Engagé

Sans titre

 

Nous avons appris avec tristesse le décès de Georges Abbachi, Résistant de la première heure à l’occupation nazie, compagnon de Guy Môquet et élu municipal communiste de 1951 à 1983.

Nous saluons ici ce grand bonhomme et le militant infatigable. Nos condoléances à ses amis et à sa famille.

 

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

8 réflexions sur « Engagé »

  1. Personnage contreversé et sur le tard contreversant.

    Un big up pour son épouse – Jeannine – à laquelle il avait rendu un hommage touchant lors d’une remise de médaille républicaine (du temps de PF), et mes amitiés à ses deux enfants : Michel et Danièle.

  2. Hé Taquet,
    Contreversé, contreversant ? Au delà du jeu de mot, tu peux en dire en plus ou on doit attendre l’ouverture des archives du PCF ?
    Bien à tous,

  3. à Antifa

    pour les archives du pcf , vous pouvez vous adressez à celui ci, aux archives dles du 93.

    Vous pouvez aussi vous rapprocher du ps (autre nom à l époque ) pour les guillotinés communistes par mitterand, les dirigeants caldoches assassines sur ordre de Rocard par exemple…. sans parler de jules moch…

    il existe 3 importants docs édités ds le cadre d un colloque à Pantin sur le pcf.

    il y a aussi une thèse récente sur saint Rouen.

    et pour Ga. condoléances à la famille.

  4. Georges Abbachi sera une nouvelle fois honoré en mairie.

    Ce qui serait souhaitable, c’est que l’on oublie pas l’élu municipal qu’il fut dans une période où la France se relevait de ses blessures.

    A Saint-Ouen, il fut avec d’autres femmes et hommes de ceux qui reconstruisirent notre ville dans des temps de guerre froide, de pénurie, de violences patronales et réactionnaires contre le monde ouvrier, de luttes d’indépendance. Sans compter des rapports difficiles avec les socialistes locaux d’alors.

    La citoyenneté comme la compréhension du passé n’ont pas besoin d’image d’Epinal, ni d’histoire sociale et politique édulcoré.

    • @ Taquet

      Georges, devenu simple Conseiller municipal, était encore souvent en Mairie entre 1983 et 1989.
      Jacqueline qui nous dit-elle était alors la collaboratrice de Christian Le Gall et le croisait donc souvent comme moi-même, pourra donc nous fournir moulte anecdotes et témoignages personnels lors de cet hommage.
      Osera-t-elle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *