Les Docks en conférence

Nous l’avons appris, un peu par hasard et tardivement,  par une de nos correspondante locale qui s’étonne régulièrement de la disparition du pôle citoyen de Docks : les débats continuent. Mais entre gens sérieux : esthètes, urbains urbanistes et pensifs penseurs… de préférence.

Nous nous risquons néanmoins à populariser cette belle initiative pour les amateurs éclairés :

CONFERENCE

mercredi 23 mai à 19h

dans la chapelle de La Maison de l’architecture en Île-de-France

148 rue du Faubourg Saint-Martin Paris 10ème (métro Gare de l’Est)

Dans le cadre du Cycle de conférences et visites “Architecture et Remaniement territorial #3”, La Maison de l’architecture en Île-de-France vous invite à une conférence sur le thème des Docks de Saint-Ouen.

Avec la participation de :

Makan Rafatdjou, architecte-urbaniste,

Paul Planque, adjoint à l’urbanisme de la Ville de Saint-Ouen et

Ari Msika, Responsable du Pôle Saint-Ouen (Sequano Aménagement).

Anouk Legendre – Agence X-Tu

Anne-Cécile Comar – Atelier Dupont (Collectif Plan 01)

Gaëtan Le Penhuel – Atelier d’Architecture Gaëtan Le Penhuel

 

Entrée libre.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

35 réflexions sur « Les Docks en conférence »

  1. …et les élus socialistes ne sont même pas au courant de cette opération de promotion !

    Nul doute que Monsieur Planque, adoint à l’urbanisme, parlera de la place de l’incinérateur sur le territoire audonien, des 500 à 600 camions bennes par jour qui traversent les Docks, de la cartographie de la pollution des sols, de la RD1 qui coupe le quartier de la Seine, de la ligne 14 qui ne sera pas en service avant 2017, du trafic de drogue dans la ville, de la pseudo-concertation démocratique…

    Il ne faudrait pas que les Parisiens aient une image trompeuse du projet !

  2. @Bd post1
    C’est justement pour cela qu’il faut y aller…
    Un tel débat sur les Docks de Saint-Ouen organisé à la gare de l’Est (tout un symbole)…vaut bien de passer par la Place de la République, puis de la Bastille pour se faire entendre.

  3. A JYM,

    Une simple question de courtoisie ou de communication au sein de la majorité municipale…mais c’est vrai que celle-ci n’existe pas, j’allais l’oublier.

    Un PLU voté permet la réalisation de choses, il ne les oblige pas.
    Par exemple, les émergences (comprendre les “tours”) non assumées par les initiateurs du projet qui ont abusé d’euphémismes pour ne pas appeler les choses par leur nom par peur d’effrayer les Audoniens, peuvent être construites mais il n’y a aucune obligation à ce qu’elles le soient.

    Je crains que ceci ne soit qu’une opération commerciale pour attirer les acheteurs. A ce sujet, des appartements sont déjà mis en vente par les promoteurs !

  4. id-stg post 8
    Merci … tout ces trucs là sont un peu compliqué pour moi .. je n’y comprends pas grand chose. Je ne suis pas architecte. Fut un temps, j’étais manoeuvre dans le bâtiment .. c’est tout !

  5. Chers internautes,
    Vous ne me lirez que très rarement sur ces pages, non que je n’y trouve pas un quelconque intérêt, mais je suis un farouche opposant au principe d’anonymat. Je pense que le débat démocratique, si souvent appelé de vos voeux, mérite mieux que la dissimulation derrière un pseudo qui permet au mieux de traiter des questions sur un ton badin voire irrévérencieux, au pire d’insulter, de dénigrer et de caricaturer…
    La raison de mon irruption dans votre confrérie n’a qu’un but c’est celui de faire une mise au point (non pas pour me défendre personnellement (j’ai la carcasse épaisse)) mais pour préciser que la conférence dont vous faites état s’inscrivait dans le cadre du cycle de conférences organisé par la Maison de l’Architecture qui, en principe, et comme l’a d’ailleurs précisé l’animateur en début de séance, n’accueille pas d’élu. Les organisateurs ont décidé de déroger à la règle du fait de ma qualité professionnelle d’Architecte et de l’expérience que j’ai pu accumuler dans le domaine de l’Urbanisme et de l’Aménagement (y compris antèrieurement à mon arrivée à Saint-Ouen).
    Sur le fond, j’ai le sentiment que les sujets traités, le caractère novateur des solutions proposées n’ont pas laissé le public, venu nombreux, indifférent.
    Dans le même ordre d’idée un cycle de conférences du Moniteur est organisé, de juin à septembre, dans le cadre des 3 èmes Journées de la ville durable EcoQuartiers EcoCités. Elles se tiendront à Paris, Rennes, Nancy, Lille. J’ai l’honneur d’ouvrir la conférence parisienne qui traitera de l’éco-hameau de Bertignat dans le Puy de Dôme, du quartier du Parc Marianne à Montpellier(34), du quartier de La Manufacture-Plaine Achille à Saint-Etienne(63) et qui s’achèvera par la présentation (de la fin de matinée jusqu’en fin d’aprés-midi) de l’EcoQuartier des Docks.
    Enfin, je tiens à vous informer en quasi avant première de la tenue à Saint-Ouen les 17 et 18 octobre du 4ème Forum national des Quartiers Durables, notre ville et le quartier des Docks ayant été retenus aprés que j’en ai défendu la candidature à Bayonne.
    Autant de moments, de rencontres, qui font parler de l’urbanisme en général, de notre ville en particulier de façon un peu plus positive que ce que nous entendons un peu trop souvent.
    J’espère que vous pourrez trouver dans ces moments un quelconque intérêt; pour ma part j’ y puise l’énergie, le savoir, le respect, parfois la confrontation et les critiques nécessaires pour avancer au service des femmes, hommes et enfants qui vont vivre la Ville de demain.
    Paul PLANQUE

  6. Donc Paul Planque cest le vrai, ce n’est pas un pseudo.
    Sahez tout de même que c’est la crainte , de quoi je ne sais pas , d’être mal vu peut-être, mais ça n’est pas bon signe, qu ifait que certains utilisent des pseudos. Mais regardez bien les pseudos ne sont pas comme vous semblez le sous entendre majoritaires; loin s’en faut!

  7. Cher Monsieur Planque,

    Je suis ravie de vous lire sur ce blog bien que le sujet ne m’intéresse guère!!!

    Mon pseudo est le même que celui qui figure sur le mail que je vous ai envoyé , vous n’aurez donc pas de mal à me reconnaître.

    Je regrette que vous n’ayez pas pris le temps de me répondre alors que vous en avez trouvé pour vous justifier sur ce blog!

    Si vous souhaitez” avancer au service des femmes, hommes, et enfants qui vont vivre la Ville de demain”, mettez aussi toute votre énergie et votre talent d’architecte pour garantir la sécurité des infrastructures, déjà; existantes : nos écoles!

    Je n’ai pas d’autres choix que de m’adresser à vous sur cette discussion car j’ai tenté de le faire, un soir, en sortant de la mairie mais vous sembliez très préssé!!!

    En esperant vous voir au prochain conseil d’école pour obtenir enfin des réponses à nos questions!

    Cordialement,

  8. Monsieur Planque,post 10,je loue vos désirs de mettre votre “qualité professionnelle d’architecte et l’expérience que vous avez pu accumuler dans le domaine de l’urbanisme et de l’Aménagement” “pour avancer au service des femmes,hommes et enfants qui vont vivre la ville de demain”!
    Comme les futurs locataires des 1600 logements sociaux sur les 4000 prévus ne pourront pas être associés à l’aménagement de leur futur quartier et que depuis 1945 les architectes et urbanistes ont fait,malgré leur expérience,pas mal de dégats,ne pourriez-vous pas d’une manière ou d’une autre faire participer les habitants et les jeunes des cités dîtes “sensibles”*de S.O.à l’édification de ce futur quartier pour en éviter la future ghettoïsation comme on a pu le voir dans certaines “villes nouvelles”?Les décisions de construction d’écoquartiers ne peuvent se limiter que du seul avis de propriétaires de pavillons ou de logements privatifs qu’ils louent…
    *l’avis des habitants de Soubise,les Boute-en-Train,Pagel,Michelet,Garibaldi-Charles Schmidt,Arago…etc…

  9. Nous avons bien compris, il y a « Les Docks », la Ville de demain et Saint-Ouen, la ville d’aujourd’hui et de feu hier que seule connaissent encore de nombreux Audoniens qui sont juste oubliés de ce débat par les seuls experts en la matière.

    Mais que cela ne tienne puisque une nouvelle présentation avec concours cette fois s’ouvre maintenant à eux dans la ville voisine de Clichy. Un appel à une réflexion a effectivement été conjointement lancé auprès des habitants par cette ville et Paris métropole pour l’aménagement d’un autre secteur proche des Docks dénommé “Victor Hugo / Maison du Peuple / Clichy-en-Seine”.
    Un projet similaire aux Docks en surface puisque comprenant 78 hectares sur une friche industrielle en liaison avec la future ligne 14 mais totalement différent sur la méthode.

    En effet car contrairement à celui de Saint-Ouen, ce nouveau projet commence par un concours et une présentation des possibles renforcée par une communication élargie et déjà largement diffusée pour convier les habitants à participer à une exposition dédiée et organisée à la Maison des associations.

    En somme au premier constat, deux projets très proches mais séparés en deux mondes différents.

    En effet, car nous pouvons noter que quand l’un s’applique à utiliser la technique bâtie sur l’enfermement visant à masquer ce projet à sa population locale pour l’ouvrir vers une autre à grand renfort de publi-reportage dans des médias nationaux par exemple, ou en faisant le choix de ne pas exposer une maquette d’ensemble du projet visible en local mais uniquement chez son aménageur.
    Le second projet, lui, semble déjà plus enclin à utiliser la technique de l’ouverture et de la transparence, en s’adressant d’abord à ses habitants et aux autres au travers du site d’informations de sa ville pour déjà les convier à participer à une exposition locale et partager une réflexion commune pour sa création.

    La tenue à Saint-Ouen les 17 et 18 octobre du 4ème Forum national des Quartiers Durables, sera en tout cas une très bonne nouvelle, qui ne manquera certainement pas de faire d’autres comparaisons pour d’en apprendre davantage pour tous (espérons-le…).


    07 mai 2012
    Concours d’architectes pour Victor Hugo / Maison du Peuple : Présentation des projets
    La ville de Clichy a lancé à l’été 2011, dans le cadre de l’Appel à Initiatives lancé par Paris Métropole, un grand concours d’urbanisme et d’architecture sur un secteur très vaste, dénommé “Victor Hugo / Maison du Peuple / Clichy-en-Seine”. Le 4 octobre dernier, quatre équipes ont été retenues. Ces équipes ont rendu leurs propositions. Leurs projets sont présentés lors d’une exposition à la Salle Louise Michel, Maison des Associations (80 boulevard du Général Leclerc) jusqu’au 29 mai.
    De la Porte Pouchet jusqu’à la Seine, le périmètre du concours d’architecture et d’urbanisme concerne le quartier Victor-Hugo-Maison du Peuple, les îlots “Boisseau/Sanzillon” et Racine, l’hôpital Beaujon, et le secteur dit “Clichy-en-Seine”. Il intègre le futur arrêt de métro Ligne 14 “Clichy/Saint-Ouen” et le projet de Boulevard Urbain Clichy/Saint-Ouen (BUCSO).
    Ce périmètre de réflexion couvre environ 78 hectares. Il englobe un territoire en mutation, composé d’anciennes friches industrielles et de grandes emprises publiques à valoriser. C’est un secteur à forte vocation culturelle, avec la Maison du Peuple et situé dans le prolongement du Pôle des Industries de la Création Plaine Commune. Il jouxte les territoires en mutation de Paris (Clichy-Batignolles et Porte Pouchet) et de Saint-Ouen (Les Docks). La réflexion ouverte sur ce territoire entre dans les initiatives de Paris métropole.
    Maison des associations – Du lundi au vendredi de 14h à 17h – Le samedi de 16h30 à 19h30

    http://www.clichyevenements.fr/2012/05/concours-darchitectes-victor-hugo-maison-du-peuple-pr%C3%A9sentation-des-projets.html

  10. BV,post 15,”nous” avons choisi Plaine Commune,le rattachement à Epinay ou Villetaneuse.La municipalité,pour des raisons politiciennes,a coupé notre commune de son environnement naturel:Clichy,les Batignolles(l’ancien nom de l’avenue G.Péri),Montmartre(l’ancien nom de la rue Charles Schmidt)et La Chapelle(l’ancien nom de la rue du Dr Bauer)!

  11. Bravo le blog

    Un outil citoyen est estimable aux beaux fruits rouges qui en tombent.

    J’avoue que la première et je n’espère pas unique participation de M. Paul Planque est en quelque sorte une espèce de “César” décernée au blog et contributeurs divers et variés. Remercions le pour les infos inédites qu’il nous apporte. C’est le moins que l’on puisse attendre d’un élu.

    Je lis plus avant que certains abordent ici Plaine commune.

    Ont-ils vu et lu l’interview de JR dans le bulletin intercommunal “En Commun” de mai?

    Ses propos laissent pantois si on accorde un peu d’importance aux jeunes, à l’habitat privé et dégradé, aux logements des jeunes étudiants et jeunes travailleurs audoniens, à la formation professionnelle et à l’alternance, à l’état de nos équipements scolaires secondaires (Blanqui, Cachin et nos 3 collèges), à la RD1…

    Notre maire y développe une conception pour le moins tranquille d’une gestion municipale sans véritable conflit, sans opposition, sans revendication avec l’Etat.

    Il suffirait donc de s’entendre entre gens de bonne compagnie (les fameux terrains de la Ville de Paris sur le territoire audonien en contre-partie des demandeurs de logements parisiens, alors que le PS parisien annonce qu’il demande à l’Etat de lui donner ses terrains pour construire des logements sociaux!!!).

    Cette nécessité de faire de la politique autrement – au sens large et noble d’une vie sociale citoyenne active , dynamique et respectée – semble lui échapper pour le moins.

    Savez-vous qu’une étude “Les dynamiques sociales à l’oeuvre en seine saint-denis” a été réalisée, fruit d’une convention passée entre le Conseil général et l’Institut d’Amènagement et d’Urbanisme de l’Ile de France, en complément du travail de l’Observatoire départemental de Seine Saint-denis?

    N’est-ce pas un outil (50 pages excusez du peu) de partage et d’échange – comme nous y invite PP ?

    Saint-Ouen dispose de deux conseillers généraux : un FASE, un PS (vice-président).

    Malheureusement aucun de ces élus n’a trouvé normal d’en adresser une copie à celles et ceux qui s’engagent, s’investissent dans la vie locale et au delà. Quelle curieuse façon de concevoir son mandat au service du peuple.

    L’épisode du chantier de la piscine Delaune a été un signal.

    Son bouleversement – transformation avait commencé sous l’égide d’un élu disparu mais tout proche, et aussi par la disparition ou la destruction d’un bas-relief exécuté par le sculpteur Bancel.

    Aujourd’hui, les Audoniens ont payé la reprise (note) des mal façons/mal suivi des travaux et sont revenus, par exemple, au bon vieux casier/suspendu des vêtements qui avait fait ses preuves.

    Peut-on nier qu’il soit difficile voire impossible de dire ici qu’un jeune Audonien y fut embauché ou qu’une autre y fut en formation professionnelle durant tous ses travaux. Explora ne rimerait donc pas avec aqua.

    parceque saint-ouen le vaut bien!!!

  12. Cher monsieur Paul Planque 10
    Sachez que nous ( internautes) , n’appartenons à aucune confrérie sinon celle des audoniens et que c’est en tant qu’audoniens que nous demandons plus de démocratie participative, parce que nous ne nous satisfaisons plus de paroles non suivies d’effets.
    Faites “irruption” sur ce blog quand vous le voulez, si c’est le seul moyen d’avoir un contact mais de grâce, sans langue de bois. Beaucoup d’internautes écrivent sous leur nom, nous ne sommes pas injurieux, nous échangeons simplement entre nous. Oserais-je vous rappeler que l’injure peut revêtir plusieurs costumes et que le mépris en est un? Je suis très heureux d’apprendre que votre expérience vous amène à “ouvrir” des conférences au delà de notre Audonie, mais peut-être pourriez-vous, en vous appuyant sur cette expérience notamment, nous éclairer, nous les audoniens, qui nageons un peu dans le brouillard, quant à vos intentions en matière d’urbanisme pour notre ville? Et surtout nous expliquer les Docks tels que vous les voyez plutôt que de nous les “vendre” comme vous voudriez qu’on les voit?
    Merci.

  13. Quand je dis que cette discussion ne m’intéresse guère, il ne s’agit pas du sujet des docks mais plutôt des propos de Planque .

    Je pense comme jym,( post 2)” le PLU a été voté, c’est suffisant” : à quoi bon balancer des vérités sur ce blog dont ils n’ont que faire?

    Mais j’ai relu la réponse de BD, “le PLU permet la réalisation des choses mais ne les oblige pas”, BD et BV connaîssent t bien ce dossier puisqu’ils participaient au pôle citoyen!

    Je peux comprendre leur amertume quand on voit la tournure qu’ont pris les concertations sur ce sujet!

    A bv/bd :
    Pourquoi attendre une invitation de leur part pour parler des docks, pourquoi ne pas proposer votre propre conférence/débat sur le sujet?
    Vous en avez, vous aussi, les compétences. Une réunion d’information qu’il faudrait élargir à tous les audoniens!

    Vous n’ êtes pas conviés à ce type de conférence, le pôle citoyen est en standbye, un droit d’expression limité dans les tribunes de lias pour l’aborder, les audoniens ne disposent alors que du journal pour suivre ce projet (double page de PP )

    Aujourd’hui, la volonté de la municipalité est de permettre aux habitants de se réapproprier leurs quartiers.

    Pour le quartier des docks, on peut surement gagner du temps en s’ appropriant ce qui représentera la moitié de notre Ville!!!!

    Se l’ approprier passe avant tout par une participation active des habitants de so.
    Ce sont d’ailleurs, les habitants que l’on vient chercher lorsqu’il s’agit de rattraper les erreurs du passé à Arago ou au Vieux pour lutter contre ces débuts de ghettos que sont devenus nos quartiers et les faire revivre!

    Une question à BD car je reste sceptique :

    Comment pouvons nous lutter contre ce qui nous a été imposé et empêcher ces types de réalisations quand les élus ps de la majorité n’y sont pas arrivés et ne participent même plus à la suite des opérations ( dont cette opération promotion :” les élus socialistes ne sont pas au courant “…..)?

  14. @ Saly post 19
    Dès 2001 c’est la question qui se posait. Peut-on , faire confiance à l’alliance PS PC Verts en tant qu’écologistes de manière à être en capacité de représenter les audoniens sensibles aux problématiques spécifiques liées à l’écologie, mais aussi les représenter , c’est à dire les écouter dialoguer argumenter s’opposer et de là faire les propositions ad hoc’.
    L’ASOEA est donc partie seule et taché de se positionner comme d’autres asso’s non pas comme un contre-pouvoir négatif, mais une simple asso qui demandait que soient entendues ses propositions . En vain , et le mépris du débat que nous proposions aussi bien du coté PC que du coté Vert nous fit comprendre et appréhender la tournure que prenait cette législature . Malgré que les élus verts nous firent alors fièrement visiter leur bureau en Mairie, la collaboration se borna à cette drôle de cérémonie, surtout au regard de la suite.
    Nous avons donc tenter d’avertir ceux que nous connaissions qui s’engageaient dans le pôle citoyen qu’ils allaient se faire trimballer, mais là encore en vain, la force municipale en place ayant une bonne stratégie bien expérimentée au fil du temps ( jardins ouvriers notamment, incinérateur, cent propositions, Mandella pollution), pour mettre en place ce genre de pseudo- concertations qui enfument les participants et promotionnent une démocratie participative de façade, mais qui marche encore assez auprès de certains audoniens. Jusqu’à quand?
    Jusqu’à ce qu’il soit trop tard et que le plus gros de leur projet des Docks soit réalisé.
    Il faut leur reconnaître un certain talent dans l’ exercice de ces pratiques bien rodées , d’autant que comme tu le dis Saly, les autres composantes de la majorité ( en privé au moins critiques pour ne pas dire opposées) soit se sont auto- bâillonnées (PS) ou ont même cautionné l’ensemble du projet (Verts) depuis le début.
    Nous passâmes encore une fois pour des opposants non constructifs, soucieux juste de s’opposer pour le principe. Certes un certain manque de stoïcisme autant que de complaisance au regard de l’ampleur et l’enjeu du projet pour St-Ouen nous amena à ces positions sans concessions, mais qui restent les nôtres , un peu solitaires( quoique….) mais inchangées.

  15. Qui est réellement Monsieur Salah Bordin, candidat de l’UMP aux législatives dans la circonscription. On dit que l’islamisme radical ne le laisserait pas indifférent. Personnellement, je n’en sais rien. En tout cas, j’ai entendu ce matin au marché un groupe de jeunes musulmans interpeller des compatriotes en disant : ” l’élection de Salah Bordin sera une très bonne chose pour les musulmans.” .. et pas les autres ?
    Je réagis toujours à ce genre de chose parce que je suis un laïque impénitent et que j’ai toujours affirmé que les religions sont “une expression de la détresse humaine et aussi une protestation contre cette détresse.”
    Je suis fondamentalement contre le port de tout signe ostentatoire d’appartenance religieuse.
    Je me demande ce que madame Venturini, dont le physique s’apparente à celui d’Anita Ekberg la bombe suédoise de la “La dolce Vita”, l’une des perles du cinéma Fellinien, vient faire dans cette galère. On la verrait plutôt assise dans un siège du central de Roland Garros au milieu de la jet set parisienne, applaudissant les coups droits et les revers meurtriers de Raphaël Nadal …
    J’ai vu aussi les supporters de Monsieur Keita. En photo, il me rappelle Ray Sugar Robinson, champion du monde de boxe, poids moyens, au début des annés 50. Son crochet gauche était redoutable. On l’appelait le bombardier de Philadelphie. Monsieur Keita, après avoir déblayé le terrain à Saint-Ouen à franchi le premier obstacle : il a atteint maintenant le niveau national .. On ne peut que lui souhaiter un chemin sans embuches vers la gloire !

  16. Ah! Naïma Amiri, une pasionaria des temps modernes ! Elle a les yeux révolver, le regard qui tue, et le reste à l’avenant. Je connais bien Naïma Amiri, mais elle ne me reconnaît plus. J’en suis fort marri ! C’est une révolutionnaire hors norme. La Louise Michel des temps modernes.
    Elle porte haut le drapeau du NPA et de la révolution prolétarienne. Mais il y a un hic ! C’est que la phraséologie révolutionnaire est totalement inefficace. Elle conduit toujours dans une impasse .. l’expérience est édifiante à cet égard. Le “grand soir” n’est plus à l’ordre du jour !
    Naïma Amiri est courageuse et elle se bat. Elle croit en ce qu’elle fait. Elle mérite le respect ..

  17. Je n’ai pas vu ce matin au marché le visage poupin de Monsieur Bruno Leroux. Ses troupes aussi brillaient par leur absence. Mesdames Garnier et Bosherel, les deux gazelles du parti socialiste local, avaient sans doute d’autres occupations, ainsi que Madame Sophie Jacquot, une dame fort sympathique, que l’on verrait bien dans le salon célèbre de Madame Recamier, en compagnie de Chateaubriand et de madame de Staêl, au 18ème siècle ..
    Sans doute Monsieur Leroux avait-il mobilisé ses amis dans une autre ville de la circonscription. Les socialistes ont le vent en poupe, et l’appétit vient en mangeant, dit-on.
    Auront-ils la majorité absolue à l’assemblée nationale .. on le saura dimanche prochain. Il serait regrettable qu’une formation politique, quelle qu’elle soit, domine les débats à l’assemblée nationale.
    L’avenir ne se présente pas sous les meilleurs auspices.

  18. @Saly post19
    Aujourd’hui, il existe déjà un site citoyens dédié aux Docks et regroupant l’ensemble des documents remis (souvent non datés) lors des réunions du pole citoyens a été tout spécialement créé (bénévolement) pour communiquer vers les audoniens de ce projet.
    http://acqso.typepad.fr/lesdocksdeso/
    Car à part cela, aucun membre du pôle Citoyens ne peut prétendre avoir les compétences pour organiser une conférence sur le projet des Docks pour la simple et bonne raison (comme nous le savons maintenant ) que les réunions organisées par cette municipalité n’avaient pas pour objectif de présenter en détail à ce projet ou d’associer les membres à contribuer à sa création mais uniquement de justifier un simulacre de concertation nécessaire à l’adoption du nouveau PLU.
    Pour preuve, il aura fallu prés de 3 années d’existence de ce pôle (et juste 3 mois avant l’enquête publique sur le PLU) pour que ses membres découvrent un peu par hasard, au détour de la lecture d’une petite légende perdue (ou oubliée) sur un schéma que ce projet prévoyait en réalité de réaliser la construction près de 14 tours.
    http://www.soignetagauche.fr/2008/10/31/cachez-ces-tours-que-je-ne-saurait-voir/
    Suite à quoi, de nombreux Audoniens se sont exprimés lors des enquêtes publiques en manifestant leurs inquiétudes sur ce projet mais les élus supposés les représenter ont choisi de ne pas les suivre….
    http://acqso.typepad.fr/lesdocksdeso/compte-rendu-r%C3%A9unions-de-p%C3%B4le-citoyens.html
    Et pour cause car mis à part PP qui centralise toutes les informations pour ne les partager qu’en huis clos comme nous le démontre encore ce nouvel exemple (exit Morgane..). Non seulement très peu d’élus disposent des informations nécessaires pour en parler mais comme encore moins d’entre eux ne semblent vraiment se préoccuper d’en obtenir et de s’y intéresser… les Audoniens devront donc attendre 2025 pour découvrir le résultat.
    En conclusion, si ce pole citoyens ne nous aura pas appris grand-chose sur ce projet des Docks.
    En revanche, il nous aura tout même permis de découvrir paradoxalement bons nombres de méthodes méprisables utilisées par cette municipalité pour berner la population.
    Comme par exemple, un maire qui interdit la diffusion du rapport d’une enquête publique, qui fait voter un périmètre d’étude autour de sa propriété avec des documents erronés en CM pour écarter son voisinage avant de lancer le réaménagement de l’intégralité de sa rue, qui fait de fausses déclarations dans ses communiqués et j’en passe…
    C’est pourquoi depuis cette date, je préfère encore offrir mes témoignages documentés en conférence de presse aux journalistes ou autres qui me le demandent…et qui eux savent en général très bien communiquer vers un plus large public.
    Ensuite chacun est libre de son faire son choix, de croire ce qu’il veut, de s’informer ou de poser des questions en réunion publique, ou de participer à d’autres réunions d’informations comme celles publiées par nos camarades et confrères sur ce blog sans attendre que d’autres ne le fassent pour eux.

  19. @ BV 25
    Malheureusement, c’était prévisible. On peut toujours se regrouper et lutter ensemble? J’ai toujours pensé que ce serait une bonne idée. Ils ont le pouvoir, ils prennent des décisions qui nous obligent mais nous sommes le peuple, le seul, légitime et souverain!

  20. @Jean Fouquart post26
    Ca y est, la lutte du petit “carré rouge” vient d’être lancée !
    Au programme «Formule 1, pollueur, sexiste, voleur…» avec en prime une expo publiée de leurs casseroles au c… .
    Voilà une autre idée citoyenne, transparente et populaire à organiser pour le jubilé de la reine du printemps Audonien de 2104 auquel je ne manquerai pas de participer.
    http://www.leparisien.fr/international/en-images-quebec-seins-nus-et-casseroles-pour-protester-08-06-2012-2038532.php?pic=1#infoBulles1

  21. @Fouquart
    J’ai souvenir d’une tentative de collectif sur les docks, qui se voulait indépendant, avec pas mal de sensibilité ( Crowley J, delannoy W Kemache, BV Kemache Fouquert Myself etc et un capotage pour une histoire de Présidence, honorifique et prévue tournante à changements fréquents pour que personne ne puisse s’en servir pour son image personnelle, capotage venant de la contestation de la première présidence élue à l’unanimité moins une voix un, par , par qui …je te la donne Emile?
    Si tu as la réponse je compte sur toi .

  22. A Michel Faingzang post 29

    Ils ont oublié d’inviter l’architecte David Orbach qui avait été sollicité par une unité du pôle citoyen pour faire une autre proposition-trame du projet des Docks.

    Une conférence faite à l’université populaire de Michel Onfray à Caen.

    “LAIDEUR DE L’ARCHITECTURE CONTEMPORAINE 1 par Coste – Orbach, UP Caen de Michel Onfray
    http://www.youtube.com/watch?v=rNozfdE8jCM

  23. Putain , René,profitez de B- le-roux, il apportera plus à sto que le reste de ces Présidents de rien, dont EtienneF et le reste, c’est un nouveau politique, je crois qu’il faut lui faire confiance, il connait les arcannes du PS comme personne, c’est le mec qui connait le job comme disent les amerloques.il sait tout de se qui se dit chez les socialos., je crois que c’est une pointure!!!!!
    Opposez-vous, et vous resterez ds votre Merde , la seule solution, c’est l’union, grace à ce mec d’envergure nationale., c’est tout.
    C’est un laique!!!!!, certainement un Maçon, c’est dire!!!!!

  24. S vous voulez comprendre pourquoi la colère gronde avant son explosion salvatrice en 2014, venez découvrir de la vraie com pour une vraie consultation!

    Pour la quatrième année consécutive Clichy Batignolles propose une journée d’information festive et conviviale dans le parc Martin-Luther-King.

    Au programme de cette nouvelle édition :
    – découverte de la maquette virtuelle du projet,
    – restitution de la concertation,
    – présentation des travaux réalisés par les publics scolaires,
    – visites des chantiers, promenades urbaines*, rencontre avec l’équipe en charge du projet, animations festives et ludiques pour tous les âges (escalade, initiation au cirque, ateliers pédagogiques, jeux, contes, buvette, etc.)
    avec la participation de nombreuses associations du 17ème.

    Rendez-vous le dimanche 30 septembre 2012 de 10h à 18h
    devant la Maison du projet (147 rue Cardinet – 75 017 Paris)
    à l’entrée du parc Clichy Batignolles Martin Luther King.
    (plan d’accès en pièce jointe)

    * L’inscription aux promenades urbaines est obligatoire : Associations Les Promenades Urbaines
    Pour connaitre toutes les mises à jour du programme suivez l’actualité du projet sur Facebook

  25. Les différentes listes qui tenteront de conquérir les suffrages des audoniens lors des municipales de 2014 devraient nous éclairer sur leurs projets d’aménagement des Docks.Si on commence à se faire une vague idée des projets de la majorité(resteront-ils les mêmes si cette majorité se divise?),je n’ai pas bien compris(à part la volonté de WD d’y construire un nouveau stade-que compte-t-il faire alors de l’emplacement dégagé par la suppression de Bauer?-)ce que comptaient y faire nos amis de l’opposition et “alternatifs”…
    De toute façon,à tous,je recommande de tenir compte de l’avertissement de cette géographe.Vous ne pourrez pas dire “je ne savais pas”…

    http://transports.blog.lemonde.fr/2013/05/08/metro-ferme-rer-inonde-carburant-rationne-quand-la-seine-debordera/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *