Droit de vote pour tous

Appel p1

Belle surprise ! On a aperçu nos amis de la Fase (ex PCF) dont un certain M. Bentolila distribuer ce dimanche gris et pluvieux sur le Marché Ottino. Une mobilisation dominicale exceptionnelle en faveur de l’obtention du droit de vote des résidents étrangers aux élections locales avant… les municipales de 2014 [1].

Une revendication partagée par beaucoup, mais hélas un peu difficile à exaucer dans ce délai  raccourci. Il faut en effet une modification de la Constitution en obtenant une majorité des 3/5 au Parlement (Assemblée Nationale et Sénat).

La (bonne) volonté ne suffit donc pas il faut hélas encore convaincre 34 parlementaires c’est à dire obtenir l’engagement d’une partie des Centristes voire de l’UMP. Pas facile !

Mais n’en doutons pas nos aiguillons de la gauche « révolutionnaires » sont à l’œuvre.  Avec visiblement la foi des nouveaux convertis et peut-être quelques arrières pensées.

Il faut en effet une loupe pour trouver depuis une dizaine d’années les initiatives locales de Jacqueline Rouillon et de ses amis sur ce sujet. Même, la modeste mise en place d’un Comité des résidents étrangers non communautaires à Saint-Ouen avait, à peine esquissée en 2001, été aussitôt enterrée (et oubliée) [2].

On se rappellera aussi fin 2011 l’ouverture à grands sons de trompettes des listes électorales aux étrangers lors de la mémorable consultation sur l’adhésion à Plaine Commune fin 2011. Au final seuls 80  d’entre eux environ avaient pris part au scrutin attestant que la communication ne fait pas tout.

Bref, c’est pas gagné et la récupération un peu malveillante n’est pas à exclure.

Les partis et organisations de gauche à Saint-Ouen, dans leurs diversité, seraient bien inspirés de ne pas se faire confisquer ce dossier par quelque uns et à agir en prenant des initiatives communes localement pour convaincre et faire aboutir cette revendication emblématique « pour une République ouverte et fraternelle ».

 

EPS



[1]  un tract « unitaire » cosignés par des associations nationales (de la Ligue des Droits de l’Homme au MRAP et SOS Racisme), des syndicats (CGT, CFDT, FSU, UNEF…) et des partis politiques (EE-LV, PCF, PRG, NPA, MJS). www.droitdevote2014.org

[2] un dossier il est vrai confié alors à Nadia Soltani (élue « PCF »), une touche-à-tout polyvalente et spécialiste de la figuration.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

37 réflexions sur « Droit de vote pour tous »

  1. Un peu d’histoire :

    La constitution du 24 avril 1793, qui n’a jamais été appliquée, déclarait :
    « Tout homme né et domicilié en France, âgé de vingt et un ans accomplis, tout étranger de vingt et un ans, qui, domicilié en France depuis une année, y vit de son travail, ou acquiert une propriété, ou épouse une Française, ou adopte un enfant, ou nourrit un vieillard, tout étranger enfin qui sera jugé par le Corps législatif avoir bien mérité de l’Humanité est admis à l’exercice des Droits de citoyen français. »

    Cependant le droit de vote des étrangers n’a pas été reconnu dans son principe depuis 1799. Le suffrage universel masculin des plus de 21 ans adopté en 1848, étendu aux femmes en 1944, aux « indigènes » des colonies en 1946, puis aux plus de 18 ans en 1974 a exclu depuis les résidents étrangers.

    En 1981, son élargissement aux étrangers pour les élections locales a été une revendication reprise par François Mitterrand dans ses 110 Propositions (80e proposition), mais il ne l’a pas fait adopter1.

    En 1987, le Président de la République s’y est déclaré toujours favorable mais ne jugeait pas le pays prêt à son adoption, et mettait par ailleurs en avant la question de la réciprocité. Il est vrai que cette réforme nécessite une révision de la Constitution, sur la qualité d’électeur (article 3 de la Constitution), mais aussi sur la forme républicaine du Gouvernement (articles 2 et 89), et donc, en l’absence de référendum, l’accord du Sénat suivi de la majorité des trois-cinquièmes au Congrès.

  2. Reconnaître le droit de vote aux résidants étrangers, n’est-ce pas porter un nouveau coup à la souveraineté nationale, déjà sérieusement mise à mal par les instances européennes ?
    Le peuple de France est l’héritier d’un grand passé dont l’histoire est faite des efforts séculaires du peuple pour se libérer. C’est constamment dans les classes privilégiées que l’on a toujours renié la patrie française.
    Nous qui avons vécu l’occupation allemande et la Résistance, nous sommes très attachés au sentiment national. Il est à l’opposé des idées réactionnaires. Il s’est constitué conjointement avec la naissance et l’essor de la démocratie. Dans les années qui suivirent 89, ce mot d’ordre “Vive la Nation” devint le cri de ralliement des sans-culottes en lutte contre les ennemis extérieurs du pays et les coblenzards. Et les défenseurs de la révolution prirent le nom de “patriotes”.
    Rappelons la déclaration du général de Gaulle à Alger en 1943 : “C’est toujours du peuple laborieux qu’ont surgi les grandes vagues profondes d’où le pays est sorti grandi, sauvé, régénéré.” En fait, il appelle la classe ouvrière à combattre l’occupant, persuadé qu’il est qu’elle est “restée seule fidèle au drapeau profané” selon le belle formule de François Mauriac.
    Le parti communiste (canal historique, ne pas confondre) associe dans un même tribut de reconnaissance émue la masse anonyme des paysans, des artisans, des salariés modernes et la remarquable élite des savants et d’artistes, de penseurs et d’hommes d’Etat qui ont fait le puissance et la gloire de notre pays.
    Il s’agit aujourd’hui de s’opposer aux entreprises hégémoniques des Etats-Unis d’Amérique et aux atteintes à la souveraineté de notre pays dans l’Europe capitaliste dominée par le quatrième reich allemand .. Il s’agit de mettre hors d’état de nuire l’extrême-droite fascisante qui étend ses tentacules dans toute l’Europe et qui est représentée en France par le Front National et l’UMP !
    Le vote des immigrés aux élections, même municipales, n’est donc pas d’actualité.

  3. Comme d’hab’, ils prennent les audoniens pour des cons! Comme ça, ils diront: “Vous voyez, nous on voulait vous faire voter…”
    Sauf qu’ils en parlent depuis…3 jours!!!

  4. J’ai lu dans la presse que le vote serait réservé aux personnes payant des impôts locaux !!!!!

    J’ai eu beau chercher pour vérifier, je n’ai pas trouvé grand chose dans les textes (Sénat et AN).

    Ce que j’ai remarqué, en revanche, c’est que les premiers articles (1999) ont quand même été pas mal retoqués.

    Par simple curiosité (car je ne possède pas les chiffres), j’aimerais connaître le nombre d’Audoniens qui paient des impôts locaux, aujourd’hui (en taux plein j’entends) et le pourcentage de personnes étrangères s’y référant.

    Sans doute beaucoup pour que JR et Cie pensent y trouver un électorat qui les ferait gagner en 2014 !

    Quelqu’un aurait la réponse ?

  5. René,post 3,je ne pense pas que les communards et les Conventionnels de l’An II(que nous rappelait Brune)aient de leçons de patriotisme à recevoir de qui que ça soit.
    D’autre part,la Résistance n’en déplaise à de Gaulle n’a pas été l’oeuvre que de “bons” français comme les appréciait tant Vichy mais de FTP-MOI(dans les villes)d’antifascistes espagnols ou autres(comme dans la 2e DB ou dans les maquis),de combattants africains(comme vient de le rappeler le Président Hollande à Bamako),maghrébins(qui ont libéré entre autre Marseille et la Provence)et indochinois (qui ont combattu les japonais)…

  6. D’accord mon cher Michel, mais tout cela n’a plus rien à voir. Je ne suis pas historien et nous ne sommes plus en 1940 … Les militaires dont vous parlez étaient originaires des colonies françaises. Rien, absolument rien, de commun avec ce qui se passe aujourd’hui. Les FTP MOI étaient tous des antifascistes et la plupart avaient combattu le franquisme en Espagne dans les brigades internationales. Je rappelle pour mémoire que le parti communiste français est à l’origine de la création de ces brigades. Quant aux espagnols de la deuxième DB, tous étaient d’anciens soldats de la république espagnole. Ils étaient intégrés dans la division sous le nom de “la nueve”.

  7. moi je préfère une femme ou un homme qui travaille quelle que soit son origine, même si ses revenus ne l’assujetissent pas un l’impot local, qui participe à son niveau à la vie de la cité, qu’un autre qui dissimule pour partie son argent
    dans des paradis fiscaux, mais se revendique de la nation française le doigt sur la couture du pantalon.

  8. A René Mattéo post 3

    Pas bien saisi en quoi donner un droit de vote, aux étrangers extra communautaires et résidant depuis plus de 5 ans en France aux élections municipales serait encore plus préjudiciable à la souveraineté nationale déléguée, comme tu le rappelles à la commission européenne, à l’OMC, à l’AGCS, à la finance et aux lobbys des multinationales ?

    Quel impact le vote des étrangers aux élections municipales sur ces instances ?

    Tu ne sembles pas être sur la ligne du PCF 93 qui a voté une motion “un habitant = une voix”

    Extrait d’un courriel reçu ce jour :
    “les communistes de Seine-Saint-Denis ont adopté, réunis en Congrès les 1er, 2 et 3 février, à l’unanimité de leurs 283 délégués une motion défendant le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers dès 2014.”

  9. Ceux qui prennent la poudre d’escampette pour aller se réfugier dans les paradis fiscaux n’ont absolument rien à voir avec la nation française. Leur patrie, c’est le fric. De tout temps, il en a été ainsi. C’est ainsi, par exemple, qu’en 1940, une fois la France envahie, la plupart des magnats fortunés acceptèrent de bon gré la subordination à l’Allemagne nazie, tandis que leurs valets politiques mettaient sur pied la collaboration avec l’ennemi, vouaient au massacre les patriotes qui résistaient à l’occupant et organisaient le marché noir. Ces gens-là ont un coffre-fort à la place du coeur .. Pour eux, l’argent n’a pas d’odeur !

  10. Convaincre l’Ump et les centristes : n’est ce pas ce que le gvt est en train de faire avec le dossier de la PMA?

    En quoi le sujet du vote des étrangers est un sujet plus complexe que celui de la PMA qui semble poser des problèmes éthiques?

    C’est sur que pour l’ump si les socs avaient les homosexuels et les immigrés dans leurs poches avant les municipales, ils auraient toutes les chances de remporter de nombreuses villes.

    Quoique sur la question des immigrés, le FDG est un redoutable conccurent!!!!

    Je tiens, toutefois, à signaler qu’on oublie souvent de citer le NPA qui parle du vote des étrangers depuis des lustres et de la cause palestinienne sans attendre les périodes électorales ou évènements médiatiques!!!!

  11. René,post 8,il est de l’honneur des nationalistes des colonies françaises comme Bourguiba,Messali Hadj ou Ho Chi Minh de ne pas se laisser berner par l’Allemagne nazie ou le militarisme japonais comme le Grand Mufti de Jérusalem,certains indépendantistes bretons,indonésiens,birmans,chinois comme Wang Jingwei ou indiens comme Chandra Bose*.Ils décidèrent de combattre l’axe fasciste avant(ou tout en) de revendiquer l’indépendance de leur patrie même si les sanglantes répressions coloniales de Sétif du 8 Mai 45,de Madagascar et la 1ere Guerre d’Indochine montre la confiance qu’on peut accorder à une puissance coloniale fut-elle la France gouvernée par des partis se réclamant du programme du CNR…

    * http://fr.wikipedia.org/wiki/Subhas_Chandra_Bose

  12. Ne serait-il pas possible, en 2013, arrêter de mettre des gens dans des cases au prétexte qu’ils votent UMP ou PS ?

    Saly, je connais pas mal de gens qui se revendiquent à gauche, qui ne voient que par la gauche mais qui finalement ont voté Sarko (au regard de leur portefeuille, Sarko est plus sympa avec les personnes aisées !) et qui plus est, sont racistes mais alors là vous ne pouvez pas imaginer !

    J’ai connu une dame communiste dans l’âme, qui allait à l’église (je sais ça se fait) cachée car il ne fallait pas que ça se sache (et elle adorait ça !).

    Je connais aussi des personnes qui ont été déçues de la gauche, qui ont donc voté autre chose (Sarko ?) et qui pourtant sont pour le mariage homosexuel, pour le droit de vote des étrangers.

    Nous avons tous des exemples comme eux-là. Il faut arrêter de stigmatiser les personnes, de faire des amalgames, de ranger les gens dans des cases. La société a changé, le visage politique aussi, la vision politique encore plus.

    Salutations.

  13. Saly je vous rejoint certains partis en parle depuis des lustres et pas qu’en période de “chasse”.j’étais au marché dimanche pour distribuer nos tracts pour psa.En effet j’ai vu la bande à JR distribuer ces tracts.De qui se moque-t-on? Les enfants ou petits enfants de ces étrangers sont pour la plupart français ce n’est pas à coup de logement,d’emploi communal,de subventions pour des associations familliales que JR and co feront rallier une partie de l’afrique du nord .Les enfants de ces personnes et j’en fait partie ne se laisseront pas manipuler aussi facilement, comme autrefois.

  14. Je pense que ce débat est pure hypocrisie et je serai plus pour faciliter les naturalisations de ceux qui, depuis longtemps ont toutes les raisons de vouloir devenir français et aspirent à le devenir, qui s’impliquent en tant que citoyen. Ça au moins cela aurait du sens.

    Je serais surtout d’avis que le gouvernement actuel (et je me moque de sa couleur) cesse de nous enfumer avec des sujets qui certes sont intéressants, mais ne sont pas aujourd’hui, au vu de la situation économique, prioritaires.

    Tant que j’y suis, le mariage homosexuel ne me dérange pas mais, mais on pourrait peut-être un peu f… la paix à ces personnes le temps de s’attaquer à des choses sérieuses comme les écoles, le chômage…

  15. Je suis d’accord avec ce qu’écrit Marion Pairol. Je suis fils d’immigré et mon père s’est fait naturaliser quand il a estimé qu’il ne retournerait plus jamais en Espagne.
    Le vote des immigrés aux élections locales n’est pas la préoccupation essentielle des gens de ce pays. Ils ont d’autres chats à fouetter. Par exemple, le chômage qui progresse et la désindustrialisation du pays ..
    J’ai l’honneur et l’avantage de faire connaître à madame Marion Pairol qu’il y a des catholiques au parti communiste. Ils sont aussi membres de l’Action Catholique Ouvrière ou de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne et ils vont à la messe tous les dimanches au vu et au su de tout le monde.
    L’attitude adoptée par les jeunes gens et les jeunes filles de la JOC signifie qu’ils ont pris conscience de la nécessité de la lutte sociale et qu’ils ne se laissent pas aller à confondre la ciguë qui empoisonne et le persil qui bonifie. Cela veut dire qu’ils peuvent se dégager des formules trompeuses et regarder la réalité les yeux grands ouverts. Tous les autres militants communistes les respectent et les tiennent en grande estime.

  16. @16 Melle Marion

    Nous sommes une communauté. Nous avons une histoire, des cultures, des projets (changement de municipalité en 2014 pour ma part).

    Les habitants de Saint-Ouen, qu’ils soient français ou non, ne sont en tout cas pas étrangers à la ville et à ce qui s’y passe (évidemment pas tous). Nombreux sont ceux qui s’investissent quotidiennement et s’impliquent pleinement pour son avenir.

    Marion, votre analyse est intéressante et je suis d’accord avec vous. Il faut naturaliser les personnes qui le demandent et qui, rappelons-le, éprouvent souvent les plus grandes difficultés à y arriver !

    Mais, souvenons-nous également que dans notre histoire, des millions d’étrangers ont construit notre pays. Ils sont nombreux aussi à l’avoir défendu au nom de ses valeurs de liberté et de droits de l’homme.

    Bien à vous.
    B. Andretti

  17. Le fait de penser que les personnes d’origine étrangère non communautaire, disons les noirs et les arabes pour faire comme c’qu’on entend dans la rue et les cafés, vont forcément voter pour la maire en place est une connerie! C’est , au delà de la dommageable pratique clientéliste, mais qui peut s’effacer dans le secret de l’issoloir) une prétention qui fleure bon ( ou plutôt pas bon) les réflexes coloniaux et favorise une surrenchère pas très républicaine à mon sens . De l’autre coté , on a vu ça et là des listes(bien qu’elles s’en défendaient pour certaines) qui, fort d’un vécu discriminatoire et sujet au p(m)aternaliste, se sont fondées autour de la notion de défense de l’appartenance à une origine , malgré les dérives et les manipulations faciles qui peuvent en découler.

  18. René, ton 17.
    C’est certain, encore un truc qui ne coûte rien , mais qui peu raporter gros, le droit de vote des immigrés….., c’est comme le Mariage homo, pourquoi pas, ca fait, ou ca peu faire des voix, mais ce n’est pas le sujet du moment, , des heures, et des heures de débat, du BUZZ…..c’est que de la COM…..pour donner des gages à des communautés qui sont présentes ds les Médias, c’est tout.
    Ca peut déplacer 1 million de voix.
    Le sujet, c’est évidemment le chômage.
    Mais, voilà, d’après les enquètes d’opinions, ça peu faire “bouger les lignes”comme ils disent, les ploliticards.
    Alors, on y va , c’est comme sous Sarko, on se la fait pareil.
    Tout cela ne changera rien.
    Les sujets sont la dette et le chomage, et encore, la dette, on peu , à la rigueur, s’en foutre et planter les banques.
    Pour les boites qui sont ds la panade, c’est pas la mme.
    Petroplus, depuis 10 ans sans inestissement ds l’outil, on fait quoi?
    Arcelor, Florange, 400 millions pour remettre les fours aux normes, on fait quoi?
    Peugeot, on n’achete plus trop de bagnoles, c’est pareil pour Renault, et Goodwear, Fralib,et les équipementiers qui vont s’annoncer ds les plus brefs délais, sans parler des sous-traitants, les SSII et les autres
    Les boites de services ssii et autres prestataires annoncent d’aprés les donneurs d’ordres, moins 15°/° en 2013.
    Vous proposez quoi, des prises de participation de l’Etat qui n’y connait rien et qui surtout n’a plus un rond, et de toutes façons, sans Marché, pas de cdes..
    Vous allez me dire, il faut s’en prendre aux actionnaires; bien vu, mais ca va durer une fois, la prochaine, ils vont retirer leurs tunes et aller ailleurs, par exemple, chez LVMH, ou sans outil industriel (tout est ailleurs), ça dégage encore 7 ou 8 de net, c’est mieux que la Caisse d’Epargne.
    J’attends des solutions……

  19. Il faut arréter de nous faire croire que le pays est foutu, c’est faut.
    La France, c’est 11000 milliards d’épargne; il y a des ronds , les Livrets, et les Assurances vie les Obligations(les rentes), et les reste, les Cptes à Terme, qu’il faut taxer.
    les Loyers d’appartements , d’héritiers qui ne bossent pas, j’en connais, il faut taper très fort, c’est des famille qui ont plusieurs dizaines d’apparts….. en dormant, il faut les taper….
    Je sais, je suis un utopiste.

  20. Quel que soit le côté où l’on aborde les problèmes qui se posent en France, on ne trouve pas de solution … tous simplement parce qu’il n’y en a pas. Ce système est mort, il a atteint ses limites historiques.
    Bon nombre de nos compatriotes sont préoccupés par l’insécurité de l’emploi, qui touche l’ensemble des salariés dont la position était naguère encore solide. Les jeunes n’ont plus de perspectives et ont peur du lendemain, par tout ce qui fait le malheur d’être jeune. Il y aussi les intellectuels et leur poids social croissant. La majorité d’entre eux de par leur position sociale se rapprochent des ouvriers. Les techniciens et les ingénieurs, les chercheurs scientifiques sont des salariés.
    Il faut effectivement revenir à la vieille formule “faire payer les riches”, mais cela ne suffira pas. Cela ne règlera en rien les problèmes.
    En l’état actuel des choses, il faut, même si cela en fait bondir beaucoup, nationaliser les grandes entreprises de taille internationales et les grandes banques. Tant pis pour les actionnaires dont on de passera avec un plaisir non dissimulé. Je ne suis pas un économiste, mais je pense qu’il faudra relancer le marché intérieur par une augmentation sensible des salaires. C’est ce qu’on a fait en 1968. Ce faisant, on a remis en marche la machine économique et ipso facto le taux de croissance a été revu à la hausse.
    Quand on parle de nationalisations. Il s’agit de nationalisations démocratiques, ce qui implique la participation des représentants des salariés à la gestion et à la stratégie de l’entreprise, sur la bas de d’un plan préalablement établi répondant aux intérêts du pays. Il faut en effet produire non pour accumuler des profits, mais pour répondre aux besoins des gens. Il sera nécessaire, en outre, d’accorder des crédits à faible taux d’intérêt aux petites et moyennes entreprises qui jouent un rôle non négligeable et qui sont créatrices d’emplois.
    Il tombe sous le sens que les propriétaires des entreprises en cause ne seront pas indemnisés, parce que les nationalisations sont conformes à l’intérêt général.. De toute façon, je ne me fais guère de souci pour eux, ils n’iront pas pointer au chômage. Tous, absolument tous, sont cousus d’or et ont les lendemains assurés.
    Voila ce qui je ferais si j’étais président de la République. Ce n’est malheureusement pas le cas. Je suis seulement duc de Montauban, mais j’ai instauré dans mon duché un socialisme catharien.

  21. Le droit de vote des étrangers, le mariage pour tous et bien d’autres sujets font partie des engagements de F. Hollande… doit-on lui reprocher de tenir ces engagements ou bien doit-on attendre que le chomage ait disparu de France ?

    Cest d’ailleurs la faute à qui si ces sujets font polémique et occupent le devant de la scène pas des socialistes et des écologistes en tout cas ?

    Je trouve un peu stérile ces polémiques (un peu réac même, voire beaucoup en ce qui concerne le mariage pour tous) sur le fait de savoir si c’est prioritaire. Ca l’ait forcément pour les étrangers qui voudraient voter ou les homos qui souhaitent se marier.

    Je vois pas en quoi ca empêche de lutter contre le chomage…

    Ce blog va devenir de moins en moins interessant si le chomage et les écoles sont les seuls sujets de discussions autorisés (d’ailleurs il y a de moins en moins d’intervenant).

  22. post 25
    Chômage et école ne sont pas les seuls sujets , vous avez oublié le red star et le stalinisme!

    Rien ne vous empêche de lancer une discussion!

  23. eh ben quelle ambiance entre les blogueurs!!
    On se calme ou ça tourne aux rêglements de compte . Chacun aborde ce qui l’intéresse, en fonction du choix de la rubrique, en essayant de pas s’en écarter de trop et tout le monde est content; c’est chouette…C’est en tous cas révélateur d’un besoin d’être écouté quand ailleurs on a le sentiment d’un dialogue un peu trop à sens unique, encadré par la seule idéologie partisanne, qui ne prouve pas vraiment son efficacité.
    Bon y’aura toujours ceux qui se plaisent à blesser, à se mettre au dessus des autres, à se faire les torquémada de la communauté. Peut-^etre qu’on a tous plus ou moins cette tentation difficile à contenir. Ceux qui s’y complaise, c’est autre chose. comme dit Matéo ( qui dit aussi quelques conneries par ailleurs comme tout un chacun), personne ne détient la vérité.
    c’est très baba cool ce que je viens de dire. Ca faisais longtemps; ça doit être l’age!!!

  24. Paco,les Torquemada n’ont de pouvoir que sous le couvert d’institutions totalitaires(l’Eglise catholique romaine et le puissant royaume d’Espagne du XVe siècle en l’occurence)mais on ne peut les confondre avec des blogueurs qui expriment leurs humeurs.Je ne pense pas qu’ils disposent d’archers pour contraindre ceux auxquels ils s’adressent.Si tu traites ta femme de Torquemada quand elle te demande de mettre la table ou faire la vaisselle,c’est abusif… 😉

  25. Tu peux remplacer Torquemada par Fouquier-Tinville,Vycheski,Kang Sheng…etc…Ils ont eu les mêmes fonctions et attributions en d’autres lieux,en d’autres temps.Tu crois vraiment que c’est le cas d’un des blogueurs?Ne faudrait pas confondre:exprimer ses convictions et vouloir les réaliser à tout prix…même si ces convictions te déplaisent.Avant tout donc,il faudrait éviter d’insulter sur ce blog et traiter quelqu’un de Torquemada(même si tu en domines mal le sens) est plus grave que de s’en prendre à son cul ou à sa mère dans les insultes communes!

  26. Vu mon âge avancé, il est normal que je dise des conneries. C’est le contraire qui serait étonnant. Il ne faut pas écouter ce que je dis ou ce que j’écris. Je suis déconnecté de la réalité. Je suis resté dans les années cinquante, époque bénie où le soleil brillait de mille feux. Les étés étaient très chaud, au point que les poules pondaient des oeufs durs ! On ne mangeait pas beaucoup, c’est vrai, mais on rigolait bien.
    Je regarde maintenant les gens d’aujourd’hui. Ils sont résignés, ne disent plus rien. Ils subissent en silence. L’oreille collée en permanence au téléphone portable, ils parlent. Bien souvent pour ne rien dire, mais ils parlent et s’écoutent parler. Ca fait bien et ça donne de l’importance. Ils sont capables de vous raconter, à la virgule près, le journal de 20 heures de la veille au soir .. de vrais perroquets ! En fait, ils sont conditionnés pour avaler les pires âneries ! Et ils le font sans barguigner. On ne comprend pas très bien ..
    Tout compte fait, les anciens en avaient dans le pantalon et les femmes dans le soutien-gorge. Ce n’est plus le cas aujourd’hui .. dommage !

  27. post Pardon Michel, je te jure que je ne recommencerai pas… ta leçon m’a convaincu et pour tout dire je n’en menais pas large!
    Les convictions ne me déplaisent pas , d’autant qu’elles sont défendables et discutables dans un cadre de respect partagé, sans procès d’intention et de réduction idéologique.
    C’est mon avis et je le partage.

  28. Saly, n’inversons pas les roles : ce n’est pas moi qui me plaint de la diversité des sujets proposés par les administrateurs de ce blog (sujets pertinents ayant toujours un rapport avec la ville).
    Je ne critique pas non plus vos interventions et votre engagement dans la vie locale sur un sujet aussi important qu’est l’éducation.
    Je dis juste que l’on peut parler de tout même si ce n’est pas prioritaire à vos yeux.
    En ce qui concerne le droit de vote des etrangers , ca ne me choque pas que des élus s’impliquent sur une revendication que je trouve légitime.
    Apres, on peut toujours leur faire un procès d’intention sur le pourquoi du comment. On a du mal çà croire que les étrangers puissent votert à droite vu la position de l’UMP sur ce sujet mais sait-on jamais? les electeurs peuvent aussi être ingrats et surtout voter localement sur des critères autre que politiques.

  29. Matéo
    a chacun sa provoc’, mais c’est bien , ce dont je ne doutais pas venant de vous, de prendremes propres conneries pour ce qu’elles sont…. des conneries!
    Sinon , chaussez vos bésicles au printemps et plonger votre regard discret en direction de certaines de nos concitoyennes qui ont besoin à l’évidence d’un peu d’espace vestimentaire pour bien respirer et éventuellement se sentir bien , comme le bon dieu les a faites ( je sais c’est provoc’) , et l’analyse pertinente qu’alors vous ferez, vous redonnera confiance en vos prochains, enfin prochaines,…. si vous voulez!

  30. Mon cher Pascal, je ne manquerai pas de suivre vos conseils, ô combien éclairés. Mais depuis longtemps déjà mon regard s’attarde, hiver comme été, sur des silhouettes que la nature a si bien faites. A telle enseigne que j’ai frolé, maintes et maintes fois, le décollement de rétine. Tans pis pour la rétine, je continue …

  31. En attendant que les étrangers non communautaires puissent votre comme les femmes – malgré les promesses socialistes –

    la CGT union locale organise le vendredi 8 mars de 12 h à 14h à la Bourse du travail une rencontre “des luttes et es femmes”
    avec les témoignages de
    Corinne de PSA, Marie de l’Oréal, Claire des Agents territoriaux, Christine de l’OVL, Farida et Eliane de Nokia.
    Un buffet et une tombola sont prévus.

  32. Mais c’est qui au juste cet étranger non communautaire ? qui est chargé de décerner le label “non communautaire” ouvrant ce droit de vote ?
    Comment peut-on à la fois donner un droit et le subordonner à je ne sais quelle considération subjective qui crée une segrégation entre étrangers…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *