Enquête discrète

images

Notre Plan Local d’Urbanisme (PLU) de Saint-Ouen, qui traduit les orientations municipales en matière de développement urbain pour la ville avec notamment les droits à construire fait l’objet d’un projet de modification[1]. Conformément à la législation une enquête publique (du 8 juin au 10 juillet)[2] a eu lieu sans donner lieu à une publicité tapageuse de la part de l’équipe municipale qui s’est contentée du minimum légal. Dommage.

Comme dans d’autres villes, une certaine précipitation a pu conduire à programmer une modification du PLU avant fin 2015 dans la crainte d’être « bloqué » au 1er janvier 2016 par le passage des compétences d’urbanisme à la nouvelle Métropole du Grand Paris[3]. Ceci ne pouvant hélas tout expliquer ni tout justifier en matière de transparence.

En dehors de l’intégration (obligatoire) de dispositions législatives[4] ou de quelques ajustements spécifiques et ponctuels, le gros du « sujet modificatif » porte en réalité sur l’aménagement de deux sites importants rue des Rosiers : l’ancien site tertiaire VALEO (au n°11-15/19) et l’ex site industriel WONDER (au n° 77). Des projets en cœur de ville, sur plusieurs hectares avec la construction au total d’environ 700 logements. Pas tout a fait un détail !

 

Ex VALEO

IMG_9150

Rappel : Construits il y a 25 ans et d’assez bonne facture architecturale, les bureaux de Valéo avaient pris place sur cet ancien site industriel de l’entreprise. Après le départ de la société, le site a été racheté par la ville pour en faire – contre toute attente – le nouveau Centre administratif [5]. La dérive financière du projet, les dissensions au sein de l’ancienne Majorité (à la veille des municipales) et la démolition partielle produiront un bâtiment en déshérence difficile à reconvertir.

Dans la démagogie électorale des Municipales K. Bouamrane (PS) et W. Delannoy (DVD) avait pourtant tous deux promis sur ce site dans leur « programme » un lieu culturel majeur[6]. Le second devenu Maire revoit donc sa copie (une nouvelle fois).

valeo plan plu

Si on a bien compris le PLU modifié, on passerait rue des Rosiers du RDC+5 niveaux des « bureaux existants » à du RDC+8 en logements[7]. Au total 15 000 m2 résidentiels soit 200 logements (a minima 500 habitants) avec 150 places de parkings.

Par hypothèse, on peut penser que la modification du PLU n’a été engagée que sur la base d’un accord de principe (ou sous conditions suspensives) avec un opérateur privé [8] et pour réaliser principalement du logement en accession à la propriété.[9]

 

Ex WONDER

IMG_9029

Rappel : l’usine de fabrication de piles, rachetée au début des années 80 par Bernard Tapie, avait finalement été liquidée et fermée par celui-ci en 1986. Le grand antiquaire parisien Bernard Steinitz rachètera pour y installer ses ateliers de restauration et le stockage de pièces diverses dans les anciens bâtiments très vétustes. La ville créera alors une ZAC pour un aménagement à dominante habitat avec une partie dédiée aux activités. Au regard des coûts de dépollution[10] prévisionnels, la Majorité municipale d’alors renoncera et clôturera l’opération publique.

C’est finalement la société Foncière Volta, dont un des principaux actionnaires est le patron du groupe Cafom (ayant acquis en 2011 la marque et les magasins « Habitat ») qui a racheté les 2,3 hectares en estimant pour cette « réserve foncière » le potentiel de « droits à construire d’au minimum 60 000 m2 »[11]

IMG_9209

Le PLU modifié par la nouvelle équipe municipale se « cale » donc sur cette jauge avec 70 % de résidentiel soit au bas mot 500 logements (RDC + 8 niveaux) avec un « équipement pour la petite enfance », et 30 % de locaux d’activités et de commerces (RDC+ 1 niveau) dans la continuité des Puces. Ce secteur pourrait ainsi accueillir, si on décrypte bien, le fameux «Village du vintage » préfiguré par « Habitat 64 » et ses « invités » comme la galerie « L’éclaireur ».

Enfin 600 places de parkings seront créés pour les résidents mais seraient également accessibles « pour la fréquentation des Puces « (!?).

 

Parmi les interrogations que peut susciter ce projet (privé) : la dépollution et son coût[12] alors que sont programmées 600 places de parkings (a priori en sous-sols) ; l’attractivité des programmes de logements dans un secteur assez enclavé[13] et plutôt éloigné du métro. Côté stationnement et circulation, l’accessibilité pourrait être d’autant plus réduite que le secteur est déjà congestionné en permanence par les voitures notamment chaque week-end.[14]

Enfin on peine à comprendre pourquoi ce projet semble ignorer les évolutions des parcelles voisines dont celles du stade Bauer.[15]

En tout état de cause, ne désespérons pas : le journal municipal éclaircira tout cela dans un prochain « dossier spécial » tandis que la future Maire Adjointe à l’urbanisme, Madame Tiziana Zumbo-Vital, qui prendra ses fonctions prochainement, aura à cœur de porter ces deux projets d’environ 700 logements (près de 1 800 habitants) et 750 places de parkings sur la rue des Rosiers en rencontrant les habitants et riverains des quartiers concernés.

A suivre…

EPS

 

[1] Procédure définie par les textes et qui ne touchant pas à l’ « économie générale » ne nécessite pas d’engager celle plus contraignante de la « révision ».

[2] Dossier et registre d’enquête au Centre administratif pendant un mois et Commissaire enquêteur (désigné par le Tribunal) recevant en personne les observations du public lors de plusieurs permanences.

[3] Au final, cette Métropole verra bien le jour à cette date mais les compétences transférées des communes ne le seront qu’en… janvier 2017. D’ici là en fonction du résultat des élections régionales beaucoup de choses pourraient encore changer (périmètre, financement, compétences…).

[4] Loi pour l’Accès au Logement d’un Urbanisme Renouvelé (ALUR), loi de Simplification de la Vie des Entreprises (SVE)…

[5] cf. nos précédents articles sur ce projet délirant et dispendieux au motif de regrouper en un seul lieu tous les services administratifs de la ville. Sans compter le projet farfelu envisagé par Jacqueline Rouillon d’un « musée du pain » dans l’ancien Centre Administratif face à l’hôtel de ville.

[6] Dont le nouveau conservatoire aujourd’hui « prévu » en lieu et place du lieu culturel Maind’œuvre rue Charles Garnier et difficilement livrable avant la fin du mandat.

[7] Par démolition totale et reconstruction ou réhaussement  de l’existant sur Rosiers ? Pas explicite. Le tout avec du RDC +2 ou 3 niveaux côté passage Marie.

[8] En tout état de cause quelques jours seulement après la clôture de l’enquête et sans doute pour ne pas perdre de temps en ce début juillet, des engins de forage sur place effectuaient visiblement des sondages de sols. Pour le compte de la ville ?

[9] On murmure (des jaloux) le nom d’un grand groupe de promotion, lié à une grande banque, jusqu’ici peu sollicité par l’ancienne Majorité.

[10] Le Parisien du 26/12/2001 rapportait les propos sur la pollution d’un certain William Delannoy Conseil municipal d’opposition et Président de l’ADPPSO qui s’indignait : « il serait temps que la Préfecture et la Municipalité nous donnent des éléments précis. Depuis trop longtemps, on essaie de minimiser les choses ».

[11] cf. la fiche figurant sur le site de la société Foncière Volta. http://www.foncierevolta.com/patrimoine/france-metropolitaine.html

[12] On apprend dans le dossier soumis à l’enquête qu’ « aujourd’hui, le projet (…) prend forme » et que « parallèlement des études spécifiques sont menées pour étudier les modalités de dépollution des sols ». Menées par qui ? Sur le site Volta on annonce jusqu’ici un coût de 4 M€ pour la dépollution et… les démolitions. On aura bientôt le détail ?

[13] La desserte du programme de logement « bute » singulièrement sur l’angle Bauer-Michelet.

[14] Méthode coué figurant au dossier : « la circulation dans le secteur demeure difficile, le principe de desserte du secteur tel qu’il est prévu (…) limite le risque d’une aggravation de la situation malgré une augmentation du trafic liée à une densification humaine sur le site ». On ne comprend donc pas très bien comment tous les nouveaux véhicules pourront se déverser sans impact négatif sur Rosiers et Michelet surtout sans un réaménagement de la Porte de Clignancourt.

[15] Dans l’emprise du stade on trouve néanmoins sur le schéma d’aménagement une flèche de « liaison » un peu obscure entre le programme de 500 logements et la rue du Dr Bauer.

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

31 réflexions au sujet de « Enquête discrète »

  1. Flèche de liaison, accueil des futurs petits écoliers, volume physique et périmètre éducatif de Blanqui…, vie associative et collective, voici beaucoup de dossiers avec ou sans audace où s affiche une vraie vision et bien nouvelle de saint Ouen.

    Encore un peu de patience avant l’ assaut final contre nos deux tours jumelles, et sera constitué avec les Docks, l’arc politique censé permettre à Wd de régner sur saint Ouen sur seine jusqu’à sa retraite.

    Cette conception de la Ville repose sur la vie d un homme convaincue et volontaire, c est dire que nous ne sommes plus sous le règne d un binôme sans âme que celle des promoteurs qui fut mortel pour le saint Ouen populaire.

    De son côté le Front de gauche semble la seule force de contre projet anti libérale.

    La rentrée des classes, la fête de l huma et la constitution des listes aux Régionales nous en diront plus assurément.

  2. Enfin à Saint-Ouen une majorité municipale réaliste avec un projet d’urbanisme cohérent.
    Malheureusement les dégâts créés par la gauche pendant tant d’années seront très longs à réparer.
    Dommage tout de même que la majorité ne réduise pas assez la part de logements sociaux .Ce que prévoit la loi SRU est à mon sens un maximum qui permet un juste équilibre entre propriétaires, locataires classiques et locataires sociaux.

    • @Isengrin

      Soyez sympa dîtes-nous 2 ou 3 mots pour nous expliquer grosso modo en quoi consiste le nouveau projet d’urbanisme et en quoi il est cohérent. Ça facilitera les échanges de savoir de quoi on parle.

  3. R. Granver de vin de messe, tant votre addiction aux leçons à apprendre par coeur semble insatisfaite par ma modeste contribution.

    Vous savez pertinemment que la nouvelle municipalité a un vaste projet de lessivage sociologique, social et démocratique.

    Les propos sur la réduction des logements sociaux, sont accompagnés de l amour déclaré des colonies de vacances, c est un comportement des codes défendus par WD, et ne peuvent découler du simple rejet du duo maléfique.

    Je ne partage pas du tout la vision défendue par certains sur les incapacités et vides de projets de Wd. Mais après tout, ne retrouve t on pas les mêmes adorateurs aveugles de JR, pourfendeurs maladroits de WD?

    le Front de gauche constitue a mes yeux l unique réponse non communautariste et globale, liant le local, le gouvernemental et le mondial.

    Il lui faudra lever l héritage Rouillon (sa démission de ses mandats municipal et communautariste est plus que jamais d actualité) et renouer les liens avec le mille feuilles social et politique audonien.

    Excusez moi encore d avoir été dru.

  4. @Richard Bauer
    En deux ou trois mots le projet consiste à sortir Saint-Ouen du ghetto dans laquelle la gauche a mis la ville pour en faire une ville équilibrée dans laquelle il fait bon vivre…
    Voilà, en deux trois mots.

  5. Ca y est. On entre dans le dur. Avec d’un côté un maire qui incarne la lessiveuse et de l’autre les soutien d’un FDG moribond sans projet ni vision qui nous font croire au chevalier blanc. Malheureusement le PLU c’est plus qu’une petite bataille locale. C’est ce qui amorce, à mon sens, le génocide social, la purification politique.
    Il faudra à l’ensemble des tenanciers de la gauche -et je dis bien l’ensemble- un échange, dirais-je plutôt un sommet, pour construire une vision commune qui puisse satisfaire l’exigence de bouclier social pour les plus démunis, d’initiative économique pour l’attractivité et d’insertion de nos jeunes qui vivront dans ce Saint-Ouen de demain.
    M Taquet, positionner le FDG comme la seule alternative me semble limite (mondial, gouvernemental ?) tant les exemples pas très loin de chez nous nous montrent qu’il s’agit d’un pétard mouillé. Un fête de l’huma avec quelques merguez et un bob, une liste (très attendue ?) aux régionales d’un FDG divisé de toutes parts ne me semblent pas suffire convenez-en.
    Le mai(t)re c’est WD. Il organise sa consultation comme à son époque JR menait ses débats : sans discussion.
    Prenons un peu de hauteur comme semble le faire la majorité municipale qui édifie des R+8 alors qu’elles déconnaient en son temps des R+5.
    Dénoncer un génocide c’est commencer à la combattre. Mais pour le combattre il faut une armée, solidaire et soudée. On en est loin parce que la campagne locale anti-PS mobilise plus d’énergie chez vous que le combat plus nécessaire de la droite dure.

  6. A Macronik,

    Il y avait bien longtemps que JR n était plus au Pcf que les dirigeants du PS lui faisaient les yeux doux. Oh les belles balades en péniche sur la Seine avec dirigeants socialistes et l appareil administratif de l Etat.

    A force de ne plus faire de politique au plan général, elle a vous a relégué a la troisième place aux municipales, derrière elle et Wd.

    Vous regrettez le peu d amour des français pour le PS résultat des attaques du front de gauche.
    C est oublier que nous travaillons encore ensemble dans nombre de collectivités.

    Vous êtes attaquables du fait de vos promesses non tenues et de votre politique antisociale, sans parler de l international… où la France aux ordres du Medef soutient sans modération toutes les dictatures et gouvernements « forts ».

    Grandissez, assumez vos actes et ne vous cachez pas derrière vos chimères habituelles.

    Quant à votre commentaire pitoyable et éculé par la droite et l extrême droite de la fête de l Huma, vous injuriez vos ministres qui s y rendent et tous les socialistes qui s y rendent et trouvent durant ces trois jours un grand bol d air frais participatif et constructif.

  7. Les socialistes solfériniens et la droite, toujours la même antienne .. ils n’ont pas le mérite de l’originalité. Mais les faits, et les faits sont têtus, montrent qu’à Saint-Ouen comme ailleurs ces deux courants politiques sont à la dérive. Ils n’ont plus rien d’exaltant à proposer .. sauf le fascisme !

  8. Alors que les communistes de Corée du Nord et d’ailleur ont beaucoup de choses exaltantes a proposer.
    Malheureusement certains ici sont trop enfermé dans le dogme pour avoir une vision objective.
    Ne pas retenir les leçons de l’histoire…voilà ce qui m’inquiète le plus ici chez certains.

    • @ Isengrin
      Quel rapport avec le PlU ?
      Vous avez toujours l’air un peu sec pour nous expliquer en quoi consiste concrètement le nouveau projet d’urbanisme et sa cohérence.
      Détendez-vous, on vous lira avec intérêt.

  9. A Isengrin

    Parlez nous un peu du rapport sénatorial enterré par le Ps et la droite en toutes ses formes.

    Le rapporteur communiste y décrit par le détail le formidable détournement d argent public au quasi seul profit des entreprises du Cac 40.

    Le Crédit impôt recherche sensé aider les entreprises pour développer l’emploi a servi à tout sauf à cela.

    Et pendant ce temps, les pme pmi et tpe sont étranglées par leur banquiers. Et les collectivités. Territoriales, les Clubs et associations voient l’État leur réduire leurs moyens et botter en touche.

    Au lieu de dire n importe quoi sur la CdN, je vous invite à lire le reportage très intéressant sur ce pays, du Figaro magazine, la semaine dernière.

    Au lieu d’anonner, renseignez vous.

  10. Tout le monde somme Isengrin d’expliquer la cohérence du projet d’urbanisme de la nouvelle équipe.
    J’aimerai bien connaitre la cohérence du contre-projet de ses adversaires : Parce dire que le FdG est la seule alternative ne nous éclaire pas beaucoup…
    Ce serait bien aussi que tous ceux qui ont soutenu l’adhésion de SO à Plaine Commune ( c’est à dire tous le courants de gauche qui s’expriment ici) nous fassent un petit bilan et nous explique en quoi la sécurité, la propreté et les transports se sont améliorés, pour ne citer que 3 des sujets qui étaient mis en avant à l’époque…(evitons de parler la prolongation de la ligne 14 qui était déjà décidée avant )

  11. Bonjour à tous, je vais essayer de reexpliquer simplement pour les mal comprenants.
    Tout système doit être en équilibre pour exister.
    Dans un budget par exemple , il faut que la somme des recettes soit égale a la somme des dépenses sinon le système n’est pas viable à long terme (malheureusement ces messieurs d’extreme gauche ne veulent pas l’entendre, enfermés qu’il sont dans leur dogme idéologique).
    Dans une ville , soumis à un budget ,il faut également que la somme des recettes soit égale a la somme des dépenses.
    Avec 45 % de logements sociaux, mais en réalité 60 % de la population en location sociale les recettes sont très faibles et les dépenses très importantes.
    Pour arriver à l’équilibre le système doit comporter un part de propriétaires gros contributeurs à l’effort collectif, une part de locataires classiques et une part de logements sociaux limitée pour aider les plus pauvres.
    La loi SRU prévoit pour les communes comme St Ouen 20% de logements sociaux et pas 45 sinon le système est déficitaire .
    De plus ,accueillir à Saint-Ouen des populations favorisées permet de faire remonter le niveau scolaire catastrophique dans les écoles de la ville.

    Pour terminer, certains préfèrent vivre dans un guetto communiste plutôt que dans une ville ,gérée par la droite , ou il fait bon vivre.
    Messieurs ,les élections municipales vous ont montré que vous étiez ultra minoritaires , cessez de vouloir imposer votre vision archaïque des choses.
    Isengrin ,
    (qui n’aime pas perdre son temps à sortir du bois.)

    • @ Isengrin
      Ah ! c’est clair a présent. vous etes tres pedagogique même pour les mal comprenants (ndlr : les imbéciles que nous sommes). Vous avez trouvez la bonne solution simple, juste et rapide pour bien vivre a St-Ouen. On attend avec impatience…

  12. Soyez patient au contraire mon cher ami car la physionomie d’une ville ne se modifie pas en un an.
    Après 80 ans de gestion communiste, laissez au moins à la majorité le temps d’une mandature pour agir.
    Votre serviteur.

    • @ Isengrin

      « 80 ans de gestion communiste »… Vous vouliez dire 70 ans ?
      Ou avez vous débusqué 10 ans de martyr oublié avant Fernand Lefort ?

  13. à Isengrin

    Comment vont vos amis Balkany?! Qui ont pillé allègrement Levallois.
    Pour le budget municipal, faites vous éclairer car nul besoin que les recettes directes équilibrent les dépenses. Il y a pour se faire les contributions de l’État via le Parlement qui vote les budgets.
    Ainsi les cadeaux au Cac 40 et les accommodements fiscaux favorables aux très riches manquent mathématiquement aux budgets sociaux, de santé, de la recherche, du transport collectif, et aussi à la contribution normale aux collectivités territoriales comme le Rsa, les transports régionaux…
    Comme quoi, saint Ouen géré par wd ne fera pas de miracle pour les centres de santé par exemple.
    Vous pouvez changer la population, vos nouveaux devront toujours se faire soigner les dents.

    Et vos amis au gouvernement de continuer les cadeaux de l Aphp aux rois de mes deux et aux dictateurs et leurs familles.

    C est cela le fdg et sa principale composante le Pcf, ce qui n a rien à voir avec la gestion de JR que j ai combattue et que vous aimez tant parce qu elle vous sert d’alibi pour défendre votre mauvaise politique.

  14. Ravi de lire que certains préfèrent se faire piller par des pseudo-communistes, plutôt que par des gens de droite. C’est aussi ça les convictions politiques.

  15. Mon pauvre Taquet, comme dirait le singe dans les fables de la femme fontaine « vous vous livrez à une pratique solitaire »

    Balkany n’est pas plus mon ami que Guerini, leur place est à mon sens en prison.

    Vous êtes comme François Hollande « ca ne coûte rien c’est l’Etat qui paye  » le budget voté par le parlement ou par le conseil municipal, in finé c’est le contribuable qui paye mais inutile de vouloir vous convaincre vous êtes trop borné.

    Les plus riches sont ceux qui payent le plus alors cessez de nous dire qu’on leur fait des cadeaux, votre idéologie dogmatique vous empêche de voir la réalité.

    Les gens au gouvernement ne sont pas mes amis, je les combat politiquement.

    Bref vous écrivez n’importe quoi et je vais cesser de vous répondre vous n’êtes pas rationnel dans votre discour .

  16. A Isengrin,

    Vous n adorez plus les époux voleurs après leur mise en examen. Soit.
    Que vous reste t il? La génération des très riches.
    Je vous plains. Mais vous voilà combattant secret au secours des riches toujours plus riches.
    Et vous n aimez pas le gouvernement actuel qui fait tellement pour eux.
    Monsieur, vous êtes un extrémiste à coup sûr.

  17. Merciiii Isengrin !!!

    Ça y’est enfin. Grâce à vous tout devient si simple, j’aperçois enfin la lumière.
    Mairie de droite = Budget équilibré… tac tac tac… recettes moins dépenses pif paf pouf… bon père de famille… surtout pas de déficit… ok c’est bon j’ai tout compris !
    En vous lisant je me demande pourquoi je monopolisais mes 2 neurones d’extrême-gauchiste bobo a essayer de comprendre ce monde qui m’entoure… Perte de temps !
    Il suffisait de quelques lignes pour y parvenir, quelle délivrance. Vous n’auriez pas écris un bouquin que je vous lise ?
    Parce que, incorrigible neuneu dogmatique que je suis… je ne parviens pas à éteindre complètement mon cerveau. Il me reste quelques questions sans réponses qui refusent de me laisser tranquillement flotter dans la joie et l’allégresse de droite…
    La droite (et le PS également d’ailleurs) on pour idéologie dominante le libéralisme c’est bien ça ? Système censé résoudre tous les problèmes économiques par les bienfaits du marché (et des riches liiiibres)… Ces riches, comme vous dites, ceux qui possèdent en gros, investissent dans des usines (merci infiniment). Cela permet de créer de l’emploi, et donc de créer des produits, que les pubards arrivent à nous faire désirer plus que tout au monde, produits que nous finissons donc par acheter, grâce aux salaires que nous donnent… les riches ! (encore merci). Jusque là franchement on approche du paradis comme dirait DD « au dessus c’est le soleil !»… Mais reste quelques grains de sables qui ne veulent pas laisser cette belle mécanique tourner tranquillement. Je m’en remet donc à votre expertise pour enfin atteindre le nirvana de la compréhension absolue et définitive :

    1- Ce système, que vous adorez au moins autant que les communistes et autres écolo-intégristes, n’aiment la Corée du Nord, ne fonctionne qu’avec une croissance élevée non ? Une croissance élevée est indissociable d’une production de richesses toujours plus importante, non ? Une production de plus en plus importante nécessite l’utilisation de plus de matière première et plus énergie non ?… Comment faites-vous pour concilier croissance infinie et environnement finit (notre chère planète)… ?
    2- Pouvez-vous m’expliquer pour quelle raison, le pays qui se réclame le plus du libéralisme, de la joie de la concurrence libre et non faussée ; au point de vouloir convaincre (à coups de drones et de missiles, c’est plus simple et ça va plus vite) le reste de la planète qu’ils ont raison (les USA si vous n’aviez pas compris)… est également le pays qui subventionne le plus son économie… ?
    3- Enfin, vous nous expliquez, toujours avec cette simplicité pleine de bon sens, qui vous caractérise, que les riches sont les plus gros contributeurs aux recettes publiques (pour résumer)… encore une fois merci 1000 fois les riches ! Que ferions-nous sans eux… Mais je m’interroge quand même… (indécrottable je vous dis) : qu’est-ce qui fait que les riches sont riches ?

    a- La main de Dieu ?
    b- Une intelligence ou un don surnaturel transmis de père en fils ?
    c- La captation de la plus grosse partie des richesses ; fruit du travail de l’ensemble des salariés ?
    d- Des mains plus grandes et palmées, leur permettant de stocker plus de sous ?

    Merci de rester simple dans vos réponses, la simplicité vaincra !
    Geronimo

  18. com 24 : le problème est que nous parlons de la gestion d’une ville et pas d’un pays . Cette ville est située dans un pays capitaliste dont les dirigeants (droite et PS) ont fait le choix (+ ou moins) de l’économie de marché ultra libérale. On peut le regretter (je le regrette personnellement) mais on ne peut demander aux gestionnaires de la ville de créer un état dans l’état et oui les dépenses de la ville doivent être bien payées par quelqu’un : l’impôt est malheureusement la plus importante source de revenu et quand seulement 30% des habitants en payent on peut comprendre qu’ils souhaitent une réduction des dépenses ! et on ne parle pas de riches ici : les riches n’habitent pas SO ! mais d’une classe moyenne lasse de vivre dans une ville à la dérive et qui a choisi de changer l’équipe en place depuis 1945 dans l’espoir d’un changement…Je n’ai toujours pas compris ce que propose le Fdg pour que la ville s’améliore (plus de HLM ?, plus de dépenses publiques ? plus d’emprunts ?)

    • @ scpcp

      Ce qui serait intéressant ce serait d’avoir des éléments précis sur ce qui est comparable et pas avec la commune de Saint-Ouen.

  19. @id dtg :
    désolé, je n’ai pas de chiffres.
    l’idée était plus de montrer que juste ou injuste, le redressement fiscal est une tendance lourde.

    le maire ump a fait ce que taquet préconise : voter un budget en déséquilibre, en espérant que l’Etat va payer ce qu’il lui doit (ha ha ha !!).
    résultat, il a senti le vent du boulet….
    j’espere pour vous que la situation audonienne n’est pas si pire qu’annoncé

  20. ce soir a 18 h à la salle Barbara réunion sur le PLU.
    Il y a très peu de communication sur le sujet, même pas annoncée sur le site de la ville.
    Il faut dire que sur celui ci dans la rubrique Plan local d urbanisme il est fait référence au plu de 2012 alors qu’il me semblait qu’il avait été modifié depuis les élections par la nouvelle majorité !!!

    • @Isengrin

      Vos camarades vous ont mal expliqué… le Parisien parle de la nouvelle procédure relative au PLU sa révision et non pas les modificatons que nous évoquions dans « enquête discrète ». Mais vous avez raison heureusement qu’il y a le Parisien effectivement pour informer les audoniens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *