Atout com…

L’ancien Commissariat rue Diderot, à côté du Tribunal d’Instance, devrait bientôt être complètement réhabilité pour accueillir sur près de 600 m2 la « com » de la Ville de Saint-Ouen.
Cette Direction étant locataire dans un immeuble privé place de la République, cette décision de relogement au sein du patrimoine communal apparaît pleine de bon sens avec à la clef de meilleures conditions de travail la trentaine de personnes concernées.
A y regarder de plus près certains s’interrogent pourtant sur le coût assez élevé (1,2 million d’euros) de l’opération voire sur son opportunité. Les critiques sont évidemment au rendez-vous.
« Communication trop lisse, informations réelles insuffisantes, concertations surchargées de mise en scène, absence de Comité éditorial du magazine municipal, proximité contestable avec une partie de l’exécutif communal » … beaucoup d’éléments négatifs perturbent l’appréciation sereine de ce secteur de l’activité municipale qui a par ailleurs bien dépoussiéré les choses.
Ce trouble a d’ailleurs gagné l’exécutif communal qui avait accueilli très fraîchement a proposition originelle de réinstallation de nos communicants dans l’ancien hôtel de police.
Cette absence de consensus à donc conduit curieusement… à ne plus évoquer de manière spécifique ce sujet précis (désormais noyé dans des débats généraux ou reléguer dans des documents annexes) et à avancer comme un seul homme pour livrer des locaux flambants neufs fin 2007.
Doux mélange d’autoritarisme et de cécité.
Eric Pereira-Silva
À Saint-Ouen n°43 juillet 2006
Tribune « libre » 2ème version. La 1ère ayant été l’objet d’une demande de modification.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *