Tangage et reformatage

liste WD 4 MA

Après une grosse année, l’improbable équipe municipale à la tête de la ville continue d’étonner et parfois de désespérer ses propres supporters, tant ses actes sont assez éloignés de ses discours d’opposition d’antan. On peine toujours à distinguer en son sein la fameuse composante de « Gauche » ou « citoyenne », tant le marquage « Droite populiste » est affiché par le Maire[1].

Après avoir ratiboisé la culture, mis au pain sec l’associatif, engagé une chasse aux sorcières frénétique, institué les pleins pouvoirs au chef de l’exécutif et remisé beaucoup de promesses, la nouvelle Majorité semble encore fort désemparée sur des enjeux majeurs pour Saint-Ouen comme les Docks, le Stade Bauer, les Puces, le Grand Hôpital, Plaine Commune, le Grand Paris… et on en passe.

L’augmentation extravagante des impôts locaux[2] suffira-t-elle pour engager les changements attendus par les habitants ? [3] Pour engager un projet de ville avec un minimum consensuel et réaliste ? Rien n’est moins sûr.

En effet, l’improvisation et l’esprit de revanche ne peuvent éternellement servir de ligne de conduite sur de multiples sujets. Pas plus que la faiblesse de l’opposition ne peut justifier une information municipale quasi inexistante et l’absence totale de concertation des citoyens de notre ville.

On le comprend un peu, beaucoup d’élus de cette majorité de « godillots » ont par moment du vague à l’âme et cachent mal dissensions internes et frustrations personnelles[4].

L’administration communale déjà très affaiblie par la purge de nombreux cadres maîtrisant leurs dossiers, serait en passe d’être encore déstabilisée. Ainsi, de tout nouveaux arrivés, dont plusieurs membres de la Direction générale,[5] pourraient quitter le navire. Un jeu de chaises musicales plutôt inquiétant pour la gestion de la ville.

Dans ce contexte plutôt déliquescent le Maire aurait choisi finalement de nommer quatre nouveaux Maire-Adjoints (point rose sur la photo[6]) élargissant son Bureau municipal de 8 à 12 membres. Soit le contraire de ce qu’il avait défendu pour raison d’économie et à la surprise générale[7] lors de son investiture. Il concentrait alors entre ses mains presque tous les pouvoirs sacrifiant le travail collectif sur l’autel de la démagogie.

Ce reformatage pourrait donc intervenir assez vite avec, dans l’ordre du tableau, les nominés suivants :

Capture d’écran 2015-08-21 à 17.34.24

Jean-Pierre ILEMOINE, Conseiller délégué aux systèmes d’information (et Conseiller communautaire) cet élu discret et semble-t-il sérieux, deviendrait Adjoint au Maire aux Nouvelles technologies. A priori, en phase avec son activité professionnelle[8]. Il déchargera Cyrille Plomb déjà bien occupé (Jeunesse,Sports et Vacances).

Tiziania ZUMBO-VITAL[9], Conseillère municipale sans portefeuille (et Conseillère communautaire), la « Passionaria » de la ZAC de la Porte de St-Ouen qui contribua en son temps à bloquer l’opération et s’opposa avec une belle ferveur la ZAC des Docks deviendrait Adjointe au Maire à l’urbanisme. On souhaite donc beaucoup de courage – et de patience – à ses futurs interlocuteurs.

Chantal GOURDAIN, Conseillère déléguée aux Grands évènements et au Patrimoine culturel, elle fut en 2011 la suppléante de William Delannoy aux élections cantonales de 2011 en se réclamant comme lui d’être « audonienn(e) de souche ». Bon chic, bon genre et suspectée d’être de Droite. Elle deviendrait Adjointe au Maire avec, si on a bien compris, un peu les mêmes attributions Grands évènements et Patrimoine culturel mais avec l’accueil des nouveaux habitants (?!) délestant ainsi sa collègue Brigitte Bachelier fort chargée.

Mohamed BENTAHAR, Conseiller délégué à la politique de la ville, à la Citoyenneté à la démocratie participative et à l’action sociale (!), qui semble avoir beaucoup surpris l’administration par son talent, deviendrait Adjoint au Maire à l’Action sociale. Il devrait décharger notre 1er Adjoint Lias Kemache qui pourrait ainsi mieux se consacrer par exemple à sa délégation Citoyenneté et Démocratie participative.

Alors que l’état de grâce est terminé et la gestion des affaires courantes encore très chaotique, de lourds dossiers sont à l’ordre du jour et les habitants s’impatientent tandis que le temps file. Ce second souffle avec l’arrivée de ces quatre mousquetaires ne suffira probablement pas faute de s’appuyer sur les forces vives de la ville associative et citoyenne en recherchant un minimum de consensus [10].Une option qui n’est visiblement pas cochée dans la feuille de route des membres de la nouvelle majorité municipale.

EPS

 

[1] Au-delà de ses propos à l’emporte pièces sur de nombreux sujets, on notera par exemple la nomination d’une proche du délicieux couple Balkany, Sylvie Rémond, Conseillère Générale (LR) de Levallois, comme Vice-Présidente du Conseil d’administration de l’Office Hlm de… St-Ouen. Au titre de « personne qualifiée ».

[2] Le vote d’un taux augmentant de 45% la part communale entrainera « au bas de la feuille » de l’ordre de 25 % d’augmentation pour le contribuable. La douloureuse sera bientôt dans les boîtes.

[3] Sécurité, propreté, commerce, logement, concertation, circulation…

[4] On se souvient ainsi au sein même de la Droite municipale (revendiquée) des tiraillements sur la candidature peu réaliste et malheureuse de William Delannoy face à Hervé Chevreau.

[5] On murmure que le départ du « nouveau » Directeur Général (venant d’Epinay) serait prochainement annoncé. Un départ fâcheux s’il était confirmé puisque le « nouveau DGST » (Directeur Général des Services Techniques) venu de Paris quelques mois après sa nomination est retourné dare-dare dans son administration d’origine et qu’on parle d’un départ annoncé d’un Directeur promu après l’élection de W. Delannoy nouveau Directeur Général adjoint .

[6] extrait du trombinoscope de la liste dans la propagande électorale de 2014.

[7] Les indemnités de fonctions de 4 élus (l’équivalent de 3 ou 4 salaires de fonctionnaires au sein d’une administration de 1 500 personnes !). Evidemment la quasi totalité des villes nomment leur nombre de Maires-Adjoints autorisés par la loi pour partager les responsabilités (et le travail qui va avec). D’autant que la quasi totalité des élus sont par ailleurs salariés et ne peuvent exercer à plein temps leur fonction.

[8] Ingénieur Innovation dans une grande entreprise française

[9] Cette ancienne Conseillère municipale, professeur d’italien (dans une honorable institution), aurait été membre en son temps de Rifondazione Communista (Communistes orthodoxes italiens). Elle était avant 2014 Conseillère municipale d’opposition, proche de l’ancien « centriste » Albert Kalaydjian, puis adhérente du Modem. N’ayant acquis que très récemment la nationalité française, elle ne pouvait pas jusqu’ici légalement être Adjointe au Maire.

[10] William Delannoy trop à l’étroit avec son “petit” mandat de Maire, après avoir raté le mandat de Conseiller Départemental, pourraît être tenté par une place éligible sur la liste de Droite aux élections régionales. 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

6 réflexions sur « Tangage et reformatage »

  1. C’est curieux l’élu au logement Fouquart avec une délégation pourtant très lourde et des problèmes sociaux sans nom, n’est pas Maire-Adjoint.
    Pas fiable ou le Maire veut s’occuper quand m^me un peu de tout ?

  2. Bel article dont il faudra attendre la validation par WD et le cm, tant sur les personnes que les intitulés.
    Autre situation un possible départ d une élue dans un secteur sensible

    Pour la rentrée, nous rentrerons dans le vif des projets budgétaires, de l épaisseur et du périmètre des animations périscolaires.

    Quant à la gestion de la braderie par la com. on s étonnera de cette bizarrerie, animation à trois balles ou grand événement?!

  3. N’oubliez pas que le pouvoir c’est le peuple.
    2 Conseils de lecture:
    -Murray Bookchin
    “Pour un municipalisme libertaire”
    -Pierre Rosanvallon
    “Le bon gouvernement” (2015)

  4. Un sans faute pour le blog sur les nouvelles nominations de MA.

    On attend avec attention, l’avis de l’opposition sur un ordre du jour particulièrement copieux et important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *