“Les vrais responsables sont ailleurs”…

…” ce sont les marchés financiers” et certainement pas nous a qui ont “veut faire croire que nous serions coupables de vivre au dessus de nos moyens.”

Le Front de gauche nous convie pour débattre et agir ensemble ce Jeudi 8 décembre salle Barbara à 19h.

Au menu le refus de « l’austérité », « reprendre la main sur les marchés » (financiers), l’émergence d’une nouvelle « force de gauche ». En tête d’affiche Jacqueline, Maire et Conseillère générale, qui devrait nous aider à décrypter ce slogan en tête de gondole « place au peuple et à la révolution citoyenne ».

Une occasion d’échanger également avec le s nombreux militants locaux du Parti de Gauche, de la Gauche unitaire et surtout de la Fase le nouveau parti du Maire.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

42 réflexions sur « “Les vrais responsables sont ailleurs”… »

  1. Helas les marchés financiers c’est …..nous. Nous avons tous au moins un compte en banque, un livret A ou B Paln epargne logement etc…. Et nous souahaitons tous EGOISTEMENT une remunération pour cet epargne. Notre gestionnaire place cette somme dans les marchés….qui dictent leurs lois. Certes mon explication est quelque peu simpliste mais néammois nécessaire. Si chacun d’entre nous renonce un temps soit peu à un quelque intrets alors nous n’aurons gueres besoin des marchés financiers ……

  2. C’est dans une salle bien garnie que s’est déroulé le débat organisé par le Front de Gauche. Des visages connus de la politique locale, mais aussi des gens que l’on n’a pas l’habitude de voir dans les réunions publiques.
    Incontestablement ce débat est un succès tant par la participation que par la qualité et le nombre de questions abordées : la crise, comment y mettre un terme, les perspectives, quelle politique pour la France, faut-il nationaliser les banques et les circuits financiers, autant de problèmes qui préoccupent au plus haut point nos concitoyens.
    Rendez-vous a été pris pour un autre débat en janvier.
    Se dessine peu à peu à la gauche du parti socialiste une force politique qui rappelle celle du Front Populaire en ce sens qu’il s’agit d’un rassemblement très large regroupant des gens de convictions différentes, mais animés du désir d’agir ensemble pour mettre un terme aux abus du libéralisme prédateur ; ils rejettent aussi, sur la base de l’expérience, une solution social-démocrate.
    Personnellement, je suis plutôt de conception marxiste. On a peine à croire aujourd’hui que de bons esprits aient pu se persuader, il y a quinze ou vingt ans, que le marxisme était désormais dépassé. Force est de constater qu’il est de nos jours au centre des débats les plus passionnés, au coeur de l’actualité.
    Si la pensée marxiste revient si fortement sur le devant de la scène, c’est parce que les idéologies de la bourgeoisie ne peuvent répondre aux questions que tant de gens se posent, quand s’approfondit la crise du monde capitaliste.
    L’horizon commence à s’éclaircir …

  3. Soupe de légumes, vin chaud et maintenant réunion du front de gauche, à l’ancienne, contre les marchés financiers….
    Les résultats de la votation leurs font si peur que cela ?! Remarquez le réveil risque d’être brutal si le nombre de votant est ridicule et je ne vous parle même pas si c’est le non qui l’emporte.
    Question crédibilité politique ça risque d’être assez compliqué !

  4. Ayant participé à cette réunion du Front Gauche je peux témoigner de plusieurs choses :
    – d’abord, du monde (120 personnes),
    – ensuite une configuration originale (pas de tribune), une intro sur les questions économiques, suivie de plusieurs séries de questions et avis s’interrogeant et se répondant,
    avec des interventions courtes des principaux représentants du Front de Gauche locaux
    – beaucoup de femmes, des jeunes,
    – une salle où les communistes étaient à peine majoritaires,
    – des questions communales aux réflexions sur la Chine et les partis émergents en passant par Le Pen… tout ou presuqe y est passé,
    -aucun racolage pour untel ou une telle,
    les participants ont débattu large sans retenu.

    Mon sentiment, c’est que nous sommes en présence d’un mouvement singulier qui devrait êtrequ’exponentiel :
    -succès des premiers rassemblements en province et à Paris,
    -écho nouveau et populaire à un radicalisme auto-construit,
    -intérêt exprimé pour la forme rassemblement au services gens et pas d’un parti,
    -vente nationale exceptionnelle du programme du Front de gauche “l’humain d’abord”…

    Nous sommes dans l’esprit du référendum de 2005, nous sommes dans la lignée d'”indignez vous”, de nouvelles formes de luttes, d’intervention citoyenne à l’image des réseaux sociaux, et de réflexion critiques fortes et courageuses.

    Avec toutefois cette différence majeure et essentielle avec les Verts, l’Ump, le PS ou le FN :
    le Front de gauche s’attaque de front au capitalisme et à ses principes.

    L’avenir appartient aux innocents surtout s’ils ont la tête pleine d’idées.

  5. Si la candidature Mélenchon, par ses intentions de vote, se caractérisait arithmétiquement de façon exponentielle, les Bourgeois seraient déjà hors de France, et ce n’est pas le cas.
    Il faut se calmer.
    Je partage l’essentiel de ce que dit Mélenchon aujourd’hui, et pas du tout ce qu’il était chargé de mettre en place comme Ministre de Jospin.
    Alors, il faudra bien un jour que des afficionados d’aujourd’hui, comme toi , et d’autres, disent à ce mec-là, que nous, les connards de votants, on en a plein le cul , c’est terminé.

  6. Mic.Fainzang post 6

    Visiblement ce n’est pas pour n’importe quel audonien, c’est même plutôt sélectif quand on lit ce qu’a dit l’ambassadeur du Qatar :

    Les Français d’origine arabe peuvent nous aider dans notre partenariat avec la France

    Après le carré musulman dans le cimetière , le vivre ensemble prend vraiment une drole de forme.

  7. Je propose que l’émir du Qatar s’occupe de ses oignons et nous laisse en Paix. Nous n’avons nul besoin des ces bédouins qui sont restés au stade du féodalisme.
    Maîtres du pétrole, ils se croient tout permis. Je pense du reste que l’armée française devrait lancer une opération contre le Qatar dont elle devrait, en quelques heures, se rendre maître.
    Je suis candidat à la gestion du harem de l’émir du Qatar composé de splendides créatures qui sont la fine fleur du monde arabe .. on pourrait y inclure Nadine Morano, la cinglée de l’UMP, qui serait chargée de chasser les mouches …

  8. Antoine
    Les français originaires d’Arabie, d’Afrique du Nord ou du Proche-Orient. Dit ainsi, ça ouvre plus de possibilités!
    Arabe : langue parlée. Employer plutôt arabophones.

    C’est quoi votre problème avec le carré musulman? J’ai pas trop suivi la discussion à ce sujet.
    Vous pensez sincèrement que les morts en aient quelque chose à cirer de votre vivre ensemble!! Alors un peu de respect, svp!
    Laissez donc aux familles le choix d’ enterrer leurs proches de la manière dont ils le souhaitent en respectant leurs traditions.
    Dans ces circonstances, la politique on en a un peu rien à foutre!!!
    Une question aux bloggeurs : passez vous beaucoup de temps dans les cimetières? En quoi cela peut il déranger? Sincèrement, c’est encore créer des problèmes là ou il n’en faut pas!

  9. Post 5
    Taquet nous donne finalement les nouveaux ingrédients utilisés par sa famille politique visant à faire croire que sa gauche(pcf) a bien changé.
    Notamment , lors de leur meeting, dans la manière de s’adresser aux élécteurs : pas de tribunes( donc tous au même niveau), interventions courtes des principaux élus ( ils commencent, en effet, à comprendre les bienfaits du concept de démocratie participative) ,des questions accompagnées de leurs réponses”(enfin et heureusement!).

    D’autres arguments pour nous convaincre : le nombre de participants(d’ici et d’ailleurs), des femmes, des jeunes ( ont ils découvert qu’ils avaient aussi leurs mots à dire ou est ce parce que toutes les voix comptent?), pas trop de cocos ( du moins pas majoritaires : est- ce dit pour nous rassurer?), des anti-capitalistes et anti-lepen(évident!).

    Voici la définition de “mouvement singulier” selon taquet capable de nous sortir de la m….”à partir” de 2012.

    Pourquoi interpréter cela comme étant la définition d’un changement à gauche alors que les principes énumérés ont toujours été les siens (ou effectivement devraient être les siens!)?

    Moi, j’interprète celui-ci comme étant une nouvelle arnaque.
    J’attends de lire le programme de bayrou pour me faire une idée(sinon, je m’abstiendrai) car les mêmes qui tentent un relooking, ça ne m’intéresse guère (principes que je respecte et que je partage pourtant!)
    Taquet semble avoir fait renaître matéo avec son post (marx)!!!

  10. saly
    Avant de vouloir donner des leçons prenez le temps de lire , ce n’est pas moi qui parle de Français d’origine arabe , mais l’ambassadeur du Qatar, peut être pense t’il que tous les Arabophones sont un seul et même peuple ?
    Mon problème avec un carré musulman est le même qu’avec un lieu pour les chrétiens , un autre pour les juifs un autres pour je ne sais quel religion et un dernier pour les anti-religion. je ne parle pas des différentes cérémonies mais bien du lieu de sépulture.
    Si même mort il faut séparer les gens parce qu’ils sont si différent comment compter vous de leur vivant dire et exiger qu’il n’y est aucune différence ?
    Voila ce qui me fait réagir à ces conneries du Qatar et des cimetières qui donnent vraiment une drôle de façon de voir le vivre ensemble

  11. à Saly
    Tu me parles après avoir fait un détour par René. Je ne sais ce qui te guide…

    Pour Bayrou, qui paye l’impot sur la fortune, en quoi pourrait-il répondre à tes aspirations?

    Le Front de gauche n’est pas un relooking pour moi et ses intiateurs mais une réponse politique à l’impasse UMP/PS/FN.

    Alors que certain(e)e réapparaisse après avoir coulé ou tenté de couler le PCF ne m’émeut pas.

    Ce qui me motive, c’est le dégout de l’injustice, la certitude que l’on peut faire autrement.

    Donc on peut certainement se retrouver pour peser et transformer ce qui doit l’être.

    La soirée de jeudi était trés forte humainement et politiquement. Il y a de l’espoir pour les valeurs de gauche.

  12. Il y a ici et ailleurs des gens de gauche qui sont toujours pour l’économie de marché. C’est leur droit. Ils en mesurent les effets nocifs et veulent autre chose. Pourquoi pas … Mais ils n’ont rien compris au film, me semble-t-il. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils vont chercher une solution dans de vieilles recettes qui ont déjà suffisamment fait la preuve de leur inefficacité.
    Les grandes manoeuvres ont commencé. On emploie les grands moyens pour abuser une fois de plus l’opinion, et on agite à nouveau le spectre de l’extrême-droite à l’intention de celles et ceux qui seraient tentés de quitter le droit chemin.Et on ressort de l’écurie les vieux chevaux de retour ! Voici revenu monsieur Bayrou un représentant de la démocratie dite chrétienne et qui a participé à des gouvernements de droite. Il reste un homme de la droite classique, fut-elle baptisé centriste. Le philosophe Alain disait : ” Quelqu’un qui se dit ni de gauche ni de droite .. est à droite !”
    Soyons clairs : il faut être aveugle pour ne pas voir qu’il n’y a pas de solution dans le cadre du système actuel, un système qui a atteint ses limites historiques et qu’il faut changer.
    J’affirme qu’il y a en France les moyens économiques, financiers, scientifiques, culturels pour développer une grande politique, une politique de progrès social répondant aux aspirations des gens.
    Où trouver l’argent ?
    Il suffit de prendre une partie des profits himalayens des entreprises sur la part des actionnaires et les salaires scandaleux des patrons.
    En 2010 les entreprises non financières (banques et assurances exceptées) ont versé 210 milliards de dividendes à leurs actionnaires soit plus de la moitié de leurs profits. La même année, 170 milliards d’exonération fiscales et de cotisations sociales ainsi que d’autre aides ont été versées aux entreprises.
    36 milliards d’euros de dividendes en 2009 et 40 milliards en 2010 ont été versés aux actionnaires du CAC 40.
    Cela représent un total (encore très incomplet) de 416 milliards soit bien plus que le budget de l’Etat qui est de l’ordre de 360 milliards.
    Et on ne tient pas compte des milliards de profits que réalisent les banques et les compagnies d’assurance, une partie de ces profits allant à la spéculation. Sans compter les centaines de milliards qui ont été octroyés à ces banques en 2008-2009, sous prétexte de les dépanner.
    Voilà le travail braves gens .. et dire qu’il ne me reste que 8 euros pour arriver au 15 août. Je suis cuit !

  13. Je ne vois pas pourquoi on disserte sur les morts et sur leur place dans un cimetière. Quand on a rendu l’âme, tout le monde est pareil. Il n’y a ni catholiques, ni musulmans, ni boudhiste etc.
    Et puis, je pense que les religions prennent beaucoup trop de place dans la vie de tous les jours.
    Il y a ceux qui disent que la foi religieuse est solidement ancrée dans le conscience des gens, que rien ne peut l’en déraciner, je dis qu’effectivement la foi ne disparaîtra pas automatiquement avec la solution des problèmes sociaux. Mais elle n’a aucun avenir parce qu’elle est antiscientifique.
    Ce n’est pas la conscience qui détermine l’être social, mais l’être social qui détermine la conscience.
    Les superstructures survivent longtemps aux structures qui les ont déterminées. Il y a des gens qui croient parce qu’ils sont malades, qui sont amenés à penser qu’il y a un recours suprême dans les conditions difficiles de la vie. Libre à eux de croire en un dieu salvateur qui leur assurera la vie éternelle. Mais il faut à nouveau souligner qu’en France la loi de 1905 porte séparation des religions et de l’Etat, et que cette loi doit être scrupuleusement respectée. Elle implique que le port de tout signe ostentatoire d’appartenance religieuse est interdit dans les lieux publics et dans les rues ..
    Quant au vote des immigrés, je reste réservé, et ce d’autant plus qu’une vague fondamentaliste traverse les révolutions arabes …

  14. a rene mateo

    Je suis tout a fait d’accord avec vous ….le Qatar est un pays ou regne le feodalisme et l’esclavagisme. En effet des milliers d’indien et de pakistanais travaillent comme des esclaves….et on leur retire leurs passeports. Et ici on les acceuillent a bras ouverts, ils traitent les nord africaine comme des enfants adulterins pour rester poli. Je suis deja parti la bas et j’en suis revenu REVOLTE. Alors que les elus d’origine nord africaine cautionne ce genre d’etat c’est au mieux un manque d’information et ceci est pardonnable mais sil ls savent ce qui se passe reeleemt alors c’est une faute politique majeur de leurs part

  15. Le post 83 de Jean Fouquart dans une autre rubrique

    http://www.soignetagauche.fr/2011/12/01/abattu-en-pleine-rue/#comment-10456

    nous ramène 30 ans en arrière à 1981.

    Qui se souvient des années 80 ?
    Outre la promesse ci dessus de Tonton (F Mitterand),

    – Vente de TF1 à Bouygues (coaché par Tapie) qui promet de faire de la qualité et de la culture

    – Vente de la 5è chaîne à Berlusconi qui est un homme de gauche

    – L’émission télé en 1984 Vive La Crise avec Yves Montand (oui déjà !)

    – L’émission Ambitions avec Tapie pour faire aimer l’argent aux français

    Les vrais responsables ne seraient ils pas dans ces années 80 ?

    7 émissions radio analysent la décennie des années 80. Elles sont basées sur le titre du livre de François Cusset

    “La décennie, le cauchemar des années 80”

    La 1è
    “Une émission préparée par Renaud Lambert
    Les années 80 nous ont-elles quittés ? Pas si sûr …
    Chez les « humbles militants pénétrés d’idéal » qu’évoque François Mitterrand le jour de son élection – et dont le 10 mai 1981 est aussi la victoire -, certains y croient, à la « rupture avec le capitalisme ».
    Mais, déjà, Outre-Atlantique – mais aussi, tout près, de l’autre côté de la Manche -, un vent nouveau souffle. Un vent porteur de mots « modernes » : « innovation », « créativité », « entreprise », « diversité », « jeunesse », « droits de l’homme ».
    En quelques années, au son des synthétiseurs et à la lumière des boules à facettes, ces nouveaux mots s’imposent dans les discours politiques en France.
    Bientôt, ils imposent les bornes « raisonnables », « dépassionnées » et « indépassables » du débat. Un débat devenu « technique », presque « scientifique ».
    La France se découvre de nouveaux modèles : les Bernard Tapie et autres « gagnants ».
    Elle se découvre aussi des « perdants », de plus en plus nombreux, pour qui le vent nouveau, c’est la rigueur, le chômage, et la précarité…
    Alors qu’en vingt ans, le lexique de la « réforme nécessaire » a changé, les maux des années 80, eux, sont toujours avec nous. ”

    http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1154

    En Super Bonus

    “Vive la crise !” : c’est le titre d’une émission de télévision diffusée sur France 2 en février 1984 et relayée par un supplément du quotidien Libération.
    Durant cette émission, Yves Montand présente un scénario catastrophe pour proposer ensuite l’ébauche de solutions d’avenir.
    Les solutions présentées sont : des syndicats qui acceptent la diminution du salaire, un entrepreneur-communicateur, Philippe de Villiers, qui mobilise toute une région pour des spectacles son et lumière… bref un avenir idéal pour un certain nombre d’hommes politiques et d’intellectuels…
    La crise permet de casser les « acquis sociaux » : C’est le début du discours sur la nécessaire réforme fondée sur le primat économiste.
    Explications avec Serge Halimi et Pierre Rimbert ”

    http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1524

    De la balle ces 8 émissions !!!

  16. Surement François mais difficile d’avoir une vision objective de ce mouvement du fait que l’on a, peut être, un peu de mal à se détacher du local.
    Anticapitaliste, je veux bien…..faut il encore donné l’exemple (les participants ou élus n’ont pas de livrets d’épargne logement et n’investissent pas dans l’immobilier, ils n’inscrivent pas leurs mômes dans les écoles privées, ne sont pas de chefs d’entreprises et n’ont pas d’actions en bourses….)
    Personne ne profite du système et on le critique au nom de l’humain(c’est politiquement très fort !)

  17. à Saly

    Je t’entends mais la famille ne se résume pas à la matriarche.

    Il ne s’agit donc pas d’un divorce dans la famille mais bien d’une rupture à opérer avec le capitalisme (voir JYM plus haut) avec le Front de Gauche.

  18. Sarkozy continue à vouloir nous enfumer avec ses divers rabatteurs électoraux.Après les Borloo,Morin,Boutin(excusez-moi si j’en oublie)revoilà de Villepin.Ces déclarations n’ont pour but que de détourner l’attention du véritable affrontement Le Pen-Sarko-Hollande,de faire monter les enchères pour que ce “beau linge”obtienne le meilleur poste possible en cas de réélection de Sarko ou en 2017,et freiner l’ardeur à la lutte des victimes de cette crise financière que les serviteurs zélés de la classe capitaliste aimeraient faire supporter aux classes populaires et moyennes.
    Comment tous ces gens-là vont nous abuser?
    -avec l’UMP et ses alliés comme aujourd’hui?
    -UMP-MoDem?
    -PS-EELV-FdG,nouvelle “Gauche Plurielle”?
    -UMP-EELV-PS comme en Allemagne il y a peu?
    -FN-UMP-PS-EELV(Union Sacrée comme en Grèce)?
    -un gouvernement de techniciens spécialistes comme Pinay ou Barre dans le passé,l’Italie aujourd’hui?
    La bourgeoisie a déjà tout essayé(mais surtout ne vous intéressez pas à l’Histoire…ça pourrait vous donner de mauvaises idées*).Je doute qu’elle soit encore capable d’innover en la matière,si ce n’est de corrompre encore plus de politicards!
    *J’ai entendu la Marine,ce matin sur Europe1,dans le style “tous pourris”…il faut avouer qu’elle est meilleure que ce qu’on peut lire sur ce blog!

  19. Le Front de Gauche est divers. C’est une évidence. Il y en son sein des gens de la petite bourgeoisie, des sociaux-démocrates, des révolutionnaires, ou prétendus tels, du parti communiste et des gens sans opinions politiques précises.
    Tous se réclament d’une gauche de transformation sociale. Cela signifie qu’ils projettent de changer radicalement la société.
    Il leur appartient désormais de préciser quel type de société ils veulent instaurer.
    Une remarque : il me semble que la classe ouvrière et l’ensemble des salariés sont absents du débat en cours. Or, ils représentent les forces vives de la Nation. Ce sont eux, en effet, qui créent les richesses. Ils ont, par conséquent, voix au chapitre autant que les autres, si ce n’est plus.
    Tout changement qui n’aurait pas un contenu de classe est à l’avance voué à l’échec. Les représentants des ouvriers et des salariés doivent donc participer activement au pouvoir. Une parenthèse pour dire que les employés des commerces, des banques, des grandes surfaces etc, se trouvent dans des rapports sociaux analogues à ceux des ouvriers : ils sont soumis à l’exploitation patronale. Ils sont présents dans les luttes ouvrières. Les effectifs et la puissance des salariés augmentent quand leur nombre s’accroît, conformément à la tendance d’après laquelle tout travail se transforme, dans les conditions bourgeoises, en travail salarié.
    La FASE se réclame des valeurs de la gauche. Elle a donc sa place dans le Front de Gauche et la présence de madame le Maire dans cette formation politique nouvelle ne me pose aucun problème. Parce qu’on aura besoin de tout le monde, y compris des écologistes qui n’apprécient guère la signature de l’accord avec les socialistes et qui restent solidement ancrés à gauche.

  20. Je pense que les gens écoutent ce que Mélanchon et le FdG qui ont une bonne analyse mais ne leur font pas confiance car il recycle des personnalités ayant déjà été élu et donc impliqué dans le système.

  21. Michel, merci pour le lien de ton 23 sur Bellaciao que je viens de lire.
    Quelques remarques, après en avoir pris connaissance.
    Qu’il existe un antagonisme entre les assemblées populaires (qui dérangent) et les comités de campagne (décidés en haut ) ne me surprend pas.

    Que des camarades exigent une Révolution sur le mode de désignation me paraît le mini du mini.
    Je pensais que c’était acquit.

    Enfin, que dire de cet accord national qui ne peut être changé….Tout vient d’en haut!!!
    J’ai pris connaissance aussi des “commentaires” qui suivent, l’intervention de ce camarade stipulant, “le butin d’abord!!!”.
    Ben oui, tout est dit, et c’est ce que j’écris depuis des mois sur ce blog, car c’est ça le deal; les tunes du PCF ou du moins ce qu’il en reste.
    Je veux bien m’engager à voter Méluch ds 5 piges si ce mec vient vivre pendant 5 ans dans le Vieux, Rue du Moutier en HLM.
    Ah ah! Alors cher Camarade Mélenchon, on fait comment?
    Toi qui te targues d’avoir acheté un appart” en plein PARIS, grâce à tes “indemnités” d’élu , sans lesquelles tu ne serais rien du tout, ou tout simplement un petit prof habitant peut-être STO, comme locataire, et comme la majorité de ceux qui interviennent sur ce blog. Alors…..
    De tels comportement d’élus suffisants, finissent par faire le lit du FN .
    Croyez-moi, prenez le temps d’écouter les “gens ” sur les Marchés, vous comprendrez aisément ce qu’ils pensent.
    J’ai rencontré il y a quelques jours une “distributrice” de tracts de FO, sur le Marché, des tracts” sur les retraites, ou contre la reforme des retraites”.

    Retraitée des Impôts,..tu parles sur les retraites , on pourrait faire plus pauvre…, enfin bref.
    Elle ignore qu’un paysan ne se ramasse que 700 euros/mois en moyenne , et encore.. et qu’un prolo qui à fait des cdd et des cdi (peu de cdi), ne peut percevoir que moins de 800 e/mois.
    Voila la réalité!!!!.
    Il existe une hiérarchie chez les pauvres, ben oui.
    Ceux du Privé, pâtissent plus de la crise que ceux du Public, c’est réel.
    Que voulez-vous, les gens savent compter.
    Je crois qu’il faudra bien, un jour, expliquer les choses qui fâchent.
    Comment dire….à un cadre du Privé (de mon age), en retraite, qui perçoit un taux de “remplacement” de 52 % de la moyenne de ses 25 meilleures années alors que son “pendant”, chez EDF ou à la SNCF, voire aussi, à la ville de STO, c’est 75% du dernier salaire, oui, du dernier salaire.
    De telles inégalités font le vote FN.
    Celui qui peut m’expliquer le” gap” par la pénibilité de la fonction (en service public) est le bienvenu.
    Quand j’étais môme, il allait de soit de dire, “si tu ne veux pas travailler à l’école, tu sera “éboueur”;
    aujourd’hui, des hommes jeunes remplissent cette fonction “comme de le dire, et sans honte” .
    Quel progrès!!!!!.
    Je veux aussi partager ce que dit René sur le vote des immigrés, sur lequel je suis aussi réservé.
    Je vais expliquer mon point de vue
    Quand j’étais môme, mes potes étaient en partie des immigrés du magreb,et les autres des cèfrans
    Rien ne nous opposait, sauf les tôliers qui nous faisaient marner, à part cela, rien et le WE, on se fendait bien la G

  22. @JMP post 28
    Et oui m’sieur, comme la dit Sarko, une France de propriétaires, quelque soit la façon de le devenir, avec des indemnités où à chrome, en louant à des plus pauvres qu’on pas les fafs pour louer dans le social, etc etc , toutes les contradictions que chacun rencontre parce que tout est fait pour aller dans ce sens , que quand t’es pas propriétaire non seulemnt t’es un loqueteux mais en plus t’es pas Moderne…et même pas capable de profiter des beautées des niches spéculatives et que tes enfants élevés dans la précarité te le reprocherons plus tard…
    Y’a même des élus de gauche ( qui s’en enorgeuillissent tous les jours) qu’on choisi d’en tater un peu du confort bourgeois et de la” galette”…C’est dingue!!

  23. Certes, la la situation globale est imputable à des responsables hors audonie.

    Mais au niveau local, comment résister et lutter FASE au capital ?

    Pour rappel, à l’automne 2010 (voir les CR des Conseils municipaux), la majorité municipale a vendu le bar Le Cercle situé M°Garibaldi, à PAUL, filiale du groupe HOLDER au prix de la préemption réalisée 3 ou 4 ans auparavant.
    Et toute la gauche audonienne a applaudi !

    A la même époque, a été voté Autolib.
    14 stations pour 700 000 Euros versé à BOLORE ami de notre très honnis président.

    Alors mettre en FASE les discours, les positionnement et les actes, c’est pour quand ?

    • @ JYM

      Oui c’est vrai, au fait où en est-on ? C’est toujours désespérément vide !
      Selon nos dernières informations c’était juste un sombre problème de copropriété qui gênait le démarrage des travaux.
      Notre Conseiller Macédo Paul a obtenu de vendre ce bien communal à Paul le franchisé. Peut-être pourrait-il nous éclairer ?

      Etant de la” gauche audonienne” (et accessoirement ancien élu au commerce,) je n’avais pas pour ma part applaudi à l’annonce de cette implantation. J’avais exprimé une vive critique sur l’implantation de ce boulanger franchisé à deux pas du rayon boulangerie de Monoprix et face à un boulanger indépendant.
      L’arrivée d’un caviste indépendant montre que la diversification et la qualité sont possible sur ce secteur qui reste le noyau dur du commerce local.

      Eric Pereira-Silva

      Eric Pereira-Silva
      notre ami Paul avait réussi à implanter un beau faranchisé

  24. A EPS post 31

    Tu avais exprimé une vive critique sur le lieu d’implantation de la franchise mais pas sur le fait que ce soit un franchisé, une multinationale.

    Donc plus un désaccord sur la forme que sur le fond, non ?

    • @Jym

      Oui, je ne suis pas hostile sur le principe à des franchisés mais dans le cas d’espèce j’ étais défavorable à l’impklantation d’un boulanger qu’il soit indépendant ou franchisé à cet endroit au profit d’un autre commerce de bouche absent du secteur (caviste, primeur, produits bio…)

      EPS

  25. Le nouveau Fakir n°53 spécial “Crise de la dette” est paru. 3 Euros
    http://www.fakirpresse.info/

    En octobre, Fakir avait enquêté sur la Banque Centrale Européenne (BCE)
    Connaissez-vous cette institution qui ne fait pas de politique, est indépendante, prête de l’argent aux banques à 1,5% qui le prête à leur tour à 5%, 10%, 15% mais pas aux états ?

    En lecture
    http://www.fakirpresse.info/Contre-la-BCE-vive-l-inflation,268.html

    En écoute, une série de 4 émissions
    http://www.la-bas.org/recherche.php3?recherche=bce

  26. Depuis quelques jours en province, au coeur d’un petit village, ou je dois dire, que la vie est plus paisible que dans notre bonne vieille contrée Audonienne, même si le chant des vendeurs ambulant à l’arrivée de la maréchaussée me manque un peu…

    Allez retour sur le débat local et effectivement le sujet sur l’enseigne Paul qui devrait être en place depuis quelques temps maintenant, m’intéresse et je serais assez curieux de savoir “pourquoi” ce statu quo ?!
    Déjà revenons au début de cette histoire et je suis assez d’accord avec JYM, c’est assez intéressant de voir la ville vendre ce bâtiment au prix ridicule de la préemption, à un groupe tel que HOLDER, qui a tout de même quelques moyens à mettre sur la table, quand il est décidé à s’installer quelque part.
    Alors moi non plus je ne suis pas contre une franchise, si celle ci apporte un plus dans la palette commerciale proposée aux Audoniens mais la en l’occurrence, je ne vois pas quel “plus” apportait ou apporterait (si ils arrivent un jour) l’implantation de cette boulangerie industrielle ?!
    D’abord, comme l’on rappelé mes collègues blogueurs car il y a dans un rayon de 200 mètres à la ronde, 3 artisans boulangers + Monoprix et cela suffit en terme d’argument à ne pas justifier cette installation et je vais exprès reformuler ma phrase:

    Cela suffit à ne pas comprendre pourquoi la ville a fait un tel cadeau sur le dos des Audoniens, à cette entreprise côté en bourse et dont le retour sur investissement me parait nul !
    D’ailleurs il serait assez intéressant de savoir si la vente a été faite avec des gardes fous, j’entend par la, que si ce n’est pas le cas, qu’est-ce qui nous garantie que ladite société elle, ne va pas faire une belle opération spéculative sur ce lieu plutôt très bien placé ?!!

    Oui vraiment quelle drôle de politique commerciale de la part du Maire, de vouloir implanter avec de tel sacrifices, un commerce de bouche dont nous n’avons pas besoin, alors que tant d’autres nous manque ?!!
    Ensuite le rôle d’un Maire n’est il pas de protéger ses concitoyens, y compris artisans ?! A moins que celle ci ne les considère pas comme tel quand ils ne sont pas Français ?! Ils sont pourtant assez charmant et pour deux d’entre eux, ils font un pain tout à fait honorable et certainement meilleur que dans les fourneaux industriels de chez Paul. Oui je sais je suis assez provoquant dans mes propos et certain vont penser que je vais loin mais franchement, quand on étudie un minimum ce dossier, c’est à ce demander car quand WD est intervenu au Conseil à ce sujet, on lui a rigolé au nez !

    Alors oui, bradons notre patrimoine pour une belle poissonnerie, une belle crémerie fromagerie , ou encore une bonne charcuterie traiteur mais pas pour une boulangerie Paul, qui en plus, n’arrive pas !

  27. N’ayant pas de nouvelles concernant la fameuse installation de la boulangerie Paul, en lieu et place du café le Cercle à Garibaldi, j’ai mené ma petite enquête et ben je ne vous dit pas …
    Moi qui parlait de “garde fou” contre l’envie de vouloir spéculer avec ce bien acheté peu cher dans mon précédent post et bien j’ai tapé dans le mille car selon plusieurs personnes de la copropriété, le groupe Holder et ce cher monsieur Paul ont bien tenté, avant même de s’installer, de revendre le bien en lots séparés ! Oui ils ont voulu vendre les étages sous la forme de plusieurs appartements, conservant uniquement une partie du local commercial, pour la future boutique mais manque de bol, la copropriété a refusé catégoriquement cette opération visant à séparer les lots et les propriétaire se sentent floués par la ville, qui ne cesse depuis, d’exercer des pressions pour que la copropriété cède…
    Alors je ne sais pas ce que vous en pensez mais déjà que cette opération, sans ce que je rapporte aujourd’hui, me paraissait “bizarre” mais alors avec ces nouveaux éléments,j’ai juste envie de dire mais à qui profite le crime ?!!
    Attendez, on vend au prix de la préemption, donc très faible, un emplacement commercial de premier ordre, pour une boulangerie industrielle dont nous n’avons pas besoin et au final, le fameux groupe Holder fractionne le site en lots et souhaite récupérer beaucoup plus gros que sa mise de départ ?! JYM c’est pas ce que l’on appel de la spéculation ?!! Oui mais sur le compte des Audoniens et de la part même de celle que l’on voit a la télé pour sa fameuse politique de blocage des prix immobiliers et bien laissez moi rire …
    En plus, il semble que si la copropriété ne cède pas et bien, nous ne verrons pas de boulangerie Paul mais rassurez vous, ils revendront alors en un seul lot, au moment ou ils pourront faire une culbute impressionnante !! Merci madame Rouillon

    • @ Bruno

      Selon nos informations la réalité est peut-être un peu différente.
      S’il y a eu préemption personne n’a été réellement dépossédé. Il semblerait que l’ancien propriétaire voulait mettre aux enchères ou quelquechose dans le même genre.
      Aux dernières nouvelles le groupe Holder ne serait toujours pas propriétaire et c’est la ville qui aurait souhaité sortir de la copropriété pour que le lot Boulangerie fonctionne de manière autonome.
      Quant à la vente de plusieurs logements en lots séparés cela reste à vérifier. Déjà leur nombres et leur surfaces.
      Peut-être Mr Paul (Macedo), élu au commerce, pourrait-il dans le magazine municipal (ou ici s’il le veut) donner quelques explications dans ce retard à l’allumage pour cette boulangerie franchisée qui il est vrai n’apportera pas grand chose à l’avenue et aux consommateurs.

  28. @ Bruno 36
    Malheureusement, il y a pire: Un bien acheté par la mairie ( voté en cm) pour y faire une plateforme logistique et loué 200 euros par mois à l’assoc du mari du maire qui en fait une boutique ouverte 1 fois par mois, un dimanche où il fait beau!

  29. A l’Espace 1789 mardi 24 à 20h30

    LA DETTE, L’ARNAQUE DU SIECLE

    D’Aline Pénitot (Antibruit) et Nathalie Crubéy, Jean-Paul Duarte, Nicolas Haeringer, Jean de Peña (Collectif A-vif(s))

    France – 2011 – 25 mn – documentaire inédit

    Avec Étienne Balibar, philosophe, Aurélie Trouvé, présidente d’Attac, Michel Husson, économiste, Jacques Généreux, économiste. Gus Massiah, personnalité des mouvements altermondialistes, Clémentine Autain, directrice de Regards.

    Matin, midi et soir, la crise de la dette s’impose dans les médias et la rigueur semble incontournable. De nombreux sociologues, démographes, militants, économistes apportent d’autres solutions que l’austérité.

    Le mensuel Regards et le collectif A Vif(s) (collectif de photographes et de rédacteurs basé à Marseille) mènent l’enquête auprès de ces intellectuels et de ces militants.

    http://www.espace-1789.com/cinema.php?id=851

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *