De la vie autour de l'ancienne maternité…

Un mauvais projet au mauvais endroit, le choix du site de l’ancienne clinique des Rosiers, 27 avenue Gabriel Péri,  pour construire un immeuble important et coûteux visant à accueillir la Maison des associations, soulève une levée de bouclier des associatifs mais également la colère des riverains sereins mais déterminés…

Nous publions bien volontiers ce texte déjà largement diffusé et qui ne semble être que le début du commencement.

angle G.Péri-rue Jean. L'ex Clinique des Rosiers



MOBILISATION CITOYENNE

Contre la destruction de l’ancienne clinique des Rosiers

Contre la construction de la Maison des Associations à cet endroit

Un collectif de riverains s’est monté et se mobilise actuellement contre le projet de démolition de l’ancienne clinique des Rosiers, à l’angle de la rue Jean et de l’avenue Gabriel Péri, et de construction à sa place d’un bâtiment de plus de 20 mètres de haut destiné à abriter la future Maison des Associations.

Le Collectif des riverains Rue Jean – Avenue Gabriel Péri se fait l’écho des préoccupations des riverains, mais également de celles de tous les Audoniens qui ne se retrouvent pas dans ce projet et qui aimeraient être consultés lorsqu’un chantier de cette envergure est lancé dans leur ville.

Ce projet est très controversé, et ceci pour plusieurs raisons, dont voici les principales :

– l’ancienne clinique des Rosiers fait partie de la mémoire de Saint-Ouen (de nombreux Audoniens y sont nés), et elle présente aussi un intérêt architectural. Elle mérite d’être réhabilitée.
– d’un point de vue architectural, un bâtiment de 22 mètres de haut défigurerait le quartier et pénaliserait fortement les riverains, qui verraient leur quotidien bouleversé. Et ceci d’autant plus qu’il est question de faire une salle de spectacle au sein même de cette maison des associations !
– le projet ne répond pas aux attentes des associations, qui n’ont pas été suffisamment consultées (seule quatre associations ont été réellement associées au projet). Une étude sérieuse doit être menée.
– le budget : plus de 4 millions d’euros (c’est un minimum, sachant que les budgets initiaux sont toujours dépassés dans ce type de construction). En ces temps de crise, cet argent pourrait certainement être dépensé autrement.
– Il existe d’autres emplacements possibles à Saint-Ouen, et pas forcément au centre-ville, qui comporte déjà de nombreux équipements (salles de réunion, d’exposition ou de spectacle).

Nous venons d’apprendre qu’une nouvelle réunion s’est tenue en Mairie le jeudi 25 juin autour de ce projet. Une nouvelle fois, malgré la demande que nous avions faite que les riverains soient associés à la poursuite de la réflexion, personne n’a été prévenu ou invité. De telles pratiques sont indignes et nous inquiètent.
Si la mairie campe sur sa position, le collectif envisage, pour se faire entendre, d’organiser une manifestation durant la Fête de la Ville et des Associations, le 23 septembre 2009.

Pour plus de renseignements, consulter notre blog :

http://ruejean.wordpress.com

Une pétition circule actuellement : en ligne (lien sur le blog) et sur papier.

Plus de 200 signatures ont déjà été recueillies, et ceci en seulement quelques jours !

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

2 réflexions sur « De la vie autour de l'ancienne maternité… »

  1. Questions
    1 – Quels sont objectifs d’une Maison des Associations ?
    2 – Quels sont les objectifs des Maisons de Quartiers ?
    3 – Faut-il continuer à construire quand nos impots et taxes sont insuffisants pour entretenir l’existant ?
    Exemples : patinoire, Nef de l’Ile des Vannes, propriétés de l’OVL, batiments de la SEMISO, …

  2. Que signifie FPL?S.O. aurait-il lui aussi son”Front Populaire de Libération”?Prendrait-il la place du FLB de Seine-et-Oise de Godard dans “week-end”je crois?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *