Sur le chemin de l’école…

IMG_6163IMG_6164

L’inauguration de la belle école rue Albert Dhalenne en présence du dessinateur Pierre Elie Ferrier (PEF) dont le nom a été retenu pour l’équipement a été un moment important.

Une architecture soignée, des salles de classes lumineuses, des cours de récréation spacieuses (en étages), un bâtiment écologique (toitures végétalisées, panneaux solaires)…. Une école que certains ont néanmoins trouvé un peu « minérale » avec une simple bande plantée au RDC engoncée entre les bâtiments. On aurait visiblement préféré une école avec quelques arbres et, comme les bureaux à proximité, une vue sur le grand parc.

Pour l’heure, nous ne referons pas l’histoire de cette opération. On pourra néanmoins améliorer un peu l’ordinaire en dégageant le large trottoir d’accès rue Albert Dhalenne sur lequel les véhicules en stationnement empiètent plus ou moins l’espace piéton.

IMG_6101

Une action d’autant plus nécessaire que très rapidement avec l’arrivée de la ligne 14 et des lignes de bus à cet endroit (et les travaux préalables d’ici là) il faudra réorganiser voire supprimer le stationnement actuel.

Comme nous n’avons aucune idée, et dans l’esprit du souffle démocratique sur la ville impulsé par les socialistes et leurs alliés, qui sont comme chacun sait des adeptes de longue date de la démocratie participative, nous vous soumettons un questionnaire :

1 Mettre un panneau d’interdiction de dépasser clignotant jour et nuit ,

2 Installer des potelets anti-stationnement le long de la bordure de trottoir,

3 Organiser une réunion de concertation avec les Parents d’élèves,

4 Organiser une réunion de concertation avec les riverains empruntant ce trottoir,

5 Organiser une réunion avec les transporteurs par Plaine Commune,

6 Mettre en place une brigade spéciale de verbalisation de la police municipale,

7 Réaliser un élargissement du passage en réduisant un peu  le petit “square”,

8 Appeler l’agent K. pour dissoudre systématiquement les véhicules,

9 Remplacer le stationnement en “épi” par un stationnement longitudinal,

Merci de classer par ordre prioritaire 3 réponses pertinentes selon vous. Les réponses seront collectées jusqu’au 1er décembre sur ce blog ou devant l’église du Rosaire chaque dimanche matin à la sortie de la messe. Une réunion de restitution sera organisée le 4 décembre 2013 avec un compte rendu sur soignetagauche.fr.

La ou les solutions retenues suite à la concertation seront soumises à une commission municipale, puis au Bureau municipal (pour le cadrage budgétaire) et enfin au dernier Conseil municipal de la mandature.

Merci pour votre participation

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

9 réflexions sur « Sur le chemin de l’école… »

  1. @Id-stg
    Je vais apporter mon soutien à votre entreprise de mise en perspective du microcosme politique local par le Web 2.0

    Questionnaire à choix multiple
    8.6.7
    Appeler l’agent K. pour dissoudre la brigade du petit « square »
    1.2.6
    Mettre un panneau d’interdiction des potelets de la police municipale
    5.6.3
    Organiser une réunion spéciale de verbalisation des Parents d’élèves .

    Je ne suis pas sur de bien avoir compris ce questionnaire.
    Vous n’avez même pas esquissé le schéma d’un mode d’emploi.

    Je vous invite à être plus performant.

    Optimisez votre ratio de retour de votre QCM et passez directement à la version avec jeu de grattage et cadeau bonus à venir retirer sur le parvis.

    Étendez votre panel par des accroches simples et rationnelles de type Vu à la télé / Elu meilleur produit de l’année* / Certifié conforme / Fabriqué en France /…

    Évitez les publicités comparatives, c’est vulgaire et contre productif, ne parlez pas de vos concurrents, c’est mieux.

    Soyez pragmatique, allez à l’essentiel (lire fatigue, évitez les mots compliqués) proposez des images, des dessins, des coloriages et des jeux pas trop difficile (niveau école ZEP ou PEF, voir le journal de la ville)

    Ciblez les niches, annoncez votre différence 0 % de MG / Bio compatible/ Approuvé par la fédération helvétique de curling / reconnu par le Vénérable lama comme la voie de l’Éveil.

    Associez vos partenaires institutionnels et commerciaux en affichant leur logo (Ils vous ont envoyé un courrier, vous leur avez acheté ou loué un truc, ce sont donc maintenant vos sponsors image à leur dépens)

    Associez votre approche à un style musical, soyez inspiré, Saint Ouen est une ville ancrée dans l’histoire…

    Funk It Down, Bro !
    http://www.youtube.com/watch?v=t1gwCBIRJ4U

    *selon enquête auprès d’un échantillon représentatif répondant aux questions fermées à choix unique.

  2. Pour avoir rencontré de nombreux problèmes de sécurité aux abords des écoles V.hugo, ces dernières années, les parents d’élèves se sont mobilisés et ont obtenu de la mairie des travaux et aménagements pour lutter contre les stationnements sauvages, notamment sur les passages piétons, pour faciliter la circulation et réduire les excès de vitesse près des écoles (dos d’âne, aménagement d’un rond point, police municipale qui verbalise le matin)

    Je pense donc qu’une réunion avec les parents d’élèves et riverains est importante, il faudrait aussi élargir le trottoir et mettre des potelets et puis avoir une brigade…tout quoi!!!!
    Un important choix de réponses comme avec le questionnaire des socs : pour un problème donné toutes les solutions semblent importantes!!!

  3. Si les socs et les verts avaient lu les courriers ‘ depuis de nombreuses années)et écouté les parents d’élèves, lors de la dernière réunion in situ relatives aux problèmes de sécurité aux abords de l’école Vallès ( il a trois ans.!..) les problèmes seraient résolus. Il faudrait pour cela que notamment l’élu au commerce ( rappelez moi son nom) se soit déplacé auprès des divers commerçants des puces ( brocs restau cafés transporteurs) pour leur intimer l’ordre de respecter la législation municipale , avant d’envoyer la police municipale faire son travail.
    Mais ça c’est une autre histoire…

  4. @ paco Daussat
    Les problèmes de sécurité aux abords des écoles me rappelle une histoire.
    Il y a quelques années, lors d’un hivers rigoureux, les rues s’étaient retrouvées dangereusement verglacées.
    Les services de la voirie, mal informés a priori, avaient détaché un peu tard, des équipes de salage.
    Ainsi, à 8h10, un camion et trois employés de Mairie, s’étaient présenté devant l’école.
    La manœuvre était relativement coordonné mais très lente, d’autant qu’un seul employé déchargeait les sacs de sel, les autres vacant à vapoter.
    Le rythme s’accéléra d’autant qu’ils étaient maintenant deux à travailler.
    De gros tas de sel était plus ou moins éparpillé à la pelle devant l’entrée de l’école.
    L’équipe remballait déjà son matériel.
    Pour comprendre la suite, il faut savoir que l’accès à cette école se fait encore en partie par un escalier.
    J’intervins et demandais alors à l’employé que j’estimais être le plus ancien quand est-ce qu’ils comptaient saler l’escalier.
    Je lui expliquait que ne pas saler l’escalier présentait un réel danger pour les enfants et leurs parents, des mamans enceintes notamment.
    Il me répondit, rejoint par ces deux collègues, qu’ils n’avaient pas d’instruction à ce sujet et que ce n’était pas prévu, ils avaient un planning à respecter, c’était pas leur secteur…
    Fin de la discussion, c’était comme ça, je n’avais qu’a joindre la Mairie pour plus d’information.
    Je restais calme et posé, puis je poussais une gueulante à décorner les bœufs.
    “Vous êtes complètement con, vous êtes abruti, c’est pas possible ?!?”
    ” Vous voulez que je le fasse moi même ou quoi, parce qu’une pelle, je sais m’en servir ?!?
    Devant le ton péremptoire, ils s’exécutèrent et salèrent l’escalier, en deux coups les gros.
    Nous nous quittâmes bon amis en nous serrant la main entre travailleurs honnêtes.

    Il suffit de mettre son grain de sel parfois…

  5. @ francois taquet post 8
    Le mercredi 19 novembre 2014: une date à retenir.
    Les rythmes scolaires bousculent tout décidément et avec le changement d’heure, on ne s’y retrouve plus.
    Enfin, chacun voit midi à sa porte.

    A tous ceux pour qui le 15 novembre est un 1er janvier, bonne et heureuse année.*

    * “Le mot du silencieux, Affaire de perspective” Albert Brie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *