Anru Cordon : 2ème round ?

capture-decran-2016-10-15-a-18-36-54

Après l’improbable réunion d’ « information » sur la rénovation urbaine du Vieux Saint-Ouen, qui a tourné au fiasco, nouveau rendez-vous ce mardi 18 octobre à 19h salle Barbara pour le secteur Cordon La Motte Taupin. Espérons que William Delannoy sera un peu plus convaincant en ayant des éléments tangibles à fournir aux locataires.

Première inquiétude : la volonté de circonscrire la réunion aux seuls habitants d’un périmètre « opérationnel » connu des seuls élus ou techniciens. Rien sur l’agenda du site internet de la ville et pas d’invitations pour les voisins vivant dans le même quartier, encore moins pour les audoniens qui ont bien le droit de s’intéresser à toute leur ville. Etrange et maladroit.

Autre préoccupation : le Maire prétendant être – seul – à l’origine de la signature du Nouveau Programme National de Rénovation Urbaine (NPNRU) concernant ce secteur[1]. Hélas, il ne pourra passer sous silence l’important travail engagé par l’ancienne équipe municipale sur ce secteur. Et notamment les études sérieuses et approfondies de 2013 à 2014 (cf. notre illustration)[2]. Roi du flou et du chamboule tout, il devra surtout préciser quelles options il conserve et ce qu’il propose de différent.

Enfin, avec l’aide des élus concernés dans son équipe, il serait heureux qu’il soit un peu plus explicite sur la concertation promise et les échéances à venir.

S’il lui reste un peu de salive et de patience qu’il n’hésite pas non plus à dire deux mots sur la sécurité ou le réaménagement coté rue du Dr Bauer [3] induit pas l’arrivée de la ligne 14 et son interconnexion avec la ligne 13.

En espérant bien entendu que cette fois le Président de Plaine Commune puisse se libérer et – plus difficile – l’épauler un minimum…

Eric Pereira-Silva

[1] Dans le journal municipal n°103 de janvier 2015, on titrait ainsi « Le projet de rénovation urbaine présenté par William Delannoy vient d’être retenu par l’Etat ! ». Ce dernier écrivait ainsi : « Dés ma prise de fonction, en avril dernier, je me suis attelé au NPNRU. Il me paraissait inimaginable qu’après avoir loupé le train de l’Anru 1, Saint-Ouen-sur-Seine loupe à nouveau celui de l’Anru 2 ». (…) « il était prioritaire pour moi de rattraper le retard pris par mes prédécesseurs. Certaines études avaient été lancées avant mon arrivée, mais il manquait la dimension stratégique et l’ambition »…

Enfin sous le titre « Prochaines étapes » on indiquait « La participation des habitants et des usagers de ces quartiers seront très importantes pour poursuivre le processus qualitatif de cette rénovation urbaine.

et encore « Dans les mois qui viennent , des réunions publiques seront organisées pour permettre de partager avec les habitants concernés. Par ailleurs, la ville prévoit de mettre en place des outils d’information pour permettre aux habitants de suivre et participer aux prochaines étapes.

[2] un ensemble de plus de 200 pages comprenant un diagnostic (urbain, architectural, paysager énergétique, social, sureté et sécurité urbaine) et différents scénarios de démolitions et constructions à porter utilement à la connaissance du public.

[3] notamment entre le boulevard Jean Jaurès et Claude Monet mais aussi le devenir de la patinoire (avec son parking et son magasin Franprix) ou l’articulation avec la place Jean Jaurès réhabilitée.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

2 réflexions sur « Anru Cordon : 2ème round ? »

  1. J’ai participé à la réunion du 21 novembre à Cordon sur le sujet.
    Présidée par M DEGLARGES, Président de l’Office d’HLM, ce dernier a mis toute sa bonne volonté et son humanité dans la présentation du projet “non défini” de rénovation.
    le nouveau cabinet d’études, présent, a été chargé de recueillir la situation socio-économique de chaque foyer et de ses projets de vie. La confidentialité a été affirmée devant les inquiétudes de locataires.Cela devrait durer deux mois. Parallèlement d’autres études seront menées, le tout aboutissant au bout de 18 mois sur une fine connaissance des contraintes et des demandes à l’aune des possibilités, étape à l’engagement du projet NPANRU.
    Un participant a demandé quels étaient les projets de la municipalité comme l’extension du stationnement payant rue Emile Cordon ou l’aménagement d’un nouvel accès pour la crèche. . La discussion s’est vite emballée sur les courriers des locataires sans réponse de l’OPH, concernant l’entretien et la sécurité.
    La police municipale a été sur la sellette tant son action de distribution de PV imbéciles est incompréhensible et mal appropriée. A noter que l’élu a renvoyé sur la demande de Plaine Co de faire des propositions pour canaliser le stationnement.
    A noter qu’aucun élu n’était présent(e)?.
    Mme VANCAMPENHOUT et M. HAMMOUDI représentaient la CNL à côté de la trentaine d’Audoniens ayant répondu présent.
    Une autre réunion devrait se tenir pour la partie La Motte.

    • @ Taquet

      et le gros volume d’étude (cabinet Trico) dont une planche illustre l’article de soignetagauche. Jeté à la poubelle ? C’es drôle Delannoy n’en parle jamais ? De peur qu’on comprenne que le dossier Anru n’a pas commencé avec lui ?
      Peut-être que les élus pourraient nous donner leur point de vue de départ sur le réaménagment de Cordon ? Ce qu’ils visent, ce qu’ils refusent.
      Le nouveau bureaut d’étude qui sera désigné sera-t-il payé aussi pour pour partie repomper tout le travail fait par leurs collègue sur le diagnostic et les propositions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *