Bricolo et démago

Le Maire toujours en solo multiplie désormais les opérations de terrain.  Elections en vue obligent. 
Fort laxiste pendant des années avec son discours sirupeux sur le trafic de drogue, elle est désormais le chantre de la lutte contre l’insécurité et appelle à la mobilisation des habitants. Autant dire le casse-pipe avec un tel général qui élue depuis 1999, n’a rien vu venir pendant une décénnie 
Derrière le discours chaste : “se réapproprier leur lieux de vie”,  les initiatives citoyennes fortement encouragées et à fort coefficient élerctoralistes apparaissent désormais assez dérisoires  : “un tour des halls”, “boisson chaude”, “goûters”, “chaîne humaine” ou vide-grenier”. 
Ce type de manifestations citoyennes permanentes inscrites dans la durée est forcément indispensable mais hélas plus vraiment à l’échelle de l’ampleur du mal aujourd’hui à Saint-Ouen.
Jacqueline Rouillon serait déjà bien inspirée d’engager des actions consensuelle en la matière en mobilisant tout le Conseil muncipal et déjà sa propre Majorité. 
 Ci-après le courrier reçue par une de nos internautes sur l’initiative du vendredi 15 février.
” Bonjour,
 
Depuis le mois de décembre 2012 des initiatives sont menées avec les habitants, les élus, les bailleurs et les services de la ville dans les quartiers.
C’est à chaque fois l’occasion pour tous les habitants de se réapproprier leur lieu de vie.
La prochaine initiative aura lieu vendredi 15 février à 16h00. Madame le Maire vous invite à y participer.
 
Déroulé de l’après-midi:
 
16h00: Rendez-vous sur la place du marché du Vieux Saint-Ouen pour un tour des halls:  
– Tour du 2 Landy Prolongée
– Bâtiments 1,2,3 et 4 de Soubise
 
Ensuite, Madame le Maire vous invite à partager une boisson chaude devant le J4 à Soubise. Après de nombreux échanges avec les habitants de Soubise, de la Tour du 2 Landy Prolongée, d’Allende et la semaine dernière de Cordon,  de nouvelles idées d’initiatives ont germées. Madame le Maire vous propose d’y réfléchir ensemble et de construire collectivement, SUR LA BASE DE VOS PROPOSITIONS, une solidarité inter quartier qui permette aux habitants d’unir leurs forces et leurs idées.

 
Voici quelques unes des idées discutées lors de nos premiers échanges:
 
– chaîne humaine entourant les cités (afin de distribuer un tract co-écrit par les habitants et les élus aux acheteurs).
– Après-midi dans ou devant les halls à jouer à des jeux de société
– Vides greniers mobiles au coeur des cités
– Goûters préparés par les habitants disposés sur des tables au sein de la cité avec distribution de tracts et discussions avec les consommateurs
– Campagne de communication à destination des acheteurs.
 
Toutes ces propositions ajoutées à celles que vous apporterez et celles qui ressortiront de ce temps d’échange, pourront être discutées et précisées vendredi prochain.
 
Espérant pouvoir vous compter parmi nous vendredi après-midi,
 
Bien cordialement,
Ornella CHIATTO
Collaboratrice
Cabinet du Maire”
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

10 réflexions sur « Bricolo et démago »

  1. Tout n’est pas à jeter dans cette initiative. On peut la critiquer car elle est bien trop tardive, démagogique et à visée électorale mais je retiens tout de même l’idée de communiquer avec les acheteurs. Je dirais même les culpabiliser ! Ce sont tout de même eux qui nourissent les dealers et leur forte demande qui font pousser les nouveaux points de vente. Je suis très choquée des reportages où l’on voit ces jeunes et moins jeunes gens, pas du tout gênés, totalement détachés… qu’ils n’aient pas honte de consommer du cannabis, d’en être dépendants parfois, ok. Mais que ça ne les gêne pas de participer : à l’incitation à la déscolarisation des gamins, à l’interdiction de libre-circulation des habitants des immeubles de deal, au financement du crime organisé (achat d’armes, trafic d’êtres humains)… Liste non-exhaustive. Il faudrait tout de même qu’ils prennent conscience que la satisfaction de leur liberté individuelle, nous leurs concitoyens de seconde zone, nous la payons très cher. Leur mettre la honte, ça me paraît une bonne idée.

  2. Je partage l’opinion du lapin et je pense que c’est une bonne idée de se réapproprier l’espace public,de recréer du lien social,d’organiser des jardins partagés et des fêtes des voisins permanentes…

  3. Evidemment que c’est une bonne idée. Il faut, ici comme ailleurs, que les gens s’investissent dans la gestion des communes. Ils doivent être les maîtres incontestés des halls d’entrée et de la rue et faire pression, si nécessaire, sur les élus. Faut-il rappeler que ceux-ci sont au service de la population …”On entend par démocratie et par peuple la famille française toute entière, la nation dans sa généralité la plus complète … la démocratie est l’égalité, c’est-à-dire la participation à droit égal, à titre égal à la délibération des lois et au gouvernement de la nation. La démocratie a dit à tout français en âge de raison, en condition d’intelligence et de moralités appréciables : tu participeras au droit, à l’exercice du droit social.” Lamartine
    Prenez partout le pouvoir !!

  4. Savoir qui est responsable , le client ou le vendeur est aussi vain que de savoir qui de l’oeuf ou de la poule est arrivé en premier…
    Ce n’est pas avec ce type d’argument qu’on résoudra les problèmes, surtout à Saint-Ouen…
    Exemple dans l’avenue Michelet où les vendeurs (eux non plus pas génés du tout) crient à tue-tête leurs instructions codées (mais tres compréhensibles quand on les entend tous les jours).
    Les acheteurs viennent parce qu’ils savent que Saint-Ouen est un endroit bien organisé et approvisionné.
    Mais bon, je ne suis pas hostile à la discussion avec les uns et les autres mais je n’ai pas comme certains la naîveté (et même plus) de croire que ca va faire disparaitre les traffics.
    On verra ce qu’il en est en 2014 avant les elections car ce sera un sujet essentiel…
    Au fait, à Montpellier des caméras ont été installés en centre ville aux endroits où proliféraient ce genre de traffics et ils ont disparus : j’entend deja certains me dire mais ca ne résoud rien , ils se sont déplacés ailleurs…
    Bon et bien discutons et faisons la fête tous les soirs parce qua ca dure assez tard dans la nuit ce genre de traffics…
    Les assoc devraient peut-être faire pression un peu plus sur le gouvernement pour la légalisation du cannabis, seul espoir d’apres moi pour que ca s’arrange

  5. On est vraiment chez les bisounours… a croire que gràce à un gros coeur sur le ventre, on va envoyer plein de petits coeur à tous ces petits jeunes à problèmes, et ils retourneront sagement chez papa maman faire des poutous poutous avant d’aller au charbon gagner honnetement leur vie.
    Plus sérieusement, je trouve assez stupide pour ne pas dire plus d’avoir un canard local et une communication qui dit que les habitants doivent se réapproprier leurs espaces publics.
    Le dernier article du canard est assez édifiant : La maire interpelle un dealer et lui demande de lui envoyer son CV… chiche… on croit réver. le petit dealer, il a un CV suffisamment bien pour aller bosser à la mairie… Je serai curieux de savoir combien ils vont devoir le payer pour qu’il accepte (il faudra qu’il gagne plus que ce qu’il gagne actuellement en vendant sa dope. ) Si c’est le cas, je suis très content de voir ou vont mes impots merci…
    l’article invite les audoniens à l’imagination pour cela… Bah oui, on a bien vu qu’elle n’a pas d’idée notre belle équipe municipale… Bon alors allons y pour les idées :
    – Vidéo surveillance : La mairie veut pas
    – La kalachnikov c’est hors la loi
    – Les apéros sur place, les chaines humaines etc… : Ca finit par couter cher, c’est pas super équilibré, et puis on a autre chose à faire. et il faudrait faire ca tous les soirs.
    – des oeufs : J’ai passé l’age et c’est gaché.
    – de la peinture rouge : On n’est pas en république grècque
    – des boules puantes : J’ai passé l’age et ca pue.
    – En isoler quelques uns et les passer à tabac – espérons qu’ils ne sont pas armés.
    – aller fumer des spifs avec eux. Je ne fume plus … et je fumerai pas ca…
    Pas d’autres idées pour moi.

    Le problème dans tous ca, c’est qu’avec des idées de plus en plus niaises, on leur prouve juste l’impuissance actuelle et je peux vous assurer qu’ils se foutent bien de notre gu… et pour parler à leur conscience, pour en avoir une il faut un minimum d’éducation …
    Bref, ils sont pas prets de dégager…

    @Dominik, le jour ou le cannabis sera légalisé, il faudra qu’ils continuent de gagner ce qu’ils gagnent… et pour la paix sociale, je vous laisse imaginer à quoi ils passeront…

  6. Il serait opportun, me semble-t-il, qu’un arrêté du maire soit pris visant à interdire la circulation à vélo sur les trottoirs. La porte d’entrée de l’immeuble où j’habite donne directement sur le trottoir – comme beaucoup d’autres d’ailleurs – et j’ai failli à deux reprises être renversé par un cycliste rouvant à vive allure. C’est particulièrement dangereux le matin au carrefour Jaurès-Bauer, quand les mères de famille amènent des enfants en bas âge à l’école …Si rien n’est fait un accident grave risque de se produire à plus ou moins long terme ..

  7. René
    Il n’y aurait peut être pas besoin de cet arrêté si St-Ouen possédait plus de pistes cyclables non?
    Chez vous ce sont les vélos, nous on est passé aux scooters!!!!

  8. Saly 7
    D’accord avec toi. J’ai signalé à maintes reprises sur ce blog qu’il était nécessaire d’aménager des pistes cyclable dans la ville, et notamment sur la voie longeant la Seine jusqu’au pont de Gennevilliers. C’est un miracle s’il n’y a pas eu d’accidents mortels à cet endroit.

  9. Ci-après copie du PV d’une réunion intitulée “université populaire” Prévention sécurité avec entête ville de saint-ouen.

    Les municipales ne peuvent pas tout justifier.. Les Audoniens ignorés depuis des lustres sont pour quelques uns maintenant “associés” à cette étonnante fébrilité de volonté citoyenne.

    Comment est-il acceptable que l’argent public soit utilisé comme cela pour des manifestations inconnues de la quasi totalité des Audoniens voire des élus et pas des moindres?

    Daté du 1er mars pour une réunion tenue le 19/02, ce CR ne figure pas au menu du dernier bulletin municipal.

    A propos de “prévention sécurité”, les audoniens seraient heureux de connaître le nombre et le type d’emplois de la ville, de la semiso, de l’office Hlm, du conseil général, de la Région communiqués par le Maire au nombreux public des 19èmes rencontres pour l’Emploi organisées par Plaine Commune tenues le 5 mars à l’Ile des Vannes – nef Lucien Belloni.

    Il en est de même du traitement insultant de la cérémonie d’hommage à Rino Della Begra dans le bulletin municipal: ni le professeur, ni l’équipe enseignante n’y sont mentionnés tout comme les interventions des lycéens et la présence de trés nombreux jeunes ont ignorés voire maltraités.

    Enfin, je ne vous parle pas non plus des “retombées” de l’aménagement des Docks en matière d’emploi, de contrat d’alternance, de formation pour les précaires et les demandeurs d’emploi. Elles sont pour le moins difficiles à chiffrer.

    Au lieu de faire acheter d’onéreuses oeuvres d’art aux promoteurs, imposons leur des stages, des contrats de travail pour les audoniens.

    Concernant cette courte demi-journée du 25 mai prochain, il n’ y aura pas de miracle si elle n’est pas ouverte aux auditeurs libres.

    parceque saintouen le vaut bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *