Le pêché originel ?

Le Parisien de ce matin, lundi 1o octobre 2011, évoque le lourd soupçon d’emploi fictif à l’OVL au profit de Jacqueline Rouillon entre septembre 1986 et mars 1991.  Une information qui suintait depuis quelques jours et qui fait l’effet d’un coup de tonnerre.

Si les éléments matériels cités semblent très précis  et détaillés, l’argumentaire du Maire actuel, malgré le ton martial, parait assez flou voire peu convaincant.

En modérant si nécessaire les commentaires sur ce blog, nous tenterons toutefois de respecter la présomption d’innocence du Maire en évitant par ailleurs que l’OVL passe de victime à coupable, comme Jacqueline Rouillon le suggère déjà dans ses propos.

Après le Conseil municipal d’aujourd’hui (convoqué à 18h) et les déclarations du Maire devant celui-ci, nous reviendrons plus longuement sur ce dossier dans les prochains jours.

 

 

 

 

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

17 réflexions sur « Le pêché originel ? »

  1. oups ca commence à faire beaucoup, JR l’admet elle-meme….
    elle a un peu d’envergure politique finalement! elle a des casseroles comme les vrais !

  2. Si la jeune(29-33 ans) Jacqueline Dambreville a bénéficié d’un emploi fictif à l’OVL entre 86 et 91…qui l’en a fait bénéficier?Quel est ce Chirac audonien?Si ça a pris fin en mars 91,avait-on déjà programmé qu’elle se ferait élire aux municipales de 95 pour succéder à Paulette Fost?Et que deviennent dans ce cas les fables(racontées sur ce blog)qu’elle avait été choisie faute d’autres candidats?C’est vrai qu’à l’époque du “centralisme démocratique”,il était rare au PCF que quelqu’un fasse acte de candidature contre le candidat de la direction!

  3. Vive l’alternance, ça commence à faire beaucoup. Si la démocratie “citoyenne” bla, bla, bla, dont on nous rebat les oreilles était appliquée, les tentations pourraient être évitées.
    Alors vive la présomption d’innocence et vive l’alternance pour Saint-ouen !!!

  4. post 2 micfainzang
    Jacqueline Rouillon a été choisie pour succéder à Paulette Fost dans des conditions tout à fait normales. S’est tenue une assemblée de militants, à laquelle ne participait ni un membre du comité central, ni un représentant de la fédération. Nous étions entre nous, ce qui était normal, et aucun des présents n’avait fait acte de candidature. Après une assez longue discussion fut avancé le nom de Jacqueline Rouillon. Elle avait tenu le secrétariat administratif de la section. C’était une bosseuse et quelqu’un de compétent, au point que la fédération l’aspira, si je puis dire, où elle donna aussi entière satisfaction.
    On passa au vote. L’urne était tenue par François Taquet et Jacqueline Rouillon fut élue à l’unanimité. Elle refusa. Il fallut peu à peu la persuader .. et elle finit par accepter après maintes palabres !
    Voilà comment les choses se sont passées.

    • @ Rene Mateo

      Je ne doute pas un instant que vous vous persuadiez de cette version ultra démocratique, mais je le redis – puisque nous avons déjà eu un échange sur ce blog – l’histoire est un petit peu moins simple et limpide.

      A l’époque, n’étant plus membre du PCF depuis belle lurette, et plusieurs mois avant votre vote, j’ai eu l’information de source sûre d’un ancien haut responsable du “Parti” *: le future Maire serait Jacqueline Dambreville.

      Je l’ai dit à un certain nombre d’interlocuteurs qui sont restés très incrédules jusqu’à son intronisation. Pour mémoire, si vous avez la date précise de ce vote regardez dans nos archives (sur ce blog) vous trouverez des allusions transparentes à sa future “nomination” à ce poste. Ce n’est franchement pas étonnant, c’était une pratique absolument courante de tous les partis, avec un habillage démocratique un peu exagéré au PCF (surtout avec son culte de l’unanimisme). En ce sens je suis d’accord avec vous elle a été désigné dans des conditions “tout à fait normales”… pour le PCF.

      Sans même parler ici de l’affaire en cours, vous le soulignez, elle était déjà un peu dans “l’appareil du parti” puisqu’elle travaillait “secrétaire administrative à la section du PCF” de Saint-Ouen*. Jeune, à la bonne place au bon moment déjà sur les rails, sa promotion ne doit donc pas tout au hasard. Il faut donc éviter les images d’Epinal et réécrire l’histoire.

      Ce genre de parcours n’a pas empêché beaucoup de ses collègues, Maires de France et de Navarre, d’être de bons Maires.
      Dans son cas, le boom immobilier et les grues ne suffisent peut être pas à lui délivrer ce brevet.

      Amicalement

      Eric

      * un non audonien, ancien du Comité Central avec ses entrées à la Fédération de Seine-Saint-Denis du PCF
      ** on rapporte que son son mari était de son côté un permanent du PCF à Paris (merci de me le confirmer)

  5. en tous cas, si j’ai bien compris, voilà une personne qui ne rechigne pas au travail. Deux p’tits boulots pour une seule personne; en mairie et à l’OVL. Si c’est pas ça le plein emploi!

  6. René,rien à dire.Ca ressemble à la promotion d’une permanente bien notée.Moi,je n’ai comme référence que ce qu’on m’a raconté sur l’assemblée où fut désignée Paulette Fost et comment on procéda(en deux temps)pour élire Fernand Lefort!
    Ceci dit,connaissant le fonctionnement du PCF,il me paraît étonnant que lors de cette assemblée dont l’urne était tenue par FT,il ne se trouvait personne ayant l’oreille de la fédé et du CC(si on l’appelait encore comme ça à l’époque!).
    Enfin,c’est de l’Histoire ancienne,place aujourd’hui au duel de nos deux “impétrants”:PS dur et PS mou…

  7. Eric Pereira-Silva post 8

    Exact lors de la constitution de la liste pour les municipales de 95 nous savions que paulette se retirerait avant la fin du mandat, et que jaquotte la remplacerait .
    Et comme tu l’avais dit (je crois me souvenir dans un tract ou je ne sais plus quoi), c’est pour cela qu’elle fut candidate au législatives.
    René a raison il y a bien eu vote mais pour approuver une décision en clair passer de l’officieux à l’officiel

  8. id-stg post 7
    Je retrace ici la désignation de Jacqueline Rouillon telle que je l’ai vue. J’ai assisté à cette assemblée et j’ai moi-même participé au vote. Un point c’est tout. S’il y a eu des tractations ailleurs, je n’en sais strictement rien. Ce que je sais, par contre, c’est que personne n’était “chaud” pour remplacer Paulette Fost dans sa fonction de Maire, y compris Jacqueline Rouillon.
    Il paraît qu’on a insisté auprès d’elle et qu’elle a finalement accepté.
    Mais je n’ai pas suivi les choses de très près parce que tout cela n’a pas grande importance pour moi. J’ai déjà dit ici qu’un changement fondamental de politique ne passera pas obligatoirement par des élections. D’où le peu d’intérêt que je porte aux écharpes tricolores.
    Quant à l’époux de madame le Maire, je ne le connais pas et je ne sais rien de lui.
    Je conçois que l’on lorgne vers le fauteuil de Maire occupé actuellement par madame Rouillon. Et tout les coups sont bons pour prendre sa place. Même les coups bas ! C’est fréquent en politique. D’aucuns diront que c’est de bonne guerre. Pour ma part, je me cantonne uniquement dans le débat politique. Le reste ne m’intéresse pas …. les attaques personnelles ne sont pas mon fort !
    Je voudrai quand même insister sur le fait que la parti communiste n’a rien de commun avec l’image qu’en donnent les grands moyens d’information. On le présente comme un parti monolithique qui broierait les militants, en ferait des robots obéissant à des mots d’ordre venus on ne sait d’où.
    J’ai passé plusieurs décennies au parti communiste français et personne ne m’a jamais rien interdit, ni fait la moindre réflexion sur tel ou tel sujet. Au parti communiste, je fais ce que je veux. Alors je m’inscris en faux contre les allégations de certains, notamment de journalistes bien en cour, qui ont recours à un anticommunisme éculé et qui sont devenus des cireurs de pompes patentés !
    Je les plains sincèrement ….
    Amicalement.

  9. micfainzang post 7
    On va pas revenir indifiniment sur la désignation de Jacqueline Rouillon. Comme vous dites, c’est du passé !
    Quant au PS dur et au PS mou, je ne sais qui l’emportera … Ce qui est craindre, c’est que ces primaires n’attisent les tensions entre ces deux courants.
    Le deuxième tour risque d’être palpitant ! Qui va gagner ? Je penche pour Martine Aubry qui me paraît disposer d’atouts plus percutants que ceux de François Hollande. La Corrèze et le Nord retiennent leur souffle !
    Martine Aubry va gagner ! … Parce que c’est la meilleure …

  10. Pour l’urne, militant alors c’est sans doute vrai mais comme on peut le dire, un beau mariage peut faire un beau divorce.

    A l’époque le patronat et la droite, sans parler du PS tapaient fort sur le PCF.
    La crise était là, et la direction du PCF continuait à cacher une réalité soviétique qu’elle connaissait parfaitement bien.

    Les choses étaient binaires, c’est pour cela que JR a pu passer au travers, plus quelques petits à coté politiques.

    Pour l’histoire vraie, des camarades ont été écartés car il fallait une femme, malgré des profils militants avèrés et une humanité certaine.

    Depuis, JR s’est évertuée à réduire la place du PCF, de ses élus à saint-ouen. Ayant le pouvoir absolu, un soutien quasi infaillible de beaucoup de militants, elle aurait pu révolutionner les choses, bousculer les mauvaises réalités audoniennes.

    Nous aurons eu droit un nouveau logo (la crotte de chien avec la ru) fort coûteux, la non défense de l’extension-finition de Blanqui, l’ode à l’amour de la Seine écrite pour les audoniens… et une partie des terrains de la Ville de Paris pour une partie des demandeurs de logements parisiens.

    Mais rassurez vous, c’est l’histoire de beaucoup de dirigeants du 93 qui n’ont rien vu venir d’où la perte de villes, du CG mais qui ont pu sauveagrder leurs intérêts personnels et familiaux.

    Elle n’est ni Braouezec, ni Peu, ni Ralite encore moins Fost et ne le sera jamais. C’est Saint-Ouen qui souffre et souffrira encore avec elle, je dirais à cause d’elle et de ses pratiques autistes et méprisantes.

    Et c’est pas son discours à l’ouverture de la saison culturelle sous un chapiteau avec 60 personnes qui me fera penser le contraire.

    Un discours doublon de celui du maire adjoint, et donc inutile. C’est sans doute son voyage privé en allemagne quia justifié le report d’une semaine de la braderie

    Pour en revenir à l’affaire, le dernier état des colos -bilan propositions – àl’épaisseur d’un bottin et a été réalisé sous la présidence actuelle
    de l’OVL.

    Si le procureur suit, le juge d’instruction n’aura pas de difficulté à trouver trace d’un équivalent sous forme de notes, sans parler des notes de frais et autres photos prises à diverses occasions de la vie d’une association.

    Présomption d’innocence certainement mais que les élus arrêtent de dire que les audoniens sont “sales”, car seuls quelques uns le sont.

    Bonne manif (départ à 14h de la République pour la Bastille)

  11. Post 12,”Pour l’histoire vraie,des camarades ont été écartés car il fallait une femme,malgré des profils militants avérés et une humanité certaine”,je pense que tu confonds avec la nomination de Paulette Fost.Ca m’a été raconté à Montgenèvre(au centre OVL ou en crapahutant sur les sentiers alpestres) en août 81 par des participants à cette assemblée.

  12. Le “Le Parisien” de ce matin fait état d’un fait qui l’on ne peut passer sous silence.
    Un ancien combattant de la Résistance a constaté hier matin en sortant de chez lui que la porte de son domicile était souillée d’inscriptions contre la Résistance. Les nostalgiques du nazisme, que l’on connaît et pour lesquels on fait preuve de beaucoup de mansuétude, relèvent la tête. On le sait depuis longtemps …
    Samedi 15 octobre se tient à la Courneuve le congrès départemental de l’Asssociation Nationale des Anciens Combattants de la Résistance et nul doute qu’un nouvel appel à la vigilance va être lancé …
    Les nazillons de tout acabit non pas droit de cité dans ce pays … A bon entendeur, salut !

  13. François, en toute chose il faut rester mesuré et se rappeler le vieux proverbe indien qui dit qu’il faut tourner sept fois sa langue dans la bouche avant d’affirmer quoi que ce soit.
    Tu sais fort bien que la parti communiste français avait des divergences sérieuses avec le parti communiste de l’union soviétique, notamment sur les questions touchant à la démocratie. Et il n’en faisait pas mystère ! On peut se rapporter aux numéros de l’humanité de l’époque. La direction du PCF ne cachait absolument rien …
    Je te le dis à nouveau, en toute chose il faut savoir raison garder et ne pas sombrer dans une rhétorique qui n’apporte rien …
    Enfin, je te signale que la manif a été un succès !
    Amicalement.

  14. Miv Fainzang post 13

    Pour le choix de Paulette Fost, je ne sais pas si il fallait une femme à ce moment là (j’étais un trop jeune militant) par contre pour le choix de notre maire actuel je confirme les propos de Taquet il n’y avait qu’une femme qui pouvait succeder à Paulette Fost je n’entrerai pas dans les détails de qui l’imposait mais c’est un fait.

  15. Vous ommetez tous une chose primordiale, le commissaire aux compte profesionnel indépendant soumis au serment dont le ministère de tutuel est le ministre de la Justice. Ce dernier est un homme de loi qui engage sa responsabilité aussi bien civile que pénale dans l’exercice de ces fonctions (modération)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *