Demandez le programme ! Chapitre 1 – Olivier Decrock

Dîtes 33 ! Olivier Decrock candidat (PRG-MRC) est le premier des postulants au poste de Conseiller général du Canton Sud de St-Ouen à nous transmettre son programme. Pas moins de 33 propositions pour l’essentiel, nous semble-t-il,  dans les compétences du Conseil général. Nous les livrons à la sagacité des blogeurs en attendant les contributions des autres candidats : la sortante sans bagage (J. Rouillon), la tendre prétendante (E. Boscherel) et l’éternel opposant (W. Delannoy).


“Je réponds volontiers à l’appel à présentation de notre programme pour les élections Cantonales de mars 2011.  Mais d’abord, permettez moi une petite introduction. Comme je suis présenté de manière récurrente sur le Blog comme un « transfuge » de l’UMP –ce que je ne renie pas le moins du monde, comme me l’a d’ailleurs dit quelqu’un aujourd’hui sur le marché « c’est plus rare et en tout cas plus honorable que le chemin inverse »-, je tiens à préciser de manière claire que mon rejet de Nicolas SARKOZY est motivé par la politique antisociale et surtout antirépublicaine qu’il a développé depuis 2008.  En guise de rupture, j’ai dès 2008, refusé l’investiture de UMP pour les élections cantonales, qui m’avait pourtant été accordée.  Comme chacun le sait, un divorce c’est souvent long et douloureux … Une fois la rupture consommée, rien n’empêche pourtant de refaire sa vie avec un partenaire avec lequel on peut être heureux … C’est le cas pour moi avec le Parti Radical de Gauche que j’ai rejoins en 2010.

Remarquez également, que j’ai aujourd’hui également refusé la proposition de suppléance des Socialistes, formulée par Bruno LEROUX et Mathieu HANOTIN, pour cette élection cantonale, c’est bien parce que je place mon attachement aux valeurs de la République, au dessus du jeu politicien. En effet, le programme du Parti Radical de Gauche a été élaboré en commun avec le Mouvement Républicain et Citoyen, sur la base de valeurs totalement laïques et républicaines.

Alors que le Maire et Conseillère générale sortante fait assaut de personnalisation afin de masquer son absence de bilan et d’actions concrètes pour Saint-Ouen au Conseil général, le programme du PRG-MRC se situe sur le terrain des idées et des valeurs. Certains d’ailleurs se trompent d’élection. A droite, on souhaite faire de ces élections un médiocre 3ème tour des élections municipales de 2008. Au Parti Socialiste, faute de programme, on déporte le débat sur les enjeux nationaux …

Nous pensons en effet que l’on peut faire beaucoup mieux en matière d’éducation ; de sécurité ; de solidarité ; de complémentarité avec les villes… tout en tenant compte de la fragilité des finances publiques et des incertitudes liées aux politiques gouvernementales.

Les propositions que nous soumettons s’inscrivent dans les domaines de l’éducation, de la sécurité, des solidarités mais aussi dans ceux de l’emploi, de la ré-industrialisation, de la formation, du logement, de l’environnement et des transports. Elles sont fédérées par une haute idée de l’intervention publique et du respect  de nos concitoyens, en favorisant la transparence et la concertation pour mener les politiques publiques.

Nos 33 premières propositions (il y en aura certainement d’autres) sont développées ci-dessous. Elles sont le fruit de notre travail et de l’écoute des revendications des Audoniens :

ÉDUCATION

1 • Soutenir le projet dans le vieux Saint-Ouen de collège intercommunal avec Saint-Denis et en définir le cahier des charges en faveur des jeunes Audoniens.
2 • Sécuriser tous les collèges du département, après concertation avec les parents, enseignants et personnels, si besoin, avec une vidéosurveillance ciblée.
3 • Développer le sport scolaire, facteur d’intégration et de bien-être, en réhabilitant les équipements sportifs de la ville (Ile des Vannes, patinoire…).
4 • S’engager, aux côtés de la Région, pour la finition du lycée Blanqui sur les terrains de la porte Montmartre.
5 • Ouvrir des classes internationales (anglais, chinois, arabe, russe) afin de doter notre jeunesse des atouts nécessaires pour affronter les mutations du XXIe siècle.
6 • Ouvrir les collèges au soutien scolaire, aux animations encadrées, aux parents d’élèves et aux cours de langues, après les cours et lors des vacances scolaires.

PRÉVENTION, SÉCURITÉ

7 • Renforcer les moyens du département en matière d’aide et d’assistance aux victimes de la délinquance.
8 • Promouvoir le Service Civique auprès de la jeunesse pour l’aider à trouver sa place dans la société et mettre en pratique les principes de cohésion sociale et nationale.
9 • Faire cesser les occupations abusives des halls et des parties communes en concertation avec les bailleurs sociaux.
10 • Faire confisquer les mini-motos, trials ou quads, interdits à la circulation publique.
11 • Faire appliquer strictement l’interdiction des chiens dangereux.

EMPLOI

12 • Favoriser l’insertion professionnelle par la mise en place de partenariats avec les grands groupes qui s’installent dans notre ville et le département.
13 • Favoriser l’économie sociale et solidaire en transformant Cap-Saint-Ouen en incubateur pour entrepreneurs sociaux.
14 • Renforcer le rôle d’« Explora Jeunes » en tant que tremplin professionnel vers les PME-TPE.
15 • Développer les chantiers d’insertion dans la filière Bâtiment en partenariat avec l’Office Public de l’Habitat de la Seine Saint-Denis.
16 • Revaloriser l’héritage (délaissé) des jumelages des villes “soeurs” pour une politique de coopération décentralisée plus efficace, tant économiquement que culturellement.

SOLIDARITÉ

17 • Favoriser le maintien à domicile des aînés en développant les réseaux d’aide à domicile.
18 • Anticiper les besoins des nouveaux habitants avec de nouvelles crèches municipales, départementales ou interentreprises.
19 • Donner les moyens aux PMI de mieux assurer la prévention et les bilans de santé dans les écoles.

TRANSPORTS

20 • Rétablir le tarif social des cartes Améthyste pour les seniors et Imagine-R pour les scolaires, supprimé par le PS.
21 • Étendre les lignes de bus 56, 60, 66, 81 et 95 de Paris vers Saint-Ouen.
22 • Développer les pistes cyclables sécurisées sur Michelet et Gabriel Péri.
23 • Exiger une accélération des études et la transparence: sur les choix de prolongement des lignes 4 et 14.
24 • Imposer le dédoublement de la ligne 13.

CADRE DE VIE, ENVIRONNEMENT

25 • Préserver la mixité sociale dans nos quartiers par un habitat de qualité et des commerces diversifiés, moderniser le Fonds d’Intervention des Quartiers (FIQ) qui dépend du Département.
26 • Respecter les conclusions de l’étude sur la pollution dans les Docks, en tenir compte pour l’habitat à venir.
27 • Relayer et appuyer auprès de l’Office Public de l’Habitat de la Seine Saint-Denis, les doléances des résidents Arago et Vaillant.
28 • Signer une Charte Antennes-relais avec les opérateurs Télécom, rendant la concertation obligatoire avec les Audoniens.
29 • Accélérer la requalification de la RD1 qui dépend du Département afin de tourner la ville vers le fleuve et de relier le futur parc des Docks au parc de l’Ile Saint-Denis par une promenade plantée et des pistes cyclables.

VIVRE ENSEMBLE

30 • Garantir transparence et concertation avec les habitants pour tous les projets urbains soutenus par le Département.
31 • Lutter contre les discriminations en renforçant notre pression sur l’État afin que la justice en Seine-Saint-Denis dispose de moyens supplémentaires et spécifiques.
32 • Refuser le communautarisme par la création d’un Observatoire chargé de valider en amont les délibérations du Conseil général, ainsi que les propositions de subventions aux associations.
33 • Instaurer un Conseil général des jeunes avec tous les collèges du Département.

Avec cette élection, il s’agit pour nous de faire gagner la Gauche avec des propositions concrètes mais aussi d’ouvrir une nouvelle voie à Gauche pour Saint-Ouen et la Seine-Saint-Denis C’est comme cela qu’il faut comprendre notre slogan « Déverrouillons Saint-Ouen », que l’on aurait tord de réduire simplement à une critique envers l’absence de bilan du Maire, en tant que Conseillère générale sortante …

Au delà du Blog  Soignetagauche.fr, vous pouvez également discuter nos propositions en ligne sur notre site (http://decrock.fr) ou sur Facebook, nous rencontrer sur les marchés ou encore participer à nos réunions publiques.

Pour ceux qui partagent notre démarche, ils sont d’ailleurs plus nombreux chaque jour, le seul vote utile aux Audoniens, dès le 1er tour, est le vote PRG-MRC pour Olivier DECROCK et Odette GEOFFRE !

Merci,

Olivier DECROCK

olivier@decrock.fr

Olivier DECROCK, candidat, Parti Radical de Gauche (PRG)
Odette GEOFFRE, suppléante, Mouvement Républicain et Citoyen (MRC)

Site de campagne : http://decrock.fr ; Email : olivier@decrock.fr ; Téléphone : 07 86 79 53 68 “


 

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

112 réflexions sur « Demandez le programme ! Chapitre 1 – Olivier Decrock »

  1. Rencontré par hasard Elise Boscherel cet après-midi qui diffusait avec le MJS devant la poste. Au moins elle a la foi du charbonnier et la fougue de la jeunesse.
    Un nouveau tract qui commence à parler programme et paraît-il ça va monter crescendo sur les engagements.
    Evidemment on voit large : emploi, transport en commun et cadre de vie.
    On nous promet même “le retour de commerces de bouche de qualité (poissonneries, boucheries, pâtisseries)”. Le tout au pluriel.
    Bon faut évidemment qu’elle soit élue…

    Blague à part. Nous invitons les socialistes à nous transmettre sous Word (par mail) le recto de ce nouveau tract où figurent leurs propositions nous les publierons bien volontiers à la suite d’O. Decrock qui a tiré le premier.

    Promis juré on n’ajoute et on ne retranche rien.
    On livre au débat, à l’analyse et au comparatif par les blogeurs intervenant sur soignetagauche.fr.

  2. Question : que peut faire un simple conseiller général ? À mon avis pas grand chose.
    Tout ceci est bien beau, mais il me semble que la plupart des points ennoncés ne relèvent pas des compétences d’un conseiller général qui dans les faits n’a pas de pouvoir exécutif, au mieux il pourrait- être un relai.
    Toujours est-il que dans notre département et à Saint-ouen en particulier, la tache est immense vu le retard pris.
    Je crains qu’une fois de plus à gauche dans notre département l’on se complaise dans le bla-bla électoral et l’expérimentation douteuse.

  3. Francis Vary,post 2,il est sûr que les “2 roubles”dont vous défendez la finesse dans une autre rubrique “relèvent plus des compétences d’un conseiller général”.WD,lui,avec sa modestie proverbiale ne présente que ses tribunes du conseil municipal.D’ailleurs sont-elles vraiment de lui?
    Vous qui semblez aimer l’humour,je pense que pour un candidat de droite, le prix de 2 dinars(tunisiens)aurait été plus approprié.Mais il est vrai que lorsqu’on a été abreuvé d’un anticommunisme désuet,très “Guerre Froide”,on a du mal à s’en extraire…
    “L’argent de Moscou”comme “14-18″ou Capri,c’est fini!

  4. @ Francis Vary,

    Détrompez vous, le Conseil général dispose encore dispose de compétences larges. Elles sont détaillées ici : http://decrock.fr/le-canton-saint-ouen-sud/le-role-du-conseil-general/

    Il gère les routes, les collèges, tout ce qui concerne le solidarité (Aide aux Personnes Âgées, RSA ….)

    La réforme territoriale qui s’annonce et qui prévoit la fin de la compétence générale du département, à partir de 2015, n’est pas inéluctable. Les Radicaux de Gauche pensent que le rôle du département doit être maintenu afin de permettre de mieux articuler les politiques de développement économique avec la réalité du territoire.

    Savez vous en particulier qu’avant cette réforme, voulue par la droite et pas vraiment combattue par le PS, le département disposait de 41% d’autonomie fiscale, alors qu’aujourd’hui, il ne touche plus, en guise d’impôt direct, que la partie relative au foncier bâti de la taxe d’habitation, ce qui représente moins de 13% de ces recettes ?

    On vous dit que c’est pour lutter contre les déficits. Mais en fait 90% du déficit est dû au budget de l’État, moins de 10% au collectivités locales qui ont l’obligation légale de présenter des budget en équilibre …

    Ce faisant on vous masque les vrais enjeux ! C’est un véritable retour en arrière sur la politique de décentralisation menée depuis les années 80 en France !

    Quant-à la question de savoir ce que je pourrais faire au Conseil général … Déjà, représenter ma sensibilité politique y travailler pour le bien des habitants de la Seine-Saint-Denis. En tout cas, certainement plus que Madame le Maire et Conseillère générale sortante qui a déjà beaucoup à faire avec la gestion de sa ville et n’a jamais rendu compte de son mandat et permettez moi de le dire, plus que William Delannoy qui, comme il l’a indiqué dans sa déclaration de candidature, s’intéresse plus à la ville qu’au département … Plus qu’Elise Boscherel qui s’alignera sur les choix de Claude Bartolone et n’apportera aucune originalité ou contradiction à l’exécutif en place … Je dis donc juste que le Conseil général a besoin d’une sensibilité Radicale et Républicaine …

    Donc si comme moi, vous ne pouvez pas vous résoudre à voire le Conseil général se transformer en une sorte de CCAS à l’échelle du département et conserve des compétences générales, au plus près des préoccupations de habitants, alors le vote PRG-MRC aura un sens !

    Maintenant, il faut être clairs. Ce n’est pas le Conseil général qui fera fleurir des pâtisserieS des BoucherieS et des PoissenerieS à Saint-Ouen (cf. commentaire d’Eric Pereira plus haut….) Tout au plus, et c’est déjà pas mal, peut-il moderniser le Fonds d’Intervention des Quartier (FIQ) avant d’aider à la modernisation des commerces et à l’installation des commerçants, en concertation avec la ville. Vous devez savoir sur ce sujet, que la ville de Saint-Ouen avec sa majorité PC-PS n’a toujours pas utilisé son enveloppe attribuée en 2004 (C’est un un Compte rendu intégral du Conseil Municipal) … A ce titre JR est doublement coupable, en tant que Maire et Conseillère générale et le PS est complice !

    A votre disposition pour discuter encore et encore pour convaincre et faire changer les choses !

    Le 23 Février aura lieu notre première réunion de campagne au 14, rue de l’Alliance, j’espère avoir le plaisir de vous y rencontrer.

    Bien cordialement,

    Olivier DECROCK

  5. Monsieur Decrock,
    Avec le respect que je vous doit, n’est ce pas la gauche qui gère le département depuis plus de 70 ans ?
    N’est pas la gauche qui préempte à tour de bras dans ce département empéchant ainsi les classes moyennes de s’installer dans nos communes et ce faisant, créer de la mixité sociale et ammener des recettes fiscales ?
    N’est ce pas la gauche qui ghéthoise ce département, par exemple en idéologisant même les noms d’écoles, d’équipements sportifs, ect…
    Par exemple : croyez vous opportun de nommer une école maternelle Nelson Mandela ?, est ce réellement un gage d’intégration pour des enfants de 4 ans, ou, est-ce les prendre en otages dans nos idéologies d’adultes ?
    Voyez vous la gauche dans ce département à perdu l’habitude de la démocratie, et la démocratie c’est aussi l’alternance…
    @Mic. Fainzang
    Je ne vais en vacances ni en Tunisie, ni à Cuba et sans être anti-communiste primaire on peut quand même s’intéroger sur ce qu’est l’idéologie communiste et, ce faisant faire un peu d’humour.
    Après tout, on a jamais vu durant la guerre froide des gens de l’ouest vouloir passer à l’est, n’est-ce pas ? J’immagine donc que ce ne devait pas être le paradis vendu…
    Cependant je vous précise que je viens d’une famille, je dirais.. communiste ultra orthodoxe… mais que j’ai réussi à m’en sortir.

  6. @ Francis Vary,

    Il ne vous a pas échappé que les communistes ne gèrent plus le département, qu’ils ont laissé la “main” aux socialistes ? Il ne vous a pas échappé que c’est le gouvernement de Nicolas SARKOZY qui fait que l’État doit aujourd’hui plus de 600 millions d’Euros à la Seine-Saint-Denis ?

    En un mot, je suis pour plus d’État, c’est à dire, plus de moyens pour le bénéfice des habitants. Dans un premier temps, cela ne fera de toute façon que contrebalancer les inégalités de traitement existantes, que ce soit en matière de transports, d’éducation, d’aménagement du territoire … dont souffre notre département et ses habitants.

    Il ne vous a pas échappé que je préconise à Saint-Ouen, une alternance, sur des valeurs de gauche ET qui tienne compte des réalités, comme la mutation du territoire. C’est bien si des sièges d’entreprises s’installent à Saint-Ouen et en Seine-Saint-Denis, c’est mieux si les Audoniens en profitent …

    Enfin, je ne suis pas angélique sur les problèmes de sécurité. Qu’en terme de citoyenneté, je mets en avant le Service Civique comme facteur d’intégration (il a été mis en place par un gouvernement de droite et c’est une bonne mesure).

    Rappelez vous que c’est sous le gouvernement Gaulliste que le département de la Seine a donné naissance à la Seine-Saint-Denis qui a concentré les problèmes sociaux (C’est la ville de Paris de droite qui a alors envoyé ses pauvres à la Courneuve pour créer des ghettos …)
    Quant-au nom des écoles, je vous répondrai clairement : Ce n’est pas parce que l’on baptise une école du nom de Nelson Mandela que l’on est digne des valeurs qu’il incarne … C’est soit vu comme une reconnaissance, au pire une récupération politicienne …. Ceci étant dit, pour les enfants de l’école qui sont bien loin de ces considérations politiciennes, ce nom incarne des valeurs universelles et c’est bien. Vous en pensez pas ?

    Enfin, je terminerai en disant que la volonté d’alternance pour l’alternance n’est pas une fin en soit … Que vous en ayez marre, je le conçois, pour le moment vous en m’avez pas convaincu.
    En tant que Radical, je ne laisserai pas les valeurs de la Laïcité, récupérées et perverties par le Front National … Je ne peux pas non plus accepter les dérives antirépublicaines de Nicolas SARKOZY et sa politique libérale qui sape les services publiques -de l’éducation à la justice- et qui fait qu’au final, ce sont les plus faibles qui paient l’addition …

    Les services publiques sont le seul patrimoine de ceux qui n’ont rien, les valeurs de la république sont notre patrimoine commun, c’est le contrat social qui lie les citoyens et qui dépasse largement les dérives du “communisme municipal” et du clientélisme actuel …

  7. @ Michel
    C’est simple: “2 roubles art”, cela fait un jeu de mot.
    Alors que ” 2 dinars art”, même tunisiens les dinars ne font pas un jeu de mot!

  8. Francis Vary,ce département n’a pas 70 ans.Même dans la polémique vous semblez confondre,comme WD,le 93 et la commune de S.O.
    A propos de vos parents c’est quoi “des communistes ultra orthodoxes”?Des adeptes de Babeuf-Buonarroti-Blanqui,des communards,des résistants communistes exclus Tillon-Guingouin,de lénine et des bolcheviks,de Staline,de Tito,de Mao,de Trotski,de Maurice Thorez,de Georges Marchais,de Robert Hue-M.G.Buffet?Veuillez m’excuser d’en oublier.
    Si je ne peux pas désavouer votre remarque sur la Guerre Froide,je pense que l’idéal communiste ne peut se réduire à l’aspect repoussant qu’en ont donné les pays “socialistes”.Moi aussi,j’ai eu des parents communistes et j’ai pas “réussi à m’en sortir”complètement…

  9. M. Vary

    Concernant le département, sa création remonte à une quarantaire d’années.

    Pour le 93, il fut soigneusement découpé par le pouvoir gaulliste pour éviter de trop donner à la gauche (communiste à l’époque).

    La ghettoisation, ce sont les abandons de production, la DATAR, la non modernisation de nos systèmes productifs, de recherche et de développement du aus au CNPF puis au Medef, le logement social mal conçu, insuffisant et non réparti sur toute l’ile de France.

    Imaginez ce que serait notre département pour lui même et ses relations avec les autres départements si avaient été réalisés les transports nécessaires, le soutien aux activités de fret ferroviaire, à la constuction de tous les établissements d’éducation jusqu’au plus haut niveau universitaire – en lien avec les besoins de formation professionelle ?

    La ville a appelé la médiathèque d’une façon. J’aurai préféré que cela soit plutot “Olympe de Gouges”…

    Idem pour l’espace Simone de Beauvoir … bien connu des audoniens !

    Concernant les équipements, Saint-Ouen a fait beaucoup, des fois mal mais il vaut mieux un équipement éloigné que pas du tout.

    Aujourd’hui JR tourne le dos à un avenir solidaire pour tous les audoniens (tous les départs nous le montrent) parce qu’elle fonde sa gestion sur “je sais tout, je fais tout tout seul, je ne rends de compté à personne.”

    Elle s’est déclarée un peu tard comme n’étant plus communiste. Je crois que cela faisait un certain temps – par ses pratiques et son comportement – qu’elle ne l’était plus;

    Se fut un soupir de soulagement lors de sa déclaration dans Le Parisien pour beaucoup de cocos.

    Les choses sont claires : voter pour JR au 1er tour c’est se tirer une balle dans le pied et pas dans celui des promoteurs…

    Croyez moi quand je vois que JR ne ne bouge pas à la hauteur nécessaire pour obtenir l’extension-finition du lycée Blanqui cela me révolte mais je ne me tourne pas contre les communistes.

    Notre maire – a choisi une voie toute personnelle sinon familiale dans sa gestion de la commune.

    Dieu si elle en a abusé plus d’un. Et je sais combien elle a changé pour garantir son pouvoir des principes démocratiques, des formes de vie sociale qui avaient marché.

    Que disent les audoniens : ils sont souvent colère de ne la voir qu’au moment des élections!!!

    Pour ma part, l’offre OD est à prendre pour ce que dit le candidat!

  10. Si le paradis existait quelque part ça se saurait, Monsieur Vary …
    Il faut être impartial en toute chose, et si on examine dans quelles conditions le socialisme s’est instauré en Russie, on modérera ses propos.
    La Révolution Russe déclencha une véritable levée de boucliers en occident . On eut peur …. peur que la révolution Russe ne fasse tache d’huile. L’on décréta alors le blocus de la Russie soviétique. Wiston Churchill parla de cordon sanitaire. Des millions de Russe vont mourir de faim. On va aussi intervenir militairement. L’armée française participe à cette croisade. Clémenceau prône la politique du “fil de fer barbelé” qui laisse les bolcheviks “cuire dans leur jus” ce sont ses propres termes. La Russie est exsangue.
    Trente ans plus tard, c’est-à-dire une période assez courte à l’échelle de l’histoire, la Russie est la deuxième puissance mondiale … Même si des erreurs tragiques ont été commises, que l’on peut mettre au crédit des pressions de toutes sortes exercées contre la russie qui ont induit des dérives antidémocratiques, la période précité démontre amplement que le mode de production socialiste était efficace.. . les mesures sociales dont il était porteur sont aujourd’hui regrettées par beaucoup de gens. Mais tout cela, on ne vous le dira pas à la télé …
    Monsieur Vary, vous dites que votre famille était communiste. Elle a sûrement participé à des actions pour améliorer les conditions de vie et de travail de tous. Elle mérite le respect ..
    J’ajoute que le parti communiste français n’a absolument rien à voir avec tout ce qui s’est passé … il reste en France le seul parti qui n’a jamais levé la main contre les libertés .. tout le monde ne peut pas dire pareil ..!
    Il tombe sous le sens que ce que je dis ici n’engage que moi …

  11. M. Vary,

    Le choix du nom des écoles, des rues, des médiathèques implique nécessairement un choix idéologique (qu’il soit de gauche ou de droite d’ailleurs). G Bachelard ne prétendait-il pas que chaque mot implique des choix théoriques et idéologiques ? En bref, pour reprendre vos propos, chaque mot est porteur de sens et vous etes ainsi condamne a en être l’otage. Brrr, j en frisonne…
    Pour revenir a nos moutons, le nom de N Mandela évoque la possibilité du vivre ensemble mais aussi la nécessité du Pardon… Néanmoins, dans l’hypothèse absurde ou les décideurs n’avaient pas été idéologisés, ils auraient pu baptiser cette école L.F. Celine, Ben Ali, Deng Xiaoping, M. Jordan, Prosper Youplaboum ou Emile Louis. Et, vous auriez ete tout autant otage des références desideologisees lies a ces personnages illustres.

    En ce qui concerne la fuite des gens de l’ouest décadent vers le monde soviétique égalitaire et, quoique l’histoire en dise, porteur d’avenir, je vous invite a consulter nombres de thèses qui démontrent de manière impartiale et argumentée qu’il s’agissait d’un véritable Tsunami auquel les républiques soviétiques ont su répondre de manière efficace et réactive. Un certain nombre de scientifiques prussiens y ont, par exemple, connus de brillantes carrières.

    Pour le reste, je souhaite vous rappeler que le communisme n’est pas une maladie héréditaire, ni une addiction dont on se libère en participant a des forums. C’est une chose sérieuse, dialectique et matérialiste. Je vous conseille donc, avant de parader devant tout le monde, de vous persuader que vous êtes un communiste abstinent qui risque, a tout moment, de rechuter.

    A part ca, le commerce de cannabis se porte bien. Les cartels prospèrent et les halls et les espaces publics sont privatises par une jeunesse avide de biens de consommation, parfois violente et toujours arrogantes.

  12. @ tout le monde
    Nelson Mandella, c’est quand même mieux que Peter de Clerk question idéologie! L’exemplarité de l’ homme emprisonné et qui lutte pendant trente ans pour ses idées , la justice et la fin de l’apartheid , c’est plutôt bien non?
    Cette odieuse idée si bien partagée , qui ressort sournoisement , régulièrement et si bien partagée quelque soit notre origine!
    Après, pourquoi Sarkosy aussitôt élu a préféré Le Fouquet’s qu’un bon Mac Do , bien( peu) de chez nous. Le chois du nom?
    Tant que le futur collège ne s’appelle pas Collège Poutine , Ben Ali , Moubarak ou Laurent Bagbo….

  13. @mic Fainzang,
    Tendance Stalino-Machais fatiguante, donc PCF d’après ce j’en ai compris ceci étant je ne mélange pas tout (résistance ect …)
    70 ans ou 40 ans quelle diférence pour moi qui ai 45 ans et qui n’ai connu que ça, un peu comme les Tunisiens que vous citez et qui n’ont connu que Ben Ali.
    @monsieur Decrock,
    Si vous commencez à tout mélanger, du genre c’est la faute à Sarkozy si le département va mal, à mon avis vous êtes mal parti,
    Concernant Nelson Mandela, je n’ai rien contre son combat, mais je maintien qu’il est pas opportun et somme toute trop tôt pour donner son nom à une école maternelle, nos bambims sont un peu jeunes pour les préparer à nos combat. Pour ma part j’aurais préféré un poète ou un artiste et pourquoi pas un rue pour Mandela, mais une école là je dit non.
    @Sarah Magaut, Paco
    Franchement mettre tous sur le même plan De Cler, Ben Ali, Deng Xiao ect … Arrêtez de tous mélanger, pourquoi renvoyer à ces références ?
    Le monde est complèxe et il n’y a pas les bons d’un côté et les méchants de l’autre, non ?
    Quand à Sarko, Fouquet’s ect.. Les présidentielles
    c’est en 2012.
    La politique c’est (ce devrait ?) être de prendre ses responsabilités et arrêter de dire c’est la faute à l’autre ( Sarko).

  14. Je ne partage pas ce point de vue selon lequel le monde serait un bloc monolithique où règnerait une parfaite harmonie entre toutes ses composantes.
    Il existe à l’échelle de la planète des gens qui oeuvrent pour le progrès, la justice sociale et la paix. D’autres, à l’inverse, s’efforcent de freiner la marche en avant de la civilisation et se font les chantres d’un système à bout de souffle dont l’objet est de sauvegarder les privilèges de quelques uns.
    En France, Monsieur Nicolas Sarkozy et son équipe s’évertuent à lui redonner vie. Mais en vain semble-t-il … Plusieurs indices démontrent que l’opinion ne suit pas .. et c’est tant mieux !

  15. Je m’excuse de parler du programme des autres, mais je souhaiterai faire une petite remarque sur celui de notre protégée du PS et son colistier d’EPSO ou EE les Verts on ne sait plus vraiment ou il se positionne ” Quand le vent souffle la girouette dans le toit tourne” mais bon on ne va pas lui en vouloir c’est la vie. En efeft dans un tract on peut y lire sans rire ” Qu’ils se battront pour une politique des transports à Saint Ouen” Mais je crois que les transports sont de la compétence des Régions, nous avons voté pour cela l’an dernier à pareil époque il me semble ??? Et de plus je crois que nos amis du PS et les verts gouvernent la Région depuis bientôt 1992 soit 19 ans !! Ou est cette politique des transports ???? Qu’ils cherchent autres choses et je pense à mon humble avis que le programme ci joint d’Olivier DECROCK est plus crédible que celui du duo improbable Elise BOSCHEREL et Mamadou KEITA qui ressemble plus au mariage de la carpe et du lapin, dont le seul point commun est une haine farouche de JR et de ces amis communistes

  16. C’est vrai que le programme est beau sympa et tout mais en donnant ma voie à monsieur decrock j’ai trop peur de la donner à rouillon car si monsieur decrock fait un bon score on le retrouvera dans peu de temps en discussion avec rouillon pour une bonne place sur la liste de 2014 et ça c’est non non et non

  17. @ Sam,

    Je ne cherche pas une place sur une éventuelle liste en 2014. Ma finalité, c’est de faire changer les choses, avec des gens engagés et sincères.

    Croyez-moi, lorsque l’on a 40 passés, que l’on s’engage en Politique, que l’on est socialement bien intégré, ce n’est pas parce que l’on veut y faire carrière … Ma carrière se porte bien sans la Politique …

    Venez ce mercredi 23 février, à partir de 19h30 au 14, rue de l’Alliance à l’occasion de notre réunion de campagne, nous pourrons en discuter !

    Amicalement,

    Olivier DECROCK

  18. Et alors idSTG toujours pas de progamme des autres candidats ?
    Il y a pourtant des candidats qui viennent s’exprimer ici.
    Je pense au boulanger maintenant handicapé de la joie de vivre qui vient pleurer ici parcequ’il s’aperçoit qu’il ne rattrapera jamais la belle écharpe tricolore après laquelle il court.
    Il nous parle de bidon vide mais rien sur le programme qu’il soutient, faut dire qu’avec une candidature bidon de suppléant écologique auprès du PS on ne voit pas trop ce qu’il pourrait nous apporter.
    Mais et les autres candidats ?
    C’est pas que je veux faire de la pub à ce blog mais c’est le seul maintenant où il y a confrontation d’idées.
    Et si tous les audonniens ne viennent pas le consulter tous ceux qui le font en parle autour d’eux de ce qu’ils apprennent.
    Seul decock l’a compris visiblement.
    Pour marquer ma désaprobation de la majorité municipale, je voulais voter pour un homme de droite entouré de gens de gauche, pourquoi pas pour un homme de droite devenu candidat de gauche, en dehors de la majorité municipale avec des propositions claires et bien élaborées.

  19. Olivier,cette campagne semble vous stimuler.En 2014,vous ne vous limiteriez plus à un vulgaire poste de maire-adjoint mais vous envisageriez le poste de maire,”entouré de gens engagés et sincères”?Cette éventualité risque de vous rallier des gens qui ne cracheraient pas eux sur un poste de maire-adjoint ou de conseiller municipal et risque de déplaire à WD qui verrait ainsi un nouveau rival de poids se déclarer.

  20. A OD

    A la rubrique EDUCATION

    2 • Sécuriser tous les collèges du département, après concertation avec les parents, enseignants et personnels, si besoin, avec une vidéosurveillance ciblée.

    Concertation à la JR ?
    Vidéosurveillance ciblée ? tu cibles quoi ou qui ?
    Style frappe chirurgicale US ?

    Y a du pognon pr les caméras et pas pour un encadrement ???

    Les caméras, ça ne marche pas, ne résoud rien !!!

    Pas de vidéos ds les écoles, pas de biométrie MAIS DES HUMAIN(E)S, DE L’HUMAIN !!!

  21. Je souhaiterai répondre a SAM sans polémiquer car je suis un nouveau venu. Mais que fera le Parti Socialiste si ces candidats arrivent après JR ?
    Vont – ils se désister pour ne pas permettre au “Méchant WD” être conseiller départemental ? Vont -ils aussi négocier des places pour faire liste commune avec JR si ils sont en mauvaise posture pour les prochaines municipales? Alors dans ce cas soyons logique et cohérent et votons soit pour Olivier DECROCK ou tout simplement pour William DELANNOY et les choses seront claire. Car ce n’est pas péché de voter autre que PC ou PS voir à droite à Saint Ouen, car la ils sont heureusement tous ces partis sont Républicains et n’ont rien à voir avec le FN ou Sarkozy !!

  22. Optical a parfaitement saisi le climat qui préside cette campagne électorale … On tire à boulets rouge sur le parti communiste. Cela n’a pas le mérite de l’originalité. Il en va ainsi depuis un certain jour de décembre 1920, qui vit la naissance du parti communiste français.
    On s’efforce de présenter les communistes tels qu’ils ne sont pas, c’est-à-dire des adhérents à une organisation inquiétante et conspiratrice, dont le but et d’instaurer une dictature féroce et de transformer le pays en un immense camp de concentration.
    Tous les personnages plus ou moins importants qui se sont livrés à ce petit jeu sont tombés, les uns après les autres, dans les oubliettes de l’histoire. Cela devrait servir de leçon ..
    Et puis, pas de triomphalisme, Madame Rouillon, je l’ai déjà dit, n’est pas encore battue et ses détracteurs pourraient se transformer, au soir du deuxième tour, en émules des chevaliers à la triste figure .. Restons modestes !

  23. A OD

    Je renouvelle ces 2 questions déjà posées dans une rubrique précédente en post65.
    http://www.soignetagauche.fr/?p=2899

    Extrait du blog PRG
    http://decrock.fr/olivier-decrock/le-parti-radical-de-gauche/

    1/ « Ils dénoncent les effets pervers de la mondialisation, »

    Quid des effets de la mondialisation tel que les accords signés par l’Etat français, de droite et de gauche confondues, à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), sur l’Accord Général sur le Commerce des Services (AGCS) en fait la privatisation de tous les Services Publics, sur le département et par ricochet sur le canton ?

    J’ajoute le TCE (Traité Constitutionnel Européen) à la liste.

    Cette question s’adresse aussi aux socialistes qui ont signés ces accords.

    2/ « Ils sont pour une écologie humaine et républicaine mais non intégriste, »

    Peux tu définir plus en détail cette écologie humaine, républicaine et non intégriste ?

    Merci

  24. @ JYM, 20

    Il n’y aucune comparaison possible entre vidéo surveillance en espaces ouverts et celle qui peut s’envisager pour protéger un équipement public et ses élèves et personnels des dégradations ou agressions … Viens en discuter ce mercredi 23, à la Salle de l’Alliance, 14, rue de l’Alliance

    @ Michel Fainzang, 19

    Un jour à la fois … mon combat n’a pas changé : améliorer Saint-Ouen et permettre à tous de mieux y vivre. Il ne s’arrêtera pas à ces élections cantonales.

    Cela demande du travail et beaucoup de modestie …

  25. L’histoire abonde d’élus à tous le niveaux qui sont passés de la droite vers la gauche et inversement. Mais pas tous de la même façon. Il y celles et ceux qui ont le sens de l’opportunité et qui tournent la veste parce qu’apparaît sur l’échiquier politique français une formation susceptible d’emporter tout sur son passage. On a vu cela en 1958, lors de l’éclosion du parti gaulliste l’unr, devenu par la suite l’udr, puis le rpr. Le mouvement républicain populaire, représentant la démocratie chrétienne à la française passa avec armes et bagages au parti gaulliste et laissa ses scrupules à la sacristie .. Certains de ses membres voyaient se profiler à l’horizon un carriére intéressante qu’ils ne voulaient pas laisser passer ! Je ne dirai rien de l’ump, qui n’a de gaulliste que le nom ..
    Il en est d’autres par contre qui considèrent qu’ils se sont trompés, ce qui ma foi peut arriver, et qui changent de camp. Ce qui est leur droit le plus absolu.
    Olivier Decrock a rejoint le mouvement des radicaux de gauche après avoir “vécu” un temps à l’ump. Il a pris conscience, je crois, que les idées républicaines, dont il se réclame et auxquelles il reste très attaché, n’étaient pas le cheval de bataille de l’ump. Ce en quoi il a tout à fait raison.
    On peut comprendre, dans ces conditions, qu’il ait éprouvé le besoin de changer d’air.
    Personne ne peut lui en tenir rigueur ..
    Merci d’excuser les fautes de frappe ..

  26. @ JYM 23 suite

    S’agissant de la Mondialisation, le PRG propose dans son programme de 2010 :

    Participer, avec l’Union européenne, à une « politique de développement inclusif »
    au niveau international en faisant accepter par les Organisations régionales et
    internationales le principe d’un traitement spécifique adapté à chaque pays souffrant
    d’inégalités, promouvant le commerce équitable entre pays et acteurs économiques,
    renforçant les aides publiques non conditionnelles et faisant des technologies nouvelles des biens universellement accessibles.
    • Se battre pour une nouvelle approche de la ” gouvernance mondiale ” qui doit
    devenir de plus en plus collective et reposer sur une conception de co-développement
    inclusif et donc de R.M.H (Responsabilité Mondiale Humaine).
    • Améliorer et harmoniser les politiques d’aides françaises et européennes
    • Accélérer les aides et les mesures visant à faire reculer la pauvreté et les épidémies (par un accord OMS – OMC relatif à l’accès aux médicaments, vaccins, soins…) ; libérer les accès aux médicaments.
    • Créer un fonds de prévention et de lutte contre la pandémie de SIDA, alimenté par
    chaque pays membre de l’UE, à hauteur de 0,1 % du budget de chaque Etat membre.
    • Repenser les coopérations Nord-Sud dans le sens d’un co-développement démocratiquement élaboré, favorisant l’autonomisation alimentaire et énergétique des pays les plus pauvres, le rééquilibrage entre démographie et développement socioéconomique, en soutenant la lutte contre les effets des désastres naturels et des pollutions.
    • Revoir les objectifs des organisations internationales, comme le FMI, la Banque
    Mondiale, des Accords Régionaux de ” libre-échange ” en leur imposant donc de
    nouveaux critères d’action ceux, notamment, du Programme des Nations-Unies pour le
    développement humain ou de l’OIT.
    • Soutenir la diversité des formes économiques locales en particulier celles liées aux
    formes d’Economie Sociale et Civile de communautés populaires.
    • Instaurer une taxe sur les transactions financières mondiales entièrement
    consacrée à des moyens de développement économique d’autosuffisance
    alimentaire (eau, énergies naturelles…) et de lutte contre les épidémies dans les
    pays les plus pauvres ; fonds gérés par l’Organisation des Nations-Unies pour la Faim
    et le Développement (0,05% rapporterait plus de 100 milliards d’euros).
    • Contribuer à doter le Programme Alimentaire Mondial et la FAO de budgets d’interventions renforcés
    • Demander que la « Task Force » de l’ONU s’occupant de la lutte pour mieux nourrir la
    planète voit son périmètre plus clairement étendu au soutien aux productions locales
    garantissant une certaine autonomie alimentaire et financière, au respect de
    l’environnement.

  27. post 28
    Vous avez raison monsieur Samir. Aujourd’hui le mot ordre prend une signification toute particulière dans le vocabulaire politique, car il évoque les forces de l’ordre que les gouvernements utilisent éventuellement lorsque les salariés sont en grève ou manifestent pour exiger soit une augmentation des salaires, soit une amélioration des conditions de travail ou les deux à la fois.
    Ce qui est à retenir, c’est que l’existence des forces du maintien de l’ordre correspond à la volonté des classes dirigeantes ou du patronat, comme vous voudrez, de maintenir intact l’ordre social actuel existant, lequel est fondé sur l’exploitation du travail humain, sur l’appropration par une minorité des fruits du travail de la masse des salariés, ce qui, en définitive, constitue une évidente manifestation de désordre, ce mot devenant en la circonstance synonyme d’injustice.
    Cela dit ce que l’on appelle l’ordre républicain est consigné dans la constitution de 1958, qui fut l’acte de naissance de la cinquième république.
    Une constitution très en retrait au regard de celle de 1946, parce qu’elle renforce considérablement les pouvoirs du président de la république et porte en elle tous les ingrédients permettant d’instaurer un pouvoir dictatorial.
    Le président de la république peut, en effet, en cas de crise grave dissoudre l’assemblée nationale et gouverner par décrets …

  28. Pour répondre à SAMIR l’Ordre Républicain est une notion générale. En effet il n’est ni de droite ni de gauche, sans Ordre Républicain il n’a y a guère de société viable. L’ordre Républicain est une notion partagée par toutes les composantes politiques qui jouent le jeu démocratique. Et je crois en France c’est encore heureusement le cas. Que ce soit le PCF, le PS l’UMP le Nouveau Centre Europe Écologie les Verts , le MODEM ces derniers jouent le jeu Républicain. Sauf bien entendu le FN et les Partis Trotskystes. Il faut espérer que ces derniers n’arrivent jamais au pouvoir car cela sera la guerre civile ! Voila ce qu’évite l’Ordre Républicain une guerre civile !!

  29. Au chapitre éducation

    Le conseil général doit avoir des moyens supplémentaires, certes!

    Dans certains cas, le budget est là mais cible mal les priorités.

    La carte imagine r ou l’attribution d’ordinateurs pour chaque élève entrant en 6 ème sont des dispositifs nécessaires, répondant à des besoins.

    Cependant, en ayant discuté avec JYM; qui a réussi à me convaincre sur la question, je suis d’accord pour dire qu’il serait plus utile de doter chaque établissement de matériels informatiques suffisants et spécifiques, en pemettant aux étudiants d’y accéder librement après les cours.

    Et utiliser ce budget pour répondre à de vrais manques sur le département (afin de réduire les inégalités)

    Aujourd’hui , de nombreux enfants dyslexiques,poursuivent leurs études en ayant de réèlles difficultés à l’écrit, ce qui les empêche de suivre.
    Certains d’entre eux seront dirigés vers des filières qu’ils ne choisiront pas.

    Leurs parents souhaitent qu’ils poursuivent une scolarité normale et se battent au quotidien pour faire reconnaître cet handicap , au niveau de l’éducation antionale et de la MDPH ( celle ci ;refusant le plus souvent une prise en charge car elle ne considére pas la dyslexie comme handicap)
    Ces jeunes sont donc accueillis dans des classes banales et n’auront la possibilité d’avoir des aménagements qu’à partir de la 3 ème.

    Des logiciels existent, ils coûtent chers mais représenteraient un vrai investissement pour chaque établissement, sur le long terme ( en observant les consultations chez les orthophonistes, les enfants présentant ces troubles sont de plus en plus nombreux).

    Ils permettraient aux élèves de poursuivre leur scolarité sans avoir la barrière de l’écrit (compétence nécéssaire à tout apprentissage)

    Plutôt que de doter chaque enfant d’un ordi; il faudrait donner “sa” place à chaque enfant à l’école, fondement même de l’école de la République: une école gratuite et accessible à tous.

    En utilisant des exemples concrets et des actions en direction des concernés eux-mêmes, les propositions dans les tracts auraient,(je crois) plus de poids.

    Il ne s’agit pas dire : il faut lutter contre les discriminations mais dire comment on s’y prend, la première chose éviter le gaspillage en utilisant mieux l’argent publique!

    Si demain, on pouvait accueillir ces enfants dans de meilleurs conditions alors l’idée de Vivre ensemble, à l’école ou au collège, aurait réèllement du sens!

    J’oubliais on pense toujours mieux l’Education en étant proche des familles!

    saly

  30. Chapitre education (suite)

    Une autre problèmatique : les enfants exclus à la suite de conseils de discipline

    La scolarité étant obligatoire jusqu’à 16 ans , ils doivent être rescolarisés.

    Aujourd’hui, les établissements “s’échangent” leurs éléments pertubateurs.
    Ils sont de plus en plus nombreux et sont le plus souvent des jeunes décrochent.

    Nous avons les moyens de faire à Saint-Ouen, avec le tissu associatif que nous avons mais pas la volonté.

    Plutôt que de les exclure, Paris a mis en place un dispositif qui permet de les garder dans les établissements et de travailler sur les difficultés de ces élèves. Action collégien : c’est permettre aux jeunes, à l’intérieur des collèges d’être accompagnés par des éducateurs afin de les remettre sur les rails, en utilisant le sport et des ateliers de citoyenneté, les élèves travaillent aussi leurs cours de façon plus individualisés et sont réintégrés dans leur classe (cela varie entre 1 et 3 mois).

    Le département pourrait peut être y songer, car en plus de gérer les cas difficiles, ces éducateurs ouvrent aussi le collège aux autres élèves et les accueillent au foyer pour différentes activités.

    Agir ainsi, permettrait peut être de ne plus avoir besoin de médiateurs payés par la Ville, à l’exterieur des collèges, mais des intervenants à l’intérieur des établissements payés par le département,. La prévention couterait moins chère que la vidéosurveillance .
    saly

  31. On peut avoir une vue superficielle de l’ordre républicain .. en ignorant le fondement même de ce que l’on appelle la République. Elle est fondée qu’on le veuille ou non sur la domination d’une classe sociale sur une autre .. ce que le commun des mortels est à même de constater chaque jour que dieu fait – s’il existe !
    Le reste n’est que littérature … cela dit chacune et chacun peut donner la signification qu’il veut à la république française, une et indivisible .. paraît-il .. personne n’y verra un inconvénient quelconque ..

  32. Chapitre RSA

    J’ai entendu X. Bertrand au JT, il pense que les départements devraient augmenter les contrats aidés plutôt que de distribuer des allocations(rsa).
    Ce serait un moyen de réduire le chômage, selon lui.

    Les contrats aidés sont une bonne chose pour les demandeurs d’emploi, restés longtemps au chômage.

    Le problème est qu’ils n’ont jamais permis de faire reculer le chômage, tout simplement ,car ces emplois ne sont pas pérénisés. Au bout de 3 ou 5 ans , ces mêmes personnes se retrouvent , de nouveau, au chômage.

    Les contrats aidés devraient être pensés comme des contrats d’apprentissage : les personnes pourraient se former en travaillant .Préparer une formation payée par le département ( une VAE en parrallèle).

    A la fin de ce contrat , ils auraient; au moins; une qualification ou un diplôme, et auraient plus de facilité à trouver un boulot.

    En sachant que les contrats aidés dans l’éducation nationale sont vraiment utiles, les péréniser devient une priorité.
    La phrase dite par Bertrand prendrait alors, effectivement,tout son sens “un bulletin de salaire vaut mieux qu’une allocation”
    Ces personnes seraient même prêtes à en obtenir jusqu’à leur 67 ans, si on leur permettait!!!!!!

    Penser ce dispositif, ainsi, ne serait pas seulement un moyen de freiner ou de ralentir le chômage pour une periode donnée mais une solution de le voir se résorber sur le long terme.

    Il y a toujours de bon dispositif mais toujours mal pensé.
    A croire qu’ils le font exprès ou que l’on est moins dupe!!!!!!

    saly

  33. @ Tous,

    Désolé de ne pas pouvoir vous répondre tous. OPTICAL a répondu à Samir sur la notion d’Ordre Républicain, c’est bien et c’est la preuve que STG joue parfaitement son rôle de média interactif et citoyen. Je partage son réponse et son analyse.

    Merci en particulier à Saly dont les proposition méritent d’être discutées et analysées. J’y reviendrai plus tard pendant la campagne et pourquoi pas lors d’une thématique spécifique à l’éducation qui me tient particulièrement à cœur.

    Je viens de revenir de notre première réunion de campagne et du diner qui a suivi. Ce fut riche, intéressant et motivant. Vous retrouverez bientôt les morceaux choisis de la soirée en vidéo sur notre Blog de Campagne.

    A bientôt et bonne nuit !

    Olivier DECROCK

  34. Optical, je connais. C’est une chaîne de magasins d’optique qui vous propose des lunettes à des prix défiant toute concurrence .. Je ne savais pas qu’ils faisaient de la politique. Comme quoi, il faut de tout pour faire un monde.
    L’ordre républicain dont il parle c’est la République de Monsieur Thiers, l’assassin de la Commune.
    Société, tout est rétabli : – les orgies
    Pleurent leur ancien râle aux anciens lupanars :
    Et les gaz en délire, aux murailles rougies
    Flambent sinistrement vers les azurs blafards !
    .. écrit Rimbaud, interprète de ceux qui vivent la mort de la commune comme celle de leur avenir, tandis que Thiers claironne son succès à coups de proclamations triomphales !
    Le parti révolutionnaire semblait décapité et démantelé, condamné à disparaître de la scène politique française. Dans cette opération, les républicains teintés de radicalisme devenaient suspects … La troisième république était mal partie ..
    Les radicaux, qui eurent leur heure de gloire dans les années vingt et trente – ils étaient le deuxième parti de France à l’issue des élections législatives de 1926 – vont-ils revenir sur le devant de la scène ? Rien n’est moins sûr …

  35. Bonjour,
    Je me présente, Edgar, 47 ans, divorcé, 2 enfants, je suis commercial en informatique, j’habite Saint-Ouen depuis 2 ans après avoir habité 15 ans à Saint-Denis.
    J’aime la politique sans jamais avoir décidé à adhérer à un parti ni un syndicat mais ça m’intéresse et je vote le plus souvent possible.

    Je voulais vous (?) dire que je vous lis attentivement depuis un an environ, comme j’essaie de lire ce qui concerne ma ville et mon département. Mais comme je vous ai dit, ayant emmenagé ici après mon divorce, je ne connais pas toutes les petites histoires de Saint-Ouen, je sais juste que cette ville, comme beaucoup dans le 93, a une direction communiste depuis longtemps. (1947 ? en tout cas, je n’étais pas né :-))
    J’ai lu cette semaine un excellent article dans les Echos et je m’étonne que personne n’en ait parlé ici: http://www.lesechos.fr/info/enquete/0201160974934.htm

    On y apprend tout l’effort que se donne aujourd’hui le président PS du département pour en sortir. Et qu’il va falloir, comme seule solution si l’état n’intervient pas, encore augmenter les impots locaux !

    Je voudrais donc que sur ce blog, les participants réguliers que je lis pourtant avec plaisir, fasse au moins le bilan honnetement de ces 40 années du PCF à la tête du département !

    (et de la ville)

    Moi je salue le courage politique de Bartolone d’avoir su commencer à réformer le conseil général et je pense qu’il faut l’encourager dans ce travail.

    Enfin et parce que je suis directement concerné, je voudrais dire à “Saly” que le département a commencé à mettre en place un dispositif “Zero Exclus au collège” et que pour le moment ce n’est pas appliqué à Saint-Ouen ! Seule la candidate du PS, mme Elise Bocherel le propose.

    A bientôt

  36. à edgar

    J’ai lu un article sur le sujet.

    Bartolone a mis en place ce dispositif et souhaiterait le voir mis en oeuvre dans tout le 93; certaines villes ont répondu favorablement mais pas SO.
    Vous , qui êtes concernés, pouvez vous m’en donner les raisons.
    Elise y songe, le propose très bien!
    Mais elle n’est pas la seule à pouvoir prendre les décisions :
    puisqu’il s’agit (je crois) d’un accord entre les municipalités, l’éducation nationale et le département.

    Compte-tenu les relations entre hanotin et JR, à en croire le dernier dossier sur le collège des docks, je pense que SO passera encore à la trappe, pour les mêmes histoires d’investissement.
    Saly

  37. Pour répondre a Rene MATEO l’ordre Républicain est je crois l’un des moins mauvais système actuellement mis en place par l’homme pour régir nos sociétés modernes. Si ce système était si “mauvais” comment ce fait il alors qu’en TUNISIE EGYPTE LIBYE et ailleurs ces peuples réclament ce modèle ? A titre personnel j’ai vécu jeune dans un pays ayant comme modèle politique et titre “République démocratique et populaire”.
    Je pense que ceux qui réclament d’autres modèles n’ont jamais vécu de près ou de loin dans des pays ou il y a absence totale d’Ordre Républicain !

  38. à Saly

    Concernant les contrats emploi-aidé, il s’agit d’un dispositif qui vise avant tout à réduire le chiffre officiel des chômeurs.

    L’usage des fonds publics (Etat) pour le financer par une participation des collectivités et le peu de fonds propres des associations relèvent d’une belle entourloupe sociale et politique.

    Reste qu’une association ne peut être qu’intéressée par ce dispositif si elle dispose du solde (salaire, fonctionnement).

    Le CG à majorité socialiste a diminué de 10 % les subv aux associations.

    Le vote du budget du CG interviendra après les cantonales : ce qui évite à beaucoup (mais pas tous comme à Saint-Denis) de parler du bilan d’ensemble, du sien et ses projets – moyens financiers à la clef.

    Sur la vie de l’emploi aidé, il n’y a aucun controle de pôle Emploi sur les conditions de travail, la formation, le tutorat… et la perspective d’un emploi à plein temps, correctement rémunéré.

    Les contrats emploi aidé sont une chance si plein de conditions sont réunies, ce qui est loin d’être le cas !

    Un peu comme le RMI fondé comme sauvegarde et soupape sociale dans les temps où des dizaines de milliers de salariés ont quitté leur emploi, sans embauche en remplacement, favorsant les projets européens d’une France bronze cul de l’Europe, permettant une mise à mort de l’activité industrielle nationale, sans parler des services publics qu furent affaiblis malgré les dispositions positives de 1981.

    En ce qui concerne la formation, les contributions des entreprises comme celle de l’Etat devraient être réévaluées, sous l’égide de l’éducaion nationale en collaboration avec la Région.

    Je n’ai pas le sentiment que cela ait prévalu lors du dernier mandat régional !

    Quant à la clause d’insertion sociale (contrat contre emploi et formation de “locaux”), voici un beau sujet de débat?

    Moi, je suis pour que tout chantier sur le territoire audonien entraîne poste de formation, de qualification, d’emploi pour un(e) audonien(ne).

    Explora mais pour les “vieux”! comme le développe le chapître 12 du sieur OD.

  39. pos 42 optical
    Je ne partage pas votre opinion sur l’ordre républicain. Chacun campe sur ses positions, il n’y a pas de mal à ça.
    Je ne pense pas que les pays arabes actuellement en ébullition soit des adeptes pur et dur de l’ordre républicain dont vous vantez les mérites.
    En fait, ils réclament plus de démocratie et de liberté et cela ne signifie pas qu’il veuille nous copier.
    Et puis, les évènements que vivent actuellement ces nations ne sont pas fortuits, à mon sens. En amont quelqu’un tire les ficelles, c’est évident. Ce fut le cas avec la Grèce de colonels, le général Franco en espagne, Salazard au Portugal, Pinochet au Chili et Videla en Argentine, des leaders de systèmes qui marquaient d’une tache morale le monde occidental et qui faisaient désordre. On s’en débarrassa à moindre frais ..
    On sait, ou plutôt je sais, que sur tous les évènement qui se déroulent, ou se sont déroulés, dans des pays du monde plane l’ombre de la CIA. L’Amérique, vous le savez sans doute, se veut le chef d’orchestre de ce que l’on appelle le “monde libre.”
    Je continue de penser que nous vivons dans une république bougeoise dont l’objectif premier et de faire la part belle aux privilégiés de la fortune. En témoigne les profits himalayen réalisés par une caste de privilégiés sur le dos des salariés. C’est ce que l’on appelle encore l’ordre républicain.
    Vous dites avoir vécu dans une “République Démocratique et Populaire”, je ne le pense pas.
    Je crois plutôt que vous avez vécu dans un système de type dictatorial où les libertés et la démocratie étaient absentes. Selon le “Robert” la République est une forme de gouvernement où le pouvoir et la puissance ne sont pas détenus par un seul et dans lequel la charge de chef de l’Etat n’est pas héréditaire .. il y aurait beaucoup à dire là-dessus mais cela prendrait beaucoup trop de temps .. et de place !
    Sans rancune et avec mes meilleurs sentiments ..

  40. Soit ! dont acte ! Mais admettez qu’au jour d’aujourd’hui c’est un système certes imparfait, mais qui a le mérite de garantir une forme de paix sociale ! Car la ou j’ai vécu pendant les 16 première années de mon existante, les dirigeants se réclamaient du peuple et nous affirmaient que nous vivons dans une véritable démocratie pas oppositions aux démocraties bourgeoises occidentales ! Actuellement seul cette forme existe. Peut être dans le futur il existera d’autres modes de gouvernances plus justes dont nous ignorons encore la substance. Mais cela m’étonnerai qu’il s’agissent d’une forme plus ou moins édulcoré de socialisme ou autre

  41. René,post 44,s’il est de bonne guerre que l’impérialisme(avec l’aide de ses agences comme la CIA)essaie de maintenir sa domination en se débarrassant des éléments trop vomis par leur peuple comme Ben Ali ou Moubarak mais en conservant les cadres de cette domination…il n’en ai pas moins vrai que la lutte des peuples peuvent déjouer ce machiavélisme comme l’a fait le peuple russe de 1917 à 1921 ou comme vous aimez tant le citer le peuple français en 42-44,en imposant le GPRF et le programme du CNR à nos “alliés” anglo-saxons.
    Il ne faut pas être si pessimiste dans la capacité des peuples à renverser la domination impérialiste!!!

  42. @ Saly

    Oui, directement concerné par ma situation personnelle mais je n’ai pas envie d’en parler publiquement.
    Je trouve scandaleux et dangereux pour tout le monde d’exclure les enfants du cadre scolaire, c’est pour ça que je trouve ce systeme positif.
    Quant à savoir pourquoi Mme le Maire et Conseillère générale ne le souhaite pas sur notre ville, je ne sais pas.

  43. post 45
    Cher monsieur, affirmer que nous vivons sous une forme de paix sociale ne me paraît conforme à la réalité.
    L’histoire de l’humanité est faite d’affrontements, de luttes opposant des groupes sociaux à d’autres. En l’état actuel des choses, l’affrontement est permanent entre, d’une part, la classe des grands maîtres de l’industrie et de la finance qui est considérablement réduite en nombre en même temps qu’elle concentre entre ses mains une puissance accrue et, d’autre part, le salariat qui n’est pas seul à se dresser contre les empietements de ces maîtres de l’industrie et de la finance, et a pour alliés, les différentes catégories de la population, victimes de l’exploitation de cette caste.
    La lutte des classes est donc une réalité. Auparavant elle avait été soulignée non seulement par des économistes, mais aussi par des militants, des philosophes. Parmi eux, Gracchus Babeuf né à Saint-Quentin en 1760 et guillotiné le 8 pririal de l’an V (27 mai 1799) par le gouvernement réactionnaire du Directoire.
    Ces philosophes ont procédé à l’étude de la production capitaliste, appelons les choses par leur nom, et sont arrivés à la conclusion suivante : les forces productives et les rapports de production entrent en contradiction au sein du système social capitaliste et y développent les forces qui mettront fin à ce système pour le remplacer par un autre, comme la société esclavagiste a remplacé la société primitive, la société féodale la société esclavagiste, la société bourgeoise la société féodale.
    Tous ces changements de société sont liés aux outils que ce sont donnés les hommes pour produire ce dont ils ont besoin ..
    Nous vivons aujourd’hui dans un système qui a atteint ses limites historiques. Il se caractérise par le fait que des richesses considérables s’accumulent à un pôle de la société, cependant qu’à l’autre pôle, on assiste à une progression de la pauvreté et de la misère. Nous assistons actuellement à la paupérisation absolue de millions de gens …
    Ce système a fait son temps, il faut le changer ..

  44. Mon cher Michel .. le peuple russe en 1917 n’avait pas sur sa tête l’épée de Damoclés ..parce que Lénine avait su saisir l’opportunité de la révolution socialiste dans un seul pays.
    Les alliés de 1918 n’ont pas enlevé à l’ Allemagne les instruments militaires et économiques d’une possible revanche ultérieure, ce en quoi ils eurent tort ! Pourquoi ? Par hantise du bolchevisme. Une révolution est en effet victorieuse en Russie et l’occident a peur. Peur que cette révolution ne fasse tache d’huile. L’on décète alors le blocus de la Russie soviétique. Wiston Chuchill parle de cordon sanitaire. Des millions d’hommes, de femmes et d’enfants vont mourir de faim en Russie. On va aussi intervenir militairement. L’armée française participe à cette croisage. Clémenceau prône la politique “du fil de fer barbelé” qui laisse les bolcheviks “cuire dans leur jus” ce sont ses propres termes.
    C’est ici que se situe l’épisode de la mutinerie des marins de l’escadre française de la Mer Noire et du 123ème régiment d’infanterie, en Ukraine. Les français mettent crosse en l’air et refusent de combattre la révolution Russe. Tous ces mutins vont payer le prix fort à leur retour en France.
    Quant à la Résistance française, elle va se développer en fonction de l’évolution de la guerre. L’agression contre l’union soviétique, le 22 juin 1941, change la dimension et la nature du conflit. Se forgent entre la population et la Résistance un complicité qui élargit la dynamique du combat national.
    Le 27 Mai 1943, est constitué le Conseil National de la Résistance. La Résistance devient une armée organisée. Il n’y a plus de groupes disparates ni de partis politiques. Il n’y a plus que des français que se battent pour chasser l’allemand du pays. Le Conseil National de la Résistance, en liaison étroite avec le Gouvernement Provisoire de la République Française, va impulser, à l’échelle nationale, le combat libérateur.
    La création du CNR pris de vitesse les alliés. En effet, le 8 Mai 1943, Franklin Delano Roosevelt, président des Etats-Unis d’Amérique, affichait les prétentions américaines. Il déclarait : “Lorsque nous arriverons en France, nous devrons la considérer comme un pays occupé nécessairement administré par les gouvernements Britanniques et Américains. Le sommet de l’administration nationale devra être entre les mains des commandants en chef britanniques et américains. ” Il n’en fut rien..
    Le Général de Gaulle déclarait : “La création du CNR produisit un effet décisif, non seulement en raison de ce qu’il affirmait, mais aussi, et surtout, parce qu’il donnait la preuve que la Résistance française avait su faire son unité. J’en fus, à l’instant même, plus fort, tandis que Washington et Londres mesuraient sans plaisir, mais non sans lucidité, la portée de l’évènement.”

  45. com 41 : la solution est connue, l’Etat recapitalise en échange de la gouvernance du 93. au revoir bartolone et les cocos, bonjour le préfet. c’est incroyable, les cocos auront vraiment passé le 20e siècle à se faire pigeonner…

  46. Concernant le programme d’OD

    Je ne suis pas favorable à la vidéo-surveillance mais pultôt pour augmenter les moyens humains , à l’intérieur comme à l’extérieur des établissements( personnel autre qu’éducation nationale: éducateurs, anims du s.jeunesse) comme moyen de prévention et de dissuasion.

    La vidéosurveillance n’étant utile que pour les investigations, une fois que le mal est fait, à moins de l’accompagner d’une hausse d’effectifs de police pouvant intervenir rapidement au moment des délits.

    Concernant les pmi

    Les médecins de PMI interviennent en maternelle, ils posent un premier diagnostique sur d’éventuels problèmes de vue ou d’ouie, responsables des difficultés d’apprentissages.

    A ma connaissance, ils n’interviennent pas dans les écoles élémentaires et au collège.

    Il s’agit d’un autre combat.
    Les médecins et infirmiers scolaires: salariés de l’Education nationale, dont l’effectif est en diminution chaque année.

    Nous avons à SO, un médecin et infirmier scolaire pour le secteur sud de SO qui ont en charge les écoles élémentaires et un collège.

    Par fautes de moyens, beaucoup d’enfants passent à la trappe, on décèle leurs difficultés beaucoup trop tard et les familles sont souvent dirigées ves les CMP ou les consultations ne cessent d’augmenter.

    Alors si votre idée est d’augmenter le nombre de médecins des PMI pour qu’ils se chargent aussi de la prévention dans les écoles élémentaires, permettant ainsi aux médecins scolaires et infirmiers, de travailler uniquement dans les collèges, alors peut être nous aurons des contrôles plus fréquents et de meilleure qualité.

    Saly

  47. De toutes façon ces peuples ont soif de liberté. Les peuples d’Afrique du Nord ont des citoyens hautement politisés et ayant une culture politique et des engagements nettement plus élevé que les peuples des “démocraties dites bourgeoises” il serai injurieux de les croient “manipulés par de quelconques mains externes “. Il n’ y a à qu’a voir ici. Le nombre de jeunes Français d’origine Nord Africaine membre de partis politique de toutes tendances confondues et d’association . C’est preuve de leurs niveau d’engagement et de leurs implication et haut niveau de conscience politique.

  48. @ Saly (53)

    C’est en effet cela, l’intervention des médecins et personnels des PMI dès la maternelle et les écoles élémentaires est un élément important de prévention qui doit venir en appui des moyens existants. Comme vous le soulignez justement, cela doit en outre permettre d’allouer des moyens supplémentaires aux collèges où les adolescents ont également besoin d’être suivis.

    Il permet en outre d’assurer dès le plus jeune âge aux enfants un accès aux dépistages … il y a des parents qui ne mettent jamais les pieds dans les PMI …

  49. Il ne faut pas faire preuve de naïveté. Les pays d’afrique sont, pour la plupart, des pays sous-développés ou en voie de développement. Ils vivent sous la férule d’une caste politico-militaire qui s’accapare des richesses du pays.
    Ce qui se passe aujourd’hui dans les pays arabes n’est pas une révolution de type socialiste. On sait pas au juste à quoi elle aboutira. Il y a de fortes chances qu’une autre caste, disons un peu plus libérale, remplacera l’ancienne ; elle continuera de livrer le pays au compagnies pétrolières au autres.
    Il tombe sous le sens que si ces révolutions prenaient une voie socialiste, ce qui impliquerait la nationalisation des compagnies susmentionnées, elles seraient immédiatement stoppées par une intervention des pays capitalistes sous le couvert de l’ONU .. j’ai déjà vu ça, par exemple à la Grenade, au Chili, au Nicaragua et au Viet Nam .. sans parler du blocus imposé à Cuba !
    L’impérialisme américain et la CIA veillent toujours sur la “santé” du monde .
    Quant aux jeunes d’origine nord-africaine qui participent à la vie politique du pays et se présentent aux élections, la vérité m’oblige à dire qu’ils sont bien souvent candidats de partis qui soutenaient le colonialisme dont été victime, à une certaine époque leur pays d’origine .. ils n’ont manifestement rien compris ..

  50. Ce brave Albert Kalaydjian ! Si on ne l’avait pas, il faudrait l’inventer… Albert souhaite devenir Sénateur. Je le lui souhaite aussi. Il rehausserait, à coup sûr, le prestige de la haute assemblée. Albert c’est le deus ex machina .. l’homme qui tire plus vite que son ombre ! Il se dit centriste. Avec lui, je me pose toujours la question de savoir où se situe exactement le centre .. Je me souviens que le philosophe Alain disait : “Celui qui dit n’être ni à gauche ni à droite .. est à droite.” Moi, eu égard à mon inculture, je n’en sais rien .. En tout cas, avec Albert, François Bayrou tient un élément de valeur qui va remettre les centristes sur orbite lunaire .. enfin je crois !
    Il affirme parfois mordicus qu’il est de gauche .. hum !
    Avec Albert, les radicaux de gauche ont tiré le bon numéro .. C’est sûr !

  51. Ah cet Albert,si nous ne l’avions pas, il faudrait l’inventer… Tantôt à gauche, tantôt à droite, tantôt au centre, lui aussi, une vraie girouette, comme OD. Finalement qui se ressemble s’assemble. Et si simplement ils n’etaient tous 2 que des opportunistes…

  52. Bien alors tous ces jeunes qui s’impliquent en politique et qui sont d’origine Africaine ou nord africaine n’ont bien entendu rien compris en s’engagant dans des partis républicains sous pretexte que les partis politique auxquelles ils appartiennent ont soutenu ou soutiennent le colonialisme ou le neo colonialisme, les pauvres petits !! heureusement que des personnes bien eclairé sont la pour nous le faire savoir. Merci. Et bien justement c’est vraimement faire preuve d’une attitude néocolonialiste et faire preuve d’un racisme primaire que de croire celà. C’est connu c’est toujours la vieille rengaine d’une extrème gauche fort heureusement vieillissante et ayant toujours tout compris a tout et voyant des ennemis partout et des complots partout et ayant compris comment fonctionnait le monde. Le problème ce que sur la papier cela fonctionne et en pratique celà à conduits à des catastrophes humaines dont jamais l’humanité en a connu comme l’URSS Stalienne, Le Chine de Mao, Le Cambodge de Pol Pot etc… la mise en pratique de ces méthodes à conduit à des crimes de masse d’une ampleur inégalée . Seul des communistes Français ont eu l’honnetete intellectuelle de reconnaitre leurs erreurs et d ‘avoir été trompé par Staline. J’attend que les troskystes en fasse de même pour les crimes de Pol Pot,( qui je crois lors de son passage en France etait très lié à la Ligue Communiste Révolutionnaire d’un certain Alain CRIVINE mentor d’Olivier BECANCENNOT) mais la je crois que c’est trop demandé !!

  53. @ Olivier
    C’est pathétique. Il est venu me proposer son soutien et même de tenir un bureau de vote. Deux jours après, je croise William dans SO qui me dit qu’ Albert lui propose son soutien…pour finalement te le proposer!!! Au tout début, il l’avait proposé au PS je crois. Ce n’est pas Albert qui tourne, c’est le vent qui fait tourner Albert.

  54. post 60
    Ce brave optical nous fait une crise de croissance ! Il a bien compris la leçon et nous sert ce que l’on entend dans les ondes nationales depuis des décennies sur le communisme assassin !
    Je ne partage pas évidemment ses dires. Mais il a le droit de penser ce qui veut, ce n’est pas moi qui l’en empêcherait ..
    Monsieur ou Madame, l’extrême-gauche vieillissante, selon vous, est plus jeune que jamais, tout simplement parce le type de société dans lequel nous vivons est sur le déclin et qu’il devra un jour ou l’autre laisser la place à un autre ..
    Je suis marxiste, ce qui est mon droit, et j’ai la conviction profonde, à la lumière du matérialisme historique, qui est l’application de la dialectique marxiste à l’étude de la sociéte et de son histoire – ce qui permet de discerner son avenir – que l’avènement d’une société socialiste est une nécessité historique.
    Cette conception ne découle nullement d’un quelconque fatalisme. Les hommes qui font l’histoire peuvent agir d’autant plus sûrement et correctement qu’ils connaissent les lois du développement des sociétés, qu’ils les étudient et s’appuient sur elles pour déterminer et orienter leur action ..
    A ceux qui prétendent que le marxisme serait resté figé, qu’il serait dépassé et qui parlent de le réviser sont, pour employer un langage populaire, complétement à côté de la plaque.
    Cher monsieur ou madame, vous qui dissertez volontiers sur les crimes du communisme, voici une information publiée par “Marianne” que l’on ne soupçonnera pas d’avoir des accointances avec les cocos ” 40% des Russent estiment que la Révolution d’Octobre a été plutôt positive pour le pays ; 29 % ne sont pas de cet avis ..”
    Par ailleurs, nous n’avons pas la même opinion sur ce que vous appelez les partis républicains et sur les jeunes gens d’origine nord africaine ou africaine .. Alors restons en là !
    Un dernier mot : ne prenez pas pour argent comptant tout ce qui se dit à la télé, à la radio et dans la presse écrite .. c’est un conseil d’ami !
    Avec mes sentiments respectueux …

  55. Je viens de lire le dernier 4 pages de JR. Dans la short liste de ses aficionados figure un certain Manuel Cartier. Ce type m’épate: En 2008, il voulait faire une liste à droite, puis il rejoint le modem, aujourd’hui, il appelle à voter JR(?)…Demain il fera quoi? Lui, c’est une bulle d’air, il est rond à l’extérieur et vide dedans.

  56. @Olivier Decrock post57, @Jean FOUQUART post62
    Enfant, je prenais déjà un grand plaisir à regarder une petite animation télévisée où l’un des personnages nommé Barnabé se contentait juste de crier « Albert ! Albert ! Albert !» pour aussitôt voir apparaitre un petit bonhomme, tout courant et sorti de nulle part, venir à sa rencontre en disant « Oui, Oui, c’est bien moi, je suis là et que puis-je faire pour mon cher Barnabé ?… ».
    Aussi pour avoir assisté sur les derniers semaines à différents meetings consacrés à ses élections cantonales où AK était également présent, sorti de nulle part et toujours venu pour servir le même discours et les messages de soutien à tous les candidats organisateurs. J’avoue là encore ne pas pouvoir m’empêcher d’y retrouver des similitudes avec mes souvenirs d’enfance.
    A la différence prés, c’est que pour chaque meeting auquel j’ai assisté, personne n’avait appelé Albert (AK) !!!!
    J’aimais déjà la prestation d’AKteur donnée par AK lors de ses nombreuses entractes données lors des conseils municipaux.
    Mais là, je ne peux pas résister à la tentation de partager l’extrait d’Albert ci-dessous dans l’épisode de la balance….
    http://www.dailymotion.com/video/xtolw_albert-et-barnabe_fun
    Ps : Attention !!! Plus qu’une simple révélation, selon Albert cet épisode pourrait même s’annoncer comme une véritable bombe sur Saint-Ouen (Et puisque tout le monde est prévenu, allez courage fuyons au sénat ! )

  57. Le but de nos échanges n’était pas de vous faire changer d’avis, loin de la cette idée. Vous avez des convictions et idées elles sont respectable en tant que tel dont acte! Mais au regard de nos échanges vous me confortez dans dans l’idée que fort heureusement Maurice THOREZ n’était pas seul au pouvoir au lendemain de la seconde guerre mondiale. Je clos le débat et reviendrai à des considérations plus terre à terre.
    Salutations.

  58. Jean,tu n’en as pas marre de n’avoir comme seul programme que l’insulte de tes adversaires:”pastèque” pour les uns,”bulles d’air”pour les autres.Tout le monde ne peut pas avoir la constance(de l’UMP au “sans étiquette”,en passant par Parti Radical)de WD ou la netteté de l’affirmation(ni droite,ni gauche ni centre)de ses convictions de Lias.

  59. Mon cher optical .. Maurice Thorez n’a jamais été au pouvoir .. Je rappellerai simplement la première réunion du comité central qui suivit la libération de Paris. De nombreuses places sont vides. Pierre Sémard, fusillé ; Gabriel Péri, fusillé ; Félix Cadras, pendu ; Pierre Rebière, fusillé ; Georges Wodli, fusillé ; Jean Catelas, guillotiné ..et combien d’autres.
    Jacque Duclos déclare : “Aucun parti, aucune autre formation n’a fait ce que nous avons fait. Aucun n’a consenti autant de sacrifices à la cause de la Patrie. On nous appelle le parti des fusillés. C’est notre fierté .. Rien ne pourra faire oublier ce que nous avons fait pour la France.”
    Mais on sait que les Français ont la mémoire courte !
    Voilà mon cher optical mettez ça dans votre proche avec le mouchoir dessus .. pour ne pas l’oublier. .. !
    Et bonne chance à vous …

  60. @ fainzang
    Jean est très insultant!!pastèque et bulle d’air!!!C’est dingue ce que ce garçon est mal élevé. L’autre jour n’étant pas d’accord avec moi il m’a jeté au visage un ” crotte de bique” que je ne suis pas prêt d’oublier!
    Mais que fait le modérateur!!(et la police)
    Sinon Mr Cartier a bien le droit de soutenir JR; d’autant que, si ça peut favoriser le retour de la saucisse….

  61. Paco,je n’ai pas dit qu’il était grossier mais que les seuls arguments qu’il avance sont des noms de légume.C’est sans doute plus valorisant que les noms d’oiseau.
    J’oubliai que cette charcuterie pourrait porter préjudice à ton voisin l’épicerie-boucherie du coin Mathieu-Rosiers!

  62. @ Michel 67
    T’es gentil mais pourquoi me demander un programme alors que je ne suis pas candidat? L’as-tu demandé aux autres? As-tu bien lu celui de celle pour qui tu vas voter? Et enfin, peux-tu m’expliquer ce que j’ai à voir avec les gens que tu as cité? Je ne suis ni Lias, ni William, ni Olivier, ni quelqu’un d’autre, comme tu te le rappelle encore, je suis Jean, c’est tout! Pour les pastèques, ce n’est pas une insulte, c’est une classification de gens qui se la jouent “canada dry”. Quant à la bulle d’air, si ça c’est une insulte…Le fait que certains adorent aujourd’hui ceux qu’ils ont détestés hier m’a toujours sidéré. Visiblement pas toi. Sans explications, certains (toujours eux), changent de convictions comme de chemises et cela ne t’interpelle pas? Par contre, la bulle d’air… quelle honte j’ai en me relisant!

  63. POST 67
    mic.fainzang
    Il ne s’agit pas d’insultes mais d’images “littéraires” qui n’est pas l’invention de Jean, d’après René.

    Que dire du mot caca-d’oie que j’ai lancé sur un post, inspiré des enfants lorsqu’ils mélangent trop de rouge avec du vert.

    Après le registre des couleurs, c’est au tour d’EPS d’ utiliser celui des animaux: caméléon!

    saly

  64. Je trouve incroyable que wd soit systématiquement montré comme le pestiféré. Il vous fait si peur que cela ? mais que lui reprochez vous donc ? Peut-être a t’il choisit d’être sans étiquette car peut-être souhaite t’il prendre ses distances de l’ump ? Decrock en a bien fait autant et pourtant vous ne lui en tenait pas rigueur ! Serait-il moins crédible ? Perso, je l’ai rencontré dernièrement et je l’ai trouvé intéressant. Je pense que c’est manquer d’intelligence que de juger un candidat sur son parti. Les vrais questions qu’il faut se poser, c’est ce qu’il compte faire sur St. Ouen avec le CG. Car demain avec Rouillon, ce sera la même chose qu’aujourd’hui, alors non merci ! On va pas retourner une nouvelle fois dans le panneau, cela commence à bien faire.
    Ensuite, le changement avec élise boscherel, je n’y crois pas.
    En plus, si j’ai bien compris les socialistes se rangeraient au 2nd tour derrière Rouillon s’ils n’étaient pas en tête ? Rien que pour cela, je ne leur donnerai pas ma voix !
    J’attends le programme de Delannoy et si j’adhère, je valide.

  65. N’oubliez pas que le Parti Communiste a collaboré avec l’occupant NAZI avant juin 41!! De plus THOREZ c’est autoproclamé ” PREMIER STALINIEN DE FRANCE” dans son roman autobiographique ” Fils du Peuple” que je me suis procuré. Mais bien sur tout cela n’est que vil manipulation bourgeoise! bien entendu !!

  66. Optical,quelle est l’année d’édition de votre”fils du peuple”!Si c’est une édition d’avant guerre 37 à 39,je suis acheteur!

  67. Mon cher optical .. arrêtez de faire le perroquet .. et soyez sérieux. Informez-vous avant de dire des inepties …
    Vous reprenez une une vieille antienne de la guerre froide contre la composante communiste.
    Alors je vous informe et mettez-vous bien cela dans le crâne que le mouvement de Résistance L’ORGANISATION SPECIALE, formée par le parti communiste A L’AUTOMNE 1940 pour ramasser les armes abandonnées lors de la débacle de mai-juin précédents, collecte effectuée pour préparer le déclenchement de la lutte armée – l’organisation spéciale s’est aussi attaquée à la machine de guerre nazie – a été reconnue en date du 1er Mai 1958 comme “organisation combattante” par les services ministériels des armées à partir du 30 octobre 1940 (cf bulletin officiel des armées n° 367 du 1er janvier 1973, page 232) décision intervenue – il n’est pas inutile de le préciser – en pleine guerre froide, période peu favorable en France aux communistes. Je rappelle, à toutes fins utiles, que Monsieur le Président de la République et la France ont rendu hommage au jeune résistant Guy Môquet, arrêté le 13 octobre 1940, que les communistes et les gaullistes furent les deux structures étudiantes organisatrices de la manifestation étudiante et lycéenne du 11 novembre 1940 à l’Etoile ..
    Monsieur optical, avec tout le respect que je vous dois, permettez-moi de vous dire qu’il ne faut pas m’attaquer sur l’histoire contemporaine .. je vous mettrai chaque fois un but dans la lucarne ! … à bon entendeur .. salut !

  68. @ fainzang
    tu emploie le mot insulte, c’est ça qui nous a fait tous trois réagir; Moi ça m’a fait marrer; à une époque ou les enfants ( mahleureusement) disent des horreurs avec des airs d’angelots, emploient un langage qui ferait rougir Michel Audiard en personne ,et où le moindre automobiliste bloqué par un livreur décline des moms d’oiseaux sans vergogne ,le bras à la portière ,l’oeil furibard et menaçant d’un index évocateur l’intimité du contrevenant, not’ Jeannot faisait figure de gentlemen qu’il est , en faisant montre d’un choix buccolique et imagé pour morigéner quelques importuns…

  69. Inutile de s’énerver contribuons au débat ! Pour préciser ma pensée, Maurice THOREZ était je le crois vice Président du Conseil. C’est a lui que l’on doit le fameux “Code de la Fonction publique” et heureusement que lui et ses amis n’étaient pas seul au pouvoir à ce moment la de l’histoire de France. C’est lui aussi qui se considérait comme meilleur Stalinien de France. Au regard de la propagande faite et les cadeaux ” Collectés” lors de l’anniversaire de Staline. Quand aux résistants communistes tombés au champs d’honneur il étaient avant d’être communiste patriote ! Je reconnais un certain courage et une bravoure ainsi que de ma très haute admiration pour un Jacques DUCLOS qui a plus que donné de sa personne pendant l’occupation NAZI, qu’a Maurice THOREZ qui a passé le plus clair de son temps sous l’occupation à MOSCOU dans le confort alors que ces camarades en France étaient victime de le répression NAZI. Vous allez encore me dire que c’est de la propagande bourgeoise !

  70. Paco,post 78,je n’ai jamais remis en question l’aspect gentleman(très british)de Jean mais le fait que ses arguments de campagne se limitent à traiter M.Keita,Rémy,Albert K.,Cartier,Elise de noms de différents légumes.Il est vrai que le programme de WD tarde et qu’il faut bien assurer la “soudure”…

  71. Non hélas ce n’est pas un édition d’avant guerre. mais assez ancienne n’étant pas chez moi je regarderai et indiquerai l’année d’édition si cela intéresse des gens je le prêterai volontiers.

  72. Monsieur ou madame opticale .. le comité central du pcf a fait entrer dans la clandestinité Maurice Thorez et a favorisé son transfert à Moscou avec d’autre membres du bureau politique, Raymond Guyot notamment.
    S’il ne l’avait pas fait, il est probable que Maurice Thorez serai mort. Il était mobilisé et on l’aurait cueilli facilement dans son unité. Il a donc déserté …. Il est exact qu’il a été vice-président du conseil avant d’être viré avec les autres ministres communistes par le socialiste Paul Ramadier. On doit à Maurice Thorez le statut de la fonction publique qu’il a élaboré avec les représentants du personnel …
    Je suis d’accord avec vous concernant l’appréciation que vous portez sur Jacques Duclos et il est juste de dire que les communistes étaient avant tout des patriotes …

  73. A Opticale et Rene,

    Je souhaite vous réconcilier en chanson :

    “Si les Ricains n’étaient pas la, nous serions tous en Germanie…
    Un gas venu de Géorgie qui se foutait pas mal de toi est venu mourir en Normandie un matin ou Thorez n’y était pas”

  74. René,post 82,je ne veux pas rentrer dans un débat qu’on a souvent eu mais si c’est le CC qui a décidé de faire “rentrer Maurice Thorez dans la clandestinité”;il se serait réuni(le CC)où et quand?
    Pour ceux que ça intéresse,je vous conseille les mémoires de Mounette Dutilleul(qui a organisé le départ de Maurice Thorez)sur Google.Je fais suivre les références.

  75. Et bien vous voyez ont peut avoir des opinons politiques très différentes et être d’accord sur certains points !! A plaisir de vous revoir en chair et en os chez Monsieur Mateo.

    PS : Je suis un Monsieur

  76. @ Michel F. 80
    Tu commence à me gaver avec tes sous-entendus vaseux. En quoi suis-je concerné par le programme de William? Ensuite, je n’ai jamais “traité” Elise de nom de légume ou de je ne sais quoi! Je ne suis pas en campagne, contrairement à toi. J’ai toujours dit sur ce blog ce que je pensais, sans faux semblant, tu peux au moins me reconnaître cela. Enfin, si je réagis, ce n’est pas pour trouver grâce à tes yeux( comment le pourrais-je?) mais parce que j’en ai marre de lire des conneries sur moi signées Michel, F. ou pas d’ailleurs! C’est vrai, en 2008, j’étais sur la liste de William, et alors? Devrais-je m’excuser devant toi qui nous saoule avec tes histoires d’extrême gauche d’il y a 30 ans? Moi, l’histoire, j’ai pas envie de la lire, j’ai envie de la vivre!J’ai toujours assumé mon parcours et je n’ai pas à rougir de mes choix. Nous avions un vrai programme pour les audoniens. A l’époque, sur le marché Ottino, j’avais discuté avec un type qui tractait pour EPSO. Après avoir échangé quelques compliments, je lui faisais remarquer qu’ils n’avaient pas de programme. Il m’a répondu, c’est pas grave, nous sommes de gauche, nous n’avons pas besoin de programme! Tu n’avais pas appelé à voter pour eux? Toi, le donneur de leçons (un ancien réflexe professionnel sans doute), quand vas-tu cesser de me reprocher ce que tu fais à longueurs de post? J’aime bien Elise, que j’ai rencontré avant et au début de la campagne, cela ne veut pas dire que je voterais pour elle! J’arrive à faire la différence entre les gens ( qu’ils sont dans le “civil”)et les politiques en représentation. Je n’aime pas JR, par contre là, cela veut dire que je ne voterais pas pour elle.

  77. @ Michel Fainzang
    “ALLO ALLO” Y’a quequ’un!!
    Jean et nous autres ne sommes pas en campagne , allo allo je répète” nous ne sommes pas en campagne”….fais le savoir autour de toi, “pas en campagne” OK ; nous t’en serons éternellement reconnaissant.

  78. à Jean Fouquart et Michel Fainzang

    Ne pourriez-vous pas vous réconcilier sur qui va fermer les colos le plus rapidement :

    WD ou JR !?

    J’avoue que JR a une sérieuse avance comme ne l’indique pas le publi-reportage sur les vacances paru dans le dernier bulletin municipal qui “omet” de parler de la vente de Luzarches et d’un autre centre montagnard à un “ami” audonien…

    Aux dernières municipales, je n’avais pas voté pour WD mais il fallait reconnaitre une qualité certaine dans ses propositions et l’étendu du rassemblement des gens qui le soutenaient.

    Pour la petite histoire, aux dernières municipales, un gourou avait vendu à JR un premier tour victorieux (sans rire) et fait croire et donc porter l’idée à quelques cocos que WD allaient vendre les colos!!!

    Drôle n’est-ce pas.

    J’attends de voir la tête des cocos lorsqu’ils epprendront que le même gourou espère récuperer une part de la vente de leur local, juste avant la réalisation d’une belle opération immobilière (création d’un CTM dans le vieux) sur les parcelles des ateliers et garages municipaux municipaux.

    Je suis assez d’accord avec EPS lorqu’il dit de parler des vrais questions des cantionales et pas des histoires d’anciens combattants car l’histoire , il vaut mieux essayer de la faire que d’avoir dans le regret toujours à regarder derrière soi.

    Si quelqu’un peut me renseigner sur les conditions de vente immobilière dans le quartier Debain notamment sur la rue des Entrepôts, et des conditions faites à un artiste “local” pour l’occupation d’une partie de l’ancienne école Tanoudji normalement dévolue à celle des beaux arts,
    je lui remettrai gracieusement un exemplaire d’un plan parcellaire
    soit du collège Hannotin dans le vieux,
    soit de la parcelle 22 possible emplacement de la finition-entension du lycée Blanqui.
    et
    en prime le projet s’y rapportant déposé par la direction de l’établissement en 2009 !

    En tous cas, Bravo à Hollande (voir photo dans Le Parisien de ce matin), j’imagine que SR doit commencer à le regretter!

  79. Chère sarah .. bravo pour la chanson ! Vous aviez votre place hier soir aux victoires de la musique ..
    Je n’apprécie guère que l’on raconte n’importe quoi sur le passé. J’ai vécu l’occupation. Je suis donc en mesure de porter un jugement sur des évènements survenus en des temps lointains, ainsi que sur le parcours d’hommes politiques, aujourd’hui disparus, qui font l’objet d’attaques personnelles. C’est d’autant plus facile à faire qu’ils ne sont plus là pour se défendre. Les absents ont toujours tort, dit-on. Ce doit être vrai !
    Maurice Thorez, mon cher michel, ne fut, certes, pas à lui seul le pcf durant quelques quarante années. La masse de ceux qui en furent les militants est sans doute déterminante. L’importance de ceux qui furent à ses côtés des dirigeants souvent talentueux, parfois en désaccord avec lui, voire en concurrence, n’est pas négligeable. Mais il n’en reste pas moins qu’il joua, dans les moments décisifs, le rôle premier
    Dans un temps historiquement bref, en une dizaine d’années, entre 1920 et 1930, le parti deviendra “communiste” à son congrès de Marseille, en 1921. Il va transformer de fond en comble, au prix de crises profondes et d’affrontements répétés, la vieille maison socialiste qui se maintient à ses côtés.
    Maurice Thorez saura s’intégrer dans ce processus et en tirer des leçons pour le mouvement ouvrier français. Etait-il un grand stalinien ? Il aurait fallu donner un contenu objectif à cette affirmation. Comment expliquer, en effet, que Maurice Thorez, dans le début de sa vie militante, ait adopté, après avoir représenté plus ou moins la gauche du pc, des positions qui le rapprochaient du centre qu’incanait Staline en URSS ..
    Il joua dans la vie politique française un rôle non négligeable. Nombreux étaient ceux qui lui étaient hostiles. Mais parmi les ouvriers, il avait l’image du militant et de l’homme d’état dont le général de Gaulle disait qu ” à une époque décisive pour la France” il avait, à son appel, et comme membre du gouvernement “contribué à maintenir l’unité nationale.” Maurice Thorez n’était ni un dieu ni un démon. Il fut un homme de premier plan dont les qualités méritent attention.
    Par ailleurs, des questions sont posées sur l’influence que purent avoir, peut-être, les procès dans certains pays de l’est sur l’attitude du pcf à l’encontre de résistants tels que Charles Tillon et Georges Guingouin.
    Palmiro Togliatti et Maurice Thorez ne partageaient pas des points de vue totalement identiques en ce qui concerne les conséquences à tirer du XXème congrès du pcus. Maurice Thorez en réaliste était avant tout préoccupé par l’unité du mouvement révolutionnaire mondial, alors que Togliatti cherchait peut-être plus à comprendre les conséquence théoriques du stalinisme.
    Les choses ne sont jamais simples, hier n’est pas demain et l’absolu est toujours relatif ..
    Tout cela appartient à l’histoire ….

  80. Jean,si je te saoule,je t’autorise à ne pas me lire.Je reconnais m’être trompé en t’ayant pris sur suggestion de Paco pour un gentleman.
    Je ne te donne aucune leçon mais autorise-moi à combattre les alliés de la droite à S.O.C’est autant mon droit que le tien d’ironiser sur ton autre ancien allié de 2008: Albert K.

  81. René,post 90,loin de moi de vouloir réduire le rôle de Maurice Thorez dans l’édification du PCF de 1930 à 1964 et même de son influence dans la politique du PCF par la suite.
    Mes références à l’Histoire semblant déplaire à certains sur ce blog,je ne me limiterai qu’à parler du quotidien pour dire à Taquet que je laisse aux fascistes d’appeler les communistes “cocos”(j’ai connu l’époque où les JC étaient attaqués par des amis de Longuet et Madelin aux cris de:”les cocos à Moscou!”De plus je me prononcerai sur ce qu’il dit lorsqu’il appellera un chat,un chat et qu’il nous donnera les identités des “gourous”dont il parle.Il y a 2,3 ans sur ce blog,il incriminait Christian Legal(pour qui j’ai le plus profond respect:il dirigea avec Pernot Clairvaux,après le renvoi d’Antoine,un grand pédagogue) sur le même sujet de liquidation des colonies.

  82. à Mic.Fainzang

    Le problème avec l’idolatrie c’est que cela rend faible devant la vie.

    Et pour le respect, je laisse cela aux militaires.

    Attention, il y a une sorte d’amateur de livres anciens d’histoire ancienne qui les dévore mais qui n’y comprend rien.

    Concernant les colos, j’en défends le principe pour leur apport sanitaire, social et culturel.

    Je vous invite à demander des comptes au dela de vos souvenirs honorables mais sur lesquels, certain(e)s, s’assoient tranquillement dessus (vente).

    Quant à me citer, vaudrait mieux me relire ou alors me citer dans le texte.

  83. @ Michel 91
    La différence est que quand j”ironise” sur A.K en disant qu’il a proposé son soutien à tout le monde, je relate un fait. Quand tu insinues que je fais campagne pour William, tu mens. Ceci dit, tu ne me saoule pas, tu me gave, c’est ce que j’ai écrit. Comment veux-tu être crédible, tu n’arrive même pas à recopier!

  84. Tout à fait d’accord avec toi François pour parler des cantos, parent d’élève comme toi, je peux constater qu’il existe quelques dysfonctionnements dans les collèges, , évoqués dans aucun programme :
    Ok pour construire des collèges encore faut il les entretenir; je ne parle pas seulement de travaux mais d’entretien des locaux (agents d’entretien insuffisant et non remplacés)

    Concernant le journal de l’OVL, très fluide, coloré, de nouvelles destinations, jullou manque malheureusement à l’appel.
    Je reviendrai sur l’édito ultérieurement, je ne suis pas d’accord avec certains propos.
    Et les tarifs me posent toujours problème!

    saly

  85. @ Taquet
    Quand en 2008 j’ai participé à la liste Asotl et élaboré collégialement le programme, nous avons clairement indiqué qu’il était hors de question d’envisager la vente de colos (comme nos détracteurs s’employaient à répendre le bruit dans toute la contrée) et qu’à contrario une véritable politique de rénovation et de mise en valeur de ce patrimoine serait mis en oeuvre.
    William aurait-il changé d’avis? je ne le crois pas du tout. Auriez vous des renseignements , des on-dits , des bruits de ch…couloir?

  86. Devant l’étalement de mes qualités sur ce blog:prof réac,vieux singe,pédant,je ne sais ni lire,ni citer,ni copier,ni compter,idolâtre(je ne sais si ça vient d’un imam ou d’un rabbin?),ancien troskiste,militariste(puisque je peux éprouver du respect)…etc…,je ne peux rester qu’abattu.La seule chose qui me rassure,c’est que ces critiques sont formulées par des gens tellement intelligents(WD,Rico,Taquet et Jean),que je me dis que si je vivais ailleurs qu’à S.O.,le trait pourrait apparaître moins outré…Mais ce qui me choque le plus avec m’être fait traiter de trotskiste c’est l’injonction de Jean à Paco de ne plus me parler!Ca ce ne m’était plus arrivé depuis l’école primaire!C’est vrai que ça rajeunit…

  87. Le 27 janvier dernier, le Sénat organisait un grand débat faisant intervenir des Sénateurs, des Députés, des Maires, le Ministre de la ville Maurice Leroy, Martin Hirsch et bien d’autres sur le thème « les années collège dans les quartiers sensibles ».

    Un débat plus que jamais d’actualité à l’heure des élections cantonales … bien loin des agitations médiatiques des “grands” candidats qui battent la campagne accompagnés d’éléphants socialistes, traversant Saint-Ouen comme on traverse une réserve africaine ou de l’absence de propositions concrètes, à ce stade de William DELANNOY, je vous invite à lire cet article posté aujourd’hui sur mon Blog :

    http://decrock.fr/2011/03/03/mixite-sociale-en-seine-saint-denis-mythe-ou-realite/

    J’espère que les Audoniens, qui comme moi ont confiance dans les valeurs de la République, pour relever les défis de la Seine-Saint-Denis feront confiance au PRG et au MRC en nous accordant leur vote, dès le premier tour des élections cantonales, le 20 mars prochain.

  88. Cher od,
    si je voulais me mettre à votre niveau ,pour répondre à vos insinuations,il faudrait que je me mette à quattre pattes et bientôt à plat ventre comme vous le serez au lendemain du premier tour pour négocier votre place et rejoindre le quarteron d’Anti-Delannoy.
    Pensez plutôt à payer les droits d’auteurs que vous devez à toutes les associations, et autres contributeurs blogueurs, voir parfois à cette opposition qui vous répugne, car le “plagiat” ce n’ est pas joli …joli.
    Et “plancher” vraiment soi mème c’est bien mieux, que recopier…
    Vous pouvez tromper vos nouveaux amis de gauche mais comme je ne l’ai jamais été quand vous étiez de droite ,je suis rassuré vous n’avez pas vraiment changé…
    Maintenant ce sont les électeurs de gauche qui vont apprendre à vous connaitre , et pour une place chez les “pro” du mensonge politique vous avez toutes vos chances.
    Attention les places sont limités et de plus en plus chères à gauche!

  89. à mic fainzang
    Je ne vous reconnais plus, est ce le fait de soutenir MK qui vous a fait perdre toute votre “intelligence”?

    “La seule chose qui me rassure , c’est que ces critiques sont formulées par des gens tellement intelligents”

    Qu’est ce que l’intelligence? Sur quels critères vous basez vous pour dire qu’une personne est “intelligente” ou non?

    Ce n’est pas à un pédagogue que je vais apprendre cela!
    Relativisez un peu, svp!

    Vous sousentendez que seules des personnes très instruites (si c’est votre conception de l’intelligence) ont le droit de critiquer.
    Le lambda audonien qui n’a pas votre plume, vos références, votre “intelligence” ne pourrait pas s’exprimer sur ce blog et donner son avis.

    Critiquer c’est donner son opinion, commenter, analyser, c’est pouvoir distinguer les qualités et défauts d’un parti, des personnes, des idées.
    Elle s’accompagne toujours d’un vrai argumentaire.

    Mic.fainzang, vous êtes tellement intelligent au point de ne faire que critiquer!

    Il faut pouvoir composer avec les deux : la critique et les propositions, c’est très facile de dire que l’autre est pas beau, il faut dire pourquoi , dire ce que vous feriez à sa place pour être très très beau!
    J’emploie ce langage enfantin puisque vous faîtes allusion à des souvenirs du primaire!
    Effectivement, vous me donnez l’impression de jouer le bouc-émissaire de la cour de récré!

    Quand je vous lis, ça me déçoit parfois car on attend beaucoup plus d’un homme qui connaît ‘Histoire et qui pourrait donc nous donner des analyses plus fines (ce que font Taquet, wd….).

    Un conseil : prenez de la distance avec certaines remarques, cela permet de mieux réfléchir.
    Vous êtes un être de raison, non?

    Oui à la critique si elle est constructive : parler, écouter, entendre sont les maîtres mots de sa réussite!

    A bon entendeur!

    saly

  90. Cher WD,

    Vous êtes piqué au vif vous ne devriez pas … Vous voyez, le Saint-Ouen d’Amélie Poulain que vous idéalisez ne reviendra pas, c’est fini, cela vous rend triste et amer, je peux le comprendre … Pas la peine pourtant de tomber dans l’invective ou la calomnie.
    Vous êtes bien placé pour savoir que je ne suis pas du genre à me coucher.

    Quand au « plagiat » ou aux « reprises », vous l’audonien “déchainé” qui se contente, en guise de programme, de reprendre l’ensemble des tribunes de son équipe municipale pour les cantonales, avouez que c’est plutôt fort …

    Comme je l’ai déjà indiqué, nos 33 propositions sont le fruit de notre travail d’écoute des revendications des Audoniens, qu’elles émanent des échanges sur les Blogs –ID STG, Feu les Audoniens.com, …- ou des réunions et rencontres que nous avons eues durant la campagne … Ce que M Fainzang appelle la ligne de masse.

    C’est sur qu’en cherchant bien, on doit retrouver dans mon programme, des propositions communes avec le programme de JR ou d’Elise … Mais comme j’ai été le premier candidat à le sortir, peut-être aurez vous l’honneteté de reconnaître que c’est le mien et que ce sont ces deux dernières qui pourraient s’en être inspirées ?

    Comme vous n’avez pas encore publié le votre, vous feriez bien d’ailleurs de vous en inspirer également …

    Concernant mon article, c’est vrai que j’aurai pu dire que ce colloque était à l’initiative d’une sénatrice UMP (Fabienne KELLER). Pour vous faire plaisir, j’y ai également ajouté ce matin les références que j’ai utilisées pour l’écrire.

    Le message essentiel a faire passer est que la problématique de la mixité sociale en Seine-Saint-Denis est compte tenue de l’ampleur du problème, un enjeu qui dépasse largement les moyens du Département et que sans accompagnement de l’Etat et application des valeurs de la République, on n’y arrivera pas !

    Que face à cette situation, OUI, le gouvernement de Nicolas SARKOZY est responsable du désengagement de l’Etat et que TOUT, loin de là n’est pas de la faute des Communistes et des Socialistes comme vous tenez de les laisser croire …

    Vous qui vous réclamez Radical et libre (cf. votre réponse à Michel Fainzang), sachez que les radicaux libres sont en chimie, nuisibles à la santé.

    bien cordialement,

    OD

  91. La droite et la gauche sont-ils toujours des critères pour déterminer un choix politique ?
    J’en doute personnellement.
    Pourquoi ? Parce qu’à le simple évocation d’une nationalisation partielle est provisoire du crédit, les bonnes âmes de la gauche se trouvent mal !
    Parlez en à Monsieur Strauss-Kahn et à d’autres… et vous verrez !
    Ce qui veulent un changement à gauche devront se faire une raison : ils devront passer sous les fourches caudines des nationalisations … c’est-à-dire le retour à la nation des féodalités économiques et financières .. il n’y a pas d’autre solution ..

  92. Je ne mettrais pas d’huile sur le feu vu la susceptibilité de certains. Mais si WD attaque OD s’est certainement que ce dernier dérange et qu’il craint la canibalisation de son “électorat”.

    Or, on n’est jamais propriétaire de “ses” voix. Le vote contre risque d’être un peu court pour toper le Maire aux cantonales non ?

    S’il ne se désiste pas pour JR, OD aura tout mon soutien car il a un programme.

  93. Erreur de casting + erreur de relecture + illustration équivoque ! cela fait beaucoup!!!

    J’ai écrit sur un autre post qu’il fallait que cela change à SO,

    le dernier bulletin municipal n°29 nous en offre un nouvel ensemble de raisons.

    Les audoniens ne le savent pas encore mais ils disposent à domicile (pour peu que la bôite privée de distribution leur porte), d’un “collector” dans lequel ils pourront lire qu’ils se trouvent dans le canton de Saint-Denis Sud !!!

    Quant à la UNE, c’est une évidence que nous ne vivons pas dans le même monde en cataloguant/représentant d’une certaine façon les audoniennes.

    Lamentable.

  94. La gauche ne peut pas faire autrement ! elle ne peut pas nationaliser des pans entiers de l’économie. En effet dans une économie mondialisée si elle le fait les investisseurs étrangers partiront ce qui entrainera des licenciements et du chômage entrainant à terme à une crise économique et sociale propice aux révoltes et donc à la prise de pouvoir de type insurrectionnelle ….. comme le souhaite les trotskystes!!! Heureusement que la gauche reste raisonnable y compris les amis communistes

  95. Les programmes, parlons en des programmes. Ils durent bien souvent ce que durent les roses … l’espace d’un matin .. Et les promesses n’engagent que celles et ceux qui y croient !
    Les élections ne déchaînent plus les passions de naguère. Les gens sont aujourd’hui formatés par les grands moyens d’expression. La télévision pénètre dans tous les foyers. Le matraquage systématique laisse des traces. Le paysage politique français manque de pointures.
    En un mot … rien ne va plus .. faites vos jeux !

  96. Cher monsieur Delannoy, nous avons eu une conversation il y a quelques temps et je vous proposais de vous convertir à gauche pour enfin gagner à Saint-Ouen et vous m’avez répondu que vous ne tricheriez jamais mais quand même, en lisant OD je me dis que… A Saint-Ouen on peut passer du statut de représentant de l’UMP, à celui de gauchiste anti Sarkozy et tout le monde suit, pire cautionne…
    Moi OD et ben non car je ne comprend pas son argumentaire, il a bel et bien soutenue Nicolas Sarkozy pour la dernière présidentielle et beaucoup plus activement que WD et un peu plus de deux ans après, on le retrouve défendant les valeurs de gauche à Saint-Ouen…
    Alors bien sur il nous explique qu’il a découvert le mauvais coté de Nicolas et c’est pour cela qu’il a changé (et les convictions dans tout cela ?!) alors moi j’ai envie de dire que ce monsieur n’est pas très fin car Nico il est la depuis un moment (ministre de l’intérieur…) et il n’a pas trop changé, il reste assez égal à lui même dans le fond donc dire, que sa politique a été une surprise bof bof
    Et puis moi je suis de gauche mais super déçu de JR, ben c’est pas pour cela que j’ai viré à droite car j’ai des convictions, alors si au fond, tout cela n’était qu’une histoire de place ?!!

  97. D’accord avec vous M.RENE mais un aspect positif tout de même concernant les elections;

    Il n’y a, peut être, plus beaucoup de pointures mais les militants, eux, se renouvellent, venus tout droit des quartiers de SO, engagés différemment mais surtout avec une démarche plus sincère, franche et cohérente.

    Ils sont finalement plus respectés que ces figurants que l’on n’écoute plus et dont on ne respecte plus les choix malgré leur vote (au ps par ex) car ils n’ont pas décidé de se laisser guider par la toute-puissance des dirigeants “ces soi-disantes pointures”, des appareils politiques.

    Penser ainsi , Monsieur, c’est une forme de lutte!

    saly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *