« L’avenir de Saint-Ouen c’est déjà demain »[1]…

IMG_5344

On se pressait avant hier soir chez Cardin, ou le clan du Maire avait mis les petits plats dans les grands pour impressionner la galerie. Prétexte de la soirée : l’annonce par Jacqueline Rouillon de sa candidature à sa propre succession. Sa campagne étant engagée de fait depuis des mois, avec l’argent des contribuables, c’était donc une vraie fausse surprise mais néanmoins très instructif.

Environ quatre cent cinquante personnes[2] ont donc assisté a ce one woman show avec sur scène au côté de l’oratrice une vingtaine de figurants[3] muets sagement alignés en rang d’oignons attestant, mieux vaut tard que jamais, qu’elle joue désormais collectif.

Avec la modestie qui la caractérise, elle nous a expliqué que depuis son arrivée à la magistrature suprême il y a 15 ans, elle a sauvé Saint-Ouen du « déclin » [4]. Championne de la « mixité sociale »,  de la « ville pour tous », de l’embellissement de la ville, de « l’art dans la ville », du « dialogue entre les religions », « du droit de vote des étrangers »[5], elle nous a dit sa fierté d’avoir au final « relevé le défi d’une belle ville populaire » .

Jacqueline Rouillon a aussi rappelé qu’aucune ville en France n’ a été aussi loin dans la lutte contre la spéculation, en remerciant encore Cécile Duflot de l’avoir adoubée[6].

Evidemment tout n’est pas rose avec ce « gouvernement dont les choix ne sont pas bons » : «  l’emploi reste un grave problème » à cause de cette politique d’austérité », «  l’Ecole c’est catastrophique » mais on lutte avec les Parents d’élèves… et on fera « un Conseil municipal extraordinaire »[7] sur le sujet.

Quant à la sécurité ça ne peut plus durer les CRS ce n’est pas la solution (on s’en doutait un peu). Il faut continuer avec « l’engagement citoyen », « réinvestir l’espace public » , « occuper les halls… »

En résumé, grâce à moi à Saint-Ouen on fait tout bien et ce qui va mal c’est la faute aux autres.

Parmi les perles et autres formules creuses on pourra citer pêle mêle : « Vous êtes, nous sommes, des gens bien » ; « je suis surtout candidate pour l’avenir »,   « maintenant c’est avec envie qu’on nous regarde du haut de la butte Montmartre », « je veux redonner ses lettres de noblesse à la politique par la transparence et la participation »… Qui dit mieux ?

Pour les projets (de l’avenir de demain ) : la  « réhabilitation de la patinoire », un  « centre ville redessiné » sur fond d’arrivée de la ligne 14, la « rénovation autour du stade Bauer » [8] .

Prochain RDV municipal annoncé par la candidate : un grand banquet le 9 juin prochain pour  l’inauguration de la 1ère tranche du parc des Docks.

Cette belle perspective est évidemment assombrie par les appétits de « William Delannoy, le représentant de la Droite populiste» qui derrière son « côté sympathique » veut « augmenter les impôts  et réduire le personnel communal »  Avec lui c’est, nous dit-elle,  « moins d’école », « moins de santé »…

En un mot comme en cent « il faut se rassembler Communistes, socialistes, Verts, associatifs »… pour écarter ce danger mortel pour notre ville et donc soutenir notre Maire courage.

Fin du discours fleuve d’une ½ heure avec un hommage à son association électorale « Actifs et solidaires », applaudissements, petite musique et coup à boire en se congratulant.

Au final, Jacqueline Rouillon a le mérite d’être constante : beaucoup parler sur les estrades, changer le moins possible, éviter les sujets qui fâchent, surfer sur les opportunités, garder sa part d’ombre, tenir la barre jusqu’au bout et sans partage.

Prochaine étape attendue : l’entrée en campagne des socialistes.

 

 

PS : nous avons sans doute, par malveillance, écornés ou déformés certains propos. De grâce, qu’on nous transmette l’intégrale du discours nous le publierons in extenso.

 

 



[1] Citation forte de Jacqueline Rouillon ce 24 avril 2012 à méditer par chacun.

[2] 600 (!) selon les organisateurs et avec certitude plusieurs dizaines  d’« obligés » identifiés comme non électeurs (prestataire, promoteurs, fonctionnaires, amis…) et de simples observateurs d’autres bords.

[3] dont au premier rang Paul Planque (que certains avaient cru un peu vite sur la touche) et Hayat Dhalfa (l’indispensable égérie du Parti de Gauche) le secrétaire de la section du PCF (et administrateur de l’OVL) mais aussi, dans un beau mélange des genres, le Directeur de l’espace 1789 et un Directeur Général Adjoint de la Ville.

[4] avec un hommage de pure forme (électorale), à l’ancien Maire et son 1er Adjoint (qu’elle a d’ailleurs évincé du Conseil en 2008).

[5] avec en référence – il faut oser – la votation citoyenne pour l’adhésion à Plaine Commune.

[6] comprendre : elle m’a donné la Légion d’honneur c’est dire…

[7] avec espérons le des résultats plus probants que celui sur la sécurité

[8] on a pas très bien compris si c’était avec ou sans le Red Star, car pas un mot sur le grand stade de

20 000 places dans les Docks.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

84 réflexions sur « « L’avenir de Saint-Ouen c’est déjà demain »[1]… »

  1. Effectivement, la phrase du maire “l’avenir de Saint-Ouen c’est déjà demain” est à méditer par chacun :

    Dans “l’écume des jours”, film de Michel Gondry, quand tout se dégrade on aperçoit Saint-Ouen. On voit aussi l’intérieur de la patinoire mais surtout pas l’extérieur.

    Si c’est comme ça que les cinéastres voient Saint-Ouen, il est temps de changer de maire.

  2. Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je vous informe que j’annoncerai ma candidature aux municipales le 14 juillet prochain à l’opéra Garnier de Paris. Après quoi un buffet sera à votre disposition avec petits fours, Whisky et Champagne à gogo ! La cérémonie, si l’on peut dire, sera suivie de “La mort du Cygne” l’opéra de Piotr Tchaïkovski, dansé par le corps de ballet du Bolchoï de Moscou, que je fais venir pour l’occasion. Monsieur l’Ambassadeur de Russie, qui m’a invité en février dernier à l’Ambassade à l’occasion de la victoire de Stalingrad, sera présent. Tenue de soirée de rigueur.

  3. C’était pas plutôt le lancement du carnaval?
    Entendre que William est populiste de la bouche de J.R devait être surnaturel, voire amazing,non?

  4. Populisme, c’est quoi exactement ? Adolf Hitler était-il populiste ? Affirmatif, disent certains .. pas sûr. Hitler était avant tout convaincu de la supériorité des classes dirigeantes, même si elles présentaient de signes de décadence. Conséquent avec lui-même, il déclarait à ses intimes : “Le moment est arrivé de nous décider de défendre les forts contre les inférieurs.” Son racisme réapparaît en l’occurence. Et il n’y a rien de populiste là-dedans. Il est absurde et dangereux, disait-il, d’accorder l’égalité à tous les hommes. Nobles et grands bourgeois ont un sang plus pur que celui de la plèbe, vicié par les mélanges. Dans son discours de Düsseldorf aux industriels, le 27 janvier 1932, il estime qu’une infime minorité doit commander. Il revient souvent sur cette idée : “Toutes les valeurs qui sont les nôtres, nous les devons à la lutte d’une élite.” et il ajoutait : “La démocratie surmerge les grands esprits sous le flot des médiocres et des incapables. La démocratie est donc le règne des sots et des incompétents pour le malheur de tous.” Il n’y donc chez lui aucun signe populiste. Il est raciste et quelque part darwinien … William Delannoy est avant tout audonien … mais on ne sait pas quelles valeurs il défend. On n’a pas vu son programme. Parler constamment de démocratie ne signifie pas que l’on est démocrate, ni que la défense des acquis sociaux est une priorité. Et c’est valable pour tous les autres candidats. Les discours et les promesses ne suffisent plus .. il faut être concret. Il faut dire avec précisions ce que l’on compte faire des réalisations sociales que compte la ville et si on entend, non seulement les conserver, mais les développer pour le plus grand bien de ses habitants, sans pour autant augmenter la taxe d’habitation. Il faut dire aussi ce que l’on entend faire pour améliorer la qualité de la vie à Saint-Ouen. Les prétendants au fauteuil de maire ne peuvent se permettre de rester dans le flou ..

  5. Le problème des communistes c’est qu’ils pensent toujours que la terre est plate et que la gauche flatte les humiliations comme la droite parfois flatte les peurs, et notre maire sait parfaitement en jouer.
    Bref Jaqueline Rouillon/Mélenchon c’est le degré zéro de la politique et les audoniens trinquent.

  6. A Francis Vary

    T’es aussi caricaturiste que René quand il écrit que WD va vendre les colos et fermer les centres de santé.

    Si les audoniens trinquent, et bien d’autres sur la planète, comme tu dis, ils le doivent pour une très grande part aux politiques menées par la Banque Centrale Européenne (BCE), le Fonds Monétaire International (FMI), la Banque Mondiale (BM), aux accords de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), à l’Accord Général sur le Commerce des Services (AGCS =privatisation des services publiques), au Traité Constitutionnel Européen (TCE) signés par les gouvernements successifs UMP et PS, et pour une part bien plus faible à la politique menée par JR.

    Quant à la part de Mélenchon, peux-tu aligner quelques arguments ?

  7. Ma foi tous les audoniens que je vois ont tous bonne mine et n’ont pas l’air de souffrir beaucoup. Tous les gens qui m’accostent dans la rue, et dieu sait s’il y en a, me disent qu’ils sont satisfaits de la façon dont la ville est gérée. Ils me disent souvent “On sait ce que l’on a, mais on ne sait pas ce que l’on aurait avec d’autres. Alors, on garde ce que l’on a “. Et puis, en deux mois, j’ai fait quarante adhésions au parti communiste et, fait curieux qui mérite d’être souligné, j’ai fait une adhésion pendant un enterrement au cimetière de la ville de Saint-Ouen. Du jamais vu !

  8. Mon préféré c’est Matéo! Dommage qu’il ne se présente pas au poste de Maire. Franchement René, vous vous baladez dans les rues de St-Ouen, et vous ne voyez que des gens épanouies et heureux de leur sort et surtout de la politique initiée par Kim Il Rouillon ( oui c’est une vanne nule mais bon , c’est Dimanche, je me réveille à peine après une dure semaine de labeur), je vous envie, ou pas….
    Sans savoir ce qu’ils risquent à vrai dire, nombre de gens ne disent pas exactement la même chose quand ils sont en présence d’un proche de Mme JR, d’un membre du PC et en privé. Vous savez le in et le off.
    Fantasme pur me direz vous d’une possible mise à l’écart des bienfaits municipaux , mais qui traduit une politique où celui qui ne dit pas tout à fait ce qu’il pense , voire se fait un brin courtisan(e), se place en position de pouvoir profiter un peu plus que les autres du système mis en place depuis des lustres. C’est pareil dans les villes de droite du centre et d’ailleurs, comme disit ici même JMP.
    Certes , et alors. Mon voisin fout sa musique à fond le soir , celà ne justifie pas que je fasse comme lui, ou alors c’est la porte ouverte au chacun pour soi, quelques soient les moyens.
    Sinon, axer son propos sur l’auto agiographie et le procès en populisme droitier de son futur adversaire ( et de son équipe) , a certes déjà marché la fois dernière ( suffisament mais moins que la fois d’avant)mais me semble une stratégie éculée et battue en brêche par une réalité qui voit de nombreuses personnes sinon totalement acquises à “la cause”, mais pour le moins dans une vision et une réflexion un peu plus
    élaborée que le matraquage habituel exploité.

  9. Mon cher Pascal, vous qui êtes un homme intelligent, je ne vois pas pourquoi vous vous torturez l’esprit à propos de madame Rouillon. La vie est courte. le monde est fou. La jeunesse a perdu les pédales. Tous les jeunes ont déplacé la ceinture du pantalon sous les fesses, à l’image des homosexuels dans les prisons américaines. La musique qu’ils préfèrent est une cacophonie sans nom, les danses qu’ils aiment ressemblent à celles des ours et ils adorent, enfin pas mal d’entre-eux, les paradis artificiels.
    Les adultes, c’est raté aussi. Ils ont le pain et les jeux. La cannette de bière devant le match à la télé, l’Euromillions, le tiercé et le plus grand cabaret du monde de ce marchand d’illusions qu’est Patrick Sébastien. Il n’est pas le seul d’ailleurs .. idem pour Drucket et quelques autres.
    Mon cher Pascal, nous sommes dans la panade la plus complète. Le système institutionnel va exploser, peut-être de manière violente. La prétendue gauche abandonne la nation républicaine et populaire aux grandes sociétés industrielles et financière … et vous et quelques autres nous parlez de Madame Rouillon. Comme si elle était le centre du monde !
    Méditez plutôt ce que dit Mikis Théodorakis, auteur de plusieurs composition de musique instrumentale, surtout connu pour ses musiques de film : Zorba le Grec, Z, Etat de Siège, que vous connaissez sans doute : ” Résistez au totalitarisme des marchés qui menacent de démantélement l’Europe en la transformant en tiers-monde. Si les peuples ne se lèvent pas, les banques ramèneront le fascisme.”
    Le peuple français est devenu un peuple sans réaction. Il accepte les reculs sociaux. Il a perdu son histoire. Il n’est que de voir les défilés squelettiques qui suivent quelques drapeaux lors des commémorations des grandes dates des deux conflits mondiaux. C’est vraiment la fin des haricots !
    Les français sont mûrs pour le fascisme et ils vont en baver des ronds de chapeau ! Ca fera les pieds à quelques-uns .. moi, je me marre !

  10. post 6 JYM
    Mon cher Jean-Yves, je crois que vous êtes victime d’un mirage .. et pourtant nous ne sommes pas sous le soleil brûlant du Sahara.
    Je n’ai jamais dit que William Delannoy voulait vendre les colos. J’ai dit simplement que c’était une pratique courante de la droite lorsqu’elle accéde à la gestion d’une ville de bazarder quelques structures sociales dont s’était doté la gauche qui l’avait précédée. Personne ne me démentira, j’en suis sûr …
    Monsieur William Delannoy, lui, n’est pas concerné. Il ne vend que des vêtements de travail, je crois, dans une rue du marché aux puces. Une profession noble s’il en est …
    Combien d’orages dans mes voyages .. quand il pleut, il tombe de l’eau.

  11. @JYM,
    Qu’est ce qu’on fait alors ? Rien ?
    On reconduit Jacqueline Rouillon/Melenchon ?
    Personnellement je ne comprends pas grand chose au FMI et ce n’est pas le genre de littérature qui m’intéresse.
    Mais ce que je constate à Saint-ouen c’est comme tous le monde : l’insécurité, la saleté des trottoirs, l’entassement des pauvres sur les pauvres (ce qui permet de les enfoncer un peu plus) et cela est au moins en partie de la responsabilité du maire.
    Alors que madame Rouillon arrête de pleurnicher en dénonçant le méchant capital et qu’elle se pose la question de savoir ce qu’elle pourrait faire pour Saint-ouen.
    Aujourd’hui Saint-ouen a besoin d’alternance.
    Enfin pour Melenchon ce type me paraît être un triste sire et dangereux de surcroît (ce n’est que mon humble sentiment).
    À+

  12. Mon cher Jean, les morts n’ont plus de soucis. Ils ne mangent plus, ne boivent plus et ne pensent plus .. enfin, on n’en sait rien. Peut-être ont-ils atteint le nirvana. Mais personne n’est encore revenu pour le dire.
    Personnellement, je laisse les électrices et les électeurs de Saint-Ouen de choisir leur futur maire. Ils sont assez grands, selon moi, pour voir ce qui va et ce qui ne va pas .. et de se prononcer en conséquence.
    Je dis simplement qu’il faut se garder de faire de promesses qu’il sera impossible de tenir ….

  13. @9 René Matéo –pantalons sous les fesses et détenus homos

    Comme vous y aller !!!!! Allons, un peu de retenue ! Votre vision des choses est tronquée, estropiée, mutilée. Encore une fois, vous faites dans la provocation gratuite !

    Cette mode (très moche, je vous l’accorde) viendrait effectivement des détenus américains à qui on donnait des pantalons trop grands et trop larges sans ceinture (pas besoin que je vous explique pourquoi ?). Bien évidemment, les pantalons ne tenaient pas à la taille. A leur sortie de prison, pour se reconnaître, les anciens tolards continuaient à s’habiller pantalon taille basse. La mode s’est propagée dans les ghettos jusqu’à inspirer le style “fashion” actuel et l’engouement que l’on connaît.

    Aujourd’hui, chez nous, on peut y voir un symbole (en cherchant bien). Il paraît (parce que personnellement, je n’ai pas d’avis sur la question) que nos d’jeuns que l’on peut voir déambuler dans cet accoutrement, se sentiraient en fait prisonnier de la société, victimes de la mode, esclavages de la sur-consommation…

    Blabla, blabla… Ben moi, tout ce que je dis c’est que les bretelles c’était la belle époque! Hein, René, au moins on était droit dans nos pantalons ! 😉

  14. Dans un post précédent, j’ai ironisé en nommant cet évènement la “fashion-week” du Maire sortant et je réitère mes propos car après avoir analysé quelques photos issues de cette mémorables soirées et fait ma petite enquête sur les participants, nous avions la certes, 450 à 500 personnes mais le problème c’est que ce public était très artificiel et que les vrais Audoniens semblent être restés chez eux ! Je précise que ceux que je nomme les vrais Audoniens, c’est d’abord ceux qui votent et qui n’ont aucun intérêt partisan, ou pression salariale, qui explique leur présence ce soir la et nous sommes la, bien obligés de constater, que ce n’était pas le cas ce soir la !

    Il semble donc que le Maire sortant, dans cette opération qui a été annoncée, seulement quelques heures après le succès de WD à la salle Barbara, visait simplement à faire une réponse forte au succès de celui ci et pour ce faire, elle et son très proche directeur de campagne, ont activé les réseaux ainsi que les pressions salariales, pour arriver à ce succès relatif.

    Oui je dis relatif, non pas par mauvaise foi car je reconnais que le chiffre est beau, même si encore une fois il faut relativiser car d’un coté, nous avons le puissant Maire sortant, qui à ce jour, dirige la machine et tiens les cordons de la bourse, lui donnant un pouvoir non négligeable pour conseiller aux personnes d’être présentes et de l’autre, nous avons WD, simple Conseiller Municipal d’opposition, sans pouvoir et sans pression à exercer et qui ne peut donc réunir que 230 AUDONIENS votants et simplement intéressés par un désir de changement !

    Oui mesdames, oui messieurs, j’ai la faiblesse de croire qu’il y avait plus de votants chez WD, que chez JR et ce malgré le nombre de présents chez cette dernière !

    D’ailleurs parlons en de ces présents, tout d’abord l’état major, composé des élus de la majorité et du personnel politique, puis vient les cadres de la ville, dont beaucoup ne sont pas Audoniens mais par contre, contractuels, ce qui explique le besoin de se montrer, puis le personnel communal à qui l’on a vivement conseillé d’être présent et enfin, la surprise du chef, le réseau MEDEF, avec un parterre de chefs d’entreprises locaux, qui votent communistes dans leurs villes respectives, c’est bien connus …

    Oui un beau mélange des genres mais qui ne sent pas beaucoup la sincérité politique mais quelque part si le Maire sortant s’en contente, j’ai presque envie de dire que cela me va très bien car quelle jouissance personnelle de voir des militants communistes en révolte contre le grand capital, aux cotés des représentants du même grand capital, présent eux, pour continuer à faire des affaires après 2014 ! C’est tellement beau que j’en redemande …

    Après sur la stratégie politique, c’est plutôt pas mal joué et cela confirme mes propos sur la réponse au succès de WD car d’un coup, les pauvres Socialistes ont complètement disparu du paysage politique local ! Pire à l’écouter, il semble qu’elle soit la seule représentante d’une gauche à l’unisson et qu’encore une fois, le grand méchant loup, l’ennemi public numéro un des Audoniens, c’est le représentant de la droite, WD, qu’elle qualifie de populiste et représentant de la droite la plus extrême, derrière des abords très sympathiques…

    Voilà juste ce qu’elle a trouvé comme réponse au succès de WD, l’éternel conte, du petit Chaperon rouge contre le grand méchant loup !

    Seulement Jacqueline attention car le bilan que vous refusez de faire, les Audoniens eux le font tous les jours, pire même, ils le vivent et je crains que cette fois, les choses soient moins faciles car même si vous avez volontairement occulté les Socialistes, n’ayez crainte, eux aussi, vont s’occuper de votre cas dans quelques jours à la salle Barbara car il semble qu’ils ne soient pas décidés à vous laissez le leadership à gauche et cela risque d’être dur de choisir sur qui taper en priorité après car pour vous, c’est nouveau de vous faire attaquer également par votre gauche non ?!

  15. @4 René Matéo

    M. Delannoy, comme beaucoup d’Audoniens, remet en cause la mairie, sa gestion désastreuse et les institutions prétendument « représentatives », les rappelant aux vraies exigences de la démocratie et du social. Face à ces propagandistes du pouvoir, on peut donc parler de populiste. Mais, j’irai plus loin. Devant les pressions qui montent, la peur qui suinte au travers de certains discours (et qu’on peut déjà voir sur certains visages), je dirais que M. Delannoy est surtout en train de devenir populaire !

    @9 René toujours 🙂

    Le général de Gaulle qui maniait fort bien l’art de la formule (et de la répartie) disait, début juin 40, à l’hôtel Connaught (Londres) et à voix basse pour ne pas être entendu des convives qui dînaient à la table voisine : les Français sont des veaux !

    L’histoire se répète. Les Français acceptent pas les reculs sociaux, dites-vous ? Bien au contraire, ils refusent tout et surtout de se bouger le c… et de se retrousser les manches. Le beurre, l’argent du beurre, et le c… de la crémière. Moutons, veaux, cochons (pour certains), une vraie bergerie…

    Chez nous, Mme JR l’a bien compris et joue des coudes donnant à l’un, promettant à l’autre. Les Audoniens de sa clique ne sont que des profiteurs (en même temps ils ont raison puisqu’ils obtiennent ce qu’ils veulent), avec un gros poil dans la main. Une idée, Mme la Maire, montez donc (vous savez faire) un groupe de travail. Les poils ça finit par faire des ballets et ça pourrait servir à nettoyer notre ville.

    Bonne journée.
    B. Andretti

  16. Que de bling-bling pour détourner l’attention de la réalité. Mais ne soyons pas mauvaise langue, le 9 juin, la majorité fêtera aussi la rénovation de Marmottan, la dératisation du jardin éphémère au coin de la rue Jean, la ligne 14 à la place de l’incinérateur, la rénovation d’un nouveau centre ville pour les clients de crack, le ravalement du CX, les nouvelles boutiques de marques, la nouvelle parcerelle sur la Seine, les réparations de la piscine…
    Tout va pour le mieux à Saint-Ouen dans la tête de Madame Rouillon 🙂

  17. JR prend VRAIMENT les habitants pour des déficients mentaux !

    Qui se pressait ? Témoignage d’une personne de l’assistance mais qui veut rester dans l’ombre :

    – Des personnels de la ville qui pour la plus part ne demeurent pas à Saint-Ouen,
    – Des personnels de la ville qui n’ont pas vraiment le choix ; les mêmes qui n’osent pas aller dans les autres assemblées de peur d’être reconnus,
    – Ceux qui ont peur de perdre leur place en 2014,
    – Des représentants d’entreprises dont le CA varie entre 200 millions et 6 milliards d’euros,
    – Des représentants d’assos très copieusement subventionnés et qui n’ont pas envie de voir s’envoler la poule aux œufs d’or,
    – Quelques curieux venus prendre la température (et éventuellement se restaurer),
    – Des fouines (espions),
    – Des Audoniens qui pour service rendus, sont enjoints de rendre la pareille,
    – Les innocents qui ne peuvent se résoudre à croire qu’on leur a menti,
    – Ceux qui ont des convictions (voir au-dessus, ça marche aussi !),
    – Des personnes qui n’ont pas la nationalité française donc, qui ne votent pas,
    – Et bien sûr dans le lot, les sycophantes du camp JR (ça, c’est de moi !). 🙂

    Bien, peut-on refaire les calculs en ôtant pour commencer ceux qui n’habitent pas ici, ceux qui ne votent pas et ceux qui, s’ils avaient le choix ne se déplaceraient pas ?

    Ca c’est de moi aussi !
    Bien à vous.
    B. Andretti

  18. @18 La belleaubois dormant

    Continuez de dormir très chère enfant 🙂 je veille 😉

    Mon grand ami Jojo D. est venu me rendre une petite visite, ce jour malgré ma réticence. Ben oui, le lundi, j’aime être au calme. A mon âge, quelques caprices, ça ne fait de mal à personne.

    Ah, la bestiole, elle me connaît bien ! Pour m’amadouer, il avait apporté des pâtisseries et ses journaux ! Mouais ! Enfin, je ne suis pas né de la dernière pluie ; je le soupçonne d’être venu JUSTE pour rencontrer MA Bernadette ! Bah, pas de pot, elle n’était pas là !

    Bref, bref, je m’égare. C’est avec tristesse que j’ai pu apprendre en page 12 de l’Équipe du jour, le décès de Robert Soro surnommé Le Lion de Swansea. Pour ceux qui ne le connaissaient pas, c’était un joueur talentueux de rugby à XV et d’un gabarit hors du commun à l’époque ! Il avait gagné son surnom à l’occasion de la 1ère victoire française au pays de Galle le 21/02/1948. Qu’il repose en paix.

    Et puis, je m’attaque au Progrès et là stupeur et tremblements !!! Je tombe sur le BILAN de Mme Rouillon ! Si, si ! Et mon Jojo de s’esclaffer ! « Ah, je savais que ça allait te faire réagir ! » Le fourbe, l’infâme, le scélérat ! Je décide d’avaler mon éclair au café, avant de poursuivre, pour ne pas risquer de m’étrangler et je lis :

    « C’est un riche bilan, avec les élus de la majorité nous avons créé beaucoup de projets, amené beaucoup de changements car Saint-Ouen en avait besoin, embellir la ville, les façades et les rues, rénover immeubles et espaces verts, construire de nouveaux logements(1) »

    « Notre bilan, c’est aussi et surtout un bilan humain. Ces dernières années marquées par la crise et l’austérité ont été particulièrement difficiles pour notre population. Malgré cela, nous avons réussi à accompagner et à protéger les Audoniens(2). Centres de santé, vacances, et Estivale, activités périscolaires, accompagnement des jeunes, solidarité intergénérationnelle(3)… La Ville a continué à apporter des solutions locales à la crise globale qui frappe nos concitoyens(4). De cela, je suis particulièrement fière. »(5)

    (1) Enfin une vérité !
    (2) Les familles endeuillées, les personnes qui se sont fait agresser pensent sans aucun doute la même chose.
    (3) Ah oui, si vous ne pouvez pas vous déplacer pour voter, on vient vous chercher ! Mais, pour récupérer le colis de Noël, nada faut se déplacer !
    (4) Ca, c’est sûr, les dealers n’ont jamais été aussi riches !

    (5) Je suffoque, je m’étouffe ! Jojo, je me meurs ! Paf une réanimation cardiaque plus tard et une moitié de cage thoracique en moins (Jojo n’est pas très doué 🙁 ), me revoilà assis, pâle et déconfit sur ma chaise. Jojo saisit le téléphone et appelle les urgences : Allo, nan mais Allo quoi ! Pas de réponse. Ah j’vous jure tout fout l’camp !

  19. Monsieur Andretti post 14
    J’ai lu l’information, concernant les pantalons, dans “Voilà”, un magazine que j’ai feuilleté dans la salle d’attente de mon docteur.
    Evidemment cela ne vaut pas l’époque des pantalons droit et même patte d’éléphant, le bretelles, la cravate avec un petit noeud, et le gilet.
    Je dois à la vérité de dire que nous étions plus élégants que les gens d’aujourd’hui .. qui sont tous de gens respectables, évidemment.

  20. Monsieur Andretti post 17
    Peut-être avez-vous mal lu. j’ai écrit que le peuple français accepte les reculs sociaux. Cela précisé, vous avez raison, ils ne bougent pas trop le popotin .. et ça pourrait leur coûter cher.
    D’autre part, il est exact que le général de Gaulle a prononcé la phrase en question ..

  21. Pour une fois, je suis en plein accord avec le 19 de BA….comme quoi….
    A sto il exite un “système”, qu’on le veuille ou non,un “système”…… qui va crever……, j’ai confiance, le tps aidera…; , comme ailleurs.

  22. La belle au bois dormant ! Où est donc le Prince Charmant qui va la tirer de son sommeil ? Sans doute est-il ici. Mais qui est-ce ? On se perd en conjectures …
    Sérieux, combien y aura-t-il de listes aux municipales ? Il y en a trois pour l’instant …

  23. Les usagers de la bicyclette continuent leurs slaloms sur les trottoir pour éviter les piétons. C’est d’autant plus dangereux que certains jeunes gens y roulent à une vitesse exagérée.
    Depuis longtemps, nous étions quelques-uns à avoir demandé que soient aménagées des pistes cyclables. On ne voit toujours rien venir .. comme soeur Anne on ne voit que l’herbe qui verdoie dans les parcs et la route qui poudroie …

  24. Tiens, je vais vous faire sourire.
    En 1987, qd j’ai achetè mon appart rue Bachelet, je ne trouvais pas la couleur de la moquette et du carrelage à mon goût….
    Sur les “conseils” de la SEMISO, (Adler) je me suis rendu chez le” fournisseur” pour choisir ce que je souhaitais avt la pose.
    Quelle ne fut pas ma surprise de renconter un mec que j’avais perdu de vue depuis des lustres (au BF des jc 93)(j’avais quitté le pcf en 1979 et les “responsabilites aussi”)et qui me dit” Salut ,J…, etc…,(c’était en 1987…), et toi que je lui dit, il repond qu’il est là comme salarié d’une “tôle du Parti” et qu’il continue son activité de permanent (93), payé , par cette boite ….,(il ignorait que j’avais quitté le pcf…le pauvre..)
    C’est tt ce que je veux dire.
    Il faut arréter de prendre les électeurs pour des abrutis, un, jour, ils savent “tout”.

  25. Monsieur Andretti
    On ne peut séparer Robert Soro, qui vient de nous quitter d’Alban Moga, la deuxième ligne du quinze de France. On se souvient aussi de Jean Prat, d’Yves Bergougnan, de Lassègue, l’ailier surnommé par les anglais “Le French Buffalo”, des frères Boniface, Amédée Domenech, le Duc, de Pioupiou Dupuy, de Rancoule …
    Une pensée pour Loys Van Lee le reporter de l’époque qui nous racontait les matchs à la radio : la télé n’existait pas encore.
    L’Irlande domina le tournoi de 1948 à 1951. O Meara à la mêlée et Kyle à l’ouverture dominaient les débats.
    Comment oublier aussi la grande équipe Galloise JPR Williams, Gareth Edwards, Barry John et Gérald Davies, entre autres.
    On n’oublie pas les grands joueurs. La force du rugby c’est de savoir entretenir dans nos coeurs cette flamme de l’affection qui ne s’éteint pas et qui est appelée à défier le temps ..
    Vive le rugby .. et le Stade Toulousain !
    J’ai omis par inadvertance de nommer Alex Porte, demi de mêlée du Sporting Club Tulliste et, par la suite, conseiller municipal de Saint-Ouen. Un grand joueur …

  26. @22 M. Matéo

    Bonjour, non non, je vous avais bien lu mais en reformulant ma phrase j’ai oublié (acte manqué ?) de supprimer le “pas”. Toutes mes excuses donc. Bien le bon jour à la Mère l’Oye !

    @23 JMP

    Comment ça pour une fois vous êtes d’accord ? 😉 Savez-vous que j’ai toujours raison ! 🙂

    Très bonne journée.
    B. Andretti

  27. Bonjour messieurs,

    Et les scooters qui roulent au milieu des gamins dans ce qui reste de certains parcs ! Et les scooters sur les trottoirs, les gars sans casque pour ne pas se faire appréhender !

    Et oui, pas de pistes cyclables, aucun aménagement non plus pour les personnes à mobilité réduite, rien pour les non voyants… Et on voudrait nous rabacher à longueur de journées que la ville fait de “l’humain d’abord” ?

    Impressionnante façon de voir les choses, vous ne trouvez pas?

  28. @27 M. Matéo

    Dans l’ordre : Bambi, M. Rugby, le Requin, Le French Buffalo, André (Boni) et Guy (la Souris), le Duc, Pipiou ou Jojo (ou le phénomène ou l’indestructible)

    De la même époque… Docteur Pack, Papillon, Bichon, Jeanjean, Brin d’osier, Bala, M. Drop, The Rock ou Le Pépé du Quercy, le Mongol ou Attila, Peter Pan, l’Eliacin à réaction, les Cambé…

    Ma mémoire me fait défaut : Alex Porte en quelle année au Sporting Club Tulliste ? Je me rappelle que Van Lee partageait avec Marcillac la responsabilité des rencontres d’athlétisme dans Sport Dimanche sur RTF, c’était en 1955 ?

  29. Alex Porte jouait au Sporting Club Tulliste durant les années 42-43. Ce fut un excellent demi de mêlée et, par la suite, un résistant héroïque dans les maquis de Corrèze. Il fit partie des combattants qui libérèrent Brive. C’est lui qui entra le premier dans la prison fusil-mitrailleur en mains. Il fut ensuite membre de l’équipage du char d’assaut de tête, c’est-à-dire le plus exposé au tirs antichars de l’ennemi, d’une colonne blindée de la 1er armée française. Alex Porte participa évidemment à la traversée du Rhin et termina son épopée militaire dans les environs de Stuttgart, le 8 mai 1945. Il fut de longues années durant conseiller municipal de Saint-Ouen, aux côtés de Fernand Lefort. Il résidait rue de l’Egalité au Vieux Saint-Ouen où il était unanimement apprécié.

  30. Alors moi je ne comprend plus rien à rien car je viens de croiser le maire et Marylise Lebranchu, ministre de la fonction publique et de je ne sais plus quoi, qui déjeunaient tranquillement ensemble ce midi au coq de la maison blanche. Alors même que je viens d’avoir une conversation avec les socialistes locaux qui cherchent à me convaincre de les rallier, en me disant qu’ils auraient le soutient total du gouvernement et la je vois JR déjeuner tranquillement avec une pointure du gouvernement , la va falloir m’expliquer car qu’elle vienne à Saint-Ouen ok mais de la à déjeuner avec le maire?

  31. @31 M. Matéo

    Derrière la rue du Moutier et perpendiculaire à la rue Saint-Denis ? Il a dû bien connaître notre Jacquotte quand elle était jeune ! 😉

    @32 Emilie

    Ministre de la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, mon petit !

    En 1993, Mme Lebranchu faisait partie de la FACE, en 2013 Mme Rouillon s’est rallié à la FASE ! 😉

    Que vous dire si ce n’est que Mme notre maire tente une approche près d’une gouvernementale PS afin de s’attirer les appuis espérés et le ralliement en cas de second tour face à une autre tête de liste.

    Ce qui peut également laisser supposer qu’elle se voit au 2ème tour mais qu’elle ni voit pas l’autre gauche de l’actuelle majorité !!!! 🙁

    Mais, je ne vais pas tirer de conclusions sans avoir plus de détails. Je laisse cela au spécialiste de ce blog, M. Matéo 🙂

    Bien à vous.
    B. Andretti

  32. Je ne sais pas si c’est payant aujourd’hui de se réclamer du gouvernement et du président dont la cote dans les sondages est au plus bas. Je crois plutôt que les solférinistes locaux, s’ils continuent de la sorte, pourraient ne pas avoir d’élus dans le prochain Conseil Municipal. Et les écologistes, ou plutôt l’écologiste local, qui rêve jour et nuit d’une écharpe tricolore, ferait bien de réfléchir avant de se lancer dans une aventure qui risque de lui être fatale. Il semble du reste qu’au plan national ce ne soit plus le grand amour entre les écologistes et le gouvernement solfériniste. Et ce n’est pas Monsieur Bruno Leroux, président du groupe solfériniste et ministrable qui fera pencher la balance du côté de cette ” gauche citoyenne,” qui a toutes les apparences d’un agglomérat social-démocrate. Les vrais socialistes qui restent inébranlablement fidèles à la gauche et au monde du travail, méritent le respect. On salue leur courage et leur détermination, car cela ne doit pas être facile de faire prévaloir des idées de progrès dans un parti qui est passé de l’autre côté de la barricade.
    Il ne faut pas perdre de vue que les gouvernements de gauche à majorité socialiste n’ont jamais réussi, hormis peut-être en 1981, à susciter la moindre dynamique unitaire dans le monde du travail. Cela ne vient pas uniquement des mauvaises politiques menées par eux, mais de la nouvelle nature du parti socialiste.
    Quant au déjeuner en tête à tête de madame le Maire avec un ministre au coq de la Maison Blanche, je n’ai pas de commentaire particulier à faire. Pour ma part, je ne fais pas partie de ces gens qui fréquentent des personnes appartenant aux instances gouvernementales ou à la petite bourgeoisie. Je suis un simple ouvrier et je le reste.

  33. @31 rené Matéo

    Tout ce dont je me souviens de discussions de jeunesse c’est qu’en 40 sur ordre du gouvernement de Vichy, le club de foot avait dû fusionner avec le Sporting Club de Tulle et en 44, chacun est reparti de son côté.

    Sur ces paroles sportives, je vous abandonne une fois de plus.

    Ah, j’aime le joli mois de mai et ses ponts qui font la joie des petits et grands et le ravissement des vieux que l’on vient chercher !

    Amicalement.
    B. Andretti

  34. Emilie,en principe un(e) maire se doit de recevoir un ministre lorsqu’il visite sa ville.Elle n’a pas osé l’inviter au Quick ou à la cantine du personnel communal.Peut-on vraiment lui reprocher?Espérons que personne ne la dénonce à Mélenchon,à Malika ou à EPS… 😉

  35. A Francis Vary post 12

    Tu écris : “On reconduit Jacqueline Rouillon/Melenchon ?”

    2014 pour reconduire ou non JR, je comprends.

    Mais reconduire Mélenchon ???

    A moins, que tu assimiles JR à Mélenchon et Mélenchon à JR.

    Quant au FMI à propos duquel tu dis ne pas comprendre grand chose, je te suggère de t’y intéresser, car le FMI s’intéresse à toi, à nous, influe sur la vie de tous les terriens par ses politiques, ses plans d’ajustement structurels (PAS) auxquels il soumet les pays qui demandent de l’aide.

    Le FMI exige même que les élections ne remettent pas en cause les conditionalités.

    Un exemple avec la Grèce, l’Irlande et le Portugal, écrit en novembre 2011

    http://cadtm.org/Grece-Irlande-et-Portugal-pourquoi

    extrait :
    “Il ne fait aucun doute que les conditionnalités imposées par la Troïka (licenciements massifs dans la fonction publique, démantèlement de la protection sociale et des services publics, diminution des budgets sociaux, augmentation des impôts indirects comme la TVA, baisse du salaire minimum, etc.) violent de façon manifeste la Charte des Nations unies. En effet, parmi les obligations contenues dans cette Charte, on trouve notamment, aux articles 55 et 56, « le relèvement des niveaux de vie, le plein emploi et des conditions de progrès et de développement dans l’ordre économique et social (…), le respect universel et effectif des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion ». En conséquence, les mesures d’austérité et les dettes contractées dans le cadre de ces accords avec la Troïka sont frappées de nullité puisque tout ce qui y est contraire à la Charte de l’ONU est réputé non écrit |3|.”

    Troïka = FMI-UE-BCE

    Au cas où tu ne trouverais pas l’analyse du CADTM à ton goût, ou le CADTM trop à gauche, voici un autre point de vue sur le FMI, par l’Union Pour la République, parti fondé par François Asselineau, écrit en février 2011.

    http://www.u-p-r.fr/actualite/europe/grece-l-union-europeenne-la-bce-et-le-fmi-preparent-le-pillage-du-patrimoine-du-peuple-grec

    Extrait :
    “Samedi 12 février, le gouvernement socialiste grec a jugé « inacceptable la conduite » du Fonds Monétaire International (FMI, dirigé par le « socialiste » Strauss-Kahn), de l’Union européenne et de la Banque centrale européenne. Ces trois institutions (totalement non démocratiques) n’ont en effet accepté, vendredi 11 février, de verser la quatrième tranche d’un prêt accordé en mai 2010 par la zone euro et le FMI que sous des conditions de plus en plus spoliatrices pour la Grèce.

    Elles ont versé ce prêt en déclarant que les très gros efforts budgétaires déjà réalisés par le gouvernement grec n’étaient pas encore suffisants et qu’il fallait désormais passer à une « accélération significative » et à un « élargissement » des « réformes structurelles ».”

    Et toujours dans l’attente d’arguments sur le “triste sire et de surcroît dangereux”
    Plus dangereux que la Troïka ?

  36. Quand JR confond Verdun et Berlin.

    Il y a des choses vec lesquelles on se doit d’avoir un peu de rigueur sinon de respect.

    Voici relevé sur le blog de la candidate une étourderie, pour le moins :
    “Mercredi 8 mai 2013
    Commémoration de l’Armistice place du 8 Mai 1945”.

    Je laisse nos historiens expliquer si nécessaire la chose.

  37. je suis en mesure d expliquer les ” 650.” participants.
    c est comme le spécial budget 2013 du bulletin municipal, rubrique le projet urbain et le logement:6,5 M d euros annonces
    et dans le détail, vous pouvez lire “investissement ZAC des docks 9,6 M d euros”.
    c est bêta la vie !!!

  38. @ taquet 38
    Je ne comprends pas où se trouve l’erreur, la commémoration de l’armistice du 8 mai 1945 a lieu le 8 mai 2013 Place du 8 mai 1945.
    merci de donner un indice

  39. Post 40,JF,je vous l’ai déjà dit,ne faîtes pas l’impasse sur la 2de Guerre mondiale.Vous auriez su que le 8 Mai(9 mai pour les russes,vous qui semblez utiliser cette langue dans certains de vos posts 😉 )n’est pas un armistice mais une capitulation sans condition des nazis.Ce qui se passe depuis 1950(armistice de Panmunjon)à la frontière des 2 Corée est révélateur de cette différence.On imagine mal les troupes hitlériennes attendre que les alliés leur concoctent un traité de paix comme 25 ans plus tôt,le 28 juin 1919,à Versailles pour mettre fin à cette 1ere Guerre Mondiale!
    Au fait,vous devez être très âgé,pour avoir eu des oncles tués pendant la Grande Guerre!

  40. à jf
    l armistice c est 14 /18, la 1ère
    la capitulation c est 39 /45, la seconde.
    pour la place, elle s appelait “Anselme” où l’ancien conseiller municipal communiste et pacifiste Jacques Benoît a animé le comité de quartier avec son célèbre mas de cocagne.
    il vient de mourrir.
    je ne remercie pas ici le bulletin municipal de Jr pour son non hommage à cet audonien respectable qui fut jusqu à peu diffuseur de l humanité dimanche.

  41. Pour la commémoration du 8 mai, le cortège démare de la place du 8 mai effectivement, mais l’essentiel se déroule devant la Mairie, un représentant des associations d’anciens combattants prend la parole, suivi par madame le Maire. Le cortège se rend ensuite au cimetière communal où sont fleuris les monuments et les tombes des fusillés.

  42. @42 Taquet,

    Vous êtes étonné ? Nos politiques n’ont pas d’amis, pas de famille… 🙁

    Respect pour ce monsieur et condoléances à ses proches.

  43. A Mme la Maire, quand elle se décidera à faire son bilan :

    Signe d’une bonne santé républicaine et d’une saine vitalité démocratique ( 😉 ), le bilan de mandat doit dresser un état des lieux éclairant des réalisations menées face aux engagements de 2008, sans omettre leurs impacts financiers, économiques et sociaux.

    Lisible par tous, ce document doit rester neutre et objectif pour ne pas enfreindre le Code électoral (art. L.52-1 al. 2). 🙂

    Le coût de la réalisation et de la diffusion du bilan de mandat doit impérativement être pris en charge par le candidat ou ses colistiers. Il en outre figurer sur le compte de campagne si le candidat y est soumis. 😉

    En pratique, la prudence invite à ce que le bilan de mandat émane clairement du candidat et non de la collectivité. Autrement dit, il s’agit d’éviter, quel que soit le support utilisé (brochure, site Internet …), que le bilan de mandat présente une ambiguïté susceptible de le confondre avec une publication de la collectivité (mise en forme, apparence…). 🙂

  44. @ taquet
    MERCI Je pensais que l’armistice était le dépôt des armes
    L’armistice (1918,1940) est une décision politique, la capitulation est une décision militaire suivant une défaite majeure
    La Place du 8 mai 1945, c’est donc un armistice

    Condoléances à la famille et aux amis de Jacques Benoît

    Je ne suis pas de cette époque où l’on pouvait etre idéaliste pour autant je m’eleve sincerement contre l’oubli
    Il est inadmissible et scandaleux que la disparition d’un conseiller municipal – et peu importe son appartenance politique – s’étant impliqué dans la vie de son quartier n’est pas été suivi d’un hommage solonnel
    Je m’insurge contre l’oubli dont sont victimes les habitants de Saint Ouen
    Je pense plus que le journal de Saint-Ouen doit cesser, il n’a aucune raison d’etre sinon de servir de support de propagande, un tirage important, peu de lecteurs, un contenu insipide, une information subjective et partisane, un cout exorbitant des embauche de complaisance et un immense gachis écologique…
    Je n’ai pas connu de mas de cocagne ailleurs que dans Les landes, où il me semble il portent le nom de mat de la république ou arbre de la liberté
    Je demande que soit planté des arbres de la liberté en mémoires de nos anciens

  45. @ Michel Fainsang
    1944 Falaise
    Je fais des efforts pour rester discret, j’ai déjà déplacé mon adresse IP au Brésil, mes messages sont sibyllins
    Pense à nos mères et à nos pères…

  46. RoadyB n’est pas un spam!
    @jerry fletcher : Si tu lisais mes liens jusqu’au bout, tu verrais les infos financières sur le budget et la dette de la ville.

  47. @ Brune Andretti
    Je confirme, la tendance schizophrénique de ce Jerry Fletcher, même moi, j’ai du mal à le suivre (voir post 49) d’une page à l’autre, est il suivi d’ailleurs et si oui où et par qui ?

    La schizophrénie est caractérisée par des difficultés à partager une interprétation du réel avec les autres, ce qui entraîne des comportements et des discours bizarres, parfois délirants.

    Quant vous parliez des fixes chaussettes, étiez vous sérieux ? Franchement, c’est la first Classe.
    http://www.classicwardrobe.co.uk/Sock-Suspenders.aspx

    Il est des liens que le temps n’efface pas, mes amitiés à Alice, si vous la voyez et un grand merci à tout l’orchestre jouant au sous-Sol ( Avez vous besoin de référence ?)

    @ François Taquet / Michel Fainsang
    Je suis sincèrement désolé de m’être planté sur l’appellation de cette commémoration, il me semblait qu’un temps elle avait disparu par volonté de réconciliation

    Et dans le cadre de cette réconciliation, peut être pouvez vous répondre à quelques questions relative à cette période :

    Je reste persuadé que le D. Day a eut lieu le 6 juin, le jour de l’espoir pour beaucoup*, est il toujours commémoré à Arromanches ?

    Ceux qui ont connu le Général (moi, je l’ai entendu parlé en direct, mais je ne l’ai jamais vu, ni entrevu IRL**) peuvent il me dire s’il était vraiment grand, certains parlent d’un géant de plus de 2,50 mètres ?

    Sa capitulation a telle joué un rôle dans le regard qu’il a pu porter sur le déshonneur du vaincu, cela a t’il un rapport avec le fait qu’il se soit fait représenté à Reims et à Berlin lors des signatures d’armistices de capitulation du 7 et 8 mai 1945 ?

    Existe t’il une commémoration pour les victimes des bombardements intensifs***, notamment des armées alliées ?

    *à l’époque, de nombreux militaires allemands stationnés en Normandie comprirent qu’ils allaient enfin pouvoir rentrer chez eux.
    ** IRL In Real Life: dans la vraie vie, pas seulement sur un écran
    *** Saviez vous que les effets de blast des bombes peuvent poursuivent leurs victimes sur plusieurs générations ?

  48. M. Flechter, en tout cas je ne crois pas qu’il y ait une quelconque commémoration pour les victimes des pensionnaires de l’école des soeurs au Vieux St-Ouen (la maison de retraite actuelle). Il me semble que la bombe américaine n’a épargnée personne.

    Les blast bombe c’était pas dans les années 50 ?

  49. @ Marion Pairol
    Qu’entendez vous par les victimes des pensionnaires de l’école des sœurs ?
    Concernant les effets de souffle des bombes, les spécialistes militaires du blog pourront certainement répondre mieux que moi, mais je suppose que la majorité des bombes produisent des effets de blast, ces effets sont répertoriés en 4 catégories, la dernière est psychique
    Bonne soirée Marion

  50. @ RoadyB 50
    Tu balances du spam, de la publicité déguisée aussi je te donne quelques liens sans publicités
    http://www.insee.fr/fr/bases-de-donnees/esl/comparateur.asp?codgeo=com-93070
    http://www.cadastre.gouv.fr/scpc/accueil.do
    http://www.notaires.fr/notaires/votre-commune
    http://www.saint-ouen.fr/acces-directs/publications/le-journal-de-saint-ouen/
    http://www.airparif.asso.fr/etat-air/air-et-climat-commune/ninsee/93070
    Tu annonce l’apocalypse, mais proposes tu quelque chose
    http://tcktcktck.org/
    Je crois que tu t’inquiète, je t’invite à t’exprimer, lâche toi un peu, dit ce que tu ressens
    http://www.youtube.com/watch?v=TPiWfNwqwFM

  51. Bonjour les enfants !

    Je pense que Marion parle de l’actuelle maison de retraite “Le Moulin vert” qui se trouve rue Saint-Denis dans le Vieux Saint-Ouen. A l’époque de la 2ème guerre mondiale, il y avait à la place une école tenue par des soeurs. Pendant le bombardement allié, le bâtiment a été détruit et toutes les personnes présentes furent tuées. Plusieurs enfants comptaient parmi les victimes.

    Il y avait une famille qui demeurait dans la zone à ce moment là, Porte Montmartre. Ce jour là, à la demande du père entendant les sirènes, la soeur aînée s’est précipitée à l’école pour aller chercher sa cadette Nicole, une jolie gamine brune de 7 ans. Mais, les soeurs lui ont dit qu’il n’était pas nécessaire qu’elle s’en aille et qu’elle était en sécurité avec elles. La grande soeur est repartie et une bombe américaine est tombée.

    Il ne restait plus rien. Quand le père s’est rendu sur place pour chercher sa fille, il ne l’a pas vue mais sortant d’un drap blanc, il a reconnu une petite chaussure.

    Chère Marion, il n’y a effectivement pas de commémoration à proprement parlé de cette tragédie mais, une plaque a été apposée à l’entrée de la maison de retraite.

    En espérant avoir répondu à vos interrogations.

    Affectueusement.
    B. Andretti

  52. @51 Jerry Fletcher

    1 -Les fixes chaussettes (ou jarretelles) pour un jeune homme plein de panache ! Bien sûr que je suis sérieux ! Avec, on ne se prenait pas le pantalon dans les pédales. Ca marche aussi avec des élastiques mais c’est moins classe.

    J’arrivais avec mon vélo tout cabossé et rafistolé (on n’avait pas trop de sous), mais c’était pas un vélo de « gonzesse » ! 😉

    Ah vous auriez dû voir, de vrais mollets de sportifs ! Je cranais devant les filles !

    C’était la belle époque de la bande à Jojo, Jeannot, Coco, Lulu, Dédé, Henri… On allumait une cigarette et tout s’allumait ! On était fou, on s’en foutait, on était bien…

    2 – Quelle Alice ? La grande Alice de la rue St-Denis ? La belle Alice de la rue Soubise ? La douce Alice de la rue des Rosiers ? La ténébreuse Alice du Boulevard Victor Hugo ? 🙂

    Non, pas la ALICE qui a jeté mes beaux objets, mon jean préféré, mes vinyles collectors de Réenculator et toutes mes blagues à têtes de mort ?

    Bonne journée.
    B. Andretti

  53. @49 Jerry

    – Sainte Marie du Mont : 1er village libéré,
    – Sainte Mère Eglise : 1ère commune libérée,
    – Bénouville et son célèbre Pegasus Bridge : 1ère maison libérée,
    – Falaise : libérée le 17 août.

    @51 Fletcher
    Une commémoration à Arromanches chaque année ? J’ai un doute. A mon avis, il doit y avoir une grande commémoration tous les 5 ans. La prochaine devrait être donc l’an prochain pour les 70 ans du débarquement. En attendant, il y a toujours le cinéma circulaire 360°, le musée du Débarquement et le port artificiel à contempler.

    Bon après-midi.
    B. Andretti

  54. @ Brune Andretti 56
    Vous êtes rafraîchissant, c’est un bonheur de vous lire

    Pourriez vous avoir l’amabilité de me rappeler l’urgence extrême d’organiser le schéma de la structure d’une plate forme supervisée d’échanges éducatifs intergénérationnels // CLEF : sénescence, arborescence, développement personnel, MD&D, coopération internationale, excellence, intelligence intégrité ECODIFF 4040 //

    1/ 1944 Falaise
    Le père de mon père est né à Sainte Marie du mont, pour l’anecdote, les fonctionnaires de l’état civil de l’époque ont confondu avec Sainte Mère l’église, d’où la mention barrée sur le livret, ma famille habitait Ouistreham, mais je n’ai jamais ete curieux d’en savoir plus sur les evenements

    D’autant que la majeure partie de la famille de ma grand mère est morte sous ses yeux de jeune fille prés de Falaise dans des circonstances étranges, la grange où ils se sont réfugiés devait être une position stratégique, les avions ont fait demi tour, les pilotes ont certainement confondu les signes d’amitiés des enfants avec des…

    Il apparaît de manière certaine que l’aviation américaine a infligé des pertes civiles trop importantes, parfois volontairement, je crois me souvenir qu’une commission d’enquête avait été crée et avait abouti à un non lieu diplomatique

    Le monument pour la paix n’a de valeur que si les enfants sont instruits des ravages de la guerre

    2/ Alice
    Alice croit au pays des merveilles, Alice n’est ni grande, ni douce, c’est certainement une beauté ténébreuse

    3/ L’orchestre du sous Sol joue dans le noir un ton au dessus
    J’ecoute ça en ce moment
    https://www.youtube.com/watch?v=29iiFGs2nj8

    Bonne journée
    Jerry Fletcher

  55. Arabesque,vous êtes un drôle de personnage.Votre grand-mère était jeune fille en 44,alors que vos oncles seraient morts en 14-18!Ca devait être les fils de votre autre grand-mère.
    Le secrétaire de mairie de Ste-Marie-du Mont ne connaissait pas le nom de sa commune sur le registre duquel il devait inscrire la naissance de votre grand-père.
    Votre famille semble avoir joué de malchance pendant la 2de Guerre Mondiale.Elle ne semble pas avoir subi les méfaits de l’Occupation nazie mais de St-Ouen à Falaise ceux des américains.Je comprends mieux votre engouement pour les livres même méconnus de Céline.

  56. @ Brune

    Je me suis calmé

    Je me relis doucement
    franchement c’est vraiment nul !
    ça rime pas
    et puis je m’en veut tellement, j’aurais du rester dans ma bulle

    Je n’en revient pas que l’on me tienne de tel propos
    et puis je me demande mais pourquoi tant de haine ?
    Il faudrait ériger un monument à la bêtise humaine
    mais un petit, pour pas effrayer les oiseaux

    là, voilà c’est mieux, ça rime, on dirait de l’art à tartiner
    je crois que je vais aller me reposer

  57. Ce qui suit est un droit de réponse au post infect de Mr Michel Fainsang

    Par livret il fallait entendre extrait d’acte de naissance paternel

    Les vieux ne parlaient pas aux enfants à l’époque
    Je suis très curieux mais j’ai toujours eu la pudeur respecter leur intimité
    C’est d’ailleurs remarquable ce silence sur l’horreur et l’indicible dans les rangs de la plupart des anciens

    Mes oncles au 3éme degrés sont effectivement morts comme tant d’autres durant la grande guerre
    Ma famille, comme beaucoup d’autres, a subi les privations de nourriture et de médicaments et a souffert la perte d’êtres chers dans la violence des combats de la seconde guerre
    C’est un devoir de mémoire

    Il m’est reproché de lire Céline.
    Il est sous entendu que je fais l’apologie des propos antisémites de Céline.
    C’est beau Céline, VOYAGE AU BOUT DE LA NUIT est un chef d’oeuvre

    Je crains qu’il ne me soit reproché de lire tout simplement
    et d’inviter, mes contradicteurs en particulier Michel, à lire
    UN SURVIVANT,de Moshé et Elie Garbarz aux éditions Ramsay.
    WAR OF THE CLASSES de Jack London aux éditions Macmillan

    J’ai la chance d’appartenir à une famille française honorable et respectable
    Ce n’est pas un passe droit mais ce n’est pas non plus une honte

    Bonne soirée

  58. Post 61,il ne vous est pas reproché de lire et Céline en particulier(ou Proust pour votre madeleine de Commercy) mais de nous abreuver de vos posts de mythomanes pour nous servir votre soupe d’extrême droite.
    Vous nous dîtes appartenir à une “famille française honorable et respectable” mais si comme vous dîtes vous n’en aviez pas honte pourquoi en dissimuler le nom sous celui d’un prénom et d’un nom fleurant des cieux anglo-saxons?

  59. @60 Mais qu’ai-je fait ?

    Il est une évidence, ma tisane n’est pas assez forte ou nos cerveaux ne fonctionnent pas de la même manière !
    Que je vous rassure, cela m’arrive très souvent avec d’autres intervenants également. Mais, sSi vous me le permettez, je ne vais pas insister.

    Thomas Leo Clancy Jr disait : Il faut savoir apprendre à maîtriser ses réflexes d’indignation. C’est bien vous êtes en bonne voie.

    Très bonne journée.
    B. Andretti

  60. Il est vrai que l’aviation américaine durant le deuxième conflit mondial a fait de nombreuses victimes. Tout simplement parce que les superforteresses volantes lâchaient leur cargaison de bombes d’une hauteur de 3.000 mètres au moins. Ce qui explique que des bombes, dont le poids variait entre 500 et 800 kgs, manquaient leurs cibles !
    Contrairement aux américains, les avions anglais et canadiens bombardaient en piqué. Ce qui signifit que l’avion descendait à environ deux ou trois cents mètres du sol. Parvenu à cet altitude, il lâchait sa cargaison de bombes et ratait rarement sa cible.
    Evidemment, les aviateurs anglais et canadiens prenaient plus de risques parce que la DCA allemande ne restait pas inactive.
    Les bombes qui ont atteint le vieux Saint-Ouen lors du bombardement étaient destinées à la gare de triage de la Chapelle. Les américains, me semble-t-il, avait copié l’aviation allemande qui procédait par ce qu’ils appelaient “des tapis de bombes”. Ils avaient expérimenté cette façon de bombarder durant la guerre d’Espagne. Guernica en a fait les frais .. la localité a été entièrement détruite.

  61. @ Brune
    Votre post m’a ému

    Non, je suis désolé, je ne sais toujours pas contrôler mon indignation
    J’ai donc sur le vif, à la suite du post 59, écris un poème des plus vert
    Puis je me suis calmé, et vous le faisait savoir
    Il fallait faire comprendre, dialoguer, expliquer encore et encore,
    Je me suis dit que l’intelligence et la courtoisie prendrait le pas sur la méchanceté gratuite
    Je me suis surtout dit que je pourrai me réserver pour un adversaire digne d’intérêt
    Je ne sais que faire, répondre par le silence,

  62. @ Michel Fainsang

    Le 25 Mai 2013, à la suite d’un échange épistolaire débuté le 18 Mai, vous avez insulté ma famille et déshonoré sa mémoire pour faire un bon mot

    Vous vous moquez aisément du malheur de l’autre, c’est votre droit
    Vous ne respectez pas les morts de l’autre, c’est votre droit.
    Vous l’insulter pour faire valoir la supériorité de votre position, c’est votre méthode

    Mais, Monsieur sachez que si je ne vous tiens pas en estime

    Je ne vous souhaite pas, d’avoir a subir l’outrage de voir la mort de vos proches tourné en dérision
    Je ne vous souhaite pas, non plus, de subir l’anathème sans la moindre raison valable
    Je ne vous souhaite, sincèrement pas, d’avoir à subir votre violence par un retour de feu sous pression

    Vous vous flattez d’être un parangon de la vertu, faites en la preuve

    Je vous invite à retirer vos propos infamants, à expliquer sincèrement votre attitude et à faire de franches excuses pour ces propos indignes d’un honnête homme

    Jerry Fletcher

  63. Post 66,je veux bien vous présenter des excuses si mes propos ont pu porter atteinte à la respectabilité ou à la mémoire de quelque personne(de votre famille ou pas)mais dans le flot d’infos que vous dispensez,il est difficile de faire le tri entre le vrai et le mythe.

  64. A René Mattéo post 64

    L’historien américain Howard Zinn raconte que s’étant engagé pour venir libérer la France, il a fait partie d’un équipage de bombardier qui a largué les 1è bombes au napalm sur la ville de Royan.
    Il estime qu’il n’y avait pas lieu de le faire.

    Extrait de la présentation du livre d’Howard Zinn
    “La bombe. De l’inutilité des bombardements aériens”

    “Pour Howard Zinn, cette stratégie n’était pas unique dans les faits de guerre américains. Elle conduisit au bombardement de Royan. Dans la deuxième partie de l’ouvrage, l’auteur s’interroge sur la légitimité de ce bombardement. En avril 1945, la ville fit l’objet de trois attaques aériennes consécutives. Le 14, plusieurs centaines de forteresses volantes frappèrent la ville. L’attaque du 15 avril fut encore plus massive. Plus de 1300 avions y participèrent, en utilisant pour la première fois le napalm. Enfin, le surlendemain, un largage de bombes à explosif brisant devait permettre l’attaque des troupes à terre. Déjà durement touchée, la ville n’était plus qu’un champ de ruines. Les attaques d’avril avaient été précédées par le bombardement du 5 janvier. Laissant derrière lui plus d’un millier de victimes civiles car l’opération fut menée sans préavis. Selon des rapports officiels, il s’agissait d’une tragique erreur. Cette litanie dévoile l’expérience personnelle de l’auteur. En tant que membre de la 490e escadrille de bombardement, il a participé au largage des 1,8 millions de litres de napalm qui ont transformé Royan en véritable enfer. L’opération précédait une offensive terrestre destinée à liquider les dernières poches de résistance allemande de la région bordelaise. Les historiens officiels de l’armée de l’air américaine commentaient laconiquement l’évènement comme nécessaire à la neutralisation des garnisons allemandes, afin de permettre aux troupes françaises de libérer la région.

    Howard Zinn, affirme que ces allégations sont trompeuses. Il les réfute aisément grâce à des arguments qui pointent la réalité du terrain. En effet, s’il subsistait quelques formations allemandes, elles étaient toutes situées à la périphérie de Royan. D’autre part, les équipements des avions de l’époque ne permettaient pas un largage précis des bombes à haute altitude. Bien au contraire, la méthode et la technique utilisées convenaient aux bombardements massifs. En somme, au fil de la critique, le lecteur découvre que les opérations militaires incriminées offraient surtout l’opportunité aux militaires de tester l’efficacité des nouveaux explosifs.”

    http://lectures.revues.org/6695

    Pour écouter Howard Zinn, 3 entretiens avec Daniel Mermet

    http://www.la-bas.org/recherche.php3?recherche=zinn

    Howard Zinn n’est pas un universitaire. Il a bénéficié de la bourse accordé aux soldats pour devenir historien.
    Il est l’auteur du livre “L’histoire populaire des Etats-Unis”.

    A lire !

  65. la radio collaborationniste et la propagande Vichyste couvrait tous les bombardements en mettant en avant les victimes civiles, décrivant les alliés en barbares meurtriers. Les nazis et la Wermhart en revanche y étaient présentés comme une résistance héroïque au communisme et à la ploutocratie juive et maçonnique.
    A Londres Pierre Dac répondait à cette propagande en chanson:” Radio Paris ment, Radio Paris ment , Radio Paris est allemand

  66. Tout cela ne m’étonne pas … l’aviation anglaise à rasé Dresde en Avril 1944, je crois. C’était une opération totalement inutile : l’Allemagne avait perdu la partie .. il y eut des dizaines de milliers de victimes.

  67. Vaucluse : le PS local a-t-il aidé à faire élire Marion Maréchal-Le Pen ?
    http://lci.tf1.fr/politique/vaucluse-le-ps-local-a-t-il-aide-a-faire-elire-marion-marechal-le-7977910.html

    Dites donc, ça vous rappelle rien ? Un M. Day, co-listier de M. Keita en 2008, ami de Jean Sarkozy, travaillant pour M. Pasqua et en sous-marin pour Mme la Maire ?

    Finalement, c’est fascinant la politique ! Quand il s’agit de ne rien perdre (c’est le cas chez nous à SO), on voit les plus incroyables ententes !

    Enfin… Si on met de côté que ces gens prennent les Audoniens pour de véritables c… ! 🙁

  68. @71 M. Matéo

    C’était dans la nuit du 13 au 14 février 1945 : 800 bombardiers, 650 000 bombes incendiaires d’un poids total de 7 000 tonnes. L’attaque détruit plus de la moitié des habitations et le quart des zones industrielles. Beaucoup de victimes ont disparu “en fumée” sous l’effet d’une température souvent supérieure à 1000°C.

    Selon les travaux d’une commission d’historiens mandatée par la ville de Dresde, le nombre de victimes serait de 35 000 morts.

    @45 M. Matéo

    Par des Vendéens, René.

    Les Chouans étaient des insurgés royalistes combattant au Nord de la Loire, les Vendéens au Sud.

  69. @ Michel Fainsang 67

    Je suis heureux de lire que vous pouvez exprimer le sincère désarroi de savoir que vous avez pu blesser l’autre sans le savoir

    Nos blessures sont parfois profondes, douloureuses et anciennes

    Il serait utile que vous sachiez que NE PAS MENTIR est à la fois un principe moral et une règle de vie de la philosophie que j’arpente

    Il est préférable de SAVOIR et pour cela il est nécessaire souvent d’ECOUTER l’autre POUR MIEUX COMPRENDRE

    Je peut comprendre que vous soyez un peu perdu, subir un flot d’information soutenu d’une ligne et d’une verve différente et étrangère à vos habitudes vous a fait déborder : c’est une application du principe d’Archimède

    Il est utile de pouvoir faire la différence entre le contenant et le contenu

    Je reste, patient, à votre écoute

  70. post 73 monsieur andretti
    Exact monsieur, je m’en souviens très bien. J’étais à l’époque un homme de la bande à Cathelinaud, le grand chef vendéens qui donna du fil à retordre aux bleus …

  71. A Jean Fouquart post 76

    Les habitants d’Arlit et d’Imouraren, et tous les Nigeriens remercient le peuple français de son Grenelle de l’Environnement, de sa très grande humanité et de son immense bonté.

    https://www.google.fr/search?q=niger+areva&client=ubuntu&hs=5rR&channel=fs&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=luvRUZmpHaWr0QXZvYCoCQ&ved=0CEkQsAQ&biw=853&bih=623

    Association Survie
    http://survie.org/mot/niger

    Samedi 6 juillet au Stade de France, rencontre d’athlétisme ou meeting AREVA, sponsorisée par la Région IDF, la ville de Saint-Denis, le journal L’Humanité (voir affiches non illuminées dans le métro)

  72. JR qui a toujours refusé de déclarer aux Audoniens son patrimoine va -t-elle être mise à l’index pour cette élection municipale.

    Communiqué ANTICOR 93

    Clémentine Autain, candidate à Sevran, signe la Charte ANTICOR

    Clémentine AUTAIN et l’Association de lutte contre la corruption ANTICOR, représentée par Jean-Michel Vercoutter, cosigneront officiellement la Charte d’ANTICOR 2014 :

    Mardi prochain 4 février à 11h00 au N°13 avenue du Général Leclerc à Sevran 93

    La charte d’éthique ANTICOR 2014, véritable « contrat », comprend 9 engagements destinés à mettre la transparence au cœur de la gestion municipale, dont le non cumul et l’unique renouvellement du mandat, le respect de bonnes pratiques, clairement détaillées, de gestion et de transparence. Accordant, par exemple, la présidence de la commission des finances à un élu de la minorité. En contrepartie ANTICOR autorise principalement la tête de liste signataire à utiliser le logo “Signataire de la charte Anticor 2014″, dans le cadre de sa campagne puis, si elle est élue, dans le cadre de son mandat.

    Cette Charte est exigeante pour les candidats qui, au delà des promesses électorales, engagent, s’ils sont élus, leur responsabilité civile.

    A ce jour près de 160 candidats, dont 10 en Seine Saint Denis, ont déjà signé, prenant ainsi une bonne avance sur la loi limitant le cumul des mandats qui n’interviendra pas avant 2017 avec, entre temps, d’autres importants rendez-vous électoraux…

    Premiers candidats signataires en Seine Saint Denis (par ordre d’enregistrement) :

    Alda PEREIRA à Noisy-le-Sec, MRG et Génération Ecologie

    Roger BODIN au Raincy, « Ensemble pour Le Raincy » liste d’intérêt communal, divers droite.

    José DA SILVA à Vaujours, liste citoyenne « Vaujours Ensemble »

    Nelly ROLAND à Villepinte, Maire sortante, Divers Gauche

    Jean-Paul LEFEBVRE à Noisy-le-Sec, liste PS

    Dieunor EXCELLENT à Villetaneuse, « Changeons Villetaneuse », MRG et Génération Ecologie

    Jean François THEVENOT à Gagny, MRG et Génération Ecologie

    Mireille FERRI à Bagnolet, liste EELV

    Alain AMEDRO à Aulnay-sous-Bois, EELV, Ensemble, PG, liste citoyenne

    Mohamed HAKEM à Bagnolet, liste « Dynamique citoyenne »

    ANTICOR est une association loi 1901, non lucrative et apolitique. Elle a été créée en 2002 par le juge anti-corruption Eric Halphen, à la suite du coup de tonnerre qu’a été le duel Chirac – Le Pen au 2e tour des élections présidentielles. Son objectif principal est la réhabilitation de l’éthique en politique et, par là même, la lutte contre l’abstention et/ou le vote extrême. Ceci en redonnant confiance aux citoyens dans la classe politique. Objectifs toujours à l’ordre du jour !

    Le site d’Anticor : http://anticor.org/

    Contact ANTICOR 93 :

    Jean-Michel VERCOUTTER 06.80.06.07.64 – groupelocalanticor93@acielouvert.fr

    Certain(e) verront là une nouvelle raison de ne pas voter pour elle au 1er tour.

  73. @taquet post80

    Clémentine AUTAIN ne possède surement pas un duplex de 91,6 m2 bâti durant son mandant sur une ancienne parcelle préemptée.

    Un citoyen avisé et membre d’Anticor.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *