Rythmes and Blues

En théorie tout le monde ou presque s’accorde sur la nécessité d’adapter l’école au rythme de l’enfant et non l’inverse. Le « retour » à la semaine de 4 jours et demi (le mercredi matin remplaçant la matinée du samedi), semblait à l’évidence sinon la perfection du moins une bonne solution.

Dans la pratique, sa mise en œuvre soulève une avalanche de problèmes. Temps et contenus de l’animation, durée de la pause méridienne, recrutement de personnels et nouveaux contrats de travail, modifications des dispositifs en place, grilles horaires et fonctionnement des équipements sportifs ou culturels et des Centres de Loisirs… l’enfer réside souvent dans des détails qui semblent avoir échappé aux grands stratèges.

Pour corser l’affaire, des situations bien différentes sur le plan technique et financier d’une collectivité à l’autre pour assumer un tel changement à court terme. A Saint-Ouen sous la férule du Maire et de son Adjointe (PCF) à l’Enseignement , c’est le moins qu’on puisse dire, on ne s’est pas précipité sur des solutions pour décliner cette réforme. On a même un peu instrumentalisé les inquiétudes légitimes et pour changer réclamé de l’argent… à l’Etat. Secret espoir faire un peu capoter la réforme et surtout affaiblir le gouvernement socialiste. A l’occasion caresser dans le sens du poil enseignants et parents à quelques encablures des Municipales.

Nos socialistes locaux quant à eux, forcément en posture délicate, malgré leur implication au sein des Parents d’élèves ont été quelque peu écartelés entre local et national. Ils ont réagi vivement et dénoncé, avec plus ou moins de bonheur, l’absence de concertation (concept il est vrai un peu étrange dans cette ville) en élargissant notamment aux nouveaux secteurs scolaires qui est clairement un autre sujet. Une démarcation du Maire, un peu appuyée et elle aussi très politique mais pas nécessairement lisible pour le grand public dans le round de réunions publiques enclenchées alors brutalement par le Maire pour reprendre la main.

Sous le patronage du Maire, une réunion de synthèse de cette « concertation » tardive aura lieu le … 21 mars prochain pour que la Ville opte officiellement avant le 31 mars (!) pour l’application de la réforme cette année ou l’an prochain. Gageons, c’est un peu du bon sens vue son impréparation, que le choix portera sur une entrée en vigueur l’an prochain à Saint-Ouen.

Bref, au-delà de la très contreversée Nicole Amedro, élue référente, une certaine confusion règnent sur ces questions scolaires à Saint-Ouen qui relèvent plus ici des clivages politiques entre Front de Gauche et Parti Socialiste à l’heure où les couteaux s’aiguisent à l’approche des élections locales de 2014.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

52 réflexions sur « Rythmes and Blues »

  1. Bien joué.
    Sauf que,dès lors que de 4.5 jours (sous Sarko,), on passe à 4 jours, sans diminution de salaire; pas de Manif pr demander une baisse de salaire…
    C’est la seule question que se pose les Parents.
    Alors, on dit quoi?…

    • Le mieux est souvent l’ennemi du bien ?

      Nous publions ici pour memoire et avant Et avant la “réunion de restitution des rencontres dans les écoles sur la réforme des rythmes scolaires” ce soir à 18h Barbara une proposition de parents du groupe Michelet :
      – 3 jours d’école d’une durée de 5h30 (8h45-11h45 et 13h15-15h45, à titre indicatif)
      – 1 jour d’école d’une durée de 4h (8h45-11h45 et 13h15-14h15)
      – 1 jour d’école d’une durée de 3h30 (8h45-12h15, mercredi ou samedi)
      (Le temps scolaire de 24h, respecte ainsi le cadre de la réforme)

      La journée de 4h ne serait pas fixe. Les élèves d’une école seraient répartis en 4 groupes et chaque groupe aurait donc cette journée 1 fois par semaine (par exemple pour une école de 12 classes : 3 classes le lundi, 3 classes le mardi, 3 classes le jeudi et 3 classes le vendredi ; les niveaux pourraient être mélangés et les groupes pourraient être d’un nombre de classes différents).
      Ce jour là, une plage d’1h30 (de 14h15 à 15h45) permettrait la mise en place de nouvelles activités et apprentissages périscolaires par exemple en sport, musique, arts plastiques, informatique, danse, théâtre, langue étrangère, lecture, sciences, etc.). Ce temps est suffisamment long pour que les élèves puissent profiter pleinement d’une approche complémentaire.
      Cette organisation permettrait à des intervenants spécialisés dans leur discipline de tourner sur l’ensemble des classes d’un groupe scolaire durant la semaine. Cela réduirait également les besoins en locaux pour ce nouveau temps “hors classe” tout en conservant l’horaire de sortie d’école à 15h45.
      Afin que ces activités complémentaires profitent à tous, il serait essentiel de garantir un accès gratuit pour les familles avec moins de moyens.

  2. A qui fera-t-on croire que le problème de l’école,aujourd’hui,se limite à un problème d’horaire?
    Quand posera-t-on le problème du contenu?Après seulement on pourrait discuter des moyens pour réaliser l’appropriation par les élèves de ce contenu:horaires,formations des maîtres,disciplines d’éveil,ouvertures de l’école…etc…

  3. D’accord avec Michel§

    Le gouvernement ayrault a été plus malin que celui de fillon; Sarko n’ a pas réussi imposer le PRE (loi borloo) à l’ensemble des communes et notamment celles de gauche, il a d’ailleurs été , plus souple en laissant les communes décider de sa mise en place, St-Ouen avait d’ailleurs refusé de le mettre en place.

    Les socs la jouent plus fine en passant par une réforme des rythmes scolaires
    Ils noient ainsi le poisson et tentent de faire oublier les revendications des enseignants et des parents.

    Rien de plus simple, confondre dans les débats la réussite scolaire et réussite éducative!

    La réussite d’un enfant à l’école, comme l’indique michel ne se réume pas seulement à une question d’horaires, pour qu’un enfant aprenne il faut avant tout qu’il y ait un un prof chaque jour en face de lui, des classes pas trop surchargées, des programmes allégés et vus en concertation avec les équipes éducatives, il doit avoir la possibilité d’être aidé (soutien) : le rétablissement du RASED pour les enfants en grandes difficultés s’impose et enfin avoir la possibilité d’être suivi médicalement, l’école doit avoir une dimension sociale : psy; infirmiers, AS, médecins pour que l’école s’ouvre au monde et accompagne les familles!

    La réussite éducative est complémentaire , l’accompagnement des familles est essentiel(et à d’ailleurs tarder à voir le jour à so) ainsi que le péri-scolaire et activités extérieures à l’école, il est, effectivement, important de réfléchir à des accueils péri-scolaires de meilleur qualité!

    Mélanger ces deux thèmes dans les débats n’est que stratégie, comme les socs savent si bien le faire, ils vendent du rêve en cachant la misère!

    Quel parent ne serait pas content de voir son enfant faire plus d’activités sportives, musicales ou artistiques après l’école, activités gérées par les municipalités!

    Mais leurs inquiétudes concernant le niveau scolaire de leurs enfants ou d’enseignement dans les écoles du 93 resteront identiques car nous attendons toujours du ministre des propositions concrètes pour obtenir des postes suffisants, pour améliorer la formation des maîtres; revoir les programmes trop lourds, un rased augmenté et non supprimé.

    Lorsque l’Ecole aura retrouvé ses moyens , il y aura peut être moins de fuite vers le privé comme le souhaitait par contre sarko, à moins que les socs veuillent la même chose!!!

    La priorité n’était pas les horaires comme ils essaient de nous faire croire mais bien ces derniers points évoqués, mais ça coûte plus cher, et ça ne dépend pas des villes mais de l’Etat!

    Un gouvernement qui aurait tendance à ne développer que des petites mesurettes : les contrats d’avenir dans l’éducation nationale, ce n’est pas ce que j’ai cru; une belle arnaque, le retour des précaires , le recrutement à des concours avec de faibles notes : on régresse!

    Les profs et parents restons très vigilants, nous ne nous ferons pas avoir comme avec Darcos , que les rythmes scolaires changent puisque c’est la volonté de notre ministre mais nous ne lâcherons pas nos demandes de moyens supplémentaires pour l’ Ecole !!!

  4. Notre magnifique Préfet ne semble pas évaluer à sa juste mesure comment le manque de moyens produit de la solide insécurité.

    Ainsi la suppression d’heures pour le lycée Cachin va être catastrophique. JR est muette sur les résultats du BAC dans notre bonne ville malgré tous les supports dont elle dispose avec notre argent.

    Si elle recevait les parents et les profs de cette établissement, si son journal avait été là lors de la cérémonie d’hommage à Rino della Négra, elle saurait su que dans cet établissement les redoublant et les triplant se voient sacrifiés car leurs profs ne disposeront plus à la rentrée d’heures pour allèger les classes et l’accompagnement personnalisé.

    Pire, les filles sont doublement victimes puisque qu’outre des classes surchargées, elles n’ont pas droit aux aménagement horaires faute de moyens.

    Alors, JR d’un côté se promeut sur son blog pour une initiative éducative à Blanqui menée à bien par des élèves et leurs profs et de l’autre, rien dans le bulletin municipal, rien sur son blog, rien sur celui de la ville sur les conditions catastrophiques faites à nos lycéens et sur les résultats du Bac.

    Au fait, de quoi, parle-t-elle avec le super Préfet ?
    De la vidéo surveillance, qui comme chacun le sait forme le lycéen à être un adulte responsable et les professeurs des adultes épanouis!

  5. Pour poursuivre sur l’école,

    JR décide d’organiser un conseil municipal extraordinaire sur l’éducation le 1er juin (place jean-jaurès) pour soutenir l’action des parents au niveau gouvernemental et réclamer ainsi un nombre d’enseignants remplaçants suffisants pour SO etc..Pour les parents d’élèves, il s’agira de traiter des problèmes rencontrés dans nos écoles et d’exiger des moyens tant sur le plan gouvernemental que municipal;

    Dans le même temps,
    on apprend ce soir au JT de 20 heures que les 60 000 postes promis par PEILLON risqueraient de ne pas voir le jour!!????

    D’après une étude de la cour des comptes; il n’y aurait pas besoin d’augmenter les postes d’enseignants au sein de l’éducation nationale; donc les 60 000 postes annoncés ne semblent pas être nécessaires (première nouvelle, c’est mal connaître la situation du 93!!!)

    “L’éducation nationale connaît un problème de gestion; elle doit donc faire mieux avec ce qu’elle a!!!!”nous dit un responsable de la CDC

    Hollande en avait fait une promesse éléctorale , peillon a lancé les débats sur l’école avec de nombreux partenaires (parents syndicats enseignants)et annonçait la création de postes pour la rentrée!

    Le 22 mai, nous apprenons que la situation de l’Ecole était mal connue “nous avons les profs mais ils sont tout simplement mal répartis sur le territoire (Déshabiller Paul pour habiller Jacques, en gros!) :

    on se fout ” royalement” de nous!

    N’aurait il pas pu le savoir avant, analyser avant de pondre un programme! Pourquoi sortir un tel chiffre ( 60 000) si cela n’est pas nécessaire : quel sacré gaspillage alors?

    Les parents attendent beaucoup et commencent à s’impatienter (de nombreuses actions ont été organisées à st-ouen et dans le département)

    Encore des promesses qui risquent de ne pas être tenues qui discréditeront une nouvelle fois le gouvernement Ayrault et prouveront une nouvelle fois son incompétence.

    Rien ne change , comme avec l’ancien gouvernement, il s’agira pour le PS de continuer sur la voie de l’austérité, faire des économies de dépense publique . On commence à être habitué, on nous fait des promesses, on nous vend du rêve et ensuite revirement de situation, marche arrière et on fait trinquer toujours les mêmes ; c’est toujours le secteur de l’éducation le plus malmené et les villes de banlieues qui trinquent!

    A un an des municipales, hollande s’est mis les gays dans la poche mais risque d’avoir les parents sur le dos!

    J’oubliais , on apprend aussi avec ce rapport que le niveau scolaire de nos gamins baissent; les parents le savent depuis bien longtemps et n’ont cessé de tirer la sonnette d’alarme : à quand une vraie réforme de l’Ecole?

    à suivre….

    @ Brune

    Je vous remercie pour votre post concernant mon ptit bout, j’y réponds tardivement : nous nous portons bien!

    (Petite parenthèse : J’en profite pour balancer mon premier coup de gueule concernant la pénurie de pédiatre à so ; un seul médecin à so contre une vingtaine dans le 18 ème ou à clichy, C’est malheureux pour une ville comme la nôtre qui va être amenée dans un futur proche à recevoir de nombreuses familles!!!)

    Brune, c’est toujours un plaisir de vous lire; on en apprend tous les jours avec vous et j’apprécie votre humour! Je constate aussi que vous maîtrisez bien la langue des djeuns!

    J’espère vous rencontrer prochainement lors d’une réunion ou d’un événement à SO;
    Amicalement,

    bibi à marie
    saly

  6. Ah vous nous avez manquée ! Je suis heureux d’apprendre que vous et votre bambino vous vous portez bien. Vous êtes l’avenir de notre beau pays et l’avenir de l’Homme !

    Et pour moi, aujourd’hui, vous serez mon rayon de soleil ! Chuttttt, que ça reste entre nous mais sachez qu’il y a quand même pas mal d’aigris ici ! Des fois, ils me donnent le bourdon. 😉

    Pour revenir à votre sujet fort intéressant, ce qui se passe dans les écoles et notamment celles de notre département est scandaleux. C’est ne pas considérer le combat mené depuis des mois par les parents. J’ai pu le constater en flânant dans les quartiers, quand le temps et le genou me l’ont permis. J’ai vu les banderoles, les manifestations, j’ai lu les articles, j’ai entendu mes voisins.

    Malheureusement, ceux-là même que l’on fustige, se sont déplacés chez nous à grand renfort de publicité. M. Leroux est à chaque coin de rue et il me semble que notre Ministre déléguée auprès du ministre de l’Éducation nationale, chargée de la Réussite éducative a même fait il y a quelques temps une apparition ?

    Du temps de perdu pour les familles, de la poudre aux yeux quand on voit le résultat, aujourd’hui !!!! A moins que mes sources ne soient pas fiables mais il me semble que rien n’est ressorti de ces « présences politiques » ?

    Bernadette (vous savez mon infirmière la mère tape dur !) me contait que son fils se plaignait que son organisation de parents d’élèves n’obtenait jamais de réponse de la mairie et que toutes les écoles de la ville étaient logées à la même enseigne. Aucune communication, collaboration… Aucune considération. L’assiduité des représentants de la mairie aux conseils d’école serait totalement à revoir. Pire, les conseillers de l’opposition n’y sont pas conviés ! Il paraît que ça s’appelle la démocratie ! 🙁

    Et vous nous annoncez, aujourd’hui, que notre emblématique Mère à tous, soucieuse des difficultés, organise un conseil municipal extraordinaire le 1er juin, en plein air ? (c’est pas une blague ?)

    J’ai bien peur qu’avec l’approche des municipales, ce rendez-vous ne soit encore qu’une simple mascarade et que les parents soient comme d’habitude laissés sur le carreau !

    Sinon, il est ouvert à tous ce conseil ? Ils organisent un barbecue à la fin ?

    Sur ce, je vous laisse à vos occupations. Je vous embrasse affectueusement et si vous me le permettez, j’adresse un câlinou à votre petit bout.

    Brune

  7. Les rythmes and blues, il me semble que c’est une chanson des beatles (je ne sais plus comment ça s’écrit). Je les ai vus à l’Olympia un soir d’hiver. La chanson a été reprise ensuite par Jean Ségurel et ses troubadours et elle est devenue un tube sur le plateau des millevaches. On la chantait aussi à Tulle et François Hollande, député du coin, La passait en boucle dans sa chambre. Du coup, Ségolène, qui partageait sa vie à l’époque, s’est retrouvée enceinte. Drôle de truc en vérité !

  8. merci jy
    Trop drôle et tellement d’actualité!
    Tout y est : le problème de remplacement, le contenu des enseignements, le salaire des profs
    A que ….12 ans après , on est toujours dans la même m…E!
    A en croire les inconnus,c’est peut être parce qu’il n’existe plus de grands hommes à la tête de notre pays!!!

  9. brune

    Ce conseil est ouvert à tous et se passe en plein air (place des fêtes derrière la mairie) , samedi 1 juin à 11 heures

    Ca sent, effectivement, la petite initiative de pré-campagne!

    Le gouvernement et le conseil général pour les collèges ( gérés par les socs) en prendront pour leur grade mais les parents n’épargnent pas la municipalité pour tout ce qui concerne le bâti, le personnel communal ou le péri-scolaire

    Il est question de trouver et d’apporter des solutions aux problèmes que rencontrent nos écoles mais ces solutions les parents d’élèves les connaissent depuis longtemps ; les pouvoirs publics n’étaient pas disposés à nous écouter!

    A l’approche d’échéances éléctorales, on est un peu plus pris en considération, il nous faut donc en profiter!!!

    Concernant pau langevin ou les rencontres organisées par leroux à l’assemblée, je n’y vois pour le moment que des effets de com .Seules des mesures concrètes dans un avenir proche me permettraient d’y croire, avec ce que vient d’annoncer la CDC , on est mal barrée!!!!
    saly

  10. A l’issue de la semaine du goût notre cuisine intercommunale vous ouvre ses portes pour la 3ème fois le samedi 19 octobre, de 9h à 15h:
    – café d’accueil
    – dégustation de plats créés par le Syrec pour la Semaine du Goût
    Rencontre avec les fournisseurs de volaille, e fruits et légumes, de pain bio.
    Lieu :
    227, rue des Caboeuf à Genevilliers
    01.40.86.86.00

  11. Eps : Et l’école?

    Du nouveau sur la réforme des rythmes scolaires

    Pour faire court :

    La municipalité en partenariat avec l’inspection académique, après avoir rencontrés , dans un premier temps, certains parents d’élèves élus des différentes écoles (2 par école), les enseignants et directeurs ,ont soumis deux hypothèses concernant l’organisation de la semaine de 4 jours et demi.
    (Scénarii issus des réunions organisées ces derniers mois)

    Les équipes pédagogiques ainsi que les parents d’élèves devaient se prononcer entre hypothèse 1 et 2 en conseil d’école cette semaine ,
    Réponses remises le 23 novembre à la Municipalité;

    Celle-ci soumettra l’hypothèse retenue à la majorité, au conseil municipal du 2 décembre (je crois)!!
    L’inspecteur académique a repoussé la date butoir pour le retour des Villes au 31 janvier 2013!

    Des débats ont eu lieu ou vont s’organiser avec parents et enseignants , les avis divergent aussi bien du côté des parents que des enseignants!

    Deux clans semblent se dessiner : les anti-réforme qui estiment que les rythmes scolaires n’étaient pas la priorité (révision du programme, rétablissement rased etc..)et les pro-réforme qui ont voté Pour sa mise en oeuvre à st-ouen en septembre 2014 ; parmi eux certains se sont abstenus réclamant plus de temps pour revoir son organisation et obtenir plus de garanties de la Ville!!! A suivre….

    Dans ce climat anxiogène, véhiculé par les médias , de nombreux parents sont dans le flou.

    Il devient urgent que la municipalité réunisse l’ensemble des familles pour leur en “parler”!

    Après avoir échangé sur la question avec les parents de l’école ou sont scolarisés mes enfants, cette réforme présente des aspects positifs et a été pensé en priorité pour les enfants en grande difficulté afin de leur proposer accompagnement éducatif et activités périscolaires de qualité!!

    Il ne faudrait donc pas passé à côté comme on a pu le faire avec le PRE, cela renforcerait encore les innegalités territoriales existantes!!

    • @ Saly

      Et l’école ? Et bien vous faîtes bien d’en parler…
      Ce qui est certain, c’est que la réforme au seRvice des enfants pose de multiple problèmes pour les collectivités locales dans la mise en œuvre et le financement.
      Évidement l’instrumentalisation des difficultés dans le contexte des Municipales n’arrange pas les choses.St-ouen n’échappe pas à la règle.
      Mais, sauf reculade, il faudra bien appliquer la loi.
      Concrètement parlez-nous un peu des deux hypothèses en cours.
      EPS

  12. @ saly
    Je ne connais pas exactement le projet de réforme des rythmes scolaires.
    Je connais Vincent Peillon.

    Cette réforme ressemble de loin à une usine à gaz http://blogs.mediapart.fr/blog/robertmartynumericablefr/171112/usine-gaz

    Le principe parait simple
    http://www.rue89.com/sites/news/files/assets/document/2013/02/la_reforme_des_rythmes_scolaires_pour_les_nuls_-_23011311_1.pdf

    Les horaires d’école sont établis du Lundi au Vendredi.
    Tous les matins de 8h30 à 12h00, et tous les après midi (sauf le mercredi) de 13h30 à 16h00 après une pause déjeuner de 1h30
    Les horaires de classes du mercredi étant compensées en semaines par des activités pédagogiques complémentaires et des temps d’activités périscolaires.
    En arrondissant cela correspond à un peu moins de quatre heures d’activité à la charge de la commune et à un peu plus d’une demi journée de charges structurelles.
    Le réel problème des communes sera de trouver un nombre suffisant d’éducateurs compétents prêt à accepter de travailler sur des contrats de 4×1 heure par semaine.

    A Saint Ouen, le problème du transport ne se pose pas pour nos écoliers (hors sorties scolaires) contrairement à certaines communes de provinces.
    A Saint Ouen, notre problème, c’est le décrochage scolaire, c’est le manque d’investissement de certains parents dans l’éducation de leur enfant, c’est le manque d’une politique dynamique volontaire d’encadrement et de développement des activités périscolaires dans nos écoles, dans nos gymnases, dans nos bibliothèques, sur nos terrains de sports, dans nos centres de vacances et partout dans Saint Ouen.
    Il suffit d’ouvrir les yeux: ils ont abandonné la ville, Saint Ouen est à l’abandon.

    Nous avons l’occasion de changer la donne à Saint Ouen.
    Il serait extraordinaire que la mairie puisse enfin appuyer et soutenir une réelle politique d’éducation scolaire et périscolaire accessible à tous et animés par du personnel motivé et professionnel en nombre.
    Il serait extraordinaire que le château musical s’ouvre à tous, se démocratise et se déplace dans les écoles.
    Il serait extraordinaire que les cours de natation soient gratuits et accessibles à l’ensemble des enfants de Saint Ouen.
    Il serait extraordinaire que les élèves de Saint Ouen soient amenés à connaitre la pratique de l’ensemble des sports pratiqués dans la commune.
    Il serait extraordinaire que les animations d’Atlas, de 1789, de la médiathèques puissent être réellement plus dynamiques en terme de percussions et d’échanges.
    Il serait extraordinaire que les travailleurs de Saint Ouen, motivés et fiers de leurs missions, soient heureux de présenter leur métier à nos enfants à travers des ateliers de citoyenneté.
    Il serait extraordinaire qu’une politique de l’éducation audacieuse, novatrice et responsable favorise le développement de notre commune.

    Il serait heureux que nos enfants ne soient pas, cette fois encore, une génération sacrifiée sur l’autel d’une politique clientéliste minable mené par des jeanfoutres.

  13. Sally@
    Ne vous faites aucun souci la mairie répondra au mieux à toutes vos attentes quant à savoir si elle tiendra ses engagements en cas de ré élection ça c est une autre histoire!
    Je suis persuadée que je ne vous apprends rien
    Malheureusement

  14. à Sally

    C’est un décret publié au Journal officiel du samedi 26 janvier 2013 qui a fixé la semaine scolaire à 24 heures d’enseignement réparties sur 9 demi-journées (4,5 jours), cette réforme entrant en vigueur soit à la rentrée scolaire de septembre 2013, soit à celle de septembre 2014.
    Les heures d’enseignement sont organisées les lundi, mardi, jeudi et vendredi ainsi que le mercredi matin (ou samedi matin), à raison de 5h30 maximum par jour et de 3h30 maximum par demi-journée. La durée de la pause méridienne ne peut pas être inférieure à 1h30.

    Depuis la rentrée 2008, la semaine scolaire des écoles maternelles et élémentaires était fixée à 24 heures d’enseignement scolaire pour tous les élèves, ces 24 heures étant organisées à raison de 4 jours par semaine (6 heures par jour les lundi, mardi, jeudi et vendredi).

    On peut rappeler que le ministre Darcos a porté un sale mauvais coup en supprimant l’école le samedi matin. A l’époque beaucoup n’y ont vu que du feu.

    C’est vrai que pour les bobos, les propriétaires à la campagne et aussi une partie des enseignants, ce fut un magnifique cadeau pour eux et un leurre empoisonné pour le restant de la société que de supprimer l’école le samedi matin.

    Mais c’est vrai que ces parents capables de juger que la suppression de l’école le samedi matin est bon pour leur(s) enfants, sont souvent les même qui n’accompagnent pas leur(s) enfants aux activités sportives ou culturelles de clubs locaux.

    Pour les Parents d’élèves, beaucoup subissent la pression des socialistes qui ne veulent pas via la FCPE nationale revenir sur cette connerie.

    Peillon doit essayer de se faire élire aux prochaines européennes. Donc, la France peut bien faire sauter cet intérimaire de l’éducation publique… et revenir sur cette réforme à la noix, parce que autoritaire, parce que sans moyens pour le péri-scolaire, et pas qu’elle ne donne pas les vrais moyens financiers pour des vraies solutions pédagogiques et organisationnelles.

    à Fletcher,

    Votre vision “il serait extraordinaire qu’à saint-ouen” me semble un peu exagérée . Beaucoup est mal fait mais beaucoup est fait à SO.

    Nos élus sont du Front de gauche pour une part, mais ils oublient la démocratie permanente sur la gestion comme sur le projet.

    D’où leur peu de soutien à la vie citoyenne dans l’école (voir le bulletin municipal), à la réflexion avec tous (commissions réservées aux amis), de leur peu d’empressement à contester la politique gouvernementale (hier et aujourd’hui) pour l’améliorer.

    Mais c’est vrai que mettre son môme dans le privé, vous éloigne de la vraie vie…

  15. Quelle triste nouvelle! Quelle angoisse cette insécurité proche du lycée de nos gamins, on se dit que cela pourrait arriver en pleine journée à la sortie des cours, ( balle perdue..)

    Je suis démoralisée. Alors qu’avec beaucoup de parents nous essayons d’envisager un avenir meilleur pour nos enfants , ceux qui ont décroché tombent les uns après les autres!!!!

    Concernant votre post 17
    Je suis d’accord avec vos propositions pour le périscolaire.

    François,

    Oui à st-ouen, il existe de nombreuses activités de plus en plus accessibles d’un point de vue financier mais il manque cruellement de places : tous les enfants de St-ouen ne pratiquent pas tous une activité. C’est le combat en début d’année pour inscrire les mômes; pour les habitués c’est thermos et couette devant le château ou devant les clubs foot etc…

  16. Ces scenarii respectent quelques grands principes :

    – maintenir l’ouverture de l’école à 8h30
    – terminer tous les après-midi à la même heure
    – prolonger la matinée jusqu’à 12h pour favoriser les apprentissages
    – Conserver 1h30 de pause méridienne
    – Conserver l’étude du soir , les articuler aux activités d’accompagnement éducatif et aux activités périscolaires
    -préserver une sieste de qualité en maternelle
    – proposer une journée d’enseignement de 5h30 maximum

    hypothese 1

    4 jours avec :

    temps scolaires ; 8h30-12h et 13h30-15h15
    temps d’activités pédagogiques : 15H15-16H
    Etudes et accueil centre de loisirs : 16h-18h30
    et le mercredi :
    temps scolaires : 8h30-11h30
    centre de loisirs : 12h30-18h (élémentaire), 18h30 (en maternelle)

    l’avantage : organisation régulière
    maintien de l’étude sur 4 jours

    inconvénient: recrutement important d’adultes pour chaque après-midi (éstimé à 150 pour 45 minutes)
    risque d’enfants livrés à eux-mêmes à partir de 15h15

    hypothese 2

    3 jours avec:

    temps scolaires: 8h30-11h45 et 13h30-15h45
    etudes et centre de loisirs : 15h45-18h30
    le mercredi :
    temps scolaires :8h30-11h45
    centre de loisirs : 11h45-18h30

    et un jour par unité géographique
    (La Ville serait divisée en 4 unités géographiques; Un jour fixe sur l’année sera posée par unité!)

    temps scolaires : 8h30-11h45 et 13h30-14h30
    Temps d’activités pédagogiques : 14h30-15h45
    accueil en centre de loisirs : 15h45-18h30

    avantage : organisation régulière ; tous les jours sont identiques même le mercredi
    Les TAP auront des contenus de meilleure qualité car d’une durée d’1h15
    besoin de recruter une quarantaine d’intervenants spécialisés

    inconvénients : pause méridienne plus longue , plus de temps pour déjeuner mais risque d’accidents
    risque d’enfants livrés à eux mêmes à 14h30 une fois par semaine

    Pour ce qui est des TAP : les parents ont exigé leur gratuité.

    Le coût pour la mise en oeuvre de cette réforme sur notre ville serait estimé entre 1.7 millions et 2 millions d’euros

    Voilà concrètement les deux hypothèses , Eric!!
    Pas évident de retranscrire les débats, j’y reviendrai ….

  17. @ francois taquet

    1/ L’enjeu de la réforme

    Je ne vais vous faire un bref sur l’éducation nationale, la réforme de l’enseignement primaire, les enseignants, le ministre VIP, les syndicats maisons, les parents d’élèves, les élèves…

    Vincent Peillon sait compter, ce qui n’est pas vraiment mon cas.

    a/ 6 718 900 élèves en primaire X 104 € de d’aides d’état et CNAF
    = 698 765 600 M€ de dotations annuelles
    b/ 6 718 900 élèves en primaire / 18.4 élèves par enseignants = 365 157 enseignants en primaire
    c/38 semaines d’école X 4 heures hebdomadaires = 152 heures annuelles à la charges des communes
    d/152 heures X 35.41€ coût salarial horaire minimum = 5382 € de charges de salaires annuelles par personnel
    e/365 157 éducateur remplaçant X 5382 € de charges salariales = 1 965 274 974 € de masse salariale
    f/1 965 274 974 – 698 765 600 = 1 266 509 374 € à la charges des communes hors frais de gestions, de structures et de matériel.

    Donc, l’abandon de cette réforme des rythmes scolaires n’est pas pour demain et nous devrons donc faire avec cette réforme économique qui à le double avantage de multiplier les recettes fiscales et de baisser les dépenses régaliennes de l’état.

    2/ Ma vision un peu exagérée…

    Je ne vais pas vous faire un bref sur le Front de gauche (avec une majuscule), les joies du samedi matin à la campagne, les bobos, la démocratie permanente (sic), l’école privée, la vraie vie…

    Vous avez raison, nous ne sommes pas une petite commune de province privée de moyens, nous sommes en Ile de France, nous sommes, métropole, intégrée à Paris (capitale de la France), nous sommes l’une des villes les plus riches du département de la Seine Saint Denis…

    Saint Ouen, c’est surtout un énorme potentiel sous exploité, un gisement de talents et d’énergie, une ville jeune urbaine et dynamique, une village tranquille au bord d’un fleuve sacré , un bourg marchand de réputation mondiale, un lieu de cultures et d’échanges internationaux, une commune solidaire au pied de Montmartre, un quartier métropole à la pointe du 9.3, une cité fière, forte et atypique…qui ne demande qu’a se révéler pour le bonheur des grands comme des petits.

    Au regard de ce potentiel, c’est un peu exagéré, mais si peu est fait avec tant de moyens, c’est gâché.

  18. voici les infos que nous avons eu sur le coût :

    Le coût de la réforme a été calculé sur la base de 1 animateur pour 14 enfants en maternelle et d’un animateur pour 18 enfts en élémentaire sans intervenants spécialisés.

    Il s’agit d’un coût estimé à minima :
    Quelque soit le scénario, on estime la dépense entre 1 200 000 e et 1 300 000 euros dont 530 000 euros pour la restauration le mercredi, auxquels il faut ajouter les frais d’administration fixes.
    Il est prévu de proposer des conditions de travail et de formation en adéquation avec les ambitions du projet; cela viendra alourdir inévitablement la dépense.

    Ajout de 300 000 euros prévus pour le recrutement d’administratifs au service enseignement (coordinateur) et pour recrutement de 40 intervenants spécialisés , cela s’élèvera selon les scénarii entre 1 700 000 et 2 millions.

    Les recettes :

    La caf propose de réaffecter les sommes dédiées au mercredi matin au financement des 3 heures de TAP induites par la réforme soit une évaluation de 220 000 euros.

    L’état attribue dans le cadre du fonds d’amorçage pour la première année un montant forfaitaire de 50e/ enft pour la rentrée 2014/2015 soit
    244 900 euros.

    La municipalité souhaite sa pérennisation et même sa réévaluation!!! Je suis d’accord avec ce point.

    Je suis aussi pour que la municipalité fasse des économies en terme de communication et en formant les animateurs de nos centres de loisirs qui ont du potentiel artistique .Nous avons de vrais artistes qui ne demandent qu’à être reconnus en tant que tels, ils représentent, selon moi du personnel ressource!!!

    ( contenu sur le coût;extrait des docts qui nous ont été remis à la réunion du comité consultatif réunissant parents , services municipaux, DGA à l’éducation, responsables service enseignement ainsi que IEN)

  19. “Il serait extraordinaire qu’a Saint Ouen..” était un exercice de style conditionnel qui pouvait paraître exagéré, il devient impératif de le mettre en oeuvre.

    Il est maintenant obligatoire qu’une politique de l’éducation audacieuse, novatrice et responsable favorise le développement de notre commune.
    Nous changerons la donne à Saint Ouen quoiqu’il arrive.
    Nous ne permettrons plus à des irresponsables incompétents de régir notre destinée, et nous nous élèverons nombreux partout pour changer la donne de gré ou de force.

    Il y a quelques mois, un de mes amis, m’a chargé de l’aider à écrire une lettre de doléance, une pétition, une lettre ouverte aux responsables du sport à Saint Ouen.

    Cet éducateur modeste, ce travailleur honnête, ce père dévoué souhaitait…
    …que le Red Star Football Club cesse de virer en grand nombre les enfants de Saint Ouen inscrit à cette l’école de foot.
    … que la majorité des inscrits soit résidents de Saint Ouen.
    … que les combines entre amis qui favorisent certains enfants cessent.
    … que les éducateurs cessent de faire de la pédagogie différenciée pour des enfants de niveau sensiblement équivalent.
    …que certains éducateurs cessent de traiter les enfants comme des chiens.
    … que le staff du Red Star et certains éducateurs cessent de mentir.
    … que cesse la politique de détection dès l’age de 6 ans.

    Il était effaré de voir les petits joueurs du Red Star virés, chaque année en plus grand nombre, se retrouve à errer et à dealer au bas des immeubles.

    Il souhaitait surtout que tous les enfants puissent à Saint Ouen pratiquer le sport dans le respect de ses plus belles valeurs.

    Je suis intiment désolé de ne pas avoir pu l’aider plus tôt et surtout de ne pas avoir compris l’urgence de sa demande.
    Je m’associe à sa détresse et à sa peine en ces jours de deuil.

  20. à Saly

    merci de vos infos, mais c’est là tout le problème avec JR.

    Ce faramineux transfert de charge n’est pas évoqué dans le bulletin municipal.

    Avec JR, nous vivons hors sol comme avec le PS d’ailleurs, responsable de la chose.

    En tous cas, une bonne nouvelle :
    “Saint-Ouen réveille toi” vient de distribuer son premier tract.
    AK et GT seront donc la force alternative des “Audonniens” avec 2 “n”, cela fait plus riche, à la tête de la liste “d’opposition nationale et locale.

    Contact : 01.81.59.06.03
    www;saint-ouen-reveille-toi.fr
    93, rue du Dr Bauer 93400

    Pour la parité, on verra plus tard…à moins que!?

  21. @ saly
    Je suis heureux que vous ayez pris le temps de me lire malgré mon manque de savoir-être.

    Je vous ai lu, mais je suis désolé, je n’ai rien compris, ni aux horaires, ni aux affectations, ni aux coûts, ni aux financements.

    Combien y a t’il d’enfants inscrits en maternelle et en école élémentaire ? 4898 ? Combien de classe ? Combien par classe ? Combien par école ? Combien d’enfants sont déjà inscrit aux activités périscolaires ?

    Un budget de 300 000 €, c’est pour l’embauche d’un coordinateur ou pour l’embauche de 40 intervenants spécialisés ?

    Un coordinateur, pourquoi faire ?
    De combien d’agents administratifs disposons nous à Saint Ouen et quelles sont leurs compétences ?

    La perspective d’embauche des 40 intervenants spécialisés donne t’elle primauté aux Audonniens ?
    Une action de formation locale est elle envisagée ?
    De combien d’animateurs et intervenants potentiels disposons nous et quelles sont leurs compétences ?

    Par ailleurs de combien d’agents municipaux disposons nous ? Quelles sont leurs missions actuellement ? Leur activité est elle incompatible avec des ateliers de citoyenneté partagée ?

    Combien y a t’il d’associations d’aide au devoir, d’aide à la lecture ou de structures communales de promotions culturelles et pédagogiques à Saint Ouen ? Quelle sont leurs subventions ou budgets alloués?

    Combien y a t’il d’associations sportives ou de maisons communales de jeunesse et d’échanges à Saint Ouen ? Quelle sont leurs subventions ou budgets alloués ?

    Pourquoi la CNAF réduirait-elle sa dotation de 44 492 € ?

    La ville de Saint Ouen fait elle partie des communes ayant choisi de reporter l’application de la réforme à la rentrée 2014 ?
    La ville de Saint Ouen est elle bénéficiaires de la dotation de solidarité urbaine et de cohésion sociale pour la cible RSU 2014 /2015 ?
    A quel titre l’état verserait il 244 900 € ?
    http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2013/07/cir_37215.pdf

    Je vous serais redevable de bien vouloir répondre à ces quelques questions dans la mesure que vous puissiez obtenir les réponses.
    Vos réponses permettrait de mieux comprendre les défis à relever et de mieux s’organiser pour le bien-être de nos enfants.
    Parce ce que pour l’instant, il y a trop d’enfumage dans cette usine à gaz.

    Bonne soirée.

  22. ACTUALITÉ / PROJET DE REFORME

    1/ Un sondage concernant uniquement les communes socialistes ayant adopté la réforme (Lire le monde entre les lignes)
    http://www.lemonde.fr/education/article/2013/11/20/rythmes-scolaires-plus-de-80-des-communes-satisfaites_3517015_1473685.html

    2/Hollande démission! Hollande démission!
    http://www.leparisien.fr/societe/rythmes-scolaires-nouvel-appel-a-la-greve-le-5-decembre-21-11-2013-3336561.php

    3/Des journées de cadre pour les maternelles et plus de poney le mercredi.
    http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/11/14/avec-la-reforme-des-rythmes-scolaires-les-enfants-sont-creves_3514252_1473688.html

    4/ Comment l’État va-t-il tenir ses engagements? «En laissant une année supplémentaire», glissent certains élus, évoquant «une porte de sortie pour Vincent Peillon».
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/11/12/01016-20131112ARTFIG00205-rythmes-scolaires-cinquante-maires-disent-non-a-la-reforme-des-2014.php

    5/DERNIERE MINUTE
    Le fonds d’amorçage de 250 millions consommé à hauteur de 170 millions en 2013 est maintenu pour 4 000 communes et ouvert aux 20 000 autres (modification du décret envisagé, annonce de l’Association des maires de France du 10/octobre)
    http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/10/10/rythmes-scolaires-le-fonds-d-aide-maintenu-en-2014_3493416_1473688.html

    6/SYNTAXE erreur
    Hausse mécanique de 5 à 10 points d’impôt locaux suivant les communes
    http://www.lexpress.fr/education/infographie-rythmes-scolaires-la-reforme-plombe-t-elle-vraiment-les-finances-des-maires_1299050.html

    7/ Un guide qui pose des questions
    http://cache.media.education.gouv.fr/file/02_Fevrier/52/9/2013_rythmesco_guidel_elus_bdef_240529.pdf

    8/Faudrait voir à éviter de se mettre le Périgord à dos avant les fêtes!
    http://dordogne-contre-reforme-rythmes-scolaires.com/message-dun-pere-a-linspection-academique/#more-218

    9/ Les associations partenaires de la réforme.
    http://eduscol.education.fr/cid59677/partenariat-avec-les-grandes-associations-complementaires-de-l-ecole.html

    10/ “La municipalité souhaite (la) pérennisation et même (la) réévaluation du budget alloué à la reforme des rythmes scolaires.”
    Pourquoi pas ?
    http://lexpansion.lexpress.fr/economie/le-budget-2014-est-il-vraiment-credible_416281.html

  23. @francois taquet post27
    C’est tout à fait exact.
    Un Marseillais prend bien 2 ‘l’ tandis que Audonien s’écrit avec 1 ‘n’.

    Ce qui prouve une fois encore qu’en Audonie, un candidat local national peut connaitre Marseille mais pas encore Saint-Ouen.

    A ce propos, il se dit qu’une nouvelle liste appelée ” ‘Mairie’ (ou Marine) couche-toi là !” serait aussi sur le point de se créer à Saint-Ouen.
    MB aurait-il des infos à ce sujet ? ou doit-on encore organiser un sondage en Duplex avec PP pour le confirmer ?

  24. post 28

    Quelques réponses à vos questions ( notamment sur le nombre d’enfants), sont dans le rapport de 6 pages que l’on nous a remis lors de notre dernière réunion .
    D’autres rencontres sont prévues, nous aurons des infos complémentaires sur la formation du personnel , les recrutements et les types d’ateliers proposés etc..
    .La présentation du coût s’est faite très rapidement, nous devrions avoir plus d’éléments demain (comité consultatif en mairie à 18h);

    Je ne manquerai pas de vous faire une synthèse des données qui vous manquent pour votre analyse.

    • @ Saly

      Merci encore pour vos éléments précis.
      Ne vous mettez quand même pas la rate au court bouillon avec les injonctions et les questions de ce Fletcher.
      C’est quant même à la Ville de faire le boulot d’expliquer aux parents, bien évidemment, mais aussi aux autres c’est à dire l’ensemble des audoniens. Une communciation un peu pédagogie serait la bienvenue mais effectivement avec les drôles de cocos que nous avons à la Mairie c’est plutôt de l’intox , des affirmations pas toujours vérifiables et l’éternel couplet tout va mal et c’est la faute aux autres.

  25. post 26
    je suis heureuse que vous traitiez du problème de ce club! J’avais abordé le sujet, l’année dernière, écoeuré de voir comment se passer les sélections pour inscrire nos jeunes bambins!
    Mon fils après avoir été recalé : sur 60 gamins de son âge, 3 seulement retenus dont un de Paris et un autre fils du pote de l’entraîneur (on apprend très jeune ce que signifie le piston en audonie) , il a finit à l’Usma (club ou vous avez un éduc pour 30 gamins!!!) On a réussi à l’en écoeurerI, il a renoncé à ce sport et pratique le hockey sur glace : franchement rien à voir!
    C’est un sport ou il existe encore de vraies valeurs et ou ça pue moins le fric!!!

  26. @ BV
    Je tenais à vous féliciter pour votre archive de l’INA, quelle trouvaille, c’était magnifique!
    En revanche, là, vous êtes,hors sujet, s’il vous plait de taguer, faites le dans la rubrique correspondante la prochaine fois.
    Je vous rassure vous n’êtes vraiment pas le seul.

    Merci de respecter le travail de Sali et d’Id-stg.

  27. Ah Melle Saly, quel bonheur de vous lire ! Quel ravissement, je suis transporté et je me sens en vie, ragaillardi tout à coup !

    Vaste question que celle des rythmes scolaires et je suis malheureusement trop vieux pour qu’ils aient un impact sur ma pauvre personne. J’ai beau essayer de lire entre les lignes du pouvoir local, je n’y comprends pas grand-chose. J’entends les dépenses et calcule les recettes, tel un pauvre mathématicien perdu dans les méandres de l’administration.

    Donc merci à vous Melle Saly, d’apporter la lumière, en tout cas l’éclairage nécessaire au bon fonctionnement de mes neurones.

    Je vous embrasse.
    B. Andretti

  28. Saly mon fils a subi le même sort au red star. Il est passe ensuite a l’USMA puis au club de hockey. Cela n’a pas dure bien longtemps mais j ai garde un équipement complet dans un grand sac a roulettes que je donnerai volontiers a un hockeyeur d’une dizaine d’années. Si tu connais quelqu’un que cela peut intéresser . Merci de le faire savoir

  29. @ id-stg 34
    Vous aviez vous aussi remarqué ma tendance à l’autoritarisme.
    Je pense que Sali est suffisamment intelligente pour fonder son propre avis.
    Elle dispose aussi par son activité militante au sein des écoles d’éléments de réponse qui nous permettrons de faire évoluer un système archaïque, atone, rigide et terne.

    Je pense que Sali aimerait que ses enfants puissent participer à des activités riches et variées à Saint Ouen sans avoir à payer une fortune.
    A titre d’exemple et de manière non exhaustive, Saint Ouen pourrait peut-être devenir un laboratoire urbain de synergies :

    Le sport pour tous (éducateurs référents d’animations sportives, programmes d’échanges inter-club, PASS annuel toutes structures, classes de découvertes, action d’animation “arbitrage et respect”, aménagement horaire des infrastructures mieux réparti, embellissement des structures, création de pistes cyclable pour enfants, encadrement des animations sportives de rue, organisation hebdomadaire de la vivicitta en partenariat avec le ministère de la jeunesse et des sports…)

    Les ateliers de citoyenneté (éducateurs référents d’animations citoyennes, action d’animation “le cycle du recyclage”, “la sécurité civile”, “derrière les livres”, “les 5 éléments”, création de l’assemblée des enfants, en partenariat avec Science Po…)

    Le château musical ambulant (éducateurs référents d’animations artistiques et musicales, action d’animation “l’art pour tous”, “en avant la musique”, création d’un atelier d’expression rythmiques, organisation de flash-mob, célébrations des carnavals folkloriques, en partenariat avec le ministère de la culture…)

    Atlas pour tous (éducateurs référents d’animations scientifiques, mise en place des ateliers de vulgarisation pédagogique “la science pour tous”, organisation de l’événement “on éteint la lumière lors de la nuit des étoiles”, visite et rencontre en partenariat avec Supméca et le ministère de l’industrie et en collaboration avec les grandes entreprises…)

    Café 1789 (éducateurs référents d’animations cinématographiques, création d’un atelier du cinéma, programme pédagogiques art & essai pour les écoles, création d’un pack séance complète avec goûter et animations, organisation de projections extérieures en partenariat avec l’école Louis Lumière et en collaboration avec la CDC,…)

    Patinoire Cosmos 1999 ( mise en chantier de l’habillage de la structure, crartion d’un ascenseur extérieur, action d’animation “jeu d’hivers”, “curling”, “Icequidditch”, création d’un laser game, promotions de spectacles et animations pour enfants sur glace, création de l’atelier cockail molotov au bar du Cosmos avec le soutien du comité de jumelage de Podosk, en collaboration avec les villes partenaires de programme d’échanges éducatifs,…)

    Les Jardins des simples ( éducateurs référents des animations d’horticultures, action d’animation de plantation et d’entretien des potagers et des massifs dans toute la ville, organisations des fêtes des comices agricoles, élévation des mats de cocagnes, action pédagogique dans les serres, journée éducatives à la ferme en partenariat avec les lycées agricoles de la région et en collaboration avec les villes partenaires du programme d’échanges éducatifs…)

    La cuisine des bout de chou (éducateurs référents des animations culinaires, création de l’atelier des gourmands, action d’animation “prendre les bonnes habitudes”, “histoire de la cuisine”,… découvertes et rencontres des métiers de bouche, en collaboration avec les entreprises partenaires, création d’une école d’hôtellerie et d’une cuisine centrale dédié à la restauration scolaire haut de gamme avec le concours des plus grands chefs de France, le partenariat du ministère de l’éducation et la collaboration des entreprises locales…)

    Au bord de l’eau (éducateurs référents des animations nautiques, club de Voile de Saint Ouen FFV, mise en place gratuite des programme “bébés dans l’eau” et “savoir nager”, installation des chemins de halage, création de guinguettes, organisation de régates et de compétitions nautiques, créations de pontons, création d’un port et d’une maison de de la batellerie, amarrages de péniches-expo, péniches-hôtels, en collaboration avec le ministère des transport et de l’équipement…)

    Des poux, des puces (éducateurs référent d’animations artisanales, création d’ateliers de découvertes des métiers d’arts, visites et rencontres des artisans, actions d’animation “les fortif”, “brocantes et antiquités”,… visite pédagogique des puces en partenariat avec les villes partenaires de programmes d’échanges éducatifs…)

    New deal (éducateurs référent d’animations économiques, découvertes du commerce de la banque et des métiers de la vente, actions d’animation “savoir acheter, savoir vendre”, “ouvrir un compte en banque”,… visite et rencontre en collaboration avec HEC, la MIEL, la CCIP, les entreprises et les partenaires de l’entreprise présents à Saint Ouen,…)

    404 file not found (éducateurs référent d’animations informatiques, création d’atelier d’écriture programme, découverte de l’infographie, action d’animation PAO,DAO, visites et rencontres en partenariat avec les entreprises du secteur, création du salon des gamers à Saint Ouen, en collaboration avec le ministère du développement numérique et les entreprises partenaires présentes à Saint Ouen…)

    Popotam (éducateurs référent d’animations zoologiques, création d’un haras et d’une ferme pédagogique et mise en place d’un atelier pédagogique de soins animaliers, visite de la garde nationale, journée pédagogique en milieu naturel, en collaboration avec les villes partenaires de programmes d’échanges éducatifs…)

    Vive la Liberté (éducateurs référant des animations culturelles, meilleure répartition des ateliers de lecture et d’écriture, création d’atelier de graphie et d’expression parlée, découvertes des métiers du journalisme et de l’édition, rencontres, visites des imprimeries du Parisien, en collaboration avec les entreprises partenaires présentes à Saint Ouen,…)

    C’est quoi ton kravail ? (éducateurs référant des animations sociales, action d’animation “les missions de travail expliquées aux enfants”, rencontres avec les agents de fonctions, les employés et les cadres dans leur milieu de travail, en partenariat avec le ministère de la justice et des finances, le centre administratif de la mairie de Saint Ouen et en collaboration avec les entreprises institutionnelles présentes EDF RATP, SNCF, PTT …)

    Ce projet de réforme des activités extrascolaires permettrait à moyen terme de dégager un excédent de recette.
    Le budget initial est à parfaire mais resterait excessivement raisonnable.
    L’ensemble du personnel consacré à la réussite de ce projet serait formé à Saint Ouen.
    Les recrutements et les marches publics seraient établis dans la perspective de réduction de l’empreinte carbone et des temps de trajet, cette disposition légale permettrait de réduire le chômage à Saint Ouen.

    Voila, c’était en 2 mots, l’esquisse de mon volet activité extrascolaire pour les maternelles et primaires pour 2014/2015

  30. Vous êtes trop fort Fletcher post 37!!
    Je n’ai pas le temps de vous répondre mais vos propositions sont intéressantes, je reviendrai vers vous ce we… je prépare la valise de mon gamin pour la classe de neige!!!

    Concernant le comité consultatif de ce soir, je n’y ai pas assisté comme beaucoup d’autres parents car la municipalité, comme à son habitude, organise la concertation à sa manière. Nous avons été prévenus d’un changement d’horaire, la veille pour le lendemain,au lieu de 19h30 (heure à laquelle nous sommes tous dispos) le rdv était à 18h :pour ceux qui bossent , pas évident!!
    J’espère que nous aurons au moins droit à un CR !??

    Anne,
    Cela m’intéresse, cela pourra profiter, aussi, à des gamins du club, l’année prochaine, merci!

    Mon cher Brune, je vous remercie
    Les commentaires de Michel Fainzang, rené et vous même manquent sur ce blog : échanges intergénérationnels qui nous enrichissent!

  31. jerry Fletcher
    vous êtes visiblement un homme de ressources.
    à votre inventaire on pourrait ajouter :
    – des gamins et des livres… en partenariat avec la médiathèque et les biblio Glarner et Aubrac, ou la librairie Folies d’Encre…

  32. @ Anne Barthélémy
    Bonjour,

    J’ai intitulé le chapitre “Vive la liberté” pour qu’il ne soit pas confondu avec “Enlivrez vous”(association subventionnée de l’entreprise Folie d’encre).
    Les structures dédiées au livre et à la pédagogie culturelle sont importantes à Saint Ouen, plusieurs bibliothèques bien garnies, une médiathèque, des éducateurs et des bibliothécaires de talent que j’apprécie beaucoup.
    Les associations d’aides au devoir et les ateliers de lecture subventionnés sont eux aussi nombreux à Saint Ouen.
    Je demande une meilleure répartition de ces ateliers de lectures et de leurs personnels.
    L’ atelier doit avoir sa place DANS l’école et être animés par UN référent culturel professionnel (bibliothécaires, lecteurs, éducateurs….) qui se chargerai de la cohérence des actions culturelles et de la mise en place des modules d’animation.
    Les animateurs rémunérés de ces modules seraient sélectionnés et formés en priorité parmi les personnels bénévoles des associations sus-visés afin d’assurer les aides aux devoirs dans le cadre de l’école et non en dehors.
    Les affectations horaires des locaux destinés à ces associations seraient réaffectés dynamiquement au bénéfice du plus grand nombre.
    La collaboration des entreprises en rapport avec l’imprimerie ne doivent pas se limiter à Folie d’encre, je sollicite aussi la participation de l’ensemble des partenaires du livre à Saint Ouen.
    Je propose la création d’un atelier d’imprimerie typographique, d’un atelier de reliure, d’un atelier BD et d’un atelier d’aréographie.
    Je pense que le Palais des congrès* serait à même de pouvoir accueillir un salon du Manhwa en collaboration avec les affaires culturelles de l’ambassade de la république de Corée (Corée du sud) et la Mairie de l’île Saint Denis.

    A mon inventaire on peut rajouter plein de chose, c’est même le principe, ainsi:

    Du bois d’arbre (éducateurs référent d’animations sylvicoles, création d’un atelier de menuiserie municipale, fabrication du mobilier municipal, organisation d’une filière bois, mise en place d’un atelier pédagogique de construction en bois et de marqueterie, journée pédagogique en milieu forestier, en collaboration avec les Etablissements Marotte, les entreprises de la filière bois à Saint Ouen et les villes partenaires de programmes d’échanges éducatifs…)

    Je reviens un instant sur ces programmes d’échanges éducatifs, sportifs et culturels.
    L’idée, c’est d’échanger des modules pédagogiques avec des villes partenaires.
    L’échange est le principe, pour autant il faudra que l’échange soit de valeur équivalente afin de pérenniser nos investissements et notre dépenses d’énergie.
    Une estimation de nos modules permettra de les placer sur un tableau d’échanges concurrentiels:
    Un séjour de ski en Bavière en échange d’un séjour à Paris-Saint Ouen
    Une journée pédagogique à la mer en Angleterre en échange d’une journée animé aux puces de Saint Ouen.
    Une séance d’animation à la patinoire du Cosmos 1999 en échange d’une séance d’animation dans un musée ou un château
    Un de nos ateliers pédagogiques particuliers en échange d’un des ateliers pédagogiques agricole, sylvicole, maritime, archéologique, ornithologique….de nos partenaires)

    L’animation des gamins et des livres est essentielles et peut devenir encore plus intéressante, mais elle ne sera pas suffisante, aussi, je rappelle l’urgence de mettre en place intelligemment l’ensemble des structures possibles de pédagogie, de développement et d’émancipation à moindre coût pour nos enfants.

    Je suis sérieusement intéressé par le projet d’un module d’animation intergénérationnelle entre les écoles et les maisons de retraites.
    Je ne connais pas les spécificités de l’approche gérontologique, mais j’aimerais que les plus anciens d’entre nous puissent aussi partager et communier avec notre jeunesse à l’occasion d’ animations pédagogiques maternelles et primaires.

    *Palais des congrès de Saint Ouen
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_Nef_de_l'%C3%8Ele-des-Vannes

    • @ Jerry Flechter

      Beaucoup d’idées très interessantes mais c’est un peu le programme pour le gagnant du loto. Donc innover mais arbitrer avec des actions indispensables dans d’autres dommaines où les besoins sont imprortants dans une ville. C’est le job des politique. Et là on peut se faire un peu de mourrron.

  33. fletcher,

    J’ai mis en place dans le centre de loisirs que je dirigeais à Paris, un partenariat avec un club de retraités : heure du conte, tricot, récit des anciens, atelier pâtisserie, spectacle des enfants, de très beaux échanges ont eu lieu : une belle expérience!!

    Quelques ateliers que vous proposez existent aussi dans tout Paris, ils sont regroupés dans des centres ressources; les activités sont encadrées par des intervenants spécialisés : centre ressource scientifique, jardinage, BCD, arts plastiques, théâtre, cuisine, comédie musicale, vidéo,chants, ludothèque, jeux de rôle; papothèque (découverte de la culture de l’autre)….
    Dans toutes les écoles de Paris, ils existent aussi des bibliothèques centres de documentation (ce qui n’est pas le cas à st-ouen) et une animatrice spécialisée y travaille sur le temps péri-scolaire ; diverses activités sont proposées : défi lecture, calligraphie, enluminure, atelier d’écriture : création de nouvelles, mangas, concours du meilleur journal d’école…)

    Au printemps, l’été, les bibliothécaires à Paris sortent “hors les murs” et vont à la rencontre des lecteurs dans les parcs , ils s’installent aussi
    dans les centres de loisirs,

    Un partenariat intéressant existe avec les musées , les oeuvres des enfants sont exposées chaque année…..

    Paris n’a pas rencontré de difficultés à mettre en oeuvre cette réforme car cette Ville était déjà inscrite dans le PRE (loi borloo 2005) habituée donc à travailler avec les associatifs , les services municipaux et les centres ressources pour le péri-scolaire!!

    Des idées : animateurs, parents, audoniens en avons!
    Le problème a été le manque de volonté de cette majorité d’inscrire les enfants dans un parcours de réussite éducative qui n’est pas que scolaire!!!

    Ils ont dit non à Borloo et oui à Peillon, ce qui explique que nous sommes très en retard à St-ouen.

    Question coût : le résultat sera pourtant le même, que ce soit pour la mise en place du PRE ou de cette réforme , l’Etat finira par se décharger sur les collectivités.

    Il faut que L’Etat , les municipalités pensent l’éducation autrement, elle n’est pas seulement un coût mais un investissement sur le long terme.

  34. @Melle Saly

    J’apprends que M. Matéo serait parti en Laponie, rencontrer des kangourous, quant à M. Fainzang, il semble qu’il est pris un vol pour l’Australie à la recherche de la Mère Noël, ou l’inverse, je ne sais plus. 😉

    En tout cas d’après les dernières rumeurs, avant leur départ, ils ont été surpris plusieurs fois en train de parler tous seuls. D’autres symptômes inquiétants sont relatés comme des distorsions auditives ou visuelles, une modification de la perception de l’espace, du temps, une agitation inexpliquée !

    Je leur avait bien dit de ne pas abuser du « Spécial K ». 🙂 🙂

    Je vous embrasse.
    Votre dévoué.
    B. Andretti

  35. @ saly
    Merci d’avoir pris le temps de me répondre.

    Votre expérience d’échange intergénérationnel est enthousiasmante.
    L’ensemble des ateliers pédagogiques de Saint Ouen pourrait être enrichi par la présence bienveillante des plus anciens d’entre nous.
    La relation, dans le cadre scolaire, entre les personnes âgées et les enfants devra être encadré par un médiateur formé.

    J’aime bien l’idée des centres ressources.
    Une complémentarité est demandé à Saint Ouen.
    L’ensemble des structures pédagogiques mises en place doivent s’inscrire dans un schéma d’organisation général des services de la communes.
    La création ou l’optimisation de structures nouvelles intégrant les dimensions, sociales, économiques et écologique sont toutes liées.
    Ce nouveau schéma doit permettre à la commune d’optimiser ses moyens, de générer du potentiel et d’émanciper ses habitants.

    Oubliez l’équipe municipale précédente, nous entrons dans une nouvelle ère pour Saint Ouen.

    Une ère d’économie logique, d’écologie sociale, de bon sens, d’innovation et d’écoute.

    Vous avez des idées, soumettez les, proposez l’impossible, nous y réfléchirons.

  36. @ id-stg
    Ce qui est bien avec vous c’est que vous comprenez tout instantanément.

    Je reviens avec vous sur un point ou deux point.
    Vous l’aviez compris la mise en place opérationnelle du volet éducatif maternelle et primaire serait inscrite dans un nouveau schéma d’organisation des services.

    Question coût: le plan de financement prévisionnel de l’ensemble de la stratégie d’investissement pour Saint Ouen, que je souhaite proposer, indique, je vous le rappelle, une très faible charge d’emprunts et un excédent budgétaire à moyen terme.
    J’espère que vous comprenez ce que cela implique et représente.

    Quant à la question de savoir quel doit être le job des politiques à Saint Ouen, quelles doivent être leur missions, dans quelles conditions doivent ils exercer, avec qui doivent ils travailler, pour qui doivent t’ils suer sang et eau et à qui doivent t’ils rendre des comptes, je pense qu’un volet de réorganisation et de modernisation de la vie politique sera nécessaire.

  37. A la lecture du JSO, je vous avoue avoir eu du mal à me calmer lorsque j’ai découvert la tribune d’ E.Lecroq!!

    Je tiens à informer cette chère E.lecroq (qui n’était pas présente aux différentes réunions de travail du comité consultatif, réunissant parents, personnels municipaux, dga, et quelques fois les élus) que “les parents d’élèves”, “ces nombreux parents”, “les parents” qu’elle cite “ceux qui ont participé à la nuit des écoles” ne représentent pas l’ensemble des parents d’élèves de St-ouen;

    Le comité consultatif regroupe deux parents d’élèves élus de chaque école;
    Des réunions de travail ont eu lieu pour travailler sur des scénarii (‘aménagement d’emploi du temps avec les nouveaux horaires et temps péri-scolaire pour la rentrée prochaine).

    Ces parents ,compte-tenu des délais et du calendrier imposé par l’inspection académique, n’ont pas rencontré les familles dans chaque école et ne les ont donc pas sondées!!!

    Un conseil d’école extraordinaire a été organisé le mois dernier pour recueillir dans chaque école, le scénario choisi par l’équipe éducative et les parents d’élèves élus!!

    Coup de théâtre : quelques jours avant un parent d’élèves, partisan de JR décide d’organiser une nuit des écoles à l’école langevin ou toutes les écoles n’étaient pas représentées, il décide avec d’autres partisans de proposer une motion anti-réforme, il l’a soumet à toutes les écoles!!

    Concernant mon groupe scolaire, nous nous sommes abstenus car nous voulions profiter d’un délai supplémentaire pour informer les familles , leur demander leur avis et faire d’autres propositions!!

    Dans 10 écoles, cette motion a été votée; des parents d’élèves influencés aussi par les revendications enseignantes!!

    Les parents d’élèves n’ont pas disposé d’assez de temps pour se pencher sur son contenu, celle-ci reprenait des revendications anciennes qui n’ont rien à voir avec la réforme donc elle a séduit!
    L’instrumentalisation étant bien rôdée , les parents se sont donc fait endormir…

    JR et NA se servent de cette action et de la nuit des écoles à langevin pour se positionner, enfin!
    Elles sont contre cette réforme et le font savoir en se servant de la voix des parents et des enseignants , histoire d’assurer leur arrière.

    Elles sont pour une suppression de cette réforme et veulent gagner du temps en jouant sur les mots en parlant de “suspension” . Elles ne souhaitent pas l’appliquer à la rentrée mais ne veulent pas se mettre à dos tous les parents de so ;à la veille des élections!!
    Elles ne veulent surtout pas que cette loi profite à la campagne de son rival socialiste!!

    Nous sommes NOMBREUX à comprendre ce qui se trame, actuellement, et nous ne vous laisserons pas faire!!

    Jamais deux sans trois, le PRE en 2008 et le RDRS en 2013 : trop c’est trop!!!!

    Qu’on arrête de prendre nos gamins en otages!!

    La RDRS est un des premier pilier de la refondation de l’école!!! La révision des programmes est prèvu, c’est un autre chantier!

    Ces élus sont habitués à ressortir toujours les mêmes arguments : rased, revoir les programmes!!!

    Las élus de la fase and cie n’ont surtout plus rien à se mettre sous la dent,
    L’année dernière; les parents réclamaient des profs en plus et des remplaçants. nous les avons eu à la rentrée 2013 : PEILLON a donc tenu ses promesses et ça les emm….e!!

    Le PRE c’était borloo; la droite, la RDRS c’est peillon la gauche et le refus de toutes les propositions qui ont porté leurs fruits ailleurs c’est quoi la FASE.

    A quand une vraie politique éducative dans cette ville…M….E!!!

    Quand elles ne seront plus là, surement!!!

    Tellement en colère que rien que pour le volet éducation, je serai prête à soutenir KB pour qu’elle soit mise en oeuvre à st-ouen!!

    C’est l’avenir de nos gamins dont il est question!!!

    Madame Lecroq : les innegalités territoriales se creusent et notre Ville est au fond du trou grâce celle que vous représentez dans votre tribune, elle n’a pas accepté d’offrir à nos gamins les mêmes droits en terme de réussite éducative que les mômes de nos voisins!

    C’est la conseillère municipale qu’on envoie au casse pipe : quel courage politique!

    Nous (les parents pro-réformes) n’acceptons pas d’être les victimes des querelles partisanes et nous nous attacherons à informer tous les parents d’élèves de st-ouen des enjeux de cette réforme, chose que vous n’avez pas faite .

    Le comble est que la FCPE soutient cette réforme!!C’est à n’y plus rien comprendre!!!

    • @ Saly

      “Tellement en colère que rien que pour le volet éducation, je serai prête à soutenir KB pour qu’elle soit mise en oeuvre à st-ouen!!”…

      Alors là, vous êtes vraiment en colère ! Vous iriez même soutenir le KB ?
      Ne tombez pas dans des extrêmes.Reprenez-vous.

  38. Le vote contestataire ,Eric!!

    C’est vrai que de réagir sur la colère m’a fait faire des choix politiques que j’ai regretté après!!!!

    Mais là c’est pour la bonne cause, vous le savez , je suis attachée aux questions scolaires et engagée depuis longtemps ; je ne laisserai pas faire cette fois-ci!!!

    La RDRS sera forcément mise en place avec le PS et dans les meilleurs conditions donc je réitère ce que je dis et dirai aux familles, si les parents seuls ne se font pas entendre au prochain comité consultatif face au clan JR !!!!!

    Je tracterai ps à la sortie de toutes les écoles , s’il le faut, pour défendre cette réforme à SO car sur ce sujet , je suis convaincue du bien fondé de ce premier chantier de la refondation de l’Ecole!!!!

    Electron libre depuis deux ans , j’avais l’intention de m’abstenir au premier tour et j’attendais, un peu comme beaucoup, les programmes pour être fixée au second!!!
    Dommage qu’il n’y ait pas de parti pour l’abstention, ou que vous n’ayez pas vous ou taquet constitué de liste , je vous aurai soutenu mais ce n’est pas le cas et vous auriez surement soutenu ce dispositif!!

    Je me raccroche à l’idée qu’il faut se battre pour certaines idées : l’Ecole, j’en ai fait mon combat depuis sa destruction par les gouvernements successifs de ces dernières années : sarko l’ayant tout de même achevée!!!!

    Les propositions de Peillon me conviennent , j’attendais de voir comment se déroulerait sa première rentrée et je ne suis pas déçue, il a tenu ses promesses!!! Très déçue par contre pour les collèges et les lycées..

    J’attends avant tout que jr and cie décident de retravailler avec le comité pour revoir ensemble quelles améliorations apporter à ce dispositif, si elle maintient la position de suspension-supression de la réforme , elle n’aura pas “les parents ” mais de nombreux parents sur le parvis de la Mairie!!!!

  39. On est en mai et de nombreux parents à la sortie des écoles ou dans les parcs me demandent ou nous en sommes à st-ouen avec la RDRS!!

    Karine devrait pouvoir rassurer les familles dans le JSO ou via un communiqué pour annoncer la décision de la Ville : j’ai bien compris qu’elle ne serait pas mise en place à la rentrée prochaine mais ce n’est pas le cas de tous les audoniens qui ne lisent pas le parisien ou qui n’assistent pas au CM!

    Avant les élections, j’avais entendu dire que si le directeur académique (DASEN) ne recevait pas la copie du Maire de st-ouen avant le mois d’Avril (délai repoussé à cause des élections), il déciderait seul de son aménagement pour la rentrée prochaine!!

    D’après un article dans Le Monde du 07 mai dernier b.Hamon annonce que l’aide de l’Etat aux communes serait reconduite pour 2015-2016 mais il va plus loin ; il affirme que cette aide devra être calibrée pour les villes qui connaissent le plus de difficulté sans déclarer de montant précis
    St-Ouen, ville endettée du 9 3 a peut être ses chances de toucher un peu plus!!!

    Un petit message à Henri, très occupé par les européennes, vu qu’Hamon est ton pote, profiter peut être du changement de ministre pour lancer la débat à st-ouen sur l’avenir de la RDRS à so : il paraît que e PS veut réexister localement et participer de nouveau, au débat, sur les grandes questions, c’est peut être le moment!! Sur ce sujet le local étant extêment dépendant des décisions prises au national!!!

    Que BL, notre député, intervienne et soutienne la demande de nombreux parents auprès du ministre et de Pau Langevin (que nous avions rencontré au passage à st-ouen au Bakery, nous sommes d’ailleurs toujours en attente de réponse)
    Soutenir l’idée que la RDRS, Oui mais pas à n’importe quel prix!!!

    Avant d’aménager ces nouveaux rythmes scolaires, les parents souhaitent que l’on redonne les moyens aux écoles : cette année le chiffre de non-remplacement de profs est effarant sur toutes les écoles de st-ouen!!

    Avant la mise en place de cette réforme, nous réclamons l’essentiel : un prof devant les élèves dans chaque classe de st-Ouen!!!

    Karine, si tu continues à lire le blog, si tu peux nous informer de l’avancée de ce dossier ,avant l’été si possible, merci!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *