PS : remerciements et prochain rendez-vous

Fin de la « séquence » Présidentielles avec l’élection de François HOLLANDE et ouverture de la campagne des Législatives qui devraient nécessairement lui assurer une majorité parlementaire.

A Saint-Ouen, le candidat socialiste, arrivé largement en tête au 1er tour (41,7%) a aussi creuser l’écart avec le PCF (constituant l’essentiel du Front de Gauche) qui retrouve son niveau de 1995 (21%) mais totalise avec peine la moitié des voix du PS.

Une situation qui devrait logiquement conforter Bruno LEROUX député de notre 1ère circonscription et  « candidat-sortant » face à Hayat DALFA (PG-Front de Gauche) notre discrète « dauphine » du Maire de Saint-Ouen.

Ouverture du bal de la prochaine étape électorale avec un communiqué sobre et déterminé du PS local reçu aujourd’hui :

 

« Cher-es ami-es, cher-es camarades

Avec plus de 52% des voix, François Hollande a été élu Président de la République. C’est un moment historique pour toutes les Françaises et tous les Français qui se sont exprimés pour le changement, l’espoir et la  justice sociale.

Nous voulons tout d’abord remercier les électrices et les électeurs de  Saint-Ouen qui, par leur vote et leur acte de confiance dans notre projet ont permis à notre candidat François Hollande d’être désigné Président de la République.

Nous souhaitons exprimer chaleureusement et amicalement tous nos remerciements à toutes les forces de gauche et de progrès de  Saint-Ouen qui grâce à leur rassemblement ont permis à la Gauche de prendre le pouvoir.

A Saint Ouen, avec 73,6% des électeurs qui ont voté pour François Hollande, nous avons confirmé le très bon score du 1er tour et réussi le rassemblement de toutes les forces de Gauche et de progrès.

Nous sommes fiers de cette victoire historique. Merci à tous les militants, amis qui se sont investis lors de cette campagne et qui ont permis la victoire de François Hollande.Grâce à votre sens de l’engagement, nous avons gagné et cette victoire  nous place dans les meilleures conditions pour préparer les prochaines échéances et mettre en œuvre le changement.

Au seuil de ce nouveau quinquennat, nous souhaitons, sans égrener les comptes du passé, interpréter en peu de mots, le choix exprimé par les Françaises et les Français ce dimanche 6 mai.

La leçon principale de ce scrutin est que la majorité des Français a fait le choix d’une rupture avec la politique menée lors du précédent  quinquennat qui conduisait à une France injuste, une France divisée,  une France repliée sur elle-même.

Les Français ont choisi plus d’Egalité, de Justice Sociale, dans  l’espoir d’une vie meilleure pour notre Jeunesse et pour une République Exemplaire .

Cette formidable mobilisation doit maintenant nous permettre de réussir le changement en donnant au nouveau Président de la République  la majorité la plus forte possible à l’Assemblée nationale pour transformer concrètement votre vie au quotidien.

Plusieurs mesures seront prises lors des premiers mois du nouveau gouvernement et qui permettront immédiatement de rétablir une justice sociale trop longtemps mise à mal.

Nous vous donnons rendez-vous dans les prochains jours pour préparer au mieux les élections législatives des 10 juin et 17 prochain. Nous comptons sur votre détermination et votre engagement pour que tous les Audoniens soient au cœur du changement.

Bruno Le Roux, Député de Saint-Ouen

Karim Bouamrane, Mandataire pour François Hollande

Morgane Garnier, Secrétaire de la section PS de Saint-Ouen »

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

95 réflexions sur « PS : remerciements et prochain rendez-vous »

  1. Sur le local , 73;6% : c’est le rassemblemnt de la gauche + 6% d’electeurs qui ne sont pas forcément au fdg et au ps!

    Sur le national, 51;62% c’est les voix de gauche +7,61% de report de voix pas forcément à gauche, non plus!

    Tout comme ségolène, je suis pour le désistement des socs dans la circonscription de bayrou afin de respecter l’ensemble des electeurs qui ont soutenu hollande et au nom de la pluralité!

  2. C’est sûr que ne pas présenter de candidats face à Bayrou, serait de donner comme premier indication, qu’il est possible de s’allier avec le candidat le plus austéritaire de la campagne.
    pas sûr que cela paye électoralement.

    • Trouver sur Rue 89 :

      CONFIDENTIELS ET INDISCRETS
      04/05/2012 à 20h17
      Législatives : les candidatures EELV invalidées par la justice
      Sophie Verney-Caillat | Journaliste

      « Le conseil fédéral a outrepassé ses pouvoirs, il devra établir un nouveau scénario des candidatures aux législatives de juin 2012. » Par ces mots, Europe Ecologie – Les Verts a été condamné par le tribunal de grande instance de Paris à revoter les investitures dans les circonscriptions réservées « union de la gauche ». Ce référé, rendu ce vendredi 4 mai, et que Rue89 a pu consulter, est une mini-bombe dans le fonctionnement interne du parti. Le juge écrit :
      « Le courant Envie a obtenu plus du quart des voix lors des élections organisées en novembre et décembre 2011 et le conseil fédéral ne leur a accordé qu’un sixième des investitures. »
      Philippe Meirieu, le président du bureau exécutif du parti, a reconnu que ce jugement était « une vraie difficulté » et nous dit qu’il « voit mal comment échapper à un nouveau vote du conseil fédéral ».
      Nouveau vote probable lundi
      Justement, cette instance, qui est le parlement du parti, se réunit lundi au lendemain de l’élection du nouveau président de la République. L’ordre du jour, initialement consacré à la participation au gouvernement, sera donc logiquement chamboulé.
      Sur les 63 circonscriptions réservées « union de la gauche », on estime qu’une vingtaine sont gagnables. Or, le courant Maintenant, mené par Cécile Duflot, s’en est attribué plus que son poids réel mesuré lors d’un vote en novembre dernier.
      Parmi les dix-sept personnes qui ont saisi la justice en leur nom propre (et non au nom de leur courant), Silvain Pastor, militant dans le Gard depuis quinze ans et qui n’a pas été investi aux législatives, nous explique sa démarche :
      « On avait prévenu la direction que s’ils nous écrasaient, cette fois on ne se laisserait pas faire. C’est un abus de pouvoir délibéré, du clientélisme de la part d’une direction qui a trop promis de postes à trop de gens et qui, du coup, est obligée d’écraser les minorités pour récompenser les fidélités. »
      Le courant Envie, à la gauche du parti, s’était opposé à l’accord avec le parti socialiste. Ce qui ne l’empêche pas de vouloir présenter des candidats à hauteur de son poids dans le parti.

  3. Les mots changement, espoir, justice sociale laissent la place à un seul mot, avant les législatives : “accord”.

    On met de côté les idées , on ne parle pas des sujets qui fâchent , place aux stratégies pour la course aux 577 places!

    Et bien pour ma part, je vais laisser la gauche plurielle et la droite diverse se démerder ensemble car nous assistons à une belle hypocrisie : personne ne peut se blairer et on fait des accords de façade ou on décide de partir seul pour, au second tour, se désister.!
    Il était question pourtant de rassemblement de la France ???

    Une page se tourne mais rien ne changera en politique : ego surdimensionné des candidats prêts à aucun compromis. Politique partisane autour de deux partis qui feront comme d’hab, la pluie et le beau temps!
    Les candidats eelv sont gourmands : 2 à 3 postes réclamait cécile D;
    Un suffirait, selon moi, seule eva le mériterait : CD a montré son vrai visage durant cette campagne (elle m’insupporte cette nana!)
    Je boycotte donc les législatives!

    Ces grands stratèges vont vite être rattrapés par la réalité : l’Europe et la situation de la grèce ou les elections législatives foutent un beau merdier. On parle de sa sortie de l’europe. Déficit, perte du triple A pour la france et l’allemagne liées à la perte des investissemnts industriels et bancaires étaient dans la bouche d’économistes présents aux débats sur lcp,hier soir.
    La recapitalisation des banques par l’Etat…….la crise : le retour!!!!

  4. suite du post 4

    J’aurai pensé differemment si mélenchon avait mis sa fierté de côté et son esprit revenchard et qu’un bloc ps/FDG/EELV avec bayrou se créait pour faire face à la situation économique désastreuse que l’on prévoit, stopper ainsi la montée du populisme!

    Il préfère faire mumuse et se présenter contre la marine!

    La moralisation et la responsabilité politique ne sont finalement pas au rendez-vous après le 6 mai : l’espoir aura été de courte durée.

  5. La victoire de François Hollande ne doit pas masquer les divergences profondes qui existent toujours au sein de la gauche. Nombre d’électrices et d’électeurs ont surtout exprimé un rejet du candidat Sarkozy singulièrement affaibli par un bilan calamiteux. Le programme du candidat socialiste n’a donc pas joué un rôle primordial dans cette élection.
    Il reste que sarkozy et ses amis ont été évincés de la gestion des affaires du pays. C’est une bonne chose …
    Se profilent maintenant à l’horizon les législatives et le parti socialiste appelle déjà à donner une majorité à Hollande à l’Assemblée Nationale. Si tel est le cas il règnera en maître dans pratiquement toutes les assemblées élues du pays, mis à part l’Alsace, qui a toujours eu une prélidection très marquée pour la droite la plus réactionnaire qui soit.
    Le parti socialiste va ainsi devenir, à l’image de l’UMP, un parti dominateur et l’on ne peut pas dire que ce soit de bon augure pour la démocratie.
    Si je puis me permettre une réflexion personnelle. Il n’y aura pas de changement profond de politique, parce que le programme du candidat socialiste ne s’attaque pas aux racines profondes du mal. Il est voué à l’échec à plus ou moins long terme.
    En fait, la politique du parti socialiste se situe dans le droit fil du discours de Léon Blum en juillet 1936 : ” Le Front Populaire n’est pas une révolution. L’on ne change pas de système mais nous allons essayer d’en tirer le maximun.” On connaît la suite ..
    Or il n’y a pas aujourd’hui de solution aux problèmes qui frappent la société française dans le cadre du système actuel. Il faut le changer profondément. Cela passe d’abord par la nationalisation démocratique des grands groupes industriels et financiers qui pèsent sur la vie du pays. Et ce n’est qu’une première étape ..
    Il faut affirmer une ligne claire vis à vis du Parti Socialiste, de sa direction. Il est hors de question de participer à un gouvernement qui ne serait que la réplique de la gauche plurielle dont on a vu à quoi elle à conduit.
    Tant que le capitalisme est à l’oeuvre et que les partis politique sont les formes dominantes de la représentation politique, il est nécessaire de créer non une nébuleuse qui rejette les excès du néolibéralisme au nom de valeurs humanistes mais d’un parti, avec ses militants et ses chercheurs, capables de diffuser au plus près de la population, et non dans les salons antilibéraux, des propositions elles aussi struturées et globales, pour en finir avec le capitalisme. Je crois que le Front de Gauche peut être ce parti, parce qu’il se démarque des thèses de la social-démocratie, introduit dans le débat la révolution citoyenne et redonne au monde du travail la place qui est la sienne …
    PCF Canal Historique

  6. rené,

    Si des divergences profondes existent entre ps et fdg et autres sensibilités de gauche qui empêchent toute alliance pour les législatives.
    Que l’on ne vienne pas nous pondre alors ces alliances, que nous subissons aujourd’hui, aux prochaines municipales puisqu’elles sont vouées à l’echec!

    Ce qui n’est pas faisable sur le national ne le sera pas non plus sur le local.
    Le fdg et le ps doivent donc partir séparément s’ils veulent être cohérents!

    Mon propos sur un bloc à gauche c’est tout simplement parce que les époques changent.
    La situation économique mondiale désastreuse impose aux systèmes politiques en place de s’adapter à elle.
    Je trouve dommage que mélenchon n’accepte pas de poste de ministre au même titre qu’eelv, c’est de l’intérieur que l’on peut faire bouger les choses.

    Nous en avons la preuve avec le parti radical de gauche en grèce qui est encore obliger de négocier car il ne peut rien tout seul face à l’europe!

    Concernant la course aux places d’eelv:
    Placé est d’accord avec moi et fait son mea culpa ce matin, j’ai lu :”On en a trop fait. On a donné l’impression d’une chasse aux portefeuilles, aux maroquins, face à la crise cette image n’est pas bonne, ce n’est pas la meilleure manière de respecter nos électeurs”
    Au moins un qui a le courage de l’avouer…..

  7. Pour parodier Coluche qui disait que De Gaulle devait tout à Hitler, Hollande doit tout à Nafissatou Diallo !

    Et même pas un remerciement !

    Quel(s) ingrat(s) !

  8. Assez stupéfiant qu’ici, certaines et certains vantent à tous post la diversité
    et qu’au moment politique donc citoyen que sont les élections, il faille pour certaines et certains s’aligner,qui à droite qui à gauche, sans discernement ni distinction, au mépris de la vie réelle.

    Ce que je sais, c’est que le Front de Gauche ne doit rien au CAC40, au Traité de Maastricht (pas comme LO) , de Nice et de Lisbonne, à la concurrence libre et non faussée.

  9. A Saly post 7

    “La situation économique mondiale désastreuse impose aux systèmes politiques en place de s’adapter à elle.”

    Très surprenant ??????

    Ah, si ! j’ai compris. Il faut que les hommes et femmes politiques soient plus compétitifs, plus productifs, plus flexibles, plus corvéables, qu’ils aient moins de salaires, moins de frais, moins de sécurité sociale, moins de droits, etc… et beaucoup, beaucoup plus de devoirs.

    Saly, ne serait ce pas ces mêmes hommes politiques aidés par les industriels qui ont mis en place les mécanismes, les institutions financières internationales, les lois, les traités, générateurs, créateurs de crises sans fin ?

    “Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c’est une crise. Depuis que je suis petit, c’est comme ça.”
    Michel Colucci, dit Coluche – 1944-1986 – Extrait du sketch “Le chômeur”

  10. A propos de législatives.

    “La charte éthique d’Anticor pour les législatives de juin

    Comme pour chaque élection, Anticor propose aux candidats républicains des législatives des 10 et 17 juin de s’engager publiquement vis-à-vis de leurs électeurs en matière d’intégrité, d’exemplarité et de transparence démocratique, en signant la nouvelle charte éthique d’Anticor dédiée à ces élections législatives.

    En préambule, les signataires reconnaissent que demander à leurs concitoyens de les représenter, à l’Assemblée nationale, les engage à un comportement éthique irréprochable pendant 5 ans. En effet s’ils sont élus, ils prennent des engagements forts et attendus par un nombre de plus en plus importants de citoyens, notamment sur :

    – le non-cumul des mandats

    – la totale transparence sur l’utilisation de leurs « Indemnités Représentatives de Frais de Mandat »

    – la fin de l’opacité et de l’inéquité de la pratique féodale de distribution de la « Réserve parlementaire »

    – le soutien à une nouvelle clause d’éligibilité, à savoir l’absence de toute condamnation pour des délits ayant trait à la gestion de l’argent public

    – la fin de tout ce qui concourt à une Justice à deux vitesses qui protègent les élus et Ministres plus que les simples citoyens (levées d’immunité, CJR, statut pénal du Chef de l’Etat…)

    – l’exigence d’une Justice vraiment indépendante, aux moyens renforcés

    – l’obligation d’ouverture d’une information judiciaire dès que des Magistrats aux comptes révèlent des irrégularités de gestion de l’argent public

    – la possibilité d’ester en Justice pour les associations anticorruption

    – la lutte contre les conflits d’intérêt, tant par la prévention que par les sanctions

    – le renforcement des droits des citoyens par une participation plus active à la gestion des affaires publiques

    – l’encadrement strict du lobbyisme avec des sanctions à la clé

    – le déverrouillage des trop nombreux abus de pouvoir locaux, avec des mesures imposant notamment le respect des minorités municipales, gages d’ouverture pour nos démocraties locales.

    Nous publierons avant le premier tour la liste des candidats qui auront signé notre charte et, pour la première fois, ceux-ci recevront en retour de leur engagement à la respecter, un logo « Signataire de la charte Anticor » qu’ils pourront utiliser dans leur communication électorale. ”

    http://anticor.org/

  11. vous ne parler que de Bruno Leroux et d’Hayat DHALFAT et les autres candidats ??? parlez en un petit peu….je crois que le jeu poilitique a St Ouen ne se limite pas a la guerre entre le PS et PCF locale?

  12. JYM : 8

    oh que oui qu Hollande lui doit “tout” CETTE MAFIA contre DSK nous conduit a notre PERTE tout MONDE le voyez comme notre PRESIDENT toute cette HISTOIRE DE C…. a été PROGRAMME , pour le descendre en fleche il ETAIT UN DANGER POUR SARKO qui a laissé un boulevard a Hollande DSK connaissant tout ce qui est FINANCES ET MONETAIRES il nous peux etre pas sortie de la crise mais il nous l aurait evidé on en aurait baver mais moins qu avec Hollande qui nous promets des jours sans
    PAIN
    vous verrez la FAIM FERA SORTIR LES LOUPS DES BOIS
    on n a pas fini d avoir des GREVES ET AUTRES je ne suis pas un oiseau de mauvaise augure MAIS NOTRE FUTUR SERA DANS LA RUE POUR DEFENDRE LES DROITS DE NOS ENFANTS ET LES NOTRES

    sincerement j espere me trompée

    bon week end à toutes et a tous

  13. Saly : 6

    ma douce

    c est a NOUS maintenant de REDONNE ESPOIR
    il faut se BATTRE sinon on va droit dans une belle MERDE
    on a deja un PIEDS laissons pas le deuxieme s y METTRE
    melenchon et bayrou
    sont a mettre dans le même panier de crabe que les autres ils ne pensaient qu a VIRE SARKOZY qu a leur G…. et leur portefeuille et NON AU PEUPLE
    tous des mange M…..LA VENGEANCE EST UN PLAT QUI SE MANGE FROID LE PEUPLE N OUBIERA PAS
    ma douce tu y seras a la Prefecture le 16 MAI ? c est a BOBIGNY ?
    moi oui car c est une CAUSE QUI FAUT LE COUT DE SE BATTRE
    TOUT CE QUE J AIME
    a dimanche ma douce

  14. Saly post 7
    Il est une tradition à gauche qui remonte au siècle dernier, selon laquelle au premier tour on compte ses voix, au deuxième on s’allie contre la réaction. Malgré les vicissitudes et les contradictions qui remontent au congrès de Tours en décembre 1920, qui donna naissance au parti communiste, ce principe du désistement à fonctionné tant bien que mal.
    Mais c’est surtout au 7ème congrès du parti communiste français qui s’est tenu du 11 au 13 mars 1932 qu’il prend toute sa signification. La stratégie du parti communiste change. Il préconise le front unique des ouvriers . C’est-à-dire que la lutte de classe ne peut être une lutte d’une partie de la classe ouvrière contre une autre, représentée par le parti socialiste, mais la mobilisation de toutes les forces unies du prolétariat contre la grande bourgeoisie. Il s’agit d’un travail tenace et intelligent de conviction mené auprès des travailleurs socialistes pour les arracher à la collaboration de classe. Les efforts des communistes sont concluants puisque le 27 juillet 1934 est signé le pacte d’unité d’action entre le parti communiste français et le parti socialiste.
    Au congrès de Villeurbanne en janvier 1936, le parti communiste se fixe pour tâche le rassemblement de toute la nation française autour de la classe ouvrière. Il préconise un Front Français entre tout ceux qui veulent préserver l’indépendance du pays et défendre les libertés, oeuvrer à son bien-être et à sa grandeur. Il ouvre les perspectives d’une création continue de la démocratie.
    Inquiétes de la montée du fascisme qui s’est emparé du pouvoir en Allemagne, les couches moyennes, représentées par le parti radical socialiste, prêtent une oreille attentive au propositions communistes et le 18 janvier 1936, les 88 députés radicaux votent avec les députés communistes et socialistes contre le gouvernement Laval. Le 22 janvier 1936, les ministres radicaux quittent le gouvernement. La victoire du Front Populaire est désormais acquise.
    Depuis lors, malgré les divergences profondes parfois, la gauche sait se réunir contre la droite réactionnaire .. et c’est très bien ainsi !
    Je ne vois pas très bien, dans ces conditions, ce que l’on entend par le local et le national … il s’agit toujours de contrer les ambitions de la droite et je ne vois pas les socialistes entrer dans son jeu … généralement, ils respectent toujours les accords conclus ..

  15. @ Saly
    Certes Mélenchon contre Mme Le pen risque de faire le bonheur des commentateurs et faire de l’ombre au reste du débat, mais l’idée d’aller en découdre avec elle et sa propagande , de son manque de solutions économiques et sociales auprès des classes populaires désespérés au quotidien par la desindustrialisation les délocalisations le chomage et la précarité, peut avoir sa raison d’être et son efficacité.
    Les tentations populistes de Mélenchon n’arriverons jamais à la cheville de celles de la fille à son père, même si parfois elles me posent question. Je lui suis gré quand même de l’avoir mise au pied du mur dans le débat sur F2 où elle n’a trouvé de salut que dans la fuite , le silence, démontrant s’il en était nécessaire, que son sens du débat et des idées restait un concept auquel elle était totalement étrangère…. ce qaui pour une xénophobe est un comble!!

  16. @Saly post7
    Sur le plan national, selon le baromètre économique des périodes, il faut croire que dans un gouvernement il y a des places bien chaudes et sans risque, qu’on accepte de prendre facilement et d’autres, trop brulantes pour lesquelles on préfère souffler son tour en attendant de s’y asseoir sans partage plus tard.

    Mais rien ne dit non plus que Mélenchon et EELV ne préfèrent pas aussi limiter leur risque de s’y bruler à plusieurs (si le vent du changement devait tourner dans 5 ans).

    Surtout, s’ils peuvent gagner plus à agir de l’extérieur tout en se préparant parallèlement à affronter froidement dans 5 ans le feu non éteint (et qui s’est très bien fait sentir lors de ces dernières élections) de Marine (la Bleue qui grandit vite).

    Sur le plan local pourtant dans une ville comme Saint-Ouen, où un rapport des comptes souligne ne pas souffrir d’un manque d’économie mais plus d’une mauvaise gestion, ce serait plutôt l’inverse au contraire, comme de nombreux exemples nous l’ont plusieurs fois démontré.

    A Saint-Ouen, en effet, les sièges du pouvoir semblent à l’évidence, bien trop confortables pour accepter de les partager, même avec ceux choisis pour composer sa majorité.

    Cependant désormais avec un parti comme le PS maintenant élu au gouvernement et ayant fait un score au 1e tour des présidentielles de 41,67% contre 20,98% accordé au parti représenté par notre maire, les règles devraient logiquement être différentes.

    Mais lorsque l’on sait que l’élu Karim B. mandataire de François Hollande au niveau local, s’est vu retiré sa délégation aux affaires économiques sur unique décision de notre maire, il y a plusieurs mois, pour être juste passé au sein d’une même majorité d’un siège PCF au PS , après qu’elle ait elle-même changé de parti du PCF à Fase dans les six mois qui ont suivi à son élection, mais en conservant toujours son mandat de maire.
    Une telle situation est vraiment loufoque.

    Aussi, attendons de voir au prochain conseil municipal, si notre maire qui s’affiche « pour le changement » sera déjà faire l’effort de reconsidérer ce retrait en réattribuant une délégation à KB et faire preuve de partage et d’honnêteté vis-à-vis des électeurs audoniens.
    A moins qu’elle n’ait cette fois décidé de le faire qu’après avoir décidé de passer à EELV pour rejoindre MK ??? Allons savoir avec le changement tout est possible après tout, c’est climatique. 😉

    Etrange, d’ailleurs que la campagne de notre élue Hayat D. pourtant candidate FdG en lice pour les législatives n’est pas déjà commencée à grand renfort de tractations massives faites par des agents communaux à la sortie des écoles, comme j’avais pu observer le cas en faveur de notre maire lors des dernières cantonales. Y aurait-il quelque changement à son soutien ??

    Parfois, il est vraiment à se demander si Saint-Ouen tout comme Saint-Barthélemy ne fait partie de ces territoires que l’on désigne par « exception française», et où les maires aiment la plage, tout recevoir mais sans jamais trop vouloir partager en retour.

    A suivre…

  17. JYM,post 11,y a-t-il un député sortant qui avait signé cette charte d’Anticor?
    Eric,pourquoi mon post précédent est-il toujours en modération?Pose-t-il un quelconque problème d’éthique?;-)

  18. @JYM
    Voilà une proposition majeure et primordiale pour la vraie démocratie , qui devrait pouvoir être relayée dans tous les médias, et finir par être imposée aux politiques de tout crin…
    J’en voit qui commence à transpirer et dont la main tremble à l’idée d’apposer leur signature sur une tel engagement; pas tous bien sur , pas tous évidemment!

  19. @ is-stg 3
    C’est la lutte des places, ni plus, ni moins!
    Voire dans certains cas, la lutte des crasses!
    Le ver est dans le fruit, et les Verts sont dans les choux!

  20. Hormis Bruno Leroux et Hayat Dhalfa, aucun autre candidat n’a fait encore acte de candidature pour les législatives. J’ai croisé l’autre jour Mike Borowski et, selon ses dires, il se pourrait qu’il soit lui aussi candidat dans la circonscription.
    Sans doute n’a-t-il pas encore reçu l’investiture de l’UMP.

  21. POST 10
    JYM
    Juste que ces hommes et femmes de gauche arrivent à taffer ensemble et s’entendre pour nous sortir de la merde et contrer la merkel!

  22. post 11 jym

    Ces signataires, pour représenter leurs concitoyens devraient bien connaître les patelins ou ils se présentent.

    Ce n’est pas le cas des nombreux parachutés annoncés qui provoquent le mécontentement de certains élus en place!

    Des listes dissidentes risquent d’être, elles aussi, nombreuses!
    Le rassemblement ca n’est, apparemment, pas pour maintenant!!!

  23. A Id stg post13

    J’ai soumis l’idée à JLM. Il a aimé et signé dans la foulée.
    Il s’engage à ce que toutes les personnes qui se présentent sous sa bannière signent.

  24. Législatives : que de rumeur !?

    Bleroux attend la constitution de l État PS car il va y avoir beaucoup de places a prendre.
    En attendant, son dépôt de candidature, certains parlent de kb pour le remplacer en tête d’ affiche avec le même suppléant.
    Au NPA, la titulaire serait audonienne et le soupirant ouvrier dyonisien.
    Chez les verts, KM a pris la direction des verts et sait combien il a a gagner pour les municipales.
    Quant au Fdg, le handicap sera Jr. Le débat va revenir local et la critique de la prévisible austérité socialiste-vert peut permettre de garder a gauche notre ville.
    Pour la droite locale, fatigue et peu de moyens ne devraient pas bousculer la donne.
    Quant au PS local, deux écoles semblent lhabiter. La première veut en découdre avec JR et MB et annoncer une rupture, en construisant un rassemblemnt PS, verts, radicaux, citoyens.
    La seconde proche du PS national se veut plus respectueuse avant d’ aller au feu contre jr.

    Le passage concret a l Interco ne permettra a jr de cacher les dossiers chauds.

    C est donc bien du cote de Hayat dhalfa que va de jouer l avenir politique municipal…

  25. Saly,post 27,on ne peut pas parler de parachutage.Les législatives sont des élections pour conduire les affaires du pays pas celles de sa commune ou de son canton.Il est donc normal qu’un candidat puisse se présenter dans n’importe quelle circonscription de la République(on en avait déjà débattu à propos de Rama Yade:habitant le XVIIIe et candidate dans le 92!).Personnellement je pense qu’il faudrait aller plus loin et élire des candidats sur une liste nationale à la proportionnelle intégrale.Une liste de 577 noms!1%=5,77 élus(5 ou 6 élus suivant les plus forts restes!)Ainsi tous les courants de pensée,les nuances seraient représentés à l’Assemblée.

  26. En ce week-end “Printemps de la nature et des jardins”,je tiens à souligner l’engagement militant et écologiste de Paco qui avec l’aide des services municipaux anime un jardin partagé dans le programme Paul Bert.Il est aux petits soins avec le béotien que je suis pour m’expliquer les finesses culturales qu’il semble avoir expérimentées depuis belle lurette…
    Sûr qu’avec de tels praticiens les écologistes audoniens détiennent un “jardinier-cadre”de talent!

  27. Concernant BL, je l’ai entendu expliquer la raison du maintien de la candidate socialiste dans la circonscription ou Bayrou est candidat!

    “Il faut réunir une majorité d’élus socialistes à l’assemblée pour soutenir le projet présidentiel”, C’est évident!

    “bayrou n’est pas soutenu parce qu’il s’agit d’un soutien perso et non d’un vote d’adhésion!”

    On peut, donc , en dire autant des électeurs de tout bord qui ont soutenu Hollande pour sanctionner NS sans forcément adhérer à l’intégralité du programme ?

    Doivent ils soutenir BL puisqu’ils n’adhèrent pas au projet présidentiel ?

    Que serait un match de foot sans arbitre?

    L’attitude politique de bayrou est plus digne que celle de duflot!

    Il n’y a eu aucun accord entre bayrou et hollande avant l’election et entre les deux tours et il n’a rien demandé pour la suite!

    Son courrier adréssé aux deux candidats, pendant l’entre deux tours visait à choisir l’un ou l’autre, en fonction des idées, des propositions et de possibles convergences sur le fond !
    C’est traiter des questions politiques et de l’avenir de la France de manière plus honnête et transparente !!!

    Cela n’a rien à voir avec les “accords” du ps et eelv qui visaient en priorité, comme ils nous l’ont démontrés; d’obtenir un nombre de sièges en fonction du résultat.
    Les questions écologiques, on les voit, après, une fois qu’on est en place!

    Ah! la politique c’est vraiment un monde de ….

  28. Fort du succès de François Hollande, le parti socialiste vous demande de confirmer ce succès en élisant de nombreux députés socialistes. Si tel est le cas, les députés socialistes pourraient être majoritaires au parlement. Ils se trouveraient ainsi dans la même situation que celle l’UMP dans la législature qui s’achève.
    Ma foi, pourquoi pas !
    Mais la position dominante d’un parti à l’Assemblée Nationale est dommageable pour la démocratie. L’expérience est édifiante à cet égard …
    Cela étant, chacun vote comme il veut ..
    Sur la question des candidatures, chaque français est en droit de se présenter à une élection où que ce soit en France ..
    Le système politique français se délite au fil du temps. La constitution de la cinquième république est à ranger au musée des vieilles lunes. Nous sommes à la fin d’un cycle ..

  29. com 24 : ca matin j’ai vu une affiche de mike boro avec de belles lunettes vers l’école joliot curie.
    rue bauer les affiches sauvages de la jolie hayat ont été déchirées. peut etre par les partisans de bruno leroux, intime de hollande?

  30. @Michel Fainzang.
    Qu’est ce qu’un jardinier-cadre? Rien a voir avec le fait que je fasse des tableaux ? cadre du parti? serai de bien mauvais gout, même si Adel t’a affirmé que je faisais ça pour avoir une place à la mairie!!Voulait-il dire aux parcs et jardins?
    Sinon les services municipaux ne m’aident pas, comme tu le laisses entendre , à l’animation du
    jardin partagé, mais se sont chargés, après proposition collective de quelques résidents dont je, de l’installation de l’espace cultivable avec apport de terre de bien belle qualité.
    J’ai été choisit comme référend pour les services correspondant, se qui flatte mon égo à un point que tu n’imagines même pas, et me sert dans ma carrière à dessein.

    • @ Mic. Fainzang

      Quand nous aurons (enfin) pris le pouvoir nous désignerons le camarade Daussat comme peintre officiel et commissaire politique aux jardins partagés.

  31. ID STG
    Qui nous? les bloggueurs, le ps ou les verts?

    michel,
    Je ne comprends pas votre critique à l’égard du projet des habitants de votre résidence??
    Vous qui parliez de repenser le quartier et améliorer le cadre de vie des résidents, cela commence au pied des cités!

    Les jardins partagés, ça paye plus de mine que certaines pollutions visuelles: oeuvre artistique qui ne sont pas créé par les habitants des quartiers!

    Je préfère voir l’espace vert pot’arago, jardin créé par les mômes du quartier arago, que l’image de cette pollution de l’air provoqué par la fumée de l’incinérateur que j’ai la chance de vois tous les jours en déposant mes gosses à l’école!

    Le service parc et jardin apporte de l’aide aux différenes assocs à so comme le service propreté lors des journées citoyennes, quel est le problème?

    Belle initiative Paco, on attend l’invit pour venir voir votre boulot!

  32. J’ai pu voir quelques tableaux de paco, c’est un artiste à part entière!!

    C’est sur que si Paco devenait notre peintre officiel à so , aux boutes, il aurait été beaucoup plus inspiré que l’artiste qui a imaginé et peint la jungle et il aurait fait du beau (expression de jr) en peignant avec les habitants la fresque sur Arago!

  33. Paco Daussat : 42

    tu fais des tableaux ? c est génial j aurais adorée

    un professeur de dessin qui avait convoqué mes parents pour leur demandé de me faire entré à L ECOLE des ARTS et METIERS” j avais 15 ans ”
    mes parents n ont pas pu a leur grand regret le faire car nous etions trop pauvre je garde en moi la tristesse de mes parents
    A L ARGENT on dit qu il ne fait pas le bonheur pour une fois il l aurait fait
    mais j ai gardée en moi ce “don” je dessine et peint a mes heures perdu pour le bonheur de ma famille et mes amis
    bonne journée et bibi Paco

  34. Paco pour moi “un jardinier cadre”,c’est un jardinier compétent comme tu le prouves dans tes activités sur le jardin partagé “Paul Bert”!
    L’installation d’un espace,l’apport de terre et d’un compost(et des cours sur son entretien) ne sont pas une absence d’aide.Ne fais pas la fine mouche,ne crache pas sur toutes les initiatives municipales.N’oublie pas que j’étais présent à la réunion où JR te les a promises ces aides et ses services les ont réalisées.
    Bien sûr c’est maigre au vu des réalisations d’Eric Pereira Silva lorsqu’il était maire-adjoint et je comprends qu’il puisse ironiser avec son humour brejnévien!
    Ceci dit,j’étais sincère et je trouve(sans avoir besoin de l’approbation d’Adel)que tu fais un bon boulot digne d’un écolo militant même si sur ce point(l’engagement écolo) encore tu ne peux avoir les titres de gloire et les références écologiques d’EPS…Quoique la mode écolo semblant se tarir et être remplacée par celle de Mélenchon,nous n’allons pas tarder à entendre(ou lire)que d’aucun était mélenchoniste depuis fort longtemps déjà…

    • @ Michel Fainzang

      Merci pour vos rappels de mon action d’élu que vous avez suivi très attentivement.
      Cela me va droit au coeur.

      Amicalement

      Eric Pereira-Silva

  35. com 40 : m’enfin, c’est marrant d’etre tenant du parti unique et craindre une position dominante du PS… allez faut creuser la dialectique. (excusez moi d’etre heureux aujourd’hui)

  36. Saly,encore une fois,je ne critique nullement les jardins partagés(j’ai même visité ceux du “Ruisseau”samedi) et encore moins l’engagement de Paco qui anime en tant que “référent”celui de Paul Bert!Je ne vois pas ce qui me permettrait de juger “les tableaux” de Paco que contrairement à vous,je n’ai jamais vu!

  37. C’est trop d’honneur que vous me faites , mais soit, j’accepte par avance!
    J’imposerai alors la culture quasi exclusive du choux- fleur et de l’artichaut .
    Il y aura toutefois des dérogations ( monnayées dans la plus grande opacité) pour la culture des légumes entrant aussi bien dans la composition du cassoulet,que du pot au feu ,du couscous, du mafé , du poulet au curry, du tiep et du canard laqué notamment.
    Cependant l’interdiction de l’épinard et de la betterave à sucre ne souffrira aucune contravention!

  38. Je voudrais vraiment comprendre le sens des échanges sur ce blog et l’intérêt qu’il a auprès des Audoniens. Sur ce sujet qui paraît intéressant, je viens de compter exactement 10 internautes différents (certains s’exprimanant plusieurs fois) se renvoient la balle.
    Je suis le onzième qui, après des mois, revenait en pensant que cela avait évolué!!! pas du tout à priori.

  39. la dialectique c’est l’étude des contradictions dans l’essence même des choses … et je suis effectivement unique !
    Mon coeur est un violon
    Sur lequel mon archer joue
    Et qui vibre tout du long …
    Poil au caleçon !

  40. @fainzang post
    “ne m’aident pas quand à l’animation”, voulait dire que nous avions toutes lattitudes pour organiser l’emploi du temps du potager, ainsi que le choix des cultures, ce qui est très bien et que j’apprécie pleinement.
    Foin de polémique quand à savoir si je voulais cracher dans la soupe rapport à la réponse favorable faite par JR et aux initiatives municipales d’aides aux projets actuels de jardins partagés . Tu es le seul a y avoir vu la moindre intention de mdans ce sens. Jet’ai dit que la terre apportée est excellente, que nous avions commencé petit pour voir comment ça marche, que la Mairie par la voix de Sébastien Rochette ( conseiller environnement très sympa et compétent) proposait pour l’an prochain le doublement de la surface. Franchement j’suis plutôt content de comment ça se passe et pas enclin à en dire autre chose.
    Quand aux rencontres préparatoires avec Mme Marie Claude Fourcade Directrice de la Semiso ainsi que celles avec Mr Denis Katzer , chargé de mission cadre de vie Semiso, je n’ai eu qu’à en apprécier la cordialité ;

  41. @ Michel post 54
    Nous comptons sur des gens comme vous , lucides ,exigeants, honnêtes, perspicaces, désintéressés, visionnaires, pour rehausser le niveau de ce blog.
    Si vous saviez comme vous nous avez manqué…!

  42. @Michel 54

    Effectivement, on a souvent l’impression de tourner un peu en rond sur ce blog; congratulations entre amis, private jokes, piques lancées d’un clan à l’autre (chacun constituant un clan ou au moins une tendance)… mais aussi rappels historiques, informations locales citoyennes, culturelles ou sportives. Ceci avec une large dominante: la critique de l’action municipale.

    Et alors? Même si ce sont toujours les mêmes qui y écrivent, je peux vous garantir que beaucoup le lisent, citoyens et élus de tous bords.

    Les statistiques au bas de cette page disent: 111 visites aujourd’hui. Et c’est tous les jours pareil. Même si on considère que certains se connectent plusieurs fois par jour, c’est déjà pas mal.

    Eric a suggéré un jour à William Delanoy de créer son propre blog et celui-ci a répondu qu’il n’avait pas le temps. Les sites des partis ou candidats présents sur la Ville ne permettent pas aux lecteurs de s’exprimer. Ils ne font que publier un pamphlet ou un discours électoral de temps à autre.

    Quelles que soient les motivations personnelles d’Eric, je lui suis reconnaissante de mettre à notre disposition un tel outil d’expression citoyenne (le seul sur la Ville). A mon avis, à certains moments, il doit regretter de s’être lancé dans l’aventure.

    Je vous invite à tenter votre chance pour recueillir plus de lecteurs et plus d’intervenants, mais je parie que ce seront les mêmes.

    Cela signifie peut-être que peu de gens s’intéressent à la vie locale ou du moins, qu’ils ont peu envie de s’exprimer. Certains m’ont ici “reproché” de prôner la démocratie représentative. En effet, c’est un pis aller, mais qui pour l’instant, est le seul a avoir fait ses preuves.

    • @ Carmen

      En dehors des pics, en vitesse de croisière c’est effectivement entre 100 et 150 visites par jours. Mais, si j’ai bien compris notre webmaster un même visiteur n’est compté qu’une seule fois quotidiennement. Par ailleurs il faut multiplier par 5 au minimun le nombre de pages lues par lesdits visiteurs. Pas si mal.

      J’étais partisan de lancer un site de ce type (alors que j’étais encore élu vers 2006). Mais avec mes amis nous étions un peu courts techniquement et pas très disponibles. Le projet est donc resté longtemps dans les cartons, c’est mon seul regret. Le blog lesaudoniens.com a donc été une divine surprise et un outil interessant que j’ai pleinement utilisé (le Maire me l’a d’ailleurs très clairement reproché comme mes tribunes libres).

      C’est assez chronophage mais je prend beaucoup de plaisir dans cette aventure. Je suis ravi et pas mécontent d’avoir lancé, avec d’autres, cet espace d’expression citoyenne. Dans notre grisaille d’un pouvoir local déliquescent et autoritaire ce contre-pouvoir est je pense bien utile.
      Evidemment, il y a “à boire et à manger”, parfois au raz des paquerettes quelquefois dans la stratosphère, c’est la loi du genre. Ce qui m’étonne encore le plus c’est l’absence de dérapages et cette espèce d’autodiscipline des uns et des autres qui fait que la question de la censure ne se pose même pas.

      En résumé parler de démocratie loacale est une bonne chose, la faire vivre c’est encore mieux.

  43. Démocratie représentative / démocratie participative:

    Malgré les états d’âmes et les tergiversations de chacun, sur ce blog, personne n’a échappé à la sacralisation de l’élection présidentielle.

    Les expériences alternatives signalées par JYM et relayées par moi-même n’ont suscité que peu d’intérêt de la part des blogueurs. C’est dommage. Je ne sais pas ce qu’on espère: que la manne tombe du ciel?

    Lorsque nous élisons nos représentants, nous devons nous attendre à les voir appliquer le programme pour lequel ils ont été élus.

    Les petits espaces de démocratie participative qui nous sont réservés au travers de quelques rares procédures de consultation ou de concertation ne doivent pas être gâchés par des comportements purement idéalistes ou seulement contestataires.

    Il y a un moment où il faut avancer sur les sujets concrets, avec des solutions réalisables, quitte à faire quelques compromis idéologiques.

    Nous sommes nombreux à trouver “justes” les vannes des humoristes, les causes du DAL et des restos du coeur… Elles nous remettent les idées en place et nous donnent des perspectives.

    Les étudiants de Science-Po, de l’Ena, de Normale Sup, feraient bien de lire un peu Siné Mensuel ou Charlie Hebdo … les journalistes de ce dernier étant considérés comme des traîtres arrivistes par ceux du premier. Comme quoi, nous sommes encore loin d’un paysage politique apaisé!

    J’ai trouvé que dans son discours d’investiture, la référence faite par François Hollande à Mai 68 était un signe que des idées extrémistes pouvaient finir par faire leur chemin lorsqu’elles étaient portées par un grand nombre de citoyens et avec persévérance.

    Certes, il a fallu du temps (44 ans), mais gardons espoir et battons-nous pour faire émerger de nouvelles idées justes!

  44. @id-stg post61

    Exact, cette personne très investie au sein du service environnement de Saint-Ouen et l’origine de nombreuses initiatives liées au développement durable s’en va (après seulement 2 ou 3 ans) , mais rassurons-nous ses composteurs restent…

    Une nouvelle regrettable pour de nombreux Audoniens qui ne peuvent qu’espérer que lui aussi ne sera pas encore remplacé par une autre personne sans talent et sans initiative mais plus engagée à tracter pour des élus de la ville.

  45. A Michel post 54

    Ce blog est une ISEGORIA. Je l’ai déjà écrit sur un post ancien d’une autre rubrique, mais je relaie à nouveau ce que écrit Etienne CHOUARD sur son blog.

    “L’isegoria, droit de parole pour tous, à tout moment et à tout propos : l’institution centrale de la démocratie ; celle qui, grâce à des milliers d’yeux de citoyens vigilants, protège le mieux et le plus durablement les institutions contre les oligarques.”

    La suite
    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/isegoria.php

    Et applique, appliquez, appliquons cette citation de GANDHI.
    “Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.”

  46. A Paco post 42

    Et une ruche sur le jardin partagé, t’y a pensé ?

    Tu serais alors responsable, donc cadre de ruche, la plus haute distinction du mérite apicole (en un seul mot)

    Et nous pourrions alors nous piquer la ruche au chouchen et à l’hydromel audoniens.

  47. mic fainzang post 63 .. je reprends ce que j’ai écrit sur facebook, à savoir que la maxime “tel père, telle fille”, ne s’applique pas à madame filippeti .. elle a choisi la social-démocratie qui est l’expression d’une petite bourgeoisie, qui ne veut rien changer de fondamental. C’est son choix ..

  48. A Carmen post 60

    “68 idées extrémistes ?” toujours s’interroger sur les arguments (quand ils existent) de celles et ceux qui dénoncent, présentées comme telles, des idées extrémistes.

    Comme a dit Gallilée en se relevant après son reniement à genoux devant l’inquisition “Et pourtant, elle tourne”

    Alors que Hollande prône un retour à la croissance, peut on qualifier d’idées extrémistes, le rapport au Club de Rome de 1972, (dont nous fêtons les 40 bougies) “Halte à la croissance” ?

    Et que dire de celui qui prononça cette phrase ?
    « Celui qui croit que la croissance peut être infinie dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. » Kenneth Boulding (1910-1993), président de l’American Economic Association.

    Finalement, les idées extrémistes ne seraient elles pas enseignées, apprises dans les plus hautes écoles de la République ?

  49. Le rideau vient de tomber sur la grande scène de la République. Nous avons assisté à la valse des ministres et des sous-ministres. Le spectacle fut captivant ! On s’est même permis quelques amabilités avec les battus. Le fair play est une spécialité républicaine, dit-on. Pas toujours .. !
    “Le changement c’est maintenant” nous ont clamé et proclamé les socialistes. Tout ce beau monde va se retrousser les manches et nous montrer de quoi il est capable ! Nous allons être sidérés, stupéfaits, étonnés … acceptons en l’augure !
    L’expérience aidant, j’ai bien peur que la montagne accouche d’une souris ! Les déclarations d’intentions n’ont pas manqué par le passé. Mais elles n’ont pas été suivies d’actes concrets. Jamais le pouvoir de la bourgeoisie n’a été fondamentalement remis en cause. Le parti socialiste, et c’est bien dommage, a rompu les amarres avec le socialisme de Jaurès et de Guesde. Il s’est comporté en parfait gestionnaire des affaires du pouvoir de l’argent, et rien ne prouve qu’il a changé !
    Les salariés ne doivent pas se bercer d’illusions : les luttes sociales restent plus que jamais à l’ordre du jour. Je crois l’avoir déjà dit : les acquis sociaux n’ont pas été le résultat d’un débat pacifique entre le pouvoir, le patronat et les travailleurs. Il a toujours fallu de dures et longues luttes ouvrières, parfois réprimées dans le sang, pour faire échec au patronat et au pouvoir. Combien de fois nous a-t-on seriné que les revendications ouvrières étaient une folie mettant en péril de mort l’économie …
    Aujourd’hui comme hier, les luttes sociales sont à l’ordre du jour. On parle d’insurrection citoyenne .. moi je parle d’insurrection tout court ! Il est urgent de remettre les actionnaires au travail !
    Je fais confiance en l’esprit créateur de la classe ouvrière et du peuple de France !

    • @ Rena Mateo

      Même “l’insurrection citoyenne” a du mal à aborder nos rivages audoniens malgré la gauche radicale aux manettes.
      C’est dire s’il faut rester circonspect.

  50. id-stg post 71
    Allez savoir ! Nul ne sait de quoi demain sera fait ! Les choses parfois vont plus vite que la lumière …
    Ce qui se passe en audonie reste subalterne. Je ne pense pas que Saint-Ouen soit à l’origine de bouleversements sociaux susceptibles de promouvoir quelque chose de nouveau à l’échelle du pays. Les crépages de chignons ne font pas avancer les choses …
    Désolé, mais le conseil municipal est composé de quelques éléments qui ne font vraiment pas le poids … il se reconnaîtront au passage.

  51. A René Matéo post 72

    Pour sur que l’insurrection ne viendra pas de Saint Ouen et de la majorité du CM.

    En atteste, la vente par la majorité (Fase, PCF, Fdg, LO, PS) d’un bien préempté (Bar Le Cercle m° Garibaldi) donc bien communal, à une multinationale de l’uniformisation du goût et des esprits.

    Et le versement de quelques milliers d’Euros à Autolib, appartenant à au groupe Bolloré (Direct Energie, Direct matin, Direct soir, Direct 8, Bolloré Africa Logistics (ports, chemins de fer) etc…)

    Une vidéo sur Bolloré et les médias
    http://www.dailymotion.com/video/x6jcpl_le-role-des-medias-de-vincent-bollo_news

    et des liens mis par un blogueur sur Rue89
    A lire :
    Vincent Bolloré aime beaucoup (trop ?) l’Afrique (Africamix, fév 2009)
    http://africamix.blog.lemonde.fr/2009/02/16/vincent-bollore-aime-beaucoup-trop-lafrique/
    L’Afrique n’est plus l’Eldorado des entreprises françaises (diplo, fév 2006)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2006/02/HOH/13167
    Bolloré : monopoles services compris (Survie69)
    http://survie.69.free.fr/campagnes/Campagne%20Bollore/bollore.htm
    Bolloré l’ami africain (Horizons et coups de cœur, fév 2009)
    http://marcelthiriet.blogspot.fr/2009/02/bollore-lami-africain.html
    France-Afrique-Corruption (InfoPlus Gabon, mars 2006)
    Bolloré collectionne des scandales au Togo, au Cameroun.. et en Côte d’Ivoire ?
    http://www.infosplusgabon.com/article.php3?id_article=243

  52. @JYM

    J’aimerais bien que les idées extrémistes soient enseignées dans les grandes écoles de la République. C’était un peu le sens de mon propos.

    Quant à mai 68, demandez aux femmes si leurs revendications n’apparaissaient pas comme révolutionnaires à l’époque (sur la contraception et l’avortement, par exemple).

    Ironie de l’histoire, c’est avec Giscard et Simone Weil qu’on a eu les avancées les plus significatives sur ce plan là.

    Donc, ce sont bien des idées “révolutionnaires” au départ qui ont fini par trouver leur concrétisation dans les institutions et la législation. Dans la “normalité”, si j’ose dire.

    Et c’est bien cela qui fait que je garde espoir dans la prise en compte, au final, d’idées considérées comme incongrues au départ.

  53. Jean Yves post 73
    Ce n’est pas moi qui gère les affaires de la commune. Si c’était le cas, je n’aurais aucun rapport avec les gens dont tu cites les noms .. On dit que j’ai la haine de classe. C’est vrai !

  54. Carmen post 74
    Je ne pense pas que la droite au pouvoir ait lâché de gaieté de coeur les avancées sociales dont vous faites état.
    Toutes les conquêtes sociales ayant vu le jour au cours du siècle dernier, et même avant, sont le résultat de luttes, parfois très dures, engagées par le mouvement ouvrier, qui a su, à un moment donné, modifier le rapport des forces en sa faveur. Au point que les tenants du pouvoir ont dû faire machine arrière ..
    Et il en ira toujours ainsi ..

  55. A Carmen post 74

    Tu n’as pas, me semble t il, perçu mon raisonnement.

    Les idées extrémistes ou dogme extrémiste tel que la croissance sont déjà enseignées dans les grandes écoles de la république.
    Quelle croissance, quoi doit croître, jusqu’où, comment, pourquoi, est ce débattu, abordé dans ces écoles ?

    A toutezéàtous,

    Qui a dit et quand :
    “La croissance, comme disent les Américains, c’est comme la tarte aux pommes et la patrie : tout le monde est pour. Eux, ils peuvent imprimer des dollars pour financer la dette énorme du pays et les importations. En Europe, c’est interdit.”

    Quel(le) citoyen(ne) éclairé(e) peut m’expliquer pour quelles raisons les USA peuvent imprimer des dollars et pas l’Europe ?

    Qui a mis en place cette interdiction pour l’Europe, pourquoi ?

    Cette question est au sujet du bac économie 2012 !

  56. @ JYM
    Tu crois que l’expression ” se piquer la ruche” viendrait donc de l’adjectif apicole: activité à picole. Le chouchen ou hydromel étant l’alcool de miel, qui a la particularité unique de faire tomber en arrière soit à la renverse en cas d”abus intempestif du divin breuvage…
    Gamin j’ai pris avec des potes une muflée à l’alcool de fraise de Plougastel-Daoulas ( faut vraiment le vouloir , mais quand y’a plus que ça…) et c’était quasiment le même effet, avec une nausée tenace. Dégoutant!… Kenavo

  57. JYM,post 77,cette domination du dollar est le résultat de la position de force prise par l’impérialisme yankee au lendemain de la 1ere Guerre mondiale et renforcée au lendemain de la 2de Guerre mondiale et l’implosion de l’URSS et du camp “socialiste”!
    Aujourd’hui ce monopole doit être combattu et des accords internationaux sur le rapport entre les monnaies doivent être trouvés!Espérons que l’Humanité fera l’économie d’une 3e Guerre mondiale pour y arriver…

    JYM,en Europe,le combat ne fait que commencer comme à Frankfort samedi!

    http://www.cadtm.org/Creons-une-deux-trois-plusieurs

  58. Celui que les parents attendaient c’est Peillon!

    Je l’ai écouté sur RTL parler des premières mesures qui vont être mises en place et franchement cela fait du bien d’entendre cela!!

    Je crois que cette année, nous n’aurons plus besoin de se mobiliser et faire signer des pétitions pour réclamer plus de moyens!

    Le recrutement d’au moins 1000 personnes dans l’éducation nationale est prévu pour novembre 2012 (instits titulaires, assistant d’éducation)

    Les emplois aidés : AVS, EVS recrutés sur une periode de 6 ans maximum, pourraient être pérénisés. Ca c’est un scoop!!

    Lorsque ces contradicteurs lui parlent du coût que ses propositions pour l’éducation nationale représenteraient alors qu’il faut réduire les dépenses publiques, il répond qu’il ne s’agit pas d’un coût mais d’un investissement pour l’avenir de la France.

    Les 1 à 2 milliards nécessaires qui seront dépensés , correspondent au fric perdu avec le bouclier fiscal. Il suffit de le récupérer! (bonne nouvelle!)

    L’état a , aussi, perdu du fric, en payant des formations aux assistants d’éducation qui se retrouvent 6 ans après au même point de départ : inscrits au pôle emploi.

    De l’argent dépenser et gâcher pour créer de la précarité! Cela coûte; encore; plus cher au pays;

    Sur la polémique des rythmes scolaires, Peillon est en concertation depuis novembre 2012 avec les différents acteurs éducatifs.
    Pendant la campagne, il nous a rendu visite dans une des écoles du 18 ème ou est mis en place le dispositif PRE (je n’ai pas eu la chance de le rencontrer).

    Ces discussions ne sont pas nouvelles pour les parents et enseignants puisque c’était justement une de leurs revendications.

    Il affirme que l'”on a volé 40h de cours aux enfants”
    Les français ont 140h de cours par an, alors que dans les autres pays de l’OCDE, la moyenne est de 180h/an.
    Nos enfants auront 5 jours d’école par semaine, la préférence va au mercredi matin, cela pose problème auc ollectivités territoriales pour les centres de loisirs.
    Les villes qui ont adopté le PRE s’y étaient préparé puisque des animateurs intervenaient sur le temps scolaires pour proposer des activités informatiques ou autour du livre, à Paris, ils ont réouvert ,les écoles, le samedi matin pour proposer des ateliers ludiques organisés par les animateurs du service enfance!!
    Paris a déjà expérimenté cette possibilité, ce qui explique que Mme PAU-LANGEVIN, déléguée à la réussite éducative s’y colle!!

    Les journées de nos enfants sont trop chargées 6h par jour, de nombreux scientifiques s’accordent à dire qu’au delà de 4h 30, ils n’enregistrent plus rien .
    De nombreux parents d’élèves que j’ai rencontré saluent ,donc, cette mesure!

    C’est aussi la fin des évaluations nationales, la question n’étant plus de savoir si le gamin de neuilly réussirait mieux que celui de saint-ouen!
    Les socialistes ont repris intelligemment cette idée défendue par Borloo que si on souhaitait la réussite scolaire pour nos enfants, il ne fallait pas la réduire à l’école et faire que l’enfant s’épanouisse et aprenne au travers d’activités extra-scolaires riches en investissant les familles (renforcer la mission des parents et d’autres acteurs sociaux pour accompagner les enseignants)!!!!

    On avance donc positivement dans ce domaine et nous sortons de 5 ans d’obscurantisme, de mépris et de stigmatisation de nos enfants, des enseignants, de notre école maternelle, des parents et de nos banlieues!

    Vive PEILLON!

  59. La réponse à la question de mon post 77 est Pierre Lellouche député UMP de Paris dans un entretien au Parisien du 20 mai 2012 intitulé :

    Pierre Lellouche : « C’est à peine si Hollande ne marche pas sur l’eau »

    La seule phrase intéressante de l’article est celle que j’ai mentionnée. Je la rappelle car elle demande qu’on s’y intéresse de près.

    « La croissance, comme disent les Américains, c’est comme la tarte aux pommes et la patrie : tout le monde est pour. Eux, ils peuvent imprimer des dollars pour financer la dette énorme du pays et les importations. En Europe, c’est interdit. »

    Donc les USA font tourner la planche à billets (ils vivent à crédit sur le reste du monde et se tiennent par la barbichette avec les Chinois qui ont une montagne de dollars).
    l’Europe s’est interdit de battre monnaie.

    Depuis quand l’Europe et la France se sont données cette interdiction, pourquoi, pourquoi faire ?

    Pour la France, depuis 1973 et la loi du 3 janvier 1973 sous Pompidou dite loi Rotschild car Pompidou a fait carrière à la banque du même nom.

    Jetez un œil sur le graphique (Dette avec et sans intérêts) sur le site ci dessous pour comprendre ce qu’a signifié cette loi.

    http://mai68.org/spip/spip.php?article1245

    En 1992 avec le traité de Maastricht, cette loi de 1973 a été remplacée par l’article 104 dudit traité, puis ce dernier remplacé par l’article 123 du traité de Lisbonne.

    Sur l’article 104 et l’émission de monnaie par Etienne Chouard (35è mn de la 2è vidéo)
    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/

    Mais pourquoi avoir mis en place ces interdictions ?
    Y aurait il un lien entre ces articles, ces interdictions et la construction européenne dont François Asselineau dit qu’elle a été pilotée par les USA ?
    Il dit encore que nombre de commissaires européens aujourd’hui qui font les lois européennes, ont fait leurs études aux USA.

    http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est

  60. Le 20 septembre 1992 avait lieu le référendum sur le traité de Maastricht.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9f%C3%A9rendum_fran%C3%A7ais_sur_le_trait%C3%A9_de_Maastricht

    En 92, jeune, innocent et croyant, j’ai voté oui et je me suis bien fait avoir, ha ha ha !!!

    En 2005, 13 ans plus tard, moins jeune, moins innocent, et plus du tout croyant, j’ai voté non, et je me suis fait encore avoir par les mêmes ! ha ha ha !

    Ci dessous les déclarations de politiciens et journalistes d’époque en 1992 et qui sont toujours là.

    «Avec Maastricht, on rira beaucoup plus» (Bernard Kouchner, Tours, 8.9.92)

    « Si vous voulez que la Bourse se reprenne, votez “oui” à Maastricht ! » (Michel Sapin, université d’été du PS à Avignon, 31.8.92)

    « L’Europe, ce sera plus d’emplois, plus de protection sociale et moins d’exclusion. » (Martine Aubry à Béthune, 12.9.92)

    Les partisans du “non”] sont des apprentis sorciers. […] Moi je leur ferai un seul conseil : Messieurs, ou vous changez d’attitude, ou vous abandonnez la politique. Il n’y a pas de place pour un tel discours, de tels comportements dans une vraie démocratie qui respecte l’intelligence et le bon sens des citoyens. » (Jacques Delors à Quimper, 29.8.92)

    « Le traité de Maastricht fait la quasi-unanimité de l’ensemble de la classe politique. Les hommes politiques que nous avons élus sont tout de même mieux avertis que le commun des mortels. » (Élisabeth Badinter, Vu de Gauche, septembre 1992)

    « Maastricht apporte aux dernières années de ce siècle une touche d’humanisme et de Lumière qui contraste singulièrement avec les épreuves cruelles du passé. » (Michel Sapin, ministre socialiste des finances, Le Monde, 6.5.92)

    « Interrogez les peuples de Bosnie, de l’ex-Yougoslavie, de Pologne et des autres pays. Ils nous disent : “ chers amis français, entendez-nous. Apportez-nous votre soutien et votre oui. Ce sera un oui à la française, à l’amitié, à la paix…

    « Le traité de Maastricht agit comme une assurance-vie contre le retour à l’expérience socialiste pure et dure. » (Alain Madelin à Chalon-sur-Saône, 4.9.92)

    « Oui, pour aller de l’avant dans les conquêtes sociales, il n’est d’autre avenir que la Constitution de l’Europe. » ( Julien Dray , Assemblée nationale, 6.5.92) –

    « En votant “non”, nous donnerions un magnifique cadeau, sinon à Hitler, à Bismarck. » (Alain-Gérard Slama, Le Figaro , 18.9.92)

    « Un “non” au référendum serait pour la France et l’Europe la plus grande catastrophe depuis les désastres engendrés par l’arrivée de Hitler au pouvoir. » (Jacques Lesourne, Le Monde, 19.9.92)

    « Maastricht constitue les trois clefs de l’avenir : la monnaie unique, ce sera moins de chômeurs et plus de prospérité ; la politique étrangère commune, ce sera moins d’impuissance et plus de sécurité ; et la citoyenneté, ce sera moins de bureaucratie et plus de démocratie » (Michel Rocard, Ouest-France, 27 août 1992)”

    « Le traité d’ union européenne se traduira par plus de croissance, plus d’emplois, plus de solidarité. » (Michel Sapin, ministre socialiste des finances, Le Figaro , 20.8.92)

    « Si le Traité était en application, finalement la Communauté européenne connaîtrait une croissance économique plus forte, donc un emploi amélioré. » (Valéry Giscard d’Estaing, RTL, 30.7.92)

    « La France est une locomotive. Elle n’a pas le droit d’être dans le wagon de queue. […]

    Le train de l’espoir ne passe pas deux fois. » ( Jack Lang, RTL, 23.8.92)

    Sites des déclarations ci dessus :
    http://penseesgaullistes.wordpress.com
    /tag/maastricht/

    http://www.marianne2.fr/Souvenons-nous-des-promesses-formulees-lors-du-traite-Maastricht_a213323.html

  61. En avril avant les élections présidentielles, dans un autre post, je vous avais proposé l’écoute de l’entretient de François Ruffin du journal Fakir avec Nicolas Doisy responsable de Cheuvreux, filiale du Crédit Agricole.

    “”Tromper le peuple français” et casser le “fameux CDI”. Voilà le plan de bataille des marchés en cas de victoire de François Hollande. Nicolas Doisy, “chief economist” du « premier broker indépendant en actions européennes » nous le révèle en exclusivité.”

    La vidéo
    http://www.fakirpresse.info/Le-plan-de-bataille-des-marches-la.html

    La lecture
    http://www.fakirpresse.info/Le-plan-de-bataille-des-marches,359.html?var_mode=calcul

    Alors ???
    N’est-ce pas ce qui se passe ?

  62. Jym

    Reconnais que pour Maastricht, quasiment seuls le PCF avait et a toujours eu raison contre cette Europe.

    Le front de gauche a pris le relais, il ne faut pas hésiter a le dire et a l écrire ici.

  63. L’Europe, un échec patent ! L’Union Européenne qui naquit un jour à Maastricht a détruit l’emploi productif, démembré et défiguré le pays : industrie déménagée, services publics en voie de disparition, souveraineté nationale bradée .. Mais cela ne suffit pas : les quartiers populaires deviennent invivables, alors que la bourse se gave. Les acquis sociaux sont remis en cause, les conditions de travail se dégradent ..
    A Saint-Ouen comme ailleurs, la misère s’installe, le chômage persiste, les trafiquants de drogue s’installent. La solidarité appartient au passé. Chacun pour soi et dieu pour tous ! Trouver des solutions à ces problèmes ? C’est la quadrature du cercle. Ils sont consubstantiels au système … Malgré leur bonne volonté, monsieur le Ministre de l’intérieur et les forces de police ne pourront mettre un terme aux désordres d’une société gangrénée par des maffias de tous ordres. Elles mettent le pays en coupe réglée.
    L’Europe est envahie par des idées extrêmistes rappelant une période que l’on croyait définitivement révolue. L’Allemagne est à nouveau à son zénith. Elle distribue les bons et les mauvais points. Apparaît un filigrane un quatrième Reich qui a déjà une grande partie de l’Europe à sa botte. Le troisième conflit mondial est en gestation. Le deuxième a fait 52 millions de morts. Le pessimisme est de rigueur ..

  64. Et pourtant René; l’Europe a été décorée : le prix nobel de la paix!

    L’ensemble des parlementaires le recevront non pas pour les éventuels conflits à venir : “en gestation” , mais pour la paix en Europe depuis sa création !!!
    Pour le reste , vous avez raison!

  65. Il n’y aura pas de Paix tant que ce système existera, il “porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage ” disait Jaurès. La guerre sert à régler les contradictions entre capitalistes. On déclenche un conflit pour un nouveau partage du monde. Il faut conquérir de nouveaux marchés pour engranger toujours plus de profits. Mais les grands groupes financiers et industriels savent s’unir quand il le faut. Durant la guerre de 14-18 on vit, en pleine guerre, des patrons français et allemands signer des accords secrets, les français fournissaient électricité et produits chimiques à l’Allemagne, et, en échange, les allemands s’engageaient à ne pas bombarder les usines sidérurgiques de Briey en Lorraine, dont celle de François de Wendel. Les allemands occupèrent le bassin de Briey et la production d’acier de ce bassin sidérurgique leur permit de poursuivre la guerre pendant cinq ans, la production en Prusse Orientale s’avérant insuffisante. Combien de morts durant ces cinq ans ? Jamais le bassin de Briey fut bombardé … et les profits réalisés par les marchand de canons atteignirent des sommets pyramidaux !
    “On dit que vous mourez pour la Patrie, écrit Anatole France, en réalité vous mourez pour les industriels.”

  66. Le journal économique La Tribune du 26 octobre titre en Une

    “Flexibilité du travail

    VONT ILS OSER ?”

    avec en fond d’image, le Code du travail qui brûle.

    “La négociation engagée entre patronat et syndicats pour fluidifier le marché du travail est historique….

    Enquête sur ce qui pourrait être une petite révolution”

    http://www.latribune.fr/hebdomadaire/hebdomadaire.html

    Enfin une révolution même petite, qu’elle est bonne !

    “Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. ” Michel Audiard

  67. “Le TSCG, la crise et les socialistes” par Nico

    Excellente vidéo de 11mn, tout y est !
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=esiU4xFs9Ys

    Et le Blog de Nico
    http://blogdenico.fr/

    Dans la vidéo de Nico, y a des extraits de l’entretien de Fakir avec Nicolas Doisy de Chevreu
    filiale du Crédit Agricole
    Entretien que je vous ai invité à lire et écouter dès avril dernier sur ce blog.

    Pour mémoire

    “Tromper le peuple français” et casser le “fameux CDI”. Voilà le plan de bataille des marchés en cas de victoire de François Hollande. Nicolas Doisy, “chief economist” du « premier broker indépendant en actions européennes » nous le révèle en exclusivité.”

    http://www.fakirpresse.info/spip.php?page=recherche

    Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas !

  68. A lire, à acheter le dernier n° de FAKIR, avec en Une “Quand les casseurs dictent leurs lois” et un dossier en pages centrales sur Les banques, l’Europe, les lobbies et les casseurs.

    http://www.fakirpresse.info/

    Fakir en avril 2012 publiait un entretient avec Nicolas Doisy de Chevreu

    “« Les gens de marché s’expriment de façon très directe. » Dans sa note (largement traduite ici), le « chief economist de Cheuvreux » conseille en effet à François Hollande de « tromper le peuple » pour mettre fin au « fameux CDI ».”

    http://www.fakirpresse.info/Le-plan-de-bataille-des-marches,359.html

    Acheter, lisez, soutenez la presse sans pub.

  69. Même pas une ‘tite fête pour commémorer le 8è anniversaire du référendum du 29 mai 2005 sur le Traité Constitutionnel Européen !

    Comment prétendre ou qualifier la France d’Etat démocratique après ce coup d’Etat oligarchique ?

    “Les sociétés contemporaines du monde occidental, même si en droit elles se définissent comme démocratiques, sont elles aussi concernées par une dynamique oligarchique selon certains intellectuels. Ainsi, Hervé Kempf, dans son ouvrage intitulé L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie2, met en exergue la concentration croissante du pouvoir décisionnel par une élite restreinte de dirigeants politiques, de grands chefs d’entreprises, d’acteurs financiers, de journalistes influents, etc. Ceux-ci constituent en effet une caste de plus en plus puissante, dont les membres délibèrent entre eux de décisions s’appliquant à l’ensemble de la population, alors que celles-ci ont pour finalité exclusive de servir leurs intérêts personnels. Ce constat amène l’auteur à estimer que les régimes étudiés sont oligarchique de fait, et non plus démocratique. Toujours d’après Kempf, cette idéologie qui suscite un consensus chez l’ensemble des “oligarques” a contribué à exacerber les inégalités au profit des “très riches”, ainsi qu’à accentuer la relation entre capital détenu, prestige social et capacité à influer sur les principales décisions prises par un pays. Ceci aurait favorisé une collusion croissante entre les représentants politiques et les élites économiques ou financières afin de satisfaire des intérêts de plus en plus convergents, au détriment du “bien commun”.

    Selon Hervé Kempf, la dérive oligarchique des sociétés occidentales a été symbolisée de manière flagrante lors de l’adoption par les pays membres de l’Union Européenne, du traité de Lisbonne en 2008.

    Celui-ci reprend en effet la plupart des principales dispositions du traité constitutionnel de l’Union européenne, alors que les peuples français et néerlandais s’étaient prononcés contre celui-ci, lors de référendums censés incarner une souveraineté populaire que l’adoption de ce traité sans consultation des populations remet en cause.”

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Oligarchie

  70. JYM,le seul élément qui m’avait fait voter oui,l’élection d’un Président de l’UE au suffrage universel n’a pas été repris par le Traité de Lisbonne.Ce qui permet à l’UE(sans qu’on ne puisse demander de compte à personne puisqu’on ne sait pas trop qui sont les donneurs d’ordre)de nous octroyer 2 ans pour accepter des lois ultra libérales…Ce n’est pas que je me faisais des illusions sur celui qui aurait été élu mais au moins aurions-nous eu un nom sur lequel déverser notre colère entre deux élections.

  71. A relire mes posts et activer leurs liens ci dessus.

    L’émission Là-Bas Si J’y Suis rediffuse une série de 7 émissions sur les années 80, réalisées à partir du livre “La décennie : le grand cauchemar des années 1980”, de François Cusset (2009, éditions La Découverte)

    Entretiens avec François Cusset, Serge Halimi et Frédéric Lordon

    ici
    http://www.franceinter.fr/emission-la-bas-si-jy-suis

    ou là
    http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2979

    De l’histoire contemporaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *