Battable mais pas (encore) battu…*

*

William Delannoy, le maire actuel, arrive donc en tête du scrutin municipal avec 25,7% des voix. Malgré la « prime au sortant » et la division totale de la Gauche, il ne devance que de 1,3% et 143 voix le PS Karim Bouamrane (24,4%). Ce dernier devançant de 5,6% son challenger à Gauche, le « Divers Gauche » Denis Vemclefs (18,8%). Jacqueline Rouillon, 15 ans maire, se contente d’une 4ème place avec 10,7%. Ces quatre listes, avec chacune plus de 10% des votants, ont donc la possibilité des se maintenir au 2ème tour dans une « quadrangulaire» !

Julien Balesi (LREM), plafonne modestement à 5,6%. Une véritable contre performance. Dépassant la barre des 5% il conserve néanmoins la possibilité théorique de fusionner avec une autre liste. 

Laurie Lefevre-Santolini, égérie du « Printemps Audonien », recueille 3,8% des voix. Une défaite cuisante qui est surtout celle de son « soutien » : la France Insoumise qui ambitionnait dès 2017 de « prendre » la ville (!). Prévisible, les résistants de la dernière heure, Cyrille Plomb et Tiziana Zumbo-Vital, qui ont accompagnés très longtemps William Delannoy avec respectivement 3,4% et 2,1% n’ont vraiment pas convaincus les électeurs.

De son côté, la dynamique de la liste citoyenne de Oualid Athroubi (3,2%) chassant plutôt sur les terres de LREM et du PS n’a pas réussi à créée la surprise. Enfin la liste de témoignage de Lutte ouvrière (1,1%) reste à son étiage habituel tandis que l’improbable Madji Jeljeli avec 1% joue, sans surprise, la lanterne rouge.

Dans ce contexte avec près de 60% des voix, la Gauche doit pouvoir l’emporter et mettre entre parenthèse la séquence désastreuse pour la ville incarnée par William Delannoy. D’autant qu’on voit mal LREM soutenir ou se rallier à William Delannoy.

Il faudra pour cela (et d’ici mardi date limite) une fusion de la Gauche présumée « sociale-libérale » avec celle dite « radicale » voire même aller au-delà. En évitant les postures ou les personnalités contestables, des compromis doivent et peuvent être trouvés.

Avec 11 listes et une grande dispersion de la légitimité des politiques, chacun doit garder en tête le grand scepticisme des habitants avec une abstention de 55,1% des inscrits (auxquels il faut rajouter les adultes non inscrits ou étrangers). Le coronavirus n’explique pas tout ! Bref, dépasser les égos et les logiques de partis.

Solidarité, démocratie et écologie : une nouvelle page peut s’ouvrir pour Saint-Ouen !

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

21 réflexions sur « Battable mais pas (encore) battu…* »

  1. Je sors une dernière fois du bois pour crier au loup.

    Amis de gauche, maintenez vos listes pour une quadrangulaire , vous avez vos chances.

    Répétons l’histoire.

    La seule possibilité pour Saint Ouen d’être sauvé du désastre.

    • @Isengrin, merci de vos bons conseils, on va tacher de pas les prendre à cœur. Quant au désastre tout est question de point de vue. En relisant, L’Ane et le Chien de Jean de La Fontaine, je suis en parfait accord avec la chute.

  2. Corona
    Info source du conseil commercial du commerce extérieur

    Info très fiable (interne intérieur)
    Un décret devrait être publié demain pour confinement total à compter de mardi et jusqu’au 15 avril

    Dans un premier temps 1 à 2 sorties autorisées par jour pour courses alimentaires

    Des militaires déployés

    A partir de mardi Confinement total à Paris et grand est (sauf pour première nécessité) + Couvre feu à 18:00, et barrages de quartiers, comme en Italie.
    Source Ministere de l’intérieur et armée, qui se préparent.
    Seuls les laisser-passer pour medecins, police, etc seront autorisés.
    via une attachée parlementaire à l’Assemblee Nationale:
    Macron devrait annoncer ce soir que chacun dispose de 48h pour déterminer et être sur son lieu de confinement (pour y rester 45 jours ensuite).
    Pour info un décret de confinement total sera publié mardi au journal officiel pour application dès mercredi et Police et Armée mobilisées. Couvre-feu tous les jours à 18h. Info du Sénat.

    Faites bien attention à vous

    Et je ne félicite pas ceux qui du Ps à Lrem ont affaibli le système sanitaire et l aphp.

  3. Les tractations vont bon train mais pas forcément dans la bonne direction : j’espère me tromper mais la fusion qui s’annonce à gauche entre Les listes Rouillon et Venclefs mènera tout droit à la réélection de Delanoy
    Il faut que toutes les listes à gauche se mobilisent et accouchent ensemble d’une seule liste
    Finis les egos c’est Bouamrane qui a fait le meilleur score il faut avant tout discuter et s’unir

  4. Les trois blocs de 2014 se sont évidemment un peu dispersés au 1er tour mais ils restent à peu près comparables. William Delannoy 25 + les voix parties sur Cyrille Plomb et Tiziana Zumbo Vital, et un peu Balesi peut-être. Karim Bouamrane 24 et en moins les voix de Générations et LREM ? La gauche Denis Vem Clefs 18, Jacqueline Rouillon 11, France insoumise 3 ça fait les 31 de liste pcf parti de gauche menée par Jacqueline Rouillon en 2014. On peut comprendre les appels à l’union la plus large pour s’éviter Delannoy mais honnêtement il est en mauvaise posture. Faut il a chaque fois se faire le coup de tous pour Macron pour éviter Le Pen, mais après on den mord les doigtd pendant longtemps et actuellement on a même plus le droit d’aller en pharmacie acheter des compresses et de la Bétadine.

  5. Il faut espérer que le second tour ne résume pas un choix entre la route de Levallois d’un côté et celle de Bobigny de l’autre. La gentrification à outrance et la voyoucratie de l’autre. Ce second terme de l’alternative ne semble pas vous inquiéter?

  6. au second tour des élections municipales de Saint-Ouen-sur-Seine

    1) si Karim Bouamrane ou Denis Vemclefs sont élus
    – la police municipale sera au mieux désarmée au pire dissoute
    – la ville s’endettera avec des taux à deux chiffres
    – on assistera à une multiplication du nombre de fours (aujourd’hui neuf fours à Saint-Ouen-sur-Seine. un four réalise plus de 90000 euros de chiffre d’affaires par jour)
    – le trafic de drogue déjà intense (même en période de confinement) augmentera en nombre de clients et en volume de ventes
    – de nombreuses transactions se réaliseront devant les groupes scolaires comme à Saint-Denis
    – les marchands de cannabis étendront leurs horaires et agrandiront leurs surfaces commerciales
    – la criminalité et le délinquance exploseront à Saint-Ouen-sur-Seine

    2) si William Delannoy est réélu
    – les décisions seront prises par un seul homme pendant six ans sans demander l’avis de la population
    – les grands choix d’urbanisme seront effectués sans débats
    – pas de Vélib jusqu’en 2026 ce qui compliquera les déplacements domicile/travail (déjà compliqués par l’épidémie)

    en octobre 2020 il faudra donc choisir entre la peste et le choléra.

  7. Je suis réellement surpris de ne pas lire de satisfecit sur les mesures d’accompagnement mises en place par la SEMISO durant cette crise sanitaire.

    Tous les bailleurs sociaux n’ont pas été aussi réactifs et soucieux de leurs locataires.

    Un article à ce sujet vous aurait honoré.

    http://www.semiso.fr/

    • Pas d’honneur ou de déshonneur mais une simple prudence. les tribulations de la mairie amie de Bobigny peuvent inquiéter.
      A priori une mesure salutaire pour beaucoup de foyers sous réserve de vérification de plusieurs points : le financement qui ne doit pas être à la fin payé par les locataires eux-mêmes ou encore “l’attestation sur l’honneur” quelque soit sa situation objective. Avec un Maire qui ne s’est pas montré très favorable au logement social jusqu’ici, en cette période électorale on devient soupçonneux.

      Si vous avez des précisions qui nous ont échappés n’hésitez pas à les fournir

  8. “Il faudra pour cela (et d’ici mardi date limite) une fusion de la Gauche présumée « sociale-libérale » avec celle dite « radicale » voire même aller au-delà. En évitant les postures ou les personnalités contestables, des compromis doivent et peuvent être trouvés.”

    Denis avec JR sans KB, voilà une triangulaire qui pourrait bien favoriser WD seul représentant de la droite.

      • La solution c’est A Gauche qui la détenait. Une fusion avec KB aurait forcé le Mouvement Audonien à se retirer. Mais visiblement des différences programmatiques (entre autres) entre RSO et A Gauche ont fait capoter ce scénario.

        A Gauche l’emportera le 28 juin de peu mais l’emportera, les réserves de voix jouant en sa faveur. Pour le meilleur et pour le pire.

        • Tout dépendra des capacités de la liste de WD de ne pas laisser filer ses électeurs vers RSO! Un peu comme à Paris ou certains électeurs de Macron risquent de voter Dati pour s’opposer à Hidalgo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *