Requiem pour l’OVL, prière pour la suite…

Capture d’écran 2015-10-20 à 00.02.14Capture d’écran 2015-10-20 à 00.15.34

L’association jusqu’ici gestionnaire des centres de vacances de la ville depuis 1954 et depuis de nombreuses années dans le cadre d’une délégation de service public (DSP), a été mise à mort au dernier Conseil municipal par le Maire au profit d’un nouveau dispositif assez flou et inquiétant[1]. D’un côté la création d’un service vacances municipal gérant (en régie directe) 5 centres de vacances[2], de l’autre des opérateurs privés (en DSP) prenant en charge 4 sites plus exploitables [3].

Ce mariage de la carpe et du lapin d’une certaine complexité et avec une part d’improvisation hasardeuse s’appuie sur la volonté de reformater vite et fort la politique dite de « vacances pour tous ». Une fois encore plus facile à dire qu’à faire.

L’importance du patrimoine de vacances de la ville, son vieillissement, la nécessité d’investissements très (ou trop) lourds, la baisse de fréquentation, l’absence de partenariats solides[4], la difficulté à prendre des décisions courageuses et transparentes depuis deux décennies[5], ont conduit inexorablement à une situation difficile voire intenable. Comme en ont témoigné ces dernières années les fermetures de centres subies plutôt que choisies.[6]

Dans ce contexte, on peut raisonnablement craindre que derrière les beaux discours d’aujourd’hui se profile assez vite un autre type de vacances plus standardisé et moins accessible pour le plus grand nombre. Vérité de La Palice évoquée par le chef de l’opposition municipale : on ne voit pas très bien comment un opérateur privé – ne s’appuyant que sur ses seuls « clients » – assumerait l’exploitation et des travaux importants sans augmentation sensible des tarifs. D’autant que la possibilité de révision tarifaire serait prévue expressément dans son contrat.

Quant à vendre certains sites, option tabou écartée il y a peu encore par William Delannoy, encore faudrait-il, en cas de changement de pied, trouver déjà des acheteurs et ne pas brader le patrimoine des audoniens.[7] Là encore beaucoup d’incertitudes.

Côté personnel actuel de l’OVL c’est désormais une inquiétude justifiée qui domine. En effet, l’intégration dans le futur service municipal comme le passage chez un opérateur privé pourrait rimer avec beaucoup de désagréments. Sans compter qu’ouvertement le Maire n’a pas exclu que certains puissent rester sur le carreau.

Mais soyons optimiste, notre nouvelle administration communale est désormais d’une rare efficacité et le privé n’est pas le diable. Nous trouverons assurément l’oiseau rare aux reins solides financièrement, doté d’imagination et ayant bon coeur.

A suivre (très attentivement).

 

 

[1] La perspective d’une fin (définitive) de la DSP pour l’OVL et les orientations politiques du nouveau Maire ont conduit il y a peu le Président de l’association Roger Robert à démissionner (cf. son courrier ci-après). Une démission qui pourrait être suivie par beaucoup d’autres membres de l’actuel CA d’une future coquille vide (cf. tract et courrier du CA ci-après).

dem Roger Robert OVL p1 dem Roger Robert OVL p2

Tract OVL CA Capture d’écran 2015-10-20 à 00.07.47

[1] La perspective d’une fin (définitive) de la DSP pour l’OVL et les orientations politiques du nouveau Maire ont conduit il y a peu le Président de l’association Roger Robert à démissionner (cf. son courrier ci-après). Une démission qui pourrait être suivie par beaucoup d’autres membres de l’actuel CA d’une future coquille vide (cf. tract et courrier du CA ci-après).

[2] Chaudon, Clairvaux, Jullouville, Prémanon et Savines

[3] Oléron, Montgenèvre, Saint-Pair et Saint-Véran.

[4] Même si cela ne règle pas le problème de l’investissement, il aura fallu attendre le ralliement tardif (et sans condition) à Plaine Commune en 2013 pour découvrir que l’on pourrait peut être accueillir au moins des usagers de villes voisines pour mieux remplir nos centres et augmenter les recettes.

[5] La prise de contrôle brutale et maladroite début 2012 du Conseil d’administration par une seule tendance politique et pour des raisons assez éloignées de l’objet de l’association n’a évidemment pas trop arrangé les choses. (pm : les articles de ce blog relatif à l’OVL de 2009 à 2014)

12/10/2014 http://www.soignetagauche.fr/2014/10/12/ovl/

13/12/2013 http://www.soignetagauche.fr/2013/12/13/ovl-cold-case-saison-3/

5/01/2013 http://www.soignetagauche.fr/2013/01/05/ovl-vers-une-opa-amicale/

2/08/2013 http://www.soignetagauche.fr/2013/08/02/fissures-dans-ledifice/

6/04/2013 http://www.soignetagauche.fr/2013/04/06/reouverture-de-la-boite-de-pandore/

5/01/2013 http://www.soignetagauche.fr/2013/01/05/ovl-vers-une-opa-amicale/

28/10/2012 http://www.soignetagauche.fr/2012/10/28/quand-cest-flou-y-a-un-loup/

23/9/2012 http://www.soignetagauche.fr/2012/09/23/ateliers-clandestins/

10/09/2012 http://www.soignetagauche.fr/2012/09/10/retour-de-vacances/

29/07/2012 http://www.soignetagauche.fr/2012/07/29/la-multiplication-des-pains/

1/2/2012 http://www.soignetagauche.fr/2012/02/01/conseil-damis/

28/01/2012 http://www.soignetagauche.fr/2012/01/28/ovl-la-normalisation/

11/10/2011 http://www.soignetagauche.fr/2011/10/11/la-meilleure-defense-cest-lattaque/

5/11/2011 http://www.soignetagauche.fr/2011/12/05/ovl-l’affaire-suit-son-cours/

5/10/2011 http://www.soignetagauche.fr/2011/10/10/le-peche-originel/

17 /9/2010 http://www.soignetagauche.fr/2010/09/17/ag-et-vacances-sociales-a-ne-pas-gachees-2/

24/10/2009 http://www.soignetagauche.fr/2009/10/24/tentative-d’opa-sur-l’ovl-2/

[6] On pensera notamment aux fermetures définitives de Jullouville et Savines ou temporaires de Prémanon.

[7] Particulièrement Clairvaux les Lacs dans le Jura, où selon des professionnels du tourisme, plusieurs autres centres de vacances peinaient à trouver de nouveaux acquéreurs.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

21 réflexions sur « Requiem pour l’OVL, prière pour la suite… »

  1. Excellente initiative de notre Maire , qui en accord avec ses promesses électorales à choisi, pour le bien de la ville de Saint Ouen et de ses habitants, de vendre une partie du parc de l’OVL pour être en mesure de sauver ce qui peut l’être.
    Étrangers à toutes question de rentabilité , les communistes n’ont pas su assurer un venir pérenne à l’OVL et comme dans beaucoup de CCE de grandes entreprises d’Etat, l’idéologie a prévalu sur la raison et un grand parc de résidences de vacances a été laissé à l’abandon.
    Les réalités économiques d’aujourd’hui imposent de trouver une solution.Celle que propose le Maire est la seule viable économiquement compte tenu de nos finances.
    L’essentiel est que nos jeunes puisent continuer à bénéficier de vacances à tarifs raisonnables, même si cela doit passer par une réduction de l’offre et un partenariat public privé pour la gestion des résidences.
    Une fois de plus c’est le virage idéologique et politique que vous contestez et critiquez la méthode alors que vous n’êtes pas d’accord sur le fond.
    Bien cordialement , Isengrin ,votre serviteur, qui préfère lui passer ses vacances dans les bois.

  2. Les faits sont têtus et la droite est bien la droite.

    Tout d abord, depuis le départ de PF, nos colos ont été délaissées voire bradées.

    Pas d’investissement, pas d’ usage partagé et coopératif, renonciation symbolique.

    Les points d orgue de la gabegie JR sont patents d inefficacité sociale et politique et sont les points d appui concrets de Wd.

    Jamais, il ne fut question de défendre ce droit aux vacances, de défendre les acquis concrets qu étaient nos centres (merci FL et PF).

    Qui sait les ventes partielles ou totales de l’ère JR, et des préconisations MB?

    Jamais les études techniques n ont été partagées avec les Associations, voire les Audoniens ou les élus de base.

    Les membres des derniers CA de l Ovl ont leur part de responsabilité: Conflit d intérêt, refus d informer les Audoniens voire les élus simples conseillers…

    Beaucoup ont joué perso se croyant intouchables ou essentiels.

    Le refus de JR en 2006 de fêter les congés payés acquis en 36 a auguré le résultat du 1er tour des municipales.

    Pour le reste, la nouvelle majorité est bien de droite (voir la photo de wd au côté de Pécresse pour les Régionales).

    Le personnel de l Ovl au statut divers est partagé et inquiet.

    La démission du pdt de l Ovl est une erreur stratégique.

    La note va être salée pour les Audoniens.

  3. “L’importance du patrimoine de vacances de la ville, son vieillissement, la nécessité d’investissements très (ou trop) lourds, la baisse de fréquentation, l’absence de partenariats solides[4], la difficulté à prendre des décisions courageuses et transparentes depuis deux décennies[5], ont conduit inexorablement à une situation difficile voire intenable. Comme en ont témoigné ces dernières années les fermetures de centres subies plutôt que choisies.[6]”

    Voilà le résultat de la politique des majorité politique précédentes en particulier celle de JR et de ses sbires (qui sévissent toujours). Pas étonnant que nous ayons la politique de WD.

  4. Merci aux amis et observateurs pour m’avoir signalé le petit pot de fiel constitué par notre ancien maire à mon encontre sur ce dossier pour le moins particulier qu’est l’OVL.

    Alors que le FDG s’efforce de rassembler contre les méfaits de FH et de WD, cette personne prend ses rêves pour des réalités.

    Elle justifie que demandant des infos pour TOUS les Audoniens sur l’OVL, je n’étais pas fondé à le faire car je n’avais jamais participé aux réunions publiques sur le sujet.

    Erreur, j’ai effectivement participé au moins à l’une d’entre elles, salle Barbara, où l’ancien DGS de la Ville était chargé de tenir le micro, tant l’ambiance était “lourde”.

    Et comme je l’ai dit précédemment, ce dossier a été maltraité socialement et politiquement, à l’image d’autres (Bauer, état des équipements sportifs, relations avec les associations, gestion des personnels…).

    Moins de 100 personnes réunis (dont agents communaux compris), ce n’est pas TOUT Saint-Ouen.

    Si j’étais taquin, je lui soumettrais bien une petite devinette : quelle femme politique prétendait avoir eu un diplôme alors qu’elle n’était que simplement inscrite en début d’année universitaire?

    Comme aurait dit Cervantès “Du dire au faire, la distance est grande”

    • @ Taquet

      N’oubliez tout de même pas la brillante Nadia SOLTANI notre ancienne Maire-adjointe à la jeunesse, aux affaires économiques, aux vacances que sais-je, toujours pleine d’idées, volontaire,bossdeuse, convaincante et surtout avec une vision stratégique remarquable.
      Au fait qu’est-elle devenue ?
      La fuite des cerveaux est un vrai problème pour notre ville.

      • @ Taquet

        Pour la bonne compréhension de votre intervention nous publions pour tous le texte de Mme Rouillon qui vous met en cause sur Facebook et qui nous explique – une fois encore – qu’elle a tout bien fait dans le cadre d’une vraie concertation démocratique. Evidemment, il faut un peu se pincer pour réaliser qu’on ne rêve pas. Mais prenez cela comme une sorte d’hommage du vice à la vertu.

        facebook

        Jacqueline ROUILLON
        22 octobre, 15:07

        « En lisant pas mal de commentaires de ces derniers jours, je voudrais demander à ceux qui s’expriment sur quoi ils basent leurs convictions pour développer leurs arguments.

        (…)

        Il en est de même pour l’OVL. Plusieurs messages font état des propos de F Taquet à ce propos. Au delà de ses injures qui n’intéressent pas le débat public, F Taquet parle d’études techniques non partagées.

        Pourquoi n’est-il pas venu aux trois soirées organisées par la mairie, Nadia Soltani et l’équipe municipale, à la mi-mandat, ouverte aux citoyens, aux associations, où ces études ont été restituées et débattues ?

        Pourquoi n’est-il pas venu, n’êtes vous pas venus, Mr Dhaussat, aux assemblées générales de l’OVL qui ont comporté à plusieurs reprises un point avec la mairie sur le patrimoine, les études, les projets, les dépenses ?

        Pourquoi passer sous silence les conseils municipaux – au moins deux par an sur l’ovl – où nous avons toujours abordé les questions de patrimoine, y compris celui de Savines dont nous avions prévu la vente à cause de l’amiante. Madame Cuq rappelait à juste titre, avant que je ne sois maire, les 2 chalets de Pontis et Luzarches ont été vendus. Mais P Fost et C Legall et moi , Jacqueline Baudoin, Nadia Soltani, ensuite nous avons continué de défendre le droit aux vacances pour tous.

        Les chiffres en témoignent. Je pense que les orientations politiques de la mairie de st ouen pour les habitants méritent mieux que des mensonges ou ces explications à l’emporte pièce qui n’aident personne à comprendre et à proposer des solutions alternatives.

        Qu’on soit pas d’accord sur vacances, les parkings, les impôts, la culture et le logement social, c’est évident. Mais le débat doit se faire sur des faits et des convictions d’idées.

        J’ai encore beaucoup à dire sur notre patrimoine, la façon dont nous voyions les choses. J’y reviendrai vite, et j’espère avec un vrai échange d’idées qui a d’ailleurs commencé avec des témoignages “on a plus d’argent, il faut être réaliste, partenariat public-privé etc..”

  5. Assemblée Générale Ordinaire de l’OVL

    VENDREDI 6 NOVEMBRE 2015 A 18h30

    SALLE BARBARA. Place Jean-Jaurès

    OJ
    18h30 Accueil des adhérents

    19h00 AGO
    – Rapports d’activités et financier 2014

    – Rapports du commissaire au compte sur les comptes et les conventions

    – Renouvellement du tiers des membres du Conseil d’administration

    – Questions divers

    Clôture de la séance par le verre de l’amitié

  6. Vous n’êtes pas très constructifs. Vous ressassez sans cesse le passé et vous en avez toujours après JR. Elle n’est plus là. Et c’est tant mieux. Mais j’ai le sentiment que celui qui l’a remplacée n’a pas inventé la poudre ! Il y a aujourd’hui une bande de bras cassés à la Mairie qui se rendent compte que si la critique est aisée, l’art est difficile. Autour d’eux s’agitent les cire-pompes de haute volée. Ils multiplient les platitudes et les courbettes et il y a parmi eux – le comble ! – des gens qui étaient de chauds partisans de Jr, dont le bilan est plus que mitigé. C’est la tradition française de sauter du coq à l’âne ! Il faut s’y faire.

  7. A propos d’OVL, la brochure:
    “hiver printemps 2015-2016
    les VACANCES POUR TOUS”

    distribuée dans les boîtes à lettres, il y a quelques semaines, est-elle encore valable?

    • @ Michel Fainzang

      Normalement oui.
      Tout continu “comme avant” avec une gestion directe par la ville (service municipal) et pour partie avec des opérateurs de tourisme en Délegation de service public (si on trouve de preneurs intéressés).
      C’est du moins ce qu’a indiqué Cyrille Plomb l’adjoint au Maire présent à l’AG d el’OVL en “témoin assisté” face aux critiques et aux inquiétudes d’un public très hostile.
      Il a demandé de “faire confiance” à la nouvelle équipe.

  8. Il est difficile de faire confiance à la nouvelle équipe qui, depuis son arrivée à la Mairie, taille en pièces toutes les structures sociales de la commune. Les contorsions verbales de monsieur Plomb ne changeront rien au problème. Saint-Ouen est sur le reculoir. Et si les choses continuent de la sorte, la commune damera bientôt le pion à Levallois et à Neuilly. Ce bon William, apolitique lorsqu’il était dans l’opposition, est en réalité un homme de la droite dure, puante, suante et tonitruante. Les masques tombent ..

  9. Salut, le Canaillou, te revoilou!! sous un Pseudo.
    Merci pour ta conclusion sur la Droite.
    Alors, Isengrin, pourquoi la Gauche serait-elle puante et suante ?
    Oui, la Gauche est souvent dure pour les nantis, et tonitruante dans son expression.
    Pourquoi êtes-vous de droite?
    Etes-vous riche?
    La Droite sera tjrs du coté des riches,.
    Revoyez l’histoire de cette famille de “pensée”, si j’ose dire!!!!
    Chez ces gens là Monsieur, on ne pense pas, on encaisse!! tjrs plus…

  10. René , quel que soit ton pseudo, ta prose est reconnaissable jusqu’au bout du Monde.
    Je souhaitais de tes nouvelles, c’est chose faite.
    J’ai de tes nouvelles.
    Merci d’être tjrs aussi actif et de défendre la Gauche.
    Pour s’opposer , pour défendre nos valeurs,il faudra nous battre,il faudra nous opposer physiquement à ces mecs.
    Je suis certain qu’on va se retrouver…Parce que, il va falloir taper fort, seuls des mecs comme nous, forts de leur expérience de la mobilisation des Masses, sauront comment faire…..
    On va f

  11. Jules,.
    v/14, c’est quoi, la délégation de service public.
    C’est ‘donner’ aux Cluds Meds, et autres organisations, des installations payées par les Audoniens depuis des lustres, les installations des Audoniens .
    Pas d’accord avec vous.
    Tout doit se payer, et au prix du Marché, si tant est qu’un Marché puisse fixer ces prix.
    Voyez les offres, tout se négocie.
    Attention aux’ politiques ‘, quels qu’ils soient,qui ne connaissent rien du Marché quel qu’il soit, car ils ne connaissent rien de la vie.
    Il faudra bien un jour exiger de ceux qui prétendent exercer un mandat; qu’il aient pû , ou dû exercer “leur talent'(il en ont au moins un, dans un boulot), dans une entreprise.
    Que ce talent soit reconnu par leurs Pairs, qui exercent le mme taf.
    Alors là, mes amis, on va se fendre la G….
    Que la Maire soit rémunéré, bof, pourquoi pas, mais pas les adjoints, aucun!
    Qu’ils viennent en Mairie, le soir après 18 heures.
    pour signer les papelards au titre de leur délégation du Maire…et puis c’est tout.
    Un Maire, et 2 ou 3 adjoints et stop.
    Voilà une bonne configuration ds ttes nos villes, et place aux Territoriaux.

  12. Je ne suis ni de gauche, ni de droite, ni du centre. Par contre la France est à droite, et le monde aussi. Monsieur Warren Buffet, l’une des plus grosses fortunes mondiales, déclarait il n’y a pas si longtemps : “Nous avons gagné la lutte des classes !” Le système capitaliste, que certains, ici et ailleurs, soutiennent – c’est leur droit -, a gagné la partie. Difficile de s’opposer efficacement à des groupes qui ont l’argent, les médias et le pouvoir, et qui, partant, ont la possibilité de manoeuvrer à leur guise l’opinion publique. Les ouvriers français ont perdu la partie. Il n’y aura pas de révolution et la gauche mourra de sa belle mort. Nous allons, je crois, vers une sorte de national-socialisme parce qu’il existe une hiérarchie entre les peuples comme entre les individus. L’Allemand Thomas Mann montre bien dans son Doktor Faustus les ralliement de la bourgeoisie aux thèses nazies : “Pour sauver ses privilèges, elle s’allie au fascisme comme Faust avec le diable.” Les lendemains qui chantent, c’est fini. Avec mes civilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *