Contrecoup

capture-decran-2016-10-16-a-19-10-06

Peine confirmée pour l’agresseur d’Henri Le Lorrain (ex élu PS). Sortant le 3 juin 2014 d’une réunion houleuse de la section socialiste de Saint-Ouen et après un échange assez vif, ce minoritaire s’était vu décocher brutalement par un de ses « camarades » un coup de poing lui cassant le nez[1]. Triste affaire mais significative.

La victime, déjà en désaccord avec la ligne du PS, a finalement quitté ce parti qui avait très mollement réagi voire essayer maladroitement de disculper le « boxeur ». Ce dernier avait d’ailleurs, sans doute mal conseillé, plaidé sans sourciller la « légitime défense ».

Il y a quelques jours, suite à la plainte déposée, la Cour d‘appel de Paris a confirmé, son jugement de juin dernier : deux mois de prison aves sursis et à 800 € de frais de justice avec, en mars 2017, le paiement d’une indemnité qui pourrait être de 3 000 € minimum pour le socialiste tendance violent.

Ce dernier se fera-t-il oublier ou se pourvoira-t-il en cassation avec le risque d’être plus lourdement condamné ?

En tout état de cause, dans le climat politique général délétère, cette affaire ne grandit évidemment pas beaucoup les responsables de la section socialiste locale et ses actuels dirigeants[2].

[1]parisien-hl

[2] d’autant que certains « camarades », le jour même auraient – nous dit-on – bruyamment applaudi le militant au sang chaud et aux poings durs pour son exploit militant.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *