Mobilisation et complications

collectif anti fusion p1collectif anti fusion p2

Le passage en force de William Delannoy visant à faire absorber l’OPH par la Semiso dans une opération qui s’apparente à une privatisation rampante du parc social et à sa volonté d’échapper à une démarche intercommunale continue à susciter une levée de boucliers à Saint-Ouen. Ainsi diverses personnalités locales et de nombreux citoyens appellent à un rassemblement de protestation devant la Mairie ce vendredi 9 octobre à 18h30.

En parallèle l’intersyndicale CGT-CFDT de l’OPH Saint-Ouen Habitat dont les administrateurs du personnel se sont saisis du dossier pointent des irrégularités sérieuses dans la tenue du Conseil d’administration qui a décidé de l’absorption.(cf. document ci-après). Ennuyeux !

Enfin, le Préfet, représentant de l’Etat, qui a été sollicité par le Président de l’OPH souhaite « pour donner (son) accord »[1] être en capacité de le faire. Il demande dès lors une liste d’éléments longue comme le bras et visiblement très significative de ces interrogations :

  • Connaître plus spécifiquement les « perspectives précises de cession du parc sur l’Ile St-Denis » [2],
  • l’utilisation du « boni de liquidation de l’OPH » une fois les cessions réalisées[3],
  • « le devenir des agents de l’office »,
  • « Des garanties de bonne gestion du parc repris par la Semiso »[4],
  • « Vérifier les conditions de gouvernance (de la Semiso) dans le contexte de la Métropole » du Grand Paris (ndlr : à laquelle on souhaite échapper),
  • Les délais prévus s’appliqueront qu’à partir du moment où “un dossier complet aura été déposé.

Lapalissade : si tout ces éléments étaient déjà fournis, ils ne seraient pas demandés.

Autant dire que nos velléitaires et amateurs peu éclairés qui s’essaient à gouverner la ville pourraient (encore) avoir quelques difficultés à mener à terme leur petite révolution conservatrice locale. Du moins on peut raisonnablement l’espérer.

A suivre…

cession Semiso tract intersyndicalecession Semiso lettre du Prefet

[1] Au Conseil municipal les experts et le Maire ne parlaient que d’un simple « avis « qui ne pouvait pas remettre en cause le vote du Conseil municipal.

[2] selon nos informations ce patrimoine (comprenant les tours Pagel en cours de réhabilitation) serait cédé à la société « 3F » pour partie. Ladite société ne reprendrait pas les programmes nécessitant de lourds investissements.

[3] http://www.senat.fr/seances/s201401/s20140130/s20140130033.html

[4] « « notamment au regard du dernier rapport de la Millos » ( ndlr : organisme de contrôle qui avait critiqué plusieurs aspect de la gestion de la Semiso)

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

10 réflexions sur « Mobilisation et complications »

  1. – Qui avait projeté de raser les Boute pour y construire un hôtel ?

    – Qui a permis que soient bientôt rasés les immeubles d’habitation social côté pair bld Victor Hugo ?

    – Qui a refusé l’embauche d’un travailleur social à la Semiso ?

    – Faut-il renoncer à défendre le droit à l’habitat social, en maison ou en logement ?

    Le PS aurait pu revenir sur la contribution des entreprises à l’effort de logement (1%). Pourquoi ne pas l’avoir fait, réduisant ainsi les dividendes versés aux actionnaires…

    La question des attributions ne peut nous laisser insensibles. Les enfants des Audoniens, les femmes seules ne doivent-ils pas être prioritaires ?

    L’opacité sur les conditions de cette fusion est dénonçable avec raison.

    Les élus de “gauche” de la liste WD devraient exiger un minimum de transparence, et s’engager à répondre à toutes les questions.

    parceque saintouen le vaut bien!

  2. Contrairement à ce que vous écrivez Idstg, il,ne s’agit absolument pas d’un passage en force mais bien au contraire d’un choix collectif de la majorité municipale et du peuple souverain qui l’a élu .
    Les choix du Maire étaient parfaitement clairs pendant sa campagne, il n’y a la aucune surprise.
    Comme l’écrivait l’excellent Eric Zemmour dans son éditorial du Figaro d’hier , c’est aujourd’hui la gauche française qui est conservatrice et la droite progressiste .

  3. “Ainsi diverses personnalités locales et de nombreux citoyens appellent à un rassemblement de protestation devant la Mairie ce vendredi 9 octobre à 18h30.”

    En ce qui concerne les “personnalités locales” (sic), ce serait sympa de nous donner plus de précisions. Et quid de ce rassemblement ?

  4. Désolé mais je n’avais pas lu le tract appelant à un référendum citoyen. Franchement les signataires nous prennent pour vraiment pour des cons ! Parmi les premiers signataires on n’a…………………JR !! Et parmi les citoyens on n’a ses sbires comme DG ! Autrement dit une grande partie de l’ancienne majorité ! Ceux là même qui utilisaient le logement social (en particulier le PC/FdG) comme réservoir électoral. Et expulsez manu militari les habitants du 4 rue Jules Verne à l’époque,cela ne les gênaient pas. Tant que ces individus séviront, WD aura de beaux jours devant lui.

  5. Bon alors… Est-ce que le peuple de gauche s’est déplacé en masse ? Je n’étais malheureusement pas à Saint-Ouen vendredi pour voir ça.
    Petit parenthèse concernant plus particulièrement le Cara. J’ai vu FD sortir en plein CM à WD : “comme vous laissez pourrir Baeur et le Cara”… Mauvaise fois quand tu nous tiens !!!
    Si WD a effectivement tendance à rester bloqué sur les manquements supposés de l’ex majorité, tant que toute la fine équipe (surtout JR) siégera au conseil ça va être compliqué d’avancer !
    Où en est-on d’ailleurs de cette histoire de Cara… La gauche reste étonnement muette comme une carpe à ce sujet. Aux dernières nouvelles la mairie avait décidé de couper eau et électricité suite à la prise d’assaut du DAL… A l’approche de l’hiver ??? Pas de mobilisation sur ce sujet ? Qu’en pense FD et KB ?

  6. Il est vrai qu’il est plus facile de dénoncer à corps et cris l’impensable que de s’attribuer une part de responsabilité dans l’affaire…
    Sur de nombreux points JR et sa clique ont failli : laissant pourrir les situations (CARA, stade Bauer) , les gangrenant par de sombres manœuvres ou absence de décision politique (OVL), décrétant des dépenses somptuaires (maison des associations,) refusant de répondre aux courriers citoyens), attribuant à qui mieux des logements aux amis.
    L’équipe de gauche précédente est amplement responsable de l’état de dérive droitière dans laquelle nous sommes.
    On me dit qu’une recomposition à gauche cherche à s’effectuer… C’est souhaitable, mais si on prend les mêmes ou que les nouveaux ne cherchent pas à analyser ce qui a dysfonctionné durant le long passé, cela n’avancera pas.
    Pourquoi les audoniens n’ont-ils pas souhaité que le mandat de JR soit reconduit ? that is the question.
    il va falloir forcément se la poser,
    une première étape serait d’ailleurs de reconnaitre que cela représentait de nombreux audoniens de gauche .
    Car faire table rase du passé pour s’aimer à nouveau n’a jamais permis d’alliance durable.
    Car se réunir pour une seule cause si bonne ou mauvaise soit-elle ne garantit pas de trouver le bonheur….
    Que pour s’unir, il faut être crédible, toute tentative de recomposition à gauche avec Jacqueline Rouillon est perdue d’avance.

  7. Je dirais même plus que toute tentative de recomposition de la gauche avec ses anciens représentants est perdue d’avance.
    On pourra tourner 100 ans autour du pot mais effectivement la gauche à St-Ouen a fait beaucoup de mal. Je sais que c’est sûrement trop simplifier les choses, mais on n’investi pas dans une maison des asso et un centre administratif digne de Louis XIV ou un arc en ciel en plastoc (je fais une fixette dessus) quand les cités Soubise, Cordon etc sont en ruine. Que les équipements sportifs, les centres de vacances et les ecoles sont dans le même état.
    Populaire ne veut pas dire qu’on n’a pas accès à un cadre de vie agréable… Au beau tout simplement.
    Et devant ce silence tjrs aussi accablant je réitère ma question, quelle est la position de la gauche audonienne sur le sujet du Cara ?

  8. Post 8, à part Dina, la candidate EELV aux départementales, la Gauche institutionnelle semble faire la sourde oreille sur l’occupation actuelle.
    Je n’ai rien vu dessus dans la propagande du PCF-FASE-FdG mais je peux me tromper, je ne vois pas tout. Même l’électron libre pas avare de ses remarques sur ce site n’en n’a pas soufflé mot.
    Dans le “St-Ouen Politique” sur FB, je ne me souviens pas avoir vu de réactions des dirigeants du PS ou FdG audoniens. Seuls le NPA et le DAL(un peu normal, je le reconnais) et sans doute EELV soutiennent.

  9. Bonsoir,
    J’ai été très critique, sur la politique du nouveau maire à son début de mandat, mais il faut reconnaître qu’il a été élu pour mettre à plat le logement social.
    l’OPH est dans un état critique (gangréné par le trafic, pourrissement de l’habitat, opacité des logements vacants…..) pendant ce temps personne ne s’occupait du devenir de l’office et des audoniens dans la misère et voila qu’à présent il crie au loup. La roue tourne et peut-être, je dis bien peut-être que cela sera profitable aux audoniens et non plus à des privilégiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *