Merci Monsieur Lockwood

IMG_5265*

IMG_8982**

Disparition brutale ce 18 février du grand violoniste Didier Lockwood a l’âge de 62 ans. Du classique au jazz, un musicien exceptionnel et inventif.
Depuis toujours, un ami des Puces où il avait créé, avec son vieux complice Serge Malik, le Festival de Jazz Musette. Pendant plus d’une décennie, au mois de juin, il en a été l’incarnation joyeuse et talentueuse. On se souviendra notamment de « la tournée des bars », une déambulation dans les rues à laquelle il participait avec gourmandise en croisant de jeunes musiciens avec lesquels il improvisait pour le plus grand plaisir du public.
Nous qui l’avons côtoyé dans cette belle aventure, une fierté pour notre ville, nous saluons sa mémoire avec un pensée pour les siens, ses amis et le monde de la musique aujourd’hui en deuil.

Eric Pereira-Silva

* photo 1 Le Parisien

** photo 2     EPS

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Une réflexion au sujet de « Merci Monsieur Lockwood »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *