Bienvenu à Saint-Ouen !

240_F_30626861_phG6MQsTe2FmRzy3bH6OSbEh2fPYykgd

Le dernier Conseil municipal, qui semble annoncer la fin de l’état de grâce pour la nouvelle majorité municipale, a été très instructif sur bien des sujets. Au vu de l’indigence de la communication municipale, accentuée par la période estivale, nombre d’informations ont suinté de la bouche du Maire en réponse notamment aux interpellations de l’opposition. Nous y reviendrons ultérieurement.

Dans cette attente, quelques mots sur un sujet un peu passé inaperçu dans cette séance : la suppression des 2 ans d’exonération de taxe foncière (sur les propriétés bâties) en vigueur pour une partie des logements neufs.

Sur les 1000 logements, aujourd’hui en construction dans la ZAC des Docks[1] et livrables en 2015, un tiers soit près de 300 familles pourraient être directement impactées[2]. Cette remise en cause de la parole de la ville vis à vis des futurs propriétaires n’est donc pas anodine. Curieusement au même conseil on nous indique pourtant vouloir rééquilibrer la population par le « haut » (sic !) donc lever le pied sur le logement social et attirer plutôt les couches moyennes. Comprenne qui peut.

Lors de leur première rencontre avec les futurs habitants concernés nos édilesn’ avaient pas soufflé mot de cette mesure. Très élégamment, ils avaient par contre indiqué être curieux de rencontrer des gens ayant « acheté sous un incinérateur ». Mauvaises manières et propos surréalistes[3] pas très appréciés par les nouveaux acquéreurs. On les comprend.

Le couplet sur la situation financière de la ville (laissée par les prédécesseurs), la baisse des dotations de l’Etat, le besoin de nouveaux équipements servent donc à toutes les sauces et sur tout les sujets pour justifier les coupes claires. Et disons-le, un peu trop pour être acceptables !

La forte attractivité de la ville c’est bien sûr des prix d’acquisition raisonnables, ce petit plus fiscal et la qualité de l’accueil des nouveaux habitants qui ne sont pas un poids mais une chance pour la ville et ses habitants actuels. Quant à l’ opération publique des Docks, rappelons que les « charges foncières » (ou droits à construire) vendus aux promoteurs intègrent, sauf erreur, déjà une partie du coût des équipements. Coût répercutés sur le « prix de sortie » payé par l’acquéreur.

La déconstruction systématique, l’absence de perspectives claires, les renoncements[4], l’improvisation partisane[5], l’opposition de catégories de la population à d’autres, risquent de casser la dynamique de la ville qui dispose de nombreux atouts pour régler ses problèmes les plus préoccupants. Au bout du compte l’austérité communale tout azimuts pourrait mécontenter tout le monde et conduire à l’immobilisme.

L’appétit venant en mangeant, William Delannoy (UDI) serait, selon certains, candidat aux prochaines cantonales dans moins de six mois afin d’asseoir son autorité politique et celle des ses alliés. La clarification et les divisions à Gauche lui ouvrent évidemment quelques perspectives.

A ce rythme pourtant, avec beaucoup de promesses non tenues et des décisions sorties du chapeau, son bilan d’un an de mandat pourrait ne pas être très convaincant à la veille des Cantonales. Il lui faudra donc en mars 2015 beaucoup de talent pour continuer à se défausser sur l’héritage ou sur le désengagement de l’Etat face à la déception de son électorat.

Sur fond d’abstention, le Front national, qui pourrait à cette occasion pointé son nez à Saint-Ouen, serait alors en mesure de doucher quelques ambitions de cette Droite « modérée » en bouleversant les rapports de forces issus des dernières élections municipales à Saint-Ouen.

 

 

 

[1] Opération publique d’aménagement dont la ville a été à l’initiative et pour laquelle elle a déterminé les règles du jeu (constructibilité, prix de sortie, financement des équipements, partenariat, participation communale…).

[2] Le locatif n’est pas par définition concerné et les accédants modestes bénéficiant de prêts aidés par l’Etat comme le prêt à taux zéro (PTZ) demeurent exonérés. Par contre pour les autres, on parle parmi les victimes, selon la taille des logements, de l’ordre de 650 à 1500 € par an (soit 55 à 125 €/mois) non prévus dans le budget de ces ménages souvent primo accédants et donc un peu au taquet côté porte-monnaie.

[3] Attribués conjointement à Lias Kemache, Tiziana Zumbo-Vital et William Delannoy. Ce dernier glissant au dernier Conseil qu’il n’était pas hostile sur le principe (sous conditions) de la construction de l’hôpital regroupant Bichat Beaujon aux Docks. Donc un hôpital à côté du fameux …incinérateur !

[4] L’élue aux Finances (W. Zédouti) a raboté toutes les subventions pour ne pas augmenter les impôts et fustigé l’augmentation prévue par J. Rouillon de la taxe foncière. Elle s’apprête aujourd’hui à défendre l’augmentation des impôts en 2015 (et donc la taxe foncière pour tous les propriétaires (elle indique d’ailleurs, au détour d’une phrase et en substance que son taux est aujourd’hui assez bas)  !!!

[5] On attendrait, à l’échelle de la ville, une rentrée fiscale de 200 000€ annuels de cette fin d’exonération mais, par exemple, le Maire vient de décider sans débat de préempter un terrain en limite des Puces pour un montant de 1 million d’euros (!) sur le budget communal (alors qu’il a été estimé 500 000€ par les services fiscaux) pour empêcher l’installation d’un atelier de fabrication en boulangerie du groupe Holder (Boulangeries Paul) pour un autre projet à ce jour absolument non défini.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

40 réflexions sur « Bienvenu à Saint-Ouen ! »

  1. BRINGO

    pourquoi vous dites que si notre Maire se présente aux Cantonales il perdra

    et pourquoi une porte ouverte au FN ? surtout à St Ouen et tout le 93

    je ne vois pas l intéret à notre Maire de se présenté aux Cantonales

    dites moi tout à ce sujet si vous voulez merci
    bonne soirée

  2. Notre Maire à bien raison de faire barrage à l installation en boulangerie de fabrication du groupe Holder ” boulangerie Paul ”
    vous imaginez tout le va et vient de leurs camionnettes de livraison
    la nuisance pour les puciers et leurs Habitants les embouteillages pour les visiteurs déja qu on n a pas de place pour se garer c est déja une vrai GALERE

    j ai appris une trés bonne nouvelle ce matin au marché que la maison des Associations n en sera pas une mais un lieu pour des personnes d un age avancée d un coté et de l autre pour les jeunes trés trés bonne idée je ne sais qui a eu ces idées mais BRAVO et j ai sue d autres bonnes nouvelles mais j attends d en être sure avant de vous le dire

    bonne semaine à toutes et à tous

  3. J’ai écouté les 22 premières minutes du Conseil Municipal, j’ai abandonné, c’est soporifique. Sur ce blog, les membres de la nouvelle majorité, qui daignaient y écrire, protestaient, à juste titre d’après moi, lorsque JR avait fait passer la fréquence de ces conseils de 15 jours à 1 mois. Là on est passé à 3 mois + 6 jours dans un silence total. D’accord, il y avait les vacances mais quand même? Ensuite échange à fleuret moucheté sur les vœux proposés jeudi mais rédigés que vendredi par l’opposition. Donc d’un côté 3 mois, ne serait pas assez long pour rédiger 3 vœux? Et de l’autre, il faudrait plus de temps aux services techniques pour pouvoir traiter les sujets. Si j’ai bien compris, un des vœux était sur Gaza ou la Palestine. En quoi ça concerne les services techniques? Il n’y a aucune spontanéité dans ces débats. On dirait que même espacé de 3 mois, le Conseil ne sert à rien! Enfin la majorité, avant l’élection, se présentait comme une liste citoyenne regroupant diverses sensibilités. Comment s’expriment-elles ces diverses sensibilités? Le doigt sur la couture du pantalon quand le Maire UDI parle?
    Pour la question posée par Mr Robert, je pense que l’ensemble des citoyens aimeraient pouvoir vérifier le montant des aides financières et des cars fournis aux assocs par l’ancienne et par la nouvelle municipalité. Il serait plus simple de le rendre public sur le site de la Mairie ou le JDSOs/Seine que chaque citoyen aille se le faire photocopier dans le bureau de Lias! Vu le temps entre 2 conseils, j’aurais peut-être le courage d’écouter la suite du Conseil du 29 septembre!

  4. A EPS

    Tu commets la même erreur que j’ai relevée dans le journal de la ville.

    Les magasins Paul sont des terminaux de cuisson. Sur leurs enseignes n’est pas inscrit le mot boulangerie.

    Dans une boulangerie, le pain est fait sur place.

    ————————————————————-

    “… une loi du 25 mai 1998, votée à l’unanimité par les parlementaires qui à la demande de la profession, réglemente l’emploi de cette appellation.

    L’article L 121-80 précise :

    « Ne peuvent utiliser l’appellation de « boulanger » et l’enseigne commerciale de « boulangerie » ou une dénomination susceptible de porter à confusion, sur le lieu de vente du pain au consommateur final ou dans des publicités à l’exclusion des documents commerciaux à usage strictement professionnel, les professionnels qui n’assurent pas eux-mêmes, à partir de matières choisies, le pétrissage de la pâte, sa fermentation et sa mise en forme ainsi que la cuisson du pain sur le lieu de vente au consommateur final ; les produits ne peuvent à aucun stade de la production ou de la vente être surgelés ou congelés. »

    http://www.boulangerie.org/appelations/boulangerie

    • Jym

      C’est exact, un abus de langage courant mais, une fois encore, la preuve que nous sommes des complices ou des intoxiqués du “système”.
      Nous nous efforcerons donc d’employer à l’avenir : “Paul, le terminal de cuisson de l’avenue Gabriel Péri”.

      De grâce ne portez pas plainte !

  5. A propos du terrain préempté dans les puces, des élu(e)s rencontré(e)s au marché ce matin m’ont dit, qu’il l’avait été au prix de vente conclu entre la société Derichebourg (qui a fait fortune dans le ramassage des poubelles) à la société Holder dont Paul est une filiale.

    Ceci afin de ne pas avoir à faire face à un recours devant le tribunal, si l’achat s’effectuait au prix évalué par les domaines.

    Holder prévoyait d’y construire un laboratoire pour alimenter ses magasins. Cela aurait généré plus de circulation dans le secteur des Puces. Le terrain va être affecter au désencombrement des Puces.

    Et d’ajouter, que Holder a dit au maire actuel qu’un accord avait été conclu avec JR pour l’acquisition de ce terrain et pour transformer le CASO en musée du pain.

    Derichbourg
    http://www.derichebourg.com/pages_fr/groupe/accueil_g.php

    Holder
    http://www.groupeholder.com/vf/presentation.php

    • JYM

      Merci , nous avons tous entendu le Maire au Conseil municipal.
      Reste à vérifier l’argumentaire.

      Et surtout, savoir s’il était judicieux de mettre 500 000 € pour annuler ce projet et quel peut être à cet endroit un projet de “désencombrement” des Puces.

      Quant à un accord avec Holder pour transformer le Centre administratif actuel en musée du pain, là c’est un vrai scoop. La machoire nous en tombe. On attend avec impatience les explications de Rouillon sur cet accord conclu.
      Evidemment si sauf c’était un “accord” oral invérifiable, il y doit bien y avoir des traces écrites ce de cette hypothèse ou cet engagement pour ce projet majeur au pied du métro.

      A suivre donc avec attention.

      pm : Nous prendrons comme du bon pain toutes les informations un peu précises et vérifiables sur ce sujet.

  6. @JYM post6
    Un accord conclu entre JR et Holder pour transformer le CASO en musée du pain ??
    Si cela devait être confirmé, cela serait vraiment digne d’un nouvel épisode de “Au bon beurre” où Paul et ses amis auraient été prêts à faire du blé durant les périodes de rationnement.

  7. S’ils veulent désencombrer le Quartier des Puces, ils n’ont qu’à appliquer une mesure prise et prévue par la municipalité à l’époque de Fernand Lefort, ouvrir la rue Pierre Curie( ça réduirait peut-être le nombre de pisseurs de l’extrémité ouest) et de faire verbaliser les puciers qui stoppent leur voiture en pleine chaussée pour aller serrer des paluches à leurs collègues du marché Jules Vallès par exemple et encore stopper la diminution des largeurs des chaussées(pour la rue des Rosiers, je sais qu’on le doit au Conseil général). Le pire c’est qu’avec les poteaunots arrachés, aujourdh’hui, les trottoirs ne peuvent plus être utilisés dans leur continuité car des voitures utilisent ces trouées pour s’y garer!
    Pour JYM, peu m’importe où est fait le pain de Paul car(comme celui du Monoprix ou de Lidl pour le mardi et le vendredi) si j’en achète dimanche, mardi ou vendredi, je peux l’utiliser le lendemain matin pour mon petit déj comme dans le temps. Ce qui est impossible avec le pain de ces pseudos boulangeries qui le feraient sur place.

  8. L’avenir semble suspendu au prochain conseil municipal extraordinaire sur les finances et l’audit diligenté par WD.

    Alors que le PCF vient de tenir sa conférence de section, le PS tient une réunion publique mercredi 8 octobre à 19h30 soir au Saint-Georges avec excusez du peu le Député, le Pdt du Conseil général, Yannick Trigance, conseiller régional PS d’Epinay sur ” quelle politique Educative pour notre territoire?”.

    En gros du beau monde pour la poursuite d’une mauvaise politique contraire aux engagements de F. Hollande…

    Les Verts ont disparu, notre sémillant MK doit s’interroger sur les propos de Cécile Duflot qui affirme l’absence de candidat Verts en cas de risque FN aux prochaines élections .

    Pour les sous, la chose est grave, la révélation d’un musée du Pain, si elle se confirmait, pourrait justifier l’appellation à venir pour qualifier le régne de JR “Au bon beurre”.

    Pour cette assemblée publique, elle serait absente pour cause de voyage à l’étranger.

    A moins d’appeler un ex 1er maire-adjoint, la tâche va être dure pour l’opposition, qui devra naviguer entre nouvelles révélations, grossissement et exagération et vérité dures à entendre. Les Audoniens seront toute ouïe.

    Personnellement, je suis très circonspect de voir comment l’ancienne équipe, qui a toujours fait du silence sa règle de fabrique sur la gestion financière et les projets, pourra s’expliquer face aux assauts de la nouvelle majorité, et dire aux Audoniens que sa gestion était irréprochable, claire et citoyenne, porteuse d’avenir à l’image de l’extension-finition de Blanqui, la rénovation de Bauer, la réduction de la précarisation des agents communaux, le bon entretien des HLM…

    Budget donc, car la vidéosurveillance est dans l’air, et ce n’est pas les propos de la Commissaire de police de saint-ouen qui écarteront cette fausse nécessité.

    En effet, depuis Sarkozy, l’îlotage a été supprimé. Alors lire dans le Parisien de la bouche de notre responsable de la sécurité que “tout n’a pas été essayé” pourrait nous laisser croire, que celle-ci et ses supérieurs pourraient redécouvrir la présence policière de terrain et non pas d’intervention comme l’est la BST, qui fort efficace, est à l’image des Canadairs au regard d’un nécessaire débrouillage régulier… pour éteindre les feux.

    En tous, si il y a caméras, espérons qu’on nous demande notre avis, car y en a marre des technos et des commerciaux à 2 balles. Et commençons donc par vidéo-protéger l’ensemble de nos équipements.

    Et puis, WD va pouvoir expliquer combien il a économisé depuis son élection et ce qu’il compte faire de l’argent non dépensé durant ses premiers mois de mandat.

    Sans parler des contraintes financières imposées par Hollande et Leroux à notre collectivité et à l’interco au seul avantage du Cac 40 et du Medef.

  9. @ Marie France

    Si William Delannoy se présente aux cantonales ce sera le 3eme tour des élections municipales et cette fois il n’y aura pas de “petit coups de pouce” pour le faire élire de la part des socialistes. De plus le FN sera présent et se maintiendra quoi qu’il arrive..et fera gagner le PS ou le PC. Si notre Maire perd ….il sera fragilisé…et honnêtement nous n’avons pas besoin de ce luxe. Qu’il se consacre exclusivement au redressement de cette ville et ne perd pas son temps au conseil général….le redressement de Saint Ouen prend beaucoup de temps et d’énergie qu’il ne faut pas disperser à de vaines querelles.

  10. Madame Marie-France , pouvez -vous me dire , vous la groupie de WD , ce que la nouvelle majorité de droite ( UDI ) veut dire quand elle parle de rééquilibrer la population par ………. le haut ?
    Les habitants actuels et anciens de Saint – Ouen ( pas sur Seine ) sont – ils des “gens” d’en bas comme les sans-dents ou les illettrés ?
    Enfin des “gens” sans importance dont WD veut se débarrasser ! Ce nouveau chef de la ville se souvient-il où il est né ? Dans quel quartier vivait sa maman ? Son Papa ? Moi je sais car j’étais à l’école avec sa génitrice et je peux , quand il veut , lui rafraichir la mémoire ……….
    Signé : UN MEC D’EN BAS ( surtout pas d’en haut ) et qui en est très fier , qui sait d’où il vient et qui ne l’oubiera JAMAIS !

  11. Bernard D 13

    ça me saoule de me faire traitée de groupie
    quel horrible mot qui n est pas du tout pour ma PERSONNE
    je le respecte point final et c est quoi toutes ses C………..IES sur la population d en haut ca veut dire quoi ?
    vous êtes lourd dans vos écrits du n importe quoi
    des gens dans bas , des sans dents que notre Maire veut se débarassé ? c est quoi ce délire

    c est un enfant de Saint Ouen qui aime sa VILLE et qui sait trés bien ou il est né qu il n oublie pas et qui en ai TRES FIER pas besoin de vous pour lui rafraichir la mémoire

  12. A vous lire, plus que jamais, cette nouvelle municipalité semble accentuer l’orientation prise lors des deux dernières mandatures de réduire St-Ouen au seul confort des Puces! On ne parle plus que de ça. Même Marie-France qui semblait se soucier des désirs des audoniens semble s’être retranchée dans ce lieu et s’être recentrée au “Petit landais”.
    Quand Taquet parle de “qui a fait du silence sa règle de conduite”, j’ai bien peur que cette pratique se soit perpétuée quand je lis ce blog!

  13. Les puces sont maintenant en zone urbaine et présentent un danger certain pour la population du secteur. Elles doivent quitter Saint-Ouen et s’installer ailleurs. On n’ose penser ce qu’il adviendrait si un incendie venait à se déclarer. Une éventualité à ne pas écarter en raison de la vétusté des lieux.

    • @ RM

      SVP, arrêtez vos petites provocations cousues de fil blanc. Vous êtes un vrai gamin, c’est pas croyable.
      Les Puces sont maintenant une zone urbaine ! Vous vous réveillez ou quoi ?
      On les installe où ? Sur la lune ou au cimetière communal ?
      Vous êtes visiblment plutôt le pyromane que le pompier !

  14. Michel Fainzang : 16

    je me soucies toujours des désirs des Audonniennes et Audonniens

    je suis toujours à leur écoute ne vous inquiétez pas on viens toujours vers moi comme au bon vieux temps et quand je peux dans mes possibilités je leur tend la main comme toujours et je trouve toujours une solution mais parfois cela demande du temps

    et je ne me suis pas RETRANCHEE au Petit Landais

    bonne journée

  15. EPS, post 18, on ne doit pas voir les mêmes Puces. “La cour des miracles”, qui avait occasionné sous Haussmann son transfert dans la ruralité du St-Ouen de l’époque, s’est aujourd’hui bien amplifiée autour de la Pte Montmartre. Il est urgent par sécurité et hygiène comme le dit Laborie de les déplacer en zone péri-urbaine. Qu’essaies-tu de prouver? Que les “urbanistes” d’aujourd’hui, malgré leurs titres ronflants, seraient bien plus incompétents que sous le 2nd Empire?

  16. Madame ( Marie-France ), vous ne répondez pas à ma question sur les propos de WD lors du dernier Conseil municipal concernant le rééquilibrage de la population de Saint-Ouen ….. par le haut ! Quel sens donnez vous à ses paroles ? Faut-il exiler les classes populaires loin de notre ville ? Expliquez moi , vous qui êtes une admiratrice de WD et qui buvez ses paroles .

  17. Bernard D :23

    Monsieur “Bernard ”

    au dernier Conseil Municipal j étais au Portugal
    mais je peux vous répondre ce que je pense de votre question
    IL NE FAUT SURTOUT PAS EXILE LES CLASSES POPULAIRES

    ce ne serait plus la ville que j aime une ville de toutes ses couleurs de toutes ses saveurs , ses odeurs

    je ne suis pas une ADMIRATRICE de notre Maire
    je le RESPECTES COMPRIS
    VOUS ETES LOURD

    je ne bois que du CHAMPAGNE , DU VIN BLANC ET DU CAFE

  18. Bernard D

    vous êtes sur de ce que vous écrivez sur le rééquilibrage de la Population de notre Ville ?

    il y a de la place pour tout le Monde qu on soit d en BAS ou d en HAUT

    vous appelez les gens d en HAUT ça veut dire quoi ?

    dites moi à méditer

    bonne soirée
    je n ai rien entendue sur ce sujet

    • Notre first adjoint (de gauche( semble un vrai sportif au régime très strict. Il refuserait que quelqu’un boive de l’alcool à sa table.
      Les gens raconte vraiment n’importe quoi surtout les poivrons.

  19. Madame ( Marie-France)
    Ecoutez et regardez la vidéo du Conseil municipal , la majorité actuelle parle de rééquilibrer la population par le HAUT !!!!!
    C’est à vous de m’expliquer ce que veulent dire ceux que vous avez élu ? Quand à moi , je ne connais que des citoyens , alors , une nouvelle fois expliquez moi , SVP , ce que veut dire WD avec la population d’en haut et d’en bas et sur le rééquilibrage ? Merci de m’éclairer sur les propos de la droite à Saint-Ouen . En espérant que cela ne soit pas ce que je crois comprendre .

    • Récapitulons les mutations à la tête de l’administration communale. Nettoyage organisé par le nouveau Maire et départs volontaires confondus.

      l’ex DG a été exflitré à Montreuil (fdg),
      un(e) DGA à Champigny (fdg),
      un(e) autre à Fontenay sous bois (fdg)
      une(e) à Plaine Commune et détachée dans une autre structure

      et trois départ à la retraite sans prolongation.

      Résultat : que du neuf ou presque
      un DG venant d’Epinay (après avoir été à Issy les Moulineaux)
      un(e) DGA venant du Conseil Général des Hauts de seine
      une(e) DGA ex du cabinet d’un préfet de l’époque Sarkozienne
      un(e) DGA cadre depuis 20 mois à la St-Ouen et brillamment promu

      Rajoutons
      le départ de l’ex Dircab et d’une Directrice à Montreuil (fdg) qui pourraient être rejoints par un actuel Conseiller municipal d’opposition

  20. Nous prépare-t-on du nouveau rue de la pisse? Des ouvriers d’une entreprise dite de l’Alliance s’activaient pour faire disparaître les anciennes toilettes dont WD(alors dans l’opposition) revendiquait sur ce blog la paternité. Questionnés sur le futur du lieu, les terrassiers me dirent qu’ils l’ignoraient. J’ai l’impession que ce goût du secret si prononcé à St-Ouen n’est pas prêt de disparaître!

  21. à Venceremos

    Vous pourriez utiliser des majuscules déclinées mais visiblement, ni vos audaces profondes, ni votre courage citoyen ne vous y autorisent.

    Pour moi, WD, c’est William Delannoy…

    Quant aux fonctions de la FPT , heureusement qu’elles s’inscrivent dans le mouvement des droits de la Fonction publique.

    Quand les bras cassés partent je me réjouis, et je regarde qui arrive, tranquillement et surement.

    Nous avons à préparer un vrai budget communal 2015. C’est dire que les muets et les apôtres vont avoir fort à faire face aux vrais citoyens.

    Pour ma part, mes demandes sont claires, et cohérentes.

  22. à Banlieublues

    Concernant LK, beaucoup de choses se disent.

    Quant à votre dernier post, je plains les pas de couilles citoyens pour accepter une chose pareille si elle s’était passée.

    D’autre part, ne serieez vous pas futur assesseur de Marine pour ne penser qu’avec votre plus petit égo .

    Pensez à la qualité du service public, des usagers, des agents d’intérêt général, cela vous fera du bien…

  23. bonjour,
    sur les boulangeries-patisseries : le pain doit etre fait sur place pour mériter l’appellation “boulangerie” mais pas les patisseries. moralité, de plus en plus de boulangeries refilent des patisseries surgelées juste passées au four…

  24. Bernard D : 31

    je vous propose de venir au Conseil Municipale le lundi 13 Octobre à 20 h à l’ hôtel de Ville

    vous pourrez posé directement cette question à notre Maire ou une personne de son Equipe
    qui seront mieux que moi vous répondre

    bonne soirée

  25. Remarquée dans le bulletin municipal d’octobre 2014, la non présence sinon la disparition de Wahiba Zedouti, 2ème adjointe à la page 18, permanence des Elus.

    • @ Taquet

      C’est sans doute qu’elle n’a pas le temps compte tenu de ses responsabilités professionnelles. D’ailleurs les Adjoints ont-ils désormais la délégation de signature qui est inséparable de la fonction ?

      Au fait, p16 a la grande réunion sur le contrat local de santé 3 élus à la tribune sur la photo: le Maire, son adjointe (à la Santé) et la conseillère municipale (à la Santé également) mais cette dernière n’est pas citée dans l’article. Un oubli ?
      En tout se serait bien qu’on nous explique qui fait quoi dans ce secteur entre Mme Venturini et Mme Thyrion. En cas d’urgence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *