Docks : imaginons le commerce !

Retrouver la Seine, construire des logements pour tous, développer bureaux et activités, réaliser un parc régional, prévoir les équipements publics… belle ambition pour les Docks, dont un premier schéma directeur était présenté récemment par la municipalité.
Parmi les multiples enjeux, la question du commerce, à peine esquissée lors de cette rencontre, mérite une attention spécifique et vigilante.
Ainsi, les marchands du temple sont déjà là pour démontrer, en additionnant choux et carottes, qu il faut tartiner des m2 commerciaux et affirmer sans rire que l environnement s adaptera. Comprenez : pour le petit commerce actuel, les meilleurs survivront.
Le danger ? L implantation dans les Docks d une « locomotive » avec sa galerie marchande, son méga parking, un fonctionnement introverti tournant le dos à la ville (actuelle), en concurrence avec Leclerc Clichy ou Quai des Marques à L Ile St-Denis et asphyxiant Gabriel Péri.
Bien sûr, ce secteur, avec à terme des milliers de nouveaux habitants et salariés, doit être doté, dans ces différents quartiers, de pôles commerciaux de proximité et doit accueillir de nouvelles surfaces moyennes spécialisées.
Enjeu ? Une « couture » réussie sur Victor Hugo, des liaisons urbaines fortes par les rues E. Renan, L. Blanc ou Glarner avec l avenue Gabriel Péri qui demeure l enjeu décisif pour le commerce local.
Sans céder aux chants des sirènes, il faut donc inventer un concept commercial équilibré et durable profitant à l ensemble de Saint-Ouen.
Eric Pereira-Silva
À Saint-Ouen n°41 mai 2006

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *