Repères

Les élections de 2008

Au 1er tour la Gauche PC-PS- Verts-Mars*-LO, recueille 42,9, % aujourd’hui PS et EE-Les Verts conduisent une liste distincte (et M. Keita % 10,3% a rejoint EE-LV) et LO présente une liste autonome.

Sans titre

Au final comme en 2008 : 2 listes à gauche, 2 listes d’extrême gauche. A « Droite » par contre Delannoy qui était seul (37%) à un concurrent A. Kalaydjian dont la présence n’a qu’un objectif faire chuter son ex allié.

 

*H. Dhalfa (ex Mars) est désormais (Parti de Gauche).

 

Les élections successives de 2008 à 2014

A Saint-Ouen (sauf pour les Européennes), le PS a largement devancé le PCF dans toutes les élections nationales (Régionales, Présidentielles, Législatives). Par contre pour les deux élections locales, cantonales de 2008 et de 2011, il a devancé (de peu) le PS.

elect 2018-2013

Sur l’ensemble de la période (hors Municipales 2008), toutes tendances confondues, la Gauche a recueillie en moyenne 70% des suffrages contre 30% pour la Droite. Sur le papier la Gauche divisée puis fusionnée part  gagnante. Reste à arriver à bon port.

 

L’abstention

En 2008 l’abstention à Saint-Ouen au 1er tour a été de 47,1% (contre 45,8% en 2001) un niveau donc de 13 % supérieur au national (en 2001 et 2008 aux Municipales). 

 

Plus d’électeurs, plus de sièges

Du fait de son développement urbain, après de longues années à la baisse, la population de Saint-Ouen augmente de manière spectaculaire.  Avec 48 195 habitants* (+11,3% en 5 ans), son nombre d’inscrits sur les listes électorale est donc en forte hausse par rapport à 2008 (+2 813  électeurs soit +14,6%).

Par ailleurs, ayant dépassé la barre des 40 000 habitants, notre Conseil municipal (39 sièges) retrouvera ses 43 Conseillers. 4 sièges supplémentaires qui mettront un peu d’huile dans les rouages pour le partages des postes.

Pour mémoire : l’attribution des sièges est à la proportionnelle avec une (forte) prime majoritaire. La liste arrivée en tête qui  obtient déjà 50% des sièges (22), le solde des 21 sièges restants sera lui  réparti à la proportionnelle entre toutes les listes (dont la majoritaire) qui n’on pas été éliminées pour le 2ème tour.

En 2008, les 3 protagonistes du 2ème tour J.Rouillon (50,8%), W. Delannoy (39,8%) et M. Keita (9,4%), avait ainsi obtenu au final 30,  8 et 1  sièges soit en « voix » au Conseil respectivement de 77%, 21% et 3%.           

En 2008 au sein de la Majorité, le groupe « communiste » équivalent du Front de Gauche (avec LO ) avait 16 conseillers, le PS 12 et les Vert 2.

Dans l’exécutif (Bureau Municipal Maire+11 adjoints)** : « le Front de Gauche » comptait 7 sièges (dont le Maire et le 1er Adjoint), le PS 4 adjoints et les Vert 1 seul adjoint.

 

 

* journal officiel 1/1/2014 Population Légale 2011  Insee.   ** compte tenu du nombre de sièges (43) il y aura 1 adjoint supplémentaire

 

La représentativité des élus

Pour notre population de l’ordre de 48 000 habitants, et sous réserve de vérifications, la population en âge de voter (+ de 18 ans) est de l’ordre de 36 000. Sans les étrangers (non communautaires privés du droit de vote) et les non inscrits nous sommes aujourd’hui à environ 22 000 inscrits sur les listes électorales et au final avec une abstention massive tournant autour de 45%) à environ… 12 000 votants. Dès lors en termes de représentativité réelle il faut à l’arrivée diviser presque par trois les scores.

Autant dire que les élus même incarnant la démocratie représentative (avec une large majorité des sièges) doivent conserver une grand modestie et se préoccuper très sérieusement de faire vivre la démocratie participative.

 

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

9 réflexions sur « Repères »

  1. On se demande même si nous sommes encore en démocratie lorsque les élus sont élues avec aussi peu de voix en rapport du nombre d’inscrit.

  2. Le laquais sous les ordres de son maître financier (Gérard et/ou joseph ) a fait du zèle en appelant a voter pour Jacqueline rouillon. Il est très malléable, il est très facile a convaincre, sa conversion au Rouillonisme démocratique est un exemple, un cas d’école …..

  3. @BERNARD P

    Ne faites plus attention aux ambulances ….ces gens sont d’une suffisance….ils n’ont même pas la courtoisie républicaine de remercier leurs pauvres 292 électeurs de bonne foi d’avoir eu la faiblesse de voter pour eux ! contrairement aux bons usagers pas vrai joseph ??…

  4. @OPTICAL

    Ca y est en voilà encore un qui me prend pour un autre. Décidément vous et BERNARD P faites la paire à moins que vous ne soyez qu’une seule et même personne.

    Avez vous remercié vos 294 électrices et électeurs ?

  5. Eric,
    Moi j’ai du mal avec ces photos, ces commentaires, cet espionnage, et ces méthodes de corbeau. Ce qu i pourrait être légitime devient , pour le coup, nauséabond. ta démarche ne ressemble pas à une alternative mais à un règlement de compte.

    • Mme Dechenaud

      Rappeler le résultats des élections de 2008, lévolution des scores de chacun de 2008 à 2014, le poids de l’abstention, l’évolutions du nombre de sièges, la représentativité réelle des élus… que nous indiquons dans cet articles “repères” vous posent problèmes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *