Hollande en tête

Saint-Ouen reflète grosso modo les tendances nationales.

Selon des informations communiquées à 21 h les résultats des Primaires citoyennes à Saint-ouen seraient les suivants :

Votants :    1 504

nuls :                  4

exprimés :      1 500

Hollande :        525  (35%)

Aubry :               504  (33,6%)

Montebourg :   270  (18%)

Royal :               116  (7,7%)

Valls :                  77  (5,1%)

Baylet :                  8   (0,5%)

 

Après s’être comptés (avec quelquefois des différences un peu artificielles) les principaux courants du PS local doivent être à la hauteur.

Les meilleurs d’entre eux devront se retrouver pour affronter une situation municipale explosive et répondre aux exigences des citoyens de cette ville.

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

74 réflexions sur « Hollande en tête »

  1. Que 1500 audoniens se déplacent pour participer aux primaires socialistes n’est pas chose sans importance.
    Je me suis rendu quelques instants dans l’un des bureaux et les participants étaient “divers”.
    Lors de la Braderie de dimanche beaucoup m’ont dit “aller” voter. Donc du sérieux même si on peut toujours gloser sur le nombre de participants par rapport au nombre global d’inscrits.

    A saint-Ouen, les tenants de Hollande et de Martine sont quasi eaexeco. En attendant le deuxième tour, ils pourront se présenter définitivement ce soir au conseil où l’actualité audonienne s’est invitée avec un article du Parisien qui se rappelle à JR avec une photo peu flateuse mais vraie de celle-ci.

    Rappelons que JR avait boycotté l’anniversaire des Congés payés en 2006 alors que le maire précédant avait emmené des centaines et des milliers d’audoniens à la découverte de leur patrinoine de vacances : Clairvaux les lacs et Jullouville.
    Sans parler d’un projet “d’amènagement” concocté avec son époux (modération) qui aurait fait “disparaitre” notre patrimoine.

    Sans parler de la fermeture de Clairvaux puis de sa réouverture devant la pression de l’OVL et d’audoniens.

    Attendons donc ces explications “officielles” devant les élus du peuple et le public de la noble assemblée.

    Certains espèrent que la question “morale” soit posée et que celle-ci démissionne de ses responsabilités sans pour autant changer de majorité de gauche.

    Pour Plaine commune, la chose serait plus problématique car comment lui donner la vice présidence en cas d’aggravation de la situation juridique ?!

  2. La primaire socialiste n’est pas autre chose que de la poudre aux yeux.
    On retiendra qu’elle a mobilisé seulement 5% du corps électoral et qu’elle a pour objectif de faire accréditer l’idée qu’il n’y a que deux partis politiques en France : l’UMP et le parti socialiste.
    L’objectif est clair : orienter le vote des électeurs vers ces deux formations politiques aux présidentielles D’un côté L’UMP qui représente la droite dure, voire fascisante ; de l’autre le parti socialiste, qui représente, lui, une petite bourgeoisie aux abois, mais qui ne remet nullement en cause le système.
    Ces deux partis bénéfécient tous deux de l’appui des grands moyens d’informations qui matraquent depuis quelques jours l’opinion sur la primaire en question.
    Toutes ces manoeuvres n’ont d’autre objet que de pérenniser le pouvoir de l’argent dont la politique malfaisante a déjà fait pas mal de dégâts.
    On remarquera que l’on ne parle plus de la classe ouvrière ; on ne parle pas non plus de l’ensemble des salariés qui représentent tout de même 90% environ de la population active. On les a mis hors jeu et l’on a remisé la lutte des classes au magasin des vieilles lunes …
    L’histoire fournit de nombreux exemples de peur exprimée par des gouvernants qu’ils soient despotiques ou se réclament d’un certain libéralisme, face à la montée des forces populaires.
    La bourgeoisie craint par dessus tout le peuple français qui apprit au monde la révolution.
    C’est par peur du peuple que des ministres français sacrifièrent l’intérêt national en laissant Hitler occuper militairement le rive gauche du Rhin.
    C’est par peur du peuple qu’on laissa les mains libres à Hitler et Mussolini en Espagne avec leur politique de “non intervention”.
    C’est par peur du peuple qu’on laissa Hitler annexer l’Autriche et qu’on approuva le diktat de Munich.
    C’est par peur du peuple que Daladier et Bonnet déclenchèrent la lutte contre le parti communiste au moment même où ils s’engageaient dans la drôle de guerre.
    C’est par peur du peuple que ces mêmes hommes firent arrêter les députés communistes et qu’ils les firent juger à huit clos sans leur donner la moindre possibilité de se défendre.
    C’est par peur du peuple que les gouvernants de 1939 et de 1940 laissèrent agir en toute liberté les hommes de la 5ème colonne hitlérienne .. et c’est aussi par peur du peuple que des gouvernants incapables, affolés et roulant sur la pente de la trahison dotèrent la police de tanks dont les soldats manquaient au front.
    C’est par peur du peuple que Paris fut livré aux allemands par le général Dentz, commandant les troupes de Paris.
    C’est par peur du peuple que les parlementaires réunis à Vichy qui s’étaient déjà déchus en proclamant la déchéance des élus communistes, s’accroupirent devant les capitulards au lieu , d’appeler les Français à la Résistance.
    Déjà, lors de la guerre de 1870, le général Ducrot, déclarait alors que l’ennemi prussien était devant Paris : “S’il y a, sous Paris, les prussiens, il y a désormais dans Paris et sur nos arrières un ennemi aussi redoutable.” Le peuple de Paris et le peuple français étaient désignés comme l’ennemi principal. Cet homme, chargé d’assurer la défense de la France, faisait passer des considérations de classe avant l’intérêt national.
    Qu’on ne s’y trompe pas, la lutte des classes est toujours d’actualité .. elle reste le moteur de l’histoire !

  3. Au vu des résultats audoniens délivrés sur ce blog,je tiens à tempérer mon jugement exprimé en fonction de ce que disaient les médias audiovisuelles sur ces primaires et donner raison au constat qu’en fait René.
    N’ayant pas le nombre d’inscrits,je prendrai celui du 2e tour des élections régionales de mars 2010:19550
    On voit donc que 1504 votants équivalent à 7,69% des incrits.
    Si on additionne les voix d’OD et d’Elise(militants de ces primaires:l’un pour Montebourg,l’autre pour Aubry)aux cantonales de mars 2011 dans le canton sud on obtient:
    227+1142=1369 pour 12478 inscrits soit 10,97% des inscrits!A moins d’en déduire que le canton sud est plus favorable aux idées socialistes que l’ensemble de S.O.,on est obligé de constater que PS et PRG n’ont pas mobilisé tout leur électorat pour ces primaires.Cette impression est confirmée par le fait que ce sont surtout les quartiers bobos comme Paris centre qui se sont fortement mobilisés pour ces primaires.Comme quoi notre “gauche-caviar”fait de la résistance!
    Autre constat:Montebourg+Baylet font 270+8=278 voix(18,53% des exprimés)!Le 21 mars,OD en avait recueillies 227(5,70% des exprimés).Il est à n’en pas douter le grand vainqueur de ces primaires.A ce rythme,en 2014 il va finir maire de S.O.!Ceux qui avaient misé sur lui aux cantonales en retireront peut-être un poste d’adjoint…

  4. post 4 michel fainzang
    En complément de ce qui dit Michel, on a constaté, pour citer un exemple concret, que dans la rue Amilcare Cipriani tous les bobos qui occupent les logements neufs ou en sont propriétaires, je ne sais, ont été voter. Par contre, peu de gens demeurant au 4 rue amilcar cipriani (ex HLM) ou dans les immeubles anciens se sont dérangés.

  5. René(post 5),c’est le constat que l’on peut faire depuis de nombreuses années et que Marie-France exprime si bien à sa façon:le divorce entre la gauche(“caviar” ou non)et les masses populaires!Je réattire l’attention sur le fait que ce divorce risque,comme souvent dans l’Histoire,d’être exploité par l’extrême droite…

  6. Mic.fainzang : 6

    bien sur que si on n es pas vigilent et prudent c est LA PORTE OUVERTE POUR L EXTREME DROITE
    ATTENTION DANGER
    L UNION FAIT LA FORCE LE CONTRAIRE VOUS FAIBLIE
    RELEVER VOS MANCHES NE PARLER POUR RIEN DIRE AGISSEZ
    SOYONS PRUDENT NE FONCONS PAS LA TETE BAISSEE AGISSONS POUR LE FUTUR DE NOS ENFANTS PETITS ENFANTS ET NOUS
    BATTONS NOUS NE PAS SE FAIRE BOUFFER PAR LES BELLES PAROLES ET PROMESSES ON EST EN PLEINE CRISE MONDIALE NE L OUBLIONS PAS
    C EST POUR CELA QU IL FAUT SE BATTRE POUR NE PAS S ENFONCER PLUS DANS L IMPENSABLE
    C EST NOUS LE POUVOIR SANS NOUS LE POUVOIR N EST RIEN
    PENSONS A NOS PARENTS QUI SE SONT TANT BATTUS POUR NOS DROITS NE LES PERDONS PAS

    GAGNONS ET GRADONS LES

    bonne journée

    Marie France

  7. micfainzang post 6
    Evidemment, l’extrême-droite reste à l’affût et attend son heure. Marine le Pen a adapté son discours et présente le front national comme un parti démocratique et qui se fait fort de mettre un terme à la crise. Elle fait patte de velours pour s’attirer la sympathie de l’opinion. Mais que l’on ne s’y trompe pas. Le front national est un parti d’extrême-droite qui se situe dans le droit fil du fascisme français d’avant-guerre et de la révolution nationale initiée par Pétain.
    Il est bien évident que si la gauche ne propose pas quelque chose de nouveau répondant aux aspirations du plus grand nombre, elle ouvrira un véritable boulevard au Front National.
    Marie-France post 7
    Vous avez raison Marie-France, ne faisons pas preuve d’un optimisme béat. N’écoutons pas les semeurs d’illusions qui sont légion. Aujourd’hui il faut s’opposer aux attaques dont sont l’objet les acquis sociaux obtenus de haute lutte par les anciens. Seule la lutte paie …
    bisous jeune fille.

  8. @ Mic.Fainzang,

    Dans le bureau de vote que je présidais -Pizzéria La ARENA Bureaux de vote 5,6,7,8 et 9-, correspondant également au quartier où j’habite, Arnaud Montebourg a totalisé 23,5% des suffrages exprimés -le meilleur score sur la ville-, 5,5% au dessus de la moyenne municipale.

    Un motif de satisfaction supplémentaire, à l’issue de cette campagne, rondement menée.

    Notre combat pour “la nouvelle” France ne fait que commencer et ne s’arrêtera pas au soir du 1er tour, car, avec des Idées et de Rêves, on peut avoir l’espoir de changer les choses.

    Ce soir, Arnaud interpelle Martine AUBRY et François Hollande sur :

    1/ La mise sous tutelle et la régulation d’un système financier devenu fou
    2/ La nécessaire démondialisation -je préférai dire re-mondialisation- afin d’instaurer les outils d’un protectionnisme Européen et les conditions d’une croissance durable, respectueuse des hommes et de la nature
    3/ La sixième république : pour en finir avec notre république déliquescence que Sarkozy et son clan ont terminé d’abîmer pour lui faire atteindre un point de non retour.

    J’attends ce débat avec impatience !

    a jeudi !

  9. J’ai voté a la pizzeria Arena : ambiance tres sympa et pourtant tres pro malgre ce que j’ai pu lire sur les conditions difficiles (à cause de la municipalité) de ce vote

  10. A l’heure à laquelle j’écris ce post, peut être se fini (ou est fini) le show télévisé que je n’ai pas vu ni entendu.

    Nul intérêt à assister à ce genre de “spectacle”.

    Des écrits, des textes (me) suffisent.
    N’est ce pas des textes, des traités (OMC, AGCS, Lisbonne, TCE) signés par Hollande et consorts qui régissent notre vie quotidienne ?

    Alors j’ai fait lecture de la profession de foi ou déclaration de F.Hollande sur le blog des primaires socialistes.

    http://www.lesprimairescitoyennes.fr/article/la-democratie-est-plus-intelligente-que-les-marches

    Rien que le titre m’interpelle, me choque.

    « La démocratie est plus intelligente que les marchés »

    La démocratie serait bête, idiote, incapable ?
    et les marchés malins, vifs, adroits, … ?
    Est ce lui qui écrit ou un porte plume ?
    validé par le staff de com ?

    et plus loin dans le texte

    “Les Européens sont victimes d’eux-mêmes. Ils n’ont pas compris qu’ils n’ont pas le même rapport au temps que les marchés.”
    Eh bé, oui, le temps c’est de l’argent, n’est ce pas ?

    “La politique est plus forte que les spéculateurs. Que les gouvernants représentent le peuple, et non pas seulement les mouvements de l’argent.”
    Excellent, non ?

    Avoir cette dernière phrase à l’esprit en visionnant, l’intervention du Président du Conseil, en la personne de Jean Gabin en 1961, dans le film “Le Président”, sur sa vision de l’Europe.

    http://www.youtube.com/watch?v=Dq8CyzMJNWY

    Qui est le visionnaire ?
    Henri Verneuil, le réalisateur
    Michel Audiard, le dialoguiste
    ou Simenon auteur du livre duquel est tiré le film ?

  11. JYM,post 11:”signé par Hollande et consorts”!

    Pour être totalement honnête votre indignation…est-ce qu’Aubry fait partie de “consorts”?

  12. @JYM post11
    Merci JYM, je viens de passer un excellent moment en visionnant cette brillante intervention sur l’Europe du Président Jean Gabin lors de ce conseil.
    « Je désespérais d’entendre ça un jour. C’est bon. On l’embrasserait…! »

  13. Ce brave françois . Il a changé de look. Le visage s’est affiné, les cheveux sont teints en noir. C’est le look d’un futur président de la République. Et il y croit le François. Il y croit dur comme fer ! D’autant que les sondages lui sourient. Enfin, pour l’instant .. Adieu Tulle, la Corrèze, le pain du pauvre et les cèpes. François Hollande, dit-on, est le candidat du PS mou …
    En face, il y a la terrible Martine. La Martine du Nord. Le nord, terre de lutte. Le pays de Germinal de Maheu et de la Maheude, des corons et des mineurs de fond. . Martine, parle vrai, dit-on. Elle pourfend la droite sarkozienne et l’argent roi. Elle veut remettre la France à l’endroit. Elle c’est la candidate du PS dur ..
    Mais le parti socialiste, hélas, n’est ni dur ni mou.
    Peut-on lui faire confiance ? Il a exercé le pouvoir à maintes et maintes reprises .. et rien n’a bougé !
    Les femmes et les hommes victimes des banques et d’un pouvoir qui leur est dévoué corps et âme, ne peuvent compter que sur eux.
    Et puis, il y a les indignés ! Ce mouvement naît en Espagne après les revolutions dans le pays arabes dénonce le capitalisme sauvage et prédateur.
    Tous les partis politiques ont traité ce mouvement avec beaucoup de désinvolture. Ils ont eu tort. Il fait aujourd’hui l’actualité. Les indignés, il y en partout en Europe. Aux Etats-Unis, ils sont aux portes de Wall Street, ce temple de l’argent. Et le mouvement prend de l’ampleur … La jeunesse accuse le capitalisme !
    Stéphane Hessel ce vieux résistant toujours jeune a parlé à la jeunesse du programme du CNR. Il a réussi son coup !
    Ajourd’hui, malgré la loi du silence imposée il est impossible d’empêcher les idées d’être connues et de faire leur chemin dans la conscience des gens, surtout s’il s’agit d’idées correspondant à leurs aspirations.
    Il n’est rien de plus exaltant pour les femmes et les hommes de progrès que de combattre pour gagner le droit de vivre dignement. Le progrès social et la démocratie sont fondamentalement incompatibles avec le maintien de l’exploitation de l’homme par l’homme.

  14. alors les enfants on vote qui dimanche ? donnez moi
    l ‘envie d avoir envie de VOTER
    j ai empruntée une demie phrase de GOLMAN
    les enfants qui va ce soir à 19 h au Cap Saint Ouen au 124 rue des Rosiers à la réception inaugurale de Cinépuces ?

  15. Les socialistes qui voulaient nous refiler un candidat agresseur sexuel et les participants au “pri maires” devront avoir une pensée pour Tristane Banon, car faute de preuves, le parquet n’engagera pas de poursuites pour tentative de viol contre DSK. Le délit d’agression sexuelle, lui, existe mais est prescrit.

  16. ciné puce était une super soirée j ai revue des personnes que j estime beaucoup et quel plaisir de rencontré du beau monde c est le jour et la nuit avec le 93 c est cela que j aime a Saint Ouen cette diversité ce soir il y a eu du réve de la magie cela fait du bien dans ce monde de M….. bon week end à toutes et tous ne vous trompez pas en allant VOTER dimanche pour que tout CHANGE

  17. @ François 16
    Il est vrai qu’il vaut mieux qu’un primate ne soit pas candidat aux primaires mais ce qui m’interpelle chez Tristoune Banon, c’est qu’elle a mis 8 ans pour nous montrer ses larmes et que son livre sort le même jour que le verdict avec DSK!Qu’il soit un prédateur sexuel ne fait aucun doute pour moi mais ce n’est pas suffisant pour essayer de se faire connaitre sur son dos (si je puis dire…).

  18. @Jean Fouquart psot18
    Assigner une personne en justice coûte de l’argent, donc si cela doit lui permettre de rembourser cette dépense sans avoir le risque d’un procès en diffamation par DSK, les faits étant maintenant reconnus par la justice.
    Cela semble moins choquant.

  19. Marie France
    Allez un peu plus loin!
    C’est pour qui, qu’il faut VOTER dimanche pour que tout CHANGE ?
    Pour un éventuel changement je ne vois pas la différence entre les 2 pour moi ils ne changeront rien ce contenteront de réformettes pour continuer à gérer le système.
    Ils sont très proches de ce que vous nommez gauche caviar ( en tous cas gauche très aisée).
    Mais puisque vous envisagiez de pouvoir voter Borloo vous pouvez choisir n’importe lequel des 2 il n’y aura vraiment que très peu de différences.
    Mais je peux me tromper alors SVP dites nous lequel représente le changement ?
    En y voyant autre chose que “Sarkosy dehors” ce pourquoi nous sommes nombreux à être d’accord.
    Merci

  20. François (#16)
    A proprement parler, ce n’est pas faute de preuve que DSK bénéficie d’un abandon de poursuites dans l’affaire Banon. De l’avis unanime des spécialistes, dès le départ de cette affaire il y a plusieurs mois, le récit de la victime, même à le supposer exact en tout point, corrrespondait en termes juridiques à une agression sexuelle, et non à une tentative de viol.
    Mme Banon et son avocat savaient manifestement dès le départ que l’affaire serait classée au titre de la prescription. En revanche, ils voulaient faire dire à la justice que, si ce n’était la prescription, le délit d’aggression sexuelle serait vraisemblablement constitué. C’est chose faite, et ça ne fait évidemment pas grand-chose pour la réputation déjà écornée de DSK…

  21. René Matéo (#5) semble avoir des informations très précises, et nominatives, sur la rue Cipriani. Pourtant, il suffirait qu’il y passe pour savoir que des logements neufs, il n’y en a pas. Je ne doute pas que d’affreux “bobos” se terrent dans les pavillons côté impair, d’où ils ne sortent, furtifs, que pour oeuvrer dans l’ombre à la conquête de la ville par la droite ou – infiniment pire – par le PS. Mais lesdits pavillons ont 80 ans, et ça se voit.

  22. A la question “pour qui voter?” que pose Marie-France (#17), tout d’abord deux réflexions un peu négatives.
    On dit un peu partout que Martine Aubry serait “plus à gauche” que François Hollande, et que que chacun devrait choisir en fonction de cette distinction. C’est évidemment faux. Si Mme Aubry reçoit le soutien ostentatoire de M. Strauss-Kahn, qui n’est pas notoirement dans l’aile gauche du PS, ce n’est pas par hasard. Inversement, M. Montebourg a très bien dit, en expliquant pourquoi il voterait pour M. Hollande, que les deux candidats étaient sensiblement au même endroit sur l’axe gauche-droite. Ce n’est donc pas sur ce critère qu’il faut choisir.
    Deuxièmement, la vie ne changera pas le 17 octobre, ni à Saint-Ouen, ni en France. La primaire, en elle-même, n’est qu’une désignation de candidat. Tout ça ne servira à rien s’il n’y a pas dans les mois qui viennent une dynamique de victoire qui monte en puissance pour 2012.
    D’où la réflexion positive. Il faut que chacun choisisse, en son âme et conscience, le candidat le plus à même de porter cette dynamique, et c’est cette dynamique à venir qui peut, je crois, susciter l’enthousiasme – à condition qu’il ne s’agisse pas simplement de battre M. Sarkozy (objectif certes important), mais de transformer le PS et la gauche pour, notamment, les reconnecter avec les forces sociales et assurer que, comme le dit Michel Fainzang, désignation ne rime pas uniquement avec confiscation.
    A mon sens, le candidat qui peut le mieux porter cette dynamique, c’est François Hollande, pour deux raisons.
    1. Le vainqueur du premier tour est mieux placé que la perdante pour rassembler. M. Montebourg et Mme Royal l’ont très bien dit pour expliquer leur soutien, et ils ont raison.
    2. Dès le départ, Mme Aubry s’est définie par la négociation d’une démarche avec des partenaires à l’intérieur et à l’extérieur du PS. Elle a beau prétendre “changer le système”, sur le plan politique, elle incarne le système. A l’inverse, M. Hollande a dès le départ placé la cohérence du projet au-dessus des alliances d’appareils. Les alliances sont évidemment nécessaires, mais ce qu’il faut rassembler, ce sont des électeurs, des idées et des forces politiques – pas des appareils. C’est cette approche qui ouvre la porte à une nouvelle manière de faire de la politique.
    Donc, Marie-France, si tu veux t’enthousiasmer, pense à ce qu’on pourrait faire ensemble pour changer les choses avec une telle dynamique – à Saint-Ouen, en commençant le 17 octobre, en France, à partir de mai 2012.
    ENSEMBLE: c’est le mot essentiel. Car si la seule chose qu’il s’agit de changer est le locataire de l’Elysée, pourquoi se fatiguer?

  23. J’ai effectivement des informations très précises. J’ai une structure clandestine autour de moi qui me fournit des informations très précises … mais je n’en dirai pas plus. On comprendra pourquoi .. Au diable l’avarice …!

  24. Antoine : 20

    je ne voterais pas n importe qui pour Mr Borloo
    le plus valable a mes yeux des 2 candidat est Mme Martinr AUBRY ses projets et ses discourts sont réalisables et porteurs donc VOTER Mme Martine AUBRY
    Bonne soirée

  25. Messieurs dames, on dit que je suis infréquentable. Ce doit être vrai ! Pourtant, je peux être doux, amer, tendre, vicelard, gentil, méchant, vindicatif, vulgaire, arrogant, attentionné, romantique … tout dépend de l’heure est des circonstances.
    Je frappe toujours d’estoc et de taille !
    J’habite rue Cipriani, enfin tout près …
    Et je n’ai pas été très longtemps à l’école …. en fait, je suis pratiquement inculte ..

  26. Le plus important, c’est 2012! Alors votez Hollande ou Aubry, mais votez! Dans à peine 7 mois ( ne nous leurrons pas), nous aurons le choix entre Sarko, la Marine et le PS. Si on ne veut pas se refaire un 21 avril, il faut voter utile dès le 1er tour, c’est pourquoi je voterai PS et non Eva Joly pour ne pas éparpiller les voix.

  27. La gauche est en ordre de bataille pour les présidentielles de 2012:
    Schivardi,Arthaud,Poutou,Mélenchon,Hollande:tiens je ne savais pas qu’Hollande comme Jospin avait été trotskiste.A moins qu’il s’agisse de l’exception qui confirme la règle.Mais alors que devient Joly?

  28. comme dit John il ne suffit pas de faire partir Sarko de l Elysée et mettre Hollande pour se retrouvé dans la même M…. il faut se battre pour garder nos droits, surmontée la CRISE qui et MONDIALE qu il fasse ses preuves mais cela va étre dur tout le MONDE en a MARRE je pense que cela va aller de pire en pire Hollande n est pas le Messie cela va mal finir les gens en on marre de SURVIVRE ils ne demandent qu a VIVRE décemment mais VIVRE manger a leur FAIM et LA FAIM FAIT SORTIR LES LOUPS DU BOIS et ne pas laisser MARINE LE PEN et le FRONT NATIONAL PASSER ATTENTION DANGER pour faire BARRAGE L UNION FAIT LA FORCE
    UNISSONS NOUS ET NON LE CONTRAIRE

  29. Pourquoi voter aujourd’hui ? Le vieil anarchiste Elisée Reclus disait : “Voter c’est abdiquer, nommer un ou plusieurs maîtres pour une période courte ou longue, c’est renoncer à sa propre souveraineté.” Je me demande s’il n’avait pas raison.
    On nous répète à satiété que le vote est l’expression démocratique du peuple. J’en doute fort ! Pourquoi ? Parce que la classe sociale au pouvoir, le capitalisme, dispose de moyens colossaux pour chloroformer les consciences.
    Celles et ceux qui veulent changer véritablement la société ne peuvent se contenter d’élections périodiques qui ne sont qu’un frein au mouvement émancipateur du peuple. Ils doivent construire un mouvement de masse d’une ampleur inégalée. Hors de là .. point de salut !
    On parle toujours de la droite et de la gauche. Mais la gauche existe-t-elle toujours ? La gauche est-elle porteuse de changements ?
    La gauche a changé. Elles devenue social-démocrate et s’accomode du système régressif qui cadenasse les aspirations populaires.
    Disons le clairement même si cela en fait sursauter quelques uns : le parti socialiste est le principal obstacle au changement. Nous avons eu l’occasion de juger sur pièces au cours des dernières décennies. Le parti socialiste, comme tous les partis du même type d’ailleurs, a toujours conduit le mouvement populaire dans une voie sans issue. Il a favorisé ainsi ce qu’on appelle l’alternance, ce qui n’est pas autre chose qu’une bipolarisation de la vie politique française. Il s’agit d’écarter le mouvement révolutionnaire des centres de décisions et de remiser, du même coup,la lutte de classe au musée des accessoires.
    Personnellement, je m’abstiendrai au deuxième tour des présidentielles, quel que soit le candidat de la “gauche”, qui ne représentera, en fait, qu’une variante de la droite .. et je ferai campagne avec d’autres pour l’abstention.
    La désignation de Hollande est une première victoire de la bourgeoisie. Son programme parle pour lui. Il ne remettra pas fondamentalement en cause le pouvoir de l’argent. Il n’a pas, non plus, la pointure présidentielle. C’est le plus mauvais candidat que les socialistes et des gens de droite, qui ont probablement voté pour les raisons que l’on devine, ont choisi. Il ne fait pas le poids. Sarkozy ..ou Marine le Pen vont le rouler dans la farine …

  30. @Marie-France post29
    “…ils ne demandent qu a VIVRE décemment mais VIVRE manger a leur FAIM et LA FAIM FAIT SORTIR LES LOUPS DU BOIS..”
    Rassurez-vous, Hollande est déjà formé pour cela, grâce à son régime, il l’a bien compris….

  31. Marie France
    Agiter le danger Front-National cela n’a qu’un seul but le vote utile pour la social démagogie en clair surtout ne rien changer au système en place ne pas obliger les socialos à se poser de vrais questions sur ce que doit être une politique de gauche.
    La seule chose qu’ils disent c’est qu’il faut virer le clown de l’ Elysée et comme ils savent que cela ne peut suffire pour ceux qui veulent un vrai changement alors on agite le FN en disant attention si les voix de gauche ne se rassemblent pas sur la candidature PS nous revivrons 2002 (pas le FN au pouvoir ça c’est impossible) mais les socialos absents du 2 ème tour.
    Avec des motifs comme ça c’est pas demain la veille que les personnes dont vous parlez vont améliorez leur condition de vie.

  32. à John Crowley

    Lors de la dernière construction de logements sociaux rue Cipriani, des riverains et habitants des pavillons de la rue avaient manifesté leur mauvaise humeur et leur inquiétude.

    Pensez donc, des hordes ennemies, incultes et sauvages allaient s’installer devant chez eux.

    Il n’y avait pas encore de bobos car les anciens n’avaient pas encore vendu au plus offrant.

    Si il y a une chose à retenir, c’est la amuvaise gestion de l’OPHLM depuis des années sur la cité Blanche où les personnels comme les habitants d’aileurs furent laisser à l’abandon face à une poignée de voyous.

    Imaginez que certains organisaient des barbecues au 1er sous-sol du parking, sans aucune intervention décisive de l’OP.

    A ce propos, combien de places inoccupées en sous-sol faute de surveillance alors que le péage urbain se met en place ?

  33. Quel anar bobo… ce rené….De toute façon si le pen gagne ou bien la droite dure cela n’alternera pas votre vie….
    C’est toute la différence avec les gens qui souffrent de mesures plus ou moins libérales…

  34. J’ai des nouvelles de Schivardi, candidat du Parti des Travailleurs à l’élection présidentielle de 2007.
    Selon des informations dignes de foi, publiées par “La dépêche du Midi” et “Midi Libre”, Monsieur Schivardi aurait pris le maquis et se trouverait avec ses partisans dans les Pyrénées, dans le Val d’Aran très précisément.
    Ses troupes, fortement armées, se prépareraient à envahir la pricipauté d’Andorre. L’armée andorrane, est sur le pied de guerre. Elle s’est déployée jusqu’au sommet du col d’Envalira !
    On mobilise aussi en Catalogne. On s’attend au pire …

  35. post 23:

    John, ne nous racontez pas de salade s’il vous plait.
    Vous faites partis de ces gens qui ne savaient pas distinguer la droite de la gauche. Hollande est clairement de droite, tout comme Royal (dixit bourdieu).Montebourg s’est soudainement acheté une conscience altermondialiste, avec sa démondialisation, tout comme le front de gauche nous vend du rêve ou plutôt des mensonges avec leur salaire augmentation de salaire à 1700€.
    Arrêtez de nous mentir, la campagne est terminée hollande va faire un rassemblement jusque chez les centristes preuve que pour lui la gauche n’est qu’un outil pour accéder au pouvoir.
    Les valeurs de gauche sont bafouées par des opportunistes comme hollande royal ou montebourg devraient être ni plus ni moins à l’UMP.
    Les médias, n’ont eu de cesse de faire monter Hollande tout en haut en mettant en avant les similitudes avec Aubry, alors que lui n’a rien fait comme action politique ci ce n’est de cumuler des mandats électoraux et miner le parti socialiste jusqu’en 2007.
    Mais rassurez vous, je ne suis pas un ennemi de la démocratie, j’irai tout comme vous voter hollande au second tour…..malheuresement..

  36. Entre 15 et 20 % de nos compatriotes souhaitent voir Marine le Pen à l’Elysée en 2012. C’est ce que révèle de récents sondages. On a tout essayé, disent-ils, alors pourquoi pas l’extrême-droite. Ces gens-là ne sont pas insensibles au discours de Front National. Cela leur permet de mettre un visage, un nom sur leurs frustations et leurs abdications : l’étranger et l’immigré !
    Cette façon d’interpréter les choses permet aux véritables responsables de la crise, à savoir les actionnaires et les riches, d’échapper au verdict populaire.
    L’on sait, ou tout au moins je sais, que lorsque le capitalisme est en difficulté il utilise le fascisme ..
    Aujourd’hui, dans toute l’Europe, les organisations de l’extrême-droite fascisante sont aux portes du pouvoir. Dans divers pays du continent, elles ont réalisé des scores appochant ou dépassant les 20% des votants.
    Attention danger !
    Vous ne direz pas que l’on ne vous a pas prévenus …

  37. Et vous vous contribuez en ne votant pas a les faire progresser!
    Et quand ceux là seront au pouvoir on vous retrouvera peut etre à collaborer avec eux….
    Mais non vous irez vous battre sur la place de la bastille?
    La révolution armée le bas peuple n’en veut pas!

  38. A Jean com 27: OK mais ca fait quand même pas trop rever tout ça : apres le choix du candidat “normal” (comme ironise aujourd’hui la presse étrangère) nous devons voter utile…
    Je reconnais avoir trouvé son discours à La Maison de l’Amérique Latine plutôt emballant mais on est bien loin de l’époque où l’on votait avec l’espoir de quelquechose d’autre. Aujourd’hui ce serait juste pour éviter que ce ne soit pire encore.
    Je risque de rejoindre la cohorte de plus en plus importante des aquobonistes ( comme Gainsbourg)…

  39. A John post 23

    ENSEMBLE !

    Cela me rappelle

    “Ensemble, tout devient possible”

    Et à vous, ça vous dit qq chose ?

    Pas de crachat en chocolat à gagner, car trop fastoche !

  40. Hollande est le plus mauvais candidat que les socialistes pouvaient choisir. La droite doit se frotter discrétement les mains. Je reste persuadé que des électeurs de droite ont participé à ses primaires.
    Si l’on juge pas ses discours et ses déclarations, Hollande remet au goût du jour une troisième force qui fit les beaux jours, si l’on peut dire, de la quatrième République.
    Une troisième force qui incluait la SFIO et le MRP, une sorte de démocratie chrétienne qui bascula dans le gaullisme et l’UNR après la prise du pouvoir par de Gaulle en 1958 ; elle appela à voter la constitution. Après un bref passage dans l’opposition dite “contructive”, les socialistes firent de même.
    Cette troisième force géra avec zèle les affaires de la bourgeoisie plusieurs années durant !
    Monsieur Guy Mollet, leader de la SFIO, faisait bien les choses !
    Avec Hollande, les vrais socialistes, celles et ceux qui restent fidèles à Jaurès – il doit en rester quelques uns – ont été floués.
    En 1958, écoeuré par la direction de la SFIO, Edouard Depreux créa le parti socialiste autonome qui devint par la suite le Parti Socialiste Unifié, au sein duquel s’illustra Michel Rocard …

  41. René,post 40,je pense que les choses vont s’accélérer.La gauche réformiste(€€LV-PRG-PS-MRC-FG-PCF…etc…)si elle gagne la présidentielle n’aura aucune possibilité(comme en 44 ou en 81)d’améliorer la situation(car elle n’aura aucun pouvoir d’influer sur les tendances de la production et du commerce mondiaux)et ne disposera d’aucune marge de manoeuvre concédée par l’impérialisme pour atténuer le sort des plus défavorisés.Devant cette réalité,les illusions vont tomber et la contradiction entre les solutions nationales-fascistes et révolutionnaires vont s’accentuer.D’ailleurs dans une autre rubrique,je trouve qu’avec son bon sens populaire Marie-France sent bcp mieux les choses qu’EPS et qu’à défaut de “guerre civile” on va vers une série d’affrontements que le mouvement mondial “occupons Wall Street”annonce.La seule chose qui m’effraie…c’est l’absence de Parti révolutionnaire pour analyser la situation et diriger la lutte.A moins que comme l’énonçait la semaine dernière un des promoteurs des primaires,les partis à l’ancienne n’ont plus de raison d’être!

  42. D’après IPSOS, la fourchette pour la Marine est de 15 à 22%!!! Elle serait en avance sur son père en 2001 à la même date…Si cela ne vous fait pas peur? Parce qu’après, il sera trop tard, on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas.

  43. Nicolas (#39)
    Vous avez l’insulte et le mépris bien faciles. Si vous voulez une discussion politique utile – ou tout simplement agréable – évitez de traiter de “menteurs” ceux qui ne sont pas d’accord avec vous, ce serait sympa.
    Je sais parfaitement distinguer ma gauche de ma droite, à la différence de toutes les bonnes consciences d’extrême-gauche qui prétendent ne voir aucune différence entre Hollande et Sarkozy.
    Avant d’invoquer Pierre Bourdieu (à supposer même qu’il fasse autorité en la matière), vérifiez ce qu’il a dit: non pas que Mme Royal était de droite, mais qu’elle avait un “habitus de droite”. Si vous ne savez pas ce qu’est un “habitus” dans la sociologie de Pierre Bourdieu, ne le citez pas. Et même à supposer que Bourdieu ait eu raison, quel rapport avec François Hollande?
    Quant aux alliances de campagne ou de gouvernement que Hollande mettra en place, nous verrons. Je suis pour ma part hostile à toute tentative de négociation ou d’alliance avec le Modem (même si Martine Aubry l’a fait à Lille), qui ne me paraît ni utile, ni cohérent. Mais ce n’est pas moi, le candidat.
    J’attire juste votre attention sur le fait que les vrais opportunistes définissent rarement leurs stratégies six mois à l’avance – pour paraphraser Edgar Faure, ça tourne, le vent. Donc entre Hollande centriste de principe et Hollande opportuniste, vous allez devoir choisir.

  44. Jean-Yves (#43)
    Le mot “ensemble” n’appartient à personne. Les rassemblements, les unités, les unions, les fronts… peuvent être la meilleure ou la pire des choses – tout dépend de ce au nom de quoi on se regroupe.
    Ce que je voulais dire, tu l’as bien compris, c’est que tant que les citoyens s’en remettront (à une technocratie de gouvernement ou à une avant-garde révolutionnaire – dans le fond ça revient au même d’un point de vue politique), ils se démettront (de leur citoyenneté).
    La participation étonnamment forte aux primaires offre une petite possibilité d’un vrai changement dans la manière de faire de la politique – d’autant que François Hollande, n’ayant en rien l’allure de l’homme providentiel, devra faire campagne sur un autre registre. Mais ce ne sont pas les partis qui s’empareront (éventuellement) de cette possibilité – ce sont les citoyens.
    Au vu du déferlement de cynisme hier soir et ce matin de la part de ceux qui savent tout et ont tout vu, il ne faut toutefois pas trop rêver.

  45. Sacré Nicolas,

    Quelle largesse d’interventions ce matin.

    Absent depuis des lustres, il intervient sur tous les sujets. Faut-il croire que le dimanche à la campagne a été bon.

    Quand on a rien à se reprocher, on signe de son nom.

  46. post 45 micfainzang
    Je suis d’accord avec vous Michel. Le pouvoir économique a pris le pas sur le pouvoir politique. C’est une évidence !
    Le mouvement des indignés traduit une prise de conscience de gens de plus en plus nombreux, et notamment des jeunes, sur la nocivité du système capitaliste. On va effectivement vers des affrontements violents, et ce mouvement en est un signe précurseur. Le capitalisme est prêt à tout pour conserver ses privilèges. Mais nous en aurons raison !
    Le changement ne sortira pas des urnes. Si les élections devaient changer l’ordre des choses, cela se saurait.
    Le suffrage universel n’est, en définitive, que la mesure du niveau culturel et politique de l’opinion à un moment donné. Les idées dominantes restent celles de la classe dominante.
    Certes, il manque un parti révolutionnaire. Mais il y a des militants révolutionnaires qui sont en capacité de diriger les choses. Disant cela, je pense au colonel Taquet et à votre serviteur. Nous avons assimilé la théorie et la pratique de la révolution. Nous sommes plus que jamais les fils spirituels de leader maximo, Fidel Castro et du Ché .. il faut nous faire confiance !
    Nous avons Marie-France comme cantinière en chef .. elle est devenue la pasionaria de ce début du siècle ! ” Mieux vaut mourir debout que de vivre à genoux !”
    No passaran !

  47. Nicolas post 41
    Oui cher monsieur .. je mettrai flamberge au vent place de la Bastille et j’aspergerai les bourges de tirs croisés de fusil-mitrailleur. La révolution, mon ami, tout le monde la veut et tout le monde en rêve. Cela n’arrive qu’une fois dans une vie !
    Dans le fracas de la mitraille
    Parmi les cadavres épars
    Il était du parti de l’ordre
    Toujours il fit trembler les rois !
    Le voilà, le voilà regardez !
    Il flotte et fièrement il bouge
    Ses longs plis au combat déployés
    Osez, osez le défier !
    Notre célèbre drapeau rouge
    Rouge du sang de l’ouvrier ..

  48. nicolas post41
    Impossible de voir le FN au pouvoir puisqu’il faudrait qu’à lui seul il rassemble plus de 50% des Français, pour faire face au vote républicain comme en 2002.
    Aucun parti n’a jamais réuni à lui seul 50% des Français sans doute une particularité chez nous mais c’est ainsi, ici c’est plutôt tendance « à deux on fait un parti, à trois on fait une scission »
    De plus dire que la révolution armé, le bas peuple n’en veut pas, c’est une nouvelle idiotie.
    Evidemment qu’aujourd’hui personne n’en veut puisqu’il y a des élections démocratiques (pas forcément entièrement démocratique)
    Mais si par je ne sais quel tour de magie le pouvoir tombait aux mains du FN ce serait une tout autre question, cela dépend donc contre qui l’on se soulève il n’y à qu’a voir le printemps Arabe, qui pouvait prévoir que le bas peuple (comme vous dites) se soulèverait ?
    En gros vous dites au bas peuple : contentez vous de la peste ou le choléra parce qu’il peut y avoir pire.
    Je ne tomberai pas dans vos délires et ne choisirai pas entre le PS et l’UMP par peur d’un parti qui ne représentera jamais rien si ce n’est un vote de réprobation plus une poignée de faschos.
    Tout ceci n’a qu’un seul but empêcher l’expression démocratique qui remettrai en cause le système capitaliste tel qu’il est et que le PS ne veut surtout pas changer mais gérer

  49. John Crowley pensez vous que Nicolas qui reprend les propos de Bourdieu ne connait pas la signification du mot habitus? Quelle facon de se sentir supérieur!!!!!!
    Bourdieu cite : Segolene, on sait qu’elle est de droite (…) en terme de plan de carriere elle a choisit la gauche (…) si elle avait ete a droite elle ne serait ministre. Elle a un habitus de droite, une facon d’etre, une manière d’être, de parler qui dit qu’elle est de droite même si elle tient des propos de gauche…
    Enfin, dire que Royal est de droite ne signifie pas qu’Hollande est de gauche…
    Waaahhh quelle perspicacité…Mr Crowley, un jour, c’est sûr, vous serez élu à Saint-Ouen.

  50. com 46: cela me fait même pas peur ! Marine le Pen serait au 2eme tour ? la belle affaire… On sait tous que tous les partis appelleront a voter pour son adversaire quelqu’il soit,… Je crains qu’on n’analyse pas forcément correctement le vote le Pen : je doute qu’il y ait 20% de racistes en France . Je pense par contre qu’il y a un vrai desespoir dans les classes populaires qui voient dans ce vote là la possibilité de créer un electrochoc dans la classe politique pour qu’il se passe enfin quelquechose…
    Car franchement l’espoir qui suivra le départ de Sarkozy sera, je le crains de courte durée et dans 2 ans la population par un inévitable mouvement de balancier se rabattra sur un Copé (pire que Sarko c’est possible !)

    Désolé M. Matéo, mais je n’espere pas non plus une révolution (elles ont toujours fait trop de mal ), donc je vais quand même essayer d’y croire un petit peu à ce changement démocratique annoncé (le retour de la retraite à 60 ans , même avec décote, ce n’est pas rien finalement…)

  51. Antoine post 53.

    Presentez moi donc des gens du bas peuple, pas gauchiste, ni anarchiste et qui souhaitez faire la révolution armée….

    Pensez vous que si un jour nous avons une confrontation PS molle ou de droite contre un candidat frontiste, nous ne pourrions avoir un FN avec un résultat très très élévés. C’est très mal connaitre l’electorat de droite qui sur de nombreux points partagent les thèses du FN.

    Vous savez autant que moi, que la proportionnelle va faire sont retour dans les prochaines élections législatives (surement en 2017), ne minimiser donc pas l’avancé du FN.

    Enfin ne vous ridiculisez pas svp en évoquant les révolutions arabes….Par pitié votre intervention etait plutôt pas mal….
    Le régime ben ali n’a rien de semblable au notre ou à un futur régime français géré par des fascistes.
    Et puis la révolution n’a pas été armé en Tunisie le peuple de l’intérieur du pays s’est soulevé et a été durement réprimé sans qu’il n’y ait de réaction au sein de nos pseudos parti de gauche…Elle a pris un tournant quand les classes moyennes cultivés ont repris les revendications des pauvres de l’intérieur du pays… Allez en tunisie c est pas cher en ce moment et vous comprendrez mieux la situation.
    Ne pas choisir entre le ps et l’ump est votre droit du moment que vous ne vous abstenez de voter cela me va très bien 🙂

  52. John,post 48,vous non plus ne tombez pas dans la caricature.L’extrême gauche n’a jamais confondu Hollande et Sarkozy,le PS et l’UMP,la droite au service des puissances d’argent et la sociale démocratie qui pense arracher des miettes à ces puissances d’argent sans mettre fin à leur domination.
    Vous ne pouvez empêcher les blogueurs de tirer des leçons des expériences historiques de la participation des réformistes au pouvoir dans notre pays durant le siècle écoulé.Je vous en rappelle quelques grandes dates:
    -1914:Union Sacrée=Grande Boucherie impérialiste.
    -1924:Cartel des Gauches=Mur d’argent
    -1936:Front Populaire=Non Intervention(en Espagne),Mur d’argent,la Guerre(après le déshonneur de Munich)
    -1944:Guerre froide et limitations des salaires à partir de 47,après les efforts fournis pour la Reconstruction.
    -1956:Pleins pouvoirs à Guy Mollet,envoi du contingent,extension de la “sale Guerre”d’Algérie,la torture qui déshonora à jamais l’armée française,fin de la IVe Rép.
    -1981:Retour au “sérieux” capitaliste avec Fabius en 84.
    -1997:Une politique gouvernementale très mal perçue par les couches populaires.
    Voilà en deux mots ce qui provoque chez certains un flot de haines contre le PS sur ce blog.A mon étonnement,John,la période 97-2002 m’apparaît comme la moins probante des espoirs trahis et semble avoir laissé le plus de traces comme s’il s’agissait de la goutte ayant fait déborder le vase.Si vous avez suivi la bataille des cantonales sur ce blog vous avez pu constater aussi que la droite est prête à utiliser ces contradictions comme elle utilisera contre Hollande ce qu’ont dit Aubry et Royal.Tout le monde n’est pas capable de faire une campagne digne.Alors un peu de mansuétude pour nos blogueurs déçus par l’expérience de la gauche plurielle,désemparés par l’absence de réflexion théorique(malgré les efforts de Bourdieu et Badiou)depuis la crise de folie d’Althusser…
    Enfin,je souhaite me tromper et voir Hollande nous faire rêver et surtout nous surprendre car plus que tout autre je sais le prix terrible à payer lors des révolutions.Mais entre les souhaits du petit bourgeois vieillissant que je suis et la réalité de la lutte des classes,il y a un fossé plus large que l’avenue des Champs Elysées ou la ligne droite de Longchamp*.
    *On a la “Perspective Nevski” qu’on mérite…

  53. John, john, john, si je vous avais dit que vous étiez un toutou de KB ou un supletif du PS, j’aurai compris votre reflexion sur l’insulte facile.
    Mais je ne l’ai pas fait.
    Enfin, plus maintenant….Mais maintenant que vous m’avez fait passer pour un inculte qui ne connait pas la définition d’habitus, je me suis permis de me lacher…
    Je sais autant que vous la définition de ce terme sociologique, mais contrairement à vous, je n’ai pour volonté de me montrer au dessus du peuple… Je suis de gauche et partage des valeurs de progrès social, je n’ai pas pour ambition de mentir au peuple.
    Tous les gens politisés (à moins que vous ne le soyez pas) savent que Hollande se situent au centre gauche et qu’Aubry, en dépit du soutien des Strausskahniens etait plus à gauche.
    Je vous conseille également de ne pas remettre en cause le fait que Bourdieu considère Royal comme etant une femme de droite et dont l’opportunisme (surement le même que le votre) l’a poussé à tenir un discours de gauche tout en ayant de valeurs de droite….
    Je renvoie les lecteurs à aller sur google et tapé Bourdieu Royal.
    On m’a toujours dit que cela rendait sourd…Mr crowley
    Enfin, relisez moi attentivement au lieu de me faire colporter de fausses rumeurs, que Hollande soit de droite tout comme Royal (cf bourdieu) ne signifie pas que c’est deux personnes fonctionnent de la même manière. Ils viennent juste du même serail, partage les mêmes valeurs, sont du systeme, et ne veulent en rien le transformer… Rassurez vous, je ne suis pas un gauchiste primaire, je pense pas que la révolution soit possible donc je pense qu’il faut dans un premier temps reglementer ce systeme économique immoral…Peut être ensuite arriverons nous à trouver un système plus juste qui permettra à tous de s’emanciper…
    Mais par pitie, ne nous faites pas croire que Mr Hollande, Royal et les autres opportunistes que vous êtes, souhaitent le bien du plus grand nombre…du peuple somme toute, lisez terra nova…ils sont a gauche comme vous enfin….
    On sait tous que vous n’êtes que des opportunistes avides de pouvoir…..

  54. Post 50
    Mr Taquet,

    Ah bon! j’étais absent depuis des lustres. Quel scoop!
    Mais d’ou tenez vous ces informations vous travaillez pour la police secrète de la Section du PC.
    Je n’ai pas peur de vous, et je ne signe pas de mon nom car je vous enquiquine et ca me fait bien rire…..

  55. sacré Nicolas,

    Sa honte d’avoir été démasqué le gêne au point de se sentir en danger, avec bientôt un petit c (modération) sur soi.

    Quelle rumination, cela sent le pouvoir.

  56. A défaut d’habitus,”l’habit ne fait pas le moine”!Je ne pense pas que cette critique de Royal soit l’analyse la plus fine de Bourdieu.Je me méfie d’un vil populisme qui veut séduire le “bas”peuple.Tout un programme d’ailleurs que ce qualificatif de “bas”!
    Sous la Révolution déjà,les Danton(c’est bien traduit dans le film de Wajda)et autre Mirabeau moquaient l’aspect maniéré,aristo de Robespierre.Pourtant avec le recul historique,il n’y a pas photo entre le dévouement révolutionnaire des trois personnages…

  57. @ Dominik 55
    “Marine le Pen serait au 2eme tour ? la belle affaire… On sait tous que tous les partis appelleront a voter pour son adversaire quelqu’il soit,…”
    Super! Et si son adversaire, c’est Sarko?
    Parce que si Eva Joly fait 7 ou 8, voire 10 (en étant dopée), c’est autant de votes en moins pour le candidat socialiste. Cela ne vous rappelle rien?

    • Pour revenir au sujet j’ai l’impression que les résultats des primaires ne sont pas du goût de tout le monde au PS local.
      Kachouri et Krimat ont fait un acte d’allégeance au Maire un peu osé au dernier CM. Leur petits camarades on m^me essayer de de faire taire Krimat qui veut régler les comptes avec des ennemis imaginaires

      si la section PS pouvait se débarasser de ces deux boulets elle pourrait peut être avancer u n peu

  58. D’un côté Hollande fait ceinture en passant de XXXL à XL et augmente son score dans les agences de sondages à l’approche des élections présidentielles.
    D’un autre l’agence de notation américaine « Moody’s » menace de passer le ratio d’endettement de la France de AAA à AA+ ce qui augmente le risque de hausse du montant des intérêts de la dette française à rembourser.

    Ce à quoi Mélenchon « L’homme qui veut secouer Hollande et claquer le beignet à Moody’s » a répondu ce soir : “Si j’arrive à prouver que le vote utile est celui qui assume la confrontation avec le système financier, qui veut transformer les institutions et organiser le partage des richesses, j’ai gagné. Sinon, Hollande l’emportera. Mais le jeu est très ouvert”

    Cependant, pendant que nous, nos élus et l’économie perdons notre alphabet. La finance elle continue toujours par faire du chiffre.

    Donc à moins d’être à jeu égal avec le président de Clearstream (ou autre consortium), nos petits chefs d’états devront certainement prendre encore beaucoup de poids pour espérer arrêter cette machine folle.
    Sinon à ce rythme pour les candides que nous sommes « il nous faudra tous aller cultiver notre jardin pour faire régime…».

    http://www.liberation.fr/politiques/01012366364-2012-melenchon-veut-secouer-hollande

  59. @Post 62
    Par pitie, ne comparez pas les politiques d’autrefois avec les charlatans que sont Hollande et Royal….
    On parle de gens qui n’ont pas de visions pour la France, et qui n’ont de cesse de rêver du pouvoir.

    Ont il une conscience de classe, ont il un souci d’avoir une société plus juste, ont il oeuvrer dans leur vie pour le bien commun….

    Non soyons sérieux, je ne veux pas d’une politique pour le bas peuple je veux une politique pour l’émancipation de tous les individus et du progrès social….
    Ni Royal, ni Hollande ne le souhaite! D’ailleurs je pense que cela depasse l’entendement d’un politique !

  60. @Jean , OK je serai sage et voterai utile (mais franchement , aller voir un match de foot comme première sortie officielle à l’étranger!).

    N’empèche … J’arrive presque à comprendre ce vote nihiliste en faveur de Marine Le Pen car on a l’impression que c’est le seul vote qui dérange tout ce monde politique que l’on n’ aime pas beaucoup en ce moment… Et puis franchement la campagne de la patrone des patrons contre elle lui fait une pub d’enfer : car en votant utile on a l’impression de suivre les consignes de vote du Medef.

  61. Lars (#54)
    J’ignore qui est Nicolas, je ne sais pas ce qu’il sait de la sociologie. Mais je me fâche contre ceux qui, cachés derrière leur pseudo, préfèrent insulter qu’argumenter. Et si vous ne trouvez pas insultant de traiter de “menteurs” ceux avec qui on n’est pas d’accord, c’est que n’avons pas la même pratique des mots.
    Sur Bourdieu, trois remarques:
    1. ce n’est pas un texte scientifique, ce sont des remarques en passant qui, comme le remarque Michel Fainzang, ne font pas vraiment honneur au grand sociologue qu’il fut.
    2. le SEUL élément d'”analyse” dans ce passage, c’est le mot “habitus”. Sinon, on est au niveau du mauvais café de commerce: “on sait que”. Il faut donc comprendre ce que disait Bourdieu: fille de militaire, donc élevée dans une certain conception de la discipline et de l’ordre, Mme Royal ne peut qu’être de droite, même si elle croit le contraire. Est-ce cette “analyse” que vous voulez endosser? (même question pour Nicolas, d’ailleurs) Bourdieu ne parlait ni de positionnement politique, ni d’idées, ni de discours – bref de rien qu’on associe habituellement à “être de droite”.
    3. même en oubliant les points 1 et 2, je trouve l’argument d’autorité ridicule. C’est Bourdieu qui l’a dit, donc ce serait forcément vrai? Bien sûr que non.
    Quant à l’accusation de “me sentir supérieur”, ça va, je l’entends trois fois par semaine, trouvez autre chose.
    Je mets mes arguments sur la table, j’en parle avec tous ceux qui souhaitent en parler, je parle de la même manière à tous, je suis convaincu que tous ont des arguments à faire valoir. C’est ça, l’égalité citoyenne et républicaine.

  62. Nicolas (#58)
    “opportuniste avide de pouvoir” – diantre, me voilà démasqué ! Quel dommage que vous ayez vendu la mèche, sinon j’aurais pu aller très loin !
    Vous croyez me vexer en me traitant de “supplétif du PS”, alors que je suis adhérent du PS et que je l’ai dit publiquement à de nombreuses reprises : c’est bien la preuve que vous me connaissez assez peu.
    Mais peu importe, tout le monde ici se fiche de ma personne, comme de la vôtre d’ailleurs. La question, c’est que penser politiquement de la désignation de François Hollande comme candidat PS/PRG aux présidentielles?
    Tout le monde a compris que vous en pensez beaucoup de mal, mais dans le flot d’invective, je cherche encore le moindre argument.
    Vous voulez qu’on fasse la liste de tous ceux qui, incontestablement “politisés”, ne voient aucune différence significative entre Aubry et Hollande quant à leur degré de “gauchitude”? Voici quelques noms pour commencer: Jean-Luc Mélenchon, Michel Onfray, Alain Badiou, Olivier Besancenot… sans oublier Arnaud Montebourg qui a été très clair sur ce point (je sais: vous allez le traiter d’opportuniste lui aussi…). Cela ne prouve pas qu’ils aient raison – juste qu’on peut légitimement être en désaccord sur ce point.
    Mais surtout, je trouve cette fixation sur la personne de François Hollande absurde. Ce qui compte, c’est la dynamique politique dont il sera (ou non) porteur. Sur le contenu de cette dynamique, tout reste à faire – Mélenchon a mille fois raison de le rappeler.

  63. Michel (#57)
    Le mot qui comptait dans ma remarque, c’est “bonnes consciences”.
    Je ne reprocherais à personne que je juge sincère de refuser de choisir entre UMP et PS pour les raisons historiques que vous dites, ou même pour des raisons purement idéologiques qui ne doivent rien à l’histoire (opposition au “libéralisme”, par exemple).
    En revanche, en agissant sur la base de ce refus de choisir, il faut en accepter les conséquences. Cette responsabilité est le fondement irréductible de l’éthique politique.
    Comme l’a dit Marx, les hommes font l’histoire, mais dans des circonstances qu’ils n’ont pas choisies. La marque de la bonne conscience, en politique, c’est de croire qu’il lui suffit de déplorer les circonstances pour s’affranchir de ses responsabilités au regard de l’histoire qu’elle contribue à faire, qu’elle le veuille ou non.
    C’est une position qu’on peut d’autant moins adopter si l’on croit (comme vous, et à juste titre) que la politique est une lutte, ou plus exactement la forme linguistique et institutionnelle d’une lutte sous-jacente. Pour prendre une métaphore d’actualité et moins martiale, nul n’a jamais gagné un match de rugby sous la pluie en se lamentant qu’il ne fasse pas beau – et encore moins en refusant de jouer tant qu’il ne fera pas beau.
    C’est cet état d’esprit, cette bonne conscience, qui existe chez certains à l’extrême-gauche (mais pas tous bien sûr), que je critique. Je dirais même qu’elle m’horripile.
    Une remarque pour terminer sur le gouvernement Jospin. Vous avez raison d’insister sur le rejet qu’il suscite chez certains (y compris, bizarrement quand on sait le rôle qu’Aubry y joua, chez certains qui l’auraient préférée à Hollande).
    Je crois qu’il y a deux raisons. La première, c’est qu’en 1997, à la différence de la plupart des autres tournants, on pouvait penser que la gauche de gouvernement avait le choix. Juppé avait fait le sale boulot, la croissance repartait, des options étaient possibles. D’ailleurs, pour une fois, on ne reproche pas à Jospin/DSK/Aubry d’avoir fait la rigueur (plutôt, si l’on est sévère, dévoir dilapidé l’effet d’aubaine de la croissance mondiale). Accepter la rigueur sous la contrainte, en d’autres termes, c’est une chose; choisir en toute connaissance de cause de suivre la vague sociale-libérale, c’est autre chose.
    La deuxième raison, c’est que 1997 vient juste après 1995. Le jugement sur le gouvernement Jospin ne se comprend que par le prisme du discours radical d’un nouveau type qui a émergé des luttes de décembre 1995 et – surtout – de la fracture très profonde qu’elles ont produite au sein de la gauche.
    La première raison n’est plus d’actualité. Toute politique à court terme sera une politique de rigueur – la seule question, c’est quelle rigueur, pour qui? Question essentielle – les réponses de Mélenchon et de Sarkozy sont toutes deux rigoristes, au sens le plus strict du terme, et pourtant profondément différentes.
    La seconde raison, en revanche, est encore pleinement d’actualité. Même si la bulle médiatique NPA/LO a explosé, la fracture de 1995 n’est aucunement résorbée. Elle explique une bonne part de l’hostilité au PS qu’on constate dans une partie de la gauche, et elle peut peser lourdement sur les chances d’élection de François Hollande.

  64. Je pensais honnêtement que les primaires socialistes a Saint rassemblerai plus de 2000 votants. Or on constate qu’a peine 1500 personnes se sont déplacés. Soit a peine plus que le score aux dernières cantonales. En conséquence à Saint Ouen le PS est et sera qu’une force d’appoint au Parti Communiste . Pour les municipales de 2014 ces deniers feront liste commune avec le PC local comme d’habitude. Que l’on ne le veuille acceptons que la principale force à Saint Ouen est le Parti Communiste. Cette dernière fait la pluie et le beau temps a Saint Ouen. Alternance se fera si et seulement si William Dellanoy accepte de faire alliance avec d’autres forces politiques ne partageant pas les mêmes idées que lui et ose l’ouverture. De plus il doit afficher très clairement sa couleur politique et ses ambitions . La candidature sans étiquette ne trompe personne. Cela risque d’être très compliqué et prendre beaucoup de temps. Pendant de temps Les communistes à Saint Ouen seront toujours aux responsabilités en 2014 voir même au delà……..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *