meurtri de se faire remonter les bretelles par ses pairs , devant nous en plus . Quand il a compris qu’on était pour la “paix” , il y a vu une faille , et il lui a fallut qu’il trouve autre chose . Il n’a pas eu à forcer son naturel . Il est lui même et c’est pas joli à voir !

    • @ paco

      Ce garçon a visiblement à vos yeux beaucoup de défauts.
      Au moins, il ne s’est pas rangé derrière une tête de liste UMP pour faire valoir ses idées (ce qui paraît tout de même un peu osé et pas tout a fait dans la ligne des “Verts”).

      Jusqu’à preuves du contraire, il est considéré, assez largement, au-delà du petit cercle “écologiste” local, comme un militant respectable, un élu sérieux et désintéressé (c’est loin d’être le cas de tout le monde).

      Pour l’heure, et cela vaut pour le PS, les divisions arrangent bien le groupuscule qui au nom du “PCF” (quand ça l’arrange) a confisqué le pouvoir municipal. L’urgence est à l’évidence de bâtir une alternative municipale crédible et rassembler les uns et les autres.

      La priorité c’est les idées que nous partageons réellement pour définir un programme réaliste donnant un nouveau souffle à cette ville.
      Pour faire la différence il faudra aussi, en second lieu, des personnalités capables d’être l’ossature d’une nouvelle majorité avec des gens neufs dans une équipe de gauche rééquilibrée, recomposée et élargie.

      J’ai eu de nombreux échanges avec Remy Fargeas fin 2007, à quelques encablures du scrutin municipal quand nous sentions que le Maire et son clan préparait un “putsh” pour éliminer les gêneurs. Je sais qu’à titre personnel il n’est pas attaché outre mesure à la fonction, bien au contraire, et pourrais vivre et exister sans être Adjoint au Maire. Ce n’est pas le cas de tous, c’est le moins qu’on puisse dire.
      Je serai donc de ceux qui insisteront à priori pour qu’il accepte de participer à une nouvelle donne.

      Enfin, je considère que L’ASOEA pourrait être représenté dans ce nouveau dispositif. Encore faudra-il à ce petit groupe citoyen, et donc désormais “écologiste”, être incarné par une (des) personne(s) dont l’égo, l’attitude et les capacités à ce saisir de dossiers complexes soient compatibles avec la fonction élective.
      En clair, avant d’entretenir des polémiques personnalisées que chacun balaie devant sa porte.

      Tout ceci, avec un minimum de bons sens et d’intelligence reste possible.

      Amicalement

      Eric

  41. A Eric
    “Jusqu’à preuves du contraire, il est considéré, assez largement, au-delà du petit cercle « écologiste» local, comme un militant respectable, un élu sérieux et désintéressé (c’est loin d’être le cas de tout le monde).”
    Faut qu’on parle, nous n’avons pas les même sources!

  42. Bonne question Michel. Il y avait dans le bassin houiller de Decazeville (Aveyron) des mines de charbon – cinq puits et une exploitation à ciel ouverrt – des hauts-fourneaux produisant de l’acier et des ateliers mécaniques fabriquant des pièces pour du matériel de guerre.
    Tout cela était placé sous le contrôle d’officiers allemands de haut rang.
    L’un d’eux fut même abattu sous mes yeux à la sortie des bureaux des houillères. La balle entra par le front et sortit par la nuque. Avant de s’écrouler, il porta ses mains à la tête et poussa un petit cri.
    Les résistants l’embarquèrent dans une traction. Il était grand et ses pieds et une partie de ses jambes dépassaient de la portière arrière dont on avait baissé la vitre.
    Des gens du coin vinrent nettoyer la flaque de sang. On craignait des représailles. Il n’y en eut pas .. on était vernis !
    Je précise, à toutes fins utiles, que ce n’est pas moi qui ai tiré …

  43. @ Eric
    S’il te sied de défendre Rémy comme un gentil garçon sur lequel on s’acharnerait pour des raisons personnelles , libre à toi . Quiconque , responsable élu des Verts à St-Ouen se serait comporté comme lui , aurait été en but à nos critiques de la même façon .
    Mais peut-être qu’une autre personne aurait agi d’une autre manière .
    1) après six ans de mandature , sans véritable réussite quand à instiller une probante politique écologique auprès de ses alliés (qu’il a renié du jour au lendemain pour certains ), nous trouvions très incohérent de repartir, en 2006 , sans état d’ame sur la même liste , dès le premier tour et de servir à nouveau de caution verte . Trois de l’ASOEA étaient aux Verts ; nous n’avons jamais été convié à ses réunions ; on comprends trop pourquoi : nous étions favorable à une liste verte indépendante au premier tour et un comptage des forces . C’est un désaccord politique qui devait trouver résolution dans un débat démocratique , pour lequel il a tout fait afin qu’il n’ait pas lieu .

    Il a donc demandé une exclusion des Verts des trois de l’ASOEA et ce avant la liste avec l’UMP DELANNOY et le centriste KALAYDJAN . D’autres demandes d’adhésion étaient bloquées dans le même but ; amener les Verts sur un plateau à ses amis politiques . Que se soit par conviction ou par intérêt personnel , nous jugeons la méthode inique .
    Si tu continues à penser que cela ne justifie pas notre désir de changement et nos critiques insistantes, tu ne dois pas comprendre non plus ce qui t’as poussé à critiquer dans tes chroniques tes alliés d’alors …La persistance vient du fait qu’il les alimente avec persistance et pugnacité .
    Receveur ( parmi bien d’autres!) du mail qui dévoile une décision des Verts de demander à l’ASOEA de ne pas mettre le sigle E Ecologie sur les tracts et les chroniques , il oublie toutefois d’informer qu’il était mis en demeure quand à lui d’accepter la réunion des deux groupes ; de mettre au point une réunion avec nous afin que nous fassions la campagne des régionales .
    ensemble . Toutes choses auxquelles nous avons souscrit .
    Quand à ton allusion à notre récente vocation à l’écologie , là je te trouve un peu lège ; je t’ai connu plus mordant dans les critiques .
    Pour rappel : défense de la friche , des jardins ouvriers , demande d’instauration de la CLIS , dénonciation de l’incinérateur et du projet des docks , bien avant que certains s’y rallie après nous avoir traité d’instrumentalisateurs de la peur des citoyens…..

  44. J’aimerais appuyer le point de vue d’Eric (post 45). Nous sommes à une croisée des chemins à Saint-Ouen. D’un système qui a eu une vraie force historique, à savoir le communisme municipal, il ne reste plus qu’une coquille vide. Et pour l’instant, aucune force nouvelle n’a émergé. En partie parce que dans notre ville, les forces qui pèsent nationalement ont des faiblesses circonstancielles bien connues (PS ou UMP, notamment, mais c’est vrai aussi du Modem, du NPA, voire du FN). En partie parce qu’à Saint-Ouen comme ailleurs le besoin de recomposition politique est manifeste. Pas pour le plaisir de changer, pas pour que tel ou tel se fasse sa place, mais parce que l’état de la société et du monde l’exige.
    Or, dans cette recomposition à venir, il y a trois pivots incontournables me semble-t-il : l’écologie (dont personne n’est propriétaire mais que certains ont évidemment vocation particulière à porter), l’égalité et l’engagement.
    Et c’est en rapport avec ce dernier point que j’introduirais une nuance par rapport à ce que dit Eric. Des idées, oui absolument. Il faut que tout le monde se remette à penser. Des personnes, bien sûr qu’il en faut. Mais confiné dans le microcosme, ça ne débouchera sur rien. Des personnes qui portent des idées qui puissent mobiliser tous ceux qui sont aujourd’hui convaincus que tous les politiques sont des bouffons — voilà ce qu’il nous faut.
    Et attention de ce point de vue, dans nos débats microcosmiques, à ne pas conforter dans leur dégoût ceux qui méprisent la politique.

  45. Question à eric et paco :
    Qu’est ce que vous nous faites là ?
    J’ai l’impression que vous en etes à réfléchir sur la composition d’une nouvelle liste de gauche pour les prochaines municipales.
    Avez vous des infos sur une dissolution de ce conseil municipale merdique (ce qui serait un bien) ou simplement une réflexion 30 mois à l’avance ?

  46. un bien beau match que ce France /Irlande .
    Une équipe de France soudée , généreuse , tournée vers la victoire avec un collectif sans faille . ..
    bon sinon Eric ,sache que je ne me range derrière personne. J’espère toutefois que ce n’est pas le seul mérite que tu accordes à l’élu au stationnement et à la circulation .
    Et à propos ,quid du projet de la piétonisation des puces , du stationnement payant en ville , même pour les audoniens , du respect de la mobilité des piétons riverains sur les trottoirs dans les puces , de la sécurisation des abords des écoles maternelles et primaires , de la rénovation et sécurisation des parkings , de la régulation du trajet et du trafic des camions poubelles qui vont au Sictom , de la fin des travaux d’embellissement de la rue Vallès et du respect du stationnement des camions qui viennent et sortent des établissements Kléber-Mazeau , semi remorques qui défoncent le chaussée et les plots anti stationneemnt sur les trottoirs , quand ils ne bloquent pas la sortie du parking à l’heure ou les gens partent au travail…en voiture , les sales gens !

    Quand à René Matéo , pour lui remonter le moral suite au triste spectacle qu’on lui impose , qu’il se régale de la belle ambiance qui règne entre le PC le PS et les verts et qu’il goute tout son saoûl à la crédibilité d’un PS audonien , qui s’est grandi récemment aux yeux de tous ceux qui ont cru leur propos sur le vote du PLU .
    bonjour chez vous .

  47. Mon cher Michel, le colonel Taquet se trouvait à l’époque dans un maquis de Corrèze où il se couvrit de gloire ! Le colonel Taquet traquait la division SS Das Reich et la 77ème Panzerdivision, auxquelles il infligea des pertes sévères !
    Il profite aujourd’hui d’une retraite bien gagnée en compagnie de madame Taquet ex agent de liaison du maquis Garibaldi, qui avait établi son cantonnement sur le plateau des Millevaches
    Le colonel a été décoré de la grand croix de la mitraillette pour son action contre l’ennemi, et aussi de l’ordre de chevalier du tastevin, pour avoir défendu les grands crus français ; madame a été nommée ambassadrice de la tarte aux fraises par la confrérie des grands pâtissiers français pour l’admiration sans bornes qu’elle voue aux fraisiers, un gâteau qui vous chatouille agréablement le palais. Ils coulent tous les deux des jours heureux dans leur château de Martel et consacrent l’essentiel de leur temps à la chasse aux papillons.

  48. J’ai sous les yeux le derniers numéros du “Journal de Saint-Ouen”.
    Les articles sont variés et touchent à l’information locale, à la culture et au sports.
    Bon reportage sur le Centre de Santé Municipal Henri Barbusse. On ne peut que se féliciter de la présence à Saint-Ouen d’une stucture de Santé qui permet l’accès aux soins pour tous. C’est là l’oeuvre de Fernant Lefort et de son Conseil Municipal dont les décisions dans tous les domaines s’inspiraient du programme du Conseil National de la Résistance, lequel comportait, entre autres, la sécurité sociale, les retraites par répartition, les statuts et les conventions collectives, les nationalisations, une remise en selle de l’Education Nationale, de l’Université et de la Recherche. Tous ces acquis sont aujourd’hui remis en cause au nom de la “rupture” préconisée par M. le Président de la République et de “l’intégration européenne.” Ils étaient la base de “l’identité nationale” qui fait aujourd’hui l’objet d’un faux débat et qui réactive une xénophobie d’état.
    Un bon article également dans le journal sur la lecture à haute voix …
    Dans la rubrique réservées aux groupes politiques du conseil municipal, je relève que M. Albert Kalaydjian se fait le chantre des services publics et condamne le capitalisme ultra libéral et ses excès ! Dans un précédent numéro, il se réclamait de Jean Jaurès, à qui il rendait un hommage appuyé. Par contre, il semble qu’il soit en délicatesse avec les socialistes.
    Je ne sais si M. Bayrou partage ses dires … mais je sais d’expérience que la démocratie chrétienne sait s’adapter à toutes le situations.

  49. A propos de France-Irlande, je ferai observer que les sélectionnés du Stade Toulousain ont réussi le match parfait : trois essais un drop !
    Bravo à Servat, Jauzion, Poitronaud et Michalak…
    L’équipe de France dispose d’un cinq de devant qui va en faire plier plus d’un ! Elle a retrouvé un peu le rugby champagne qui lui manquait ces dernières années. Pas mauvais non plus le quinze du trèfle .. mais on sait que les irlandais ne lâchent jamais rien “Les vieux guerriers ne meurent jamais !”

  50. Je rappelle au sympathique Paco que les problèmes entre le pc, le ps et les verts me laissent de marbre. Je ne me sens pas concerné par tout ce meli-melo. Je répète à qui veut bien l’entendre que je suis au-dessus de la mêlée et que je ne prends parti ni pour les uns ni pour les autres. Mais cette “bouillabaisse” audonienne m’amuse beaucoup !
    Avec mes sentiments respectueux mon cher paco, et que dieu vous garde .. vous et les verts !
    Como lo decia mi aguela : “Muchas gallinas y pocos huevos”. Que lo pases bien chico !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *