Echec et MAP ?

La concertation semble réellement en dehors de la culture du Maire et des ses affidés.

Ainsi malgré l’hostilité, toutes tendances confondues, des commerçants aux Puces (et de beaucoup d’autres) elle persiste et signe. On bétonnera donc contre vents e marées le jardin éphémère pour rentrer au chausse-pied  une petite vingtaine de logements fagocités entre les marchés Jules Vallès et Paul Bert. On verrouillera ainsi définitivement l’accès au cœur des Puces par la Porte Montmartre.

Un projet absurde dont on voit mal le rapport exact la résorption de l’habitat indigne du 17-19 rue Jules Vallès. Dans les régimes autoritaires tout compromis est une défaite !

L’association des Marchés aux puces (MAP), bâtie sur l’idée de consensus avec des rapports nouveaux et constructifs avec la municipalité voit donc ses efforts en ce sens bien mal récompensés.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *