Allo Agglo c’est bueno ?

IMG_4934

Témoignage Mr B.: « j’en ai plus que marre, comme mes voisins, de voir ces deux petits tas de gravats de parpaings devant ma porte. Il faut dire qu’ils sont la depuis plus de … deux mois ! Visiblement ils ont échappé à la vigilance de la collecte hebdomadaire de déchets ou d’ encombrants.

Finalement j’appelle vendredi le service voirie, on me passe la bonne personne. Exposé : de la situation (assez simple) et de la durée. On prend mon nom et mon téléphone. Réponse emberlificotée : « la rue est trop étroite, les camions ne peuvent pas passer ». Un peu étonné je susurre : « c’est bizarre les camions bennes et les pompiers (les plus gros gabarits) passent sans trop de problèmes ».  Je l’aide un peu… « ils sont en vrac à même le sol , mais avec deux petits sacs de gravats achetés chez Leroy Merlin c’est jouable mais je vais quand même pas nettoyer la rue ».  Soupir : « ah d’accord. Bon je vais  le signaler ». Ca semble pas gagné, je le sens pas.

Et Plaine Commune ? On est dedans depuis 1 mois. Je joue mon va-tout, vendredi soir j’appelle « Allo Agglo ! ». Ils s’occupent de la voirie, je les teste, pour la beauté du geste.

Et là, étonnement on me répond : oui-oui on s’occupe de Saint-Ouen. Nom prénom téléphone ?

Une intervention dans quel délai ? Ton martial : « 48 h ! ». Sceptique, pour pouvoir les relancer, je demande le nom de la personne.  Refus poli : « c’est Allo Agglo ». Vexé, je badine  incrédule: « Allo, c’est votre prénom ?».

Mercredi matin, miracle : les gravats ont disparus !

Saint-Ouen ville propre avec Plaine Commune ? Au moins un peu plus propre ça devrait être possible.

En attendant mes gravats ont été immédiatement remplacés par un grand rectangle de feutre vert et une plaque de bois.

 

On progresse !

 

Allo Agglo! :  0 800 074 904 (appel gratuit depuis un poste fixe).

– Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30

– Le samedi de 8h30 à 12h30

 

 

 

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

19 réflexions sur « Allo Agglo c’est bueno ? »

  1. Test intéressant… et positif !

    Pour info les déchets du bâtiment ne sont enlevés ni par les tournées d’ordures ménagères, ni par les encombrants. Pour les dépôts sauvages, c’est au cas par cas et sur signalement.

    La mise en place d’Allo Agglo me rappelle ce qu’avait fait ma banque il y a quelques années : on ne peut plus appeler son conseiller mais on passe par une plate-forme impersonnelle. Mais dans bien des cas c’est une perte de temps car la plateforme est obligée à son tour de joindre… le conseiller… et on a un intermédiaire de plus dans la boucle.

    On imagine que vous écriviez pour vos gravats en mairie. Ils vous envoient un accusé de réception. Votre courrier est envoyé à l’Agglo, qui redescend aux services de SO (cf. http://www.saint-ouen.fr/la-ville-en-action/environnement/traitement-des-dechets/). Si le job n’est pas fait, vous vous tournez vers qui ? La mairie, l’antenne propreté de votre quartier, Allo Agglo (d’ailleurs on peut leur envoyer des courriers ou des emails ?)

    Mon propos n’est pas de dire que ça ne marche pas (l’enlèvement des encombrants à Paris via internet est très efficace), mais que Plaine Commune consiste à créer (et donc financer) un échelon supplémentaire dont je ne comprends toujours pas l’intérêt.

    Tout n’est pas perdu pour la planche en bois : elle fera peut-être un heureux sur http://stouen.etyssa.com/

  2. Rassurez moi, au niveau des impôts, est ce que ca veut dire qu’on paye deux services ?
    – Le service local (Saint-Ouen) inefficace donc
    – Le service global (Plaine-Commune) un peu meilleur si on les appelle.

  3. Le numéro vert de l’espace public !
    http://www.plainecommune.fr/page/p-422/art_id-/

    Propreté : rapport annuel sur le prix et la qualité du service public – 2011
    http://www.plainecommune.fr/page/p-238/art_id-/

    Formulaire de demande de permission de voirie
    http://www.plainecommune.fr/page/p-236/art_id-/

    Dispositif de déneigement
    http://www.plainecommune.fr/page/p-450/art_id-/

    Allo agglo, le numéro qui fait tout ! 😉

  4. Est-ce que l’agglo va enlever les déjections des oiseaux dans le marché couvert, rue Alfred Ottino ?
    En attendant tous les arrêts de bus à Saint-Ouen ont des vitres signées Plaine-commune, sauf celles du 137 à Garibaldi. Ces deux arrêts sont de plus en plus sordides. D’un côté, il n’y a plus de vitre mais de plus en plus de monde, de l’autre le trottoir est transformé en mare les jours de pluie. L’autre jour, il y avait même carrément une mare de sang qui est restée 3 jours (???)

  5. «Saint-Ouen, poubelle la vie… !? »
    Si l’on peut facilement imaginer que la plaque en bois, ayant fait place au tas de gravats désigné à la fin de cet article, soit en aggloméré.
    J’ai cependant un petit doute concernant le rectangle vert en feutre.
    En effet, ne s’agirait-il pas plutôt du couvercle d’une des nombreuses poubelles fournies par la municipalité aux administrés redevables de la taxe pour la gestion des ordures ménagères ?
    C’est du moins la question que nous serions en droit de nous poser au regard du nombre impressionnant de poubelles à Saint-Ouen qui ont soit déjà perdu ou sur le point de perdre leur couvercle sur ces derniers mois.
    A l’origine de ce constat, les fixations des couvercles de ces poubelles faisant apparaitre un défaut de fabrication ou une limite d’utilisation dépassée qui justifierait l’épidémie du phénomène.
    Or si dans les années passées, je me souviens encore avoir pu observer, au moment de certains jours de collectes, des équipes intervenir in situ dans nos rues pour inspecter et éventuellement tenter de réparer les poubelles susceptibles d’être défectueuses.
    Aujourd’hui, nous pouvons observer que ce service semble à l’évidence ne plus être assuré ou tout simplement oublié contrairement à la redevance, qui elle, ne cesse d’augmenter chaque année.
    D’autant qu’en période de crise économique et épidémique comme avec ce cas, j’imagine mal de réduire ces coûts si l’on doit mobiliser tous les agents disponibles au standard téléphonique pour devoir répondre et prendre RDV avec tous les audoniens soucieux de réparer leur poubelle.
    Alors que le bon sens serait plutôt d’appeler, par exemple une fois par trimestre, une seule équipe mobile interne ou du fournisseur, qui pourrait s’en charger à moindre coût, plus efficacement et directement sans devoir prendre RDV, ni même en assurer la gestion croissante des appels.
    En tout cas, une situation regrettable et très dommageable pour l’image de notre ville et pour les usagers qui en pâtissent dans leur quotidien.
    Car au final même si ces couvercles finissent par parsemer nos rues comme pleins de petits espaces verts, pendant que nos poubelles, elles, se transforment en collecteur de récupération d’eaux pluviales en invitant aussi le vent à recycler dans les airs une partie de leur contenu pour terminer comme tapis de sol sur nos trottoirs. Cette forme de développement durable n’est certainement pas celle qui est attendue par les audoniens.
    Certes, pour tous ceux qui continuent encore à balancer leurs couches et poubelles par les fenêtres de leur logement, tout comme pour les seaux des latrines au temps du moyen-âge, faute de ne pas avoir reçu ou acquis les codes d’hygiène et de citoyenneté les plus élémentaires d’une nation dite civilisée , cela n’est sans doute pas leur problème.
    Cependant, il reste néanmoins toujours celui partagé par une majorité des autres audoniens.
    Aussi, pour ne plus gâcher notre ville et sans non plus vouloir gâcher la belle opportunité qu’elle peut avoir de pouvoir montrer l’exemple, je lance ci-dessous un appel sur internet.
    «
    Allo, Mr le Dirlo de BriCo Agglo ?

    Ici Mr Anticrado, qui en solo, en appelle à vous pour vous prier de bien vouloir intervenir pour organiser rapidement à SO, le lancement d’une grande campagne visant à réparer massivement toutes les poubelles sans chapeau qui aujourd’hui prennent l’eau et inondent nos bateaux, les jours de la collecte des déchets ménagers.

    En vous remerciant par avance de la part de tous ceux qui espèrent encore que Saint-Ouen, comme cela nous a souvent été si bien chanté (cf. le lien offert en cadeau ci-dessous), puisse enfin être un jour le plus beau des bateaux de votre flotte intercommunale.

    http://www.youtube.com/watch?v=K1LZ60eMpiw.
    «

  6. Plaine co

    Pour les sapins d’après, c’est réglé.

    7 lieux de dépôt :
    – square Marmottan,
    – Franprix du centre ville
    – angle Péri/Vaillant
    – place Debain
    – place Payret,
    – place du 19
    – mars 1962

    Pour les Docks, faudra attendre…

  7. Sapin (suite)

    Nous avions signalé leur récupération engagée par Plaine commune.

    Dans les faits, la chose semble prendre, mais un défaut de communication et de concertation n’a pas permis que tout le monde respecte le challenge.

    Espérons que les services auront prévu de relever sur chaque site le nombre de sapins récupérés, et les lieux et quantité des “dépôts sauvages” de sapins.

    Gageons que les choses seront mieux traitées dans le cadre de la participation citoyenne de proximité.

    Une info :
    La serre pédagogique vous invite à partager une galette le dimanche 11 janvier 2015 de 15h30 à 17h (offerte aux 100 premiers) et vous invite à venir avec du café, des jus de fruits, du chocolat, du thé.
    Contact : grandparc@mairie-saint-ouen.fr

  8. La ville est redevenue sale et malodorante comme a la belle époque. Des trottoirs défoncés, des tas de déchets ici et la divers et variées des déjections canines etc…. J’étais ravi durant le mois de mai de constater que la ville étais plus propre maintenant elle est plus sale que jamais …..

    • @ Bernard P

      On vous donne le nouveau prêt à penser : c’est la faute à Plaine Commune !
      Il sert aussi dans d’autres domaines. Il faut en profite, car cet argumentaire va vite s’usé.

  9. Quand même : Plaine commune devait améliorer la vie locale ! transports, nettoyage… c’est bien ce qui a été vendu… Et franchement à part les nouveaux logos (une page complète dans la revue de La Plaine à l’époque pour nous expliquer combien il avait été bien pensé !) on a encore rien vu ! concernant les transports c’est même complètement la cata au niveau des bus suite aux travaux du tram porte de Clignancourt ! Donc oui on a le droit de demander des comptes à ceux qui ont défendu le rattachement ainsi qu’à ceux qui sont aux commandes de l’agglo.

    • Le Parisien de ce jour :

      Terrible accident à la Tiru, l’usine d’incinération des ordures ménagères à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Lundi soir, un employé de Plaine Commune est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital Beaujon à Clichy (Hauts-de-Seine).
      Quelques jours plus tôt, cet employé des parcs et jardins de la communauté d’agglomération, était tombé dans une benne à l’usine de Saint-Ouen, alors qu’il manœuvrait sa camionnette pour décharger des sapins de Noël devant être détruits.
      Les circonstances précises de l’accident ne sont pas encore connues mais il a fait une chute de 15 m.
      La victime, âgée d’une quarantaine d’années, était père de six enfants.

  10. Non ID-STG, il ne s’agit pas de dire que ce n’est que de la faute de Plaine CO comme nouveau prêt à penser, mais si des tas restent en place c’est vers eux qu’il faut se tourner pour leur demander de faire ce pour quoi la mutualisation à été promue et mise en place. La ville ( comme toute les villes de l’aglo) cotise et Plaine commune , à notre service en principe, mets en route les équipes municipales de nettoyages . Poue ce , il y a des services et des véhicules affectés à des taches précises. Ceux qui retirent les encombrants, ne retirent ni les gravas, ni les sacs plastiquzes, ni les fringues. Ces trois dernier étant à porter dans des centres précis comme notamment les décharges.J’ai souvent appelé Allo Aglo pour signaler des manquements à l’enlèvement d’encombrants soit mal placés soit ne répondant pas à la spécificité requise pour être traités,avec assez de réactivité .
    Pour les crottes de chien, véritable fléau urbain, il n’y a pas aujourd’hui le matériel nécessaire et les agents de propreté qui balayent les rues après l’enlèvement des poubelles ou des encombrants ne peuvent ( et ne veulent pas et je les comprends) se charger de cette tâche. le problème est donc posé et seul des demandes répétées et appuyées( déjà engagées) auprès de l’aglo pourront produire des effets qui certes se font attendre. Pas une personne (que j’ai interpelé ) vue avec son animal venant de poser son crado présent sur le trottoir ne m’a pas fourni une explication ou une excuse foireuse quand je ne suis pas fait envoyé chier tout simplement. Il va être installé sous peu ( AGLO dixit) des distributeurs de sacs canins, les délivrant à l’unité , à la place des anciens qui étaient systématiquement pillés. Pour le retrait des panneaux contradictoires comme ceux de la Passerelle Vallès où se côtoient celui de l’interdiction de l’accès aux chiens et celui indiquant le distributeur de sac à crotte à l’entrée, la demande ayant été faite ( à plusieurs reprise avec photos à l’appui) deux semaines avant les fêtes n’a toujours pas été suivie d’effet .
    ALLO AGLO 0800 07 49 04

  11. à post 14

    Vous n’avez AUCUNE VOLONTÉ POLITIQUE…qu de la fatalité dans vos propos….du Rouillonisme dans toute sa splendeur…. Nous avions eu de très grand espoirs en vous…Nous ne sommes pas naïfs nous savons tous que les changements promis ne peuvent se faire du jour au lendemain et vous avez besoin de temps. Mais la teneur de vos propos ne laisse pantois et passe mal…. J’ai voté pour vous pour ce réel espoir que vous portiez. Mais la excusez moi vous ne valez guère mieux que ceux dont vous dénonciez à raison les fautes et méfaits….

  12. À capc

    Le décès d un agent territorial est rare.
    Les conditions de déroulement nécessitent une enquête.
    La famille,nombreuse, de cet audonien du Vx saint Ouen doit recevoir le soutien de tous.

  13. post 16 FT
    je compatis à la douleur de cette famille audonienne , une pensée pour sa femme et ses enfants. Merci de nous informer François de la manière dont nous pourrions les soutenir.

  14. Il y a une chose que je ne comprends Paco, cette idée selon laquelle il faudrait les appeler à chaque fois pour leur dire ce qu’ils doivent faire!!
    Il n’y a pas des responsables comme à la Voirie qui font le tour des agglos pour contrôler si le taf est fait!!
    Ensuite, s’il se décharge par rapport à des encombrants qu’ils ne peuvent pas gérer!!
    Que faire de ces déchets une fois qu’ils sont déposés? Comment empêcher ces incivilités?
    Ce type de déchets pourit la vie des écoliers , rue arago, chaque lundi matin!!!

    Pour les fringues : aucun soucis, les roms s’en chargent et je trouve cela très bien car ils recyclent!!
    Je disais justement à jym qu’il faudrait leur mettre à dispos des conteners spéciaux qui nous obligerait à y jeter électro-ménagers et fringues , afin d’éviter qu’ils ouvrent et fouillent dans les sacs poubelles!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *