Stade Bauer : un projet citoyen

« Un stade unique pour un club mythique » c’est avec cette devise que le Collectif des amis du Red Star  a lancé, il y a plusieurs mois, une réflexion autonome sur le stade Bauer. Avec sérieux et responsabilité les amoureux du club de foot emblématique de Saint-Ouen défendent le principe d’un avenir sur le site historique plutôt qu’un mini Grand Stade dans les Docks.




Ce samedi 7 avril 2012, le Collectif organisait une réunion – débat au café-restaurant l’Olympic (face au stade). Au menu, dans la tanière des supporters, la présentation d’un projet alternatif à la destruction du stade Bauer.

Devant une soixantaine de personnes toutes générations confondues, les responsables du Collectif ont indiqué leur grand scepticisme sur un méga stade de 20 000 places, dans les Docks face à l’offre déjà existante en Région Parisienne (Stade de France, Arena 92 , Parc des Princes, Charlety…). Un projet municipal qui reste, selon eux, assez flou et surtout très lointain (2020-2025) sans solution  sur la phase transitoire à Bauer qui tombe en ruines. dans un environnement dégradé.

Prônant un stade « en ville » , le Collectif s’est appuyé sur deux urbanistes pour intégrer un projet de  stade Bauer dans un projet global avec un  désenclavement du quartier (liaison piétonnes Bauer-Rosiers/Michelet) et une articulation avec l’aménagement futur du site Wonder (Projet Foncière Volta) . Dans un souci de réalisme, plusieurs variantes concernent l’actuel terrain synthétique.

Au-delà de l’histoire des lieux, ils pointent évidemment la maîtrise des sols et la relative proximité des transports en commun. Pour le stade lui-même, le Collectif propose un projet de « rénovation/agrandissement » plutôt raisonnable (tribune Nord rénovée et nouvelle tribune Est) avec néanmoins une ambition de 15 000 places réalisables par tranches.

A l’appui de cette démonstration des références précises (avec photos) de vieux stades londoniens rénovés (Craven Cottage, Brisbane Road, Selhurst Park) ou le Vallecas (15 500 places) à Madrid.

Une démonstration efficace et plutôt convaincante qui disons-le rejoint les thèses développées sur ce blog ou la revendication de l’élu aux Sports Henri Lelorrain (PS) demandant à cors et a cris un débat public avec mise à plat des hypothèses pour les sites des Docks et de Bauer.

Au-delà de cette première étape, le Collectif a annoncé une prochaine rencontre avec le Maire (cette semaine) et son  intention de préciser son projet notamment en termes de chiffrage.

A suivre (avec attention).

 

Aperçu de quelques éléments du projet alternatif :

Pour en savoir plus :

http://collectifredstar.over-blog.com/

http://stadebauer.fr

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

77 réflexions au sujet de « Stade Bauer : un projet citoyen »

  1. Oh ! Juste un simple commentaire sur ce sujet très sensible qu’est Bauer, stade que je fréquente depuis bientôt 40 ans et auquel je suis évidemment très attaché en tant que supporter du Red Star.

    Sans évoquer le futur Arena 92 et la reconstruction de Jean Bouin destinés à priori au seul rugby, je m’étonne que les mêmes qui vilipendent sans arrêt le Stade de France, le Parc des Princes et Charléty, fassent part de leur scepticisme quant à la construction d’un stade aux docks de Saint-Ouen en évoquant l’offre déjà existante, à travers ces 3 stades Parisiens, dont ils ne voudraient pour rien au monde pour le Red Star. Cet argument ne me convainc pas du tout.

    En tout état de cause, et au delà du côté profondément affectif qui lie Bauer, le Red Star, et ses supporters depuis des générations, et même en soutenant les actions en cours pour un vrai débat concernant l’avenir du Stade Bauer, il faut avoir l’honnêté de se demander si un Bauer, même rénové, serait le lieu le plus adapté au développement futur du Red Star, si tant est que l’on ait des ambitions pour ce Club.

  2. J’aimerai répondre au commentaire ci-dessus, qui je l’avoue m’énerve un peu. En effet, cela ressemble à beaucoup de commentaires entendus ici et là comme quoi ce serait manquer d’ambition que de ne rénover « que » Bauer plutôt que de construire un grand stade (ou occuper un autre stade).
    La vérité, c’est que l’offre existante n’existe pas (c’est le cas de le dire) ! Ni Charlety, ni le Stade de France ne sont des Stades taillés pour le football. Quant au Stade des Docks, s’il venait à se faire (à l’horizon 2025, autant dire aux calendes grecques, vous m’excuserez mais question ambition il y a mieux), son coût exorbitant (disons, allez, le prix d’un Stade de taille équivalente, cela fait donc entre 150 et 250 Meuros) fera qu’il devra être rentabilisé au maximum, donc construit par un partenariat public-privé avec évènements associés et piste d’athlétisme… Et le manque à gagner sera de la poche de la Commune (forcément, les investisseurs privés ne sont pas fous, ils viennent uniquement si le plan de financement est garantie solide).

    Tout ça pour un Stade livré en 2025-2030. Et en attendant la livraison, le Red Star vous le faites jouer où ?

    A côté, il y a un projet à la fois économique et citoyen de réaménagement de Bauer. Les coûts n’ont pas (encore) été chiffré, mais pour connaitre un peu le sujet, je peux vous dire qu’ils seront environs 10 fois mois cher que le projet de construction du Stade ex nihilo.
    Entre le début des travaux et leur fin, il s’écoulera à peine 5 ans, le tout dans un Stade toujours en cours d’utilisation. Voilà pour l’ambition.

    Mais ce sont peut-être le nombre de places du Stade rénové qui vous gène ? 15000… C’est peu comparé aux 25000 du Stade des Docks (et encore). Ceci dit, en National, l’affluence oscille entre 1000 et 2000 personnes, voyez qu’il y a encore de la marge pour le remplir.
    Personnellement, je préfère un petit Stade plein, qu’un grand Stade qui sonne creux.

    Et puis si jamais le Red, dans 30 ans devait jouer la ligue des Champion, il pourra toujours aller jouer au Stade de France (voilà pour l’ambition). Cependant entre temps, il aura eu son Stade rénové.

    A force de vouloir faire les choses en grands, on finit par ne rien faire. Et pour Bauer, cela fait 30 ans que ça dure.

  3. Mic.Fainzang
    Imaginez un peu la prolongation de la ligne 4 avec un station nommée « Stade Bauer, le populaire » à associer à cet intéressant projet alternatif !

  4. Eric,je crois avoir exprimé,plus d’une fois mon opinion sur la question,sur ton blog et à ID-STG en 95,lors de la préparation des municipales.Je la répète.Oui à la rénovation et mise aux normes de Bauer par tranches successives.Rénovation de la Tribune sud et des populaires dès cet été.De la tribune nord et populaires-W dès l’été 2013!Avec possibilité de parkings lorsque sera décidé l’avenir du site de Wonder.Edification d’un club-house et création de nouvelles sections du Red(avec l’USMA):tennis,échecs,bridge,tarot…etc…Et prolongement de la ligne 4 avec une station Michelet-Bauer ou Rosiers-Bauer!
    S’il se dégage des fonds d’investissement pourquoi ne pas reprendre et rediscuter le projet un peu mégalomane de Tapie avec un immense centre sur la surface du stade et de l’ex-usine Wonder!
    Ceci dit,je me prénomme Michel et non Mic.Tu sais que j’ai dû prendre ce ridicule subterfuge pour passer outre à ma mise dans « les indésirables » sur ton blog.

  5. Pour reprendre une polémique de janvier dernier,bravo à Quevilly(le club de Fabius comme dirait mon frère).Lui,il n’a pas brûlé les étapes et a gagné le droit d’affronter Lyon au Stade de France.Fera-t-il mieux que Le Havre(le HAC) en 59(1er club de 2e div.à gagner la Coupe de France)?C’est tout ce que je lui souhaite.Ca serait encore un sacré coup porté à la France du fric(Lyon est côté en bourse),au « foot-business »,à la finance.Quel symbole pour inaugurer la nouvelle Présidence de la Gauche retrouvée(Hollande-Mélenchon)face à la Finance qu’ils ont tous deux juré « de maîtriser »!
    😉

  6. post 5
    Michel,
    Ce n’est plus là , une opinion, mais de vraies propositions qui m’ont l’air ;à première vue, intéréssantes.
    Comme quoi, lorsque vous êtes dans ce registre, vous pouvez être intéréssant à lire!

    Laissez donc tomber les attaques de tout genre et consacrez vous à faire d’autres propositions sur d’autres problématiques locales; on pourra peut être avancer sur ce blog!!!!!

  7. Putain, vous faites une page sur le Stade .
    Quelle ambition pour STO!!!!!
    Enfin, c’est plus mon truc, mais bon, un Stade…..
    Et le Vieux, et les autres quartiers, tous laissés pourris…….
    Qu’y faire, ds ces quartiers,; que d’espérences laissées à l’abandon!!!!!!!
    Il faut y faire du beau, du très beau,… les pauvres ont bien droit « au beau’.
    Que la Dame fasse appel à Roland Castro; il sait faire……..
    Michel, la tribune sud…….tout le monde s’en B….enfin, je crois………

  8. Je ne suis pas audonien, mais je partage ce que vous dites, à savoir que le Red Star doit rester à Bauer. De ma lointaine province, je suivais les performances du Red Star de la grande époque … et j’entendais déjà parler du stade Bauer. Ce stade doit être connu de toute la France du foot … Le Red Star c’est Bauer et Bauer c’est le Red Star !

  9. En réponse à BB (tout un programme……), je pense que tu dois être assez proche du Collectif.
    Selon moi, la réflexion doit aller bien au delà de la simple équipe première, pour englober le Club tout entier.

    Etre fortement attaché à Bauer comme nous le sommes, en tant que supporters du Red Star, n’interdit cependant pas non plus de réfléchir à ce qui pourrait être le plus adapté pour le Red Star dans le futur.

    Le projet des Docks et son stade, tel que le Collectif l’a présenté (et tel qu’il est certainement à l’heure actuelle) n’incite aucunement à vouloir y déménager car il semble que le Red Star n’en sera qu’une simple composante avec, comme tu le dis, évènements divers, piste d’athlétisme etc……).

    On est bien loin d’un stade et d’installations construites pour le Red Star, dans l’esprit de Bauer, avec stade à l’anglaise, tribunes proches du terrain, auquel on peut ajouterait un vrai centre d’entraînement, une école de foot, un centre de formation, bref une « Maison Red Star » qui aurait répondu à un projet de développement véritablement ambitieux pour le Club.

    Honnêtement, dans cette configuration, je pense que cela aurait été une véritable opportunité pour le Red Star, d’autant que le Club n’aurait pas quitté Saint-Ouen.
    Mais je pense que rien de tel ne verra le jour, car je n’imagine pas qu’on ira aussi loin pour notre cher Club.
    Donc, l’excellent projet de rénovation de Bauer et l’action globale menée par le Collectif m’apparaîssent être en priorité le combat à mener, combat qu’il sera difficile de remporter car je reste très sceptique sur son adhésion par la Mairie.
    Même si j’ai pris depuis longtemps mes distances avec cette association, elle me trouvera à côté d’elle si la situation l’exige, ça c’est une garantie.
    Voilà, inutile de s’énerver.

  10. Bonjour à tous,

    avec un peu de retard, le compte rendu de la réunion tenue le 11 avril 2012 sur l’avenir du stade Bauer et du quartier Bauer Michelet Rosiers, en présence notamment de Mme le Maire, M. Lelorrain, le responsable administratif du Red Star et de membres de notre association.

    Bonne lecture :

    http://collectifredstar.over-blog.com/article-mercredi-11-avril-2012-le-collectif-en-mairie-a-l-invitation-de-madame-le-maire-de-saint-ouen-103767503.html

    Pour rappel, le projet citoyen, alternatif à la destruction du stade Bauer et du terrain Joliot-Curie :

    http://stadebauer.fr/medias/presentation.pdf

  11. L’Arena, le projet du racing club de France, rugby, me semble intéressant parce qu’il permettra au racing d’être propriétaire de son stade, ce qui est important pour un club de rugby, y compris du point de vue financier. L’équilibre financier du stade toulousain découle, entre autres, du fait qu’il est propriétaire du stade de Sept Deniers.
    Par ailleurs, la zone où est prévue la construction du stade Arena, derrière la Défense, est une zone composée de bâtiments anciens et vétustes. Il est clair que le stade redonnerait vie à un secteur particulièrement défavorisé.

  12. Non effectivement, ce n’est pas qu’un stade et cela rejoint un peu mes propos du dernier paragraphe de mon commentaire du 10 Avril.

    Je sais que c’est un peu dérangeant, même en étant très attaché comme je le suis (et j’insiste lourdement là-dessus) à Bauer.

    N’oublions donc pas l’entité Red Star dans la réflexion sur Bauer.

    Rénover Bauer ne réglera pas tous les problèmes de terrains d’entrainement et d’installations digne d’un Club qui veut viser plus haut dans l’avenir.

    • @ Laurent Virlouvet

      Vous avez parfaitement raison, le stade n’est qu’un élément, certes essentiel, mais pas suffisant.
      Il faut évidement un projet sportif un peu ambitieux mais sans tomber dans la mégalomanie conduisant au désastre financier (pour le contribuable).

      A Saint-Ouen, ces deux éléments sont donc au coeur de notre sujet « Red Star / Bauer ».

      EPS

    • @ Mic. Fainzang

      Rigolez pas, vous avez échappé au pire. En 2001 au moment de l’attribution des délégations le maire m’a proposé (en premier) celle du … sport !
      J’ai failli éclater de rire mais j’ai décliné poliment en expliquant que je n’avais aucune compétences en la matière.
      Autant dire la clairvoyance du premier magistrat et son respect des sportifs de notre ville.

      Cela ne faire guère de doute, Bouamrane, Lelorrain ou d’autres sont infiniment plus crédibles à ce poste, mais ne vous désespérez pas, je m’interess au Red Star, un peu au sport et même parfois à St-Ouen. Evidemment moins que vous et avec d’affreuses arrières pensées.

  13. Nul doute que le prochain stade du Red star est d’ores et déjà un des enjeux des municipales qu’on le veuille ou non.

    Les Docks ont été aménagés par quelques uns dans un simulacre indécent de concertation.

    La rénovation du stade Bauer sur place dans un cadre budgétaire réaliste et mesuré est tout a fait possible et peut donc être avancée sans avoir à recevoir des leçons des donneurs d’ordre.

    L’audace est ici et pas dans la remise des clefs au privé comme certains le laissent entendre. Car en dernier ressort ce n’est ni le sport populaire ni saint-ouen qui gagneraient en épousant un ppp.

    Peut-on penser l’aménagement de la ville sans intégrer la victoire de Hollande, la création d’une majorité parlementaire à gauche ?

    Tout resterait donc comme du temps de NS !?

  14. A Taquet post 20

    « Peut-on penser l’aménagement de la ville sans intégrer la victoire de Hollande, la création d’une majorité parlementaire à gauche ? »

    Ben pourquoi cette question ?

    ça change quoi l’éventuelle élection de FH au niveau local sur l’urbanisation de la ville ?

    Pour mémoire, le PLU (Plan Local d’Urbanisme) a été voté par le FDG avec abstention socialiste.

  15. A Jym

    Le FdG me ravit, pas par opportunité mais par efficacité et correspondance avec mes idées politiques.

    C’est donc a chacune et chacun de mettre ses actes a venir avec ses déclarations pour demain.

  16. Durant la dernière guerre , occupation et pénurie alimentaire entraînèrent la réquisition de certains terrain de foot et de champs de courses, transformés dès lors en potagers pour améliorer l’ordinaire en milieu urbain .
    Je propose donc qu’aujourd’hui, crise oblige , on face jouer les matchs de foot en sous sol, et que le stade Bauer ( notamment ) soit transformé en ferme pédagogique bio au milieu d’un grand parc floral et légumier.
    Le premier qui dit que je dit des conneries à gagné une place pour le salon agricole …
    Allez Quévilly!!!

  17. L’élection de François Hollande n’a absolument rien à voir avec la gestion municipale. Il n’y aura pas de coup de tonnerre après le 6 mai. Les choses continueront comme avant. Les riches garniront toujours un peu plus leur bas de laine et les pauvres se serreront un peu plus la ceinture. Saint-Ouen restera Saint-Ouen, une ville où il fait bon vivre, et le stade Bauer retentira des hurlements des supporters du Red Star … qui jouera la ligue des champions ! Les docks, noyés par les eaux de la Seine, deviendront le royaume des têtards !
    Fin de l’épisode ….

  18. René Matéo : 25

    Cher René

    tu as tout a fait raison il n y aura pas de MIRACLE comme TOUJOURS
    SAINT OUEN est une VILLE DE TOUTES LES COULEURS DE TOUTES LES SENTEURS que ne ne changerais pour RIEN AU MONDE j aimes trop les gens , mon MARCHE qui ressemble a un VILLAGE , ECT ….. sauf LES DIRIGEANTS DE LA MAIRIE
    je voulais passée chez Marie Lou mais vue le temps il n y aura personnes

    bon dimanche quand même

    bibi jeune homme

    a dimanche prochain

  19. si j aime bien Mr Françpis GIUNTA , et Mr Musttapha KRIMAT le pourquoi je ne serais vous le dire
    pour la MAIRIE il faut les GARDER ils connaissent bien le besoin des Audonniennes et Audonniens mais pour l ATTRIBUTION des logements IL FAUT CHANGER de METHODE

    LES ATTRIBUES D ABORDS AUX AUDONNIENNES ET AUDONNIENS
    QUI SONT LA DEPUIS DES GENERATIONS ET DES ANNEES

    A REVOIR

    bonne journée

  20. Pierre : 28

    moi je l aimes bien , on ne le laisses pas assez valoir ses capacités , a ce que je me suis apercue on lui fait souvent BARRAGE

    bonne soirée

  21. Pierre : 31

    je n ai pas dit qui le jalousent ,
    j ai dit qu on lui faisait BARRAGE et il a bien raison malgrés tout cela te faire SA PLACE
    tant pis par quels moyens on n a pas TROP le CHOIX à SAINT OUEN

    vous vos travaillez a la Mairie , vous sentez la provoc

  22. Après avoir donné plein d’arguments militant pour Bauer,le Président du Red(Haddad) dans une interview au Parisien se range à l’avis de JR de construction d’un nouveau stade aux docks!
    Moi,je préférerais y voir un bassin pour le water polo…

    • @ Michel Fainzang

      M. Haddad à sans doute beaucoupe de qualités. Néanmoins, un peu de clairvoyance lui fait visiblement défaut.
      Sachant que le Maire n’a jamais eu l’intention réelle de construire un nouveau stade dans les Docks en agitant cette chimère pour récupérer le foncier de Bauer, on peut dire qu’il est un des seuls à y croire.

  23. EPS,JR ne doit pas être la seule à avoir voulu « récupérer le foncier de Bauer »en espérant la disparition du Red Star!
    Le Président d’un club doit composer avec les pouvoirs en place.Sa clairvoyance n’a donc rien à voir dans l’affaire.
    Ce que je ne comprends pas,c’est que si le foncier dans le secteur intéresse tant la mairie,pourquoi ne s’occupe-t-elle pas de la friche Wonder?

  24. wonder=dépolution, coût très élevé; cadnium, nickel, et autres produits.
    Projet revente Stenhitz ( le pote à Nanard)à promoteurs, centre commercial restaurant etc , avec accord Mairie ; contre-partie : logements sociaux. Enfin c’est ce qu’on m’a dit , mais rien de sur…
    Paul Planque peut peut être nous éclairer?

  25. On ne peut que souscrire au désir d’Henri Lelorrain d’ouvrir un débat public en espérant que le désir de démocratie du PCF,de la Fase,du MARS(ou du PdG,je ne sais trop où se situe Hayat Dhalfa),de LO et des autres composantes du « Groupe citoyen,communiste,républicain »du conseil municipal poussera notre Maire d’initier un tel débat!

  26. Post 42,bravo!D’où l’utilité pour St-Ouen d’avoir enfin une pointure nationale.Espérons qu’il tienne parole et permette à Bauer d’avoir un destin francilien avec le Red comme rival du PSG…

  27. « Le Député nous suggérera si besoin des contacts d’investisseurs qui seraient selon lui intéressés pour restructurer le stade Bauer en vue d’une future concession ».

    La formule est belle pour un compte-rendu qui n’est heureusement pas officiel.

    En tous, moi je suis preneur pour l’extension -finition du lycée Blanqui.

    Pour en revenir à notre mouton « doré!? », j’attire votre attention sur la notion de « concession. S’agit-il d’un PPP, principe de gestion capitalo-libéral. La collectivité paye, les concessionnaires encaissent et s’enrichissent grave.

    Je ne sais pas si c’est du Hollande mais en tous c’est du Dexia pur jus.

    Doit-on faire une croix sur le milliard du par l’Etat au Département de la Seine Saint-Denis?

  28. Je suis forcée de vous parler de foot car c’est « malheureusement » la passion de mon fils quand je dis malheureusement, cela ne concerne pas la discipline mais pour décrire le véritable parcours du combattant auxquel des parents sont confrontés pour inscrire leur gamin dans un des deux clubs de foot audonien.

    Une nouvelle fois, je demande à HL de répondre aux interrogations des familles sur le sujet ,évoquées, d’ailleurs; à la même periode, l’année dernière, sur ,ce blog :

    Pourquoi les gamins de so ne peuvent ils pas obtenir une place à l’USMA pour la rentrée prochaine?

    Nous sommes le 14 juin et on nous informe, lors des inscriptions qui viennent de débuter , que les nouveaux venus seront sur liste d’attente!

    On m’a déjà fait le coup l’année dernière!

    Nous sommes 5 familles sur mon quartier à déposer nos mômes sur Porte Pouchet.

    Une dizaine de familles profitent, aussi, des ateliers au centre d’animation Binet , porte montmartre.

    Si ça continue, on va finir par aller voter dans le 18 ème.

    Le red star impose une sélection qui ne me convient pas, qui conduit, chaque année, les enfants inscrits; qui ont échoué aux examens, à devoir s’inscrire à l’USMA.
    Des recalés qui deviennent prioritaires (qu’on m’explique!!?)

    Beaucoup de parents expriment leurs mécontents et aimeraient obtenir, enfin, des réponses :
    Est ce lié à un problème de recrutement d’éduc sportif? S’agit il d’un problème de fric et de subvention insuffisante? d’un problème de créneau horaire à trouver ou négocier avec d’autres clubs sur l’Ile des Vannes?

    Qu’HL nous réponde car l’accès pour tous aux activités sportives et culturelles ne doit pas uniquement se lire sur papier, se dire à la sortie d’une école mais se vivre et se voir sur le terrain (de foot de l’ile des vannes, serait l’idéal !!!!!)

    S’il s’agit d’un problème de terrain ou d’horaires : des parents sur Arago ont déjà interpellé HL pour lui demander l’aménagement du terrain de foot , au pied de notre immeuble qui ne demande qu’à être rafraîchi, des entraînements pourraient y avoir lieu;

    Permettre une activité sportive à proximité de certains quartiers serait bénéfique pour les enfants et pour le quartier lui même.

    Si c’est un problème deux recrutements, je connais deux personnes dans mon immeuble, l’un diplômé l’autre en attente d’une aide pour passer son diplôme d’éduc sportif , à qui on pourrait proposer de gérer une annexe de l’Usma sur le quartier!

    Tout est possible à condition d’en avoir la volonté et d’ associer les habitants aux problématiques et à leurs résolutions!!!!!

    Affaire à suivre comme je sais qu’HL lit ce blog, il ne devrait pas tarder à me répondre!

  29. Je trouve les suggestions de Saly très judicieuses!Et pourquoi pas la création de clubs de quartier:Arago,Allende,Boute,Michelet,Ampère…etc…et qu’on ne sorte pas l’argument sécuritaire pour interdire ces stades au public(comme dans mon adolescence pour le stade Ampère),l’occupation des stades des Boute et Vaillant en montre l’inanité!

  30. C’est bien qu’un député s’engage ainsi. Reste à savoir si cela sera suivi d’effets concrets.
    Je note quand même que certains de ses propos (paragraphe 5 de l’article du Collectif) sur une éventuelle destruction du stade rejoignent un peu quand même ce que j’écrivais ici même à la fin de mon post N°1.

    Maintenant quand les tauliers du Collectif écrivent que  » la question du devenir du Stade Bauer va bien au-delà d’une unique et simple ambition sportive liée à l’évolution du Club du Red Star « , cela confirme ce que j’ai constaté dès le début avec les 6 arguments de base déclinés en page d’accueil du site « Stade Bauer » c’est à dire que le développement sportif du Red Star n’en fait pas partie.

    Personnellement cela me dérange quand même un tout petit peu

  31. Michel post 47,

    J’ai discuté avec Henri qui m’a proposé de recevoir des habitants de mon quartier, des jeunes intéréssés pour monter un projet sportif sur arago. De son côté, il contacterait le responsable de l’assoc sportive pour que nous mettions sur la table nos difficultés mais surtout nos propositions!

    Ca me ferait plaisir de vous avoir, à mes côtés, pour défendre votre idée de clubs de quartiers, ça renforcerait , au contraire , les liens entre les jeunes des quartiers.

    A l’époque ou je travaillais à l’unité enfance, on organisait pendant les vacances, des tournois, entre les gamins de 13-15 ans de tout st-ouen.

    Il y avait vraiment une superbe ambiance sur le terrain des boutes ou de soubise.

    La question de sécurité qu’ils ont évoqué pour ampère et que vous soulevez , n’a vraiment pas de sens . Il y aurait, aujourd’hui, plus de sécurité dans ces terrains abandonnés sans surveillance?

    Les jeunes doivent se réapproprier leurs terrains de quartiers, qui sont utilisés actuellement pour d’autres activités qui mettent un autre type d’ ambiance : il ne s’agit pas de courrir derrière un ballon mais derrière un scooter!!

    Je compte sur vous mais avant , attendons la confirmation de notre cher élu au sport!

  32. Quand on était ados, on se retrouvait après le collège (Michelet) au stade de Joliot Curie pour jouer au foot. Le stade était fermé pour nous alors on faisait le mur et le gardien appelait les flics! Notre seul crime? on voulait jouer au ballon plutôt que de faire les cons. Rien ne change, tout ne se transforme même plus!

  33. l’idée de « club de quartier » n’est pas nouvel mais j’y adhère completement cela peut etre un moyen de s’approprier l’espace public,comme le dit Jean Fouquart nous nous rencontrions entre ados des quartiers (le vieux,bauer,les boutes…) moi j’étais dans l’équipe du vieux et cela sans aucune structure,on se mettait d’accord et le match se déroulait dans super ambiance

  34. A Jean Fouquart

    Vous avez bien raison sur votre gardien d’ alors.
    J en ai connu 2 a ampère. Des raides mais qu est ce que nous les avons fait courir.
    Tout cela pour jouer, il y avait alors des grands portiques. On jouait sans méchanceté.
    Les ruptures generationnelles se déroulaient sans trop de problème.
    Aujourd’hui, c est induplicable dans nos formes de vie.
    Reste qu il y des terrains open qui fonctionnent.
    Bon match

  35. Jean,nous faisions pareil au centre Ampère 15-20 ans auparavant.Au risque de nous casser une jambe en sautant d’une certaine hauteur rue Ambroise Croizat,face à la rue Alexandre Bachelet,poursuivi par le père Conin*!
    *Je ne suis pas sûr de l’orthographe!

  36. Saly,je veux bien vous accompagner mais je pense que des représentants des enfants et des parents qui n’ont pas trouvé place à l’USMA ou au Red feraient mieux l’affaire!

  37. En sortant de Leclerc , ce soir, je suis tombée sur l’annonce d’un évènement ,fort intéressant, sur le panneau d’affichage municipal de Clichy.

    Dans le cadre de l’EURO 2012, les jeunes et moins jeunes sont invités à participer à plusieurs tournois organisés du 24 juin(je crois)au 9 juillet : des tournois inter-écoles, inter-collèges, inter-lycées, inter-centres de loisirs et même inter-entreprises!!!
    Des soirées seront prévues dans différents gymnases pour visionner les matchs en direct!!!

    Une initiative qui témoigne que le sport peut rassembler les habitants et acteurs de toutes une Ville et de toutes les générations!

    j’y aurai ajouter un tournoi avec les agents de police municipale et les djeuns!!!

    Big-up pour le maire de cette commune qui permet à la population de changer d’air, après la lourdeur des élections!

  38. post 51 belhaj
    Même si cette idée n’est pas nouvelle;
    Elle semble avoir été abandonnée.
    Ce serait un bon moyen pour que tous les gamins de st-ouen qui le souhaitent, puissent s’adonner à cette pratique sportive.

  39. Ces tournois inter quartiers se déroulaient dans une superbe ambiance. Le quartier qui perdait se faisait « chambrer » par les autres pendant quelques temps…jusqu’au prochain tournoi. Le foot était notre drogue à nous, on passait tout notre temps libre à Joliot. Il n’y avait qu’une rivalité bon enfant. Nostalgie, nostalgie!

  40. Saly,post 55,ça pourrait même concerner des adultes.Je me souviens d’être allé disputer des matches à Vincennes ou au bois de Boulogne où on rencontrait d’autres équipes de copains venues comme la notre pour faire un match!N’y a-t-il plus de tournois de sixte à l’Ile des Vannes avec des équipes hétéroclites?

  41. Jean,post 57,qu’est-ce qu’il est devenu Delpouve?Je me souviens qu’en 3e,il voulait devenir pro et qu’il était sûr d’être pris par Strasbourg qu’entrainait Lemerre(qu’il avait dû connaître au Red entre 75 et 78)…

  42. En sortant de leclerc, je suis tombée sur le panneau d’affichage municipal, annonçant un événement fort intéréssant à Clichy !

    Les jeunes et moins jeunes sont invités à participer à différents tournois de foot, organisés, dans le cadre d el’Euro 2012. Rencontres inter-écoles, inter-collèges, inter-lycées, inter-centres de loisirs, et même inter-entreprises!
    Des soirées sont prévues pour visionner, en direct les matchs de foot, dans toute la Ville de Clichy
    Initiative qui aura lieu jusqu’au 9 juillet 2012!

    Cela témoigne que le sport peut être un bon moyen de rassembler toutes les générations : j’aurai élargi à une rencontre djeuns et policiers municipaux!

    Big-up au Maire de Clichy qui offre aux habitants l’occasion de souffler un peu après une période éléctorale super lourde!!!!

  43. post 49
    Henri doit être trop occupé , actuellement pour lire le blog!!
    J’attends toujours ce fameux rendez-vous……..à suivre……

  44. @ Michel 60
    Malheureusement je n’en sais rien. Je l’avais revu une fois (on parle bien du fils, Alain, qui était gardien de but?) et je ne garde pas un bon souvenir de son aspect d’alors. J’espère que les choses se sont arrangées pour lui depuis.

  45. Jean,je pense qu’il jouait à un autre poste.Il avait une super condition physique qui lui permettait d’être le meilleur de sa classe en EPS.

  46. Rino Della Negra honoré à Bauer fin février 2013, c’est le projet humaniste et citoyen entrepris par des supporteurs du Red Star et les associations de mémoire d’anciens combattants-résistants audoniens.

    Fusillé par les nazis au Mont Valérien, cet ouvrier, très bon joueur de foot reste un magnifique exemple de courage et de solidarité internationaliste.

    Gageons que pour un plat de lentilles, les oppositions mercantiles à la rénovation du stade se feront entendre pour empêcher cette belle idée.

    Mais nous saurons rappeler qu’il est mort pour la France en combattant la haine et les intérêts égoïstes.

    parceque les jeunes audoniens le valent bien!

  47. Rino Delle Negra, un footballeur talentueux promis à un brillant avenir. Il enflamma plus d’une fois le stade de Paris qui a pris maintenant le nom de Bauer. Le stade Bauer c’est l’antre du Red star !
    Rino Della Negra fut aussi un citoyen amoureux de la liberté. Durant l’une des périodes les plus sombres de notre histoire, il s’opposa les armes à la main à l’irrationnel et à la barbarie. Militant communiste, membre des FTP-MOI (Main d’Oeuvre Immigré) Rino participa aux action de l’Organisation Spéciale créée par le parti communiste français en 1940. Cette structure devint par la suite les FTP-MOI dont Missiak Manouchian fut la figure de proue. Missiak était un homme courageux, déterminé, fidèle à son idéal, un militant ouvrier et un poète, un combattant devenu le responsable d’un groupe qui porta des coups puissants à la machine de guerre nazie. Au Mont-Valérien, à l’ultime instant avant de quitter ce monde, il cria :  » Vive la France « . Pour tous ces étrangers, la France était la terre de la Révolution et de la Liberté.
    On ne peut que saluer l’initiative des supporters du Red Star. Rendre hommage à Rino Della Negra c’est rendre hommage à la Résistance toute entière. Dans le monde en crise qui est le nôtre, un monde où les nostalgiques du nazisme relèvent la tête, les valeurs défendues par Rino Della Negra et ses camarades doivent rester présentes dans l’esprit de tous. Parce qu’elles sont porteuses de Paix, de justice sociale, d’opposition résolue aux guerres de domination, aux dictatures et au racisme.

  48. Après les Restos du Coeur, le collectif Red Star Bauer s’associe au Secours Populaire Français
    le vendredi du 29 mars
    à partir de 18h
    à l’occasion du match Red Star contre Boulogne sur Mer
    pour une grande collecte de vêtements au profit du SPF de Saint-ouen.

    Sont attendus : vêtements de bébé, d’enfants en bon état et propres. Possibilité de dépôt au local du collectif lors des prochains matchs à Bauer pour celles et ceux qui ne pourraient pas être là le 29 mars.

    En revanche,
    Les manteaux e vison devront être déposés en face, au local de l’Apeis

  49. https://collectifredstarbauer.wordpress.com/2015/01/25/communique-red-star-st-etienne-doit-se-jouer-a-bauer/

    Communiqué : Red Star – St Etienne doit se jouer à Bauer

    Un communiqué du Red Star FC publié samedi 24/01 à 10h56 sur son site officiel annonce que la FFF demande au club de trouver un terrain de repli pour recevoir St-Etienne en 8ème de finale de la coupe de France.

    Nous sommes très étonné de la rapidité avec laquelle la possibilité de jouer ce match au stade Bauer est évacuée. Le communiqué du club parle d’une réunion technique qui aurait eu lieu vendredi 23/01 après-midi. Quand la décision de la FFF a-t-elle été rendue?

    Vendredi 23/01 autour du match contre Marseille Consolât, après différentes discussions, nous avions compris que la demande auprès de la FFF pour jouer à Bauer avait été formulée par le club. Que certes cela serait certainement difficile mais à aucun moment il nous a été dit que la réunion de l’après midi même avait entériné la délocalisation du match.

    Nous souhaitons vivement que le club communique, avec preuve à l’appui, sur le fait qu’il a réellement eu la volonté de jouer à Bauer et que c’est la FFF qui refuse. Peut on voir le PV de la commission qui répond au souhait que le club aurait émis de jouer à Bauer?

    Certes, le président Haddad et ses conseillers proches (Steve Marlet et Pauline Gamerre) s’y prennent un peu mieux en matière de communication que lors Red Star-OM. Mais ce serait un peu facile de faire porter le chapeau de la délocalisation du match à la FFF.

    Nous réitérons notre souhait que ce match se joue à Bauer. Les 2999 places combleront largement les fidèles et amoureux du club. Un système de pré-vente les privilégiant est possible. Un match de coupe se joue pour se qualifier, pas pour espérer d’hypothétiques bénéfices.

    Le bureau du Collectif Red Star Bauer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *