Faux nez

Le compte rendu mensonger de la réunion du 19 novembre sur les Docks dans le magazine municipal a suscité la  colère et l indignation de nombreux participants.

Le «  journaliste » a oublié les interpellations des audoniens, l intervention puis le départ des élus socialistes ou les critiques vives et récurrentes des citoyens sur le projet des Docks.

Sans doute a-t-il cru bien faire pour  plaire à la responsable de la publication fort malmenée ce soir là. Hélas son conte de fées à la mode soviétique dessert encore un peu plus le Maire.

Pour les curieux, on retrouvera l auteur de ces belles lignes (et sa bobine sur fond de fête de l Huma) sur le site Pif-collection.com. Il fut en effet, excusez du peu, un des rédacteurs en chef du journal Pif-Gadget.

Evidemment c était du temps où l on savait s amuser avec intelligence.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

19 réflexions sur « Faux nez »

  1. L’adjectif “soviétique” était plutôt pour qualifier des méthodes staliniennes qui ont perduré. Je pense notamment è  ceux qui effaè§aient les personnages indésirables des photos, caviardaient les écrits, censuraient les compte rendus.
    Bref les gens qui nous auraient envoyer casser des cailloux ou coller contre un mur (vous et moi).
    Notre gentil “pigiste”, è  son modeste niveau, semble bien un héritier des ses pratiques qui ont conduit au pire. Les petits ruisseaux font les grandes rivières…

  2. Le pire Eric,c’est que même Staline n’y est pour rien si un plumitif fait un compte rendu”mensonger”ou incomplet d’un évènement!C’est le propre de toutes les révolutions,des combats,des partis de voir les vainqueurs essayer d’effacer le souvenir des vaincus.C’est le rôle des historiens d’essayer de reconstituer la vérité mais,eux-mêmes n’échappent pas è  l’idéologie dominante de leur époque,de leur environnement.
    Deux exemples concrets:
    1)Copenhague réunit 192 états,nos médias n’y ont vu que les représentants franè§ais(Sarko,Borloo…etc…)et Obama.
    2)A2 présente une nouvelle version de”Cartouche”et pour sacrifier au”politiquement correct”n’y voit-on pas un esclave noir libéré participer aux révoltes populaires sous l’Ancien Régime,la Régence en l’occurence.
    J’en suis sè»r,Staline n’y est pour rien mais comme il est le vainqueur des luttes è  mort qui ont ensanglanté le PCUS et le Komintern,ces atrocités(que Trotski par exemple avait expérimentées,durant la guerre civile,contre les marins de Kronstad)sont attribuées è  ce seul Staline.
    Il serait plus sain et honnête d’attribuer,une fois pour toute,les”saloperies” è  son auteur sans lui trouver des circonstances atténuantes chez Staline,l’URSS ou je ne sais qui ou quoi.Pour Staline et l’URSS,je crois qu’il y a déjè  assez è  faire avec ce qu’ils ont vraiment fait ou couvert…

  3. D’un côté, nous avons un magazine d’information « gadget » écrit par des rédacteurs de “bulles” sous l’autorité de responsables de publication et de rédaction qui ne se privent pas pour valider des mensonges ou omettre la diffusion de vérités quitte è  berner les Audoniens.

    De l’autre, nous avons une enquête publique sur le PLU réalisée de juin è  juillet 09 et dont le rapport du commissaire enquêteur pourtant finalisé en aout et transmis en mairie n’est pas publié aux Audoniens sous prétexte que notre maire ait demandé è  ce qu’il ne le soit qu’après son vote dadoption au CM (comme cela nous a été révélé au dernier Pôle Citoyen du 15/12 devant dautres élus de la majorité PS surpris de lapprendre).

    A qui profite ce crime de la démocratie ?
    Quels en sont les mobiles ?
    Quels sont les complices ?

    Autant de questions, que lenquêteur Ludo du journal Pif-Gadget naurait sans doute pas eu de mal è  élucider.

    Javoue que si je regrette la disparation de Pif qui a bercé mon enfance lorsque jy étais abonné, il y a 35 ans. En revanche, je naurai aucun regret è  faire léconomie de mon abonnement « imposé » è  ce magazine municipal dans sa forme actuelle qui infantilise les adultes pour les bercer dans lignorance avec des pieds de nez.

  4. J’ai le sentiment qu’il faut cesser de se référer aux soviétiques è  tout bout de champ. Ils n’existent plus aujourd’hui et toute révolution, quelle qu’elle soit, a ses aspects négatifs et ses aspects positifs.
    Prenez la commune de Paris que le mouvement ouvrier franè§ais prend souvent pour exemple. La prise du pouvoir politique par la classe ouvrière et ses alliés en 1871 conduisit è  mettre en oeuvre ce que les théoriciens du marxisme ont appelé “la dictature du prolétariat”.
    Comme l’écrivait Engels “Le philistin social-démocrate a été récemment pris d’une terreur salutaire en entendant prononcer le mot de “dictature du prolétariat”. Voulez-vous savoir de quoi cette dictature è  l’air, regardez la commune de Paris, c’est la “dictature du prolétariat”.
    Quant au téléfilm “Cartouche”, c’est une démonstration concrète que la création franè§aise est en mesure de damer le pion aux créations bidons américaines qui occupent en permanence le petit écran. Evidemment, ce n’est pas du niveau de “Jacquou le Croquant”, de Stellio Lorenzi, ou de “La caméra explore le temps”, mais l’histoire de ce bandit au grand coeur a fixé l’attention de nombreux téléspectateurs, j’en suis persuadé. Les créateurs franè§ais savent eux aussi faire de la bonne télévision.
    En ce qui est de la publication municipale, je n’ai aucun commentaire è  faire, étant donné que je ne la reè§ois pas.
    Joyeux Noè«l è  tous !

    • donc on ne parle plus de soviétique ou de stalinien mais simplement de ceux qui ont accaparé le pouvoir (et leurs sbires) se réclamant, quand è§a les arrange de l’engagement communiste.

  5. J’ai le sentiment qu’il faut cesser de se référer aux soviétiques à tout bout de champ. Ils n’existent plus aujourd’hui et toute révolution, quelle qu’elle soit, a ses aspects négatifs et ses aspects positifs.
    Prenez la commune de Paris que le mouvement ouvrier français prend souvent pour exemple. La prise du pouvoir politique par la classe ouvrière et ses alliés en 1871 conduisit à mettre en oeuvre ce que les théoriciens du marxisme ont appelé “la dictature du prolétariat”.
    Comme l’écrivait Engels “Le philistin social-démocrate a été récemment pris d’une terreur salutaire en entendant prononcer le mot de “dictature du prolétariat”. Voulez-vous savoir de quoi cette dictature à l’air, regardez la commune de Paris, c’est la “dictature du prolétariat”.
    Quant au téléfilm “Cartouche”, c’est une démonstration concrète que la création française est en mesure de damer le pion aux créations bidons américaines qui occupent en permanence le petit écran. Evidemment, ce n’est pas du niveau de “Jacquou le Croquant”, de Stellio Lorenzi, ou de “La caméra explore le temps”, mais l’histoire de ce bandit au grand coeur a fixé l’attention de nombreux téléspectateurs, j’en suis persuadé. Les créateurs français savent eux aussi faire de la bonne télévision.
    En ce qui est de la publication municipale, je n’ai aucun commentaire à faire, étant donné que je ne la reçois pas.
    Joyeux Noël à tous !

  6. Eric & co
    On dirait un peu la poule qui découvre un réveil! Tiens donc , alors les communistes avec qui (ou pour qui ?..) on “bosse”, nous auraient menti è  l’insu de notre plein gré ; ils ne seraient pas aussi démocrates qu’ils le disent ; pas partageurs , manipulateurs et pas respectueux de leurs engagements ?!!!!….
    Ben oui ; en gros tout ce qu’on disait en 2001 déjè  ; après le début de rêgne de Rouillon suite è  l’éviction de Paulette Fost qui nous apparaè®t aujourd’hui comme une adorable personne ouverte et partageuse (………….) .
    Quand tout ceux qui , nous prenant de haut , nous expliquaient qu’il fallait agir de l’intérieur ,
    que non “ils ” n’étaient pas en position de force et que d’ailleurs ils avaient changé ! changé en pire donc , si j’en crois les dires des un et des autres , ici , dans les couloirs de la Mairie et sur les derniers tracts unitaires .
    Et j’ajoute que , si è§a bouge un peu rock & roll dans la majorité municipale ,que è§a bouillonne sur les grands sujets audoniens et que è§a révolte sur les bancs même du conseil , è§a n’a pas commencé lè  , mais chez ceux qui n’ont è  rendre de compte qu’è  eux même , simples citoyens de St-Ouen , contribuables et électeurs , débordant les élus dans les réunions les débats , dans les asso’s etc , en fait sur le terrain , dans la réalité du quotidien . Une chose est sure , le mensonge et la désinformation passe bien moins bien qu’autrefois , un peu moins chaque jour et c’est bon signe!

  7. Salut è  tous et meilleurs voeux; du bonheur et plein de solidarité pour cette putain d’année dont on sait qu’elle sera encore très difficile car les bques n’ont pas tt soldé, elle sont encore debitrices et d’un gros pauet de pognon, on parle(les financiers, de plusieurs dizaines de milliards de dollars), et elle vont s’en prendre è  nous, cad, ns taxer plus(frais de tenue de cpte pr ceux qui n’achetent pas de livrets, de cptes ceci ou cela).
    Juste une information ;avt 10/2008, qdt une bque annoncait aux analystes financiers(qui font le marché), qu’elle etait forte sur la bque de détail, ils passaient pour des connards, car il fallait etre fort sur les “marches), les speculations, et les risques démesurés qui firent le gras des bques(les risques représentaient 60% des profits).
    L’évolution des cours , se mesurait è  l’aune des profits realises en ” affaires de Marché”.
    Aujourd’hui, les choses evoluent, ds le sens ou les affaires de Marché sont moins “vertes” et bonnes,cad moins bonnes pr les communicants de nos dirigeants, alors on va ts se prendre des frais bancaires plus élevés qu’avt, vz allez le constater.
    On va ts s’en prendre plein la tete.les banquiers vont se recaver sur nos tetes.
    Vs allez le voir, vos frais de bque vont augmenter et si vs ne les supportez pas, on vs lourdera de la bque, c’est ce qui se prepare.
    Les banques vont se refaire sur les cptes des pauvres cons que ns sommes, soyez vigilants, verifiez vos relevez car c’est parti!!!!!!
    .

  8. A Paco com 9

    Excellente analyse !

    Fallait être très “croyant” (comment peut on encore l’être ?), être fleur bleu, confiant pour imaginer, envisager une collaboration, une coopération, une transparence, un accès et une transmission des dossiers dans cette nouvelle mandature après le fiasco, le bilan ou l’absence de bilan de la mandature précédente, en particulier sur la démocratie participative.

    Le noyau dur est encore plus dur !

    Et pas en FASE avec les composantes de la majorité et les audoniens !

  9. Le bulletin municipal change de nom mais reste le bulletin municipal!
    Certes, en changeant de format et de papier les choses s’éclaircissent.
    Pour le reste c’est toujours la même démarche.
    Il en est ainsi avec l’absence de mention de l’expo proposée sur la désaturation de la ligne 13 et le prolongement de la ligne 14, au rez de chaussée du caso.
    De l’ex commissariat au centre administratif fernand lefort, il y a 200 mètres qui ont empéché è  notre rédac en chef de s’en apercevoir…
    Prochaine étape, le traitement de la journée de grève des fonctionnaires territoriaux le jeudi 20, l’initiative de solidarité avec la Palestine le samedi 23, l’annonce de la manifestation nationale pour la défense de l’école.
    Moi, j’aimerais bien savoir les magouilles autour des biffins de la porte Monmartre que nous repasse Bertrand Delanoé et que certains envisagent d’installer en lieu et place des nécessaires équipements complémentaires de Blanqui (è  réaliser), rue Edouard Vaillant.
    Pour l’argent communal qui pourrait permettre de répondre aux demandes des “petites mains” des écoles, ne le cherchez plus, JR (avec son ami Brice) le réserve è  une dizaine de caméras.
    Et pendant ce temps lè , Sarkory réduit les effectifs de police dans les quartiers.

  10. Le nouveau Journal de Saint-Ouen n’ a pas changé, mais il a juste pris de la valeur !

    Pour preuve, en lisant le N°2 en page 2, nous apprenons que l’investissement de la ligne 14 qui desservira les Docks est estimé è  :
    1000 MILLIARDS d’Euro au total dont
    300 MILLIARDS (Région IdF),
    200 MIILIARDS (CG 75),
    140 MILLIARDS (CG 92),
    60 MILLIARDS (CG 93).

    Une somme “Anatomique” ne représente que la moitié du PIB de la France.

    Néanmoins è  ce rythme, l’amendement des élus PS voté au dernier CM pour réduire du budget primitif le poste de dépenses « Publication » de SO, de 750 000 è  42 000 Euros devra encore revoir le nombre de zéros.

  11. J’aimerais bien savoir combien aurait coè»té le prolongement de la ligne 4 jusqu’è  la Mairie de S.O.ou Pleyel et même avec deux nouvelles stations:Michelet-Bauer et Vieux-S.O.!
    Mais j’oubliais cette question est taboue:”circulez…il n’y a rien è  voir”!Elle aurait l’inconvénient de pouvoir devenir réalité plus rapidement,de coè»ter moins cher et de ne pas empêcher le prolongement de l’actuelle ligne 14.Pour l’ancienne,il y a longtemps que par la jonction Invalides-St-Lago,elle a fusionné avec la 13!

  12. @M’FAINZ post14
    Beaucoup d’Audoniens se posent également cette question depuis fort longtemps.
    C’est pourquoi, elle méritera d’être posée lors de la réunion de “concertation”* dédiée au projet de désaturation de la ligne 13, qui aura lieu le mardi 9 février 2010 è  19h (Salle Barbara).

    *Un autre mot tabou qui a plusieurs métros de retard è  SO.

    Source : http://www.ville-saintouen.fr/index.php?pge=23&IDDetail=2468

  13. Je suis content,Bruno,d’apprendre que je ne suis plus le seul audonien è  me poser la question.D’ici que des partis politiques ou des élus la posent également,les Huchon,Pécresse ou autre Duflo seraient bien obligés d’y répondre et de nous expliquer enfin pourquoi ce n’est pas envisageable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *