Autoproclamation ?

Décidément on ne s’ennuie jamais avec nos brillants responsables politiques locaux toujours en quête de reconnaissance faute de mobiliser les électeurs.

Nous recevons ainsi un mystérieux communiqué digne d’une nouvelle faction indépendantiste corse :

Bonjour, Prière de trouver ci-joint le communique du groupe Europe Ecologie Saint-Ouen. Vous en souhaitant bonne réception. Le Bureau eelv St Ouen (1).Ce message a été envoyé depuis un terminal BlackBerry de Bouygues Telec“.

suit un long pensum signé d’un certain Mamadou Keita (“Responsable du groupe Europe Ecologie – Les Verts Saint-Ouen”) qui nous explique sans rire que l'”on ne naît pas écologiste mais qu’on le devient” et qu’il “tient à apporter (s)a pierre à l’édifice d’une” écologie populaire” .

Traduction : j’ai pris le contrôle d’EE-LV (avec la bénédiction de R. Fargeas),  je vais rentrer dans la majorité en espérant aujourd’hui ou demain un poste d’adjoint au Maire (enfin !) aux côtés de mes nouveaux amis socialistes (2) .

Souhaitons à nos amis EE-LV bon courage et espérons que cette petite pierre ne devienne pas un caillou dans leurs chaussures.

Ci-après le communiqué n° 1 du camarade Keita

COMMUNIQUE-1

.

(1) il serait intéressant de connaître la composition de ce fameux bureau (EE-LV) qui nous annonce la nomination de son nouveau responsable et le nombre d’adhérents à ce jour.

(2) il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis : notre nouveau converti était il y a peu encore (2007) Président du Comité de soutien de H Dhalfa (PG) et J. Rouillon (PCF) puis candidat “autonome” aux municipales de 2008 avec dans son équipe de campagne des orthodoxes du PCF.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

53 réflexions sur « Autoproclamation ? »

  1. Ce nouvel appel du 18 juin semble marquer l’ancrage et la réussite de M.KEITA chez €€-LV.
    Ceci dit,si comme vous le dîtes et comme pour beaucoup d’autres à S.O.,son but serait d’obtenir un poste de maire-adjoint,s’engager à €€-LV ne me paraît pas plus ridicule que le faire au PRG,au FdeG ou au Parti Radical(en pensant que la Gauche perdrait S.O. en 2014).

  2. La politique à SO est devenue une énorme farce : Telle la une de Libé il ya quelques jours sur les problèmes de drogue à SO où la manifestation des habitants est officiellement “soutenue par les élus” alors qu’elle est le résultat d’un abandon des élus et où notre maire sans rire explique que la ville est irréprochable en matière de propreté des quartiers.
    Bref on est dans la phase où chacun grapille comme il peut un electorat qui lui échappe.

    J’attends avec impatience les premières vraies mesures concrètes à SO en matière d’écologie plutôt que des idées générales comme on en a si souvent l’habitude dans le billet des verts du bulletin municipal.

  3. Combien y a t il eu de candidats à ce poste de responsable ?

    N’y aurait il pas pu y avoir une procédure comme pour les primaires EE-LV pour désigner le responsable local ?

    N’aurait ce pas été là un exemple de démocratie participative, tant réclamée et si chère à R Fargeas et M Keita ?

  4. Mamadou Keita responsable des écologistes locaux. La surprise et de taille ! Que de chemin parcouru depuis Ensemble pour Saint-Ouen …
    Le bureau municipal, pour le moins, lui ouvre les bras .. en attendant mieux !
    Après Eva Joly et Nicolas Hulot, qui surgit de l’ombre à chaque élection présidentielle, voici Mamadou Keita ! C’est un jeune homme intelligent, rompu aux choses de la politique, et qui a de l’ambition, c’est le moins qu’on puisse dire. On ne le lui reprochera pas, car celui qui n’en a point reste sur la touche. La politique est sans pitié !
    Je ne comprends rien à la nébuleuse écologiste. Je constate seulement, comme tout un chacun, que le mouvement écologiste est un lieu d’affrontements permanents. Il recouvre apparemment tout le champ politique français. Il y a des écolos de gauche, du centre et de droite ! Un cochon n’y retrouverait pas ses petits, comme on dit chez moi ..
    Et j’ai oublié Dany le Rouge… Plusieurs capitaines sur un navire, rien de tel pour le faire couler ! Et cela vaut aussi pour le parti socialiste…

  5. Pour que les membres écologistes audoniens ne puissent pas se confondre avec les seuls joueurs de foot du Red-Star qui eux-aussi s’habillent en vert les jours de grands matches, je les convie tous à venir exprimer concrètement leur conviction en participant à la nouvelle enquête publique consacrée à la modification du Plan Local d’Urbanisme (P.L.U) prévue pour la création de l’éco-quartier des Docks.
    A ce jour, cette enquête publique ouverte à tous les Audoniens et qui se déroule au service de l’urbanisme du CASO, place de la république depuis le 14 juin 2011 jusqu’au 18 juillet 2011 n’a reçu la visite que de deux personnes, c’est peu lorsque l’on sait que cela est supposé directement concerner les 46 200 habitants de Saint-Ouen.
    Certes, les nombreux habitants non favorables à la construction des 14 tours R+12 et R+16 apparues lors du précédent PLU et pour lesquelles notre maire avait pris l’engagement de limiter le nombre d’étages à 10 le soir de son adoption au CM du 25/01/2010, devraient être désormais contents d’apprendre au travers de cette nouvelle enquête, qu’il n’est plus question de R+12 ou R+16 mais bien de S+10.
    https://docs.google.com/leaf?id=0B4ZJeoldd50iNDk0OGFjZWQtOTQzNy00MzgyLWE0MjgtMmU4M2Y3NDQ2ZTA3&hl=fr&authkey=CNulxtQF
    Même si petit bémol pour eux, le « S » qui se substitue maintenant au « R » dans ce nouveau PLU, désigne en fait un Socle (à savoir la dalle sur laquelle repose chaque ensemble construit, technique très courante des années 70) dont la hauteur peut atteindre 7,5 mètres (soit une taille équivalente à presque 3 étages). Grandiose !!!
    https://docs.google.com/leaf?id=0B4ZJeoldd50iYjYzMWI3MGUtM2M0Zi00ZGFmLTk5ZjEtYTZlOGVjNjEyZmZh&hl=fr&authkey=CN2Rq4cC
    Sinon, d’autres modifications sont à observer concernant la mobilité, le stationnement, la mixité du projet qui s’ouvre maintenant clairement vers la métropole… mais toujours rien concernant les servitudes de pollutions et d’inondations supposées s’imposer pour ce site.

    A vous de jouer pour aller droit au but….

  6. Vous avez raison, c’est une farce! Ils ont magouillé pour faire annuler une précédente réunion qui ne leur avait pas donner satisfaction au niveau des résultats et maintenant, ils donnent dans la proclamation sans dire combien ont voté (deux, trois?), combien étaient présents? Quatre, cinq?

  7. On touche le fond là, peut-on aller plus bas ? Et les audoniens, on s’occupe d’eux ? La gauche audonienne devrait faire une bonne cure d’opposition pour se remettre les idées en place et faire la place au mérite, aux talents et aux compétences. Si ça continue Saint-ouen va ressembler à Bobigny (bien nase et bien betonnée).

  8. Ce site est essentiellement visité par des personnes à droite ou quoi?

    Des mécontents de tout, des critiques acerbes à l’égared de celles et ceux qui ne sont de votre obédience ou de votre bord.

    Heureusement que certains des membres composant la dizaine d’internautes réguliers sur restent impartiaux et objectifs. Je ne dirais pas cela de EPS qui lui est à la recherche d’un poste d’adjoint après avoir été évincé sans que cela ne fasse d’écho dans la population. Cela est un signe montrant bien qu’il ne compte que dans le microcosme politique, inconnu des Audoniens, contrairement à Kéita qu’il ne cesse de stigmatiser.

    Il a été élu responsable local des écologistes, il apprendra comme tous les autres qui remplissent les rangs de ce nouveau parti politique qui, je vous le rappelle et comme le dit le communiqué de monsieur kaita, est né en noveambre 2010.

    Michel

    • @ Michel Poirier
      Hélas, nous ne sommes pas nés de la dernière pluie et pas de la première fraîcheur.
      Vous nous avez tous démasqués nous sommes effectivement tous de Droite ou presque.
      En plus : bêtes et méchants, rancuniers et revanchards.
      Et bien sûr pas représentatifs pour un sou, bavant devant le moindre maroquin.
      Vivement que notre nouveau responsable d’EE-LV nous offre un nouveau blog avec des arguments impartiaux et objectifs.

  9. Moi j’suis content; ça m’embêtait un écolo populaire dans l’opposition .
    Alors, la suite au conseil, où qui va siéger le gars?
    Et la chronique de son groupee à lui tout seul.. il va quand même pouvoir la garder; sa chronique jeune et populaire.
    A moins qu’un excès d’honneteté républicaine et populaire ne le pousse à (faire) respecter le rêglement, même quand il ne lui est pas favorable.

  10. @Michel,
    Pour ma part je visite ce site, car je trouve qu’on etouffe à Saint-ouen, que la politique menée par l’équipe actuelle ajoute au mal vivre que je ressent dans cette ville.
    Par ailleurs ce site est plutôt bien fait et je me moque de savoir s’il est de droite ou de gauche n’étant pas sectaire et je remercie son animateur pour son ouverture d’esprit.
    Enfin comme beaucoup d’audonniens je n’ai pas les moyens de déménager et j’essaie donc d’apporter ma pierre pour changer ma ville.

  11. Décidément à Saint-Ouen, si vous avez le sens critique à l’égard du Maire, de la Municipalité, de la majorité ou de l’une de ses composantes et ben vlan ! Vous êtes de droite !!
    Il y a quelques jours des habitantes de la rue Jean, ont eu le malheur de critiquer le Maire et ses méthodes, lors de la visite/rencontre du quartier centre et bien, la très gauchiste Hayat Dhalfa, les a tout de suite affublées de “droite” en leur parlant peu aimablement de Nicolas Sarkozy…
    Manque de bol, il s’agissait justement de personnes à sensibilité plutôt EELV !

    Nous retiendrons tout de même qu’il est assez drôle de convier les Audoniens au dialogue, quand l’on ne souhaite pas entendre ce qui ne va pas ! Le mieux serait peut être que chacun reste chez soi, remarquez, il semble que ce soit ce que les gens font !!

  12. Je suis désolé, mais dire que le mouvement écologiste est né en 2010 est une connerie monumentale: Dans un sens, c’est reconnaître l’inaction de son représentant hystérique, mais, même s’il n’a rien fait, le gars, il était là! Puis c’est surtout méconnaître les actions des citoyens audoniens en matière d’écologie depuis des années.
    Pour rappel, le premier groupe Europe écologie audonien a été crée il y a deux ans, après les Européennes. Pour les plus anciens, l’ASOEA existe depuis 2001 et a dans ses statuts la promotion de l’écologie politique et du développement durable. Voyez-vous, la démocratie, ce n’est pas uniquement quand le résultat des votes nous plait. Mentir, colporter des fausses déclarations, faire des procès d’intention, me dégoûte. Comme une élue EE-LV l’a déclarée un jour à l’un de vos amis, Michel: “EE-LV, ce n’est pas la lutte des places!”
    Enfin, je le croyais jusqu’à il n’y a pas si longtemps.

    • @ Jean Fouquart

      En complément et pour l'”anecdote” je confirme qu’il y a eu une mouvance “alternative et écologique” avant l’arrivée de M. Keita à la tête du petit groupe EE-LV actuel.

      Pour la petite histoire j’ai rencontré l’ami Diener à une micro réunion sur St-Ouen du candidat Verts aux Législatives de 1993 (un certain Michel Bourgain).

      Pour mémoire la liste “Soigne ta gauche” que je conduisait lors des Municipales de… 1995 (!) avait comme slogan “Participation, ouverture, solidarité, écologie”. Cette dernière thématique faisait d’ailleurs l’objet dans notre programme d’une dizaine d’orientations assez explicites et toujours d’actualité. La n° 2 de la liste était Nicole Dubois la seule adhérente à un parti politique (« Les Verts ») sur les 43 candidats. « Les Verts 93 » ont d’ailleurs à l’époque comptabilisé cette liste dans leurs résultats.

      A la fin des années 1990, j’étais présent lors de la petite réunion de constitution du groupe des Verts de St-Ouen qui réunissaient moins de 10 personnes chez Rémi Fargeas dont Michel Bourgain et mon ami Jean-Pierre cofondateur d’id-Saint-Ouen (et ingénieur dans le nucléaire !).

      Fargeas et moi sommes rentrés de concert dans la Majorité Municipales de 2001. En dehors des problématique d’urbanisme et du « style » nous avons très souvent partagés pendant sept ans les mêmes analyses et portés les mêmes criques au sein de la Majorité d’alors.

      Sur le plan politique les membres du réseau citoyen id Saint-Ouen, à titre individuel au fil des élections, ont votés majoritairement pour les Verts. Ils sont aujourd’hui encore je le pense assez proches d’Europe Ecologie.
      Il est certains que mis à part le national, les péripéties locales d’EE-LV et les (petits) enjeux de pouvoir à St-Ouen éloignent les uns et les autres de ce mouvement et de ses « dirigeants » fort contestés et assez peu crédibles aujourd’hui.

      Fort heureusement la vie continue.

      L’action ou la réflexion citoyenne et politique peut s’exprimer sans rentrer élu ou dans un parti politique. Ce blog peut en témoigner efficacement.

      Eric Pereira-Silva

  13. Tout à fait d’accord avec toi et si je ne m’abuse, je crois que Nicole Dubois, dont tu a cité le nom, est une des personnes qui ont quitté les Verts en 2008 après que Rémi ait décidé de “rempiler” avec JR.
    Pourquoi ne pas rassembler tous les écologistes ou les gens qui se sentent concernés par l’écologie dans un VRAI mouvement démocratique, audonien et qui ne rendraient des comptes qu’aux audoniens? Si l’idée vous intéresse, voyons-nous pour en parler!

  14. Eh bien nous y voilà, une coalition conduite par EPS en collaboration avec Jean Fouquart, Lias K et consor. Tous les moyens sont bons pour arriver à ses finc pour certainse et les autres font l’objet de critiques et de leçon donnée par ceux-là même qui n’ont pas pu faire leur preuve quand ils étaient dans l’exécutif à st ouen. Eric, tu ne tromperas personne, la dizaine de personnes qui se relait constamment sur ce blog dont moi, ne représente en rien la population audonienne.

    De quel réseau citoyen parles tu? tu n’en connais pas en dehors de ceux autour de qui tu gravites sur les questions d’urbanisme que tu n’as pas eu la chance de traiter, eh oui Bento était là. D’aiileurs, nous apprenons qu’il cherche à recupérer EPS qui a intégré le MAP des puces avec lequel il siège au CA.

    Parler de crédibilité, de qui se moque-t-on? cher Eric, tu n’as du crédit qu’auprès de celles et ceux que abreuves de tes savoirs sur notre commune. Mes dernière discussions avec des commercçants dans cette ville démontre qu’il t’accorde peu de crédit nombreux ne se souviennent même pas qu’un certain Perreira a été adjoint au Maire chargé de leur secteur. Nous pouvons même comprendre pourquoi Jr a pu t’évincer sans que cela ne fasse de vague.

    “L’action ou la réflexion citoyenne et politique peut s’exprimer sans rentrer élu ou dans un parti politique. Ce blog peut en témoigner efficacement.” Confondons le blog “lesaudoniens.com à soigne ta gauche? car ce dernier ne mobilise je le repète que très peu d’audoniens.

    Rester là où vous Monsieur EPS, continuez à distribuer vos points et à donner des leçons à ceux qui veulent bien vous écouter. Ne vous engager pas dans un parti car très vite vous en sortirez et vous revivrez le même sort que Jr vous a infligé puis essayera de vous récupérer dans des associations satellites.

    Merci pour l’histoire sur le verts, nous n’en attendions pas moins d’EPS qui sait tout sur tout.

    Bientôt le mouvement des indignés ou plutôt des incompatibles mais s’assemblent sans aucune conviction pour l’intérêt général des habitants de notre ville.

    Michel

  15. Cela fait longtemps maintenant que je vois ici des gens qui proposent une alternative à gauche, sociale et écologiste. Sans lendemain. Alors je vous propose aujourd’hui de se rencontrer juste pour en parler, s’écouter et voir tout simplement comment nous, audoniens de bonne volonté, pouvons faire quelque chose pour notre ville et ses habitants. Contactez-moi et organisons-nous une rencontre-débat: Qu’avons-nous à perdre?

  16. à Michel
    Et la crédibilité de mk?
    Avez vous oublié les résultats des cantos?
    On peut représenter ce qu’on veut l’important étant de convaincre par sa sincérité. C’est ainsi qu’on devient en tant que parti ou mouvement un véritable soutien, ce qu’il n’a pas été pour les socs!

    Aux cantos, malgré s’être planqué derrière eelv, les audoniens ne lui ont pas accordé aucun crédit!
    Tant que jym ne prendra pas la tête d’un mouvement citoyen écolo, nous serons condamnés à cette vision réductrice de l’écologie “audonienne” avec MK et RF!
    saly

  17. @M.Fainzang com 20 : vous ne ratez jamais une occasion de railler l’écologie… et pourtant vous ne ratez jamais aussi une occasion de soutenir M. Keita: on est donc en droit de se poser des questions sur les convictions de ce dernier en matière d’écologie. Plus généralement je regrette que dans les sphères officielles de l’écologie à SO on ne parle jamais concrètement de SO. ce sont plutôt les “dissidents” (Paco, M. Fouquart…) qui se mobilisent sur des problèmes concrets à SO.

    @Michel com 19 : est-ce que votre soutien à M. Keita est motivé par votre vision commune de l’écologie à SO ou bien vous soutenez l’homme pour ses qualités (surement tres réelles) et que l’étiquette EELV n’est qu’accessoire dans tout ça ?

  18. Dominik,post 24,je ne suis pas écolo en tant que membre d’une organisation en ayant fait leur raison d’être.Je dirais même que certaines de leurs aspirations totalitaires à régenter tous les aspects de notre vie me font peur.
    J’ai voté MK aux municipales alors qu’il ne se réclamait nullement de l’écologie.J’ai dit que je voterais pour Elise aux cantonales avant qu’il ne soit désigné comme son suppléant.Je suis le seul sur les blogs audoniens à avoir mis en garde contre ses flirts avec les américains(élection d’Obama,visite de touristes) et avec la Mosquée(y conduire ces touristes!).
    A contrario vous ne pouvez pas incriminer M.Keita pour ce que je dis(le nouveau combat des Greens),il n’est pas responsable(comme personne d’autre d’ailleurs)de mes railleries.

  19. Petite devinette.

    Indice : celles zé ceuses, qui trouveront, recevront un brevet d’écologie politique.

    Qui a écrit, à quelle date et dans quelle revue cet extrait ?

    “La prise en compte des coûts écologiques aura, en somme, les mêmes effets sociaux et économiques que la crise pétrolière. Et le capitalisme, loin de succomber à la crise, la gérera comme il l’a toujours fait : des groupes financiers bien placés profiteront des difficultés de groupes rivaux pour les absorber à bas prix et étendre leur mainmise sur l’économie. Le pouvoir central renforcera son contrôle sur la société : des technocrates calculeront des normes « optimales » de dépollution et de production, édicteront des réglementations, étendront les domaines de « vie programmée » et le champ d’activité des appareils de répression. On détournera la colère populaire par des mythes compensateurs, contre des boucs émissaires commodes (les minorités ethniques ou raciales, par exemple), et l’État n’assoira plus son pouvoir que sur la puissance de ses appareils : bureaucratie, police, armée, milices rempliront le vide laissé par le discrédit de la politique de parti et la disparition des partis politiques. Il suffit de regarder autour de soi pour percevoir, en France et ailleurs, les signes d’une semblable dégénérescence.”

  20. Dominik post 24
    Il ne vous aura pas échappé que Mr Keita est devenu le N° 1 en matière d’écologie à St-Ouen, apportant dans sa besace un concept nouveau: “l’écologie populaire”. Il a bien compris qu’ici à St-Ouen, ville qui fort longtemps a pu s’enorgueuillir de proposer 4 M² de verdure par habitant (cimetières compris), il était temps de changer d’orientation et de proposer autre chose que du béton aux travailleurs et employés. Il est vrai que jusqu’ici nous ne l’avions pas vu sur ces “sujets verts”, mais après avoir dit que l’écologie c’est pas juste les petites fleurs , peut-être a t-il compris ( il s’avoue lui même en période d’apprentissage) que les docks et ses tours de S+ 10 prévues aujourd’hui, ne sont pas la solution. Gageons qu’il défendra avec pugnacité ce combat cher à de nombreux écolos et autres audoniens, malgré les contradictions que le besoin impérieux du Maire de Paris en terme de construction sur le territoire audonien impliquent.

  21. @ 19
    Vous devriez parler uniquement de ce que vous connaissez. On lira plus vite.
    Avec votre façon de colporter des ragots et de dire tout et n’importe quoi sur tout le monde, je me dis qu’à une certaine période, vous auriez fait fureur!

  22. @ Dominik 24
    Rappelez-vous: ” On ne naît pas écologiste, on le devient!” 😉
    Des fois, on le devient à un moment plus opportun que d’autres, c’est tout!

  23. @JYM post27

    Fado ! Cette épreuve du BAC est vraiment ‘populaire’ puisqu’il s’agit d’un extrait de “Leur écologie et la nôtre” de André Gorz paru en 1974.

    Ps : Preuve qu’ il est vraiment plus facile d’avoir son BAC aujourd’hui surtout quand l’énoncé et le corrigé sont publiés sur le net avant l’épreuve.
    Sans quoi, j’aurai répondu “Prévert…” 😉

    http://1libertaire.free.fr/AGorz06.html

  24. post 2 micfainzang
    Au fait, c’est quoi les sextoys. J’en entends parler depuis pas mal de temps, mais je ne sais pas ce que c’est .. Si j’en juge pas l’appellation de ce truc, il doit avoir des relations avec le sexe .. mais j’aimerais que l’on me précise à quoi il sert exactement.
    En auvergne et en rouergue, on ne parle pas de sextoys .. on disserte plutôt sur le pis des vaches !

  25. J’ai écris quelque part ( c’est Jean F qui m’en a fait légitimement la remarque) que Mr Keita n’avait pas voté la constructuion d’une école sur un site pollué , quand Fargeas lui si.
    C’était un trait d’humour déplorable de ma part, prêtant à confusion, d’aucun pouvant s’imaginer que je félicitais cette personne, quand plus simplement il n’avait pas voté parceque n’étant pas élu à l’époque.

  26. Je veux juste comprendre un truc sur les “labels bio”.
    Pourquoi autant de labels, j’ai du mal à m’y retrouver; à chacun son label, et ses tunes.Pourquoi pas “un” label, et c’est tout….
    ça pue!!!!

    Pourquoi mes fournisseurs me disent-ils de me faire “labéliser” “développement durable”
    Déjà, ça coûte, (bon,je veux bien)mais cela permet aussi d’augmenter les prix…de vente.
    Tu deviens dev durable, tu augmentes de 5 %, et ça passe….
    Les acheteurs “écolos branchouille”ont du pouvoir d’achat!!!!!!Me dit-on (les stats)
    Les pauvres vont continuer à bouffer de la merde, chez Lidle, ou Aldi, …
    C’est quoi votre “écologie de branchouille, pourrie.
    Pour les riches…..???????
    Pourquoi les saloperies se trouvent ds les magos de pauvres, et pas chez Hermès ou Fauchon?

  27. Paco,post 37,”toys”,ça doit vouloir dire “jouets”(vous ne vous souvenez pas des petites voitures “dinky toy”?Bien mieux que les “norev”…)Aujourd’hui,les grands enfants que nous sommes tous restés ont besoin de jouets plus adaptés à leur classe d’âge!!!Enfin,je ne savais pas que les pis des vaches avaient eu une utilisation ludique.Les écolos devraient le populariser.C’est 100% naturel.

  28. @jmp
    Voilà pourquoi il est si important que , dans les cantines scolaires et autres , le bio ne soit plus un argument (falacieux) de com’, envisagé à St-Ouen “quelques fois” par mois au mieux, donc très aléatoire pour ce qui est de sa présence dans les assiettes de nos enfants. >Ceux si , effectivement pour la plupart issus du milieu défavorisé, pourront ainsi y avoir accès . Seule une politique
    planifiée et volontariste , comme il en existe dans de nombreuses communes de l’Ile de France, permettra de faire baisser les prix encore très sélectifs pour les gens “modestes”. Idem pour les AMAPs .
    Il est sur mahleureusement que certains sautent sur l’engouement actuel pour ce mode de production pour la tune. Pas sur que se soit les producteurs qui en bénéficient le plus.
    Mais outre le fait que le mode bio protège les agriculteurs( et leurs voisins…) des méfaits sanitaires du traitement chimique des cultures, ainsi que celle des consommateurs, le respect de la terre et sa regénération gravement mis en danger par la culture intensive avec force apport d’engrais de pesticides et autres killers de la biotope , avec des craintes d’irréversibilité à terme, prêchent tous les jours un peu plus pour la culture bio.

  29. @René Matéo post37
    L’anglicisme “sextoys” peut se traduire littéralement en Français par “Jouets (Toys) pour le sexe” dont seul l’imagination en définit l’usage.

  30. René et Michel, vous me laissez perplexe! Allons, les sex toys sont des choses qui seraient beaucoup plus répandus si vous n’existiez pas! Ne faites pas les innocents.

  31. Mon cher Jean .. je ne touche jamais à ce genre de choses .. je suis blanc comme neige. Pas besoin de sextoys tout fonctionne encore parfaitement, sauf quelques ratés de temps à autre .. mais c’est pour tout le monde pareil !

  32. le sex toy est au sexe ce que la conserve de petit pois est à la gastronomie légumière.
    Mais des p’tits pois en hiver, ça courent pas les rues . Alors… il existe depuis l’antiquité, comme le plaisir parait-il! (oui je sais bien avant…)
    Personne n’a osé lacher le synomyme qui vient aussitôt pourtant à l’esprit:godemiché; Phallus artificie destiné au plaisir sexuel (le Robert quotidien)…
    Mais qu’est ce qu’un robert dans ce même Robert: familier- Sein. “tu verrais ses roberts aux pommes” (Sartre); citation qui le classe définitivement dans les auteurs comiques, presque grivois!!
    Mais il est sans doute plus “fun” et classieux d’user d’un sex toy que de son ancêtre…

  33. Visite du quartier centre suite
    Madame le maire aime se faire prendre en photos parmi les audoniens dans des pseudos réunions ; elle parle, s’écoute, annonce les choix faits par son équipe en les attribuant aux audoniens, « à la demande des audoniens », « en accord avec les riverains », « après en avoir débattu » etc, etc… mais, si on regarde la salle, on s’aperçoit que, comme d’habitude, le staff du maire représente la moitié des présents, sans compter les amis mêlés au « public » à qui on a du demander d’intervenir pour animer un peu, bref …
    Riveraine de la future MVAC, j’ai demandé à JR de repasser la diapo sur la future MVAC, afin que l’on constate à quel point la rue ressemble à un couloir tant elle est étroite et la future MVAC haute! J’ai donc osé couper la parole du maire et comme on dit « chasse le naturel il revient au galop »… et le naturel c’est « c’est moi la patronne et tu te tais » juste un peu caricaturé ! Donc ya pas moyen de s’exprimer si l’on ne va pas dans le sens de JR et des autres. Je n’ai pas réussi à faire revisualiser la diapo. Rue Jean toujours pas de trottoirs corrects pour les enfants se rendant à l’école et pour les seniors qui doivent marcher sur la chaussée tant les voitures sont mal garées ; je n’ose imaginer après la construction de la MVAC qui a prévu un bar mais pas de places de stationnement ! De toutes façons INTERDICTION d’en parler. Nous sommes donc passés au sujet de l’insécurité et des dealers, comme ça on peut dire que « c’est la faute à Sarko » ! Hayat Dalfat a pris la parole pour nous suggérer « de nous réapproprier le quartier pour faire éloigner les dealers », jusqu’où ? jusqu’à la mairie, comme finalement ce sont eux qui font la loi, autant qu’ils s’y installent! Elle nous a aussi parlé des français qui prennent trop d’antidépresseurs et un peu plus tard de la légalisation du cannabis ? Bon voila, la mairesse devait partir vers une autre réunion…
    Merci, c’était très intéressant 😉
    Alors si ça en arrange certains de dire que l’on est de droite si l’on pas du côté de la mairesse, c’est un peu raccourci comme mode de pensée et vraiment, je n’aimerais pas être en temps de guerre entourée de gens aussi intransigeants …

  34. J’ai bien l’impression que ce blog accueille une bande de petits saloupiaux lubriques à souhait.

    Alors je leur dis : “attention aux Cougars !”

  35. @ Taquet : c’est l’effet été 😉
    Sinon réunion jeudi je crois salle du conseil municipal pour une ultime réunion sur la MVAC ; nous, riverains, sommes convoqués pour subir les décisions de PP et Cie… Nous devions faire partie du Comité de Pilotage et bla bla bla et rien du tout, nous ne sommes rien, c’est clair…

  36. Bravo à BV post 32 qui remporte le brevet d’écologie politique en donnant la bonne réponse. Il s’agit effectivement d’André GORZ.
    Cet extrait écrit en 1974 ne parait il pas si visionnaire ?

    Ecoutons le dans 2 émissions de Là Bas Si J’y Suis.

    André Gorz, un penseur pour le XXIe siècle

    http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2202

    Un entretien avec Christophe Fourel, autour d’extraits d’interviews d’André Gorz diffusées dans “A voix nue”, sur France culture, entre le 3 et le 8 mars 1991.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *