Noël avant l’heure ?

Déploiement exceptionnel de policiers en tenue et en civil, balai de voitures banalisées et officielles… ce lundi matin, le quartier Arago Zola avait les honneurs d’une visite du Ministre de l’intérieur Claude Guéant et du Préfet Christian Lambert. Une réponse médiatique à la mobilisation courageuse et obstinée d’habitants exaspérés par le trafic de drogue et son cortège de violence depuis des années.

Visite de coursives ordinairement à péage, petite réunion salle Mananga avec des représentants de l’amicale de locataires CNL, d’associatifs et d’élus. Pour finir : mini bain de foule pour un échange informel avec quelques habitants devant une forêt de micros avant un repli en bon ordre. Le ministre et sa troupe ont donc sacrifié près d’une matinée à cette cité qui symbolise un peu ce fléau de la drogue dans une ville comme la nôtre.

Petites fausses note avec une demande incongrue de la maréchaussée de décrocher les banderoles signées CNL* et quelques moqueries d’habitants sur notre fantomatique Maire-adjoint à la sécurité.

Promis juré, le Ministre a annoncé une présence policière 24h sur 24, un travail avec les habitants et les associations en indiquant: Nous resterons jusqu’à éradiquer le phénomène (comme à Sevran). Evidemment la campagne Présidentielle donne des ailes et beaucoup sont restés sceptiques sur des promesses qui n’engagent que ceux qui y croient.

Les habitants et notamment les locataires mobilisés avec A. Fraygui représentant de la CNL se sont retrouvés dans la foulée pour faire un compte rendu des échanges avec le Ministre à la Maison de quartier. On peut imaginer que la mobilisation restera forte et la vigilance totale sur les résultats concrets pour la vie quotidienne des habitants du quartier. Avant, pendant et après les élections, la mobilisation citoyenne est dans ce domaine comme d’autres sans doute le seul véritable espoir.

A suivre…

EPS

 

* Confédération nationale du logement

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

117 réflexions sur « Noël avant l’heure ? »

  1. je vous trouve très dur EPS concernant le cas de notre “fantomatique Maire-adjoint à la sécurité” car si le ministre de l’intérieur est venu chez nous aujourd’hui c’est grâce à lui ! Non ?! Ah ben c’est pourtant ce que je suis certain qu’il a commencé à dire partout …
    Vous noterez également que cela faisait longtemps qu’il n’était pas venu dans ce quartier mais la, il a jugé que le cordon de sécurité devait être suffisant hi hi hi

  2. Vous avez raison car au dernier conseil il se plaignait de ne plus pouvoir aller dans certains quartiers de saint ouen et delannoy de lui répondre que c’était bizarre car lui le représentant de la méchante droite avait encore accès partout et que si notre cher vice président n’avait plus accès partout c’était peut être juste parce que beaucoup commence à lui en vouloir des promesses non tenues ! quel guignol ce type en plus d’être un pollueur

  3. Jr étant en vacances nous ne serons pas officiellement sur ce qui a été propose concrètement a la Cnl , tout comme l autre réunion en Pref , car si pas le parisien ou stg aucune info. C est la démocratie façon jr!

    Info lue dans la lettre profession banlieue, l arrivée de Frederic attal comme directeur prévention-sécurité. Venue de pierrelaye avant la courneuve, je vous recommande un article dans lequel cet honorable cadre A traite De la sécurité dans les parkings souterrains a la courneuve…
    Bienvenue en audonie

  4. j organise une visite guidée du vieux SAINT OUEN je connais tout les monde je peux vous dire que si vous étes carré , sans avoir fait de fausses promesses pas de probléme mais si vous avez menti c est mort car les dealers et les autres sont ce qu ils sont mais ils n ont qu une parole c est vrai que la mairie leur a tellemne menti qu ils ont plus confiance une confiance perdu est perdu a jamais

  5. post 6 monsieur Taquet
    Frédéri Attal, c’est, je crois, le mari de Charlotte Gainsgbourg … je l’ai vu dans quelques films. C’est un assez bon acteur. Je me demande ce qu’il trafique dans les parkings souterrains de la Courneuve.
    S’il vient à Saint-Ouen, on va avoir sur le dos la presse people .. et la commune va devenir célèbre. Je propose qu’on y tourne une nouvelle version de “La dame aux Camélias”, la fabuleuse histoire d’amour de Marguerite Gauthier, avec dans les rôles principaux Monsieur Kachouri et madame Rouillon.

  6. @Marie-France,
    Pardon mais les dealers ne sont pas des victimes !! C’est un mal Français me Semble-t-il de confondre victimes et coupable.
    Cela fait trente ans que l’on explique à ces jeunes mal éduqués qu’ils sont des victimes, de la société, du racisme, des blancs, des jaunes ect… Alors ne vous étonnez pas s’ils sont devenus des barbares irrécupérables, je le crains.
    Un jeune qui deal en bas de l’immeuble dont les parents sont locataires, les parents devraient pouvoir être expulsés pour trouble de jouissance. La loi prévoit de jouir de son logement en “bon père de famille et respect des autres occupant”.
    Je sais je suis peut-être vieux jeu mais je suis pour la responsabilité individuelle.

    • @ Francis Vary

      A première vue je serais presque d’accord avec vos propos qui ne sacrifient pas au politiquement correct de la gauche (un peu caricaturée).
      Mais c’est un des problèmes avec la Droite républicaine que vous incarnez (dignement me semble-t-il ) le constat est de bon sens seulement en apparence.
      Hélas, les dealers sont, aussi, victimes même s’ils font beaucoup de victimes. Ceci n’empêche pas la fermeté.
      Personne ne peut nier par ailleurs que l’essentiel de ses “barbares” (comme vous dîtes) ne se recrutent pas chez les blonds aux yeux bleus. Ce n’est peut-être pas tout à fait un hasard et ça ne tient pas aux mauvais gênes.
      Bref, c’est bien difficile mais il faut concilier le pragmatisme et une vision un peu plus globale si on veut régler (éradiquer) ce fléau de la drogue.
      Comme je suis un peu vieux jeu aussi, j’ai la faiblesse de croire qu’il n’y a pas de recette magique (ce que démontre d’ailleurs bien involontairement notre Président actuel). Il faudra de la conviction, de l’action, du temps et des moyens (et pas que policiers mêmes s’ils font cruellement défaut dans nos contrées).
      A ce sujet, j’étais présent à Zola pour la venue de notre ministre de l’intérieur. C’est mon côté gauchiste refoulé, mais son plan des citoyens bénévoles en uniforme dans les quartiers ça ne m’a pas beaucoup emballé.

      EPS

  7. Marie France
    C’est quoi les promesses qu’il faut faire aux dealers et aux divers délinquants ?
    Promesses qu’il faut tenir pour ne pas apparaitre comme responsable de leurs comportements ?
    j’ai une petite idée sur le genre de promesses qu’il faudrait faire mais je ne crois pas que cela convienne

  8. René,post 8,cette Marguerite Gauthier n’était-elle pas atteinte d’une grave maladie?Je vois mal JR qui semble en bonne santé dans le rôle.Charlotte ou Isabelle(Adjani) seraient plus appropriées pour donner la réplique à l’élégant Abdelhac!Mais je doute qu’Yvan Attal soit le metteur en scène convenable.Mieux vaut revenir à Zévaco dont le “Borgia”est plus tendance qu’Alexandre Dumas(fils de surcroît).

  9. @ René 8
    Le mari de Charlotte Gainsbourg est Yvan Attal, pas Frédéric! pour ce qui est du remake, on peut toujours se contenter de ” la dame aux camés”. 😉

  10. Antoine 10

    depuis des années on leur dit qu il y aurait des entreprises vous les avez vu ?moi non que du bla bla
    pour les jeunes cela représenté L ESPOIR Entreprise=travail
    travail = logement
    logement =se poser et fonder une famille
    résultat de ses mensonges = DERIVES ET SPIRALE DE L ARGENT FACILE
    MERCI LA MAIRIE QU ELLE DORME
    BIEN SANS REMORTS mais il ya une justice et elle viendra

  11. post 13 jean foucart
    Donc Yvon Attal doit être le frêre ou le cousin de Frédéric. Ce dernier doit être l’adjoint de Monsieur Kachouri, si je comprends bien. Incontestablement, nous avons à Saint-Ouen les deux meilleurs chasseurs de dealers …
    micfainzang post 12
    Marguerite Gauthier était atteinte de phtisie ou de tuberculose au choix. Elle meurt à la fin du film et on a longtemps pleuré dans les chaumières !
    En ce qui est de la famille Borgia, je préfère, et de loin, lucrèce, qui était fort belle et qui avait la cuisse accueillante …

  12. EPS,post 15,je ne t’ai pas reconnu sur la photo…Enfin si même Plaine commune était représentée,le préfet Lambert(encore un trotskiste,tendance Jospin,le frère sans doute?)devait être aux anges.
    Si les fans de WD semblent divisés sur la question des dealers qu’en pense-t-il lui?Depuis les cantonales,on ne l’entend plus.

    • @ Michel Fainzang

      Pourquoi nous parlez-vous de Plaine Commune ? Je n’ai vu aucun représentant d’ailleurs qu’aurait-il fait là ?
      Expliquez-nous : qu’on ne meurt pas idiots.

      EPS

  13. “Personne ne peut nier par ailleurs que l’essentiel de ses « barbares » (comme vous dîtes) ne se recrutent pas chez les blonds aux yeux bleus. Ce n’est peut-être pas tout à fait un hasard et ça ne tient pas aux mauvais gênes”.

    hum hum , c est la droite déguisée en mec de gauche !!!

  14. post 15
    Il est vrai Mr EPS que vous n’avez rien à vous reprocher , vous qui avez participé durant 7 longues années à cette exécutif municipal entre 2001 et 2008 …

    TO BE OR NOT BE ! dans l’opposition , là est toute la question Eric , les sucettes c’est mauvais pour les convictions et cela donne de la carie aux idées…

    Au fait…
    dire OUI à “PLAINE COMMUNE”, Cest
    dire OUI à “PEINE COMMUNE” ,
    alors en bon souverainiste que j’étais lors du référendum de MASTRICH, et que je reste , pas comme certains d’entres vous vantant aujourdhui le fédéralisme d’une structure intercommunale pour devenir la banlieue du “petit St Denis”. Je demeure une fois encore cohérent avec moi même, c’est NON !
    Il y aura donc bien des partisans du Non sur notre bonne ville de ST OUEN , ils dépasseront je l’espère les frontières idéologiques de cette majorité municipale, pas de leurs représentants élus et soumis, mais de leurs bases respectives qui ont souvent le “bon sens” de nos quartiers populaires quand nous devons défendre l’essentiel , notre indépendance.
    NON à la votation anti-citoyenne de cette majorité!
    OUI à un Référendum local que réclame l’opposition et que méritent nos administés!

    • @ William Delannoy

      Je n’ai pas eu beaucoup de sucettes mais quelques couleuvres à avaler. Ai-je besoin de vous le dire : j’ai donc encore de bonnes dents.
      Pour l’intercommunalité, avec Godard (PS) Fargeas (Verts), j’étais pour entrer dans Plaine Commune dès 2002-2003 sachant que il ne pouvaient y avoir d’intercommunalité intégrée avec Paris et que Boucle Nord était une chimère inventée par le Maire pour jouer la montre.
      Nous étions pour rentrer avec des projets d’envergure à négocier et sans attendre une “loi- balai” imposant un regroupement communautaire aux dernières communes “isolées”.
      A présent nous y sommes : sans projets et déjà contraints par l’Etat.

      Evidemment je ne vous parle pas de la pseudo concertation famélique qui démarre. Organisée à la hâte alors que le Conseil a déjà voté le principe d’intégration d dans Plaine Commune.
      C’est quand même un peu prendre les gens pour des imbéciles. Mais nous avons l’habitude.

      Vous êtes cohérent vous aussi. Tout va bien.

      Vous le partisan du NON, rassurez-nous : accepterez vous néanmoins d’être parmi les élus communautaires représentant Saint-Ouen ?
      Ne cochez qu’une case.

  15. EPS,si même Plaine commune ne s’intéresse plus au déplacement d’un ministre de l’intérieur dans un espace que Braouezec espère s’octroyer prochainement,ce n’est à plus rien comprendre.Ce blog nous conte par le menu les faits et gestes de ce cher BraouEzec.Il va jusqu’à nous dire qu’il a été choisi à St-Denis pour être candidat du FdG ou du PCF aux législatives de juin 2012 sans rappeler qu’il avait déclaré que c’était son dernier mandat.Espérons que la gauche soit élue et fasse voter la loi anticumul pour qu’il choisisse entre la Présidence de Plaine commune et son futur mandat de député!

    Post 22,vous semblez reconnaître que vous êtes pour Pc depuis 2003!No comment…

    William,post 15,même si ça ne sert à rien,moi aussi je voterai « non » à cette absorption.Je pense que ça sera le cas de tous ceux qui ont Saint-Ouen à coeur mais je doute qu’aujourd’hui une majorité d’électeurs de cette ville se soucie de l’avenir de notre ville…
    J’aimerais connaître les raisons de Francis Godard (qui a prouvé ne pas vouloir utiliser S.O.pour ses propres ambitions)pour vouloir englober S.O.dans cette nébuleuse séquano-braouezecienne si ce que dit EPS est vrai!

    Devant le Monoprix de Garibaldi,on peut apercevoir sur l’avenue Gabriel Péri(chaussée et trottoir)et sur les marches du métro des signes cabalistiques et des chiffres tracés en blanc.Devant mon étonnement un membre de l’ASOEA m’expliqua qu’ils avaient été tracés,hier, par la police après un rodéo d’un jeune de la cité « Charles Schmidt »en moto et que les chiffres étaient ceux des impacts de balle…

    Ne comprenant pas pourquoi le Parisien et les blogs n’en avaient pas parlé,mon interlocuteur m’expliqua que le lendemain de la venue et des promesses de Guéant…ça aurait fait désordre!

  16. De retour de week-end, j’ai bien eu grand peine à trouver le fameux 4 pages de la ville car ce mercredi 2 novembre en fin d’après-midi, aucun exemplaire à l’Hôtel de Ville ni à la Médiathèque Persepolis.

    Comme quoi, notre armée mexicaine avec le dernier débarquement en renfort de la brigade Harris n’arrive pas à digérer une certaine inertie.

    Je ne viendrai que sur un argument déployé en page 3 sur le présupposé que saint-ouen pourrait “tirer des bénéfices en termes de poids “de l’intercommunalité dans “les débats avec l’Etat, la Région, le Conseil général, le STF, la Ratp, la SNCF… ”

    L’exemple de la mandature de JR, c’est le non respect des audoniens , d’une nécessaire vie démocratique ouverte aux critiques autant qu’aux propositions, tout cela avec un aller-retour élus, salariés, habitants, acteurs économiques.

    Mais voilà, lorsque l’on s’y refuse, il arrive que les “émergences de 16 étages” se transforment en tours à taille plus humaine à 10 étages, et/ou que le Commissaire enquêteur rappelle à JR le principe démocratique qui doit animer la vie municipale – suite à l’enquête publique sur la modification du PLU – en avançant 4 recommandations :
    – réactiver et revoir le fonctionnement du “Pôle citoyen” tenant compte de l’expérience vécue et de la volonté de laisser s’exprimer les participants d’une façon constructive, quelle que soit leur représentativité,
    – mettre en place trés rapidement à la Maison des projets, les deux maquettes évolutives prévues du quartier des Docks, indispensables pour permettre une meilleure compréhension et participation au projet,
    – faire paraître régulièrement “le Journal des Docks”,
    – traiter avec attention l’intervention de la Sncf concernant la situation proposée de l’implantation e l’aire d’accueil des gens du voyage, estimée inadaptée en termes de sécurité.

    Cette intervention est salutaire car elle rappelle a chacun ,à chaque groupe politique au conseil municipal, ses devoirs et ses responsabilité vis à vis de l’avenir institutionnel de notre Ville.

    Nous sommes des citoyens engagés à refuser le clef en mains des plus fausses réalités de l’interco actuelle.

    Ce nouveau paradis est à construire mais comment ce que JR ne fait pas à saint-ouen pourrait-elle le faire à Plaine commune ?

    A commencer par défendre l’extension/finition de Blanqui.

    parceque saint-ouen le vaut bien !

  17. Post 24,pourrais-tu expliquer ce que tu entends par “extension/finition de Blanqui”?Si c’est transformer l’entrepôt municipal en plein air en stade,je n’en vois pas l’utilité vu que le stade d’en face n’est jamais utilisé.Cet après-midi,il était occupé par des jeunes avec un de ces chiens féroces utilisés par les dealers.
    Pourrais-tu nous dire d’où vient cette revendication(exceptée par toi et le PRG local)?Le stade déjà existant est-il utilisé par des sportifs?des cours d’EPS du lycée?
    D’ailleurs n’est-ce pas du ressort de Région IDF d’étendre et finir ce lycée.A ce qu’on peut en voir:perm sauvage sur les trottoirs ou bas des immeubles(comme celui de l’angle Kléber-Lécuyer),il semble plus manquer de locaux d’études,de foyers sociaux culturels…etc…que de stades dans ce lycée!

  18. René,post 17,dans le “Borgia”de Canal+,Lucrèce ne se livre aux activités qui ont fait sa renommée qu’à partir du 7e épisode.Espérons qu’elle se rattrapera dans les 4 épisodes restants!

  19. à Mic.Fainzang

    Faudrait suivre les post sur le lycée.

    Je vous fais parvenir la note établie par la direction de Blanqui à l’attention du maire sur la nécessité de cet agrandissement, qui comprend un ensemble de propositions où l’esprit et le corps se retrouvent.

    Concernant plus particulièrement l’espace pédagogique sportif, il est partie prenante de ce projet.

    Sur la nécessité d’un équipement sportif en propre, je vous renvoie aux nombreuses expériences de “rencontre” entre les classes d’EPS de Jaurès et la vérole sur le site Ampère.

    Donc il y a bien un besoin stratégique pour Saint-Ouen et l’interco à ce que Blanqui soit enfin terminé à la hauteur des besoins d’aujourd’hui.

    Il est à noter que grâce aux besoins de la société Forclum qui illumine la ville en ce moment, la parcelle à la pointe des rues Schmidt et Vaillant a été nettoyée pour permettre à l’éclairagiste de stocker les illuminations.

    Enfin sur votre “stade, il ne s’agit, tout au plus, que d’une aire de jeux de quartier – sans surveillance ni éclairage.

    Pour nous résumer, qui des promoteurs ou de l’éducation et de Saint-ouen l’emportera, j’espère bien les seconds.

  20. @id-stg,
    Je vois que nous sommes d’accord pour dire qu’il n’existe pas de solutions simples et que sur ce blog beaucoup font le même constat négatif de notre ville.
    Donc personnellement je suis pour le rassemblement de tous les audoniens de quelques bords politiques soient-ils, ce dans l’intérêt et le bien de tous, et contrairement à cette majorité municipale qui ne cherche qu’à diviser pour mieux se dédouaner de ses échecs.
    Alors préparons les prochaines échéances municipales tous ensemble afin de montrer à cette majorité, dont certain de leurs membres pensent encore que la terre est plate et avec qui toutes discussions est vaines (je pense précisément aux communistes et autres lutte ouvrière), et peut-être ainsi réussirons nous à changer Saint-ouen.
    Enfin vous parlez de ceux qui ne seraient pas blonds aux yeux bleus. Peut-être mais pour maintenir l’équilibre et le juste milieu comme vous dites, il serait me semble t-il bon d’expliquer à ces jeunes là qu’ils sont une chance pour la France mais aussi que la France est une chance pour eux.
    Cordialement,

    Francis Vary
    PS : je ne suis pas blond aux yeux bleus.

  21. Je pense que nous devons être un paquet à souhaiter que saint Ouen n’adhère pas à Plaine Commune et je suis ravi de voir que William Delannoy défend ce choix mais simplement il faut s’organiser car la puissante machine à communication du Maire est en route et j’ai peur que nous ne puissions faire grand chose. Je suis également d’accord sur le fait qu’il est quand même bizarre de faire une consultation auprès de la population sur cette question, alors que le principe d’entrée à Plaine Commune a été validé par le Conseil Municipal de juin dernier

  22. Benoit C : 30

    nous devons nous battre pour que notre ville de SAINT OUEN n adhérepas a la Plaine Commune mais à PARIS faisons GRANDIR notre ville et non le contraire car le 93 est trés lourd a porter pour nos jeunes et moins jeunes ce n est pas qu on, n aime pas le 93 mais cela fait un super barrage pour leur futur qui n est pas une bonne image pour leur futur patron j en parle en connaissance de cause suivons William il faut mieux dire on est Parisiens. il faut écrire a Mr Delanoé a l Hotel de ville de Paris
    je pense que je vais étre encore censuré

    bonne soirée

    • @ Marie France

      Non vous n’allez pas encore être censuré. Vous ne l’avez jamais été (et ça se voit !).
      Vous avez une excuse : c’est pas les explications de la municipalité qui nous ont étouffés, mais il faut se rendre à la raison on ne peut pas adhérer à Paris. Ce n’est pas un parti !
      Il n’y a pas sur le plan juridique et institutionnel de possibilités aujourd’hui de constituer une intercommunalité intégrée avec Paris (pour nous comme pour Clichy, Neuilly, Boulogne, Malakoff, Ivry, Vincennes, Pantin…). ça viendra peut-être un jour mais pour l’instant c’est ainsi qu’on le regrette ou pas. La loi ne l’autorise pas.
      Donc aujourd’hui l’Etat nous contraint de rentrer (assez vite désormais) dans une intercommunalité (dans notre Département). Le choix est donc entre Plaine Commune ou…Plaine Commune.
      C’est d’autant plus triste que J. Rouillon a milité pendant près de 10 ans pour ne pas intégrer Plaine Commune mais “Boucle Nord”.
      Le Grand Paris c’est aujourd’hui un cadre plus large et moins contraignant d’une coopération intercommunale de projets et un grand projet piloté par l’Etat de super métro ou “grand huit” reliant les pôle de développement (“Clusters”) et favorisant à terme les liaisons banlieues-banlieues.

  23. Taquet,post 28,je te remercie pour ces précisions.Donc le stade en face n’est qu’une aire de jeux.Je te demande de bien vouloir m’excuser mais sur les blogs je n’ai lu que la formule “extention/finition”.Il est donc bon d’en rappeler les tenants et les aboutissants.Je n’ai pas tout compris sur tes allusions à Jaurès et le centre Ampère.Cette “extention/finition servirait-elle aussi Jaurès?Quand ces terrains de l’ancienne menuiserie ont-ils été acquis par la ville et quelle en était la destination?Je continue à penser qu’on ne peut pas laisser des élèves s’affaler aux pieds de l’immeuble situé rue Lécuyer dans les détritus.Il me semble urgent de leur trouver des locaux,un foyer plus adaptés pour les interclasses.

  24. cher Momo

    donne moi de tes nouvelles je suis trés inquiéte vue tes problémes de santé j attend ton apel au plus vite
    embrasse ta douce moitié et les enfants a trés bientot bibi

    Le ministre ne s’est déplacé qu’une fois le reportage sur France 2 passé . Il n’a même pas été informé par ces services ou bien s’en fichait complètement avant ce qui bien sur ne peux pas etre possible.

  25. Je ne comprends pas grand-chose à cette histoire de Plaine Commune. Je dois dire que cela ne me branche pas trop.
    Je crois comprendre que les communes sont dans la mélasse, comme tout le monde d’ailleurs, et qu’elles essaient de s’en sortir en s’ajoutant à d’autres. Mais c’est un coup d’épée dans l’eau.
    Trois ou quatre misères auxquelles on en ajoute une autre cela fait une misère de plus .. c’est tout !
    Personne, ou tout au moins pas grand monde, n’a encore compris que les carottes sont cuites et que les grands problèmes qui caractérisent notre époque ne peuvent être résolus dans le cadre du système actuel.
    Cela dit, moi cela ne me gêne pas …
    Quant aux grands blonds aux yeux bleus, il semble que certains aient la nostalgie de la race aryenne, race supérieure s’il en fût ! Son leader disait, je m’en souviens : “J’ai découvert un nouveau virus qui souffre la comparaison avec celui de Koch – Koch isola le bacille de la turberculose – le virus Juif !!
    L’avenir s’annonce lumineux !

  26. c’est grace a notre adjoint a la securité que le ministre de l’interieur est venue a Saint Ouen c’est la bonne blague du jour. En verité c’est grace a l’action de notre tres valeureuse opposition municipale qui grace a sa tenacité a voir les veritables problemes de notre ville. Grace a leur actions courageuse ils ont su attrirer l’attention de Monsieur le Minstre pour venir se pencher sur la question de la securité de saint ouen . Vive William DELANNOY, Lias KEMMACHE, Albert KADLIDJIAN

    • @ Optical

      N’oubliez tout de même pas les habitants, les associatifs du quartiers et l’amicale de locataires qui bataillent au quotidien. Avec beaucoup de courage faut-il le rappeler.
      Pas de bol, il a des cocos (visiblement des vrais) et certains de leurs sympatisants parmi eux.
      Un peu moins de caricature ne nuit pas au débat.
      Evidemment pour le AK, là il y a consensus Gauche-Droite en passant par le centre : chapeau l’artiste !

  27. A ceux qui aiment le référendum que pour les grecs.

    Pourquoi ne pas proposer un vrai référendum avec expression des “Pour” et des “Contre” avec pour chaque groupe d’élus au conseil municipal une profession de foi, ou/et la possibilité de se regrouper pour exprimer un avis et proposer un choix.

    Je me réjouis de découvrir que la votation citoyenne que JR refusait pour le droit de vote et d’éligibilité des non communautaires trouve ici grâce à ses yeux.

    Sur le fond, alors que ces groupes et partis politiques ont des approches très différentes -sans parler de la volonté de garder la direction de l’interco ou dans prendre la tête,

    comment peut-on croire que tout va disparaître des conflits d’intérêt, des opinions divergentes et des constats d’incapacité à faire vivre une vraie citoyenneté ?

    Rien n’empêche le maire de telle ville de parler à telle ville, de rencontrer tel VP du conseil général ou de la région ou tel parlementaire, et d’en rendre compte aux agents, salariés et habitants.

    Mais c’est vrai qu’avec le 4ème collège intercommunal , nous avons eu une triste expérience!

    Il y a bien des rencontres inter collectivités mais aucun compte-rendu (même préparées) avec les services, ceux-ci ont peu de retour).!

    Enfin, cerise sur le gâteau, 80 personnes non élus constituent le Conseil de développement de Plaine commune.

    Pour combien d’habitants, pouvez-vous me dire?

    JR qui a découvert tardivement la situation de la Ligne 13.
    Est elle la mieux placée pour défendre nos intérêts . Franchement, je ne le crois pas.

    A Saint-Ouen, ce sont les promoteurs qui décident. Et dans les aménagements, la place de l’Etat est gardée globalement sous silence.

    Deux exemples.

    – Qui nous parle de la réforme de la fiscalité locale, de la nécessité d’une taxe professionnelle à taux unique pour la région parisienne avec un mécanisme redistributeur pour les villes à fort besoins sociaux ?

    – Qui nous parle des dettes de l’Etat et de ses désengagements vis à vis des villes, du département, des associations, de la région, de la baisse des moyens des services de l’Etat?

    Pourquoi nous faire croire que l’institution “gommerait” les problèmes, que tout le monde il est gentil et surtout que tout le monde s’aime.

    Que les élus Verts, PS, PCF, droite dans sa diversité… sont tous d’accord ?

    L’énumération des principales mises en commun (page 3 du 4 pages) ne développe pas la question du personnel (des personnels) et pas plus celle des finances.

    “Etrange, vous avez dit étrange, comme c’est étrange, ” pourrait s’exclamer un certain”Luc B.

  28. J’avoue humblement que dans les rangs de l’opposition Monsieur Kemache est au-dessus du lot. C’est incontestable et incontesté !
    Ses interventions, ô combien pertinentes, donnent une saveur particulière aux séances du Conseil Municipal. On en redemande !
    Il n’a absolument rien à faire au sein de l’assemblée communale. Sa place est à Matignon !
    Braves gens quand j’observe ce qui se passe, je me dis que les français sont dans la m… jusqu’au cou !

  29. @ Optical 37
    Comme chacun sait, je ne fais pas partie de la majorité pourtant je ne peux pas vous laisser dire que le reportage de France 2 a été fait ” grâce” à l’opposition. C’est inexact et emprunte les même méthodes que certains ici. Cela ressemble beaucoup à ce que nous combattons. Il faut rendre justice aux riverains qui souffrent et se mobilisent plus que la bonne maire qui était (encore?) en vacance quand Guéant est venu avec le fantôme de l’Opéra.

  30. Mieux vaut plaine commune que paris.

    paris nous refile ses miséreux à loger dans les docks et ses ordures à bruler. le rapport de force sera vraiment trop déséquilibré. Au moins st denis /la courneuve ne le feront pas.

    quant à la question de l’argent : mieux vaut se lier à des communes qui n’en ont pas, ca sera plus facile à réclamer à l’état (c’est une spécialité coco après tout).
    asnieres et clichy sont trop développées pour nous, on passerait pour des c.o.n.s. en plus ce sont des villes à majorité républicaine, quelle horreur!
    il est plus raisonnable de s’allier à des communes qui partagent les memes problemes, la meme fange (crasse, chomage, trafics, etc…) et le parti unique, on se comprendra mieux.
    d’autant plus que le temps passant, le quartier du SDF doit devenir une petite défense avec les impots à la clé pour l’agglo.

  31. Id-stg : 32

    je n avais pas finie
    je disais un bon point pour J.R pour avpoir milité
    si on ne peut rien faire pour rejoindre PARIS c est un grand dommage et tristesse mais pourtant a PARIS on parle de Saint Ouen comme un futur 21 arrondissement ca ce serat génial
    si cela reste 93 je part rejoindre mes enfants a Enhiens les bains ou a Paris
    je plaisante j aime trop ma ville mes amies et amis mes commercants Marie Lou ect….je suis chez moi partout ou je vais en plus il y a toujours le sourire et des mots gentils elle est belle notre ville trés belle
    pour mon post 34
    je demandais des nouvelle de mon ami Momo point barre
    mais la suite sur le ministre je ne l ai jamais ecrite je vais vous dire le pourquoi
    car tout ses faux C… et leur mensonges m est égal au plus haut point

    bonne journée et merci de ne pas me censuré

  32. @ idstg 32

    “Donc aujourd’hui l’Etat nous contraint de rentrer (assez vite désormais) dans une intercommunalité (dans notre Département). Le choix est donc entre Plaine Commune ou…Plaine Commune.”
    Donnerais-tu toi aussi dans la désinformation?
    Il n’y a pas de contrainte d’entrer dans Plaine Commune ou une autre pour l’instant. L’amendement Dallier permet d’attendre et donc de ne pas se précipiter. A cet effet, je t’invite à (re)lire notre tribune de cette quinzaine.
    De plus, jouer sur les mots (adhérer/parti/Paris,etc.) n’est pas fait pour éclaircir la situation et ne peut, à mon sens, que jeter le trouble sans qu’il en soit besoin.
    Encore une fois, les faits sont d’une limpidité édifiante: Madame le maire a fait adopter par le conseil municipal en date du 27 juin dernier l’entrée dans Plaine Commune et maintenant elle nous demande notre avis, en voulant nous faire croire que notre avis l’intéresse!!! Libre à chacun de tomber dans le panneau, de croire que son avis comptera mais le scénario est déjà écrit. Comme pour les Docks, la maison des associations, Persepolis, etc. Comme disait Coluche “tant qu’il y a des cons pour acheter…”

  33. Allons OPTICAL comme le dit Eric, ne tombons pas dans la caricature, le ministre est venu en réaction au reportage “choc” de France 2 et à l’invitation non pas de personnalités locales mais du Président de la République en personne.
    En effet, vous n’ignorez pas qu’il y a une échéance électorale très importante dans quelques mois et que l’un des points qui risque de couter cher à Sarkozy est le non respect de sa promesse principale sur la sécurité, particulièrement en banlieue et je pense, que ce reportage a inspiré l’entourage du ministre de l’intérieur pour faire un coup médiatique afin de montrer à la population, qu’ils reprennent la main de ce coté là, en usant des mêmes recettes qu’à l’époque, en parlant de “nettoyage du quartier”

    Ceci dit, même si cette visite est une opération de com pour le gouvernement et la majorité présidentielle, je pense que c’est aussi une opportunité pour les habitants du quartier, qui subissent ces désagréments au quotidien car après tout, coup de pub ou pas, le principal étant, qu’ils retrouvent un peu de tranquillité dans leur quotidien car n’oublions pas que c’est le principal dans l’histoire.

    Après il faut rendre hommage au comité de quartier qui grâce à cette mobilisation, a obtenu une médiatisation des problèmes du quartier, certes peu flatteur pour l’image de Saint Ouen mais efficace pour s’en sortir finalement.

    Après vous avez raison concernant le vice président, sa présence était honteuse car cela fait un moment qu’il a abandonné sa délégation Audonienne au profit de sphères plus intéressante et d’un coup, il revient dans ce quartier ou il n’a pas mis les pieds depuis des lustres pour juste s’asseoir à coté du ministre et faire sa pub, Allons monsieur Kachouri, un peu de sérieux et de respect pour les Audoniens.
    Il faudrait d’ailleurs lui dire une bonne fois pour toute que les Audoniens n’ont pas voté pour lui mais pour la liste socialiste sortante de monsieur Huchon…

    Enfin pour terminer sur ce sujet, je trouve particulièrement choquant que le Maire ce soit excusée pour cette visite ministérielle, elle qui ne cesse de dire aux habitants qu’elle travaille d’arrache pied sur la question de la sécurité. Encore une preuve de double discours et de mépris pour les Audoniens car petit rappel, nous avons eu le droit à une pétition pour le Président de la République sur ce sujet (Saint Ouen j’y vis Saint Ouen j’y tiens), une opération de com qui a du coûter bonbon et la, le responsable de la sécurité nationale se déplace et aucune représentation Municipale mais c’est du foutage de gueule je vous assure. Bon elle était en vacance s et le premier adjoint ? Non vraiment c’est une honte

    • @ benoit C

      C’était les vacances scolaires mais tout de même ! Pas le Maire, ni son Directeur de Cabinet, ni le 1er Adjoint, aucun adjoint communiste ou socialiste (en dehors de Kachorui en promo personnelle) ça la fout un peu mal. Non pas pour faire des risettes à Guéant mais pour soutenir les habitants.

  34. Jean,post 45,quelle perspicacité!Quelqu’un t’aurait soufflé?(je rigole car je sais qu’avec toi,il faut prévenir et je ne sais tjs pas faire votre petit bonhomme jaune).Continue à te questionner et demande-toi pourquoi en juin(après les cantonales)JR a changé de position pour rejoindre celle d’EPS(alias STG)qui dans sa réponse à WD nous avoue militer pour ce rattachement depuis 2003.Il essaie d’y mouiller Francis Godard dont j’aimerais bien connaître la position actuelle.C’est quelqu’un que j’estime et dont je connais le dévouement à la cause de S.O.
    EPS comme à son habitude ne donne aucune justification à ce rattachement.Il nous dit,c’est comme ça,circulez il n’y a rien à voir.

    • @ Mic Fainzang
      Je n’avoue rien cher ami, je rappelle la position que nous partagions PS, Verts et id au Conseil tandis que PCF MDC et droite y étaient hostiles.
      Aucun d’entre nous ne trouvaient cette intégration idéale mais nous pressentions que nous n’avions pas d’autres choix que de rejoindre Plaine Commune. En s’inscrivant dans une dynamique exigeante avec des projets pour notre ville et l’agglo. Anticiper pour ne pas subir un jour une entrée forcée et sans condition.
      Ce qui hélas est un peu ce qui se profile à présent.
      Comme vous êtes historien vous pourrez retrouver sans peine les tribunes libres des uns et des autres dans le magazine municipal, mes articles sur ce blog et interroger Rémi Fargeas et Francis Godard et qui vous voudrez. Sauf erreur, je suis un des élus de la précédente mandature à m’être le plus exprimé publiquement sur ce sujet.
      Je n’ai d’ailleurs pas beaucoup de mérites à cela puisque professionnellement je travaille depuis 1987 dans des structures aux services d’intercommunalités (Agence de développement économique, syndicat mixte d’études, société d’économie mixte d’aménagement).
      Je ne comprends pas très bien par conséquent votre mauvais procès pour dissimulation et votre agressivité à mon égard. C’est un peu pénible.
      Si vous avez une recette et des arguments pour rester seuls, complètement autonomes et ne pas partager notre richesse fiscale expliquez nous. Nous sommes pour beaucoup tout autant attaché à Saint-Ouen que vous pouvez l’être.

      EPS

      Dans un précédent post vous écriviez :e.”Ce blog nous conte par le menu les faits et gestes de ce cher BraouEzec”
      Mais bon sang vous délirez. Voilà maintenant que vous affirmez des contre-vérités que tous internautes peut aisément vérifier sur ce blog ! Pourquoi le ferions nous d’ailleurs et comment aurions nous le menu des faits et gestes de Braouezec !!! Vous vous égarez.

  35. Dans Le Parisien-93 d’aujourd’hui un bon exemple du fonctionnement de la démocratie(participative?) à Plaine Commune.Une assemblée de notables prend des décisions et ensuite ces mêmes notables sont chargés de faire passer la bonne parole aux citoyens.Braouezec applique un centralisme qu’on ne peut même plus qualifié de démocratique.Les citoyens n’ont qu’un droit:écouter la docte parole.On comprend mieux pourquoi les partisans de ce système nous disent(voir la réponse d’EPS à Marie-France):vous êtes obligés d’accepter,c’est écrit,c’est la loi.Ils n’osent pas encore ajouter:c’est la volonté divine,inchallah…

  36. Comment se fait-il que mes posts 47 et 48 de 13H31 et 13H44 sont ” en attente de modération”alors que celui de Pierre(49 de 17H42)est publié?Comme je ne peux croire qu’un grand démocrate comme EPS censure,j’en déduis que mes propos ne sont pas politiquement corrects.Déplairaient-ils à l’équipe BraouEzec?

    • @ Mic Fainzang

      Détendez-vous tout est simple : Le Président de Plaine Commune Patrick Braouezec est membre de la Fase (comme Jacqueline Rouillon). Il communique régulièrement avec moi et depuis des années via un agent traitant (F.T). Moi-même j’ai infiltré le PRG et pris le contrôle du groupe local. Je fais chanter O.D. (qui prétend avoir un diplôme d’ingénieur) pour déstabiliser le PS (cf. cantonales). Au final je suis donc un agent double de JR (nouvelle alliée de PB). Evidemment pour être crédible je l’attaque en permanence et feins de m’opposer à mes amis de longue date AK et MK avec qui en réalité je négocie le patrimoine vacances de la ville. Pour m’assure que le commerce local continue a péricliter (en exacerbant le mécontentement) j’ai placé un homme de confiance aux commandes (PM) pour faire une razzia sur les survivants le moment venu.
      Damned, vous aviez presque tout compris, à présent voilà vous savez tout (ou presque).

      Ne vous réjouissez pas trop vite, nous changeons tout le dispositif dès ce soir.

      EPS

  37. D’accord!Il fallait attendre la réponse d’EPS.EPS,je combats politiquement le rattachement(absorption) de S.O.à St-Denis même rebaptisé “Plaine Commune”(je préférais le “Franciade”de la Révolution!)comme je l’ai déjà dit et ne sois pas “parano”,je te combats en tant que défenseur de cette absorption.Je n’ai “aucune agressivité”à ton égard et s’il est vrai que tu veux défendre les intérêts de S.O.,j’espère te convaincre que l’intérêt de S.O.est de s’unir avec des villes d’importance identique à S.O.et non d’être absorbé par St-Denis pour renforcer son importance dans le Grand Paris.Et ne t’en déplaise,la demande de la municipalité de S.O. à la fin du XVIIIe siècle pour récupérer les territoires pris par St-Denis(jusque vers Pleyel)à l’époque féodale si elle n’a pas été satisfaite n’a jamais,à ma connaissance,été abandonnée.Voilà un beau cadeau à négocier pour “payer”l’entrée de S.O. dans Plaine Commune,rééquilibrer nos surfaces respectives.Tu vois l’Histoire peut servir à mettre les points sur les i!

  38. Je vous invite vraiment à lire le canard (plutôt laqué) de Saint Ouen qui vient de sortir et contre tout attente fait sa une avec la visite du ministre qui suscite des attentes (tu m’étonnes !!), par contre l’article à l’intérieur ne mentionne quasiment plus le ministre mais le préfet et surtout, il met en avant le Maire, sans doute l’histoire de reprendre la main, suite à son absence et le plus beau, nous avons le droit à un sous titre en gras: “le Maire demande une réunion au ministre” elle est pas belle celle la ?!! Quand il se déplace elle vient pas et après elle souhaite le rencontrer !! Mais jusqu’où va t’on descendre dans cette ville ?!!

  39. EPS ou STG,post 52,même quand tu te veux ironique…tu as tendance à surestimer ton importance!
    Post 48,que nous chaut que Braouezec ait été désigné comme candidat PCF aux prochaines législatives.En quoi ça concerne St-Ouen?
    Ne noyons pas le poisson.Mobilisation générale pour sauver St-Ouen et empêcher qu’il soit avalé par St-Denis…

    • @ Mic Fainzang

      … qu’il ne gardera probablement pas tous ces mandats (ce qui serait un comble !) donc qu’il abandonnera peut-être son mandat de Président de Plaine Commune à sa toute nouvelle Vice-Présidente.
      Voilà le rapport.

      Pour le slogan : “Ne noyons pas le poisson.Mobilisation générale pour sauver St-Ouen et empêcher qu’il soit avalé par St-Denis…” ce sera grosso modo celui de la droite locale.

      Bon courage

      EPS

  40. Il y a des combats qui peuvent unir des personnes de tout bord politique et la droite locale c’est William Delannoy, plutôt sympa et moi cela ne me dérangera absolument pas d’être derrière lui, en tous les cas pour ce coup la !

  41. id-stg 60

    Pour le slogan : « Ne noyons pas le poisson.Mobilisation générale pour sauver St-Ouen et empêcher qu’il soit avalé par St-Denis… » ce sera grosso modo celui de la droite locale.

    Et alors ?
    Parce que la droite dit un truc il faut être contre ?
    C’est quoi ces conclusions de nuls ?
    vous nous avez habitué à mieux défendez le ce projet moi je n’y vois aucun intérêt pour faire des choses ensemble il y a déjà des syndicats de communes expliquez nous vraiment où est l’avantage d’avoir en commun les finances et surtout les décisions.
    Cela ressemble (à un plus petit niveau )à cette europe de merde et sa volonté d’être un empire pour dominer les autres en commençant par ne pas laisser le choix à sa population.
    IV ème Reich au niveau européen et on applique en dessous le modèle

  42. EPS,si la droite dit:”il ne pleut pas cet après-midi”,je ne vais pas dire:”il pleut!”pour me démarquer.
    Pour le chantage:”ce sera grosso modo celui de la droite locale”…j’ai déjà donné!Ca ne paraît pas te gêner quand tu t’en prends à JR.
    Enfin pour réconcilier vraiment tout le monde:
    http://by154w.bay154.mail.live.com/mail/InboxLight.aspx?fid=1&fav=1&n=2067978502&mid=44428e26-d8a0-11e0-a9ae-00237de461e8&fv=1#fid=1&fav=1&n=979671909&mid=eec3d92e-07ae-11e1-a6ab-00237de41a90&fv=1

    car comme dirait la pub de Liliane:”S.O.le vaut bien…”!

  43. Bonjour,

    Je rebondis sur le post 23 de Mic Fainzang à propos du rodéo-moto à Garibaldi le 01/11.

    Quelqu’un sait-il ce qu’il s’est passé exactement ? A priori une grave affaire, pourquoi ce silence assourdissant ?

    • @ Antoine, Fainzang

      D’accord, d’accord… c’est pas parce que la Droite dit quelque chose qu’il faut être contre à priori ou ne pas l’écouter. Je n’ai jamais été trop dans ce registre.
      Même quand au Conseil municipal le groupe communiste communiait avec l’opposition de Droite pour refuser une entrée dans Plaine Commune. Il n’empêche qu’il n’est pas interdit de souligner des convergences un peu saugrenues.

      Rassurez vous, je pense que beaucoup de gens de Droite ou de Gauche à Saint-Ouen, compte tenu de la culture autarcique développée pendant des décennies dans notre ville seront assez facilement contre. Surtout que vu le niveau
      de la propagande municipale.

      Mais pour ceux qui s’essaient à à intervenir dans la vie publique et le devenir de notre riante cité, il faudrait essayer quand même de ne pas se contenter de slogan vengeur ou du “c’était mieux avant”.
      Si on est contre encore faudrait-il dire pourquoi et … comment (avec un argumentaire qui intègre tous les paramètres y compris ceux qui s’imposent à nous).

      Enfin, un avis personnel : pseudo concertation, indigence des documents de la ville, le Maire avec sa capacité à transformer l’or en plomb et à se méfier de sa majorité, est bien capable de perdre le référendum si elle en organise un.

  44. Neuville,post 65,Le Parisien-93 d’aujourd’hui en parle enfin pour demander à d’éventuels témoins de se faire connaître au commissariat!
    EPS,post 63,quand tu me réponds prends la précaution de placer ton post après le mien.Tu vas finir par me faire douter de ton incapacité technique à manipuler les posts sur ton site.
    Je te retourne ton argument.Si on est “pour” faudrait nous dire pourquoi avec des arguments plus convaincants que:”c’est comme ça!on ne peut pas faire autrement!”
    Je l’ai dit s’il doit y avoir regroupement,S.O.doit le faire avec des communes de sa taille où il aura toute sa place pas être absorbé par une commune qui fait plus de 2 fois sa taille.S.O. ne doit pas servir à satisfaire la mégalomanie du sieur Braouezec dont tu nous promets qu’il ne cumulera pas les postes de député et de Président de Pl.Com..Mais pourquoi ne l’a-t-il pas déjà fait?

  45. Pour revenir au problème de drogue, il ne faut pas voir le verre a moitié vide et prendre le bon cote des choses. Bientôt, la politique courageuse de notre bien aimée maire sur la préemption sera inutile car personne ne voudra venir vivre ici. Les prix vont baisser lourdement au bonheur de certains sur ce forum et ces salauds de bobos qui polluent notre saint ouen qu,on aime vont partir.
    ouf enfin, un succès pour JR !
    Que du bonheur

  46. Ouai je confirme que l’incident de Garibaldi a été très grave et le motard est mort d’ou j’imagine l’appel à témoin par contre bizarre ce silence dans la presse après une telle affaire qui aurait pu être beaucoup plus grave car quand il a perdu le controle de sa moto il est arrivé sur le trottoir à fond pour taper dans la vitrine du magasin de chaussures de sport qui hier encore n’avait plus de vitrine mais c’est surtout qu’au dela des coups de feu il aurait pu percuter un ou des piétons. Après ce mec était connu de beaucoup de monde un grand black qui faisait sans arrêt des roues arrières avec sa moto grosse cylindrée dans toutes les rues de saint ouen et emmerdait tout le monde

  47. Je confirme ce que dit Mehdi, ce type montait un engin particulièrement bruyant, circulait à vive allure et se livrait à des acrobaties – la moto reposant parfois sur la seule roue arrière. Tous les riverains du boulevard Jean Jaurès se plaignaient des nuisances sonores qu’il provoquait jusqu’à des heures tardives.
    Il lui est arrivé ce qui devait arriver. Fort heureusement, aucune victime n’est à déplorer. La moto dans sa course folle aurait pu, en effet, blesser gravement des passants.

  48. Je voudrai comprendre… Post 32 id stg :
    Sommes-nous vraiment contraints de rentrer dans une intercommunalité comme vous l’affirmez à plusieurs reprises ? L’amendement Dallier existe et nous permet, commune limitrophe de Paris, à rester indépendant. Alors pourquoi continuer à affirmer le contraire ??? Y a t’il une exception et donc une obligation pour st ouen a rejoindre Plaine Commune ?
    Personnellement, je n’en vois pas l’intérêt. Je préfère que nos élus continuent à être proches de leurs habitants en faisant les bons choix. Avec PC ils seront noyés dans un conseil communautaire où les élus des autres villes n’auront pas envie de s’investir pour une ville qui n’est pas la leur et nous n’arriverons plus à faire ce qu’il y a de mieux pour st ouen.

  49. Exact LB je l’ai déjà fait observer il y a exeption pour les trois départements qui touche Paris pour les autres tout doit être bouclé pour 2013 mais pas ces trois départements tout simplement parcequ’ils font parti du grand Paris et qu’une décision national réglera le problème

  50. Post 71

    De toutes façon amendement Daladier ou pas tot ou tard l’ensemble des communes doivent etre en intercommunalité. C’est en effet a cause ou grace a l’Union Europeenne que l’intercommunalité est imposée. En effet cette instance souhaite une uniformisation de l’ensemble de l’organisation admnistratif des differents Etats membres de l’Union. Et lorque on sait que la commune est une specificite purement hexagonale….

  51. L’Union Européenne est un boulet que l’on traîne depuis pas mal de temps déjà.
    L’Europe c’est la fin de l’indépendance nationale et de la souveraineté populaire, par l’adoption du traité de Lisbonne, par la subordination de l’armée française à l’OTAN, par la casse du modèle social français hérité du Front Populaire, du gouvernement de la Libération et du programme du Conseil National de la Résistance.
    L’Europe remet en cause la République par la destruction de l’industrie, la précarisation de la jeunesse, par la substitution de l’Europe des régions aux communes, aux départements et à l’Etat-Nation. A cette Europe de régression sociale, il faut lui en substituer une autre plus conforme aux aspirations des gens et dans laquelle le monde du travail aura voix au chapitre.
    Le système porte une responsabilité écrasante dans cette mort programmée du pays. L’Europe supranationale et la mondialisation capitaliste sont aujourd’hui à l’ordre du jour.
    Il faut que les partis qui se réclament de la gauche, même je la trouve un peu molle, agissent pour le “produire en France” et la réindustrialisation du pays : sans production, un pays perd son savoir-faire, s’endette et disparaît.
    Il faut sortir de l’OTAN cette machine de guerre occidentale contre les peuples du Sud.
    Il faut rassembler sur les principes du programme du CNR : indépendance nationale, progrès social et nationalisations, place centrale du monde du travail, démocratie, laïcité, coopération avec tous les pays, antiracisme et patriotisme républicain.

  52. Optical,post 73,si Daladier est encore sur ce coup,pas étonnant que je lui trouvais un relent munichois à cet assujettissement de S.O. à St-Denis.
    Pour le fonctionnement de cette institution bureaucratique de Pl.Com.,il serait intéressant que quelqu’un puisse reproduire sur le blog l’article que Le Parisien-93 lui a consacré la semaine dernière.
    Comme d’habitude les partisans de ce “rattachement” sur ce blog se réfugient derrière l’argument technique(on ne peut pas faire autrement,Inchallah!)pour les plus courageux ou le silence pour les autres…

    • Lors de la réunion EE- Les Verts du 3 novembre (pas mal, mais pas grand monde) :

      Paul Planque, 1er Adjoint à indiquer qu’il n’y aurait qu’une petite vingtaine de fonctionnaire qui iraient travailler physiquement au siège de Plaine Commune.

      Ouf ! On est rassuré.

  53. Derrière la caserne, y avait un allemand
    Qui montait la garde comme un grand fainéant
    Je lui demande : pourquoi pleur’ tu ?
    Il me répond : nous sommes foutus
    On a les russes au cul !
    (février 1943)

    Paris a froid, Paris a faim
    Paris ne mange plus de marrons dans la rue
    Paris a mis de vieux vêtements de vieille
    Paris dort tout debout sans air dans le métro
    Plus de malheur encore est imposé aux pauvres.
    Eluard (novembre 1942)

  54. franchement je suis le premier étonné et je n’ai malheureusement pas vu l’article du Parisien que vous citez et ou il y a l’appel à témoin mais rien d’autre si j’ai bien compris ? Après quelqu’un a dit qu’un mort par la drogue le lendemain de la visite du ministre ça fait désordre !! Ok mais la liberté de la presse ?! A moins que sur le coup, ce soit passé pour un accident de la circulation ?!!

  55. Daladier .. s’agit-il du bel Edouard. L’homme qui signa les accords de Munich en 1938 avec le premier Ministre britannique Neuville Chamberlain. “Je vous apporte la Paix pour vingt ans”, disait-il aux parisiens qui l’acclamaient à son retour de Munich .. mais il marmonnait dans sa barbe : “Les cons, s’ils savaient”. Ils ne savaient pas en effet qu’il venait avec Chamberlain de livrer la Tchécoslovaquie à Hitler.
    Même accueil pour Chamberlain à Londres qui déclare : “Je vous apporte la Paix, monsieur Hitler est intéressé par les champs de blé de l’Ukraine.” Cela signifie que l’on s’efforce de pousser les nazis vers l’est, l’intervention contre les bolcheviks en 1920 ayant lamentablement échouée. On remet l’ouvrage sur le métier, si l’on peut dire ..
    L’antisoviétisme et l’anticommunisme ont de tout temps fait recette. La palme revient au sénateur Joseph Raymond Mc Carthy, sénateur du Wisconsin (Etats-Unis) qui s’illustra par une chasse aux sorcières qui n’était autre qu’une campagne anticommuniste acharnée. Il mit en cause de nombreuses personnalités, notamment des vedettes du cinéma américain comme Robert Taylor et Errol Flyn.
    La banque Worms à soutenu financièrement toutes les chapelles anticommunistes. Le grand patronat s’est investi dans cette opération dans le cadre d’une offensive contre le communisme dès mars 1954. Il s’agissait d’éloigner les travailleurs et les salariés français du communisme.
    On entretient la confusion, devenue académique, entre communisme et nazisme. N’importe qui dit n’importe quoi !
    Le “Saturday Evening Post” vend la mèche en écrivant que la CIA et les USA ont financé en 1947 la fraction minoritaire de la CGT, qui devient Force Ouvrière …
    M. Stéphane Courtois, spécialiste de l’anticommunisme s’il en est, met également en parallèle dans son “Livre noir du communisme” , communisme et nazisme. Cette équation, serinée depuis 1997, est troublée par les relations organiques qu’entretient M. Courtois, qui se proclame héraut de la démocratie et de la liberté, avec l’extrême-droite !
    On peut écrire le livre noir du capitalisme : populations courbées sous la dictature des marchés financiers, chômage ravageur, guerres tribales déclenchées avec cynisme pour prendre le contrôle, par-delà les fantoches locaux, des richesses du sous-sol, diktats économiques imposés par les institutions internationales, comme le FMI, qui ont réduit drastiquement les dépenses publiques consacrées à la santé, font chuter l’espérance de vie etc
    A part ça, tout va très bien madame la marquise …

  56. @Pierre post 78
    Pas grand monde dis-tu?
    Vu le nombre de personnes comme moi,virées du parti sans motifs réels à la demande de notre guide audonien , ça peut engager un début d’explication.
    En revanche de nouvelles recrues , qui affirme n’être pas né écolo mais en en capacité de le devenir , auraient du créer de nouvelles vocations à rejoindre la bande . Mais est-ce vraiment le but recherché?!!!
    Merci au soutien de Paul Planque pour faire du chiffre… si si , plutôt sympa.

  57. “Nous communistes,membres du Parti communiste,le seul Parti représentant les intérêts intégraux du prolétariat et des masses laborieuses,nous accusons le Parti socialiste d’être le soutien social de la bourgeoisie.Nous l’accusons de pratiquer la politique du capitalisme lorsqu’il est au gouvernement ou lorsqu’il soutient un gouvernement.*Nous l’accusons de faire avaler la politique du capitalisme à la classe ouvrière lorsqu’il dit être dans “l’opposition”.”
    Maurice Thorez:”Nous accusons le Parti socialiste”,1932.Cité par Jean-Jacques Gillot dans “Les Communistes en Périgord 1917-1958”
    Pilote 24 édition

    *comme en 1924 lors de la victoire du Bloc des Gauches et du soutien de la SFIO au gouvernement du radical Edouard Herriot.

  58. Mic.Fainzang 83

    Moi j’ai cru en 1981 que le PS pouvait être différent, j’étais jeune et n’avais connu que la droite au pouvoir, et bien non à croire que cette citation est à graver dans le marbre comme quelque chose d’inéluctable.
    Disons que l’on peut toujours porter le PS au pouvoir, on l’aura toujours dans le derrière mais de façon moins agressive, après ce sera le meme bilan chacun en tirera les concéquences qu’il veut .
    on peut toujours se dire que c’est toujours mieux si l’on doit se faire ….. (disons abuser pour rester poli) de choisir par qui.
    C’est pour cela que le plus important est le vote du 1er tour que chacun vote pour ce qui lui semble le plus proche de ce qu’il souhaite cela permet de réver encore que tout n’est pas inéluctable quil peut y avoir un vrai changement du moins que cela débouche sur la prise en compte de ce que l’on souhaite si on est nombreux à le réclamer, et ce quelque soit ces souhaits arrêtons de lacher ce que l’on veut pour ce projeter directement au second tour ça c’est tout faire pour que rien ne change de voter pour celui qui nous déplaira le moins au deuxième tour et encore plus si c’est juste pour s’assurer qu’il sera présent.

  59. René,post 81,vous affirmez à propos de l’historien Stéphane Courtois:”les relations organiques qu’entretient M.Courtois…avec l’extrême droite!”
    Avez-vous des preuves de ce que vous avancez?ou est-ce dans la plus pure tradition du PCF des calomnies pour salir un individu dont les recherches et celles qu’elles ont suscitées chez nombre de jeunes historien dérangent l’idée angélique que vous essayez de nous donner dudit PCF.
    Je le répète,ceux qui essaient d’empêcher les historiens d’expliquer la réalité de l’expérience communiste ne rendent pas service à la cause du communisme qui mérite mieux que la caricature sanglante qu’ont pu en donner les tenants de la politique du Komintern(3e internationale ou IC,internationale communiste).
    A la décharge de ces militants,”le livre noir du capitalisme” reste à écrire et les victimes en seraient bien plus nombreuses.
    L’historien fait son travail d’historien et révèle les faits même s’ils déplaisent.Le militant communiste,lui,doit tirer profit du travail de l’historien pour transformer sa vision de la réalité qui doit l’aider à transformer le monde et donner corps au rêve de Vaillant Couturier:”le communisme est la jeunesse du monde”.Le pseudo “sage” lui doit essayer de nous faire prendre des vessies pour des lanternes et croire que “tout le monde y est beau,tout le monde y est gentil”.A ce jeu,il n’est pas sûr de l’emporter et d’autres vendeurs d’illusions lui raviront ses adeptes…
    En un mot,je ne pense pas que Courtois soit Furet!

  60. Post 86 michelfainzang
    Mon cher Michel, vous êtes quelqu’un de sympathique, mais je ne partage pas vos dires et votre opinion sur le communisme. C’est normal après tout. Chacun pense et agit comme il l’entend. C’est la démocratie …
    Moi, voyez-vous, je dis, et je ne suis pas le seul, que trop c’est trop ! Depuis des décennies, on tire à boulets rouges sur le parti communiste, parce que ceux d’en face, c’est-à-dire cette caste minoritaire qui accumule du profit en faisant travailler les autres, sait que pour elle le danger vient de là.
    J’ai entendu hier que les ukrainiens protestaient et manifestaient parce qu’ils venaient de perdre la gratuité des soins médicaux et de l’enseignement héritée de l’Union Soviétique. Je ne pense pas, et vous non plus sans doute, qu’il s’agit là de la caricature sanglante du communisme, comme vous l’affirmez.
    Alors qu’il y ait eu des erreurs, parfois tragiques, je n’en disconviens pas. Le paradis n’existe nulle part, y compris sous le socialisme. Mais quand même, il est possible de faire en sorte que les gens vivent dignement du fruit de leur travail. C’est ce que veulent les communistes et d’autres qui ne le sont pas…
    On sait que M. Courtois est un anticommuniste de profession. C’est son droit. Qu’il ait accointances avec l’extrême-droite coule de source. Ca ne peut pas être autrement, et madame Annie Lacroix-Riz, historienne elle aussi, pense comme moi. J’ai quand même un longue, très longue expérience de la vie politique et l’on ne me fera plus prendre des vessies pour des lanternes.
    Vous le savez sans doute, les moyens de propagande les plus grossiers, qu’on pourrait être tenté de croire sans effet à cause de leur grossiéreté, ne sont pas sans portée. Disant cela, je me souviens que l’on avait fait placarder dans les villes et les villages – c’était je crois en 1946 ou 47 – une affiche alertant les paysans.
    Cette affiche représentait une fermette toute blanche, bien proprette s’étalant sur le vert pâturage avec quelques vaches, un cheval, quelques cochons, des poules et des petits poussins suivant la mère poule, quelques canards près d’un étang, et, sur le pas de la porte, un fermière tricotant assise avec sur ses genoux un gros chat, ronronnant sans doute. Il se dégageait de cette partie de l’affiche une atmosphère de calme, de sérénité, de bonheur paisible. Mais quand on regardait au-dessus du toit de la ferme, on découvrait un ciel d’orage noir, menaçant dans lequel apparaissait un main gigantesque tenant une faucille et un marteau ! L’explication se voulait aussi effrayante que mensongère. Il s’agissait du communisme qui voulait, prétendait l’auteur de ce placard, prendre la maison, la terre, les bêtes et tout et tout. C’était à la fois navrant de médiocrité et plein d’astuce. Beaucoup de gens ont cru ces bobards.
    De centaines et des centaines de petites exploitations n’existent plus aujourd’hui et ce ne sont pas les communistes qui les ont fait disparaître, c’est la loi de la concentration capitaliste qui a transformé tous ces paysans en manoeuvre contraints d’aller gagner leur pain en ville.
    Cela dit, que l’on continue de la sorte et vous verrez ce qui va arriver. Comme disait quelqu’un : “Quand on a arrêté les juifs, je n’ai rien dit ; quand on a arrêté les communistes, je n’ai rien dit ; quand on a arrêté les républicains et les démocrates, je n’ai rien dit non plus .. quand je me suis retourné, j’ai vu que j’étais seul .. “

  61. Post 83 michelfainzang
    Mon cher Michel, j’ai omis de vous dire que ce texte est un peu carré. Il remonte à plusieurs décennies en arrière et il faut se placer dans le contexte de l’époque.
    Un tel discours était dans l’air du temps. Exemple Guy Mollet : “Les communistes ne sont ni à gauche ni à droite, ils sont à l’est !”
    Aujourd’hui, on a arrondi les angles et ce n’est pas plus mal ..

  62. René,post 87,bien avant Courtois,Nikita Khrouchtchev,1er secrétaire du PCUS,avait révélé la réalité de la répression durant la collectivisation dans son fameux “rapport secret”.Si c’est vrai que Thorez,après sa publication dans Le Monde,avait prétendu que c’était une invention de la presse bourgeoise,j’ose espérer que vous n’êtes pas le dernier,aujourd’hui,à défendre cette vision des choses.Votre réponse n’apporte rien de sérieux sur d’éventuels liens entre Courtois et l’extrême droite.”coule de source” n’est pas très convaincant.
    Pour votre analyse de la disparition de la petite paysannerie,quelqu’un qui revient d’un colloque sur Renaud JEAN ne peut que vous donner raison mais l’existence de l’anticommunisme ne veut pas dire que les partis communistes sont blancs comme neige!Je fais parti de ceux,et je l’ai déjà dit sur ce blog, pour qui le concept de stalinisme ne suffit pas à tout expliquer!

  63. post 89 micfainzang
    Evidemment, tous les parti communistes ont fait des erreurs, absolument tous. Pour l’Union Soviétique peut-être faut-il prendre en compte le fait qu’elle a avancé sur un terrain qui n’a été défriché par personne.
    En ce qui est de la collectivisation, elle s’est traduite pour le pays par une promotion sans précédent dans l’histoire de l’humanité, des millions de personnes quittèrent les couches inférieures de la société pour devenir ingénieurs, instituteurs, médecins, acteurs, officiers, chercheurs, écrivains etc … La Russie aurait-elle connu un phénomène sans le stalinisme ? Personne n’est en mesure de répondre à cette question.
    Il reste que les interventions étrangères de 1920 ont motivé une sorte de communisme de guerre qui a perduré et qui a défiguré le socialisme en tant que système social, notamment en ce qui concerne la démocratie. Toutefois, un journaliste français constatait en 1981 : ” On observe en URSS un rôle très limité de l’argent, les besoins essentiels étant couverts presque gratuitement : loyers, électricité, gaz et téléphone pratiquement gratuits ; alimentation lourdement, surventionnée ; éducation gratuite ; médecine gratuite (médicaments exceptés) ; séjours de vacances subventionnés.
    Un délégation de syndicalistes russes, reçue, il y a quelques jours, par l’union locale CGT nous a indiqué que tout ce qui précède est en voie de disparition. L’interprète, avec qui j’ai conversé, m’a même précisé qu’il gagnait l’équivalent de 300 euros par mois et qu’à 67 ans il était contraint de continuer à travailler …
    Mon cher Michel, je m’étonne que homme comme vous, rompu au travail révolutionnaire, puisse croire que tous les historiens font preuve d’une objectivité totale .. mais bon ..

  64. com 89 : la foi est un sujet bien glissant….
    m mateo est communiste stalinien, d’autres sont trotskystes, d’autres encore musulmans ou juifs… laissez lui sa liberté de culte.

  65. Merci monsieur ou madame scpcp .. j’ai depuis toujours accroché au-dessus de mon lit la photo du glorieux maréchal Staline, accompagnée de celle de Marilyn Monroe dans le plus simple appareil ..
    Chaque soir, j’ai le zizi qui frétille de joie …
    Que voulez-vous, chacun prend son plaisir où il le trouve ..

  66. René,post 90,je ne pense pas que l’objectivité soit possible pour les historiens comme pour les autres.Les historiens mettent à jour des documents qui je ne le conteste pas sont triés en fonction de la subjectivité de l’auteur mais ils mettent ces documents à notre disposition.Nous ne pouvons pas les nier.
    Pour le stalinisme,au vu de l’expérience chinoise,je pense de plus en plus que la NEP en URSS a été stoppée trop tôt et je regrette que les idées de Boukharine ne l’aient pas emporté sur celle de Staline et qu’éliminé physiquement,il n’ait pu jouer un rôle à la mort de Staline…

  67. post 93 micfainzang
    Je méfie toujours des historiens et des hommes politiques. On sait qu’il y a des règlements de compte à la direction des partis qui ont fait, par le passé, de nombreuses victimes. Ce fut le cas en URSS et ailleurs, y compris dans le monde dit “libre”.
    Mais, à mon sens, ce n’est pas là l’essentiel. Le plus important c’est le mouvement de masse, seul susceptible de modifier, voire de changer, l’état de choses existant.
    Les luttes économiques ne suffisent pas à elles-mêmes et ne sauraient être détachées de la bataille politique. Il est nécessaire aujourd’hui que le monde du travail s’empare de cette idée qu’il ne s’agit pas de lutter uniquement pour une amélioration toujours précaire et révocable dans le système capitaliste, mais de le supprimer purement et simplement.
    J’ai en mémoire ce que disait Léon Blum après la victoire du Front Populaire en 1936 : ” Nous allons gouverner dans le cadre du système actuel, mais nous allons faire en sorte d’en extraire ce qu’il y a de meilleur pour assurer à tous le progrès social et le bien-être … ”
    On sait ce qu’il advint par la suite ..
    Peut-être, comme vous le soulignez, fallait-il en URSS poursuivre l

  68. l’expérience de la NEP et peut-être que les idées de Boukharine s’adaptaient-elles mieux à la situation prévalant à l’époque en URSS.
    Mais tout cela appartient au passé … il faut plutôt parler de l’avenir.
    Quant à l’expérience chinoise, on ne peut pas dire qu’elle est concluante. Le parti communiste chinois n’a de communiste que le nom !

  69. René,post 95,le PCC face aux luttes toujours victorieuses du PCF,c’est pas probant mais enfin j’ai l’impression que de 1949 à 2011,lui aussi, comme l’URSS avant,s’interroge sur la manière d’édifier le socialisme.Et personne ne peut nier qu’entre Liou Chao Chi,Chou en Laï,Mao et Deng,il n’y avait pas obligatoirement convergences de vues.Mais c’est peut-être trop compliqué à comprendre pour un partisan de Thorez pour qui toutes divergences(Marty,Tillon,Lecoeur,Servin…etc…)ne peuvent être que l’oeuvre de “flics”infiltrés…

  70. scpcp … post 97
    Je suppose que vous êtes un homme puisque vous avez de l’admiration pour Marylin ..
    Vous êtes donc un homme de goût .. félicitations !
    post 96 BV
    Pourquoi pas Félicie … Fernandel lui a donné une renommée presque mondiale. Grâce à Félicie, les femmes qui ont du poil aux pattes n’ont aujourd’hui plus de complexes …

  71. Excusez-moi mais je voudrais lancer un appel: Personne ne connaîtrait un groupuscule d’historiens fans du PC, de Staline, de Liou chao chi,etc. dont la cotisation ne serait pas trop onéreuse afin que l’on puisse se cotiser et l’offrir à M.Fainzang car ce monsieur ne semble pas se souvenir que ces gens sont morts, que certains ont fait beaucoup de mal et que surtout, on s’en fout!
    Moi, les luttes qui m’intéressent sont celles que l’on peut soutenir contre la corruption, les pots de vin, les emplois fictifs, les foutages-de gueules, etc. Bref, des trucs contemporains, quoi!

  72. @ René com 90 : ce qu’il ya de dangereux avec les idéalistes , c’est que des millions de morts ne comptent pas pour satisfaire leur idéal.
    Il faudrait quand même se poser quelques questions :
    Pourquoi les russes ont préféré quitter ce monde presque parfait pour le monde injuste que vous décrivez et que malgré tous leurs problèmes ils ne souhaitent apparemment pas y revenir ?
    Pourquoi la crise actuelle ne profite pas à l’extrème gauche ?
    Peut-être parce que la liberté est l’aspiration à laquelle les humains tiennent le plus, même au prix d’un monde injuste…
    Je reconnais que le monde actuel basé sur le pouvoir financier m’écoeure : le nouveau ministre grec est un banquier : tout un symbole !
    Mais vivre dans un monde “parfait” (sans liberté d’expression, de bouger, d’être différent de la norme…) m’effraie encore plus.
    Les révolutions populaires et leur cortèges d’épurations, exécutions, vengeances….ne me fascinent pas du tout.

  73. Michel post 98, il n’y a pas plusieurs façons d’édifier le socialisme. Je vous signale que le parti communiste français a toujours considéré que l’édification du socialisme en France ne saurait être l’oeuvre d’un seul parti, fût-il le parti communiste.
    Il en a toujours tracé la voie. Par exemple, en 1968, avec le manifeste de Champigny qui préconisait une étape intermédiaire, “une démocratie avancée” ouvrant la voie au socialisme.
    Par ailleurs, le parti communiste n’a pas été, et n’est pas, le grand bloc monolithique que présente bien souvent la bourgeoisie.
    Ce n’est pas pour laisser toute espérance à la porte qu’on entre au parti communiste. C’est, au contraire, pour hâter l’heure d’un changement conforme aux aspirations de la majorité des gens de ce pays.
    Au parti communiste, la discussion est totalement libre. Mais quand le moment est venu de se prononcer alors que tous les arguments pour ou contre telle ou telle thèse ont été exposés, c’est l’opinion de la majorité qui a force de loi. Ce sont les décisions prises qui deviennent la règle pour tous. Evidemment, chacun garde son point de vue.
    Je n’ai, pour ma part, jamais vu de “flics” infiltrés et Maurice Thorez, dont le nom appartient à l’histoire, est celui qui a fait d’un groupuscule infinitésimal un parti politique qui a pesé dans la vie ce pays. Il est à l’origine, qu’on le veuille ou non, de tous les acquis sociaux dont bénéficient encore, mais pas pour longtemps, nos concitoyens. Il faut se souvenir que le Front Populaire est né en 1932 lors du 7ème congrès du parti. Il faut se souvenir qu’on appela Ambroise Croizat, ministre communiste, le père de la sécurité sociale. Il faut se souvenir de Marcel Paul, qui nationalisa EDF, de Maurice Thorez qui élabora le statut des fonctionnaires, … Tout cela fut possible parce que 28% des électrices et des électeurs faisaient confiance au parti communiste français au lendemain de la Libération !
    Voilà, rapidement esquissé, le bilan des “crapules staliniennes”.

  74. j ai été censurée c est pas symphat je parlais de WD en bien et de la Gauche ripoux ou je disais ce n est plus ma Gauche celle que j aimais et respectée celle qui me faisait révée et qui maintenat me fait pleurée

  75. René,post 102,je ne vais pas répondre point par point à votre long plaidoyer en faveur du PCF.Je l’ai reconnu,sous la direction de Maurice Thorez,il n’a obtenu que de glorieuses victoires dont le peuple de France le remercie.
    Mais si je peux me permettre le VIIe congrès du PCF des 11-19 mars 1932 n’a jamais vu la naissance du concept de Front Populaire mais de Front Unique.D’ailleurs si vous en lisez le récit dans le manuel(histoire du Parti communiste français,publié en 1964 aux éditions sociales par la commission historique du CC du PCF)aux pages 235 à 240 vous pouvez lire un extrait*du manifeste adressé par ce congrès:
    “Pour cette lutte quotidienne acharnée,le Parti communiste appelle tous les ouvriers,tous les travailleurs à s’unir,dans des Comités du Bloc Ouvrier et Paysan,à entrer nombreux dans ses rangs et dans les syndicats unitaires**.Il tend fraternellement la main aux ouvriers socialistes et les appelle à lutter en commun avec les ouvriers communistes contre la bourgeoisie dont la politique antiouvrière est soutenue par le Parti socialiste.”
    *Pourtant ce livre est publié en 64 en pleine nouvelle phase unitaire avec la SFIO qui aboutira,un an plus tard,au soutien commun(PCF-SFIO)de Mitterrand à la présidentielle!
    **Les syndicats unitaires,il s’agit de la CGTU produit de la scission qu’a connu la CGT suite à la rupture entre SFIO et SFIC au congrès de Tours.La CGT sera réunifiée,4 ans plus tard en mars 36.
    La politique de Front Populaire fut adoptée par Staline et l’Int.Com.au début 34 quand ils eurent tiré les conséquences de cette désastreuse politique de Front Unique et l’arrivée d’Hitler au pouvoir en janvier 33 et l’élimination du plus grand PC d’Europe occidentale,le KPD!
    Le PCF(SFIC)adopta cette nouvelle ligne(FP)fin juin 1934 à la conférence nationale d’Ivry.En février 34,utilisant le rejet de la corruption,les fascites s’étaient lancés à l’assaut de la Gueuse(la République dans leur langage).

  76. René,les archives ne servent pas qu’à éclairer l’Histoire du PCF.Dans la thèse(soutenue devant un jury présidé par Courtois*et préfacée par Courtois)de Jean-Jacques Gillot:”Les communistes en Périgord 1917-1958″,on peut lire page 91 un extrait du rapport de Jean Lalanne,sous-préfet de Nontron,du 14 mai 1935,après les élections municipales de la même année.
    “En Nontronnais,pays pourtant très pauvre,malgré la dureté des temps que nous subissons,en raison de la crise mondiale,les paysans ont conservé leur sang-froid et leur bon sens leur a évité d’être dupes des partis extrémistes,surtout communistes(…).
    L’échec aussi retentissant que cuisant que vient de subir,à La Coquille,la liste communiste Blanchou-Saussot,dans le fief même du conseiller général révolutionnaire du canton de Jumilhac,indique nettement la décision de l’électeur paysan de n’accorder aucun crédit aux promesses bassement démagogiques des candidats moscoutaires.” archives départementales de la Dordogne,3 M 294.
    *Courtois est reconnu comme un des spécialistes de l’Histoire du PCF dans l’université française et ça se fait pour un Président de thèse de préfacer l’édition de celle-ci.
    Pourquoi cette longue citation?pour montrer,même si ce n’est pas le but de l’auteur,que l’archive met à mal la thèse de la neutralité du grand fonctionnaire et que ses cris de victoire traduisent mieux que de longs discours,la dictature de la bourgeoisie.Je vais d’ailleurs essayer de voir sur Google,si je peux trouver quelque chose sur la suite de la carrière de ce Jean Lalanne…

  77. post 103 id-stg
    Je crois toujours aux contes de fées ! Dans ma prime jeunesse on m’a raconté le Chat Botté qui se voulait le régisseur du Marquis de Carabas, le Petit Poucet qui semait des cailloux pour retrouver son chemin, de Barbe Bleue qui se débarrassait de ses femmes. On m’a conté aussi le Petit Chaperon rouge dont la mère- grand fut mangée par le grand méchant loup etc
    J’ai donc des prédispositions pour les contes de fées. A cela près que celui dont je fais état dans mon post précédent est rigoureusement exact. Je conçois que vous ayez des griefs contre le Maire et le Conseil Municipal, eu égard à la façon peu cavalière dont ils vous ont congédié. Et je conçois aussi que vous souhaitiez régler quelques comptes.
    Mais le parti communiste n’est en rien responsable de cette situation. Quoiqu’ il arrive parfois que certaines personnes, qui souhaitent se donner carrière en politique, utilisent les partis pour parvenir à leurs fins. Ce n’est pas nouveau !
    Pour revenir à ce que j’écris plus haut, je vous signale que lors d’une assemblée générale récente a eu lieu un vote et il y a eu, bien entendu, une majorité et une minorité. Il s’agissait de désigner le candidat aux législatives prochaines. C’est le jeune Antoine Lebrun qui a été choisi. Il est à Saint-Ouen depuis quelques années. Il est originaire de la région de Limoges, du village de Moncocu très précisément. Un drôle de nom pour un village, convenez en ! Il y aura donc confrontation entre Leroux et Lebrun aux législatives. Ce qui serait bien, c’est qu’un écologiste ait pour nom Leblond ..
    Il y a ici des gens qui éprouvent une haine tenace et infondée, selon moi, contre les communistes. Ce n’est pas nouveau … Je me souviens d’un temps où l’hystérie anticommuniste débouchait sur l’appel au meurtre. Une meute hurlante braillait : ” Il y a des individus à supprimer. Il est grand temps pour la santé morale de la France et pour la salutaire instruction de ses ennemis qu’on sache que la trahison, qui rapporta beaucoup en temps de Paix au Parti Communiste , ne peut plus leur rapporter, en temps de guerre, que le peloton d’exécution. En pleine chambre un député du nom de Barthélémy renchérissait : ” Thorez, Catelas et tant d’autres devraient … non pas subir le feu du peloton d’exécution, ce serait leur faire trop d’honneur, mais être poussés sous le couperet de M. de Paris.”
    Ce n’est pas gentil .. vraiment !
    Beaucoup sont très critiques à l’égard de Madame le Maire. JR par ci, JR par là. Si un trottoir est défoncé, c’est la faute à JR. Si la circulation est anarchique dans la ville, c’est la faute à JR. Si les gens sont moroses, c’est la faute à JR. Si on a la grippe, c’est la faute à JR ! Si on continue de la sorte, on dira bientôt que s’il a neigé pour Noël, c’est la faute à JR.
    Cette stratégie est vouée à l’échec, parce qu’elle ne repose sur rien de sérieux. Il faudra trouver autre chose …
    Je ne suis pas du même monde que celles et ceux qui s’expriment ici. Je suis d’origine modeste, très modeste même, et je ne puis me comparer à eux. Dans les années vingt, on est venu racoler mon père au fin fond de l’Andalousie pour qu’il vienne travailler en France. Il croyait trouver l’Eldorado. Il s’est retrouvé deux pieds sous terre à arracher du charbon, cependant que ma mère faisait le ménage chez les ingénieurs des houillères. Ils étaient tous les deux illetrés. On les a exploités jusqu’à la moelle !
    Ma grand-mère me gardait et ne me parlait qu’en espagnol. Quand je suis entré à l’école, je ne parlais donc que l’espagnol. Je n’y suis pas resté très longtemps d’ailleurs. Je n’ai pas fait d’études. Je suis un pur produit du parti communiste stalinien. C’est le parti communiste qui m’a, en effet, tout appris. Maurice Thorez disait : “Le parti communiste est une grande école. Celui qui veut apprendre, peut tout apprendre.” C’est vrai ! J’ai pu juger sur pièces ..
    Bien .. vous êtes quelqu’un que je connais depuis pas mal de temps déjà. Vous êtes sympathique, fidèle en amitié et j’ai pour vous de l’estime.
    Je vous souhaite une très bonne journée …

  78. René, ton 102;
    Thorez n’est à l’origine de rien du tout…., Rien du tout!!!!
    Il est à l’origine de l’assujettissement du pcf au pc de l’urss, et c’est déjà beaucoup!!!!!
    Les résistants, tous, quels qu’ils soient, ftp et autres , vont passer pour des cons… Qui peut dire à ceux qui restent , que le programme du CNR, c’est Thorez.
    Quant à dire qu’au pcf, la discussion est libre…, ou était libre, je suis mort de rire..car en 1979, (et je sais de quoi je parles ),dès lors que des voix se sont levées, (dont la mienne,contre”La Direction”), on s’est fait cramer.
    C’est à cause de telles affirmations que le pcf n’est plus que ce qu’il était, cad, rien.
    C’est à la conférence de Szlarzka Poreba, en 1947,que Tito, tôlier incontesté des Yougoslaves, avait tiré l’oreille de Duclos, (l’éloquant arrondi), et celle du (pâle Fajon), c’est tout dire…. reprochant au pcf de ne pas avoir prit le pouvoir, en 1944,tout en négociant le retour de Mr Thorez.
    Je ne fais que citer D.DESSANTI.”CE QUE LE SIECLE M’A DIT”, en livre de poche, chez PLURIEL….à lire…

    Bien sur que M.Fainzang sait de quoi il parle.
    Sans ces mecs là, dont lui, et d’autres, c’était la lutte armée qui nous pendait au nez.Ils l’ont tuée, cette conception de la lutte.
    Les attentats et autres joyeusetés .
    Ces mecs sont devenus les bons sujets de la République.
    Voyez, Le Président du Sénat, et le Président du groupe PS.
    DEUX ANCIENS DE LA LIGUE!!!!
    Bel, ancien de la Ligue, activiste Espagnol, (Bravo!!!)Président du Sénat.
    Rebsamen, ancien de la Ligue aussi, (francmac devant l’éternel,) et Président du groupe PS, futur Ministre de l’intérieur!!!
    C’est pas si mal, d’avoir de tels « idiots », vers nous, comme disait l’autre …..

    • @ Jean Fouquart

      Rassures-toi (et si tu peux Mic.) no censure. Explore le blog ou repost les. J’ai pas d’explications (crédibles) sauf un sabotage de la Droite.

      EPS

  79. JMP,post 108,c’est Kardelj et non Tito qui (comme Thorez et Togliatti)était absent de cette conférence.
    Je te recommande la description que Philippe Robrieux fait de cette conférence(pages 224 à 242)de son tome 2 de son “Histoire intérieure du parti communiste,1945-1972,de la Libération à l’avènement de Georges Marchais.”
    Ce livre édité en 1981,chez Fayard,Robrieux contrairement aux historiens actuels ne pouvait pas avoir accès aux archives.Il est vrai que son ancien poste de secrétaire de Thorez devait lui ouvrir certaines portes et confidences et qu’il savait lire les écrits des témoins…

  80. post 105 mic fainzang
    Vous le soulignez, le 7ème congrès du PCF, qui se tient à Paris du 11 au 13 Mars 1932, adopte effectivement la stratégie du Front Unique
    Qu’est-ce que ça veut dire ?
    Le Front Unique ce n’est pas la lutte d’une partie de la classe ouvrière contre une autre, mais la mobilisation de toutes les forces unies du prolétariat comme classe contre une autre classe : la grande bourgeoisie. Il s’agit d’un effort tenace et intelligent de conviction auprès des travailleurs socialistes pour les arracher à la collaboration de classe, c’est ce que vont faire militants communistes. Leurs efforts vont être couronnés de succès, puisque le 27 juillet 1934 est signé le pacte d’unité d’action entre le PCF et la SFIO.
    Le 10 octobre 1934, lors d’un meeting salle Bullier, Maurice Thorez propose publiquement la création d’un vaste rassemblement populaire fondé sur l’alliance de la classe ouvrière et des classes moyennes.
    A Nantes, le 24 octobre 1934, la veille du congrès Radical Socialiste, qui a lieu dans cette ville, il renouvelle l’offre d’organiser “face au front de la réaction et du fascisme, le Front Populaire de la liberté, du travail et de la paix.”
    Le matin même du meeting, il reçoit à sa requête, une délégation de l’Internationale Communiste composée de Fried (Clément), qui suit le PCF pour l’Internationale, de Palmiro Togliatti ( Ercoli), tous les deux ont des noms d’emprunt, et de Clément Gotwald, qui fut par la suite président de la Tchécoslovaquie socialiste. Cette délégation informe Maurice Thorez que l’Internationale Communiste estime que le Front Populaire présente des dangers en ce sens qu’il risque de faire le jeu des sociaux-démocrates et de réduire le parti à une force d’appoint. Maurice Thorez répond : “Je prends dans quelques minutes le train pour Nantes et je prononcerai un discours appelant les radicaux socialistes à l’organisation du Front Populaire, comme m’en a donné mandat le Bureau Politique.”
    Les efforts du Parti Communiste Français vont porter leurs fruits. Le 18 janvier 1936, les 88 députés radicaux votent contre le gouvernement Laval. Le 22 janvier 1936, les ministres radicaux démissionnent. Le Front Populaire va devenir réalité.
    A la réunion de l’Internationale Communiste qui suit la victoire du Front Populaire, Maurice Thorez est applaudi par tous les participants. Le Bulgare Georges Dimitrov, qui a soutenu la démarche des communistses français déclare : “Par cet acte, qui répond aux intérêts vitaux de tous les travailleurs français, les communistes et les socialistes ont redonné au mouvement ouvrier français sa véritable place : la première dans l’Europe capitaliste.”
    Joseph Staline, qui se tient en bout de table déclare : ” Le parti communiste français vient de trouver une clé nouvelle pour faire avancer l’histoire.”
    Avec le Front Populaire, le parti communiste français vient de faire entrer dans la vie cette formule de Marx selon laquelle “Lorsqu’une idée s’empare des masses, elle devient un force matérielle.”
    C’est si vrai qu’au procès de Riom – il s’agit d’un procès intenté par Vichy en 1942 aux dirigeants du Front Populaire – quand on interrogea Léon Blum sur la question de savoir pourquoi il avait
    accepté le Front Populaire, il répondit : ” Parce que je pouvais pas faire autrement, la Front Populaire était inévitable.”
    Les informations que je donne ici sont un condensé de documents officiels de l’Internationale Communiste …
    Mon cher Jeannot (jmp) tu sais que je t’aime bien mais je suis au regret de te dire que tu continues de raconter des conneries .. tu n’es pas le seul d’ailleurs. Celles et ceux qui veulent des renseignements sur Stéphane Courtois, un (modération) parmi d’autres, peuvent prendre contact avec l’historienne Anne Lacroix Riz. Elle leur donnera toutes les informations qu’ils souhaitent savoir sur l’intéressé …

  81. Je signale, à toutes fins utiles, que je ne suis pas professeur d’histoire …. je suis un simple ouvrier parmi d’autre et je ne suis pas à vendre, contrairement à certains qui brûlent aujourd’hui ce qu’ils ont adoré hier .. mais ce n’est pas nouveau !

  82. Mon cher Jeannot, j’ai omis de te répondre sur la position du PCF en 1944 concernant la prise du pouvoir.
    A cette époque, le PCF ouvre une étape nouvelle. Il se prononce pour la statégie d’union de la nation française. En affirmant l’attachement de principe à la légalité républicaine, en refusant tout double pouvoir, en abandonnant le concept de groupes agissants et la bousculade des masses, il se prononce pour l’extension, l’élargissement de la démocratie. Il fait ainsi un pas décisif dans la prise en compte des conditions spécifiques de la vie politique française.
    L’idée du “grand soir” n’a jamais inspiré la pratique du parti communiste français du Front Populaire à nos jours. Tito a oublié que la France n’était pas la Yougoslavie ( voir l’interview de Maurice Thorez au Time le 18 novembre 1946).
    Je partage le sentiment selon lequel le changement de société ne s’opérera que par étapes et avec l’assentiment d’une large majorité. Rien ne pourra se faire sans le libre consentement de tous car on n’assure pas le bonheur des gens contre leur gré : le suffrage universel n’est pas, à lui seul, le remède magique pour passer au socialisme, mais rien ne pourra se faire contre lui. La conquête de la majorité des esprits et des coeurs est la condition sine qua non de la transformation de la société.
    Je me permettrai d’ajouter que le parti communiste a joué souvent le rôle de modérateur, et l’on peut se demander ce qui serait arrivé si le mouvement populaire avait été dirigé par des groupes irresponsables.
    Je crois avoir dit pas mal de choses à propos du parti communiste et de l’histoire contemporaine.
    Peut-être faudrait-il arrêter et vous consacrer davantage à Saint-Ouen, une ville qui, à elle seule, est une république ! A Saint-Ouen, comme au Galeries Lafayette, il se passe toujours quelque chose ! … madame JR tient le haut du pavé ! C’est incontestable et incontesté …

  83. post 101 dominik ..
    Excusez-moi, cher monsieur, je vous ai zappé parce que je n’avais point vu votre commentaire.
    Je vous signale d’emblée que je n’ai absolument rien d’un idéaliste. Je suis un adepte du matérialisme dialectique et historique tels qu’ils ont été définis par Karl Marx.
    Il y a eu effectivement beaucoup de morts en Russie. Surtout lors de l’intervention étrangère contre le jeune pouvoir des soviets. Le cordon sanitaire de Churchill a fait lui aussi beaucoup de mal. Il est à l’origine de la famine qui a frappé le pays. Elle s’est soldée par des dizaines milliers de morts. On sait aussi que 26 millions de soviétiques ont péri pendant le deuxième conflit mondial.
    Qu’il y ait eu des victimes sous Staline, sans doute. Une révolution n’est pas une partie de plaisir. On en a conscience depuis la révolution française et la terreur. Sur le nombre de victimes, je n’en sais rien et je crois que personne n’est en mesure de les compter. Je me méfie toujours des informations données par les médias occidentaux.
    L’effondrement de l’Union Soviétique montre la difficulté à construire une société nouvelle. Le caractère arriéré du pays au départ, sa formidable diversité (une centaine d’ethnies différentes de la Baltique à Vladivostok), l’intervention armée des grandes puissances dont je fait état plus haut, une terrible guerre mondiale, la course aux armements et les guerres chaudes ou froides qui l’ont suivie n’ont pas crée les conditions les plus favorables pour le développement de la démocratie et pour des méthodes héritées du communisme de guerre.
    Je vous signale que selon un sondage récent publié par la presse 40% de Russes estiment que la Révolution d’Octobre fut une bonne chose pour le pays.
    On conçoit que les gens regrettent, entre autres, la gratuité des soins médicaux, de l’enseignement et l’absence de chômage …
    Bonne journée cher monsieur.

  84. Antoine,post 85,dans votre (re)découverte du passé politique des socialistes,je vous recommande:”Allemagne 1918″ sur Arte!

    arte.tv/allemagne1918

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *