Brèves bling-bling

En ces froidures, j’attire votre attention sur la tenue du 9ème forum des métiers porteurs dans les lycées de seine saint-denis du 31 janvier au 4 février 2011. Malheureusement, alors que 9 lycées sont associés à l’opération drivée par l’Inspection d’ Académie, le conseil général, le conseil régional, l’académie de créteil, aucun de nos deux lycées n’a été convié.

Doit-on voir dans l’absence du maire de la ville dans la mobilisation pour la finition extension de Blanqui une des raisons à une telle incongruité?

Sur le site internet municipal, sa photo et l’annonce de son intervention lors du dernier salon immobilier de l’entreprise (SIMI) au palais des Congrès auraient pu nous éclairer. Mais rien de ses propos nous sont rapportés.

Faut dire que la belle parcelle à la pointe des rues Schmidt et Vaillant en fait saliver plus d’un…

En attendant, depuis la “création” de l’association des amis d’Arramage après l’association Amarrage, vous pourrez vous divertir en découvrant “Fantomazing stories” une proposition de Florent Chopin et Guy Girard, à partir du 10 octobre au siège 88, rue des Rosiers -contact amarrage@laposte.net.

François Taquet

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

28 réflexions sur « Brèves bling-bling »

  1. J’ai eu le grand honneur d’être invité par l’association “Les amis d’Amarrage” à cette petite sauterie.
    Comme quoi on peut être “ami” à l’insu de son plein gré !

    Comme disait (de mémoire) “Mr Pasqua “avec des amis comme ça, pas besoin d’ennemis”.

    Hasard : la même faute dans mon nom dans cette invitation et celle reçue le même jour de la part du Cabinet du Maire pour l’inauguration de l’école des beaux arts rue Mariton.

    Même avec le temps on ne s’y fait pas à ces noms de métèques !

    Eric Pereira-Silva

  2. dites donc vous qui êtes bien introduits dans le microcosme : les “Fantomazing stories” d’Amarrage sur “proposition de Florent Chopin” c’est bien le Chopin qui nous a gratifié d’une colonne Django Reinardt et qui nous dit-on initie Michel Bentolila (Vice-Maire) à la peinture dans son atelier ?

    Quand au Guy Ferrer c’est-y pas celui des belles statues du Parc Victor Hugo commandées par la Ville (via Amarrage ?). eait-il l’ami du Prince qui occupait à titre précaire pendant quelques années le 10 Mariton ou s’inaugure ce vendredi 1à décembre l’école municipale des beaux arts ?

    Si c’est le cas, c’est quand même plus sympa de travailler entre amis non ?

  3. L’art d’Amarrage, c’est un peu comme facebook, on est ami de tout le monde même des inconnus mais sans économiser le prix d’un timbre.
    Je connaissais l’ami Ricoré pour l’art es croissants avec le facteur, très sympa.
    Cependant pour les rigolades entre amis, je préfère encore “Salut l’ami, adieu le trésor”, ça c’est du grand art !

    http://www.lecinema.free.fr/images/Films/com%E9die/Salut%20l%27ami,%20adieu%20le%20tr%E9sor.jpg

    • @ jean

      Le MAP (comme Marché aux Puces).

      Mon ami Malik (fondateur avec Dider Lockwood du beau festival de Jazz (auquel j’ai le plaisir d’apporter depuis le début ma petite pierre) m’a sollicité au regard de ma connaissance des marchés et de la problématique urbaine pour cette belle entreprise visant à redynamiser les Puces.

      J’ai beaucoup “consulté” avant de donner une réponse positive en constatant que notre ami Michel Bentolila ( Vice-Maire) était dans les personnalités associées.

      Malik et quelques commerçants avec qui j’ai travaillé sur ce dossier des Puces pendant des années m’ont convaincu d’en être.

      Au final ma présence le gêne sans doute plus que moi la sienne. Nous n’avons d’ailleurs ni l’un, ni l’autre vocation à jouer les premiers rôles dans cette association de commerçants. Et encore moins à pactiser ou nous y affronter.

      Pour mémoire, après ma participation comme simple citoyen aux réflexions sur la ZPPAUP (Zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager) il y a une dizaine d’année (il pourra en témoigner) j’ai indiqué à William Delannoy que j’étais interéssé pour adhérer à l’ADPPSO qu’il présidait . Hélas l’association n’accueillait aucun habitant. Sans doute une occasion manquée !

      Eric Pereira-Silva

  4. J’ai reçu moi aussi une invitation des “Amis d’Amarrage” à assister à la sauterie en question.
    Profane en matière d’art et de culture en général, je suis resté amarré .. à ma chaise !
    Je souhaite naturellement un franc succès à cette sauterie, patronnée, semble-t-il, par l’Amie Ricorée, la chicorée qui supplante peu à peu le café du matin .. et du soir !

  5. en tous cas, il doit se préparer un évènement a majeur artistique et culturel majeur avec Amarrage, tant le clos depuis des mois du local de la rue des Rosiers l’entoure du mystère haletant propice au jaillissement créatif que nous attendons tous, imaginant ces réunions secrêtes , où les initiés nous organisent un avenir culturel fécond, pour le plus grand bien de tous et l’élévation de nos jeunes.

  6. artistique et culturel majeur avec Amarrage, tant le clos depuis des mois du local de la rue des Rosiers l’entoure du mystère haletant propice au jaillissement créatif que nous attendons tous, imaginant ces réunions secrêtes , où les initiés nous organisent un avenir culturel fécond, pour le plus grand bien de tous et l’élévation de nos jeunes.

  7. Je suis un lecteur assidu du “Journal de Saint-Ouen”. Il m’informe de la vie municipale sous tous ses aspects … et c’est très bien !
    Ce journal n’est pas encore une ode à Madame le Maire, n’exagérons rien .. Mais il dresse tout de même un bilan flatteur de l’action municipale, qui répond, dit-on, aux voeux les plus chers des habitants de la commune.
    Il ne semble pas que tout le monde soit de cet avis ..
    Ne soyons pas médisants, il en va de même dans la plupart des communes de France et de Navarre. La communication a pris aujourd’hui un essor sans précédent. Elle a uniquement pour objet de convaincre celles et ceux qui émettraient quelques doutes sur l’efficacité, la détermination et l’action des élus de la nation à tous les niveaux … et on ne lésine pas, apparemment, sur les moyens !
    Tout le monde peut aujourd’hui se laver le cerveau avec la télé, la radio et la montagne de publications les plus diverses, qui inondent les présentoirs ou que l’on vous livre à domicile. Quand j’évoque la presse en général me vient toujours à l’esprit cette réflexion d’Anatole France : ” Après s’être soustraite à l’autorité des rois et des empereurs, après avoir proclamé trois fois sa liberté, la France s’est soumise à des compagnies financières qui disposent des richesses du pays et par le moyen d’une presse achetée, dirigent l’opinion .. “

  8. Eric 6
    (Désolé, j’avais pas lu ta réponse)
    Le fait d’avoir voulu adhérer a l’ADPPSO il y a 10 ans ne t’autorise pas à adhérer au MAP!!!
    (je plaisante)

  9. Le grand, l’immense “Journal de Saint-Ouen” qui a pris place parmi les plus grands titres de la presse internationale, comporte une rubrique consacrée aux partis politiques du Conseil Municipal qui vaut son pesant d’or !
    La droite tire à boulets rouges sur la gauche .. et la gauche lui rend la pareille .. magnifiques joutes verbales qui mériteraient de figurer dans les annales de la politique française. Quand j’évoque la gauche, il s’agit naturellement d’une gauche divisée qui ne parvient pas à se mettre d’accord sur l’essentiel, à l’image de ce qui se passe au niveau national, où l’on est en train de faire le jeu de Nicolas Sarkozy et de Marine le Pen !
    Les dirigeants socialistes se déchirent pour savoir qui sera candidat au présidentielle. A Saint-Ouen, ils visent la Mairie, ce qui expliquent que les ténors locaux du parti socialiste font l’impasse sur les cantonales. Une défaite aux cantonales ne serait pas en effet de bon augure pour la suite. La courageuse candidate socialiste n’a pas pour l’instant, semble-t-il, de suppléant. A l’origine, M. Keita était sur les rangs au nom des écologistes. Apparemment, les choses ont bougé … Les écologistes ont rué dans les brancards et M. Keita à regagné sa position initiale .. pour l’instant. Peut-être sera-t-il candidat lui-même si les choses ne s’arrange pas. Au sein de la gauche locale, la méfiance est de rigueur ..
    La droite reste d’un calme olympien ! Rien ne semble venir troubler la sérénité d’une droite .. droite dans ses bottes et qui reste discrète.
    Elle aura sans doute un candidat. Mais pas M. Kalidjian qui a effectué, selon certains, un court virage à gauche. C’est un homme qui se réclame souvent de Jean Jaurès. Il voue, en outre, une admiration sans bornes à Missiak Manouchian, résistant, membre de la MOI et de l’organisation spéciale, arménien comme lui. Il a néanmoins un problème : Manouchian était communiste et lui est plutôt anticommuniste .. les deux ne font pas la paire, on le sait !
    J’oubliais madame Rouillon – je suis impardonnable – qui poursuit impertubablement ses visites de quartiers. Elle sollicite un second mandat au conseil général. Elle mène une campagne de proximité. Mais rien ne dit qu’elle conservera son siège. Rien n’est jamais gagné d’avance …
    En tant que secrétaire général du parti communiste cathare, allié inconditionnel de l’eta basque, je ne suis pas autorisé à voter. Je me contenterai donc d’être un simple spectateur ….
    Je sens que l’on va bien s’amuser …

  10. Revenons sur le travaux dits de réhabilitation des immeubles de l’ex-office public d’hlm, aujourd’hui plus ou moins privatisé.
    Prenons le cas du 27 Jaurès où depuis plusieurs mois des entreprises se succèdent dans les logements pour y effectuer des travaux qui, devraient, paraît-il, apporter plus de confort
    aux habitants des lieux.
    Or, de l’avis général, il n’en est rien. En raison, d’une part, de l’emploi d’un personnel non qualifié et probablement sous-payé – on sait que la baisse du coût du travail est source de profits – et, d’autre part, des nuisances induites par l’intrusion récurrente dans les logements de salariés de ces entreprises. Ce qui dénote un manque évident d’organisation. On observe en effet que des travaux entrepris ont été interrompus, puis repris un peu plus tard. Motif invoqué par les responsables de l’entreprise Brezillon qui gère la soustraitance et partant les travaux : “manque de pièces. ”
    On comprendra, dans ces conditions, que les locataires en aient ras le bol d’ une situation aggravée par le fait que l’ascenseur, en réfection, ne fonctionne plus depuis plusieurs semaines. Les personnes âgées – majoritaires dans l’immeuble – sont tenues de monter jusqu’à six étages plusieurs fois par jour.
    Il devait être remis en service vendredi 17 décembre. Mais cela ne sera pas le cas : encore une fois, il” manque une pièce ” qu’il faut commander. Décidément …
    Par ailleurs, contrairement aux allégations de la direction de l’office, il ne s’agit nullement d’une réhabilitation, mais tout simplement d’une remise aux normes de l’immeuble.
    En tout état de cause, une augmentation des loyers est envisagée, laquelle ne se justifie nullement, eu égard à ce qui précède.
    Une situation similaire a été constatée dans un immeuble sis boulevard de l’Empereur, à Rueil Malmaison, dont la municipalité est de droite, la maire n’étant autre M. Ollier, aujourd’hui Ministre.
    Les locataires, après les travaux, ont été exempté du paiement d’un mois de loyer au titre de la gêne occasionnée par les travaux .. un exemple à suivre !

  11. J’adore ” le Journal de Saint-Ouen ”
    Magnifiquement fait, agréable à lire, il dame le pion au “Figaro”, au ” Monde ” et aux autres grands titres de la presse parisienne. On dit même qu’Eric Zémour, éditorialiste du ” Figaro “, le seul quotidien autorisé à paraître par les autorités allemandes pendant l’occupation, en a fait son journal de chevet … c’est dire !
    Ce journal chante les louanges des élus, du maire (évidemment), des services municipaux etc. A l’en croire tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes à Saint-Ouen ..
    Ce n’est pas l’avis de la représentante de l’opposition qui se répand en critiques acerbes contre les services de voirie. Elle estime en effet qu’ils ne nettoient pas assez tôt les rues et les espaces enneigés. Désolé, mais il en va de même à Paris après un épisode neigeux. J’ai pu le vérifier moi-même rues des Francs-Bourgeois, Elzevir, des Archives et la place des Vosges.
    Si elle compte déstabiliser madame le maire avec des argument pareils, elle se met le doigt dans l’oeil jusqu’au coude !
    Un fait nouveau, et non des moindres. Monsieur Kalidjian qui préside aux destinées du MODEM à Saint-Ouen condamne sans appel la politique du gouvernement en matière de santé. Cela me laisse pantois ! Monsieur Kalidjian aurait-il de l’empathie pour le bolchevisme ? On est aujourd’hui fondé à se poser la question. A moins qu’il n’emboîte le pas à M. Bayrou qui se fait le chantre d’une opposition mi-figue, mi-raisin.
    M. Keita nous gratifie d’un laïus à la gloire des mosquées et des musulmans de Saint-Ouen. Je suis profondément laïque et l’on sait ce que je pense des religions. En France la loi de la séparation des cultes et de l’état, en vigueur depuis 1905, doit être scrupuleusement respectée.
    Le matérialiste que je suis considère que l’existence et l’évolution du monde, ou plutôt des mondes, ne peuvent trouver de commencement d’explication rationnelle à partir d’un être tout-puissant qui agirait selon ses fantaisies passagères, ne serait soumis à aucune loi physique, et dont on serait à se demander qui il est, d’où il vient et ce qu’il veut. Et ce n’est pas seulement au cours des siècles derniers que les hommes ont tenté de donner une explication matérialiste du monde. En effet, quatre siècles avant notre ére, un philosophe grec, Démocrite, fut matérialiste et sans doute le plus grand philosophe de l’Antiquité
    Joyeux Noël quand même … on ne mange plus beaucoup .. mais on rigole bien !

  12. En cette veille de Noël,évitez de blasphémer,non* de Dieu…
    *Dans ma jeunesse dans le Lot-et-Garonne,les gens juraient en disant “non” avec un “n” comme “crocodile”!

  13. quand on est thon c’est pour la vie entière
    faut s’faire uneraison , faut s’faire une raison
    une tête de thon qu’elle soit dans la rivière
    ou qu’elle soit sur terre faut s’la farcir larilonlère
    c’est l’tcha tcha des thons sur tout’ la terre
    conclusion des plus philosophiques!! de Bob Hélian de la sorbonne je crois…

  14. Le thon c’est bon, mais je préfère les miettes de thon …
    J’ai concocté une recette avec les miettes de thon et du cabécou de l’aveyron, un fromage de chèvre onctueux, et aussi de la confiture de mure. Un vrai régal !
    Je ne vous la livrerai pas ici car je l’ai vendue à Jean-Pierre Coffe qui la présentera un de ces dimanches dans l’émission de Michel Drucker “Vivement dimanche.”…

  15. Je ne savais pas que le thon aussi était une spécialité de l’Aveyron…Dépêchez-vous de le déguster car s’il faut en croire le sieur Hulot,il va disparaître…

  16. Les locataires du 27 Jaurès élèvent une vigoureuse protestation contre une situation qui leur est préjudiciable à plus d’un titre.
    En effet, les travaux de réhabilitation, disons plutôt de remise aux normes, sont fort loin de donner safisfaction. Réalisés par des équipes incompétentes, ils présentent des imperfections et des malfaçons notables. Ils ont commencé en janvier 2010 et ne devaient, selon les spécialistes de l’entreprise Brezillon, durer que quelques semaines. Un an après, c’est-à-dire en janvier 2011, des entreprises travaillent toujours dans l’immeuble.
    Fait plus grave, il n’y a plus d’ascenseur depuis le 4 novembre. L’on a procédé à sa réfection et la période d’immobilisation nécessaire ne devait pas excéder six semaines .. Nous sommes loin du compte.
    Demeurent dans l’immeuble des personnes âgées qui ont toute les peines du monde à monter les étages. Certaines d’entre-elles ont des difficultés à respirer et sont contraintes de s’arrêter dans les étages pour inhaler, à l’aide d’un pulvérisateur, un produit leur permettant de retrouver leur souffle.
    Malgré les promesses réitérées, l’ascenseur ne fonctionne toujours pas et il semble qu’en haut lieu on s’en moque éperdument ..
    On est fondé à se poser la question : que fait l’office public de l’habitat ?

  17. Félicitations à l’office public de l’habitat qui vient de nous faire savoir que, lors de sa séance du 26 octobre, le conseil d’administration a fait le choix de limiter seulement à 0,57 % l’augmentation des loyers pour 2001.
    Félicitations et merci !
    Rendons à César ce qui est à César … l’office public de l’habitat de Saint-Ouen redonne aux organisme HLM ses lettres de noblesse.
    Le général Le Ny, ses hallebardiers, qui assurent l’entretien des immeubles, et ses amazones souriantes, qui peuplent le siège rue des Marronniers et les locaux d’accueil un peu partout dans la ville, peuvent être satisfaits …
    Il serait souhaitable de soutenir la motion adressée par l’office aux pouvoirs publics concernant ” la baisse des subventions d’état et la mise en place d’une nouvelle taxe sur les ressources propres des organismes, compromettant la réalisation de projets pourtant indispensables au bien être des locataires ”
    Si on comprend bien, on veut étouffer financièrement les offices …

  18. Oui oui René c’est fou comme les années électorale les choses n’augmentent pas ! ça nous ferait presque croire en dieux hein jacqueline !

  19. Je précise quand même qu’il est intéressant de ne pas subir une augmentation du loyer pour l’année en cours. Peu me chaut s’il y a dans cette démarche des arrière-pensées électorales. C’est toujours ça de pris !
    Je reste méfiant à l’endroit de l’office public de l’habitat .. et cela pour tout un tas de raison. On ne peut pas dire que cet organisme privilégie le dialogue … Mais bon, je n’y peux rien ..
    Je suis toujours sur mes gardes quand je suis en contacts avec des services administratifs, qu’ils soient municipaux ou autres ..
    Comme le dit le dicton : “Chat échaudé craint l’eau froide” …
    A propos de Jacqueline, je n’ai aucun commentaire particulier à faire. Je suis sur une autre planète et je vais bientôt partir. Alors …

  20. Avant de pouvoir le faire, attendons la séance du jeudi 22 novembre du conseil régional d’Ile de France pour les engagements (domaine de l’assemblée) et de la programmation des travaux (domaine de la commission permanente).

    Rappelons que nous sommes concernés pour 2 établissements sur le territoire audonien : Blanqui et Cachin.

    La Vice présidente de la région chargée des lycées se rend au CAP J vendredi 23 à 18h30 dans le cadre de la soirée contre les violences faites aux femmes.

    Ne chercher pas les affiches municipales sur le sujet, contactez plutôt la mission Droit des femmes au Centre administratif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *