6 réflexions au sujet de « Echanges croisés : on y va ! »

    • Ce n’est pas la « réponse », c’est programmé depuis des semaines (avant les vacances !)
      Les amis de la FI sont par ailleurs invités (ce qui n’etait finalement pas mon cas au Raspail où vous étiez. Je pensais bêtement qu’Alternative 2020 était convié puisque le PCF l’était. Bah non, je suis pas assez citoyen visiblement. Mais c’est promis je vais faire un effort.

      • Je n’étais pas personnellement invité non plus. Il me semblait pourtant qu’Alternative 2020 avait été invité ? Je comprends mieux la présence du PC et l’absence d’Alternative 2020 à la réunion du jeudi 26 septembre. Y aura t il convergence entre Alternative 2020 et la FI ? J’ai un doute mais patience nous devrions être très prochainement fixés.

  1. Définir un programme 2020-2026 pour une ville solidaire écologiste et démocratique.

    «Démocratique» suppose de maîtriser la dette de Saint-Ouen-sur-Seine car la dette est l’ennemie de la démocratie. Elle asservit les collectivités locales et les États aux diktats des banques et des marchés financiers.

    Dimanche 15 mars au premier tour des élections municipales à Saint-Ouen l’essentiel est d’atomiser LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE sous les 8% des suffrages exprimés et de réduire le RASSEMBLEMENT NATIONAL à 3%. Dimanche 22 mars 2020 au second tour il faudra déboulonner le candidat udi de son fauteuil de maire.

    LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE veut modifier le Constitution de la République Française pour supprimer le droit au travail.

    LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE se contrefout de la Seine-Saint-Denis. LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE veut un maximum de conseillers municipaux pour faire élire des sénateurs en septembre 2020 et obtenir les 3/5èmes du congrès nécessaires à un projet de modification de la Constitution. LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE répond aux demandes des marchés financiers pas aux besoins de la population. Il faut détruire politiquement LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE en Seine-Saint-Denis.

    En février/mars 2020 les médias organiseront un débat télévisé entre les principaux candidats au poste de maire de Saint-Ouen-sur-Seine.

    Espérons que La France Insoumise et Alternative Saint-Ouen parviennent à définir un projet commun et à choisir une femme ou un homme capable de répondre aux arguments de la droite et de l’extrême droite lors d’un débat télévisé.

    • « En février/mars 2020 les médias organiseront un débat télévisé entre les principaux candidats au poste de maire de Saint-Ouen-sur-Seine. »

      Quelles sources pour cette info ?

  2. La dette doit être explicitée et être combattue lorsque elle est faussée par le CAC40 .Ne pas le faire c’est laisser les élus faire sans s expliquer sur la réalité capitaliste. Les résultats électoraux comme le mouvement social s’en ressentent.
    C est la douleur des élus PCF. Les autres s’en accommodent très bien, ils sont pour.
    La remarque sur l enjeu sénatorial est juste.
    WD va associer les droites avec une fine répartition des mandats de maire-adjoint et autres compensations, en gardant les commensaux et en reléguant son aile gauche au cimetière des illusions perdues, d’abord pour les Audoniens et en même temps pour les premier e s intéressé e s.
    Rien n’est établi ni gagné.
    Alternative 2020 a pris l’initiative citoyenne pour changer le futur Audonien.
    JR et ses faux nez s’agitent sans pouvoir afficher le bilan de JR. Il leur reste les démarches quasi frauduleuses. Je plains et regrette les illusionné e s, mais ne leur jette pas la pierre car nous devons faire ensemble pour gagner contre WD?.
    Quant à FI, elle a plus à gagner à se rassembler avec Alternative 2020 sans volonté hégémonique. Sinon JR et FI feront gagner Wd, LREM, LR et l’extrême droite… Alors SOsS sera définitivement l’arrondissement appendice de Levallois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *