Du Mondial au local

A l initiative des commerçants et de leur association se tiendra à Saint-Ouen du 9 au 12 octobre le « Mondial de l antiquité ».
Organisée tout les deux ans, la grande manifestation privée des Puces, comme sa nouvelle appellation l indique, change d échelle.
Il s agit en effet pour les « Puciers », dans une conjoncture assez défavorable, de se (re)positionner comme site leader au niveau international en matière d antiquité et de brocante.
Traduction sur le terrain : avant un week-end en fête et la traditionnelle « nuit des Puces » (sur invitation), un déballage professionnel « au cul du camion » dans toutes les rues du secteur. Du jamais vu.
Partenaire essentiel et incontournable, la Ville, responsable du domaine public s est engagée immédiatement à soutenir ce projet ambitieux qui valorise notre Ville.
Accompagnement public raisonnable sur le plan  financier et technique, ouverture sur le quartier et la vie locale, concertation en amont avec les riverains et les institutionnels telles sont néanmoins les volontés de la Ville pour un succès qui ne peut être que partagé.
En dépassant les logiques partisanes ou corporatistes, un partenariat actif et exigeant se met en place.
Au delà du Mondial et à travers celui-ci, pour ses habitants comme ses commerçants, il convient de poursuivre le travail engagé afin de rendre attrayant et propre, sécure pour tous, piéton mais accessible, agréable à vivre, doté de services de proximité,   ce site touristique majeur du Marché aux Puces de Saint-Ouen.
Eric Pereira-Silva
À Saint-Ouen n°8 aout 2003

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *