26 Charles Schmidt : les « commerçants » contre les travaux ?

Le réaménagement des pitoyables espaces extérieurs (et des caves ?)  de la Cité Charles Schmidt, logements sociaux « gérés » par l’Office Départemental, est semble-t-il – après tant d’années d’attente – enfin programmé.

Cette perspective réjouissante au regard de l’abandon de cette cité en cœur de ville à son triste sort, n’est pas pourtant pas du goût de tout le monde. Ainsi des rebelles refusent les travaux  et le font savoir par un panneau fixé à l’entrée du groupe d’immeubles ( “4/11/2010 – Il n’y aura pas de travaux dans cette cité car nous ne sommes pas d’accord. PS : sinon on va tous cassé”).

Des locataires insatisfaits contestant la qualité du projet ou l’absence de vraie concertation ? Que nenni ! De toute évidence la bronca contre cet aménagement anti-commercial vient de nos négociants en produits stupéfiants ayant pignons sur rue à cet endroit.

Qui enlèvera le panneau provocateur (sans doute annonciateur de quelques difficultés de mises en œuvre pour le chantier) ?

A n’en pas douter : notre bailleur départemental.

A suivre…

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

25 réflexions sur « 26 Charles Schmidt : les « commerçants » contre les travaux ? »

  1. Et alors les panneaux électoraux avec le portrait de Cécile Duflot ont-ils disparu?
    Quoi d’étonnant que dans ce fief écolo de notre bonne ville,il y ait des résistances devant des travaux de rénovation* qui pourraient géner la routine.Super bien situé ce centre commercial dans une rue qui en 20 ans à vue ses commerces de proximité disparaître.Fait rare… même une boucherie halal n’a pas tenu le coup.

    *S’il faut en croire les expériences relatées ici par René ou les miennes avec la SEMISO,ces rénovations sont toujours source de désagréments pour les locataires car les entreprises qui les entreprennent ne semblent pas très performantes et ceux qui les commandent n’ont pas à subir les nuisances qui en résultent…

  2. Dèjà par le passé, un graffiti laissé sur les murs du même 26 Charles Schmidt : “nous somme les mètres de la cité”… annonçait la couleur !
    le problème est que le bailleur (départemental)vavait attendu une bonne paire d’années avant de se décider à le faire disparaitre….
    Espérons là que cette fois, qu’il sera plus réactif…
    espérons aussi que la municipalité ne se défaussera pas prétextant une gouverne départementale….les habitants du 26 Charles Schmidt avant d’être séquano-dyonisiens sont surtout des audoniens

  3. Je suis vraiment content que vous parliez du douloureux cas du 26 rue Charles Schmidt, oubliez de tous ! Ou de nombreuses familles et surtout, personnes agés, vivent quotidiennement la peur au ventre et à point que vraiment personne ne peut imaginer. Ce qui ce passe dans cette cité est tout simplement impensable et quand j’entend le maire dire que la situation sur le front de la drogue va mieux, je pense simplement que c’est un argument de campagne, à l’approche des élections cantonales mais sinon, c’est tout simplement un mensonge. Je l’invite d’ailleurs à venir se promener au 26 Charles Schmidt, ou elle ne vient jamais. Sinon je viens de lire dans le Parisien, qu’une nouvelle fusillade a eu lieu la semaine dernière à Saint-Ouen et qu’il y a eu un jeune blessé par balle, non c’est sur madame Rouillon, ça a l’air de s’arranger !! Et comme dit l’article, combien de temps ce panneau va t’il rester à l’entrée de cette cité ? Preuve absolue qu’à cet endroit ce sont les jeunes qui font la loi. Est-ce que vous savez que pour rentrer chez vous, vous devez présenter pate blanche ! Savez vous que pour accueillir des invités, il faut prévenir, sinon ceux ci seront intérrogés et fouillés ! Savez vous que certains jeunes et surtout les jeunes filles subissent à chaque passage, des paroles humiliantes, souvent à caractère sexuelles ! Non franchement c’est horrible mais tout le monde s’en moque de cette cité

  4. Je confirme les propos de Michel. Ici les travaux de réhabilitation durent depuis sept mois. Ils ont été bâclés, c’est le moins qu’on puisse dire. Le personnel des entreprises, probablement embauché pour l’occasion, n’était pas, à l’évidence, compétent pour effectuer les travaux de réhabilitation des logements. D’où l’insatisfaction justifiée de l’ensemble des locataires.
    En outre, on procède à la remise en état de l’ascenseur. Il va être inutilisable pendant six semaines. On aura tout vu !
    D’autre part, ce qu’écrit M. Legrand sur la situation qui prévaut au 26, rue Charles Schmidt me laisse pantois. Je ne comprends pas que les élus et la police ne prennent pas les mesures nécessaires pour mettre un terme à un état de fait particulièrement scandaleux.
    On comprend la colère et la réprobation des habitants du secteur …

  5. René,vu le service d’ordre discipliné qui déborde en permanence sur la rue Ch.Schmidt,je pensais qu’il était employé par la police ou les services académiques pour assurer la sécurité de la halte garderie,du lycée et du marché tout proches.J’apprends avec stupeur que les locataires du “26”se plaignent de cette protection.Je suis également étonné que les brillants urbanistes qui ont conçu ces lieux fermés à plusieurs issues facilement contrôlables par un réseau de guetteurs ne l’aient pas fait pour anticiper un coup d’état à la Pinochet et pour préparer des replis pour échapper à la répression policière.Le tout renforcé par un système de sens interdits,de feux rouges,de plots et de potonneaux qui sous couvert d’écologisme permettent à des bandes organisées de terroriser ces quartiers.Comme le vol dit “à l’italienne”aux puces,en face du lycée…etc…
    Pour les ascenseurs,René,le même phénomène(diligenté par la SEMISO) a commencé,hier,au 30 rue Paul Bert.C’est également prévu pour 6 semaines et dans les 5 cages d’escalier à la fois.Au moins ne nous plaignons pas puisque le président de notre amicale des locataires,sur ce blog,demandait leur suppression comme ç’a été fait pour les pelles à ordures!
    On est parfois content que les revendications n’aboutissent pas et que la liste WD-LK n’ait pas été élue…

  6. Y a visite de quartier Pte de St Ouen-Garibaldi, le jeudi 9 décembre.
    Rdv 18h devant l’hôtel Manhattan

    “Dialoguer avec les habitants en vue d’analyser et régler leurs problèmes de vie quotidienne”
    Le Parisien du 9 nov 2010

    Le site internet de la ville ne mentionne pas les dates de visites.

    Il faut visionner la vidéo de la visite du Vieux St Ouen pour avoir connaissance des dates et des horaires des autres visites.

    http://www.ville-saintouen.fr/index.php?pge=14&IDDetail=2575

    La com est subtile, non ?

  7. Sale nouvelle ce matin.Une fusillade ,hier soir,à Marseille,et,St-Ouen qui pourrait perdre la dernière des premières places qu’elle détenait:celle des assassinats dont les auteurs sont toujours inconnus!
    Espérons que JR,son conseil municipal et leur fan club(style Pierre-Louis)y remédie rapidement.Il y a longtemps que le Red Star ou l’USMA ne nous font plus rêver.Alors si S.O.est même détrôné dans la rubrique “faits divers”…

  8. JYM vous parlez d’une com subtile, moi je dis c’est clair ! Parfois même un peu trop ! je viens de découvrir la vidéo en une du site et la je dis chapeau car franchement quel style, fallait oser !! Un reportage dans le noir ah c’est sur qu’il fallait des pros de la com pour réaliser ça, c’est navrant mais bon, comme disais quelqu’un ici, ça va avec le reste. En gros plus ça coute cher, plus c’est mauvais…
    Dommage que ce soit avec notre argent qu’on paye ces pros de la com…
    Pour moi les droits de l’enfant c’est la couleur, la gaité mais pas un reportage sombre et monotone comme ce qui nous est donné la.

  9. Dans le nouvel obs de cette semaine, il y a une étude sur l’insécurité faite dans 400 villes de plus de 20 000 âmes… SO est en 5 ème position avec 143 délits (déclarés) pour 1 000 habitants ; on est pas encore sur le podium mais ça va venir ! SO est entre St Denis et la Courneuve, merci pour les futures tours des docks JR et MB !

  10. Michel, ST-Ouen n’est pas en reste, samedi soir, à l’angle pierre curie/ étienne dolet, coups de feu, police, pompiers, plusieurs bléssés, règlement de compte, affaire étouffée, etc. Vous remettrez dans l’ordre.

  11. Chère madame ou demoiselle, le problème de l’insécurité est un problème qui a pris une dimension nationale. Les maires, contrairement à des textes officiels, n’ont pas de pouvoir de police .. et Saint-Ouen n’a pas l’exclusivité de la délinquance. J’ajoute, mon expérience aidant, que les préfets, qui représente l’Etat au niveau départemental, ont intérêt à ce que le délinquance se développe dans les villes de gauche à direction communiste ou socialiste. Il y a là, c’est évident, des arrières-pensées politiques. L’expérience, je le répéte, m’a appris que la politique est partout ..

  12. Première visite sur ce blog et j’apprécie les échanges courtois. Une visite un peu au hasard car je suis audonienne d’adoption et pour tout vous dire, aujourd’hui je le regrette un par certains cotés. j’habite un petit immeuble ou il règne une bonne ambiance mais des que vous franchissez le portail, c’est tout simplement l’enfer. la caricature de banlieue, avec un quartier gangrené par le traffic de drogue et une insécurité permanente, ou je suis en tous les cas. Après la ville, oui elle offre des avantages mais bon, honnêtement on fait pas mal voir mieux ailleurs aujourd’hui. Si bien sur il y a la com, ou la j’ai l’impression que c’est la préoccupation permanente du maire, bien au delà des habitants. Je soigne mon image et le reste viendra. Moi je l’ai vu deux fois et deux fois le scénario c’est reproduit. Une première fois 10 minutes devant une école pour distribuer sa pétition, ou plutôt juste le temps que le photographe tienne le bon plan et ensuite, je l’ai vu à une manif contre la réforme des retraites et la, j’avoue que ça me reste en travers de la gorge, elle est restée juste le temps d’une photo, c’est nul mais vraiment nul. Enfin comme me faisait remarquer un voisin employé àà la ville, avec elle c’est toujours comme ça, d’ailleurs le fait que ses employés ne vote pas pour elle est un signe fort pour moi et il me faisait remarquer ses paradoxes, comme le battage médiatique local pour soutenir les opposants à la réforme des retraites et l’embauche d’une directeur général des services techniques de 62 ans, c’est bien je trouve de faire confiance aux jeunes. moi je trouve que l’opposition à du boulot et qu’il est temps de s’y mettre.

  13. Etonnant ce classement,Patricia!Le podium:
    1er,Le Touquet
    2e,Chessy(où est-ce?)
    3e, Agde

    Je ne pensais pas que ces villes étaient si dangereuses.Je me demande si ça ne ressemble pas au classement de la violence dans les collèges où dans les quartiers huppés,les principaux signalent toutes les incivilités alors que dans les secteurs plus craignos,ils en omettent le maximum pour pouvoir dire:”vous voyez mon collège n’est pas si mal classé que ça!On exagère sa réputation…”

  14. M. Mateo,

    Que dire… A bien des égards, vous m’avez ouvert les yeux.

    Le lien que vous révélez entre la couleur politique de la ville et le trafic de stupéfiant est tout simplement édifiant.

    Néanmoins, dois-je pour autant considérer M Gaudin comme une taupe du PC marseillais ?

    Et, si vous admettez que la question du trafic de stupéfiant “a pris une dimension nationale”, dois-je en conclure que l’ensemble des villes de notre pays sont “de gauche à direction communiste ou socialiste”.

    Je referme les yeux en pensant qu’il n’y a pas pire aveugle que celui qui refuse de voir…

    Bien a vous.

    Saramago

  15. Chère sarah .. j’ai pour vous une admiration sans bornes … plus le temps passe et plus j’éprouve pour vous des sentiments très amicaux.
    Voyez-vous, chère sarah, vous avez de la classe et un talent indéniable qui me laissent sans voix !
    Je vous ai ouvert les yeux, dites-vous, j’en suis fort aise. Jean Jacque Rousseau disait : ” La vue est de tous les sens celui dont on peut le moins séparer les jugements de l’esprit.”
    Le colonel Taquet, qui est un ami, m’a dit un soir de ripaille – nous rendions l’hommage qui est dû au Beaujolais nouveau – qu’il vous portait de l’empathie ..
    Vous faites l’unanimité, chère sarah, et nous regrettons tous que vous ne vous exprimiez pas plus souvent sur ce blog (je crois que c’est comme ça qu’on dit).
    Je vous assure de mon profond respect …
    Ah ! j’oubliais .. Monsieur Gaudin, Maire de Marseille, dont la verve est proverbiale et l’accent Pagnolesque, aurait adhéré au Parti Communiste Marseillais .. je viens de lire ça sur Facebook ! Comme quoi …

  16. Je vous invite tous à lire la page entière que consacre la Parisien au traffic de drogue à Saint-Ouen et bien quand on entend Rouillon dire que ça c’est arrangé sur le terrain, comme je le disais, il s’agit juste d’un argument electoral car il en est tout autre sur le terrain

  17. @emilie Cordier
    ne vous inquiétez pas Mme le Maire veille. A la pointe de la lutte pour une ville solidaire , elle ne manquera pas de stigmatiser le gouvernement pour son inaction en matière de lutte contre l’insécurité que génèrent les trafics en tous genres, et vous fera donc savoir ainsi qu’elle ne peut rien faire de mieux, hormis oeuvrer pour le vivre ensemble, encore et toujours plus , sans relâche ,nuits et jours, tous les jours de la semaine , de la cave au grenier… Est ce que ça marche auprès nos petits commerçants de proximité…?

  18. Si comme le prétend l’article du Parisien(cité par jlegrand)la police nationale s’active mais reste impuissante que pourrait bien faire JR?
    Une suggestion par un ex-2e classe(qui n’a pas fait Saint-Cyr;je m’en excuse auprès de tous les hauts gradés qui fréquentent ce blog).Il paraît,tjs d’après cet article,qu’il y aurait 1500 acheteurs éventuels,clients de ce commerce.S’ils étaient un peu plus inquiétés par la police,ils iraient se fournir ailleurs.Mais la police a-t-elle vraiment intérêt à faire péricliter ce commerce tout à la fois lucratif,riche en indics et qui permet de faire régner(comme l’indique l’article)un ordre propice à empêcher toute contestation sociale.Soyons sûr qu’en cas de tensions sociales et politiques,comme tjs dans l’Histoire,les tenants de l’ordre capitaliste(euh!pardon:libéral)pourront compter sur eux car la contestation ne fait jamais bon ménage avec le business…

  19. Ca sent la poudre !
    La campagne des cantonales risque d’être mouvementée. La bataille est engagée .. qui va en sortir vainqueur ? Difficile de faire un pronostic en l’état actuel des choses.
    Tout semble indiquer que l’insécurité et l’incivilité qui découlent du commerce d’herbes hallucinogènes vont être au coeur de la campagne.
    On ne peut nier que les pouvoirs publics restent passifs, pour ne pas dire plus, devant un phénomène qui sape les bases de la société française …
    Mais il faut bien convenir aussi que les pouvoirs intermédiaires : conseil régional, général et les maires ne semblent pas avoir conscience de l’acuité du problème.
    Eradiquer définitivement l’insécurité implique une action efficace et conjuguée des services de police est des élus à tous les niveaux !
    Si rien n’est fait, il est bien évident que certains vont y laisser leur écharpe …

  20. Mon très cher René,

    Votre culture est grande et votre rhétorique efficace -quoique trop classique a mon gout-.

    Surtout, très cher René, vos citations pimentent suffisamment votre plume pour qu’elles nourrissent mon intérêt.
    A ce titre, je me permettrais de faire valoir “au plus grands des moralistes modernes” l’opinion de Pierre Villey, tout aussi anonyme qu’important a mes yeux :
    “Le clairvoyant juge les aveugles non par ce qu’ils sont, mais par la crainte que la cécité lui inspire.”

    Mais, au-delà de ces contingences purement théoriques, très cher René, je vous imagine dissertant avec panache en compagnie du Caporal Taquet… Et…

    Je m’imagine a vos cotes, studieuse, silencieuse et pensive : “Ici, tout n’est qu’ordre et beauté,
    Luxe, calme et volupté.”

    Comme on dit en bas de chez moi . “c’est du lourd, ma gueule !”.
    Noter bien que “ma gueule” se porte mieux en dehors de la Matrice Orwelienne “Facebook”

    Avec respect.

    Ca ra-magot !

  21. jeudi 25 centre médical bauer sensé ouvrir à 8h00 à 8h15 c’est la personne de l entretien qui ouvre bien qu’elle n’y soit pas autorisée mais elle a pitié des deux messieurs agés avec des canes à 8h20 on nous annonce que l’infirmière est dans les embouteillages 8h35 on nous dit de rentrer chez nous ou d’aller à barbusse car l’infirmière n’est pas joignable on ne sait pas si elle viendra et voilà circulez ya rien à voir si c’etait la 1ere fois qu’il y a ce genre de problème à bauer je ne dirais rien, seulement c’est à répetition.
    les personnes qui se rendent dans un centre médical ne vont pas faire du shopping, quand c’est pour des prises de sang il faut être à jeun, ce n’est pas bien supporté par tout le monde et même si ça n’avait rien changé, une petite phrase pour dire combien le centre etait désolé ça n’aurait pas été de trop… un peu d’humanité que diable!

  22. Chère sarah .. Ne vous faites pas trop d’illusions sur ma personne. Je n’ai pas eu l’opportunité de faire de longues études. J’ai donc de sérieuses lacunes en matière de culture.
    Mais je n’y peux rien. Je suis un ouvrier .. et ce n’est pas une tare, loin s’en faut. Après tout, comme le dit le dicton : “Il n’y a pas de sot métier, il n’y a que de sottes gens.”
    Quant au colonel Taquet, que vous avez rétrogradé sans raison au grade de caporal, il est d’un commerce agréable et de bonne compagnie.
    Il gagne à être connu ..
    Je vous informe par ailleurs que les oeuvres d’Orwel ne figure pas parmi mes livres de chevet … et que je n’ai pas non plus d’attirance particulière pour Facebook !
    Je vous souhaite une excellente nuit chère madame ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *