Welcome chez nous !*

Capture d’écran 2018-02-17 à 19.07.28Capture d’écran 2018-03-08 à 20.52.54Capture d’écran 2018-03-08 à 20.18.13

La presse, et c’est bien normal, a donné un large écho à l’arrivée récente du Conseil Régional à Saint-Ouen en « terre inconnue », tandis que le Maire de Saint-Ouen, avec sa modestie habituelle, laisse penser qu’il y est pour beaucoup. Nous ne boudons pas néanmoins notre plaisir d’accueillir cette institution avec tous ses élus et ses salariés.

Rappelons, à toutes fins utiles, que nous étions ici assez largement convaincu, dés l’annonce des sites en compétition, des chances sérieuses de Saint-Ouen pour accueillir le siège de la Région Ile de France. Pour sa situation en cœur de ville, au pied de la future interconnexion ligne 13 et 14, dans la dynamique des Docks et tout simplement avec la programmation d’un pôle tertiaire à cet endroit précis avec déjà un « paquebot » de bureaux en construction. Précisément, celui dans lequel on vient d’emménager.

Tout ceci bien évidemment engagé bien avant l’élection de William Delannoy qui a pris la « suite » et « adapté » à la marge (cf. le plan de mars 2012 ci-après)[2].

Ce site aurait donc accueilli, en tout état de cause, un nombre d’emplois équivalent, a priori privés et de grandes sociétés nationales ou internationales. Des salariés qui auraient tout autant animé et consommé alentour. La vrai bonne nouvelle c’est donc surtout le caractère institutionnel, pérenne et emblématique de cette implantation à Saint-Ouen. 

Côté politique enfin, personne ne peut en douter sérieusement, l’équipe précédente (ou une autre) aurait accueilli à bras ouvert le Conseil Régional quelle que soit sa Majorité son ou sa Président(e) du moment. Bref, le Maire serait bien inspiré de ne pas trop confisquer cet événement ni de récupérer ostensiblement l’image de la Présidente de la Région[3].

Pour finir, ce « franchissement du périphérique » parfois douloureux pour les salariés (surtout, nous les comprenons, dans l’attente de la ligne 14) est aussi, pour certains d’entre eux, inquiétant. Ainsi la DRH de la Région organise-t-elle des « découvertes des territoires » !

Comptant parmi les indigènes paisibles et policés, parmi les associations allant de Mon Voisin des Docks aux Amis des Puces en passant par bien d’autres nous serions donc heureux de faire découvrir positivement notre ville et son histoire aux salariés, représentants syndicaux et aux élus du Conseil Régional. Avis aux amateurs !

Eric Pereira-Silva

 

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/02/06/25001-20180206ARTFIG00193-le-conseil-regional-d-ile-de-france-quitte-paris-pour-la-seine-saint-denis.php

https://www.iledefrance.fr/nouvelleregionidf-emmenage-a-saint-ouen

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/saint-ouen-le-conseil-regional-franchit-le-periph-04-02-2018-7540491.php

http://videos.leparisien.fr/video/saint-ouen-decouvrez-le-nouveau-siege-de-la-region-idf-06-02-2018-x6ecbas

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/saint-ouen-les-premiers-agents-arrivent-au-nouveau-conseil-regional-05-02-2018-7543158.php

 

http://television.telerama.fr/tele/documentaire/welcome-chez-nous,27007771,emission116924209.php

[1] * Welcome chez nous » : clin d’œil au documentaire sur l’accueil des réfugiés dans la petite ville de Serquigny (Normandie) de notre ami Robert audonien d’adoption et fidèle de ce blog.

http://television.telerama.fr/tele/documentaire/welcome-chez-nous,27007771,emission116924209.php

[2]plan-programme Docks mars 2012.

On se souviendra avec amusement que des représentants de la CGT des salariés du Conseil Régional (relayés par l’Humanité !), contestant le transfert possible sur le site des Docks à Saint-Ouen au motif de la présence d’un incinérateur (rue Ardoin). Un argumentaire jadis employé en boucle contre tous les projets dans les Docks par un certain… William Delannoy alors dans l’opposition municipale.

[3] Valérie Pécresse (ex Député et Ministre), diplômé d’HEC et de l’ENA a qui on prête même des ambitions présidentielles.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

7 réflexions au sujet de « Welcome chez nous !* »

  1. La majorité de droite régionale n’aurait peut être pas choisi Saint Ouen avec une majorité socialo-coco à la mairie. Et si les socialos avaient conservés la présidence de la région ils seraient restés dans les beaux quartiers du 7éme et ne seraient sans doute pas venu en Seine Saint Denis.
    On peut donc envisager que le fait que la mairie de Saint Ouen soit dirigé par un Maire de droite ait pesé dans la décision de la Présidente (qui pourrait bien devenir Maire de Paris en 2020) d’y installer le siège de la Région.

    • @Joseph

      C’est votre point de vue mais ce n’est pas exactement le sens de l’article. Je pense que le métro, l’emplacement, le prix, les délais ont été décisifs. C’est surtout les centaines de salariés qui sont concernés au quotidien. Les élus eux n’y sont pas en permanence et la Présidente conserve ausi un bureau à Paris.
      Un Maire de Droite c’est juste la cerise sur le gâteau (dans notre cas d’espèce une très petite cerise).
      Mais c’est juste mon point de vue…

      EPS

      • N’est ce pas l’objet de ce blog, donner son point de vue ? Il serait intéressant de voir si les salariés voudront habiter Saint Ouen ou pas ? En attendant l’ouverture de la ligne 14 la ligne 13 a une surcharge supplémentaire. La faute à not bon Maire.

  2. Des logements sociaux tphe dans l’écoquartier des Batignolles.

    Les berges de la Seine réservées aux piétons et aux cyclistes.

    Un camp de nudistes dans le bois de Boulogne.

    Anne Hidalgo rend fous la droite et l’extrême droite.

    En cherchant à créer un puissant mouvement critique contre la maire de Paris sur le réseau social Télégram, LREM a participé au Hidalgo bashing.

    C’est à des choses comme celle-ci qu’on voit que

    LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE EST UN PARTI POLITIQUE D’EXTRÊME DROITE.

    Espérons qu’en mars 2020 à Paris la gauche unie derrière Anne Hidalgo remporte les élections municipales.

    Espérons qu’en mars 2020 à Saint-Ouen les forces de gauche rassemblées autour d’un programme de progrès sociétaux écologiques économiques comprenant une gestion rigoureuse des finances de la ville, gagnent les élections municipales.

    Un programme de lutte contre le réchauffement climatique et de construction de logements bbc pour les classes moyennes et les classes populaires essayant d’atteindre soixante cinq mille habitants à Saint-Ouen en mars 2026.

    • @ Taquet

      Avec sa tenue para-militaire lors de l’inauguration du Conseil Régional, on le voit une fois encore, c’est un transgressif.
      Un peu comme vous mais dans un autre genre, beaucoup plus narcissique.

  3. Anne Hidalgo propose la gratuité des transports en commun. Une bonne idée si on veut lutter contre le réchauffement climatique. La droite l’extrême droite et LREM se déchaînent contre la proposition de la Maire de Paris. C’est trop bon d’entendre Benjamin Griveaux et LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE s’associer aux partis d’extrême droite. Dimanche 8 mars 2020 il faut éradiquer LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE à Paris à Saint-Ouen et dans les trente neuf villes de Seine-Saint-Denis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *