Un Conseil normal ?

La première séance du Conseil municipal de 2013, comporte de nombreuses délibérations « techniques » à priori assez consensuelles[1]. L’essentiel des échanges et des réjouissances oratoires devrait donc porter sur le point 18 relatif au débat d’orientations budgétaire (DOB pour les intimes), premier tour de chauffe sur le futur budget de la ville. La feuille de route devrait être délivrée parle Maire et surtout son 1er adjoint et grand argentier parlant du haut de sa chaire. Les transferts à Plaine Commune seront la nouveauté. L’Etat, comme à l’accoutumée, sera recherché pour nos malheurs.

L’occasion pour chacun des groupes politiques de s’exprimer. Avec plus ou moins de pertinence et de digressions.

Ce bel ordonnancement pourrait être troublé par l’irruption du « scolaire » et la demande d’intervention de Parents d’élèves.

Ces derniers souhaiteraient semble-t-il selon nos informations s’exprimer sur la « concertation » relatives aux secteurs scolaires, leur inquiétude sur la réorganisation des rythmes scolaires, l’échec scolaire, la représentation municipale aux conseils d’école, le manque d’information et de soutien, la mise en place d’une commission permanente d’éducation…

… et visiblement ne pas être enfermés dans la « concertation » organisée et  planifiée par le Maire et ses amis.

 

CONSEIL MUNICIPAL de Saint-Ouen

Séance ordinaire du lundi 11 février 2013

Ordre du jour

– Appel nominal des conseillers municipaux
– Désignation du secrétaire de séance
– Communications du Maire
1 – Adoption des procès-verbaux des séances du conseil municipal en date des lundi 10
et mardi 18 décembre 2012
2 – Avis du conseil municipal sur la modification des statuts du Syndicat intercommunal
funéraire de la région parisienne (SIFUREP) et sur l’adhésion de la commune de La Queue-en-Brie au dit syndicat
3 – Adhésion de la Commune de Saint-Ouen à l’association Profession banlieue etversement de la cotisation au titre de l’année 2013
4 – Mise en concurrence du contrat d’assurance des risques statutaires du personnel des collectivités souscrit par le Centre interdépartemental de gestion (CIG) de la Petite couronne
5 – Modification de la délibération n° DL/05/103 du 23 mai 2005 portant concession de logements de fonction
6 – Convention à intervenir entre la Commune de Saint-Ouen et l’Office municipal du sport (OMS) relative à la mise à disposition à son profit d’un fonctionnaire territorial
7 – Convention à intervenir entre la Commune de Saint-Ouen et la Bourse du travail de Saint-Ouen relative à la mise à disposition à son profit d’un fonctionnaire territorial
8 – Convention de tiers payant à intervenir entre la Commune de Saint-Ouen et les centres de gestions des mutuelles Hélium et Collecteam, pour les services médicaux et dentaires de ses centres municipaux de santé Henri-Barbusse, Bauer et Saint- Denis
9 – Convention de tiers payant à intervenir entre la Commune de Saint-Ouen et la société Isanté, pour les services médicaux et dentaires de ses centres municipaux de santé
Henri-Barbusse, Bauer et Saint-Denis
10 – Renouvellement de la convention triennale de coopération culturelle et patrimoniale à intervenir entre le Département de la Seine-Saint-Denis et la Commune de Saint-Ouen pour la période 2012-2014
11 – Convention à intervenir entre la Commune de Saint-Ouen et l’association Banlieues bleues dans le cadre de l’organisation du festival de jazz appelé «Banlieues bleues» incluant une participation financière communale au titre de l’année 2013
12 – Habilitation du Maire ou son représentant à déposer une demande de permis de démolir, dans le cadre de l’opération relative au regroupement des services administratifs communaux au sein d’un immeuble sis 11-15 et 19, rue des Rosiers à Saint-Ouen
13 – Garantie communale à la société Séquano Aménagement dans le cadre de la ZAC
des Docks
14 – Avenant n° 3 à intervenir au traité de concession conclu avec la société Séquano Aménagement concernant la zone d’aménagement concerté (ZAC) des Docks
15 – Acquisition par la Commune de la parcelle cadastrée section D n° 143, sise 43 bis, rue du Landy, appartenant à la société civile immobilière (SCI) FLOCH 4, en vue de la réalisation d’une voie publique piétonne
16 – Acquisition par la commune d’une emprise de terrain, d’une superficie de 171 mÇ,issue de la parcelle cadastrée section A n° 9 pour 5.360 m2 appartenant à la société MARFLO en vue de l’élargissement de la rue Saint-Denis
17 – Renouvellement de la convention de gestion conclue entre la commune de Saint-Ouen et l’office public de l’habitat (OPH) Saint-Ouen Habitat public
18 – Débat d’orientation budgétaire relatif à l’exercice 2013
19 – Adhésion de la Commune de Saint-Ouen à la Charte européenne pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans la vie locale et approbation de celle-ci
20 – Convention de partenariat à intervenir entre la Commune, le lycée Auguste-Blanqui et l’Agence de développement des relations interculturelles pour la citoyenneté (ADRIC) dans le cadre d’un projet consacré à l’égalité entre filles et garçons et à la mixité
21 – Convention à intervenir entre le département de la Seine-Saint-Denis et la commune de Saint-Ouen relative à la délégation de la gestion à cette dernière des activités deprotection maternelle et infantile (PMI) et de planification familiale
22 – Conventions à intervenir entre la commune de Saint-Ouen et l’Association logement jeune 93 (ALJ 93) en faveur des familles roms
1- Prolongation des conventions relatives à la location et à la gestion du village insertion pour la période du 1er janvier au 31 mars 2013
2- Attribution d’une subvention d’équilibre pour la période du 1er janvier au31 mars 2013
3- Prolongation de la convention de la maîtrise d’oeuvre urbaine et sociale
(MOUS) au titre de la phase 5 «Accompagnement social et relogement des familles»
pour la période du 1er janvier au 31 mars 2013
23 – État des décisions prises par le maire en vertu des dispositions de l’article L. 2122-22du code général des collectivités territoriales, du n° DC/12/339 au n° DC/13/8
–       Questions orales

 


[1] avec un petit rajouti de dernière minute (visiblement hors « programme ») avec le vote d’une aide aux grévistes de Citroën Aulnay d’un montant de 5 000€.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

68 réflexions sur « Un Conseil normal ? »

  1. Vu qu’ils sont tous en liste pour les prochaines municipales, ça a donné quoi pour les revendications des parents ? Allez, on parie, on leur promet tout et comme ils sont heureux (enfin !) d’entendre ce qu’ils veulent, ils plongent ? Ah, bah, on n’est pas sorti de l’auberge !!!! Y’a t-il quelqu’un d’assez intelligent pour ne pas se laisser berner par des politicards qui veulent simplement ne pas perdre leur place ????

    Les campagnes ont commencé, nous sommes des proies (faciles), ne nous laissons avoir par de belles paroles. Depuis 5 ans, qu’ont-ils fait ? Pourquoi peuvent-ils maintenant (et voudraient-ils) ?

    Quant au budget, quid des complémentaires qui sortent de terre comme par enchantement comme celui pour la remise de la médaille du mérite de notre maire ? Ou encore, du super budget (peut-être pas complémentaire) pour les voeux. En ces temps de crise, c’est une honte !!!!!

    Une honte encore de dire que la ville est pauvre avec des habitants en difficultés. Qu’on arrête alors de construire des logements sociaux (47% c’est super bien !) sans rien à côté. On prend ces gens pour des c… Super ils ont un toit mais rien pour les nourrir, rien pour leurs gosses, pas de parc, des dealers… Qui osera arrêter tout ça !

    Pardon, je suis vraiment très en colère ce soir, ras le bol de cette municipalité pleine de privilège, des élus PS (et dieu sait que je suis de gauche) qui ne pensent qu’à leur tronche et font semblant de se réveiller maintenant !!!!

  2. Marion Pairol 1

    ils ne tiendronts JAMAIS LEUR PROMESSES cela fait 5 ans que cela la dure et plus encore bien sur qu ils ne veulent pas PERDRE LEUR PLACE ILS ONT LEUR CU POSER SUR DES FAUTEUILS EN OR il y a tans de MISERE CACHEE a Saint Ouen mais cela ils ne veulent NI LE VOIR NI L ENTENDRE mais vous savez les jeunes , les moins jeunes on vue le DEGATS par 5 ans de n importe quoi , de DANGER , DE MORTS et hélas ce n est pas fini .Finie le temps ou il faisait BON VIVRE A Saint Ouent au temps de Paulette et son Mari EUX ILS PENSAIENT Aux HABITANTS DE SAINT OUEN a leur bien on pouvait sortir sans le risque de recevoir une BALLE PERDUE on sortait en toute sécuritée LES ELUS ONT ABANDONNE NOTRE VILLE ne tombons pas dans ce piege de les REELIRE POUR LE BIEN DE TOUS IS FAUT LES REMPLACER PAR DES PERSONNES QUI ON DES G…….
    bonne journée

  3. Qu’on critique la municipalité de Saint-Ouen, c’est le droit de chacun. Mais est-ce que des élus appartenant à la majorité d’en face feront mieux ? Personne n’en sait rien. Certes les promesses ne manquent pas – Demain on rase gratis ! – Mais elles restent la plupart du temps dans le domaine des voeux pieux. On a pu à maintes reprises juger sur pièces.
    Dans toutes les communes de France, la majorité est l’objet de critiques acerbes de la part de l’opposition. C’est le jeu de la démocratie, dit-on. Sans doute, mais les joutes verbales ne font rien avancer, sinon a créer des clivages qui paralysent plus ou moins l’activité municipale.
    Je suis ni de gauche ni de droite, mais j’ai le sentiment qu’il faut changer de fond en comble une république, teintée, à l’évidence, d’un monarchisme qui n’est plus de mise. Il faut également renouveler le personnel politique. Celles et ceux qui président actuellement aux destinés du pays restent figés sur des schémas dépassés … l’expérience est édifiante à cet égard.

  4. Wahou, en voilà une petite dame en colère ! Ben dis donc, vous me clouez le bec !

    Ne vous mettez quand même pas la rate au court bouillon, 2014 approche, vous aurez de quoi vous défouler et voter pour que ça change !

    Et si tout les gens qui râlent, en ont marre, se rebiffent, se déplacent et agissent, peut-être verrons-nous des changements ?

    Je vous souhaite une meilleure journée que votre soirée.

    Bien à vous et à toutes les dames de ce blog 🙂
    B. Andretti

  5. !http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/menace-lagarde-ne-se-rend-pas-03-06-2012-2029884.php

    En menant campagne pour le PS j’ai cru au changement ! Avec d’autres on a vraiment mouillé la chemise pour battre la droite !!! Pourtant la réponse a été : plans sociaux avec des licenciements boursiers , chômage pour tous , rien pour les petits artisans, bref aucune politique de gauche .
    Pour 2014 je ne me tromperai pas !!! Avec le PS la déception c’est maintenant !!!

  6. @7 Michel Fainzang

    Il faut (c’est essentiel) séparer les élections nationales des locales. A Saint-Ouen, on (je) ne parle plus en termes d’appartenance à un groupe politique mais bien en termes de personnes.

    Droite, gauche, quelle importance ? Saint-Ouen a besoin de changement, d’un vrai grand et profond dépoussiérage.

    Quand Marion dit qu’elle est de gauche, je comprends (elle rectifiera si je me trompe) qu’elle est pour la justice sociale, la juste répartition des richesses, l’humanisme, l’entre-aide, la solidarité, le respect d’autrui…

    Faut-il être de « gauche » pour avoir ces valeurs ???? Pas chez nous, pas dans notre ville !

    Regardez depuis des années, le PS en tête, notre chère municipalité n’avance pas ! Pire, elle recule ! Ce qui me choque (en tant que citoyen), c’est de voir l’évolution des renoncements des uns (PC ou Front de gauche) et des autres (soi-disant écolo et PS) qui ont entraîné ce désastre.

    Marion, comme nous tous, a sa façon de voir et de dire les choses. Il n’y aurait pas de honte à voter pour M. Delannoy qui loin des froufrous du showbiz orchestrés par les autres, montre plus d’humanité, de respect, de solidarité que les autres.

    A mon avis, je dirais que M. Delannoy est de gauche (mais qu’il ne le sait pas encore !) et que ses adversaires sont de droite (mais qu’ils ne veulent pas l’admettre). 🙂

    Je l’ai déjà dit sur ce blog, mes idéologies de gauche ne sont plus raccord avec celles d’aujourd’hui, en tout cas avec celles hypocrites des gens qui représentent ce parti dans notre ville.

    Pour cette raison et sans aucune honte, je sortirai des schémas bornés, galvaudés et triturés à longueur de temps, qu’on nous impose et je VOTERAI (aux 2 tours) M. DELANNOY, en 2014.

    Salutations.
    B. Andretti

  7. @3 René matéo : est-ce que des élus appartenant à l’opposition d’en face feront mieux ? Personne n’en sait rien.

    BA : Nan, c’est vrai mais, si on n’essaie pas, on saura pas !

    RM : Il faut également renouveler le personnel politique.

    BA : je ne cesse de le dire ! 😉

  8. BA,moi aussi je le répète.On ne peut pas se présenter devant les électeurs en masquant son appartenance partidaire.Si la droite audonienne pense qu’elle peut mieux faire que la Gauche sortante qu’elle nous dise ce qu’elle compte faire.Ce n’est pas en se planquant derrière un pseudo,en nous disant “je suis de Gauche mais il faut voter WD car à St-Ouen droite et gauche ça ne veut rien dire” que vous allez convaincre les gens qui réfléchjssent un peu.Comme dirait Marion “faudrait pas nous prendre pour des “c…”!

  9. A Majdi Jeljeli post 6

    Ne sois pas triste et déçu de Hollande. Votez contre Hollande en 2014 ne changera rien.

    Tu peux prendre connaissance de mes posts sur le lien ci dessous (mai 2012)
    http://www.soignetagauche.fr/2012/05/07/une-nouvelle-page/

    Dont l’un d’eux ci dessous :

    « La contrainte extérieure décide de tout […] Ce qu’il reste d’autonomie pour un gouvernement, ou de marge de manœuvre pour une politique économique, relève depuis 1983 de l’infiniment petit […] La politique économique est désormais l’art d’accommoder les restes, sous-entendu les rares marges d’autonomie qui subsistent. »

    Ces quelques lignes sur les règles de l’économie ont été écrites le 9 janvier 1986 dans feu le quotidien Le matin de Paris.

    L’auteur est un jeune journaliste de 30 ans nommé François Hollande !

    http://www.rue89.com/rue89-politique/2012/07/31/quand-francois-hollande-jouait-au-journaliste-234269

    N’est-ce pas ce qu’il fait depuis son élection, que ces prédécesseurs ont fait, accommoder les restes ?

    Alors quel intérêt d’élire un président et des députés qui auraient l’art d’accommoder des restes ?

  10. “est-ce que des élus appartenant à l’opposition d’en face feront mieux ? Personne n’en sait rien”
    Ah bah, si, moi je sais, quand on ne peut pas faire pire, on fait forcément mieux…
    cf. D’autres villes avec des élus d’une autre couleur s’en sortent très bien… ou au moins … mieux.
    Donc la question est peut-on faire pire ?

  11. @12 M. Fainzang

    Et pourquoi pas ? Pourquoi devrions-nous toujours voter pour une couleur ? Pourquoi ne pas juste voir que ce sont des hommes (et des femmes) avec du courage, de la bonne volonté ?

    Je suis prêt à voter pour des personnes qui veulent faire bouger les choses (et pas qui veulent juste être au pouvoir). Et oui, je pense, aujourd’hui, que seul M. Dellanoy est capable de rassembler de telles personnes. Evidemment, j’attends aussi de voir ce qu’il va proposer.

    En même temps, s’il est élu maire en 2014, je lui souhaite bien du courage au vu de l’état de notre ville. Finalement, ce sera peut-être un cadeau empoisonné !

    Je m’adresse maintenant à Melle Saly : les représentants de parents d’élèves sont-ils tous affiliés à une association (reconnue) type FCPE ou PEEP ? N’y en a t-ils pas qui sont sans marque distinctive ? Si oui, ont-ils plus de difficultés à se faire entendre, à mettre en place des actions ?

    Bonne journée à tous.
    B. Andretti

    PS (post scriptum bien sûr) : être de gauche et voter à Saint-Ouen WD, ce n’est pas ce cacher derrière un pseudo, ni être hypocrite mais au contraire tout à fait réaliste et optimiste et ça montre qu’on défend encore notre ville pour nos enfants et petits enfants !

    • @ Brune Andretti

      Oui c’est un garçon sympa à tu et à toi avec tout le monde. Parfois un peu border line. De Droite mais pas facho.
      De là à gouverner la ville, il y a un grand pas car il faut en avoir un peu sous le pied.

      Outre bosser un peu les dossiers, il faudrait avoir un programme qui tiennent un peu la route, une équipe solide et des alliances crédibles.
      Pour l’heure, c’est pas tout a fait ça.

      L’idéal pour votre ami, qui transcende la gauche et la droite, serait une triangulaire au 2ème tour ou se fracasseraient PC et PS et dont il sortirait comme le 3ème homme. En somme un miracle politique. Mais là, il faut quand même mettre des cierges pour lui et commencer à prier le bon Dieu.

  12. Il ne faut pas quand même pousser mémère dans les orties. Dire que rien ne se fait à Saint-Ouen ne me semble pas conforme à la réalité. Il se fait des choses et, de plus, les structures sociales héritées de Fernand Lefort sont toujours en place. Il n’est que de voir le nombre d’audoniennes et d’audoniens qui fréquentent le centre médical municipal pour en être convaincu. Il faut être de mauvaise foi pour ne pas le reconnaître. Qu’il y ait des imperfections et que des erreurs soient commises. Sans doute. Il n’y a que celle ou celui qui ne fait rien qui ne se trompe jamais !
    Et je le dis tout net : ceux d’en face ne feront pas mieux. Ils feront même plus mal, parce qu’ils ne proposent rien. Leur programme jusqu’ici se résume en attaques personnelles contre le maire et la majorité municipale. C’est tout. Et ce n’est pas avec ça qu’on gère une ville.
    J’habite Saint-Ouen depuis 1962 et j’ai vu la ville se transformer au fil des années. Saint-Ouen souffrait de manque de terrains constructibles et il y avait, à l’époque, un bidonville dans le secteur de la rue Claude Monnet. Il a été rapidement résorbé en procédant à ce qu’on appelait des opérations-tiroirs. C’est-à-dire que l’on détruisait les vieux immeubles pour en construire d’autres avec un surplus d’étages pour répondre aux besoins. On s’est aperçu par la suite que c’était une erreur, car cela s’est traduit dans certains secteurs de Saint-Ouen par une forte densité de population dans un espace restreint.
    J’ai lu quelque part qu’il y a aujourd’hui 3700 entreprises à Saint-Ouen et que d’autres ont fait acte de candidature pour s’y installer. Ce n’est pas rien ! Cela signifie que l’activité industrielle dans la commune reste importante. A l’époque où l’on vit, ce n’est pas si mal.
    Je suis neutre et je ne défends personne. Mais je garde les yeux ouverts et je ne me laisse pas aller à dire des inepties qui n’ont absolument rien à voir avec le débat démocratique.

  13. Brune,post 15,on voit dans toutes vos interventions que vous êtes passionnément de gauche aussi,j’aimerais bien que la droite nous explique ce qu’elle propose “pour faire bouger les choses”…
    Ceci dit,j’avoue,que connaissant St-Ouen depuis plus de 50 ans,je n’avais jamais assisté à un tel culte de la personnalité que celui de William Delannoy sur ce blog.Je comprends Brune que mieux vaut un pseudo pour pouvoir l’assumer…

  14. René post 16
    Vous dites que l’opposition n’a pas de programme autre que des attaques personnelles contre le Maire et la majorité municipale.
    Outre le fait que les critiques contre la politique ou les manières de faire de Madame le Maire émanent de sa propre majorité, (coté PS s’entend) que bien sur elles sont plus modérées sinon ça ferait désordre… l’argument de l’opposition qui n’a pas de programme est le plus usé qui soit. L’opposition n’est pas constructive, elle ne propose rien etc etc. Ben oui , et en plus elle n’a pas le pouvoir.ce qui ne facilite pas les choses!!
    Il lui est même arrivé de voir certaines de ses propositions décriées hier, revisitées et adoptées aujourd’hui.
    Au dernières municipales l’opposition avait un programme, clair , détaillé et précis. Mais peut-être ne l’avez vous pas lu

  15. Je n’ai jamais vu au cours de ma longue vie et de ma non moins grande expérience, un homme dont les opinions sont profondément ancrées à gauche, voter au centre ou à droite. J’ai toujours pensé qu’il y a dans l’esprit des gens de gauche un instinct de classe qui a la vie dure.
    Ce n’est qu’une remarque, chacune, chacun est libre de ses choix.

  16. @idstg,
    Vous dites William Delannoy est un peu border line, pouvez vous nous expliquer en quoi ?
    C’est bizarre cette obcession à dénigrer sans cesse.
    Ici je pensais que ce n’était pas ” radio-corbeau”
    Mais peut être préférez vous que la majorité en place perdure afin de continuer à exister ?
    Je trouve vos remarques un peu “border-line” (comme vous dites) et pas très constructives.
    En attendant Saint-ouen s’enfonce, s’enfonce, et les audoniens (notamment les plus fragiles) coulent avec…
    Monsieur la vrai vie n’est pas qu’un jeu et il existe des réalités derrière les décisions ou indécisions prisent.
    Bref, sans bla-bla, ni baratin, ni discours pompeux de “de gôche” que proposez vous ?
    Salutations,
    FV

    • @ Francis Vary

      Cela veut dire un peu limite. Ni plus ni moins.
      Je pense notamment à sa longue diatribe sur le Maire, ses amis et la politique municipale.
      Mais sans doute sommes nous ici aveuglé par notre sectarisme : n’hésitez pas à nous transmettre cette intervention au Conseil, nous la publieronsbien volontiers.
      Chacun jugera.

      Quant aux positions et propositions, n’hésitez pas à piocher dans nos archives(depuis 1994 !) et accessibles facilement sur sur ce blog.
      L’avantage avec les écrits c’est qu’ils restent…

      EPS

  17. René : 17

    cher René
    a part ce qu’a fait Mr Fernand Lefort ce qui est admirable , dis moi ce qui a etait fait depuis ? RIEN qui est bon pour Saint Ouen désolé je ne vois rien a part du béton partout des rues non finie ainsi que le Lycée Blanqui la piscine n en parlons pas c est ni fait ni a faire toujours aussi SALE à Saint Ouen tout n est que FACADE mais aller chercher derriére la c est la MISERE et plus encore Saint Ouen recule au lieu d avancee c est d une TRISTESSE comme c est parti il est sure que beaucoup de personnes partirons c est déja fait parmis les jeunes car ils ne veulent pas avoir et élever leurs enfants dans cette M……
    OU TOUT EST PERMIS

  18. Le changement de pape serait-il précurseur du changement de maire ?

    Pour le reste, il est vrai que WD est sur la défensive. Le PS porte à la fois une double croix : la gestion partagée avec JR/MB et la politique d’austérité du gouvernement Hollande/Ayrault, tou comme les Verts.

    Quand au Front de gauche la chose est complexe.
    Le passif JR/MB est sérieux et pourrait se révèler fatal avec un 1er tour de passion.

    JR essaye de sauver les meubles en partant trés tôt et en mobilisant l’argent des Audoniens pour ce faire. La FASE locale agit sous le manteau pour affaiblir le PCF.

    Bref, il s’agit pour la gauche de franchir une double étape garder le patrimoine social et culturel des années PF et FL (pour faire plaisir à René) et de débarrasser d’un pouvoir autiste et autoritaire.

    Bref, pas facile mais voila l’ASSO, donc tout reste ouvert.

    En tous cas, j’invite les audoniens à faire valoir leurs critiques et leurs propositions parceque saintouen le vaut bien!

  19. @18

    Je suis de la gauche d’avant, celle qui avait encore un sens pour moi ! Comme certains communistes des premières heures qui s’accrochent à leurs idéologies, mais qui ont bien compris que le PC d’aujourd’hui n’avait plus rien à voir avec les valeurs de l’époque !

    Je ne fais pas le culte de M. Delannoy, vous faites erreur cher M. Fainzang. Et continuer à insister me rappelle l’adage suivant : quand on veut tuer un chien, on dit qu’il a la rage.

    Je ne vais pas m’évertuer à répéter ce que je pense (et ce que j’assume). Les gens qui ne sont pas de mauvaise foi auront sans aucun doute compris ce que j’ai explicité.

    Je n’attends qu’une chose comme beaucoup, le programme des candidats (de tous les candidats).

    @17 M. Matéo

    Nous sommes des vieux de Saint-Ouen. Pour ma part, si je conçois que beaucoup de choses sont faites et bien faites, je vois aussi ce que Saint-Ouen, ville populaire et riche de ses habitants a bien changé et je vais peut-être paraître “vieux jeu” mais, le Saint-Ouen avec des rues commerçantes (vous parliez de la rue Claude Monet, c’est un bel exemple de la décadence de notre ville), le Saint-Ouen animé et convivial, me manque.

    Bonne journée à tous.
    B. Andretti

  20. @René Matéo : Quand Fernand Leford a quitté le pouvoir, je n’étais même pas né. … Bref, une belle période avec pas ou peu de chomage, une bonne croissance qui fait que tout le monde peut en profiter etc… et je comprends que vous soyez nostalgiques de cette période.
    Pour Michel Fainzang et id-stg, dire que l’opposition ne propose rien est très réducteur : il suffit d’aller sur leur site pour voir qu’il y a tout de même des propositions qui paraissent elles, réalistes. C’est toujours mieux que les promesses qu’on a eu aux précédentes municipales par ceux qui sont au pouvoir et qui ne les tiennent pas.
    Quand à la construction d’immeuble à hauteur sur les anciens bidonville, il y a d’autres endroits hors saint-ouen ou les bidonvilles ont été remplacé par des quartiers très bien…
    De plus pour ce qui est tenu (les docks), vous rejoignez dans le raisonnement un certain WD qui était contre les immeubles trop élevés souvenez vous …
    Pour les 3700 entreprises de st ouen, rassurez vous, ce n’est pas la ville en elle-meme qui les attirent, c’est juste le prix des bureaux au m2 qui est bien plus avantageux financièrement que La Défense ou Levallois, par rapport à la proximité de Paris et de Cdg… Mais si vous demandez aux employés ce qu’ils en pensent, le discours est différent, ceux qui n’haabitent pas saint-ouen s’empressent de rentrer chez eux … et ce n’est pas 3700 Entreprises industrielles qui sont à St Ouen, dans entreprises, la petite boulangerie est comptée aussi, (Je prends Boulangerie, j’aurai préféré prendre poissonnerie aussi comme exemple mais je ne peux pas malheureusement 🙂
    id-stg : Les idées de WD, même incomplètes me paraissent plus crédibles que les délires qu’on a pu avoir avec les 100 promesses. Quand aux équipes crédibles et aux alliances solides, ainsi que les “relations” avec les communes voisines, pas d’inquiétude pour moi s’il devient maire, les autres aussi devront se mettre en bon terme avec lui. Rappel : un maire est élu par les habitants, pas par les partis ou les responsables politiques des alentours… C’est à nous de décider et personnes d’autres. Personnellement, je ne me sens pas de droite ou de gauche, je suis juste sur que je ne vais pas me laisser dicter mon vote par un parti quelconque.
    Quand à la triangulaire possible du second tour, il n’y a aucune illusion à se faire sur ce qu’il se passera entre les gauches de st ouen.. tout ce joli monde va se rabibocher et pour pouvoir reprendre leur chers sièges au CM, et tant pis pour les programmes et les idées (La preuve, vous ne lisez même pas les idées de l’opposition qui a, il faut l’admettre, moins de moyen que l’équipe en place).
    Plutot que de voir cela, je préfère effectivement voter pour quelqu’un qui croit en ce qu’il fait et qui, admettons le, s’est quand même bien bougé pour dénoncer les actions de l’équipe au pouvoir, malgré les CM délirants à pas d’heures et malgré les verrous qu’il a subit, même si il est parfois un peu trop sanguin dans ses propos, plutot que de voir une équipe comme celle qu’on voit au CM actuellement. Et il a raison d’y croire, dire que l’on va voter autre juste pour le premier tour est insuffisant, je vous rappelle tout de même que pour l’entrée dans plaine commune, on a recu un beau journal félicitant les moins de 10% d’audoniens qui se sont déplacés pour voter… preuve que cette équipe n’a rien à faire des 90% restant. Si c’est pas du culte de la personnalité ca ?
    PS : Je viens de voir sur le site de la mairie une réunion avec Paul Chemetov l’architecte, préféré du PC, qui a concu ce “joli” batiment qu’est la patinoire (Il peut s’en excuser, j’ai retrouvé des photos de l’époque ou elle était neuve, elle était déjà moche, je vous assure), là encore, est on en train d’assister à un accompagnement des habitants sur les projets à venir, sans mise en concurrence et sans l’avis des habitants ?

  21. Mon cher manger des sandwiches. Je fais simplement un constat de la situation à Saint-Ouen. Je n’ai la nostalgie de rien. A l’époque dont je parle les communes bénéficiaient de subsides importants avec la taxe professionnelle et des subventions d’Etat. Ce n’est plus le cas, loin s’en faut, aujourd’hui. Et je viens d’apprendre que les villes allaient être à nouveau mises à contribution. Ce n’est guère réjouissant.
    Avouez que les élus ont réussi un joli coup. En baissant le prix du mètre carré, ils ont favorisé l’implantation d’entreprises nouvelles, ce qui peut permettre, à plus ou moins long terme, l’embauche de jeunes et de sans emplois. Ne nous voilons pas la face ..
    Je n’ai pas de commentaires à faire sur les différents groupes politiques qui composent le conseil municipal. Je ne m’insère d’aucune façon dans la stratégie des uns et des autres. Ce n’est pas mon problème. En 2014,chacun, chacune choisira librement la liste qu’il estime la plus en mesure de gérer la ville conformément aux intérêts de ses habitants. Ou bien alors, il s’abstiendra. Je suis neutre et je tiens à le rester.
    Sur l’opposition, concernant son programme, force est de constater qu’elle reste dans le flou le plus complet, et, de sucroît, son discours n’accroche guère. Il n’est pas de nature à susciter le débat. D’autant moins que certains ont bien souvent recours à un langage de charretier qui ne sied guère dans une assemblée élue.
    La patinoire, quoi qu’on dise, a quand même une qualité. Elle permet à de nombreux jeunes et moins jeunes de se livrer à une activité sportive qui a de plus en plus d’adeptes. Les retransmissions à la télé des championnats d’Europe, du monde et des jeux olympiques n’y sont pas pour rien. Le patinage, artistique ou pas, ainsi que le hockey ont le vent en poupe !
    Je vous assure de mes meilleurs sentiments.

  22. @Idstg,
    J’étais au conseil et j’ai entendu le discours de William Delannoy et je l’ai trouvé équilibré, mais bon comme vous dites chacun peut se faire son opinion en écoutant son intervention sur le site de la mairie ou sur le site audonien.com où cette intervention sera mise en ligne.
    Sinon ce que moi je trouve un peu limite ou border line comme vous dites :
    -C’est le Maire, qui suite à l’intervention de William Delannoy qualifie celui ci de haineux. Quel argument politique !!
    -C’est aussi l’inconsistance des élus socialistes qui jouent les opposants dans la rue et qui à chaque conseil depuis 5 ans se couchent devant des décisions qui vont à l’encontre de l’intérêt des audoniens qu’ils sont censé représenter.
    Enfin concernant les propositions :
    -Vous dites avoir des propositions écrites depuis 1994 (quasiment 20 ans), à mon avis il faut se renouveler (ainsi que le personnel politique) et je pense que William Delannoy si au final est candidat en 2014 aura certainement un programe avec des propositions
    concrètes.
    Finalement vos arguments contre le changement ressemblent aux arguments de l’UMP pendant la campagne présidentielle où François Hollande a fait l’objet d’un procès en incompétence et impréprépation de la part de ses adversaires et on sait ce qu’il en est advenu.
    Pour ma part j’attends du changement concret et je crois que les audonniens aspirent eux aussi au changement.
    Donc nous verrons bien ce que décideront les électeurs en leur temps.
    Bonne soirée.

  23. Jacqueline ROULLON a ces relais …il faut etre lucide…ces partisans sont tres bien organisés en ordre de bataille et surtout ayant un esprit militant…et une conscience d’etre ensemble une force…Malheursement je ne vois pas ce genre de qualité aupres des socialistes des verts et de l’actuelle opposition municipale…Soyons lucide si a un an des elections l’opposition ne fait pas ce travail introspection et surtout ….d’humilité…en 2014 Jacqueline ROULLON et ces amis seront encore en responsabilité…..

  24. Trois exemples de démocratie participative rappelée sans cesse à la rescousse, promue par stratégie et au final ne donant rien d’autre que de l”amertume et de la rancoeur pour ceux qui y ont cru.
    La friche du RER, gros investissement de temps par les asoc’s , dossiers multiples, réunions publiques ( parfois)fagocitées), pour le résultat qu’on connait: un parc couteux, jardin minéral doté d’une série de sculpture d’un artiste “ami”, sans concours préalable; c’est vrai que c’était avant les 100 propositions….qui contenaient cette disposition.
    Kléber-Mazeau: idem une amicale des locataires qui après des démarches en préfecture et des courriers aupès de la Mairie, ne bénéficièrent que de quelques réunions avec le staff municipal, avant les échéances éléctorales, pour s’entendre encouragé à continuer la mobilisation, pendant que l’entreprise doublait sa surface d’exploitation et se voyait accordé par la mairie un droit de construction de hangar et d’aménagement annexe. Aujourd’hui soumis à une enquête d’utilité publique (‘ jusqu’au 21 Février) et voyant Mme P Fost se remobiliser après des années de silence, et une certaine captation de l’action antérieure des habitants. Bientôt 2014….
    Les Docks, et le comité participatif citoyen (dont le nom m’échappe) mobilisé depuis le début et se voyant “trimballé ” comme des bleus malgré leur investissement et leur force de propositions motivée.
    Même si tu veux jouer le jeu, tu finis par te rendre compte que c’est une mascarade, une façon d’occuper les citoyens en leur donnant l’illusion d’accomplir une tache positive et reconnue, quand elle ne sert que de faux semblant à une politique qui ne dépasse pas le sens d’une communication en matière de démo participative élaborée mais stérile.
    Beaucoup d’audoniens sont lassés et dégoutés de ces pratiques qui les sous estiment et traduisent à leur égard un mépris affligeant.
    Je cottoie beaucoup de parents d’élèves à l’école et je m’apperçois que je beaucoup exprime le même sentiment.Il faut dire que là, c’est Mme Amédro qui fait l’unanimité, du fait qu’elle comprend les demandes des parents élus comme autant d’attaques à visées politiques ennemies, quand il s’agit de demandes légitimes de parents impliqués pour la réussite de l”école publique, qui voit une hémoragie affolante des élèves dans le privé dès le second cycle!

  25. @26 Michel Faizang

    Il est surtout édifiant que vous puissiez vous permettre de telles comparaisons ! Vous êtes à la limite de l’insulte ! 🙁

    J’insiste sur « limite » car je suis (je pense être) quelqu’un de gentil et que je veux bien imaginer que j’interprète mal vos propos… d’un goût très amer.

    Concernant mon post-scriptum, vous manquez cruellement d’humour !

    Le jeu ne valant pas la chandelle, je ne vous débiterai pas mon chapelet. Désolé mais, le vendredi, je ne me dispute jamais !

  26. Mon cher monsieur Andretti, vous avez raison, mais la ville n’a aucun pouvoir d’intervention en ce qui concerne l’implantation de commerces. C’est une question qui reste du domaine privé. Si, par exemple, je veux ouvrir un commerce de produits rouergats, je ne fais pas de demande auprès du maire, mais j’acquiers des locaux commerciaux en vente dans une rue de la commune et je signe l’acte de vente avec l’ancien propriétaire. Les élus ne sont pas concernés …
    Toutefois, je pense qu’ils auraient pu se rendre compte de la dégradation de l’activité commerciale et prendre, dans la mesure des prérogatives dont ils disposent en ce domaine – je ne sais pas d’ailleurs s’ils en disposent réellement – pour remédier à cette situation.
    Avec mes meilleurs sentiments ..

  27. A méditer : phrase de Sir George Bernard Shaw, prix Nobel de Littérature en 1925 :

    « Les hommes politiques et les couches doivent être changés souvent et pour les mêmes raisons. »

  28. @33 M. Matéo

    J’ai jeté un oeil sur le guide du maire (très intéressant), je n’ai pour l’instant rien trouvé sur les compétences du maire en matière de commerce. Je cherche encore…

    En, revanche, j’ai trouvé cela (ce que nous savons tous déjà) :

    Le code de commerce énonce dans son article L 442-8 qu’il est « interdit à toute personne d’offrir à la vente des produits ou de proposer des services, en utilisant, de façon irrégulière, le domaine public de l’État, des collectivités locales et de leurs établissements publics ». La circulaire du 12 août 1987 relative à la lutte contre les pratiques paracommerciales précise que la personne qui veut exercer sur le domaine public doit se soumettre à différentes obligations préalables sous peine de voir son activité appelée « vente sauvage ».

    En pratique, cela signifie que pour vendre sur le domaine public (ex : vendre des vêtements sur un marché, proposer des fruits à la sortie du métro), il faut payer les taxes et impôts des commerçants, respecter le droit commercial et le droit des affaires, avoir une autorisation spécifique de travailler sur le domaine public (c’est le maire qui, dans la majorité des cas, peut donner cette autorisation).

    Pensez-vous que notre maire a donné l’autorisation aux personnes devant le métro de la mairie ou encore celles que l’on peut croiser chaque dimanche matin à Garibaldi sur le marché ?

  29. Voilà ce que j’ai trouvé :

    Toute cession de fonds artisanaux, de fonds de commerce ou de baux commerciaux intervenant dans le périmètre de sauvegarde du commerce de proximité, délimité par délibération du conseil municipal, peut faire l’objet d’un droit de préemption de la commune (facile, à Saint-Ouen, on sait faire !), c’est-à-dire du droit de l’acheter en priorité pour le rétrocéder à un commerçant ou un artisan.
    Référence :Code de l’urbanisme – Articles L214-1 et L214-2, L213-4 à L213-7, R214-1 à R214-16

    Mes références pour M. Faizang : droit-finances.commentcamarche.net

  30. @Michel Fainzang post16
    Il est en effet édifiant d’apprendre au cours de ce reportage (13’30) que le secteur, où une mosquée s’est récemment installée dans l’ancienne caserne de la rue des poissonniers qui borde le quartier Debain, appartiendrait également au quartier de la Goutte d’Or.
    Certes, il existe bien des pauvres ‘Nanas’ qui font le trottoir, depuis plusieurs années, dans ce secteur où s’est même ouverte une blanchisserie comme celui décrit par E. Zola dans l’Assommoir, mais sans savoir que nous pouvions être, là aussi, dans le quartier de la goutte d’Or.
    Avec ça qui pourra encore nier que Paris n’est pas très attaché à s’étendre sur Saint-Ouen pour partager ses quelques gouttes de richesse ?

  31. à René Matéo

    Je pense qu’en matière de petit commerce que la ville a été depuis 20 ans à côté de la plaque :
    – délégation d’élu municipal non reconnue, non valorisée et mal dotée de moyens;
    – faiblesse des services économique (ville et périphériques),
    – libre et surprenante concurrence entre l’OP et la SEM sur les usages des locaux en rez de chaussée,
    – mauvaise ou “absence” de stratégie sur les pas de portes commerciaux et artisanaux,
    – non stratégie sur le pouvoir opérationnel de la SEM faute d’une dotation pluri- annuel de moyens financiers et un cadre juridique renouvelé,
    – aveuglement sur les dangers et risques des perspectives commerciales avec les territoires limitrophes (VLG par exemple).
    – aucun soutien à l’activité artisanale (autres que marchands) liée aux marchés aux Puces.

    Voilà le bilan de JR, et je ne vous parle pas des Puces car peut-on les défendre et défendre les bétonneurs !?

  32. Bruno,post 37,n’oubliez pas que le quartier “Debain” est un territoire gagné sur Paris en 1860 en échange de ceux perdus par St-Ouen vers la Pte de St-Ouen.Territoires qui s’étendaient au-delà des fortifs jusqu’à l’angle Vauvenargues-Ordener-Championnet ou Vauvenargues-Danrémont-Marcadet(les avis des érudits du “Petit Ney”étant partagés!).
    😉

  33. à Jean Fouquart,

    Attention à votre élan pour Brune A, elle se déclare, post 304 : ”
    Enfin, pour vous rassurer, je suis un homme normal, j’ai aussi dans mes collections, les transports à Paris, un beau livre sur Lino Ventura, la cuisine de nos jours, savoir jardiner, les années 60, les métiers d’autrefois, l’Encyclopédie Universalis, tous les Joseph Kessel… et quelques romans sur la guerre d’Algérie.”

    Vous êtes en phase avec Mme la Ministre, c’est à votre honneur.

  34. Mon cher François, je ne connais absolument rien à la gestion d’une commune, idem en ce qui est du règlement concernant les locaux commerciaux. Je ne suis donc pas en mesure d’émettre une opinion concernant les différents points dont tu fais état.
    Je n’ai pas été très longtemps à l’école et je n’ai pas trop de culture. Je suis un ancien mineur de fond comme Lantier dans “Germinal”. Mais il n’y a pas de sot métiers, il n’y a que de sottes gens ..

  35. Monsieur Andretti, il y a en matière de commerce une règlementation mise à mal par tout un tas de vendeurs à la sauvette ou pas. On est débordé par ce phénomène nouveau qui ne cesse de se développer. De mon temps, et je ne sais si c’est toujours en vigueur aujourd’hui, chaque commerçant payait une patente pour pouvoir exercer sa profession, et un contrôle efficace existait pour punir les contrevenants.
    Rien n’est respecté aujourd’hui. Tout va à vau-l’eau et génère une pagaille monstre que personne n’est plus en mesure de maîtriser.
    En fait, on plume les plus faibles et les “gros” s’engraissent. Tenez, on sait que les industriels réduisent la durée de vie de leurs produits, afin que les consommateurs soient contraints de renouveler dans un délai de plus en plus court leurs appareils ménagers ou autres.
    L’argent pourri tout ce qu’il touche. Le petit commerce doit faire face à la concurrence des grandes surfaces. Si l’argent se place dans ces établissements commerciaux, c’est parce qu’il est plus avantageux pour les banques de faire des investissements dans ce secteur que dans le secteur industriel. Avec les grandes surfaces, la rotation du capital est rapide : les achats se font dans un délai relativement court. Les rentrées par contre sont quotidiennes, les investissements sont faibles et le taux de profit d’autant plus important.
    Je suis pour un dictature des plus faibles contre les nantis et pour des mesures de nationalisation facilitant la mise en oeuvre de toutes les ressources matérielles et morales du pays. Il s’agit d’affaiblir la main mise des puissances d’argent sur la vie économique et sociale du pays.

  36. à René,

    Ne faites pas le modeste, vous êtes comme d’autres au courant du puits sans fond dans lequel nous amène la gestion JR.

    Nous verrons avec la question budgétaire pluruiannuelle du prochain mandat les impasses des aventures rouillonnesques :
    – Valéo, l’actuel centre administratif, la mise à niveau des équipements sportifs, la Mda, le coût de l’interco, l’OPHabitat, la sécurisation des parkings, la police municipale, la vidéosurveillance, la vitalisation des Docks, les équipements pour les personnes agées, l’extension-finition du lycée Blanqui.

    Quand à l’absence de véritable démocratie particpative, la note s’annonce douloureuse.

    Après la Lorraine, nous aurons les Danaides.

  37. Bonjour,

    Je vous informe que je suis libre et n’ai jamais pris la carte d’aucun partis politiques encore moins aujourd’hui ! ! Je ne suis pas adhérente à l’association “actifs et solidaire ” et surtout pas organisatrice . J’ai grandi à Saint Ouen et y travaille. Par ailleurs, Depuis 3 ans mes engagements sont associatifs purs et n’ont plus rien à voir avec les combats politiques stériles , je ne renie pas mes engagements passés de 2008 pour une gauche qui fut rassemblée( qui plus est avec les verts et lutte ouvrière ) et s’est disloquée dès le 1 er Conseil municipal de 2008 , par respect pour ma famille et mes enfants je vous demande de ne plus citer mon nom sur votre blog . Mes passages dans le journal municipal sont mérités, Je vous remercie de m’oublier.
    Nadia Oudjoudi Belal

    • @ OBN

      ça c’est sûr vos passage dans le journal municipal sont “mérités” et le prix de votre soutien a priori sans faille au Maire
      rassurez-vous on ne vous oublie pas mais personne ne vous accord visiblment ici une grande importance.

  38. Jean Fourquat, c’est vrai que je ne viens pas très souvent sur ce forum (j’ai pas le temps, je suis aide-soignante et ai des horaires assez atypique) mais, je dois être bête, parce que moi non plus je ne comprends pas le rapport avec Mme Taubira !

    Il se passe des choses bizarre ici 😉

  39. Nadia,post 47,je ne comprends pas ta colère.A quoi fais-tu allusion?J’ai tout relu,je n’ai trouvé aucune allusion à ta personne…
    La campagne électorale est lancée; coups bas et insultes vont s’échanger d’autant plus facilement que certains sur ce blog se croient protéger par l’anonymat!
    😉

  40. Attention à vos propos M. Fainzang ! Vous pouvez mettre en porte à faux l’administrateur de ce blog.

    @47 Oudjoudi Belal Nadia

    Bonjour Madame, je ne sais pas si c’est votre pseudo ou votre vrai nom mais, je vous rassure personnellement, je ne vous connais pas et je ne crois pas avoir vu une quelconque allusion à votre encontre.

    Bien à vous.
    B. Andretti

  41. Post 47. Il y en qui mériteraient aussi d être dans le journal municipal . également très actifs mais peut être plus critiques et surtout moins conciliants sur les actions menees par le maire et sa fine equipe … Attention si le vent tourne à trop vouloir encenser le pouvoir en place certains pourraient connaître des revers … Même s ils disent de pas faire de politique …

  42. @52

    Y’a des chiens loups
    Dans les coins noirs.
    Ils sont tous fous
    Quand vient le soir.
    Leurs yeux verts scintillent dans la nuit
    Quant tous les chats sont gris.
    Ils sont heureux
    Quand il fait froid,
    Quand la neige bleue
    Blanchi le toit,
    Quand le vent qui siffle dehors
    Les fait hurler à la mort.

  43. @ OBN

    Chère amie j’ai beaucoup de peine pour vous car j’ai tout simplement horreur des gens qui n’assument pas leurs amitiés politiques et d’autant plus quand ils profitent allègrement du système. Oui madame vous êtes engagée aux cotés du maire et de son mari et oui vous participez largement à cette mascarade dont vous tirez un bénéfice certain et se réfugier derrière l’activité associative me parait super gonflé et j’espère que Jacqueline et Michel liront votre intervention afin de voir que parmi leurs proches, il y a un paquet de traites prêt à les lâcher des les premiers vents contraires.

  44. @ Brune,

    Désolée de vous répondre un peu tardivement!
    Vous m’ interrogiez sur les associations de parents d’élèves dans les écoles de St-Ouen!

    Dans certaines écoles, ce sont des listes fcpe, il n’existe pas à ma connaissance de liste PEEP;

    La fcpe a perdu un peu la côte, ces dernières années et des listes de parents d’élèves indépendantes se sont multipliées et crées dans de nombreuses écoles.

    Phénomène qui nous arrive de Paris avec l’accueil des bobos ( : très peu de liste fcpe à paname) , l’envie aussi pour beaucoup de parents d’adhérer à une association apolytique (tout le monde sait que la fcpe est plutôt de gauche et coco, peep à droite et qu’il fut un temps ou les parents fcpe étaient très proches des élus locaux, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui) on retrouve plus de socs dans les listes indépendantes.

    Le collectif qui est intervenu au CM, s’est créé à st-ouen et dans le 93, en 2008 avec d’abord la création d’un site internet “écoles en danger”, le but était dans un premier temps d’entrer en contact avec les écoles du département et dénoncer la situation dans nos écoles : absences , suppressions de postes.

    Aujourd’hui, il s’agit d’une association qui regroupe l’ensemble des parents fcpe et indépendants de so qui se rencontrent pour travailler sur des thématiques et organiser des actions communes.

    Ce collectif répond, aussi , à un manque : l’existence une réèlle coordination entre toutes les écoles de st-ouen, coordination qui existait, (il fut un temps), avec la FCPE mais abandonnée ces dernières années!!!

    Les politiques ont bien compris que la cause scolaire est un sujet primordial et qu’ils doivent avoir les parents d’élèves dans leurs poches !

    Les associations de parents d’élèves ont, parfois, fait l’objet d’instrumentalisation mais il y a , aujourd’hui des gardes fous qui ne permettent plus l’endoctrinement des parents.

    Les listes indépendantes permettent cette distance avec la politique locale ou gouvernementale

    Les parents sont donc remontés, ils s’organisent, ne se laissent plus faire et dicter les choses et agissent ensemble donc sont plus forts.!!

    Ils représentent un électorat non négligeable qu’il ne faudra pas décevoir!!!!!!

    amicalement;
    saly

  45. Les loups …
    Les loups ont regardé Paris
    De Croatie, de Germanie
    Les loups sont entrés dans Paris
    On est dans les taillis de France
    Fils de déchus des hors-la-loi
    Gars du maquis gibier de potence
    Parce qu’en la France on garde foi ..

  46. à Brune Andretti – post 55

    Le chat ouvrit les yeux,
    Le soleil y entra.

    Le chat ferma les yeux,
    Le soleil y resta.

    Voilà pourquoi, le soir
    Quand le chat se réveille,

    J’aperçois dans le noir
    Deux morceaux de soleil.

    merci à Maurice C.

  47. Tout à fait d’accord avec Paulette ,
    car à l’heure de la campagne électorale du F de G est omniprésente, ne jouez pas les fausses naïves, Nadia en étant infiltrée depuis des mois dans de si nombreuses associations de la ville : asso de parents, asso sportives autour du red star, cafac, asso de femmes solidaires , amap des paniers bio … et en apparaissant après de la maire dans tous les médias audoniens. Si vous ne faîtes pas de politique, que cherchez vous alors ? à bénéficier personnellement d’avantages, à être reconnu ?

  48. Je ne connais la Nadia en question ni d’éve ni d’adam .. ce que je sais c’est que valentine a de jolis petits petons et qu’elle est frisée comme un mouton .. c’est Maurice Chevalier qui me l’a dit.

  49. Merci très chère Saly, j’y vois un peu plus clair maintenant. Pour ma part, j’ai toujours pensé que pour avancer il fait mettre de côté la politique (tiens, ça me rappelle la JOC : jeunesse ouvrière catholique) ; il y a un temps pour tout. L’école, à mon avis (à tort ou à raison) n’est pas l’endroit pour en faire. En (essayant) de rester neutre, il me semble que l’on est plus objectif ! C’est bien qu’il y ait, aujourd’hui, un mélange des genres et que les parents ne se laissent pas influencer par des personnes mal attentionnées. Bon courage en tout cas car j’ai entendu ce matin à la radio que le budget de l’éducation (comme celui de la police) serait réduit. Du coup, me vient une question, quid des 14000 embauches et comment les financer avec moins d’argent ????
    Bien à vous.
    B. Andretti

  50. 33 tours de Serge Regiani datant de 1967, sur des paroles, d’Albert Vidalie et une musique de Louis Bessières. Métaphore de l’occupation allemande de 40 ?

    Paulette, la reine des paupiettes, by Les Charlots, paroles de Gérard Renaldi (et Luis Rego ?) en 1967. Sur le même disque : si tous les hippies avaient des clochettes, les nouilles, j’ai oublié bon bouchoir. Un an bientôt que Gérard nous a quittés. Le cancer quelle saloperie !

    Le chat et le soleil. Maurice carême a été victime de son succès à l’école primaire ! Nous connaissons tous les poèmes de cet ancien instituteur.

    Merci messieurs pour ce petit retour en arrière bien agréable en cette fin de semaine neigeuse.

  51. @Mme Nadia

    Il ne fait aucun doute que les articles que j’ai pu lire dans le journal de Saint-Ouen, sur le blog de Mme la Maire, Le Parisien, Libération, News letter de l’Espace 1789, Actus du Red Star… sont tout à votre honneur.

    Nous sommes vendredi et j’ai envie de plaisanter, ne le prenez donc pas mal : Nadia à la mer, Nadia chez les pompiers, Nadia en ZSP, Nadia en pique-nique… 😉

    Même si je trouve vos actions très louables, je pense que d’autres femmes (et hommes) sont tout aussi actifs sur notre ville mais n’ont pas Mme Rouillon comme amie et donc le privilège d’être mis régulièrement au 1er plan.

    Ou alors, seules leurs actions sont importantes à leurs yeux et pas la notoriété qu’ils peuvent en tirer !

    Ne m’en veuillez pas, mais je préfère de loin des personnes comme Melle Saly qui donne de son temps, de l’énergie, juste par conviction, par amour de son prochain mais qui ne s’affiche pas partout et reste humble.

    Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *