La parole est à la défense

Le rapport de la Cour Régionale des Comptes sur la gestion de la commune pour la période 2004-2011 doit être évoqué au Conseil municipal de ce lundi 2 avril. Nous avons déjà mis en ligne ces « observations définitives » (et parfois saignantes) de la Cour dans un précédent article (Haut et cour(t)).

Grâce à un honorable correspondant, qui souhaite légitimement qu’on évite un « procès à charge », nous disposons à présent du long plaidoyer en réponse de la Commune. Des explications assez crédibles et argumentées mais parfois vraiment beaucoup moins.

Nous publions donc bien volontiers ces éléments en complément pour favoriser un débat sérieux en invitant chaque citoyen de notre ville à s’en saisir.

cliquez ici :

https://rcpt.yousendit.com/1441547148/598c99df2931dff4e54c77b598b9b2a2

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

11 réflexions sur « La parole est à la défense »

  1. Le rapport de la Cour des comptes a été envoyé le 9 mars alors que la réponse du maire est datée du…6 mars (?)
    Comme quoi, à Saint-Ouen, on fait les réponses avant les questions. Pratique!

  2. Si j’ai bien compris tous va bien et circulez il n’y a rien à voir.
    Personnellement j’irai au conseil demain pour essayer de comprendre et voir si les visages et l’expression de nos élus ont l’accent de la sincérité.
    Il faut que nous allions nombreux au conseil demain.
    Après tout c’est notre argent !!!

  3. “Ma parole ! La vérité, si j’mens ? (Saison 4)”

    Avant que les membres du comité syndical ne se réunissent pour réclamer des comptes sur la gestion de leur syndic municipal…. Il serait également opportun que chacun puisse jeter un œil sur les observations faites dans le précédent rapport de la chambre régional des comptes d’IDF rendu au 23 mai 2007 et portant sur l’analyse de l’exercice de 2000 à 2003.

    De cette façon, il sera possible à l’ensemble des administrés de vérifier globalement du bien fondé ou pas des remarques faites dans ce dernier rapport vis-à-vis des engagements pris par la municipalité dans la mise en œuvre des corrections ou des améliorations précédemment demandées.

    Aussi pour cela, veuillez trouver ci-dessous les compléments des documents nécessaires, à savoir :
    D’abord, le rapport de la chambre régionale des comptes IDF – Exercice 2000 à 2003 publié au 23 mai 2007.
    http://www.ccomptes.fr/fr/CRC13/documents/ROD/IFR200716.pdf

    Ainsi que la lettre de réponses associées aux observations provisoires faites en retour de ce rapport par la Mairie de Saint-Ouen en 2007.
    http://www.ccomptes.fr/fr/CRC13/documents/ROD/IFO200716-R.pdf

    Et enfin ci-dessous l’extrait du compte rendu du conseil municipal du 25 juin 2007 et dans lequel figure (juste après l’adoption d’une délibération DL/07/142 portant sur un autre sujet aujourd’hui toxiquement célèbre) de façon détaillée, la délibération DL/07/143 dédiée à ce précédent rapport et dont la question fût soumise à tous les élus en 2007, à savoir :

    «
    DL/07/142 : Convention à intervenir avec la société DEXIA CLF Banque à fin d’ouverture d’une ligne de trésorerie pour un montant de 4,6 M€. Approbation de la convention. Habilitation du Maire ou de son représentant à la signer (Rapporteur : M. ROUAULT)
    ……..
    Mme LE MAIRE : Nous passons au vote.
    Exprimés : 29 – Pour : 29…………………ADOPTEE

    DL/07/143 : Contrôle des comptes et examen de la gestion de la Commune de Saint-Ouen par la chambre régionale des comptes d’Île-de-France (concernant les exercices 2000 à 2003) : Présentation du rapport d’observations définitives de la chambre et des réponses de la Collectivité. (Rapporteur : M. ROUAULT)
    M. ROUAULT : Nous avons bénéficié d’un contrôle de la Chambre régionale des comptes qui portait sur les exercices 2000 à 2003, conformément aux textes, nous avons donc communiqué le rapport de la Chambre régionale des comptes et les réponses que le maire a été amené à faire à la Chambre régionale des comptes.
    Il n’est pas prévu de rapport par les textes sur cette délibération, mais éventuellement des demandes d’explication qui n’auraient pas été suffisamment éclairées par les réponses du maire.
    ……
    Mme LE MAIRE : Avez-vous des questions, des remarques ?
    M. GODARD : Page 59 du document remis, c’est le point 2 et le point 3 du rapport, page 3 au deuxième paragraphe, il est fait état du fait que le ratio est préoccupant pour ce qui concerne la capacité de désendettement. A-t-on répondu sur ce point-là ?
    M. ROUAULT : Je peux vous lire la réponse écrite du maire.
    S’agissant de la dette, il est indiqué que la ville fait en cette matière une gestion « active et vigilante ».
    ……
    «
    Lire la suite :
    http://www.ville-saintouen.fr/upload/gestionFichiers/CR-Debats-250607_3621.rtf

    Et maintenant pour juger sur la question OUI ? ou NON ? – « J’te jure sur la tête de ma maire, je n’ai rien fait !! » doit être considérée comme acceptable, la parole sera donnée ce soir à la défense et ce sera au public de trancher…

  4. Pour ceux qui aiment les comparaisons ci-après le line vers la synthèse des bilnas sociaux des collectivité locales.

    :http://www.scribd.com/doc/87995258/Synthese-Nationale-des-Bilans-Sociaux-des-Collectivites-territoriales-pour-2009

    et pour les curieux n’hésitez pas à demander à la muncipalité le dernier bilan social, Nicole Amedro se fera un plaisir de vous le faire transmettre par mail ou de permettre dele télécharger sur le site de la ville.

    Bonne lecture

  5. Je porte à votre attention que “l’édition 2012 du Grand Prix du management public a été marquée par la valorisation des ressources humaines.”

    Ce n’est pas moi qui le dit mais La Gazette des collectivités territoriaes du 9 avril 2012 qui l’écrit..

    Et de tendre le micro à un membre du jury, le directeur général des services de saint-ouen qui note ” on sent que les énergies ont été mobilisées sur les ressources (en optimisant le capital humain), sur la mutualisation des structures ou sur la concentration des moyens”.

    Je ne sais pas si SO a concouru, ni si nous sommes à Groland !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *