Saint-Ouen n’est pas New-York City

Un de nos honorable blogueur de l’ombre, Docteur de son état, audonien de toujours et habitant de la grosse pomme pendant quelques années nous fait part du refus de la standardisation urbaine et du recul social :

Saint-Ouen est déjà entré dans la standardisation de la déconstruction publique.

Maison rasée, ou en voie de l’être (http://www.soignetagauche.fr/?p=1632#more-1632), concertation publique sur PLU n’ayant pas eu de véritables  retombées démocratiques, (http://www.soignetagauche.fr/?p=1688#more-1688). Il serait temps d’établir un rapport concret du public avec la ville.

L’histoire, l’attachement envers les lieux spécifiques stimulent l’identité collective. Aujourd’hui nous assistons à la dissolution de cette identité. Faut-il être aveugle au point de croire que l’inconnu, l’ inattendue, l’iconoclaste au détour d’une rue ne sont pas le stimulant de l’histoire collective et architecturale…

Aujourd’hui il devient urgent de resserrer les acquis d’une histoire partagée et d’une mémoire collective qui s’efface devant la neutralité et la standardisation de l’espace public proposée. Comment penser la ville pour que les lieux communs ne deviennent pas des lieux de consommation visuelle standardisées devant lesquels les références locales viennent se dissoudre. Voulons-nous une mémoire amputée de son histoire qui inévitablement distend le lien social ?

La vision urbaine que l’on nous propose est  l’expression d’un mouvement plus large de l’urbanisation de la planète ou flexibilité et rationalisation deviennent les maîtres à penser.

S’interroger sur quoi repose la société civile urbaine permet de dynamiser les pratiques civiques et peut-être de retrouver le caractère collectif de l’espace public.

L’appel du 15 septembre (http://www.soignetagauche.fr/?p=2152) est une des pistes à explorer…”

A lire pour nourir cette réflexion : Manière de voir “l’urbanisation du monde”

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

1 réflexion sur « Saint-Ouen n’est pas New-York City »

  1. Feuilleté subrepticement le dernier n° de Manière de Voir sur

    “L’urbanisation du monde”

    http://www.monde-diplomatique.fr/mav/114/

    doit y avoir matière à réflexion rapporté à St Ouen

    Pte de St Ouen dans le cadre de la ZAC afin “d’embellir” l’entrée de ville des bâtiments de logements de bonne facture ou qui peuvent être rénovés, ont été ou vont être démolis pour faire place à une place minéralisée.

    Destruction d’un patrimoine, d’une vie de quartier !

    Je vous renvoie au témoignage de Pascale Palmeri “la fille aux papillons à la guimauve”
    qui vote pour la réhabilitation de son quartier d’enfance
    http://photos.evenements.pagesperso-orange.fr/

    Aux dernières nouvelles, la ville n’aurait pas demandé la mise en souterrain du périph (l’aurait elle demandé à l’époque de la construction ??), ce qui embellirait l’entrée de ville, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *