Municipalité ou pouvoir personnel

Jeudi 13 novembre dernier, une « journée d’étude » rassemblait au Centre de Chaumontel (95), l’ensemble des directeurs et chefs de services de l’administration communale de Saint-Ouen.
Au menu pour plusieurs dizaines de cadres : «  qualité du service public, évolutions institutionnelles, compétences, enjeux du service public, attentes de la population »…
Comme toute « entreprise », pour être efficace, le Service public doit savoir mobiliser ses équipes, clarifier les perspectives, renforcer les objectifs partagés, Cela mérite bien ponctuellement de s’abstraire du quotidien pour échanger et se former.
Légère ombre au tableau : aucun membre du Conseil Municipal ne semblait être informé de ce rendez-vous important des fonctionnaires communaux.
Mieux, en dehors de la présence naturelle de l’élu au Personnel,  ce séminaire se trouvait étrangement patronné par le Maire, seule.
Morceaux choisis de la feuille de route : « Madame le Maire veut échanger avec les principaux cadres… », « …à partir des réflexions exprimées par Madame le Maire, une journée d’étude est organisée… », « …des documents à lire et tout particulièrement une note personnelle de Madame le Maire ». Fermez le ban !
Passer de la Municipalité élue au pouvoir personnel du Maire, ici comme ailleurs, les dérapages sont monnaie courante. Il n’y pas lieu de s’en accommoder. C’est l’intérêt de chaque citoyen.
Avec d’autres, j’ai la conviction que la gauche à Saint-Ouen peut et doit travailler autrement.
C’est désormais un impératif.
Eric Pereira-Silva
À Saint-Ouen n°12 décembre  2003

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *